Enseignement supérieur : Issa Ouattara, nouveau docteur en astrophysique

samedi 18 juillet 2015 à 16h56min

Le 25 juin dernier, notre compatriote Issa Ouattara a soutenu avec succès un doctorat en astrophysique à l’Université de Marseille sur le thème : « Recherche, développement et réalisation d’un contrôleur de Fabry-Pérot de nouvelle génération. Spécialité : Instrumentation astrophysique » Sous la direction du professeur Philippe Amram et l’encadrement de Jean Luc Gach, son travail de recherche a été sanctionné par la mention « Très honorable avec les félicitations du jury ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Enseignement supérieur : Issa Ouattara, nouveau docteur en astrophysique

Depuis de nombreuses années, Issa Ouattara s’est spécialisé dans la recherche en instrumentation astrophysique, domaine qui donne naissance à des instruments d’observation astronomique ultra puissants et s’appuyant sur des technologies de pointe indispensables à la recherche astrophysique : cosmologie, évolution des galaxies, étude du milieu interstellaire et des exo planètes (planètes extra-scolaires).

Son travail lui a permis de réaliser un contrôleur ultra puissant et très léger (contrairement aux anciens modèles) qui permet de piloter des instruments d’observation astronomique utilisés sur des télescopes. Ce contrôleur sera utilisé sur des télescopes dans les plus grands sites d’observation astronomique dans plusieurs pays, notamment au Chili, en Australie, en Afrique du Sud, etc.

Ce n’est pas tout. Issa Ouattara a aussi inventé un dispositif de commande pour lequel une demande de brevet a été déposée à l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI). Les applications pratiques de ce dispositif de commande sont nombreuses et dépasseront largement le domaine de l’astrophysique.

Le Burkina Faso possède lui même le télescope Marly, et en collaboration avec l’Université de Montréal, est en train de construire un laboratoire d’Astrophysique à Djaogari (province de Sanmatenga). Les burkinabé peuvent donc être fiers de compter parmi eux un grand chercheur, qui a su, avec talent et humilité, apporter sa contribution à ce domaine extraordinaire de recherche qu’est l’astrophysique, et porter le nom du Burkina Faso partout dans le monde.

Le nouveau docteur en astrophysique reste toutefois égal à lui-même : La tête dans les étoiles, les pieds sur terre !

Lefaso.net France avec Pazisnewendé Antoine Yougbaré délégué CSBE

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés