Visite officielle du Président Michel KAFANDO à N’Djamena

mardi 28 juillet 2015 à 04h32min

Sur invitation de son homologue tchadien, le Président du Faso S.E.M. Michel KAFANDO a effectué une visite d’amitié et de travail de 48 heures à N’Djamena au Tchad les 25 et 26 juillet 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Visite officielle du Président Michel KAFANDO à N’Djamena

Arrivé dans la capitale tchadienne le samedi 25 juillet, Michel KAFANDO s’est entretenu avec son homologue Idriss DEBY ITNO, dans la soirée puis le dimanche 26 juillet dans la matinée. A l’issue de leurs échanges, le Président Michel KAFANDO devant la presse a déclaré : « Je suis venu ici sur invitation du Président Idriss DEBY ITNO pour une visite de travail. Le Président m’a toujours donné des conseils et des recommandations lors de nos réunions. J’en ai vraiment tiré profit parce que vous le savez nous sommes à moins de trois mois des élections au Burkina et ses conseils et ses recommandations vont nous aider beaucoup à franchir la dernière phase à savoir préparer des élections apaisées, claires, transparentes et crédibles. Cette visite a été pour moi très opportune et instructive dans ce sens-là.

En dehors de cela le Président DEBY est un exemple pour nous, un exemple de sagesse. Il s’est engagé dans la défense des intérêts de l’Afrique. Il s’est impliqué comme aucun pays ne l’a fait dans la lutte contre le terrorisme. Je suis venu encourager Idriss DEBY pour tout ce qu’il a fait et je profite lui témoigner toute notre sympathie et toutes nos condoléances au peuple tchadien qui a fait ce sacrifice pour le bonheur de l’Afrique, pour la paix en Afrique ». Sur les aspects bilatéraux de la coopération avec le Tchad, le Président poursuivra « Il y a une commission mixte qui existe et c’est elle qui a défini les domaines de coopération entre nos deux pays. Il s’agit d’abord des échanges commerciaux, culturels mais je vois surtout la coopération dans le domaine sécuritaire, là où le Tchad possède beaucoup d’expériences et peut donc nous aider. Donc nous en avons parlé. Il n’est pas exclu que dans les jours prochains, nous ayons des échanges en la matière ».
Quant à son hôte Idriss DEBY ITNO, il dit être satisfait de cette visite de solidarité envers le peuple tchadien.

« Je veux d’abord réitérer tous mes remerciements et ceux du peuple tchadien à cette délégation qui a fait le déplacement au Tchad et surtout notre appréciation de ce déplacement que je qualifierai de solidarité par rapport à la situation que notre pays a subi ces dernières semaines. Le Président burkinabè a présenté ses condoléances et celles de son peuple au peuple frère tchadien et surtout aux familles éplorées. C’est un signe très fort de solidarité », dira le Président tchadien.
Il a en outre montré sa disponibilité à accompagner le peuple burkinabè à sortir uni de cette transition qu’il traverse.

« Je réitère notre appréciation à mon frère Michel KAFANDO pour la manière dont il conduit la Transition. Notre souhait, c’est que le peuple burkinabè, un peuple pacifique, donne un exemple à l’Afrique en tenant le cap d’organiser des élections pour sortir renforcé dans son unité et dans sa démocratie. Je pense que le peuple burkinabè sera à la hauteur pour accompagner le Président KAFANDO.
Dans le cadre de la coopération bilatérale, nous avons beaucoup de points en commun. Il y a un grand nombre de cadres tchadiens qui étudient dans de grandes institutions de formations supérieures au Burkina. Je compte me déplacer le moment venu au Burkina sur invitation de Michel KAFANDO. Il s’agit d’appuyer le peuple burkinabè derrière le Président Michel KAFANDO pour que cette Transition réussisse, vraiment nous avons besoin que cette Transition réussisse. Je lance un appel aux hommes politiques, aux institutions au niveau même des institutions comme l’Armée et les officiers de privilégier l’intérêt supérieur du pays. Le Burkina Faso n’a pas connu beaucoup de bouleversements comme certains pays, c’est une première épreuve. Je pense que le Burkina Faso saura sortir de cette situation dans son unité », a-t-il exhorté.

En marge des échanges entre les deux Chefs d’Etats, les experts des deux pays ont examiné des sujets d’intérêt commun. La fin de la visite de travail a été sanctionnée par la signature d’un communiqué conjoint.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 juillet 2015 à 18:40, par De Bonswendé
    En réponse à : Visite officielle du Président Michel KAFANDO à N’Djamena

    Puisse-t-il y avoir une collaboration entre l’armée tchadienne et celle du Burkina Faso ? Ce serait une bonne collaboration Sud-Sud pour la paix de nos populations. Vivement que l’armée burkinabé redevienne républicaine, au service du peuple, rien qu’au service du peuple.
    Il serait même opportun qu’il y a ait un accord de soutien mutuel (intervention) en cas de troubles intérieurs de chaque côté pour ramener la paix. la paix, rien que la paix.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés