Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

Déclaration • vendredi 24 juillet 2015 à 01h08min

Madame la Présidente,

Quel est le visage d’une « campagne déguisée » ? Depuis quelques jours, des médias écrits (Le pays, l’Observateur Paalga, Sidwaya, Le Quotidien …) présentent ostensiblement sur la couverture de leurs publications, des images de propagande portant en affiche le candidat déclaré du CDP avec des slogans de campagne électoraliste.

Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

Considérant le Code électoral publié par la CENI en mai 2015 et qui s’inscrit dans les termes et l’esprit de la Loi n° 005-2015/CNT du 7 avril 2015, j’ai le plaisir de vous rappeler les articles ci-après :
Article 68 bis [Loi n° 005-2015/CNT du 7 avril 2015 – Art. 1.
« Est interdite quatre-vingt-dix jours avant l’ouverture de la campagne électorale, la couverture médiatique de toute campagne électorale déguisée. Le cas échéant, toute personne ayant intérêt peut saisir le Conseil supérieur de la communication (CSC) garant du principe d’égalité entre les parties en compétition] ».

Article 68 ter [Loi n° 005-2015/CNT du 7 avril 2015 – Art. 1.
« Les pratiques publicitaires à caractère politique, l’offre de tissus, de teeshirts, de stylos, de porte-clefs, de calendriers et autres objets de visibilité à l’effigie des candidats ou symbole des partis ainsi que leur port et leur usage, les dons et libéralités ou les faveurs administratives faits à un individu, à une commune ou à une collectivité quelconque de citoyens à des fins de propagande pouvant influencer ou tenter d’influencer le vote sont interdits quatre-vingt-dix jours avant tout scrutin et jusqu’à son terme] ».

Madame la Présidente, si le CSC doit jouer le rôle de police des médias en vue d’assurer le respect du droit dans le jeu politique dans la perspective des élections d’octobre 2015, je vous prie de prendre vos responsabilités afin que cessent immédiatement cette pratique illégale qui consiste à faire une publicité ostentatoire sur le candidat du CDP avant la période définie par la loi. En rappel, la loi déclare que tout contrevenant s’expose aux sanctions administratives et pénales prévues par les textes en vigueur.

Madame la Présidente, je vous prie d’agréer l’assurance de ma considération distinguée.

Athanase BOUDO
Directeur National de Campagne de l’UNIR/PS
E-mail : athanase_boudo@yahoo.fr

Vos commentaires

  • Le 23 juillet 2015 à 16:54 En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    M.BOUDO, votre mentor, Bénéwendé SANKARA qui est juriste va vous enseigner humblement que l’information juste dans les médias c’est pas la campagne électorale.
    Vous aurez pu saisir officiellement selon les voies de recours le CSC au lieu de venir étaler au grand jour votre ignorance. C’est vraiment dommage pour la démocratie.
    Porter à la connaissance du grand public, l’information juste sur le talentueux candidat du CDP, M. Eddie KOMBOÏGO n’a absolument rien à voir avec une quelconque publicité.
    Allons seulement aux élections et que le meilleur gagne.
    Autant j’étais contre la modification de la Constitution, autant j’approuve la nouvelle candidature du CDP. Et si les journeaux ne s’en étaient pas mêlés, je n’aurai pas su. Donc pas de confusion possible. Un citoyen honnête.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 16:56 En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Je suis d’accord avec vous mais pour être plus logique le MPP aussi fait la même chose ne faite donc pas d’accusation sélective.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 16:57, par vérité no1 En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Je n’ai jamais fait confiance au CDP et mon intuition ne ment jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 17:12, par philo En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Merci pour cette mise au point, effectivement je l’ai remarqué moi aussi mais je ne savais pas comment dénoncer. Vous êtes un parti de veille, on vous suit.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 17:19 En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    merci encore l unir/ps d avoir tirer sur sonnette.les autres partis politiques tel que le mpp et le l upc si vous ne faites pas attention le cdp va revenir avec ses campagnes déguisée car même un pourcent des burkinabé ne connaisse pas leur candidat Eddi komboibo donc il faut profiter du temps qui est court pour acheter les médiats pour le faire connaitre .merci encore maitre sankara tu viens d avoir 5point de plus c est sa aussi la politique.tous ceux qui vont pactiser avec le cdp vont perdre les élections en 2015

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 17:21, par gangoblo En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    bien dit . partout où l’argent passe, la dignité et l’honneur foutent le camp. Tout le monde est devenu prostitué.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 17:23, par guimbo En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    vraiment si le riducule pouvait tué. l’homme Bénéwendé ne s’est méme pas rendu compte qu’il doit changer en convaincant le peuple et cessez de s’en prendre au CDP . quant votre coalition s’est disloqué aulieu de travailler en cela se sont les futilités des autres qui t’intéresse. il faut changer ta politique basé sur les critiques et attaqué tes problémes de fonds qui t’éloignent chaque jour de Kosyam. l’ére Compaoré ou tu te confondais chaque jour au critique est revolu.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 17:27 En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    internaute n°2 tu as quoi avec le mpp ? le mpp et l upc ont fait des mises aux points concernant la crise entre zida et le rsp y a jamis eu de logo presenter par la presse

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 17:29, par mninda En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Constat juste pour toute personne honnête et de bonne foi .Quand une pratique n’est pas normale, il faut avoir la décence de le reconnaître et arrêter tout simplement .Ici ,le CSC a volontairement fermé les yeux sur ce mauvais comportement .Le CSC n’avait même pas à attendre d’être interpellé pour mettre fin à cette violation de la loi par certains partis même si le cas du CDP est le plus flagrant et le plus ostentatoire

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 17:43, par AFGANO En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    En fait beaucoup de personnes à commencer par les responsables des partis politiques de l’ex opposition ne se rendent pas compte que le CDP dispose de soutiens intenses au niveau de tous les organes de presse locaux et internationaux(RFI).Nombre de journalistes ,de cameramen,d’arrangeurs de reportages sont grassement payés par le CDP pour arranger les reportages,les images à l’avantage du CDP .Les journalistes eux aussi ont trouvé en cette période post électorale une mine d’or à exploiter Et s’il y a un parti qui ne lésine pas sur les moyens à ce niveau c’est bien le CDP vu que son candidat est bourré de fric paraît il . En tous cas on voit bien qu’il investit intensément dans la communication .Web Master ,j’espère que vous n’êtes pas du lot des achetés du CDP et que mon post apparaîtra Merci

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 17:55, par blablabla En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Internot n1,si tu étais vraiment un citoyen honnête comme tu l’as signé tu aurais dû te rendre compte de ce que l’UNIR/PS dénonce.Mais je te comprend tellement tu es malhonnête et limité tu ne peux pas comprendre grande chose,donc prochainement si tu n’a rien à dire,il faut t’abstenir de venir raconter de telles bêtises.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 17:59 En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Restez la a gesticuler, vous serez surpris.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 18:02, par SomSom En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Peut-être que les médias concernés pourraient nous éclairer sur ce que représentait une photo d’un candidat déclaré sur une page entière avec le slogan(la dernière page desdits journaux). Est-ce une publicité ? une insertion publicitaire ? une simple information ?
    N’insultez pas l’intelligence du peuple. L’UNIR/PS a raison d’attirer l’attention du CSC

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 18:02, par lepays avance En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Monsieur déjà directeur de compagne et à ce titre vous faites compagne. quand on interpelle une institution de ce genre il faut un raisonnement de porté générale et non visé. nous sommes pauvre au Burkina. nous ne voulons des attaques qui ne prône ni la paix ni le bon voisinage

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 19:08 En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    A internaute n° 11 tu as écrit : "Mais je te comprend (s) tellement tu es malhonnête et limité tu ne peux pas comprendre grande chose,donc prochainement si tu n’a (s) rien à dire,il faut t’abstenir de venir raconter de telles bêtises". Voilà la nouvelle mode démocratique dans notre pays : je devais aller dans le sens de l’UNIR/PS. Et comme j’ai émis un autre son de cloche en plus juste, je suis "malhonnête" et "limité". Maintenant c’est ça dans notre Burkina. Ou tu es d’accord avec moi et tout va bien, et si tu n’es pas d’accord, tu es traité de tous les péchés du monde.
    Entre nous deux, qui est malhonnête intellectuellement ? Qui est vraiment limité ?
    Moi j’accepte que tu exprimes ton opinion, mais ne m’empêche pas d’exprimer mon opinion.
    Si tu n’étais pas limité et con comme ton derrière, (comme le dit souvent le Pr BADO) tu allais savoir que c’est pas une photo sur le journal qui fait gagner une élection surtout présidentielle. Mes parents au village n’ont jamais vu ou lu une seule page de sidwaya ou l’observateur ancien ou paalga, mais ils ont voté CDP. Alors, Megde. Il va falloir un jour que les burkinabè apprennent à vivre ensemble en acceptant la diversité des opinions. Voilà ce que j’avais à te dire et je te le redirai mille fois même si tu n’es pas d’accord sans que tu ne puisses m’ordonner de m’abstenir. Qui es-tu ? Pauvre type solment. Le Citoyen honnête

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 19:35, par Eliane En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Si le ridicule pouvait tuer ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 20:16, par De Bonswendé En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Calmez-vous. Lisez plutôt ceci :

    Par L’éléphant déchaîné | Pourquoi la Pisam a refusé d’opérer Blaise Compaoré. L’ex-président Burkinabé pourrait ne plus marcher.

    Blaise Compaoré, ex-président du Burkina, chassé par une revolution populaire.
    « Mardi 14 juillet, il est environ 4 heures du matin quand arrive à la Polyclinique Sainte Anne-Marie(PISAM) d’Abidjan, un patient pas comme les autres. Il s’agit de l’ancien Président burkinabé, Blaise Compaoré. Les médecins de garde qui le reçoivent s’aperçoivent qu’il est presqu’inconscient.
    Ceux qui l’accompagnent expliquent que l’ex homme fort de Ouagadougou aurait fait une vilaine chute dans sa résidence. Branle-bas de combat dans la clinique… Vite, Blaise Compaoré est admis aux urgences où un bilan scannographique est réalisé en urgence pour découvrir le mal dont il souffre. Le résultat laisse les praticiens sans voix. L’ex-homme fort de Ouagadougou souffre d’une double fracture et du bassin et du rachis cervical qui nécessite une intervention chirurgicale immédiate par un spécialiste de ce genre de fractures extrêmement graves. Le spécialiste maison est appelé qui accourt au chevet de l’illustre « mourant ». Mais devant la qualité du patient, la gravité de son cas et son âge quelque peu avancé, le spécialiste émet de nombreuses réserves quant à la décision d’opérer sur place Blaise Compaoré. C’est que le cas de l’ex-Président est trop sérieux : « Fracture du bassin de type C avec rupture de l’arc postérieur, fracture du rachis cervical… »
    En pareil cas, le risque le plus grave est la compression de la moelle épinière ou la section de certains nerfs. Sans compter qu’une telle fracture (celle du rachis cervical) peut entrainer la mort à tout instant ou provoquer, dans le meilleur des cas, une tétraplégie (paralysie des quatre membres). Devant un tel tableau et malgré le plateau technique de la Pisam, le spécialiste choisit de ne prendre aucun risque et conseille plutôt une évacuation rapide du patient dans un pays européen. Mais quel pays européen voudrait bien accueillir Blaise Compaoré par ces temps où la justice internationale et les ONG de défense des droits de l’homme sont sur les dents ? Que pourrait-il se passer si le séjour médical de Blaise Compaoré devrait durer plusieurs mois ? Vite, les responsables de la Pisam sont réveillés et informés de la situation. A charge pour eux de donner l’information aux autorités ivoiriennes, seules habilitées à décider de ce qu’il convient de faire pour « sauver » le « beau Blaise » mais pas à la Pisam où personne ne veut prendre le risque d’une intervention chirurgicale compliquée.
    Les procédures d’évacuation sanitaires sont généralement assez compliquées et peuvent prendre plusieurs jours. Mais ça, c’est pour des personnes ordinaires. Celles qui ont permis l’évacuation de Blaise Compaoré au Maroc ont été bouclées en quelques heures. Au point où dès l’après-midi du mercredi 15 juillet, Blaise Compaoré était en route pour le Maroc. Sur intervention directe de notre Président auprès de sa majesté le roi Mohamed VI afin que le Maroc accepte d’accueillir ce patient quelque peu encombrant. Les relations entre les deux dirigeants étant au beau fixe en ce moment, la chose a été rapidement bouclée. Selon une source proche du Château ivoirien, les autorités de la transition au Burkina auraient été informées de ce qui est arrivé à l’ancien Président. Blaise Compaoré est arrivé au Maroc dans la soirée du mercredi 15 juillet toujours dans un état critique et rapidement hospitalisé dans une clinique de la même dimension que la Pisam où il devrait rapidement subir une double opération.
    L’éléphant déchaîné
    - See more at : Côte d’Ivoire : Pourquoi la Pisam a refusé d’opérer Blaise Compaoré. L’ex-président Burkinabé pourrait ne plus marcher | Ivoirebusiness.net

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 20:22, par De Bonswendé En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Calmez-vous et priez. Chrétiens, musulmans, croyants traditionnels, etc., priez seulement. Priez. Y a rien. Ils rêvent seulement. Lisez :

    Telle est la révélation de frère Christian. « C’est le parti qui ira dans les villages demander aux jeunes, qu’est-ce que vous voulez ? Comment vous voulez que ça soit désormais ? C’est le parti qui prendra en compte la paix, la santé, le respect du peuple. Ce n’est pas un parti qui cherche l’argent bêtement. Le monde que vous avez vu dans les rues (ndlr lors de l’insurrection), va suivre ce parti (…) », a-t-il prédit. L’homme n’a pas manqué de dépeindre un tableau sombre de l’avenir de tous les partis qui ont toujours un lien avec l’ex-président Blaise Compaoré. « Il y a des organisations à l’intérieur même du pays qui sont en train de tout faire pour que la "maison Burkina Faso" prenne feu, ils ont menti. Ils seront sujets d’étonnement, de sarcasme, de raillerie du peuple ; toutes les malédictions viendront sur eux (…) », a-t-il mis en garde. Frère Christian Boglo n’a pas manqué de revenir sur sa prédication concernant la chute de Blaise Compaoré, qu’il avait publiée deux semaines avant l’insurrection populaire au journal Le Reporter.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 20:30, par Esprit de l’insurrection En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Bien vu ! Chers amis du CDP veulent profiter de la situation de petits trouble pour se frayer un chemin en cette periode. Ne confondez pas vitesse et precipitation. Vous etes bien epinglés là , par le tres vigilent UNIR/PS. J’avoue que ce parti et son Pdt me surprend agreablement depuis l’insurrection. Continuez ainsi.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 20:41, par BOUDA En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    C’EST VRAIMENT UNE CAMPAGNE AVANT LA LETTRE ET VOUS FAITES BIEN DE TIRER SUR LA SONNETTE D’ALARME.MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 21:09, par SOME En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    le malheur est que les sankaristes assistent en spectateurs a la campagne qui a demarré des la fin octobre 2014 avant meme qu’on avait meme pas encore identifié les morts encore moins les avoir enterrés. Il est clair aux yeux de tous que le MPP n’a pas perdu de temps, au point que l’UPC s’est retrouvé devancé et a commencé a réagir. Evidemment eux ils sont les sous et les soutiens exterieurs qu’il leur faut. Les sankaristes e reveillent maintenant. Pourqupoi les autres n’ont rien dit alors que tout le monde le voit ? Tous les des de cette election sont pipés. Mais comptons sur la vigilance du peuple
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 21:25, par survie politique En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CCS sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Monsieur SANKARA, n’oubliez pas que Nathalie SOME est du CDP et par conséquent votre requête n’ira nul part . En plus, après le départ de Auguste BARRY, le CDP et les DIENDERE du RSP ont repris le pouvoir. Les autorités de la transition sont devenues des marionnettes du CDP et du RSP. Voilà la triste réalité.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 05:34, par Le revolutionnaire En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Merci à l’UNIR/PS. Mais sachez que la candidature de EDI est douteux. La liste des inculpés qui va s’allonger viendra nous éclairer de plus. Voil a pourquoi il faut de la campagne déguisée de la par du CDP pour embrouiller le peuple. Le peule reste vigilant

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 05:38, par gangobloh En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Intervenant 14 selon vous celui qui denoncerait un voleur serait aussi un voleur ? Quelle logique ? Dommage que ce pays soutien plein d’ hommes de mauvaise fois, de malhonnêtes .

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 07:34, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Tout en félicitant l’UNIR/PS pour sa vigilance, il me semble (si ma lecture de la nouvelle loi électorale est bonne) que la loi autorise les média à publier les publicités sur les activités des partis, comme la tenu d’un congrès, d’une investiture, etc...

    Mais la photo d’un candidat en pleine page avec un message racoleur, on peut penser effectivement que c’est un acte de campagne, même pas déguisé ? Pourtant de nombreux média (y compris lefaso.net) l’ont fait passer, alors que je suppose qu’ils sont vigilants pour ne pas tomber sous le coup de la loi.

    Alors comment faut-il lire cette fameuse loi à ce sujet, qui peut nous éclairer ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 07:38, par Boris En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Qu’en est-il de la conférence de presse du MPP ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 09:15 En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    pourvu que ça se passe bien

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 09:36, par BOIN-ZEM OUINDE OUEDRAOGO En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Le Constat est amer et le tout que l’on puisse dire, le CSC ne joue pas son role de veille de l’application des dispositions du code électroral en rapport avec la future champagne électorale. Sans viser aucun parti politique précis, j’attire l’attention de la Présidente du CSC que son Institution doit sévir et le plus vite possible afin de régler ces disfonctionnements communicationnels des partis politiques avant l’ouverture de la campgane électorle. C’est à ce prix que nous serions heureux de déblamer Madame la Présidente du CSC de son appurtenance politique au CDP. Le CSC doi sévir et le plus vite.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 09:44, par Togsé En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Merci encore à l’UNIR/PS, le seul parti crédible au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 10:20, par ZAS En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Le CDP se présente en victime et une certaine presse qui fait preuve d’immaturité joue le jeu ;
    C’est vraiment dommage et tout ça pour des billets de banque peut être !

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 12:02, par mouna En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Mr de l UNIR /PS .travaillez à avoir la popularité du CDP .comment avez vous fait sans la couverture médiatique interdite par le CSC que le CDP est sur le terrain ? Il ne vous reste plus qu’ à demander la Suspension de ce parti.
    Merci pour la publicité gratuite ,car cette haine ne fait qu’ arranger le CDP

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 16:11, par vigilence En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Merci M. Boudo de tirer sur la sonnette d’alarme. Mais ce qui me paraît curieux c’est que ton mentor (Sankara) avait taxé la loi de liberticide sur Oméga FM quant le CSC avertisait les parti politique sur la situation. Il avait dit avoir interpeller le représentant du parti au CNT qui ne l’a pas convaincu de la pertinence des dispositions de l’article 68. Et de conclure que cette disposition à échapper à leur vigilence car le parti était plutôt préoccupé par la question des inéligibilité des pro-référendum. Ca veut dire en conclusion que l’UNIR/PS n’approuve pas cette disposition. On s’étonne qu’elle demande son application stricte.
    Deuxièmement, j’attire votre attention sur la différence qu’il ya entre l’article 68 bis et 68 ter. Ils n’ont pas les même objet. Seul l’article 68 bis porte sur les médias et donc du ressort du CSC.
    l’article 68 ter doit être mis en oeuvre par le ministère des libertés.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 19:39, par mouna En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Mr de l UNIR /PS .travaillez à avoir la popularité du CDP .comment avez vous fait sans la couverture médiatique interdite par le CSC que le CDP est sur le terrain ? Il ne vous reste plus qu’ à demander la Suspension de ce parti.
    Merci pour la publicité gratuite ,car cette haine ne fait qu’ arranger le CDP

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 19:41, par mouna En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Mr de l UNIR /PS .travaillez à avoir la popularité du CDP .comment avez vous fait sans la couverture médiatique interdite par le CSC que le CDP est sur le terrain ? Il ne vous reste plus qu’ à demander la Suspension de ce parti.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 20:29 En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Togsé, tu devrais avoir honte de dire que l’Unir/Ps est le seul parti crédible. Les autres burkinabè qui ne militent pas dans ce parti sont des vauriens ? Voilà le nouveau burkina que les têtes-brûlées veulent imposer. Si tu n’es pas d’accord avec eux, donc tu n’es rien. ah ba !!!!
    Faut faire pardon solment. Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2015 à 22:16, par Journaliste En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Internaute 10 ou Afgano, je pense que ce que tu fait se qualifie d’accusation gratuite et infondée. Tu n’a pas idée des conditions de travail des hommes de médias. Tu n’as pas idée des règles déontologiques et d’éthiques qui régissent ce noble métier. A-tu les preuves de ce que tu affirmes ? Parce que toi tu n’aimes pas le CDP alors les journalistes doivent boycotter leurs activités ? Le journaliste doit donner la parole à tous les bords politiques. Crois-tu que les journalistes couvres toutes activités surtout celles du CDP par choix ou par amour ? Mon cher ce sont les règles du métier. Cette déclaration que tu lis en faisant des fausses allégations, tu la doit aux journalistes à savoir ceux qui l’on publié car il y a des médias qui ne l’ont pas fait. Appréciez de grace le travail abattu par ces hommes de la plume. Tu t’es demandé un jour ce que serait la société sans les journalistes ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2015 à 15:50, par Journaliste En réponse à : Lettre ouverte de l’UNIR/PS au CSC sur la campagne déguisée du CDP dans les médias

    Internaute 10 ou Afgano, je pense que ce que tu fait se qualifie d’accusation gratuite et infondée. Tu n’a pas idée des conditions de travail des hommes de médias. Tu n’as pas idée des règles déontologiques et d’éthiques qui régissent ce noble métier. A-tu les preuves de ce que tu affirmes ? Parce que toi tu n’aimes pas le CDP alors les journalistes doivent boycotter leurs activités ? Le journaliste doit donner la parole à tous les bords politiques. Crois-tu que les journalistes couvres toutes activités surtout celles du CDP par choix ou par amour ? Mon cher ce sont les règles du métier. Cette déclaration que tu lis en faisant des fausses allégations, tu la doit aux journalistes à savoir ceux qui l’on publié car il y a des médias qui ne l’ont pas fait. Appréciez de grace le travail abattu par ces hommes de la plume. Tu t’es demandé un jour ce que serait la société sans les journalistes ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés