Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

Déclaration • mercredi 22 juillet 2015 à 00h52min

Comme tous les Burkinabè, l’Union pour le Progrès et le Changement(UPC) a suivi avec une grande préoccupation, la crise politique née d’un nouveau différend entre le Régiment de Sécurité Présidentielle(RSP) et la hiérarchie militaire d’un côté, le premier ministre et ses camarades militaires membres du gouvernement de la transition d’un autre côté.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando  à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

Survenant après les évènements de Décembre 2014 et ceux de Février 2015 qui opposaient les mêmes protagonistes, cette nouvelle crise a connu un surcroit de surenchère, avec la revendication du retrait des militaires du gouvernement de transition.

C’est donc avec grand intérêt et soulagement, que l’UPC a suivi l’évolution des concertations entreprises par le Président du Faso avec les sages et les forces vives de notre nation. Au regard des annonces faites par le Président du Faso, il apparait qu’un accord a été trouvé entre les protagonistes. Notre parti espère vivement que les solutions nées de ces différentes concertations, mettront définitivement fin à la tension sociale occasionnée par cette crise à répétition, et permettront à notre pays de s’acheminer vers des élections crédibles et apaisées le 11 octobre prochain.

C’est le lieu pour l’UPC de saluer la grandeur d’esprit du Président du Faso, le patriotisme du Cadre de concertation de sages, et l’engagement de tous ceux qui ont contribué à la sortie de crise. Notre parti invite le Président Michel Kafando à continuer, plus que jamais, d’exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions.

C’est le lieu également pour l’UPC de condamner fermement ces perturbations intempestives du cours de la transition qui surviennent toujours de différends au sein de nos Forces de Défense et de Sécurité. Elle invite les uns et les autres à faire preuve de retenue et à s’abstenir de toute attitude susceptible de mettre en péril la paix nationale. Dans la république telle que nous la concevons, l’armée a un rôle et une place bien définis, qu’il convient aux uns et aux autres de respecter scrupuleusement.

L’UPC réaffirme son plein soutien à la transition, et affirme qu’elle ne tolérera aucune remise en cause des acquis de l’insurrection et de l’esprit de la Charte de la transition par des forces rétrogrades, d’où qu’elle provienne.

L’UPC regrette que tout au long de cette crise, les informations précises relatives aux éléments déclencheurs du conflit n’aient jamais été communiquées de manière formelle aux partis politiques, laissant ces derniers, premiers acteurs de l’insurrection populaire, à se fier aux journaux, aux fuites organisées des rapports d’audition, et aux rumeurs de tout genre pour se faire une compréhension exacte de la situation.

C’est le lieu pour l’UPC d’espérer que le souhait exprimé par le CCPP dans sa déclaration, d’une concertation plus étroite avec le gouvernement de la transition devienne une réalité, afin que les partis politiques reçoivent les informations de première main notamment sur la situation militaire et sécuritaire du pays.

L’UPC invite par ailleurs les différentes composantes de notre société à privilégier le dialogue républicain et les voies légales pour résoudre les problèmes auxquels la transition fait face. Elle appelle ses militants, sympathisants, et l’ensemble du peuple burkinabè, à continuer de soutenir les institutions de la transition par une veille citoyenne accrue, afin de permettre à notre pays de sortir grandi de cette période particulièrement fragile.

Ouagadougou, le 20 juillet 2015

Pour le Bureau Politique National de l’UPC

Le Président
Zéphirin DIABRE

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 juillet 2015 à 12:33, par welson
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    il n’est jamais tard pour faire du bien. j’espère que le grand UPC ne va pas se perdre durant ces 12 mois de transition. c’est vrais que avec les elections chacun est tenté de croir que c’est lui qui gagnera mais en politique il faut toujours être vigilent en la matière car pas d’amis rien que des intérêts. je vous conseils de resté avec les forces du l’ex CFOP pour l’honneur de nos martyrs

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 12:36, par SIDBEWENDE
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    C"est bien dit maintenant. Il aurait fallu avoir ce discours au début de la crise. Maintenant vous avez laissé les ennemies prendre du terrain avec une offensive sur plusieurs fronts. Entre autre faites beaucoup attention à la veuve noire qui vous fait des yeux doux. Regardez un peu le sort de l’UNDD, ADF RDA, RSI, CNPP PSD, UDS, PCLI, PAI etc. La veuve noire fini toujours par dévorer ses amants.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 12:45, par Bonswendé
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Où étiez-vous au moment où on voulait votre claire position et votre concours franc pour résoudre le problème. Où étiez-vous quand le camelin ROCH du MPP faisait son cinéma incroyable de virage à 190 degré ? D’autres ont pris le risque de défendre le peuple et vous venez maintenant "palabrer" pour ne rien dire. Est-ce ainsi que vous comptez défendre les intérêts du peuple ? Servir le peuple ? Non, laissez la place aux jeunes déterminés et aux partis qui sont en phase et de façon constante avec le peuple, les partis qui ont courageusement pris le parti du peuple et des jeunes, à leur risque et péril parce qu’ils aiment sincèrement ce peuple et que Kosyan est, pour eux, un moyen et non une fin en soi. Vous ne méritez plus la confiance du peuple. Kosyam restera à jamais pour vous un pur rêve. UPC/MPP, vous buvez à la même eau d’équilibristes et de calculateurs en abusant du peuple qui, en, réalité, constituent pour vous un moyen et non un but. Laissez passer s’il vous plaît.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 12:49, par sotiggui
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Voila un message clair et patriotique en lieu et place des menaces proférer par le MPP. et est ses alliés du front républicain !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 12:55
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    vous m avez decu upc mpp faso autrement et autres paraport a votre declaration ambiguie

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 13:11
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Je suis déçu de vous upc !.des partis politiques qui n’ont pas de proposition,chaque fois des declarations.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 13:12, par Eliane
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Toute déclaration est la bienvenue pourvu qu’elle s’inscrive dans la logique républicaine,c’est toujours mieux de prendre du recul d’avoir les tenants et les aboutissants avant de réagir c’est en cela je tire mon chapeau a l’upc ; du courage a vous et que le meilleur gagne ;

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 13:20, par Nobga
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    En général le lion est féroce et brutal et il faut s’en méfier. Si ce regard c’est pour menacer Blaise et ses affidés, il n’ y a pas de problème. Mais si c’est adressé aux votants, il y a lieu de s’inquiéter.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 13:33, par zemosse
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Le médecin après la mort.Voilà la’reflexion qui me vient en tête après la lecture de ce message de l’UPC. Ce parti , qui a été le fer de lance de l’insurrection ,déçoit après le cafouillage du 31 octobre 2014.On paie toujours cash les louvoiements.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 13:38, par soul
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    je demande à UPC de rester avec l’ex CFOP si non il seront surpris.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 13:40, par lewang
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Je vous félicite pour cette sortie. Mais sachez aussi que ce sont ceux qui veulent vous faire des alliances qui sont à la base de ces manoeuvres pour troubler la transition. Dc cette question d’alliance, si vous ne faites attention, peut vous conduire à l’échec car pour le peuple averti celui ou celle qui sera soutenu pour l’ex majorité et ses affidés sera combattu jusqu’à ce que défaite s’en suive ; ça ne sera ni plus ni moins qu’une résurection de 27 ans de tyranie. Dc à chacun de savoir choisri ses compagnons sans compromission.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 13:45, par kali11
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    c est bon mais c est pas arrive nous aurions souhaiter qu’ une réaction franche soit faite quand les évenèments voulaient emporter notre transition on se rappel qu elle est issue d une lutte apre que vous meme avez contribué il ne faudrait pas laisser quelqu’un vous volé cette victoire obtenue au péril de vie, nous devons savoir dire non au bon moment

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 13:58
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Je suis déçu de votre attitude pendant cette crise. J’ai voté UPC en 2012 mais cette année, je ne le ferai pas. J’ai compris que vous n’êtes pas si différents du MPP, du Faso autrement, .... et même du CDP. Vous privilégiez toujours vos intérêts personnels au détriment de l’intérêt général. Comment des partis sérieux d’un pays en voie de démocratisation peuvent s’aligner derrière une armée (sinon un régiment) qui demande la démission d’un premier minstre ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 14:00
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Un message clair comme l’eau de roche.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 14:09, par Le Sage
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    On essaie de se rattraper maintenant ! C’est trop tard : Au moment ou on avait vraiment besoin de votre prise de position claire, vous avez joue aux equilibristes avec le MPP, le Faso Autrement et autres fantomes. Seule l’ UNIR/PS est credible car ayant pris le risque de dire clairement sa position en faveur du peuple. UPC/MPP/Faso Autrement et autres, tous des equilibristes, prets a aller a la mangeoir meme au prix du sang du peuple et dans le chaos.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 14:12, par Romain
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Bonjour
    C’est justement vous qui nous avez mis dans cette situation. Vous n’avez jamais su ou pu prendre vos responsabilité au moment où il le fallait. Vous avez laissé pourrir une situation dans laquelle vous auriez dû vous detreminer , notamment le 31 octobre. naturellement, la nature ayant horreur du vide, des gens plus engagés ont pris seul la direction du mouvement pour sauver l’essentiel.
    C’est dommage.
    un sympathisant déçu.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 14:17, par sankara saidou
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    TARD TROP TARD. N’eut été la vigilance de certains acteurs qui ont permis au Président de prendre ses responsabilités où serions nous aujourd’hui ? Une fois de plus, le peuple doit rester vigilant pour ne pas se faire dévorer par des lions déguisés en agneau.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 14:20, par sansan-youblo
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Les partis politiques ont rencontré les sages et le PF, pourquoi ne lui leur avoir pas demandé lors du différent entre le RSP et ZIda ? Dès l’insurrection j’ai dit que le burkinabé aimait le sensationnel. Vous avez applaudi et réclamé les militaires au pouvoir . Continuez toujours à applaudir.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 14:33, par Ne votera pas UPC ou MPP mais Benewende
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    On sait maintenant que UPC et MPP sont contre les intérêts des Burkinabé. Ils font de la politique politicienne. La Honte, comment un problème aussi sérieux soit traiter avec autant de maîtrise aux électeurs et au peuple Burkinabé ?
    On sait au moins que Benewende fait de la politique pour les Burkinabé.

    Je ne voterai pas UPC, je ne voterai pas MPP ! Je vote Benewende parce Qu’il est pour les Burkinabé et le peuple !

    Malheur à ceux qui bâillonnée leur peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 14:40, par sanfo
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Vu vos dispositions antérieures à la dernière crise, vous inspirez que la honte, et ça on veut berner le peuple avec cette histoire de nucléaire, soyez en sûr, ni vous, ni rock ne seront élus tant vous avez trahi l’insurrection tant dans sa lettre et que dans son esprit. Allez-y vous faire foutre

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 14:42, par Neekré
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Monsieur, ou etiez vous au moment ou on avait besoin que vous vous vous prononciez ? Non, prenez nous au sérieux. Je suis d’accord que la politique, c’est très souvent des calculs d’intérêt, mais de là à rester sur les berges pendant que le navire de la Transition se noie, ce n’est pas normal. UPC et MPP, votre seule chance est que la majorité d’entre nous n’a pas les moyens de comprendre les choses face aux billets de banque et aux discours flatteurs, sinon vous étiez enterrés à jamais comme le Moagha Musulman du Plateau Central.. Malheureusement que je suis en dehors du Pays sinon je donnerais ma vois à l’UNIR MS pour sa constance et la profondeur de son analyse. Courage à Me Sankara car il est déjà entré dans l’histoire (et du bon côté)

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 15:17, par traore
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Mr le president. Je ne sais où partager mon inquiétude car quel que soit le prochain president (je j’espère que ce sera vous) il ne pourra rien faire tant que certains PROBLEMES actuels ne sont pas réglés, essentiellement les problèmes de justice. Je comptais sur la commission de reconciliation mais ....non seulement leur travail est tout sauf la reconciliation mais encore leur presidant (mgr paul) ne fait nullement le poids. Tentez, mr le president dès maintenant de regler certains problèmes de justice et pas seulement les "gros" dossiers mais aussi certains petits dossiers. Je vis à Bobo et j’espère que quelque chose sera fait avant la date fatidique

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 15:28, par TAMK
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Qui vous a poussé ou obligé à faire cette déclaration ?, ce n’est plus le moment. Je crois qu’il serait plus sage de garder le silence. Ca ressemble au médecin après la mort, elle est périmée cette déclaration. Vous devez être au dessus du faire parce que untel a fait, mais comme c’est la démocratie, on connaît pas la jamais.
    COURAGE QU ’A MEME

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 15:28, par laam
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Que l’UPC aille au diable aujourd’hui. farouche defenseurs de ce parti je l’ai ete. cependant avec ce que j ai pu constater durant la recente crise, je comprends qu’il fau que je m’en eloigne. Zephirin n’a pas ete a la hauteur et moi je ne reste pas avec ceux dont l’integrite est douteuse.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 15:32, par SING
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    C’est maintenant que vous soutenez la transition ? Sauf le MPP qui s’est démarqué des rumeurs faisant état de votre accord avec le RSP et la hiérarchie de l’armée Républicaine pour que ZIDA quitte les lieux. Vous n’aviez jamais démenti cette rumeur parce que votre manipulateur vous a fait croire que ZIDA est pour le MPP. A ceux qui critiquent le MPP, ce parti s’est exprimé le 17 sur la question et jamais le MPP n’a de concert avec l’UPC ou qui que ce soit demandé cela. Depuis quand le MPP et le CDP peuvent avoir la même vision pour le pays ? à moins que vous ne suivez plus l’actualité du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 15:32, par n
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    upc sachez réagir promptement au lieu de tergiverser, quand il y a crise dans le pays.Votre réaction est tardive, mais vaut tardive que a jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 15:34, par SING
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    C’est maintenant que vous soutenez la transition ? Sauf le MPP qui s’est démarqué des rumeurs faisant état de votre accord avec le RSP et la hiérarchie de l’armée Républicaine pour que ZIDA quitte les lieux. Vous n’aviez jamais démenti cette rumeur parce que votre manipulateur vous a fait croire que ZIDA est pour le MPP. A ceux qui critiquent le MPP, ce parti s’est exprimé le 17 sur la question et jamais le MPP n’a de concert avec l’UPC ou qui que ce soit demandé cela. Depuis quand le MPP et le CDP peuvent avoir la même vision pour le pays ? à moins que vous ne suivez plus l’actualité du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 15:34, par n
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    upc sachez réagir promptement au lieu de tergiverser, quand il y a crise dans le pays.Votre réaction est tardive, mais vaut tard que a jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 15:48, par Mr LINGANI Abdoul Aziz
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Ils ont voulu faire croire aux gens que le MPP était d’accord avec eux (CDP- Front Alimentaire- NAFA -UPC -Faso Autrement)pour que ZIDA quitte la transition (le MPP a démenti au temps fort de la crise) maintenant qu’ils n’ont pas eu gain de cause on revient soutenir la transition(rire). Après la tempête on change de position à nouveau.Vous voyez ? ces gens n’hésiteront pas un seul instant à nous trahir avec l’ex régime le moment venu par ce que leur objectif c’est kossyam ils s’enfichent pas mal de nous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 15:54, par moukandjo
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    vous m’avez déçu cher monsieur. vous avez fait un travail formidable au niveau du CFOP. mais aujourd’hui je constate que vous jouer au équilibriste et au calculateur. vous n’êtes pas du coté du peuple alors que nos institutions étaitent menacées. vous m’avez deçu

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 15:56, par Le vigilent
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Reconnaissez néanmoins que vous avez manqué de clairvoyance et n’avez pas pu faire une analyse rigoureuse et objectives de la situation avant de demander à l’armée de prendre une décision politique tout en reconnaissant que l’armée n’a pas le droit de s’ingérer dans la gestion des questions politiques.
    Vous vous justifiez par le fait que vous n’aviez pas connaissance du fond des problèmes et que vous vous êtes fiées aux informations parcellaires véhiculées par la presse. C’est surprenant pour des politiciens avertis comme vous qui n’ignorez pas que Blaise Compaoré et son CDP ne s’avouent pas vaincus et qu’ils mettront tout en œuvre pour empêcher la tenue des élections du 11 octobre, s’ils ne sont pas surs d’en sortir victorieux et que le RSP est leur main armée.
    Quelle lecture avez-vous faite des agissements du RSP le 30 décembre 2014 le 04 février 2015 ?
    Ne pensez-vous pas que la prétendue crise RSP-ZIDA de fin juin 2015 ait été voulue dans le cadre une ultime tentative de perturber la transition et d’empêcher la tenue des élections du 11 octobre 2015 ?
    N’avez-vous pas suivi les déclarations déstabilisatrices de certains politiciens confusionnistes et spécialistes des intrigues quelques semaines avant la saute d’humeur du RSP de fin juin 2015 ? Avez-vous oublié que ce sont le mêmes qui vous ont rendu service en 1991 lorsque vous étiez dans le camp de Blaise Compaoré et que le peuple réclamais la tenue d’une conférence nationale souveraine. Vous connaissez certainement les capacités de nuisances de ces éléments et devriez vous poser les bonnes questions au regard de la coïncidence troublante de leur sortie d’avec la saute d’humeur du RSP.
    Quelles interprétations avez-vous faites du regain d’activisme, en mi-juin 2015, des OSC qui ont été très actives dans le soutien au projet de referendum pour la modification de l’article 37 de la constitution ?
    Quelle lecture politique avez-vous faite de la sortie du CDP/Front républicain et autres partis satellites qui, au cours d’une conférence de presse, se sont basés sur des mêmes informations infondées, fournies par une certaine presse instrumentalisée, pour soutenir sans ambages les revendications du RSP et d’une soit disant "haute hiérarchie de l’armée" et exiger eux aussi la démission du PM ZIDA et un retrait de tous les autres militaires du gouvernement ? Rappelez-vous que les animateurs de la conférence de presse ont utilisé le conditionnel à propos de l’alignement des autres composantes de l’armée nationale sur les revendications du RSP. Apparemment vous avez pris cette fausse information comme vraie.
    On dirait que vous n’avez pas en votre sein des hommes chargées de faire une bonne lecture des évènements et des agissements de certains acteurs de la scène politique dans cette situation particulière de lutte sans merci pour la conquête/reconquête du pouvoir.
    Redoublez de vigilance, sinon vous risquez de choisir le camp des bourreaux contre les victimes (animateurs de la transition), oubliant que vous serez à coup sûr les prochaines victimes de ces mêmes bourreaux (RSP/CDP/Front républicain et assimilées).

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 15:57, par JIE
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Un peureux tout fait. Tu marchais au pas des militaires non ? Nos politiciens ne sont vraiment pas murs.
    Voilà un gars que je comptais voter mais son ralliement aux militaires m’a decue.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 16:09, par Tengbiiga
    En réponse à : Situation nationale :UPC votre attitude est lâche !

    Votre message vient malheureusement trop tard. Cela dénote de votre caractère typiquement lâche. Vous ne méritez plus la confiance tu peuple. Honte sur vous !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 16:15, par tièkadiye
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Internaute 23, réponds simplement à ton nom. Tu es loin du pays, donc, tu es excusé. Mais alors, je te reproches ton inculture et ton immaturité intellectuelle et politique. Relis ce passage : « L’UPC regrette que tout au long de cette crise, les informations précises relatives aux éléments déclencheurs du conflit n’aient jamais été communiquées de manière formelle aux partis politiques, laissant ces derniers, premiers acteurs de l’insurrection populaire, à se fier aux journaux, aux fuites organisées des rapports d’audition, et aux rumeurs de tout genre pour se faire une compréhension exacte de la situation. ». Si tu es un intellectuel, je te laisse remuer ton cerveau. Et puis comme tu ignores tout du pays, vas rechercher les archives des journaux qui ont couvert la marche de retour d’Abidjan de Zida et tu en seras édifié.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 16:23, par Da
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    l’UPC joue au jeu de caméléon qui change sa couleur à tout moment alors que le peuple ne change pas de couleur.l’UPC veut Kosyam cout que cout et est à même de symphatiser avec le Diable de l’ex-majorité pour être au pouvoir et ça le peuple insurgé l’a compris mais allons seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 16:24, par OUAGA la belle.
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Ce Mr connait pas la honte. C’est maintenant tu te réveille de ton sommeil ? Je comprends maintenant un ami qui me disait que tu es flou. Que tu avance masqué mais tout va se savoir d’ici là car vous ne pouvez plus continuer à ruser. Hier toi tu étais avec le Front Républicain pour que ZIDA s’en aille aujourd’hui tu soutiens la transition. ha ! on est foutu.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 16:32, par André
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Vive l’UPC pour cette déclaration fortement patriotique. A nous revoir pour les Victoires Présidentielle et législatives au soir du 11 octobre 2015

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 16:39
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Vraiment la honte pour les politiciens qui pensent qu’ils peuvent encore berner encore le peuple .vous pensez que jouez aux équilibristes pourra vous amenez à kossyam . sauf l’UNIR/PS a une vision ,une vision claire , parce qu’ils savent là ou ils vont, comme vous
    et le MPP ne savez pas là ou aller allez y vous faire foutre je vote UNIR/PS. .

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 16:39, par OUAGA la belle.
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Ce Mr connait pas la honte. C’est maintenant tu te réveille de ton sommeil ? Je comprends maintenant un ami qui me disait que tu es flou. Que tu avance masqué mais tout va se savoir d’ici là car vous ne pouvez plus continuer à ruser. Hier toi tu étais avec le Front Républicain pour que ZIDA s’en aille aujourd’hui tu soutiens la transition. ha ! on est foutu.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 16:46, par Damsi
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Lefaso je vous lis tout les jours. Mr Diabré a invité le président ’’ a continuer’’ a exercer ses fonctions...pas a exercer ses fonctions. Lire le titre comme vous l’avez donné, donne l’impression que le Président n’exerce pas pleinement ses fonctions et l’upc l’y invite. C’est juste un detail mais attention.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 16:47, par Alain Baraka
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Même son de cloche que la majorité de mes prédécesseurs mon cher Zeph ! Déception et déception.Quand on aspire à diriger un pays, on se doit d’avoir une position claire et tranchée surtout par rapport à une question aussi cruciale que celle de la survie de la transition. Il ne suffit pas de reprocher à Rock d’être longtemps resté au CDP pour récolter des voix. Tu n’as pas fait mieux que lui dans cette crise. Nous avons compris, la seule chose qui t’intéresse c’est Kosyam et non l’avenir de la population. Vous pensez pouvoir toujours jouer les opportunistes, hein ? Va prendre un cours chez Benewendé. Il t’expliquera comment on trouve le courage et on prend le risque de dénoncer au grand jour et en temps opportun, les grandes manœuvres du CDP en collaboration avec le RSP. Si évidemment tu comptes sur leurs voix pour un éventuel second tour, il est plus difficile pour toi de les froisser comme Bénéwendé.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 16:50, par PAPA
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Moi je n´ai jamais eu confiance a l´UPC c´est un parti equilibriste qui ne compte que sur ses interets en se moquant du peuple. Au moment ou le navire Faso tanguait l´UPC s´est enferme´ dans un long silence laissant ainsi le pauvre peuple sur qui il compte entrer a kosyam a son propre sort et, maintenant que les choses sont rentrees dans l´ordre ,Mr Diabre sort de son sommeil pour berner le peuple. Mr Diabre vous avez perdu ma voix , celles de ma famille et de mes copains, mon consigne de vote est clair lä-dessus. Seul Maitre Sankara aura nos voix.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 16:56, par OUAGA la belle.
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Ce Mr connait pas la honte. C’est maintenant tu te réveille de ton sommeil ? Je comprends maintenant un ami qui me disait que tu es flou. Que tu avance masqué mais tout va se savoir d’ici là car vous ne pouvez plus continuer à ruser. Hier toi tu étais avec le Front Républicain pour que ZIDA s’en aille aujourd’hui tu soutiens la transition. ha ! on est foutu.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 17:01, par Le républicain
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    La constance de l’UNIR/PS dans ses propos ne signifient pas des déclarations crédibles et responsables. Ils font ce qu’on appelle un tapage médiatique focalisé sur des individus (dossier Thomas Sankara (que je respecte), soutien au premier ministre). Ces déclarations ne portent pas sur la défense des institutions mais sur la défense des intérêts personnels liés à des relations partisanes. Pas de projet de société. Souvenez vous de la gestion de CFOB quand il avait la charge.Une gestion fondée sur le clanisme. Se contenter des déclarations populistes en faisant croire à la population qu’on est intègre. Renseignez vous sur son comportement dans la vie sociale et professionnelle alors vous serez surpris. Toutes ses déclarations sont teintées de haine viscérale. comment peut-on espérer gouverner un pays un jour quand on est pas en mesure de rassembler des partis qui se réclament des idées de Thomas sankara. On ne gouverne pas un pays dans la haine. Ce monsieur n’ a pas d’avenir politique après le dossier du président Sankara. Soit on est homme politique soit on est avocat. Les deux ne vont pas ensemble. il faut faire un choix. Pour éviter le subjectivisme, je conseille à l’UPC de ne pas faire des déclarations sur la situation nationale sans disposer au préalable des informations crédibles et de sources officielles. Vous comprenez !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 17:04, par SING
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Ou vous ne suivez pas les info ou vous êtes de mauvaise foi. Jamais le MPP n’a tenu de tel position et je pense que le parti s’est démarqué de tel rumeur le 17 juillet avant même le discours du Président Michel KAFANDO. Le MPP a démenti cela le jour même des rumeurs. Ceux qui avaient réellement consenti avec le RSP n’ont jamais démenti cela. Les voilà aujourd’hui entrain de feindre soutenir la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 17:06, par Tapsoba R(de H, actuellement au bercail)
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Sortie responsable et bien murie.N en deplaise aux va t-en guerre mais qui seront les premiers à prendre la poudre d escampette dès le premier coup de canon.La solution definitive du rsp viendra qu après les élections

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 17:10, par MO
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    c’est honteux mon cher trés honteux par votre faute le meilleur Ministre qui était entrain de se battre corps, âme et esprit pour des élections libres et transparentes à été limogé. De ce fait croirez vous prétendre au fauteuil présidentielle non ne rêvez plus c’est fini pour les parties qui ont été rencontré les sages. Vous avez été ridiculisés à tous les niveaux : le premier ministre est en place, l’armé n’a pris aucun engagement écrit pour ne plus perturber la transition, vous êtes une description indescriptible pour la nation toute entière. Je voterai soit pour Maitre Sankara ou pour Tairou Barry, qu’Allah continue à illuminer ces deux leaders en les éloignant des forces des ténèbres !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 17:22, par SINGBEOGO Laurent
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Pardon, s’il te plait fallait même plus revenir sur cette crise car tu as déçu plus d’un. Nous nous ne voulons plus de pompier-pyromane ni de médecin après la mort dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 17:23, par lenga
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Message sage. Voila, un parti qui prend le temps de bien analyser les situations avant de se prononcer. Ceux qui reprochent a l’UPC son mutisme ont la memoire courte. Au temps fort de la crise, il y a eu une déclaration de l’UPC appelant à la retenue et à plus de prudence car, ne possédant pas véritablement toutes les infos. N’est-ce pas là une attitude sage ? Auriez-vous aimer avoir des déclarations va t-en guerre surtout avec cette situation explosive ? En plus, à part les OSC, aucun partit (hormi les Sankaristes) ne s’est vraiment prononcé sur le sujet. l’UPC a fait encore et toujours appel au dialogue et à la responsabilité. Je crois que ce sont la les vraies qualités d’un parti politique républicain.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 17:31, par SIID NOOMA
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    M. DIABRE,
    Vous et le monsieur du mpp avez manqué l’occasion une fois plus de convaincre les indécis comme moi. Je pense que M. SANKARA vient d’avoir ma voix s’il ne me déçoit pas jusqu’au 11 octobre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 17:51, par se
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Seul l’unir ps a été à la hauteur dans cette crise !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 17:55
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    j aurais appris que le CDP veut appeler ses militants a voter UPC au second tour de la présidentielle mais sachez que le parti que le CDP va va soutenir va perdre les élections. bon a tendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 17:59
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Et oui, franchement c’est trop tard. En d’autres termes le président Kafando ne pouvait pas compter sur vous (UPC, MPP) car vous étiez confiné dans vos calculs politiciens. Au moins avec cette crise on aura su quels sont les partis politiques qui veulent le bien être des Burkinabés, ce n’est pas vous (UPC, MPP). A partir de maintenant je voterai UNIR, Vive BENEWENDE SANKARA

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 18:43, par escone
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Je ne suis pas de l’UPC, j’observe de loin comme le MPP, ainsi que les sankaristes, le PAREN, et le PDC.
    Et je crois qu’il faut que les uns et les autres sachent raison garder. Je pense qu’il y a eu un malentendu quelque part. A tous ceux qui se disent déçus, je vous comprends, mais je pense qu’il y a eu vraiment malentendu. L’UPC a toujours été constante dans son combat pour le véritable changement. En observateur, je pense qu’il a eu une bonne stratégie en commençant la mobilisation par le forum des citoyens de l’alternance, avant d’en laisser le leadership à d’autres pour créer un parti dans un contexte qui n’était pas évident, pour devenir après seulement une année, chef de file de l’opposition. C’est l’UPC au leadership de la lutte, naturellement avec tous les autres partis membres du CEFOP qu’on y est arrivé, avec l’apport en "sang chaud" du MPP après. Mais tout le monde y a mis du sien, et tous sont à féliciter. Maintenant, pour ce qui s’est passé, il ne faut pas occulter que la situation était vraiment exceptionnelle. Et n’oublions pas qu’on est en politique. Parfois, tout ne peut pas se dire sur la place publique. Il faut toujours le garder à l’esprit dans certains engagements des premiers responsables et leur faire confiance tant que le socle idéologique n’est pas trahi. (même si pour moi aujourd’hui c’est beaucoup moins un problème idéologique). Nul n’est parfait, si on doit être déçu au moindre faux pas des responsables, je trouve que cela ne va pas servir les partis. On peut parfois chercher à approcher les responsables pour comprendre. En principe, ils ne devraient pas s’y dérober. La communication tous azimuts peut intervenir après.
    Ce qu’il est important de retenir, c’est de rester soudés (ex CEFOP) dans le combat du changement véritable, car le système est intact. A la faveur des réseaux actionnés par-ci par-là, il va y avoir de la résistance farouche. Avec les sous amassés pendant 27 ans, à défaut de gagner, il vont chercher à nuire. Ils en ont les moyens financiers, juridiques, relationnels dans les hautes instances, avec des assurances solides au niveau de certaines puissances dont ils représentent encore et malgré tout "des" intérêts. Si vous voyez ce que je veux dire.
    Il ne s’agit pas d’exclusion, mais il s’agit de sauvetage de tout un pays entier, meurtri à plusieurs égards par quelques puissants bien connus qui en réalité, se fichent que le pays tout entier brûle, pourvu que leurs intérêts égoïstes ne leur échappent pas.
    Pourtant, à bien y réfléchir, si on devait bien exclure quelques personnes pour que la paix soit assurée, pourquoi ne pas le faire ? Quelle puissance à fort "degré démocratique" peut prétendre qu’elle n’exclut pas ? C’est parce que c’est le Burkina Faso, un pauvre petit pays ? Ou bien c’est parce que le système déchu risque d’emporter avec lui certains intérêts de ces puissances ? C’est vrai qu’avec Blaise tombé, c’est le leadership de la région qui risque d’échapper à certains si des blaisistes ne remplacent pas Blaise ?!

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 18:54, par Rodrigue
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Je dis à l UPC d être un parti de conviction, et non un parti qui utilise le louvoiement comme tactique, j avais demandé une carte de membre à l UPC mais après cette crise j ai préféré celle de l UNIR PS, car j ai été déçu de votre attitude, un parti politique qui prône la démocratie véritable ne peut se permettre de s aligner derrière le groupuscule RSP comme vous et le MPP l ont fais en mettant la transition en danger, N eut été la persévérance d autres acteurs comme les ambassadeurs surtout celui des USA ,UNIR PS et Compagnie, les OSC, les sages et le PF on allait connaître le pire dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 18:56, par Docteur Wé
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Il n’est jamais tard pour bien faire. Vous avez pris du temps pour calculer alors que dans des situations pareilles il faut agir vite et bien. Sachez, vous UPC que vous êtes un parti libéral mais votre place est dans les forces du changement. Vous avez tendance à vouloir marcher bras dessus bras dessous avec le CDP et ses acolytes. Il faut résolument vous départir de cette attitude. Le CDP est perdu à jamais et rien ne peut ramener le CDP au pouvoir au Burkina avant au moins dix ans. La candidature farfelue de Eddie n’y peut rien. Dieu sauve le Burktna.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 19:00, par alla bakary
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    A tous ceux qui aspirent au vrai changement, mobilisez-vous dans vos partis politique respectifs. Soyez bénévoles car les partis n’auront pas suffisamment d’argent pour prendre en charge tout le monde.
    Certains partis politiques veulent profiter encore de la misère de nos pères et mères dans les campagnes les plus reculées pour acheter des voix. Il y a aussi que les pratiques anciennes de corruption vont être déclenchées.
    Il faut que chaque électeur dans tout le Burkina Faso fasse la sentinelle avant et pendant les élections, et que les représentants de chaque parti ne s’éloignent pas trop au moment du comptage des voix (sans gêner les membres des bureaux de vote). C’est à ce moment-là que le diable va vouloir apparaître. VIGILANCE fils et filles du Burkina Faso !!! Vous êtes presque libre. Vous ne le serez définitivement que lorsque le système sera neutralisé complètement, lorsque le changement sera effectif !!! Si non, l’alternance ne sera qu’un leurre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 19:14, par espoir 9°
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Le président de l’UPC a l’habitude de nous servir d’argumentaires bien construits et logiques. Mais, au delà de cette posture, il convient pour l’UPC et l’ensemble des partis prenants à l’ex-CEFOP de ne pas baisser la garde et plus que par le passé, renforcer les rangs du changement pour que ce changement tant souhaité soit une réalité. Divisés à l’heure actuelle pour des intérêts partisans c’est trahir la mémoire des martyrs et compromettre l’espoir de tout un peuple de voir se dessiner sereinement son avenir par une bonne gouvernance des moyens et des ressources disponibles. Les chantiers de développement du Burkina Faso sont si nombreux qu’il n’est pas permis à des nostalgiques d’un régime aux antipodes des aspirations du peuple et du développement réel de ce pays d’oser saper l’avenir du pays des Hommes intègres. Webmaster, ma volonté de contribuer au débat démocratique est de plus en plus écorchée car mes points de vue, malgré ma régularité, ne sont jamais publiés.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 19:19, par SIDBEWENDE
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Trop tard. On n’avait pas besoin de savoir tout ce qu’il y a pour défendre la transition. Donner nous une seule raison (dans une démocratie) morale, politique, juridique, constitutionnelle pour que le RSP demande la dissolution d’un gouvernement ? Vous vous êtes laissé rouler dans la farine par le CDP. Depuis que le CDP fait courir le bruit d’une alliance avec l’UPC vous n’avez jusqu a ce jour rien démenti. Vous verrez la déception du peuple aux élections et même avant si un sondage tombe vous constaterez les dégâts. Ce qui m’a fait le plus mal c’est que vous êtes restés sourd au crie de cœur du peuple pendant cette crise. Personnellement j’ai convaincu en son temps beaucoup de jeunes et d’amis d’adhérer à l’UPC et voila !???
    Par un sympathisant découragé, déçu,sidéré, abattu.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 19:24, par Mokar
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Moi j’ai toujours admiré la constance de l’UNIR PS. Il faut être un dur pour résister aussi longtemps à Blaise, ...

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 19:50, par L’enfent Noir
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Comme ceux qui m’ont devancés, je voudrais inviter deux Partis(MPP et UPC) a faire preuve de responsabilité et d’engagement politique et a aimer reellement leur pays comme ne cesse de souligner le President KAFANDO. A ces deux partis je constate qu’ils perdent les reperes sinon comment comprendre que vous -vous metiez du coté du RSP pour demander le retrait des militaires du Gouvernement et que vous-vous mettiez encore a feliciter la transition en l’occurence le President KAFANDO pour le denouement de la crise ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 20:29, par Neekré
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Internaute 36, Tièkadiye, moi j’accepte mon inculture et mon immaturité politique. Ce que je pense de toi, je le garde pour moi. Je n’ai pas besoin d’ajouter quelque chose à ce que la plupart des 55 premiers forumistes ont écrit. Si cet equilibrisme de l’UPC et du MPP au cours de la recente crise est le fruit de leur culture et de leur maturité politique, moi je prefère de loin rester dans mon inculture et mon immaturité politique. San rancune

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 20:31, par ZOUNGRANA Steve leonce
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Vous les burkinabè vous n’êtes pas conséquent avec vous même. Vous saviez très bien que Zida a défié un général avec le soutien du RSP et vous avez accepté en son temps sans broncher. Maintenant vous êtes surpris de voir que le RSP se mêle des affaires de Sida et de la transition ! C’est comme si vous dites à quelqu’un qu’il peut mettre au monde un enfant mais qu’il ne doit pas se mêler de son. éducation. Peuple Burkinabè le départ a été faussé et le RSP est dans son plein droit à tord ou à raison d’interpeller Sida s’ils estiment qu’il se retourne contre eux. C’est dommage de constater ce manque de maturité politique des burkinabé co traitement au temps de la révolution. Comment accepter de confier la transition an n2 du RSP et être surpris des tensions aujourd’hui ?
    Ensuite laissez l’UPC en paix . c’est un parti responsable qui ne se jette pas comme les Benewende SANKARA sur des sujets qu’il ne maitrise pas. Il faut prendre du recul et analyser a froid les événements. Aussi le peuple doit savoir qu’il y a des informations qu’il n a pas. Le RSP a peu être compris que la transition roulait pour un camp et que cela pouvait desservir une partie du people qui veut des élections libres et transparentes sans parti pris . Sait ans sée la vérité apparaitra un jour

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 20:47, par Vigilance
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Il ne faut pas faire un faux procès à l’UPC ou au MPP. Il n’était pas question de se prononcer sur la dissolution ou non du ROY mais plutôt uneavecse au sein de l’armée. Ces deux partis ont juste dit que c’est à l’armée qui est une composante de la transition de régler sa crise et non une autre composante de régler cette crise. En outre, si on lit bien le communiqué de l’UPC il est clairement dit qu’il ne maîtrise pas les vraies raisons de la crise. On ne peut donc pas se baser sur des rumeurs pour prendre des positions. Ce n’est pas un débat de cabaret.
    Enfin ceux qui accusent l’UPC de s’ allier avec le CDP doivent avoir un minimum de bon sens et comprendre que l’UPC n’a pas besoin de négocier avec le CDP en cas de second tour car lahaine et la vvengeance est trop grande entre le MPP et le CDP.
    On n’a pas besoin d’être devin pour le savoir. Arrêtez donc les médisances sur Zeph.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 20:57, par Bonswendé
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    L’homme de prière et de jeûne, Christian Boglo, qui avait prédit la chute de Blaise Compaoré n’en finit pas de livrer des révélations sur l’avenir politique du Burkina. Lors d’une conférence de presse qu’il a animée en présence de quelques responsables de partis politiques, le mardi 24 février dernier, à Ouagadougou, il a laissé entendre que le futur président du Burkina Faso sera un jeune âgé de moins DE 50 ans.
    « Je vais vous livrer des révélations avec certitude, parce qu’on ne peut rien contre moi », a d’emblée laissé entendre le frère Christian Boglo aux journalistes et aux représentants des partis politiques.
    L’homme qui s’est présenté comme étant celui qui a été le premier à avoir prédit la chute inéluctable de Blaise Compaoré, a également revendiqué, à l’introduction du point de presse, la paternité de la célèbre formule en vogue « Plus rien ne sera comme avant ». Selon lui, lors de sa révélation antérieure sur la désuétude irréversible du régime Compaoré, il avait déjà eu à parler de « l’avènement d’une ère nouvelle où plus rien ne sera comme avant ». En outre, Christian Boglo a livré sa vision sur le profil du vainqueur de l’élection présidentielle d’octobre 2015. « Le président qui sera élu lors de l’élection présidentielle sera un jeune. Il n’aura pas plus de 50 ans et il sera intègre comme Thomas Sankara et Patrice Lumumba. Il n’aura pas de relation avec la France, car la Françafrique est terminée »,a-t-il révélé.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 21:05, par Raogo
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    La politique, c’est savoir anticiper pour éviter de se laisser dicter la conduite à tenir. C’est ce qui a manqué à nos "politiciens" lorsque Blaise a fui et du coup on s’est retrouvé avec ce qu’on ne voulait pas. Je salue la clairvoyance de Me SANKARA qui n’a pas attendu ni le discours du jeudi 16 juillet du Président, ni le remaniement pour donner la position de son parti. C’est lui qu’on peut qualifier de politicien lucide. UPC et MPP, c’est facile de jouer au caméléon après les décisions prises par le Président. Où étiez-vous quand le peuple attendait que vous vous prononciez sur cette grave crise ? Me SANAKAR lui n’a pas hésité un seul instant. Je crois que chaque burkinabé doit tirer les leçons de cette crise et porter son choix sur le candidat qui veut réellement le bien du peuple et non pas celui qui ne sait que parler le gros français comme l’UPC ou le MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 21:42
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    tu es jeune, tu es intelligent, tu es patriote, intègre, éclairé, tu as acquis l’indépendance mentale, tu ne peux que soutenir l’UNIR/PS. tous ceux qui sont éclairés soutiennent l’UNIR/PS

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 21:44, par Mr. OUEDRAOGO
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Ceux qui tremblent devant les canons des occupants de Naba KOM II ne méritent pas le nom BURKINABE.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 22:34, par LeBeauBlaise
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Je crois que chacun a sa façon de réagir devant une situation donnée. Certains sont explosif d’autres patients. A chacun sa méthode. Parfois les réactions au 1/4 de tour jouent des tours ; exemple : Me SANKARA, étant CFOP avait appelé à la démission de Blaise COMPAORE ; la suite on la connaît. Zeph étant CFOP a été appelé à intensifier les marches-meeting sinon le CDP prendra du terrain au temps fort de la crise. Il a gardé sa méthode de patience et de stratégie ; la suite on la connaît.
    Conclusion : a chacun sa méthode

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2015 à 23:40, par sasa
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    trop tard. quelle deception ? il fallait parler avant. ne serait ce qu’en se demarquant de l’information qui faisait etat d’alignement des partis à la position de l’armée.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 00:11
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    J’ai honte à la place de l’UPC et du MPP suite à leur soutien de la position de " l’Armée "( ce n’est pas sûr que c’est toute l’armée.C’est plutôt la position du RSP ). Leur attitude pendant la crise a fini de me convaincre qu’ils ne sont pas sincères dans leur projet de société qu’ils comptent en oeuvre une fois qu’ils seront élus. Vraiment je ne suis pas content d’eux parce que j’entrevois qu’ils vont encore tromper le peuple au cours des prochaines élections.
    Personnellement, je voudrais dire au peuple burkinabè de réfléchir bcp dans l’isoloir avant de voter un candidat. Dans le contexte actuel, je pense que l’UNIR/PS peut apporter un véritable changement au Burkina Faso. Personnellement, je ne fais pas confiance à l’UPC et au MPP quand à leur capacité d’apporter un réel changement. Par exemple, les principaux animateurs du MPP qu’ on a vus tout de suite qui ne juraient que par le Président Compaoré me convaincront difficilement qu’ils ont changé. et nous savons pourquoi nous parlons ainsi. Moi, j’ai toujours voté l’UNIR/PS pour être en harmonie avec moi-même et cette fois-ci encore ce sera la même chose.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 01:09, par Vercingétorix
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Bon, je note seulement que vous n’aimez pas prendre des risques. L’opinion publique retient que ce sont Me Sankara, Pr Etienne Traoré et Romain Conombo qui ont été tranchant. Je n’adule pas le PM, j’abhorre les petits esrocs d’OSC qui grouille autour de lui pour manger l’argent ( qu’ils vomiront tôt ou tard ) mais il fallait empêcher que le gouvernement soit décapité. Le risque ? Les forces du mal allaient jubiler. MPP et UPC, l’avenir du pays sera bientôt dans vos mains. Assumez donc davantage votre leadership.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 02:34, par keze
    En réponse à : Un de bon sens, les burkinabé !

    "L’UPC regrette que tout au long de cette crise, les informations précises relatives aux éléments déclencheurs du conflit n’aient jamais été communiquées de manière formelle aux partis politiques, laissant ces derniers, premiers acteurs de l’insurrection populaire, à se fier aux journaux, aux fuites organisées des rapports d’audition, et aux rumeurs de tout genre pour se faire une compréhension exacte de la situation" CELUI QUI A COMPRIS CETTE CRISE PEUT NOUS L’EXPLIQUER, EN COMMENÇANT PAR KAFANDO ET ZIDA ! Seule la version du grand-frere Newton Ahmed BARRYA.est connue, plaise au TRES HAUT DE LUI TRADUIRE NOTRE RECONNAISSANCE ! C’est a cette reflexion que nous invite “l’UPC”

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 02:52, par Yves
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Bravo à l’UPC, c’est ça un message sincère sans calculs politiques. Le message de Rock du MPP était un message de traitrise envers le CCPP, Rock a changé d’avis à 180 dégrés, car connaissant le contenu du discours du president Kafando du lendemain, et ceci par l’intermediaire du ministre Barry. Allez y comprendre que Zeph, Rock, Ablassé.... reçus par le pf Kafando et qui ont donné un point de vue commun et que Rock à la derniére minute se demarque de leur position tout simplement pour cadrer avec le discours du pf Kafando dont il a eu vent à la veille. Vraiment pitié pour le MPP. Zeph est tellement modeste qu’il n’a pas dénoncé cette traitrise de Rock. Zeph, attention au MPP car ils vont de trahir comme ils l’ont fait avec le CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 04:45, par Bouba
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Le mot d’ordre du peuple insurgé du 30 octobre est le vote-sanction contre le CDP et contre tout parti qui qui s’alliera au CDP, que ce soit au 1er ou au 2e tour. Il faut un mandat préseidentiel sans le CDP pour assainir la vie politique du Burkina, pour lutter contre l’impunité et asseoir la démocratie sur des bases durables. Si le CDP revient même sous forme d’alliance et arrive à avoir la présidence de l’Assemblée nationale, on est foutu et bonjour l’impunité, bonjour la corruption à ciel ouvert, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 04:53, par Madou
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Tous ces partis politiques UPC, MPP, L’UNIR/PS, LE FASO AUTREMENT et j’en passe "YAKO" comme disent les ivoiriens. Je vois que avec vos intérêts partisans et la haine qui vous habitent, vous n’êtes pas à mesure de gérer ce pays. Nous venons de très loin et aujourd’hui qu’on veut ou pas le pays ne peut pas se construire sans l’ensemble de ses filles et de ses fils. Nous avons besoin de la vraie réconciliation de tous les enfants de ce pays, l’apaisement des coeurs pour un nouveau départ. Ce qui est sûr après les évènements des 30 et 31 Octobre 2014, chacun a eu à tirer des enseignements. Les choses ne peuvent plus être comme par le passé. Allons sereinement aux élections dans la transparence, dans la démocratie et surtout dans l’inclusion dans toutes ses formes, gage de réussite de notre transition. Ne vous trompez pas, ne nous trompons pas. Aucun parti ne pourra à lui seul diriger ce pays à l’issue des élections du 11 octobre 2015. Par conséquent, le gouvernement sera comme un gouvernement d’union nationale, de coalition comme on le voit dans certains pays du monde. Alors si déjà on pose des préalables que certains doivent être exclus de cette compétition, nous compliquons nous même la situation en semant les germes de l’instabilité, de la division et partant la méfiance de la communauté internationale et c’est tout le monde qui en souffrira surtout ce peuple vaillant et travailleur que chacun entend défendre les intérêts. Comment pouvons nous construire ce pays si nous ne pouvons pas nous asseoir autour d’une table pour discuter ? Evitons la haine, les discours guerriers. Organisons ensemble plutôt notre pays en le dotant des institutions fortes afin qu’elles puissent jouer pleinement leur rôle. Ainsi la justice se fera où elle doit se faire, le pardon se fera où il peut se faire. Il y a trop à dire mais j’aurai l’occasion de m’exprimer autrement. Regardons autour de nous et tirons les enseigements nécessaires. Dieu bénisse le Burkina Faso ! Madou

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 06:42, par justement juste
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Finalement on ne comprend plus certains. Ils ont critiqué Zeph d’agir toujours contre les RSS. Pour une fois qu’il n’a pas voulu se démarquer d’eux pendant que Rock était président du mois, on trouve qu’il a encore mal fait. Pensez vous qu’il serait intelligent de sa part de sortir après son président du mois pour démentir les commentaires des gens ? Aussi, si cela a été une erreur de s’accorder avec Rock pour cette fois, ne fallait il pas assumer en responsable contrairement a l’autre qui de mon point de vue a manquer de responsabilité ?
    Je pense que la présente sortie de Zeph ressemble beaucoup plus a un message qui veut dire au peuple " sache que je suis toujours avec toi". C’est aussi une sorte de démenti de la compréhension que les gens se sont fait de sa position avec le CCPP.
    Quand vous dites que les uns sont équilibristes, c’est pour dire que les autres comme Benewende sont desequilibristes ? Les gens ont dit ici que Zida roule pour le MPP. Si ce parti avait soutenu son maintien, les gens diraient qu’il confirme cela. Vous aimez donc la !constence de benewende pendant que vous meme vous n’êtes pas constents dans vos critiques. Et puis qui vous dit que la la solution de kafando était la seule possible ? Ou bien ya plus quelqu’un parmi ceux qui ont conduit l’insurection qui puisse mieux secouer les gars du cdp ? C’est vous qui ne vouliez pas de militaires c’est qui voulez encore des militaire. Entre vous et Zeph qui est plus constent ? Les gars comprenons nous car il parait que tout chemin mène a Rome. Nous visons donc certainement le meme objectif par des moyens différents. Les uns empruntent la voie du populisme pour atteindre le pouvoir, les autres passent par équilibrisme comme vous dites, mais reste a savoir celui qui fera plus l’affaire du peuple une fois au pouvoir. Apres les elections, on pourrait assister a une paix dans la justice car gestion assurée dans l’ordre et le respect du droit ( zeph), a un chaos dans la justice car trop d’agressivité ( Benewende) ou a un chaos dans l’injustice car une justice rendue par des gens très sales (RSS) ou a un désordre total car défaut de compétence (d’autres partis). Ouvrons l’oeil

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 07:24, par Zadane
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    La crise s’est dénoué, c’est juste maintenant un encouragements qu’il apporte au Président Kafando. Comme les politiciens cherchent les voix du peuple pour aller a Kossyam, ils sont très prudents. Le peuple actuel du Burkina est imprévisible. Aucun ténor de parti ne veut se disqualifier par ses prises de position. Quand, l’élu sera a Kossyam, il va essayer de voir.
    Félicitation au Président Kafando qui a parle franchement a son peuple. Dire son incapacité n’est pas une faiblesse. De toute façon, tout humain a, ses incapacités. La crise est résolu, c’est parfait, mais que les politiciens se construisent davantage. Le parti politique doit contribuer a la gestion de la cité, d’abord. Puis a la conquête de la magistrature suprême, le temps venu.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 08:10, par Sidpassata - Veritas
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Contrairement à certains internautes qui se disent déçus pas l’UPC pour avoir parlé un peu trop tard, moi, j’apprécie cette prudence de l’UPC et de son président qui ne se précipitent pas pour parler de choses dont ils n’ont pas une information claire et sûre. C’est d’ailleurs le reproche qu’avec eux on doit faire aux autorités de la Transition, de ne pas communiquer clairement sur les vrais éléments de la crise au lieu de laisser tout le monde dans le flou des supputations des uns et de autres selon leur parti-pris. C’est grâce à cette prudence que Zéph en tant que CFOP a su éviter la précipitation et la faute que le CDP guettait pour le faire tomber. On se rappelle qu’il a résister à la tentation de lancer les foules dans des manifestations précipitées au moment des provocations du CDP et il y avaient aussi des internautes qui s’énervaient contre lui en demandant d’organiser plus de manifestations pour faire partir Blaise. Mais il a été patient, il a rassemblé l’opposition et les OSC et il a organisé les manifestations au bon moment et Blaise a fuit ! En politique, si on veut atteindre de bon résultats il faut savoir éviter de confondre vitesse et précipitation. Pour bien parler, il ne suffit pas de parler le premier pour se plaindre comme le citoyen lambda, il faut pouvoir dire quelque chose de juste et d’important au bon moment : je crois que c’est le cas de la présente déclaration de l’UPC.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 08:16, par ka
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Ce que je ne comprends pas les responsables des partis politique prétendants au fauteuil sacré de Kossyam, c’est qu’ils n’agissent pas a temps quand il faut battre le fer a chaud, ils attendent que ce fer durcisse avant d’agir comme ce fut le cas de cette crise dont les morveux de l’armée emmerdaientt le président Michel Kafando et son gouvernement : Pour moi c’était le moment que les responsables des parti politique s’unissent et épauler le représentant suprême de la nation pour dire a Diendéré Gilbert et sa clique d’arrêter leurs caprices et rester une armée républicaine qui obéi le chef des armées qui est le président du Faso. Ne croyez pas que le MPP ou l’UPC, Chacun dans son coin pourra battre la veuve noire qui est le CDP avec le denier public de 27 ans en poche. Il est tant que l’ancienne opposition revois leur copie si non la crise Ivoirienne ou celle du Mali se répètera au pays des hommes intègres. Je condamne Rock et Zeph d’avoir attendu que le pauvre président de la transition sur une dynamite a cause du complexe Blaise compaoré, fasse tout le travail avant qu’ils surgissent en vedette. Ka vous vous avertit, ‘’’’’l’alternance politique et économique du Burkina se fera si l’ancienne opposition se soude en Octocbre prochain autour d’une bonne équipe avec un bon objectif qui va pour le peuple représenter par une personne de confiance, si non la veuve noire est aux aguets et croyez-moi il ya des GBAGBO et des blé Goudé qui attendent dans notre pays pour foutre la pagaille.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 08:43, par Joseph
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Mrs de L’UPC ne songer jamais au grand jamais à faire alliance au 1er, second ou vingtième tour avec la veuve noir(CDP) se serait un suicide collectif. Même si vous êtes au second tour penser CFOP, toujours CFOP, je suggère que vous fassiez en sorte que ex CFOP soit aux affaires pendant les 10 ans à venir pour remettre notre pays sur les rail.
    Votre réaction est tardif car la transition avait besoin de UPC et du MPP au temps chaud, mais la mort de UPC sera acté si vous vous approcher du CDP pour des intérêts mesquins et partisans. Le peuple insurgés vous observe !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 09:22, par Siidnoma
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    vive maitre Bénéwendé SANKARA de l’UNIR/PS

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 09:47, par SAVADOGO Yacouba
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Monsieur DIABRE,
    Voici l’homme qu’il faut pour diriger ce pays. Analyser les choses avec discernement avant de réagir. Nombreux sont de ceux là qui ne connaissent pas les raisons profondes de cette crise RSP - ZIDA. Même quand vous écoutez RFI, vous n’êtes pas en mesure de comprendre ce que le RSP reproche au premier ministre. Cette crise a occasionné des rumeurs et autres désinformations au point que ZIDA avait même invité la presse à plus de professionnalisme. Dire que l’UPC a réagit tardivement n’est que faire un faux procès à ce parti qui a toujours inspiré notre confiance depuis l’ex-CFOB. Vive l’UPC

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 10:12, par BOUDA
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    VOS BALBUTIEMENTS ONT PERMIS D’ ÉCARTER LE MINISTRE BARRY ;OR VOUS SAVEZ BIEN QUE TOUT CE QUI SE TRAMAIT AU RSP VISAIT AU MOINS DEUX OBJECTIFS :
    -PRIMO ,OBTENIR EFFECTIVEMENT LE RETRAIT DES MILITAIRES POUR AVOIR LE CHAMP LIBRE.
    -SECONDO, RAMOLLIR NOTRE DISPOSITIF SÉCURITAIRE EN VU D’ACTIONS PROBABLES.JE SUIS PERSUADE QUE BARRY A CÉDÉ SA PLACE A L’AUTRE CAMP. DÉSORMAIS NOUS SOMMES DANGEREUSEMENT VULNÉRABLES. JE VOUS LE RÉPÈTE LES MILITAIRES SONT TOUJOURS STRATEGIQUEMENT EN AVANCE SUR LES CIVILES ET CE QUI VIENT DE SE PRODUIRE EST JUSTE UNE CONFIRMATION DE L’HISTOIRE.A BON ENTENDEUR SALUT !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 10:42
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    il convient devant chaque situation de mesurer la porté d’un acte avant de la posé. l’UPC a trainé le pas et nous nous so,,e poser des question mais je crois que c’est le moment de comprendre que s’il avait reagit il serai aujord’hui entrain de vouloir colmaté une breche qu’il a ouvert

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 10:43, par RV
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Je ne sais vraiment pas ce que veulent les gens quoi ? Vous aimez trop les réactions populistes. UPC a su raison gardé lors de la crise et a sagement argué qu’elle se refusait de prendre position tant qu’elle ne détenait pas toutes les cartes en main. Il n y a rien de plus responsable et républicain que pareille réaction. Soyons un peu sérieux. Au lendemain, de l’insurrection, on a eu plein de déclarations populistes qui ont plu aux populations qui malheureusement ont très vite déchanté.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 10:51
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    avant qu’un parti sérieux de la trempe de l’UPC réagisse sur ce genre de crise, il faut d’abords que les choses soit claires et établis par les acteurs concernés. comment réagir dans un tel flou artistique sans prendre le risque d’empirer la situation ? le recul avec lequel zeph a gérer la situation pendant l’insurrection au CFOP a valu a notre pays d’etre resté sur les rails. donc ne nous laissons pas embrouiller par des déclaration populistes juste pour attirer l’attention des masses

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 10:56, par Papou
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Un parti mûre de ses hommes, qui a pris le temps d’analyser la situation sans foncer se dans la boue ! Que les gens comprenne que des partis du genre ont une vision pour le pays. Demandez plutôt à Kafando de travailler sans attendre des idées venant d’un quelconque collège. Pourquoi Kafando n’arrivait pas équilibrer les interpellations de Barry qui ne le faisait qu’au détriment du CDP et pour protéger ses amis du MPP ? Pourquoi Barry s’est amusé avec le peuple à interpeller Simon juste pour brouiller ses pistes ? L’UPC fait là preuve de maturité dans l’exercice de la politique. Sachons reconnaître les mérites.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 10:58
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Je trouve que l’UPC a certainement raison d’être très prudent dans ses réactions face à la crises née suite à l’hypothétique complot contre le Premier Ministre. Il est vrai que les mogos puissants du RSP sont loin d’être des gens gentils, surtout ceux qui se reprochent des crimes odieux, mais il est aussi vrai que nous ne devrons pas nous laisser manipuler par des politiciens véreux qui veulent nous mener en bateau avec des complots savamment montés de toutes pièces par des faiseurs de rois au 1/4 de tour. L’UPC est assez mâture pour se laisser rouler dans la farine de la sorte. La transition doit apprendre à être neutre afin de ne pas paraître comme un laboratoire de préparation d’un vaste complot contre le peuple burkinabè qui aspire à des élections libres et transparentes.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 10:58, par la rage
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    je prefere des reaction a maintenir le calme que des propos vas en guerre. seulement il aurait fallu le faire plus tot mais j’ose esperer que cela n’a ps ete fait a cause de raison propres

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 11:01, par la rage
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    ne vous laissez pas prende dans des astuce politique a reduire au neant les espoirs des burkinabè. a qui profitait cette mascarade de crise qui en realité n’etait que des coups monté par certain contre certains juste pour des question d’interet ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 11:09, par Couboura Wilfried
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    "C’est donc avec grand intérêt et soulagement, que l’UPC a suivi l’évolution des concertations entreprises par le Président du Faso avec les sages et les forces vives de notre nation. "
    C’était donc au Président Kafando de résoudre le problème ! C’est bien lui le garant de la Constitution, de la Charte de la Transition ! Qu’il joue son rôle ! L’UPC et le MPP s’en félicitent ! Moi du MPP on est adversaires mais là je félicite les deux présidents pour leurs clairvoyance ! observer et réagir !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 11:16, par Fils de Moaga
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Merci Tapsoba R (de H, actuellement au bercail) ! La solution du RSP ne viendra qu’après les élections ! Qu’est ce que les gens veulent savoir de plus qu’ils ne savent pas sur la question RSP ? Tout le monde sait que c’est une milice de Blaise Compaoré. Personne ne va garder la milice de son prédécesseur sachant que cette milice lui est toujours fidèle. Tous les partis sont pour le démantèlement de cette unité si elle est dans sa même configuration. Tous les partis sont pour la mise du RSP sous l’EMGA. Ne cherchons donc pas à faire dire autre chose par le MPP et l’UPC que ce qu’on sait déjà !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 11:18, par Issiaka OUEDRAOGO (YAS)
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Bonjour à tous !

    Je pense pas que une prise de position sur la situation de crise qui secouait notre pays le BURKINA FASO relevait à priori d’un parti politique.
    Cela revenait à priori à notre cher Président M.KAFANDO, ainsi qu’à nos responsables d’institutions à qui nous avions fait confiance et nous avions cédé notre pouvoir...car il s’agit du pouvoir du peuple.
    Nous devions régler tous ces manquements avec sagesse, dans la sérénité et dans la paix ; car le peuple BURKINABE ne doit plus vivre dans la peur mais en toute sérénité et dans la joie de vivre.
    Je remercie de passage mon Président son Excellence M.KAFANDO pour son dynamisme, sa sagesse, pour son grand soucis qui est de préserver la paix dans notre pays ;que DIEU LUI BENISSE et continu de le GUIDER.
    NB :
    La brutalité n’a jamais payé, seul la sagesse,la positivité, l’intelligence, le respect, la sincérité contribuent à la réussite !

    J’encourage tout ceux qui contribue à la bonne marche de la transition, tout en œuvrant pour la paix !!!

    Vive le BURKINA FASO !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 11:54, par l’homme du golfe
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Franchement , je suis déçu des partis politiques peureux en l’occurrence le MPP et l’UPC ; vous avez eu simplement peur qu’on vous tue , c’est tout . mais TAHIROU et Maitre SANKARA, voici des partis politiques courageux et constants dans leurs déclarations. Ce qui me fait croire à la prophétie du pasteur BOGLO quannd il dit le prochain président sera un jeune de moins de 50 ans ; on va tous éliminé les vieux peureux qui ne roulent que pour leurs ventre.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 12:02, par leng
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Je comprend les frustations de certains militants mais je pense que l’UPC a juste fait preuve de sagesse et de clairvoyance. Il ne faut pas se jeter dans un débat sans en avoir maitriser les différents contours. L’attitude de l’UPC est très mature. Vraiment content de savoir que dans le foisonnement de partis politiques au Burkina, il y a en qui font preuve de maturité et de responsabilité. Merci Président Zephirin

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 12:15, par Toumani
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Moi je pense que lorsque le président du Faso à demander aux sages de l’aider c’est pour que nous puissions avoir une bonne sortie de crise en tenant compte de la paix.Dans discours s ’était claire . Il ne s’agissait pas d’avoir de position brutale mais plutôt. de position sage.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 12:27, par Amadou Eric
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Je suis d’avis qu’il faut effectivement soutenir la transition en prenant en compte toutes les aspirations de toutes les composantes. C’est ensemble que nous avancerons. La position de l’UPC semble clairvoyante en tenant compte des intérêts du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 12:47, par RAPHA
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Où étiez-vous quand la crise battait son plein ? Parti hypocrite courant après l’intérêt de sa panse que l’intérêt du peuple.
    NB : UPC composera bientôt avec les amis de Blaise et le CDP parce qu’il veut KOSYAM. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 13:22, par Toumani
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    nous nous penson qu’il faut féliciter les dirigeants de l’UPC pour leur esprit de groupe car on ne peut être d’un groupe et avoir un avis contraire. Cela s’appellera trahison. Donc je pense que il fallait s’aligner sur la position commune de tous les partis pour commencer. maintenant avec la situation il est mieux que chaque parti pérenne ses responsabilités pour avancer.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 13:42, par ka
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Ce que je ne comprends pas les responsables des partis politique prétendants au fauteuil sacré de Kossyam, c’est qu’ils n’agissent pas a temps quand il faut battre le fer a chaud, ils attendent que ce fer durcisse avant d’agir comme ce fut le cas de cette crise dont les morveux de l’armée emmerdaient le président Michel Kafando et son gouvernement : Pour moi c’était le moment que les responsables des partis politique s’unissent et épauler le représentant suprême de la nation pour dire a Diendéré Gilbert et sa clique d’arrêter leurs caprices et rester une armée républicaine qui obéi le chef des armées qui est le président du Faso. Ne croyez pas que le MPP ou l’UPC, Chacun dans son coin pourra battre la veuve noire qui est le CDP avec le denier public volé de 27 ans en poche. Il est tant que l’ancienne opposition revoit leur copie, si non la crise Ivoirienne ou celle du Malin se répètera au pays des hommes intègres. Je condamne Rock et Zeph d’avoir attendu que le pauvre président de la transition sur une dynamite a cause du complexe Blaise compaoré, fasse tout le travail avant qu’ils surgissent en vedettes. Ka vous vous avertit, ‘’’’’l’alternance politique et économique du Burkina se fera si l’ancienne opposition se soude en Octocbre prochain autour d’une bonne équipe avec un bon objectif qui va pour le peuple, représenter par une personne de confiance, si non la veuve noire est aux aguets et croyez-moi il y a des GBAGBO et des blé Goudé qui attendent dans notre pays pour foutre la pagaille.’’’’

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 13:55, par Joseph
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    C’est maintenant que vous vous prononcé ? Où étiez vous quand on avait besoin de votre position pour aider le Président à prendre une décision ? Je me suis demandé à plusieurs reprises pourquoi des partis comme l’UPC et le MPP ont gardé le mutisme pendant que le RSP cherche coûte que coûte à saboter notre transition ? Votre attitude ne m’ a pas convaincu que vous êtes réellement avec le peuple. Des partis ont soutenu la demande du peuple à leurs risque et périls, mais vous, vous ne vous êtes pas affichés clairement. Je veux comprendre pourquoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 14:27, par ouedraoog biiga
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    C’est maintenant que vous savez que lUPC compte sur le CDP pour arriver au pouvoir ? J’ai compris inconstance de ce parti non crédible. C’est pourquoi après l’avoir voté en 2012, je m’en suis éloigné.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 14:32, par RAPHA
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    De quelles prudence et de quelle sagesse parle t-on ? Quand on voit la fumée monter brusquement et de façon énorme de sa case ; doit-on attendre que les choses se clarifient avant d’arrêter la fumée ? Pas du tout ? Acceptez que UPC aurait mieux fait d’agir vite. Si UPC, le MPP et tous les autres partis de l’ex opposition tapaient tous du poing sur la table pour dire non à la demande du RSP, non seulement la crise n’allait pas durer ainsi, mais aussi les conséquences seraient moindre.
    C’est parce qu’ils ont trainé les pieds par peur ou par calcul qu’on en est arrivé à l’éviction du ministre le plus travailleur.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 14:40, par RAPHA
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    C’est normal que nous manifestions notre mécontentement. L’UPC est compté parmi les grands partis de notre pays, et de ce fait sa position dans une situation n’est pas négligeable. C’est pourquoi il doit travailler toujours à défendre l’intérêt du peuple chaque fois qu’il le faut.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 14:55, par Danson
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Les gars c est leur position

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 15:29, par Joseph
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Mrs de L’UPC ne songer jamais au grand jamais à faire alliance au 1er, second ou vingtième tour avec la veuve noire (CDP) se serait un suicide collectif. Même si vous êtes au second tour penser CFOP, toujours CFOP, je suggère que vous fassiez en sorte que ex CFOP soit aux affaires pendant les 10 ans à venir pour remettre notre pays sur les rails.
    Votre réaction est tardif car la transition avait besoin de UPC et du MPP au temps chaud, mais la mort de UPC sera acté si vous vous approcher du CDP pour des intérêts mesquins et partisans. Le peuple insurgé vous observe !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 17:27
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Pour ceux qui avaient des doutes, je pense que dans le paysage politique burkinabè, Me Sankara est le plus crédible ; par conséquent je pense que tout ceux qui veulent le changement doivent le voter. Quelque soit ce que l’on reproche à Me Sankara, je pense qu’il est le meilleur de la scène à cause d’une seule chose : Comme il est du coté du peuple, on peut le faire changer plus facilement que ce qui défendent les intérêts occultes, égoïstes et inavoués.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 18:22
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Pr lUPC il s’agit de voir vers pu les choses penchent et daller ds ce sens. En d’autres
    Termes on veut les fruits sans vouloir contribuer au travail ??! On vient seulement au moment de la cueillette !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 18:56, par La plume du diable
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Je ne comprends pas.voici des gens qui ont signé la charte de la transition et chemin faisant cette charte rencontre des problèmes dans sa mise en application du fait d’un certain corps qui se dit élite, le RSP à cause de ses intérêts égoïstes et sauvages. Et cette charte a été signée pour une durée d’un an. Vous, UPC entant que parti signataire de cette charte qu’est-ce qui vous coutait de dire non au RSP et que la transition doit continuer avec le même gouvernement plutôt que de rester à louvoyer pour finalement revenir sur ce qui devrait être dit avant la crise. Je cois qu’il faut quand mémé du sérieux de votre part. Ou on est avec le peuple, ou on n’est pas avec le peuple Il faut être clair. Un pied dedans, un pied dehors c’est dehors. Monsieur ZEPH, vous auriez du de par votre expérience sur le plan professionnel et international dire non au départ à ces miliciens du RSP. Vous êtes un économiste financier, vous savez ce que cette crise de trois semaines a causé comme dommages à notre pays en terme financier, économique et perte de crédibilité vis-à-vis de nos PTF. En terme financier le BURKINA a trop perdu pendant ces trois semaines de crise. Et comme nos amis du RSP ne savent pas ou du moins ne veulent pas savoir que l’argent qu’on prend pour les pays à la fin de chaque mois vient de l’extérieur. Si l’Etat BURKINABE ne mandie pas chaque mois avec ses PFT, il n’y aura pas de salaires pour eux. C’est vraiment bête de leur part. DONC, IL FAUT TRAVAILLER A EVITER CES GENRES DE CRISES,QUI A MON AVIS SONT STERILES ET SANS IMPORTANCES.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet 2015 à 19:01, par Guienguietis
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Un parti républicain et responsable qui aspire un jour gérer le pouvoir d’État ne peut parler sur tous les sujets sans avoir en sa possession de tous les faits qui caractérisent ladite situation. Alors que tous les partis qui sont la uniquement pour la subventions de l’État, les partis accompagnateurs (Maxirus independatis , verdoyants), les partis poussifs et les partis médiatiques (intervenant dans les radio, les télé et la presse écrite a tout bout de champ) peuvent saisir toute occasion pour montrer qu’ils existent. Attendez et vous verrez que tous ceux qui parlent tout le temps beaucoup ne franchiront pas la barre des 7% et seuls 1 ou 2 partis parmi les bouches qui ne portent pas....atteindront les 10%.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 00:19, par Adolpho
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Pour défendre l’intérêt du peuple on a pas besoin de faire de discours populiste comme certains partis politiques le font pour plaire au peuple. Réfléchissez la RSP à été construit pendant 27 ans, ce n’est pas 27 jours ni en 27 mois que ça été construit mais en 27 ans, donc la transition à moins 12 mois ne peut dissoudre même celle à la volonté. Laissons cette tâche pour la prochaine équipe du 11 octobre 2015.
    La déclaration de Monsieur DIABRE est juste, c’est la sagesse du futur Président du Burkina le soir du 11 octobre 2015

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 09:06, par Vigilance
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Merci à l’international 79 justement juste. Pourquoi les gens en veulent à Zeph qui n’était pas président du mois du CCP. Les gens donnent l’impression que Zeph est l’homme politique à abattre par tous les moyens. Mais Dieu est fort et il fera le combat de Zeph à sa place.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2015 à 13:00, par Togsé
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Ce parti ne m’a jamais inspiré confiance, les équilibristes n’ont plus droit de citer dans la politique au 21è siècle, et j’ai l’impression que Zéphirin ne l’a pas encore compris. Maintenant c’est clair, seule l’UNIR/PS mérite le respect et la considération du peuple insurgé. Surtout de la jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2015 à 02:30, par la fin justifie les moyens
    En réponse à : Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »

    Situation nationale : L’UPC invite Michel Kafando à « exercer ses fonctions dans la plénitude de leurs attributions »
    1)sur quoi se basent certains internautes pour penser que la crise est passée ?
    2)quel barometre a t on de l effet des interventions de maitre sankara ??
    3)qu est ce qui prouve que le silence hâtivement jugé lache de diabré n a pas évité le pire ?
    4)quel mal ya t il a ruser avec l adversaire pour utiliser ses armes si l objectif c est la victoire
    5)diabré est il déjà le president du faso ?
    6)certains internautes ont ils étés payés pour reciter une lecon bien apprise en groupe pour salir diabré en valorisant maitre sankara ?
    7)est on un vrai militant d un parti lorsqu on n as pas sa carte a trois mois des élections et
    qu on sollicite une carte adverse pour un silence qui n a pas eu d effets catastrophiques
    8)...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés