Formation de journalistes : 80 nouvelles compétences sur le marché

lundi 20 juillet 2015 à 02h49min

L’institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) a organisé la sortie de la 27ème promotion des élèves journalistes et techniciens le Jeudi 16 Juillet dans ses locaux. Baptisée « Renaissance », cette promotion compte 80 nouveaux diplômés dont une trentaine d’inscrits sur titre. La cérémonie a été parrainée par Jean Baptiste Ilboudo, président de l’observatoire Burkinabé des medias (OBM).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Formation de journalistes : 80 nouvelles compétences sur le marché

Le ministre de la communication, Fréderic Nikiema ainsi que le ministre de l’urbanisme Réné Bagoro étaient présents à cette cérémonie de sortie de promotion.
Cette promotion sortante de 2015 a pour nom de baptême « renaissance ». Renaissance parce que plus de 80% des compétences qui sont issus de cette école sont destinés aux médias de service public. Selon le parrain de cette promotion, le choix de Renaissance c’est pour dire que « cette promotion a compris, le message d’exhortation des Burkinabè à un travail journalistique basé sur le professionnalisme et rien que cela ».
Prenant la parole à son tour, le délégué des élèves de l’ISTIC, Mahamadi Tiégnan n’a pas manqué de remercier tous ceux qui ont contribué à leur formation. Ce fut également l’occasion pour lui de lancer un appel à l’endroit du gouvernement sur les mauvaises conditions d’études dans leur Institut. Puis, il a fait des propositions pour un meilleur fonctionnement de l’école. Au nombre de ces propositions, il y a : la révision des modules enseignés pour une adaptation aux besoins réels et au contexte actuel des médias, la réduction de la durée de la formation à deux ans au lieu de trois ; l’ouverture d’un test d’intégration à la fonction publique des journalistes inscrits sur titre.
Après une pause musicale avec les artistes musiciens Daisy Franck et Bonsa , les majors de chaque classe ont reçu leur diplôme des mains des autorités présentes. La société générale Burkina Faso (SGBF) a contribué à rendre belle la cérémonie en offrant des kits contenant une ouverture de compte. Enfin, des attestions de reconnaissance ont été remises à la RTB et aux éditions Sidwaya pour leur accompagnement à travers les stages au sein de leurs structures.

Eveline KOAMA (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés