Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Situation nationale : Les grandes décisions de Michel Kafando

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 17 juillet 2015 à 09h41min
Situation  nationale : Les grandes décisions de Michel Kafando

Mes chers Compatriotes,

Je m’adresse encore une fois à vous pour vous entretenir de la grave situation nationale qui secoue notre pays.

Le Cadre de Concertation des Sages que j’ai chargé de continuer les négociations, entamées par moi-même depuis deux semaines avec les différentes composantes des Forces vives pour dénouer la crise, a fini ses travaux et m’a remis hier ses conclusions.

Je remercie ces dignes fils du pays, les Sages du Cadre de concertation qui, comprenant le danger auquel notre pays est exposé, ont mis à contribution leur expérience, leur amour de la patrie, et œuvré, trois jours durant, à m’aider, que dis-je, à aider notre pays à sauver la paix.

Je le dis tout net, il n’est pas juste que pour des intérêts divergents, notre Armée nationale dont c’est la mission de protéger la paix au Burkina Faso, en vienne à être le perturbateur de la paix au Burkina Faso. Où est donc cette armée nationale, cette armée modèle à laquelle on se réfère tant dans les missions de maintien de la paix à l’extérieur ?

Trois fois, en l’espace de sept mois de Transition, nos institutions ont vascillé à cause des dissensions au sein de l’Armée. Trois fois, nous avons été au bord de l’explosion avec toutes les conséquences que cela aurait comporté.
J’espère que les décisions que j’ai prises dans l’intérêt supérieur de la Nation, contribueront à régler de façon définitive cette situation déplorable qui met en jeu la crédibilité même de notre pays.

1. J’ai décidé de maintenir le Premier Ministre en poste, convaincu qu’à trois mois des élections, tout bouleversement à ce niveau ne ferait que perturber la saine préparation des élections, avec pour risque majeur d’allonger les délais de notre engagement à organiser le scrutin à bonne date.

2. Le Ministère de la Défense, jusque-là détenu par le Chef du Gouvernement, sera désormais confié au Chef de l’Etat, Président du Faso. Cette mutation devrait pouvoir régler les questions de dysfonctionnement et surtout de frustrations au niveau de l’Armée.

3. Le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Sécurité sera scindé en deux départements ministériels distincts :
• celui de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation ;
• et celui de la Sécurité.

Dans un tout autre domaine, c’est l’occasion pour moi, s’agissant du verdict de la Cour de Justice de la CEDEAO sur le nouveau Code électoral, d’affirmer que le Burkina Faso, en tant que nation civilisée et respectueuse de l’autorité de la chose jugée et de ses engagements internationaux, et dans un souci d’apaisement social, se conformera au verdict de la Cour.

Mes chers Compatriotes,

Nous venons de dénouer ainsi la crise la plus longue et la plus grave de notre histoire.

Je me réjouis que ces décisions interviennent sous les auspices de la fin du jeûne du Ramadan.
C’est le signe manifeste que cette décrispation est placée sous le sceau de la Divine Providence.

Les prières et les supplications que chacun de vous, quelle que soit sa confession religieuse, a fait monter vers le Ciel, ont donc trouvé grâce auprès de Dieu. Qu’il en soit toujours ainsi.

Je saisis l’occasion pour souhaiter à la Communauté musulmane dans son ensemble, à nos frères et sœurs musulmans, une bonne fête de l’Aïd El Fitr.

Vive le Burkina Faso dans la fraternité,

Vive le Burkina Faso dans la paix et la concorde nationale.

Messages

  • Tout a été dit et prière a chacun de garder ces idées et suggestions
    Que le tout puissant bénis le faso

  • Merci mon excellence président, vous venez de témoigner une fois de plus que vous êtes réellement un sage. Le peuple vous soutient et vive l’armée burkinabè républicaine.

  • Son excellence Monsieur le Président, cher papa, M’ba Michel, en tant chef de l’Etat, les trois décisions que vous venez de prendre ne nécessitaient pas la mise en place d’un collèges de sage. Capitaine du bateau ivre de la transition, les dysfonctionnements évoqués étaient connus du citoyen ordianaire. Le bon sens voudrait que l’on décharge le chef du gouvernement du ministère de la Défense à l’origine des difficultés. Bon enfin. Gouverner c’est prendre des décisions dans la célérité. Je voudrais suggérer au Président de prendre des mesures sur les OSC fabriquées pour éviter de verser de l’huile sur le feu.Vive le Burkina !

  • L’armée doit écouter le peuple ! On ne fait pas un bras de fer avec le peuple et avoir toujours ses os en ordre ! Zida reste a son poste et nous félicitons le chef de l’Etat pour le travail abattu. Que les opportunistes disparaissent sous nos cieux !!! Le Burkina n’est pas une caserne où des pseudo-militaires doivent se régler des comptes mais plutôt une République.

  • SOYEZ BENIS SON EXCELLENCE. VOUS FAITES LA FIERTE DE NOTRE PAYS. MERCI AU CONSEIL DES SAGES. QUE DIEU VOUS DONNENT LONGUE VIE. ET GLOIRE SOIT RENDUE AU DIEU TOUT PUISSANT QUI NOUS A FAIT SORTIR DE CETTE CRISE. MA PRIERE EST QUE TOUS LES BURKINABE SOIENT RESPECTIEUX TOLERANTS ET PLEIN D AMOUR LES UNS POUR LES AUTRES AFIN QUE LE BURKINA SOIT TOUJOURS CITE COMME EXEMPLE DANS LE MONDE ENTIER. SOYONS TOLERANTS. QU AUCUNE TRACE DE MECHANCETE NE SOIT PLUS VUE DANS LE COEUR D UN BURKINABE. JUSTICE ET PAIX A MON BEAU PAYS LE BURKINA TANT CONVOITE PAR LE MONDE ENTIER. AMEN

  • Dieu vous benisse ainsi que tous les membres du cadre de concertation.
    Vous avez use d’une tres grande sagesse pour dejouer le complot contre la paix et la securite dans notre pays. Nous vous en sommes tres reconnaissants.
    Dieu benisse le Burkina notre chere patrie !

  • Chapeau bas à SEM KAFANDO. Vous entrez ainsi dast l’Histoire. Rien à dire, c’est parfait.

  • Tampon n’ba Michel

  • Merci Monsieur le Président !
    Merci à nos SAGES
    Que nos ancêtres gardent le Burkina Faso sous leur protection
    Que cette transition se passe très bien avec à la clé des élection apaisées, transparente.
    Que la PAIX et la concorde sociale soit notre quotidien
    Que le Burkina Faso vive en bonne intelligence avec nos frères de la sous-région, l’Afrique et le reste du monde entier
    Que le Burkina soit toujours un havre de paix et accueillant à bras ouvert le reste du monde
    Bonne fête à nos frères Musulmans.

    AMEN

  • Sages décisions du Président du Faso et je crois que chacun des acteurs mettrons de l’eau dans leur vin pour l’intérêt de la nation qui nous est tous chère. Mille merci pour cette sagesse

  • Merci !!!! la recreation est donc terminee,point final !!

  • Merci !!!! la recreation est donc terminee,point final !!

  • Merci MBa Michel. Tu es très clairvoyant et tes décisions son très bonne. Nous te soutenons

  • Bravo pour ce discours de franchise. Félicitations Mister Président !!! L’histoire n’oubliera jamais votre bravoure malgré toutes les menaces qui planent sur la transition. Mr le Président n’aillez crainte le peuple veille au grain ! ! J’étais dubitatif quand le choix de la présidence de la transition s’était porté sur vous, mais aujourd’hui je suis fier de vous avoir comme Président.

  • Vivement que DIEU nous assiste et nous protège.bénédiction et grâce d Allah soient avec toi.et tt le peuple dira Amen.

  • Merci MBa Michel. Tu es très clairvoyant et tes décisions son très bonnes. Nous te soutenons à 200%

  • Félicitations M. le Président ! Gratitude à tous ceux qui ont oeuvré pour une issue heureuse de la crise. Nous ne connaissons pas jusqu’à présent les tenants et les aboutissants de cette dissension interne de l’Armée mais elle devrait désormais mettre un point d’honneur sur ses agissements en tant que corps structuré ! Plus jamais ça !

  • Félicitations M. le Président ! Gratitude à tous ceux qui ont oeuvré pour une issue heureuse de la crise. Nous ne connaissons pas jusqu’à présent les tenants et les aboutissants de cette dissension interne de l’Armée mais elle devrait désormais mettre un point d’honneur sur ses agissements en tant que corps structuré ! Plus jamais ça !

  • Je disais hier 15 juil que toutes les solutions a l’equation nationale appartiendrait à l’une des categories issues du produit cartesien Compromission, Sans-Compromission X Compromis, Sans-Compromis. Ce qui donnait ce qui suit :
    1) Solution sans compromission et sans compromis : Non demission de Zida point final
    2) Solution sans compromission avec compromis : Non demission de Zida mais avec quelques changements
    3) Solution par compromission : Demission de Zida point final.
    Je disais qu’il ne suffisait pas de jeter son devolu sur n’importe quelle solution, encore fallait-il avoir le courage de regarder à la qualite morale de la solution. Et Papa Michel came up to the expectations, relentlessly ! Et l’on voit bien que la solution du President Patriote se trouve dans la categorie 2 : sans compromission mais avec quelque changements. BRAVO Michel, je suis fier d’etre ton CITOYEN  !
    Burkina Faso, the land of the free and home of the brave !

  • Comment un Premier Ministre peut comploter contre son peuple ? Nous avions tous cru en Zida au début et lui ne cherchait qu’à servir des intérêts. Je suis déçu de tout ce qu’il a fait du pouvoir que nous lui avons confié. C’est un traître qui nous a piégé. Ce piège fait qu’à trois mois des élections on a du mal à le limoger mais Je crois qu’après la transition il faut tout mettre œuvre pour que Zida réponde de ses complot contre le pays tout comme Blaise Compaore. Non seulement Zida mais toutes les OSC qu’ils arment et Denise Barry. Le rôle des pasteurs dans cette affaire mérite d’être scruté de près. Kafando a fait le meilleure chose pour sauver la face et la paix mais les forces du mal que zida représente ne devraient pas restées impunies. Dieu sauve mon pays.

  • Je respecte ta decision meme si je ne suis pas d’accord avec le verdict de la cour. J’ai peur que la mémoire de nos martyrs ne soient souillee par l’acceptation des tripatrouilleurs dont le choix etait Clairement le maintient d’un asphyxie des vertues democratiques.
    Je reste convaincu qu’il faut un compromis, donc je valide la decision de SEM President Kafando.
    Que Zida sache que le Burkina Faso n’est pas une "grosse eglise"

  • Dans trois mois ce sera fini pour le Lieutenant-Colonel Isaac Zida. Dieu soit loué ! Le mal ne prospérera jamais au Burkina Faso, ni nulle part ailleurs. Je demande aux hommes du rang, aux sous-officiers et aux officiers de notre vaillante armée nationale et surtout à mon RSP de respecter le verdict de M’ba Michel. Pourquoi nous n’avons pas eu M’ba Michel comme Président depuis longtemps ? Wiiiiyiii !!!!! Pk

  • Chapeau bas "le Sage" car pour moi mon président vous imposer le respect

  • Merci M’ba Michel, le peuple burkinabé te sera reconnaissant jusqu’à ta mort. Quant à Zida et aux OSC ses satellites on vous a à l’œil. Vous êtes pire que la fedabc de François COMPAORE avec votre balai citoyen merdique. Un coup d’état de l’armée vous aurait boustés hors du pays sans retour comme certains. J’ai un respect pour M. Bambara, le musicien mais pas pour ce pauvre type de Hervé KAM cet usurpateur de notre insurrection qu’il a vendu à un SOU à Zida. Le peuple vous voit. Moi aussi. Le Sage.

  • Qui dit mieux ! Sage décision de maintenir le PM .
    RDV au 11 octobre prochain

  • La sagesse du PF change des va t-en- guerre qui sont toujours prêts à saisir la moindre occasion pour Diviser pour mieux régner. Bien que les motivations qui ont animé lattitude de l’armée restent un mystère le présent arbitrage traduit une réelle volonté d’apaisement et de mise au dessus de tout l’objectif ultime d’organiser les élections selon le calendrier déjà entendu.
    Si après cet arbitrage qui semble être cohérent certains ne comprennent toujours pas, cela signifierait qu’il y a des agendas cachés et tout ceux qui y trempent devraiten être clairement indexés et condamnés pour haute trahison par une cours spéciale ...

  • Voyez-vous, qui disait que le Président ne peut pas mordre. Il a mordu comme un lion affamé. Il a dit bien claire : Gilbert Diendéré est son milice sont épinglé ; les fauteurs de trouble.. Si jamais, au lieu d’apprendre comment neutraliser les terroristes, vous, les milices de Blaise, dont le RSP, vous dérangez la paix de notre pays, vous tous, on vous fout à la porte et d’ailleurs maintenant que le président s’occupe de vos salles affaires, vous verrez bien ce qu’il ferra ; il est bien capable de mordre et de mordre férocement.

    Monsieur le ministre de défence, les terroristes se trouvent présentement dans la forêt de Sikasso à la frontière de la CI, le Burkina et le Mali. S’il vous plaît votre premier mission en tant que ministre de défence, serait d’envoyer le RSP là-bas. Ce n,est pas comme s’il n’ y avait pas de travail pour eux, il y en a, et pour eux seuls d’ailleurs, car ils se vantent trop d’être les gandaws de toutes nos forces. Qu’on envoie les gandaws à la frontière de notre pays avec le Mali.

  • c’etait la proposition de mon petit frère ! que Zida reste PM et perde la defense. on a donc un petit sage en famille !
    que Dieu benisse le Burkina Faso !

  • M’ba Michel.!!!!
    Vous êtes un lass.
    Que Dieu protège le Faso et toute ses filles et fils.
    Amennnn

  • Au moins on peut tranquillement aider les musulmans a manger leur fete !
    Dieu merci.

  • Mes admirations et toute ma FIERTÉ. LE CHEF SUPRÊME DES ARMÉES a repris le bâton de commandement. Les calculs sont finis et le PRÉSIDENT DU FASO vient de prouver que notre BURKINA FASO a retrouvé la DIGNITÉ bafouée.

    QUE ALLAH VOUS BÉNISSE ET QU’IL PROTÈGE NOTRE CHÈRE PATRIE

    Ben Abapory

  • Nous vous soutenons M. le Président et nous souhaitons que vos décisions seront prises en compte par les différents protagonistes qu’à cela ne déplaise. Il y’a un capitaine dans un bateau et c’est lui qui prend les décisions pour mener ses passengers à bon port. Nous prions également que votre transition finisse dans la transparence, la paix et dans l’amour de tous les enfants. Dieu vous bénisse et bénisse la terre du Burkina.

  • M’ba Michel, svp, transmettez au moins le dossier organigramme des affaires etrangeres au nouveau ministre. Malheureusement j’ai eu raison.

  • Michel KANFANDO ne pouvait pas mieux trancher que cela. C’est maintenant qu’on se rend vraiment compte que c’était très sérieux. RSP 2 ZIDA et BARRY 2

  • whaou mon president !!! je comprend a present pourquoi on est aller te chercher de là ou tu étais pour te proposer a la tête de la transition. vous êtes un homme sage Papi Michel. un jour nous tes petits fils nous parlerons de tes exploies a la tête de la transition qui n’aura d’ailleur duré que quelques moi a nos enfants et a nos petits enfants. je suis fièr de toi. si on pouvais te garder comme president, s’aurai été bien. mais helas tu te fait vieux la charte t’interdit et d’ailleur cette transition t’aura encore fatigué pour que nous osons te demandé une chose pareil. merçi beaucoup pour tout ce que tu fait pour nous tes petits fils, pour tes enfants , tes frères et soeurs. " je suis LA TRANSITION "

    webmasteur STP ne m’en prive pas ce plaisir de dire a papi Kafando combien il est juste sage et vrai Patriote !!!!

  • "Je le dis tout net, il n’est pas juste que pour des intérêts divergents, notre Armée nationale dont c’est la mission de protéger la paix au Burkina Faso, en vienne à être le perturbateur de la paix au Burkina Faso. Où est donc cette armée nationale, cette armée modèle à laquelle on se réfère tant dans les missions de maintien de la paix à l’extérieur ?" S’il existe encore des militaires intègres dans le pays, la question RSP doit être résolue pour de bon. Les militaires perturbateurs, voyous,... font honte à notre cher FASO

  • Maintenant que occupez le ministere de la defense, il va falloir maintenant que vous preniez vos responsabilites´ et avec courage en dissolvant cette milice du RSP pour une paix definitive au Faso. Vive le cadre de concertation des sages , et que Dieu benisse le Faso.

  • Hum...
    L’affirmation « Nous venons de dénouer ainsi la crise la plus longue et la plus grave de notre histoire. » peut être considérée comme discutable, on devrait plutôt dire de l’histoire de la transition. N’oublions pas que d’autres crises se sont achevées dans des bains de sang après plusieurs mois de méfiance et d’oppositions souterraines.

    Félicitons déjà Michel Kafando et les sages de ne pas avoir cédé sur la démission du premier ministre. Mais nous restons sur notre faim en attendant la composition du nouveau/ ancien gouvernement. J’espère qu’aucun des militaires dont le RSP veut la tête ne va bouger, en particulier Barry qui semble leur donner du fil à retordre et c’est tant mieux.

    Dans cette histoire ce sont certains partis politiques de l’ex-CFOP qui se sont montrés très décevants. Jouer à l’équilibriste n’est pas toujours une bonne politique, surtout comme ici ou le péril demandait d’être ferme et déterminé. Ils ont manqué une chance de s’affirmer aux yeux du peuple qu’ils veulent diriger. Dommage...

  • Bjr à tous ! Merci Excellence pr ce courtois discours emprunt d’humilité, de responsabilité et surtout, de désir de confier réellement les rênes de notre Faso à Allah le grand Seigneur, l’Eternel des armées. Lui il n’a vraiment pas besoin de pluie pour donner des récoltes, Excellence et chers compatriotes. Il saura donc attiser la colère de ceux qui pensent se faire "justice" pr préserver le Burkina Faso et chacun de nous de la honte et de la misère. Nous avons des enfants et/ou des petits enfants, pensons à eux car il y va de notre responsabilité, évitons d’avoir à nous comporter comme le singe vis-à-vis de sa progéniture à l’heure du danger car la dignité bafouée précipite la chûte.

    Bonne chance au Burkina et surtout, que malgré la puissance de satan sur les hommes tentés par le gain facile, ce satan qui nage dans le chantier facile de la destruction, Dieu soit le Vainqueur, donc le Garant de notre quiétude au Burkina et partout où Son nom est mis devant.

    Courage au Gouvernement de la transition, courage à toutes ses institutions et comme l’a semblé dire Son Excellence, Dieu a entendu déjà nos prières.

    Bonne fête à tous.

  • Je t’apprecis m’michel on attendait que ca ! c’est un message à la nation toute entière ! que dieu te donne une longue vie et te soutenir dans vision ! bonne fête de l’Aïd El Fitr à tous les musulmans !

  • Félicitations mon president vous etes entrain de prendre a present vos responsabilités et tout le peuple vous le doit je veux parler de tous ceux qui aiment ce peuple.on ne peut pas perler de démission du premier ministre a quelque mois des élections c est inadmissible, je regrette que cette hiérarchie militaire fasse valoir ces exigences sous pretexte que Zida a commis des erreurs mais ces erreurs ça se pardonne ca se corrige, cette hiérarchie nest pas avce le peuple autrement certains generaux n auraient pas escalader des murs ou fui devant la troupe quand celle ci faiait valoir un certain nombre de revendications, qui de cette hiérarchie peut dire avoir mérité honnêtement son grade ,ils étaient tous mouillé avec le regime de blaise pendant des années, sinon vous auriez pu le destituer depuis longtemps, maintenant que le peuple a fait sa révolution aux mains nues face a une armée vous venez nous troubler de grace pensez a l avenir de ce pays dans 10 ans ,,50 ans ce que nous devons leguer a nos enfants ,petits enfants si on n a pas une construction democratique de notre société, il ya des gens qui aiment voir le sang couler ,il est temps d arreter que pour un rien on en vienne aux armes ,vos enfants ne seront pas forcement des militaires qu est que vous dirz demain si on est perpétuellement dans le chaos,des gens doivent demander pardon pour le tort qu ils ont causé dans ce pays ,arretons et avançons pour uN renouveau democratique de chere patrie,bravo M ba Michel que dieu vous garde je sens maintenant que vous etes du côté du peuple et félicitations au premier ministre pour son maintien, vive le burkina pour que nous avancions pour development veritable de notre pays nous sommes deja en retard ,rattrapons ce retard avec tous les fils de pays

  • M’Ba Michel, le problème n’est résolu. Il a été simplement déplacé. Tant que la transition n’est pas neutre et impartiale, même si les élections se tiennent, il n’y aura pas paix. La justice du vainqueur va nous conduire vers évidemment le chaot.

  • Quelle sagesse ! Merci Monsieur le Président.

  • J’avoue que je ne vois pas de grave decision dans cette declaration. Le probleme du RSP restera un boulet au pied de la Republique et il faudrait tot au tard le resoudre. De plus, le President peut-il decider tout seul qu’il suivra les recommandations de la cour Africaine, a moins que tous les anciens dignitaires ne soient condamnes donc declares ineligisibles.
    Si Kafando ne clarifie pas sa position,la rue risque de parler.

  • Ba Michel à parlé
    Allons seulement comme dit mon petit - fils
    Bonne fête. ...

  • Bonjour Mr le Président Merci pour votre hauteur d’esprit et votre sens de responsabilité. Vive le Président, vive le Premier Ministre et que la lumière de Dieu inonde vos pensée ! Quand au RSP, contrairement à leur croyance, ils sont plus faible que le plus faible de tout ce que Dieu créa aussi bien au ciel que sur la terre. leurs ténors et tout le corps connaît des perturbations spirituelles graves pour avoir tué des enfants de Dieu. La patience de Dieu à des limites et je prie pour qu’il impose sa main à ce RSP comme il l’a fait sur le pouvoir de ceux(président sanguinaires) qui croyaient au pouvoir maléfique du diable. Dieu créateur que votre volonté soit aussi bien au ciel que sur la terre !

  • Vivement M.le Président du Faso qu’l en soit ainsi.Le charisme et la fermeté ! Et que chacun réponde de ses actes !!!

  • Bravo Président. Vous etes un homme responsable qui assume ses responsabilités avec courage et lucidité. Que Dieu vous bénisse.

  • Voilà le travail ! Dans tout ça personne ne parle du Ministère des Burkinabè de l’étranger, même pendant la transition. Aucune exclusion n’a jamais prospéré. Allons seulement intelligemment aux élections. Nous avons donné des consignes de vote à nos parents du village. Vous verrez, pauvres politiciens à la semaine ! Ce n’est pas un chantage, mais un constat amer.

  • Félicitations Président Kafando !
    Décisions responsables et patriotiques ;
    Les Officiers de notre armée qui sont des soldats d’élites et patriotes doivent respecter ces décisions de leur Commandant en chef et les faire respecter dans les casernes par les soldats du rang. C’est cela la discipline de l’armée.
    Président ton peuple te soutien et est ta force tant que tu resteras dans le chemin juste du progrès et de l’espoir d’un lendemain meilleur démocratique et respectueux du bien publique !

  • Et dire qu’on accusait le régime Compaoré de tout les maux...! c’est la ceni qui organise les elections ou bien c’est le 1er ministre ? donc parce qu’il reste 3 mois on ne peut pas faire de remaniment ? On parles d’inclusion, de stabilité du pays, de paix social et on refuse de prendre en considération la volonté de la majorité de la composante de cette société ? C’est parti pour ce que Blaise compaore a voulu éviter en demissionnant

  • Voici un président qui decide. Blaise pour refuser de prendre une décision s’est laisser emporter par les intérêts égoïstes de son entourage. si c,est le pouvoir que Gilbert veut au,il fasse son coup maintenant. prompt rétablissement au Blaiso

  • Le presi a parle deh ! Je commencais a douter de son autorite. Voila que les choses sont claires. Que chacun sache desormais jusqu’ou il ne faut pas aller trop loin... Que tous les partis politiques qui commencaient a pivoter a 180 degre se ressaississent car la jeunesse etaient en train de se perdre dans leur position. Il n’est donc pas question de remettre en cause en aucune facon la marche de la transition vers l’organisation des elections d’octobre prochain. Comment serons nous serein si ceux qui doivent nous gouverner demain n’ont pas assez de couille pour tenir un langage de verite a ceux qui tiennent la baillonnette ?
    A cette allure on decendra massivement dans la rue pour exiger la candidature de kaf en octobre prochain.

  • Bjr. Monsieur le Président du Faso, ce compromis qui a pour source le rapport des sages et votre sagesse personnelle , permet de passer à une autre étape plus utile pour le citoyen du Burkina. Actuellement 70% de la population s’affaire dans les champs afin de garantir une sécurité alimentaire à leur famille . Il ne faudrait pas que les bureaucrates civils et militaires perturbent leur sommeil et du coup leur quiétude qui sera préjudiciable à leurs travaux champêtres .
    Monsieur le Président du Faso, notre souhait est que les décisions politiques , notamment celles qui risquent de remettre en cause la paix sociale , l’intérêt suprême de la Nation et la saine préparation des élections du 11 octobre 2015 soient mises en veilleuse. Je citerai entre autres , le dossier sur l’inculpation massive des anciens dignitaires du régime déchu qui risque d’annihiler tous les efforts fournis par vous même et le collège des sages pour une paix durable au Burkina Faso.

  • BRAVO ! c’est tres bien dit President KAFANDO. Plein courage et succes a vous et au gouvernement.

  • On espère que nos soit disant soldats d’élite ont compris que le chantage est bien fini. Vivement que chacun se consacre à ses missions et que nous organisons des élections crédibles bientôt pour continuer à avancer sereinement. La prochaine perturbation provoquée par les bidasse nous obligerait forcement à défendre une deuxième fois mains nues notre democratie en gestation. Vivement que la raison gagne l’armée. Finis ces coup d’Etats, finies les intimidations armes au poing.

    Passakziri

  • Une decision qui est a saluer. Malheur a celui qui reniflera son nez pour contester encore. Que la Paix regne au pays.

  • Chapeau bas au Président Kafando qui fait preuve de clairvoyance allant dans le sens de l’intérêt supérieur de la nation. Dieu est avec le juste et il n’y a aucune crainte face aux manœuvres des forces maléfiques au service d’un seul homme éphémère sur cette terre.

  • Sage décision et bon compromis M’ba Michel, ce qui me rend heureux c’est que le Burkina encore une fois donne une leçon de democratie au continent. Oui l’armé n’est pas la pour definir les politiques encore moins qui doit faire partie de l’executif. Elle est la pour servir le peuple et garantir la paix.
    Je ne suis pas pour Zida encore moins pour (CDP-RSP-ARMEE), je suis pour le Burkina Faso.

  • Espérons les décions de M’ba Michel porteront des fruit. Le problème est que vous nos cachés tout. Qel est vri probleme ? depuis des semaines ont nous gave d’intox etde contreverités.

  • m’ ba Michel a parlé. Taisez-vous bande d’indiscipliné et d’anarchistes. On n’est plus dans e Blaisisme où on fait et il n’y a pas de réaction du président.
    Michel est civilisé.

  • Honneurs aux sages et au Président. Honte à tous les grands manipulateurs de l’ombre et aux sombres desseins.
    Vive le Burkina, paix aux martyrs.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons.

  • Que Dieu bénisse ce bon peuple et nous éloigne des démons perturbateurs....ils seront vaincus.

  • Franchement je suis épaté. La décision prise par SEM Michel KAFANDO Président du FASO est une décision digne de respect, d’admiration et de claire voyance. C’est la décision la plus adaptée. Surtout celle d’assumer le ministère de la défense nationale et de garder le gouvernement en place. Il mérite tout notre respect et toute notre infinie gratitude

  • Merci monsieur le Président pour votre sagesse à résoudre la grave crise que traverse notre pays. En effet les décisions que vous avez prises sont meilleures et en principe devraient permettre d’ absorber définitivement les difficultés politico-miltaires. Mais cher papa,je pense très honnêtement que récupérez vous même le Ministère de la Défense ne résoudra pas les questions frustrantes au sein de nos forces armées comme vous le croyez. Puisqu’elles ne datent pas de la crise,mais elles existent depuis la création du RSP. Excellence monsieur le Président cher papa, faites un tour dans toutes les casernes de notre pays et procéder à un sondage ;vous vous rendrez compte de la réalité.Très sincèrement monsieur le Président l’absorption définitive de cette situation déplaisante réside au : démantèlement pur et simple du RSP .Savez vous pourquoi après l’insurrection il y a eu deux déclarations contradictoires entre un Général (Honoré N TRAORE) et un Lt-colonnel ( Yacouba I ZIDA) pour occuper le Fauteuil de la Présidence qui était vacant ? et le Lt colonnel prenne le dessus sur le Général et encore au sein d’une même armée,je n’y crois pas. Excellence Président du Faso ;tant qu’existera le RSP,il n’y aura jamais une cohésion réelle au sein de notre armée si ce n’est par hypocrisie et les frustrations y continueront toujours. Nous sommes du bas peuple et nous vivons avec les soldats de tous grades confondus,surtout quand on est en province. Une fois encore cher Président cher papa je dis merci pour les décisions que vous venez de prendre de façon sage. Qu’Allah vous aide à aller jusqu’aux élections en toute sérénité.

  • Félicitations président. Maistles députés cdp et les membres du
    Gouvernements de blaise ne doivent se presenter aux elections

  • Que Dieu continue de bénir et de protéger le Burkina Faso. Merci à Dieu et au sage président du Faso pour ce dénouement heureux qui permettra au peuple burkinabé d’envisager et de construire son avenir en vue d’un bien-être pour tous, sans exclusive.
    Vive la protection divine
    Vive le Burkina Faso
    Vive le peuple burkinabé vaillant, courageux et fier.

    Que la main divine continue de se poser le Burkina Faso à jamais.

  • C’est la nation toute entière qui gagne.PAIX !PAIX ! .

  • Le peuple a parlé !!!!! Les troubleurs peuvent aller se rhabiller, sinon ils seront troublés. Fin de la récréation.

  • Felicitation Monsieur le P F très sage position pour la concorde nationale mais qui occupe le poste de MATD et à qui revient celui de la sécurité ? Doit on s’attendre à un nouveau visage du gouvernement ?

  • C’est du propre. Merci PAPA.Il n’existe pas d’armée pour nous défendre

  • Courage au Président de Faso, espérons que les uns et les autres soient plus raisonnables et prennent en compte l’intérêt supérieur de notre belle nation !

  • Discours court , simple, et Absolument plein de véridicité

    De biens sages décisions , que nous espérons tous contribuera a apaiser les tensions et à nous amener aux élections , que nous voulions tous.

    Ceci dit , j’apprécie ce franc parlé direct :

    "Je le dis tout net, il n’est pas juste que pour des intérêts divergents, notre Armée nationale dont c’est la mission de protéger la paix au Burkina Faso, en vienne à être le perturbateur de la paix au Burkina Faso".

    Il faut vraiment que toute armée sache garder sa place (servir la nation) et ne pas s’initier en politique.
    Que notre armée (y compris le RSP qui est la base de tous ceci , avec une armée en sourdine, qui s’assument pas vraiment pour raisons de peur du RSP ou de diéndéré gilbert ) se mettent ainsi donc à la disposition du burkina ! et non opter pour ses propres intérêt .
    "Celui qui accepte le mal sans lutter contre lui coopère avec lui"... Martin Luther King

    S’agissant du verdict de la CEDEAO , il faudrait effectivement que l’état Burkinabé s’y conforme , non pas en la modifiant le code intégralement, mais en levant certains ambiguïté et ainsi le clarifié.

    Au final comme tout Burkinabé le dit " c’est l’intérêt du peuple et de la nation qui prime"
    "Nous avons choisi de démocratiser notre société et d’ouvrir les esprits sur un univers de responsabilité collective pour oser inventer l’avenir" THOMAS SANKARA

    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !!!

  • Honte à l’armée. Arrêtez vos égoïsmes SVP.

  • Très sage cette décision de maintien du PM. ça peut paraître comme un jugement à la Salomon, sauf qu’ici une des femmes était tapie dans l’ombre se faisant passer pour une autre. Zida sait désormais comme toujours sa place dans la hiérarchie militaire, et ne fais plus partie de la haute hiérarchie qui porte désormais le même pagne que la très haute hiérarchie. Mba Michel va devoir se délester des affaires étrangères. Dieu bénisse !

  • La force tranquille. Je valide.

  • Mr le Président vous avez notre soutien, celui du vrai peuple tapis a l’ ombre qui ne veut que la paix,rien que la paix pour aborder la saison pluvieuse

  • Merci Mr le Président de prendre vos responsabilites pour l’intérêt de la nation, vous avez indexé le noeux du problème qui est véritablement notre armée. Il y eu un temps où chacun voulait être militaire pourquoi de nos jours la plupart d’entre nous a cette antipathie pour cette même armée ? Le Président vient de donner une occasion en or à l’armée de faire son méat culpa , profitez.en pour vous débarrasser de vos membres gangrenés et faire une mue a la manière du serpent pour qu’au delà de la transition nous n’entendions plus parler de l’armée politisée. Nous aimons les comparaisons alors regardons les armées occidentales . cet ecrit peut également servir à notre justice. Que Dieu nous guide sur cette nouvelle voie indexée par le Président de la Transition.

  • notre armée doit pouvoir se retenir et identifier ses missions,il est est extremement grav ke notre armée se perde ou kelle héberge des gens de mauvaise foi,vive ma chere patrie le Faso,ke Dieu la protège !

  • Grand Dieu ! Qu’est - ce que ce président est bon et même très bon ! Oui, il est d’une grande sagesse que même le diable ne peut contester ! C’est ce type de dirigeants qu’il nous fallait depuis très longtemps. Pondéré, juste, vrai patriote...la liste de ses qualités est non-exhaustive. Merci papa Kafando ! Vous avez l’onction du peuple ; ne reculez ni devant les zélées OSC ni devant ce vrai faux monstre du sinistre Rsp ! Y a rien, avancez seulement. Dieu bénisse le Faso et son brave peuple conduit par un "Roi Salomon" de notre temps !

  • Le Burkina Faso a des grands Hommes, il vient de le prouver une fois de plus. tous mes respects et félicitations Monsieur le Président. Que la lumière divine continue de vous éclairer.
    vive le Burkina Faso.
    A Dieu la Gloire

  • Merci Papy Kafando ! Nous voulons des dirigeants militaires républicains. Dites la vérité à golf de laisser notre peuple en paix. Il devrait être entendu normalement dans l’affaire Thomas Sankara ! Vive le Burkina Faso et que Dieu bénisse à jamais ma chère patrie !

  • c est pendant les moments difficiles qu’on reconnait un vrai leader. Bravo au president kafando pour cette decision sage . le peuple Burkina Faso ne vous oublira jamais

  • Merci mr le président.on vs souhaite une bonne transition. Craignons ALLAH ns tous. Et surtout vous les gens de transitions, soigner digne et que DIEU vs facilite.que DIEU bénisse notre cher pays le Burkina.

  • Seule la vérité triomphe. Le mensonge n’a qu’à beau courir. Je salue la sage décision du Président KAFANDO. Dieu protège le Burkina.

  • Que Dieu bénisse notre cher pays

  • La Sagesse a dressé une table, elle invite les hommes au festin....Merci M Ba Michel pour votre sagesse. Que le Seigneur vous fortifie et vous garde. Merci à tout les artisans de paix qui œuvrent pour notre stabilité. Quand aux brebis galeuses de l’armée, épargnez nous de vos caprices. La bénédiction de Dieu est sur le Burkina, et personne ne pourra nous l’enlever.

  • Félicitations M. Le Président. Que Dieu à travers le comité des sages que vous avez institutionalise vous donne la lumière nécessaire pour mettre notre armée réellement au service de notre chère nation.
    Vive le Burkina Faso !

  • Tant que la RSP n’est pas dissout ou redéployé ailleurs le problème va continuer car :
    1. le mot RSP donne la hantise au peuple ;
    2. RSP est une nébuleuse de par ses missions ;
    3. RSP c’est Blaise COMPAORE ;

  • Merci papi Kafando.Que Dieu vous donne une longue vie.

  • MERCI AU PRESIDENT ET AUX SAGES.
    LE PRESIDENT VIENT DE NOUS MONTRER LE CHEMIN DE LA TECHNIQUE DE DIRECTION D’UN PAYS. IL A CONSULTE TOUS. VOICI UNE DECISION QUI SATISFAIT 99.99% DES VRAI CITOYENS.
    MAINTENANT NOUS ATTENDONS LA SUITE CONCERNANT CETTE ARMEE QUI DOIT DESORMAIS DEVENIR UNE ARMEE REPUBLICAINNE

  • Félicitation Présid, que le tout puissant vous quitte, vous protège et vous accompagne car c’est pas facile. Je sais que votre sommeil a été perturbé ce dernier temps. Vous avez le soutien de tout le peuple burkinabè et de la communauté internationale.
    Courage.

  • ça c’est un vrai dirigent, où étais tu ?

  • Ah là !!...........!!!! Rien à dire de plus !! Un grand homme ! Quel patriote, quel potentiel, quel caractère n’en déplaise aux aventuriers des forces du mal ! On s’illustre positivement une fois de plus sur la scène internationale. Héé les burkinabè..burkimbî..! C’est Dieu qui nous aime seulement (tels que nous sommes) ! God bless Burkina Faso !

  • Que disent le Balai Citoyen et cette nébuleuse de "Coordination des OSC" dans tout ça ? Ce sont ces gars-là qui nous ont foutu dans toute cette merde. On a déshabillé votre couple ZIDA-BARRY. Dans trois mois on vous verra ici. On va vous poursuivre également pour détournement et corruption, pour les énormes sommes d’argent que vous avez perçu pour vos agitations désordonnées. Vous ne perdez donc rien pour attendre.

  • Ah oui ! Tampon sec à M’ba Michel.
    Tous pour M’ba Michel,
    M’ba Michel pour tous,

  • Merci PF. La nation te sera reconnaissance à jamais. Merci aux sages. Félicitations au Président qui a écouté les sages et qui en sort grandi à l’opposé du fuyard tapi à Abidjan qui ne cessait de se jouer des sages. Dieu bénisse le Burkina.

  • Merci aux sages pour leurs belles suggestions.
    Merci à M’ba Michel pour les sages décisions.
    mais je ne peux m’empêcher de m’inquiéter sur l’attitude politicienne de nos hommes politiques et pas des moindres sur cette grave crise. Derrière des calculs qui ne disent pas leur nom, personne n’a osé donner un point de vue claire sur la situation à part Me Benewende Sankara dont je salue le courage en passant qui a donné une position claire.
    Et dire que c’est l’un de ces gars qui sera à Kossyam au soir du 11 octobre 2015 et trouvera le RSP en place. Comment ce Président pourra t il trouvé un solution de cette affaire qui refuse de voir en face et qu’il va hériter ?
    Ces hommes politiques dont je respectais beaucoup m’ont déçu. À la dernière minute et toujours dans les calculs et voyant les tendances, ils ont voulu enfin sortir de leur silence mais la encore très décevant comme position.
    L’intérêt général de la nation doit toujours l’emporter sur les louvoiements et les calculs de positionnement.

    Vive le Burkina Faso libre et démocratique avec des fils et filles courageux, capable de trancher et de trouver des solutions dans les moments difficiles.

  • Merci M ba Michel seul le Burkina Faso doit compter peu importe les que certains mettent en place pour le déstabiliser. Peu importe l objectif vise par ces derniers, la vérité sur les crimes économiques et de sang vera le jour

  • Merci M ba Michel seul le Burkina Faso doit compter peu importe les que certains mettent en place pour le déstabiliser. Peu importe l objectif vise par ces derniers, la vérité sur les crimes économiques et de sang vera le jour

  • Merci Monsieur le Président !
    Ce que vous venez de faire a dénoté de votre sagesse et aptitude à résoudre la crise. Nous sommes avec vous et nous appelons maintenant tous les protagonistes à faire des concessions et des compromis pour l’intérêt supérieur de notre chère patrie. Nous sommes tous membres dépendant les uns des autres et nous devons tout faire pour sauvegarder la paix.
    Chère Armée Nationale, nous t’avons saluée à l’orée de l’insurrection ; nous vous invitons à mériter toujours cette congratulation en restant républicaine avec pour seule mission la protection des personnes et des biens du pays.
    Que DIEU bénisse notre patrie, le BURKINA FASO !!!! Amen !

  • Merci mon Président pour cette sagesse.Vous faite la fierté du Burkina Faso et de toute l’Afrique a travers vos sages décisions
    Chapeaux à vous

  • Je l’avais toujours dit dès le début de la transition : la fausse note c’est Zida à la défense et premier ministre. Mais il faut comprendre qu’à son âge il n’a pas assez de sagesse pour discerner les choses. En réalité il celui qui fait tous les problèmes de la transition car il a trahit le peuple en ne respectant pas ses paroles des premières heures. Mais OUF, ON A ÉCHAPPE BELLE. MERCI PAPY MICHEL !!!!

  • Au regard de la succession de l’irruption de la seconde armee dans la perturbation du fonctionnement des institutions de la republique et du jeu democratique, il faut dire qu’elle a definitivement perdu sa credibilite et son honneur aupres de milliers de Burkinabe. Je pense qu’il lui faut retablir cet estime et il faut que ses chefs reflechissent a comment y parvenir et surtout poser rapidement des actes concrets. Que ces gens se rappellent que nous vivons ensemble (meme si un groupe est retranche dans un camp) et que l’integration et la solidarite propre a notre culture se merite et doit etre entretenu par chacun.

  • Chapeau M’BA Michel .Le bien peut parfois venir du mal.Peut-être que ce comportement du RSP va même mieux arranger les choses .Maintenant à l’endroit du PM Zida concentrez vous avec votre gouvernement sur l’organisation des futures élections. Dites à vos ministres d’arrêter de chambouler inutilement l’administration publique à trois mois des élections .Les nominations intempestives et non pertinentes ne doivent plus être les priorités du gouvernement .Bonne organisation des élections ,liquidation des dossiers judiciaires pendants,traduction devant la justice des auteurs de crimes économiques et de sang ,réformes politiques et administrativesaudacieuses pour améliorer et renforcer l’autorité effritée de l’Etat , ,lutte acharnée contre le grand banditisme et le terrorisme,résolution des problèmes sociaux des burkinabé, voilà les grandes préoccupations du moment .

  • Félicitation monsieur le président. La voix du peuple est celle du tout puissant. La haute hiérarchie militaire et le Rsp doivent revenir dans la république. Dieu bénisse la patrie des hommes intègres.

  • J’ai veillé hier nuit pour ne pas me faire raconter le message du PF. J’ai eu les larmes aux yeux en l’écoutant : message très précis, net et bref. Blaise en 27 ans de règne n’a aucun seul jour su nous donner ce message de père bienveillant.
    Monsieur le Président, nous sommes fiers de vous.
    "Burkin saka kuum n zoé yandé". Merci pour ce message courageux. Je crois que tous ces "généraux" devront mettre leur Kalash entre leurs fesses et se cacher. Ils nous font honte et vous n’avez pas eu peur de leurs menaces. Maintenant nous sentons que Papa est à la maison.
    God bless you and our country !

  • Contrairement à l’image de pays pauvre que l’on donne au BURKINA dans les institutions financières internationales ,j’ai toujours dit que notre pays est très, voire immensément riche .Certes pas en diamants ,pétrole,et autres richesses de malheur du sous-sol ,mais en hommes de qualité .Voyez comment ,nous sommes entrain de résoudre par nous même et en famille ,nos bagarres ,,nos incompréhensions,nos malentendus etc. C’est pas beau ça ?Dieu aime seulement ce pays et l’a béni depuis longtemps .Le BURKINA Faso ne prendra jamais feu quelques soient l’œuvre satanique de certains personnes cachées aussi bien dans l’armée que chez les civils .J’ai toujours dit ,qu’il y a un seuil qu’aucun burkinabé ne va franchir vu que les ethnies se sont tellement intégrées à travers mariages que chaque famille est une ramification impliquant plusieurs ethnies .Bravo ,Bravo M’BA Michel.Bravo sages du BURKINA .Que Dieu dans sa grande miséricorde vous garde encore longtemps sur cette terre du BURKINA pour le bonheur de tous Amen.

  • Tampon m’ba Michel pour votre sagesse
    c’est un jeu de gazino. Ils ont joue et ils ont perdus, c’est la règle du jeu
    bravo aux sages du cadre de consertation
    Vive le BURKINA

  • BIEN DIT EXCELLENCE. MAIS N’OUBLIEZ SURTOUT PAS DE MONTRER AUX soit disant OSC de mettre de L’EAU DANS LEUR VIN. ET QU’ILS ARRETE DE METTRE DE L’HUILE SUR LE FEU DES QU’ILS ONT L’OCCASION. L’INTERET SUPERIEUR DE LA NATION D’ABORD. QUE BENISSE NOTRE CHER FASO

  • {{}}Merci Excellence Monsieur le Président,l’insurrection des 30 et 31 octobre a fait montre de l’existence d’hommes et de femmes courageux,dignes et intègres ayant de l’amour pour leur très chère patrie:le BURKINA FASO.Vous venez de montrer une fois de plus que le citoyen lambda ne se laisse pas piétiner au Faso par la prise de vos sages décisions.Bravo Excellence ! ZP

  • Félicitations à mon président du Faso pour ses sages décisions. Vous avez pris la bonne décision de convoquer les sages pour la réflexion et vous avez pris la responsabilité de ce discours du 16 juillet. Merci je suis fière de vous.
    Linternat numéro 3 n’à rien compris quand il dit que ces décisions du président du Faso ne nécessitaient pas de mettre un cadre de sages.
    Vive le Burkina Faso

  • Si nous voullons etre dans un Etat veritablement democratique, l’armee doit totalement se departir de la politique. Que les politiciens laissent les militaires hors de la politique afin qu’ils s’occupent de leurs missions regaliennes. Malheureusement on les a pourris avec des V8 en lieu et place des Jepp. Meme en France les colonels sont toujours dans leurs vehicules militaires. Il n’ya que ca qui pourra faire que notre armee devienne plus operationnelle. Un parti politique qui fait appelle a un militaire en activite dans ses instances ou pour etre son.candidat doit etre dissout.

  • Vive le burkina faso et allons seulement

  • Félicitations mon Président pour cette décision sage. Je vous conseillerai de quitter les bureaux de kosyam pour les conseils des ministres et voir le cas d’affectation de la hiérarchie militaire du RSP. Dieu vous bénisse !

  • Oufffffff !
    Paix et grâces Divines sur le Burkina Faso.
    Merci aux vaillants fils du pays des Hommes intègres : Le Président du Faso et les sages.
    Que chacun médite et renforce sa sagesse.

  • Mr le Président, c’est parfait.
    Maintenant, en route pour le scrutin et gare aux tripatouilleurs de tous poils et de toutes plumes !

  • Si l’Etat Major de l’armée et les autres militaires ont decidé de marcher au pas au son des baillonnettes du RSP, sinon de Djendjéré, c’est leur problème. Mais, de là à vouloir que les civils marchent au pas de la menace du RSP, c’est exagéré.
    Merci à Dieu d’avoir guidé le papa Président de n’avoir pas cédé au chantage du RSP qui s’est trouvé un nouveau porte parole : l’Etat major de l’armée.
    Paix sur le Burkina ! Que ceux qui ne connaissent que la terreur et les armes comme moyens d’expression se ressaisissent. Les temps ont changé, et il faut savoir changé avec le temps, au risque de disparaître.

  • Merci Papi pour cette ouverture d’esprit et cette sagesse !
    Je crois pour ma part que vous avez agi tel qu’il le fallait. Je salus cette decision de retrait de Zida comme ministre de la defense. En effet, il est tant de faire comprendre aux uns et autres que de vaillants Burkinabes ont sacrifies leur vie et d’autres paye au prix de leur pour que nous nous detachons des griffes de l’ex pouvoir dc svp respectons leur memoire et arrettons de vouloir a tt prix d chercher a assouvir des interets personnels.
    Souvent je me demande vraiment ce que veut reellement Zida au vu de ce bras de fer avec le rsp qui de jour en jour effrite la tranquilite et la stabilite sociale.
    Svp et la je m’adresse a Zida et sa bande d’osc le soutenant en particulier le balai citoyen de ne pas nous conduire a une situation a laquelle l’insurrection meme ne nous a pas conduit !
    Le Burkina faso est un Etat constitue avant la transition et continuera d’exister apres la transition dc de grace ne cherchons pas a compliquer les choses car votre mission principale est de nous conduire aux elections et non de nous plonger dans chaos ! Les problemes qui ne trouveront pas solution au cour de cette transition pourront bien discutes apres avec le nouveau pouvoir !

    Vive le Burkina Faso !

  • Merci Mr le Président. Le peuple burkinabé vous en sera éternellement reconnaissant. Cela me rappelle la célèbre citation d’Emiliano ZAPATA : "Mieux vaut mourir debout que de vivre à genoux". Le RSP doit comprendre le peuple burkinabé ne veux plus s’agenouer devant lui.
    Au passage je salut le courage et la constance des trois partis d’opposition (Me Sankara, E. Traoré et un 3ème) qui ont clairement dit "NIET".

  • C’est la preuve que le Burkina Faso regorge d’hommes et de femmes capables de diriger ce pays avec sagesse et discernement. Que ceux qui sont toujours accrochés à l’autre (suivez mon regard) afin que son règne re-vienne, que sa volonté sinistre soit faite au Burkina Faso et qu’il leur donne leur pain quotidien dans la magouille et les crimes, réalisent qu’aujourd’hui nous avons Michel Kafando éh oui, demain ce sera un autre et ainsi de suite. Quand je pense que même des intellectuels et pas des moindres se sont laissés berner par le faite que dans ce pays, il n’existe qu’un seul homme pour le diriger ! huuummm !!!! un mortel pour diriger éternellement un pays. Bêtise des bêtises. Je ne fait plus jamais confiance à un intellectuel burkinabé surtout s’il se pavane d’être un docteur.

  • MR MICHEL S’IL Y A DES FRUSTRATIONS ET SURTOUT DE L’INJUSTICE, LES MILITAIRES C’EST AUSSI DES CITOYENS. ILS NE VONT PAS SE LAISSER FAIRE. POURQUOI LES CIVILS VONT OBTENIR LA DÉMISSION DE MINISTRES ET PAS LES MILITAIRES. TU AS BIEN FAIT DE CHANGER ZIDA PARCE QUE UN LIEUTENANT COLONEL NE COMMANDE PAS UN GÉNÉRAL. C’EST QUEL RÔLE ZIDA A JOUÉ DANS L INSURECTION POUR ÊTRE INTOUCHABLE. IL A USURPÉ LE POUVOIR DES INSURGÉS ET CORROMPRE LES OSC..

  • notre souhait est que tous les protagonistes de la crise se conforment à cette décision. tous ce qui se trame ne surprend personne. c’est la résultante d’une gestion partisane et clanique de l’ armée par le régime déchu. tous était concentré au rsp,les moyens ,les hommes donc le pouvoir, la force.ces gens ont des difficultés à s’adapter à cette nouvelle donne. qu’ils comprennent et acceptent que toute chose a un fin(bonne ou mauvaise).il est temps que notre armée subisse une catharsis et une expiation et qu’ elle se réconcilie non seulement avec même dans ses composantes mais aussi et surtout avec le peuple. à l’ istar de la justice il faut des états généraux de l’armée.

  • Le MPP a mordu la poussière ! voilà pourquoi il faisait des déclarations à l’emporte-pièce !

  • Le Président du Faso, Michel Kafando, a pris des décisions courageuses que je salue à leur juste valeur. Maintenir Zida comme premier ministre et montrer à la hierarchie militaire qu’elle ne peut pas unilatéralement décider du retrait de l’armée de la transition est une décision sage, juste et courageuse. Ce n’est pas à l’armée de décider des choix politiques au Burkina Faso. Ce n’est pas sa mission !
    Néanmoins, je reste sur ma faim. Que fait-on de notre armée qui perturbe continuellement le bon fonctionnement du pays ? Quelle est la part (contribution) de l’armée en général et du RSP en particulier dans la résolution de cette crise ?
    Michel Kafando aurait du profiter de l’occasion pour renouveler la hierarchie militaire et placer à la tête des différents corps et régiments des gens moins va-en-guerre. C’est bien de réduire les pouvoirs du premier ministre et du MATDS mais il aurait fallu profiter retirer la sécurité du président et des institutions des missions du RSP, changer tous les chefs du RSP y compris le chef d’etat major particulier du président et, unifier et reformer profondément notre armée nationale.
    Michel Kafando, ministre de la défense, au mileu du RSP, je me demande bien comment tout ce qu’il envisagera ne sera pas connu d’avance et combattu par le RSP.
    Pour conclure, ce manque de courage et de clairvoyance, cette propension aux demi mesures et à la "compromission" nous rattrapera toujours. Tant que nous n’affronterons pas de face nos problèmes, tant que nous nous contenterons de traiter les symptômes et non les causes de nos problèmes, ils nous reviendront de manière plus grave.
    Bonne fête de ramadan à toutes et à tous.

  • Internaute 3 tu affirme que les decisions prises par Son excellence ne necessitait pas la mise en place d’un college de sage ! vous avez une reflexion ingrate. A supposer que le president decidait tout seul de modifier son gouvernement c’est vous qui allez sortir vomir des salades qu’il est dictateur ! arretez de reflechir a la C... comme si le pouvoir se gerait comme une chambre de prostitués ! Mr le president a pris les decisions qui sont responsables et muries

  • JE SUIS FIER D ’ÊTRE BURKINABE AU COTE DE MON PAPA PRÉSIDENT VISIONNAIRE SON EXCELLENCE MICHEL KAFANDO.LES MOTS ME MANQUENT.JE SUIS TRÈS CONTENT DE VOUS.VOUS INCARNER UN DES VRAIS FILS DU BURKINA.QUE DIEU VOUS ACCOMPAGNE AVANT ET APRÈS LA TRANSITION.

  • C’est bien simple ainsi. Que le prochain president se prepare à régler ce probleme qui n’en est pas un au fond. Ou c’est un regime militaire qui commande ou c’est un president élu par un peuple que ce dernier écoute. Rendez-vous aux urnes pour designer cette personne de confiance. Merci president.

  • Je ne suis pas d accord avec cette façon molle de traiter les affaires de l Etat. Je ne suis pas fier de mon prėsident. Il faut que le chef de l Etat ait de la poigne. Pourquoi le Prėsident, en tant que chef de l Etat, n a pas, d autoritė, fait affecter les chefs pourris et vomis du RSP ? L occasion ėtait belle et il l a ratėe. Mainyenant, il risque d être dėsormais d être sous la houlette de ces vauriens du RSP. Le peuple reste quand même mobilisė derrière son gouvernement.Gare au RSP. Nous avons le soutien militaire des USA et de la France. Pn va finir avec vous. Vos heures sont comptėes.
    Vive la Rėpublique !

  • Merci Excellence ! Vous avez tout dit ! Dieu benisse le BURKINA FASO !

  • Cher Kanfando, une fois de plus tu te dérobe de tes responsabilités. Toi même tu es convaincu que les tenants de la transition, et toi en tête, ne peuvent pas tenir vos engagements et organiser les élections. Pourquoi veux-tu tromper les populations ? Tu ne fais qu’aggraver ton cas. Tu avais la,possibilité de revenir à la raison. Mais tu t’entête avec ces aventuriers. C’est ton choix. Mais vos jours sont comptés. L’insurrection qui arrive sera plus sanglante que celle d’octobre 2014. Tu es averti.

  • Un message du. Président du Faso dont le contenu aurait été autre et les Burkinabè seraient désorientés. Quels sont ces militaires qui se croient au-dessus du peuple à qui ils pensent pouvoir dicter leurs désirs !? Ils n’ont rien compris au changement historique que notre pays a connu et que c’est la fin du pouvoir des militaires. Tous leurs agissements ressemblent aux soubresauts d’un être blessé à mort. Oui, le pouvoir des militaires est bel et bien fini dans notre pays depuis les 30 et 31 octobre 2014. Maintenant que les responsables du RSP s’apprêtent à répondre des forfaits commis sous l’ère Compaoré.

  • La poire a été divisée en deux. Ni ZIDA, ni l’Armée n’ont été à la hauteur dans cette crise. Si ZIDA a conservé son poste, ce n’est pas par ce qu’il a raison ; non ! c’est tout simplement pour ne pas perturber les élections du 11 octobre et donner des arguments à certaines organisations de la société civiles. Zida conserve son poste certes, mais il faut reconnaitre qu’il est la source de cette crise. Il n’a pas du tout été à la hauteur de la mission qui lui a été confiée. Il est impliqué dans bcp de sales dossiers. Il n’a pas totalement rompu avec l’ancien système de Blaise COMPAORE. Il entretient des relations cachées avec certains dignitaires de l’ancien régime (j’en veux pour seul exemple ses relations avec Seydou BOUDA à Washington). En réalité, le peuple burkinabè a été trompé.

    Wait and see !

  • Excellence, c’est bon mais c’est pas arrivé. Vous parlez d’armée nationale qui perturbe la paix civile du pays.Est ce vraiment l’armée nationale ou vous n’avez pas le courage d’appeler un chat un chat ? Dites simplement le RSP.Est il l’armée nationale ? Que nenni.Tant que vous ne trancherez pas cette question du RSP, toutes les décisions que vous venez de prendre ne seraient que des placebo, une fuite en avant. Maintenant que vous vous surchargez en plus avec le ministère de la défense j’espère que cela vous donnera plus d’arguments pour trancher dans le vif du sujet. A bon entendeur. ..

  • Le Passant n011 & 12, Ne tirez pas sur l’ armee. Que pensez- vous ? Le navire Blaise Compaore avait- il vraiment coule avec ces soubresauts du meme RSP a n’ en point finir ?Humblement, repartons en arriere pour accepter qu’ on avait mal evalue la situation. Les militaires , surtout les militaires burkinabe sont un peu dangereux pour la democratie et la paix. Ils font les choses militairement comme l’ a dit le Colonel Say Zerbo. Ils savent qu’ il y a a manger dans la politique. Et cela, depuis le 3 janvier 1966. Vous connaissez certainement un General emmerdeur hyper- riche et le Cerbere du regime impopulaire de Blaise Compaore. Pourtant, il n’ a pas eu ses galons de General sur le champ de combat. Mais il fait peur a tout le monde au Burkina meme s’ il ne parle pas beaucoup. L’ armee doit liberer le peuple qu’ elle a pris en otage.

  • Enfin ! Le capitaine du bateau est connu, et il fallait ces crises pour que Zida sache qu’il sache qu’il a un chef et qu’il se doit d’obéir aux ordres de celui-ci, lui qui se croit tout "puissant" et plus intelligent que les autres.
    Je me réjoui du fait que le Pr se sente en lui-même maintenant du fait qu’il était pris en "otage" par son PM.
    Papa Michel, je dirai plutôt papa Archange Michel (il vient une foi de plus sauver le bateau qui frôlait l’ICE berg), je vous tire mon chapeau président.

  • @n020, LeChoc, si tu as ete choque par les resultats de Zida, c’est qu’ il te reste encore un choc a subir. Pourquoi tu crois que le RSP va l’ envoyer et puis lui il va se mettre a executer la mission du peuple ? Il fallait d’ abord qu’ il execute la mission de celui qui l’ a envoye et quand il a eu de l’ assurance il a commence a executer son prop[re agenda pour renforcer son propre pouvoir. Le peuple s’ est laisse mettre une corde au cou apres le depart de Blaise en acceptant que le gardien de Blaise remplace Blaise. Avait- on besoin de faire les sciences-pos pour savoir que ca - la, ca n’ allait etre du noongo/du bon, du propre ? Les gens font on dirait que Zida npus a trahi. Ou ca ?C’est pas nous qui l’ avons envoye, bon sang. Sinon moralement, le fait d’ etre president, normalement il ne devait meme plus faire partie du gouvernement une fois qu’ on a mis les organes de transition en place avec quelqu’ un d’ autre comme president. C’etait deja le signal que ce jeune officier turc aux dents un peu trop longues qui veut forcer etre General en un temps record, n va reculer devant rien. Ca bafoue la deontologie administraive. Est-ce que normalement, si tu n’est pas un mangeur impenitent avec des mauvaises intention, tu es le chef de corps du Camp Guillaume, on t’ enleve et tu devines tout de suite le ’ adjoint au chef de corps/ Moi je n’ai jamais vi ca et je sais que ca manque de noblesse et de morale administrative. Koro Yamyele, qu’ est-ce que vous en pensez ? Zida ne nous a pas surpris. Il ne nous doit rien. Il doit tout a son RSP et a son Djendjere. C’ est entre eux qu’ il y a contrat. Voila la verite dure et drue.

  • Papa Michel est un gars de Sapone d’apres ,moi de Manga sinon j’allais dire qu’il est bon.mais ça ne sortira pas de ma bouche.allons plutôt seulement.

  • Je reconnais mon président M’BA Michel. Il a pris des décisions. Cela peut ne pas plaire à un camp ou l’autre, mais les protagonistes de cette crise doivent maintenant ranger leurs armes et ne plus les sortir, même après le 11 octobre. L’armée est beaucoup pointé du doit par le Président. Pourvu que la hiérarchie militaire arrive à faire pression sur leurs éléments pour baisser définitivement la tension. Je tiens à rappeler quelques conséquences d’une crise :
    - morts de burkinabé (je suis sur que personne ne veut cela)
    - pas de salaire
    - pas de bouffe (benga, babenda, riz gras, sauce tèguèdé..........)
    - faim
    - pas de sommeil
    - peur à outrance
    - pas de bière, pas de bière, pas de bière (j’insiste, attention).

  • MR KAFANDO MICHEL. ..C’EST GRÂCE À L’ARMÉE QUE TU ES PRÉSIDENT AUJOURD’HUI. UN PEU PLUS DE RESPECT POUR ELLE SI TU PRETENDS ÊTRE LE CHEF.

  • Bravo pour le denouement de cette" grave crise" au Faso,maintenant il faut la discipline dans les rangs en commençant par la haute haute hierarchie.L’interet de la Nation au dessus des interets perso.c’est la consequence des longs règnes ,l’armée est politsée ,acquise à la cause d’un individu,avec tous les clivages qu’on connait,merci bon vent à Mba Michel ,en avant le Faso.

  • Merci Mr le Président pour votre sagesse et votre sens élevé de la responsabilité.
    Votre discours empreint d’amour et de fermeté me satisfait pleinement. Je pense sincèrement que c’est le cas pour les burkinabè qui aspirent à la paix et au progrès.
    Je vous souhaite de bien terminer ce que vous avez commencé avec l’aide de Dieu.
    J’avoue que cette crise de trois semaines , quoi que difficile , nous a permis de connaître les vrais intentions des uns et des autres notamment (politiques, OSC et militaires).
    Je demande humblement au peuple vrai et sincère de resserrer les rangs afin de ne pas se laisser voler sa victoire...
    La lutte continue, restons vigilants.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

  • que le tout puissant donne encord beaucoup de courage a papa Michel. et qu’il le bénisse !!!!!

  • Monsieur le PRÉSIDENT, courage pour la suite. Ton peuple reste et restera l’arbitre de cette transition donc gare comme vous même vous l’avez dit avant la mise en place du conseil des sages. Que les fouteurs de troubles sachent que le " CARTON ROUGE " du peuple les mettra vraiment mal à l’aise chez eux même. NAAN LARA , EN SAARA. MERCI PRESI !

  • Merci mon Presiident.Soyez benis abondament.

  • ENFIN J OSE ESPERER QUE LE NOUVEAU MINISTRE DE LA DEFENSE EN LA PERSONNE DE MR KAFANDO A COMPRIS QUE LA DISSOLUTION DU R S P EST UNE EXIGENCE DU PEUPLE . LES SOLDATS DU RANG N ONT RIEN A CRAINDRE D UN RETOUR DANS LEURS CORPS D ORIGINE ILS FONT PARTIE DU PEUPLE ET N ONT DANS LEUR GRANDE PAS LES MAINS TACHEES DE SANG

  • Le Balai Citoyen reste une menace pour la mise en place de ces décisions du Président du Faso. En effet si jamais le Ministre Barry venait à perdre le Ministère de la Sécurité, cela reviendrait pour certains du Balai Citoyen à un sevrage pénible : ils ne pourront plus tout dire sans se faire interpeller, pas certain de marcher avec des gardes du corps encore au frais de la reine. Pour ce faire, le Balai Citoyen fera tout pour semer le désordre au cas où Barry n’a pas le portefeuille de la Sécurité. Wait and see, la crise n’est pas encore derrière nous avant qu’on ne connaisse les Ministres du Ministère scindé. Il est important de suivre de près ce Balai citoyen qui veut se substituer au Président du Faso. Il n’est même plus question de liberté d’opinion au sein du Balai citoyen. La dictature est la forme de gouvernance au sein du Balai.

  • Le Burkina Faso a toujours eu des grands hommes c ’est plutôt Blaise Compaore qui a passer le temps a les liquider.

  • Sans commentaire. C’est du propre !

  • Sage décision de son excellence Mr Michel Kafando président du faso. C’est une chance pour notre pays de l’avoir comme Président, bon vent à lui. Vive la paix au Burkina Faso

  • Decsion très sage. Je valide. Le PF est modéré et intelligent et parmi les prétendants actuels c’est Zeph qui est comme lui.

  • Jai écrit cette lettre il y a 5 jours .je félicite le Président .Si Barry du MATS reste le problème a été déplacé et non résolu .Certaines comparantes crieront a la trahison ..Il n’est crédible pour conduire une élection impartiale .les citoyens connaissent pour qui roule BARRY
    .relisez ma lettre PRESIDENT ..
    .Lettre ouverte au Président KAFANDO : un compromis utile pour sauver la république.
    J’ai suivi avec intérêt la crise au sommet qui mine notre gouvernement, notre armée.
    Elle si profonde que chaque citoyen doit apporter des propositions de solutions pour l’intérêt supérieur de la nation.
    Les différents protagonistes doivent faire des concessions ultimes et utiles pour la cohésion sociale.
    Dissoudre le gouvernement est un risque de tout reprendre en référant à 92jours restant pour des élections du 11 octobre 2015 .
    Mais un remaniement ministériel technique léger est possible pour sauver le blocage avec des lendemains doublement incertains.
    Je souhaite que les deux camps affichés acceptent le remplacement de Auguste Denise BARRY par un civil technocrate et doué en administration électorale surtout avec une forte expérience de commandement.
    Excellence, la crise est si très profonde et vouloir laisser les choses à l’état sans réaction est un suicide collectif de la république .
    Pour l’intérêt supérieur de la nation, Auguste Denise Barry doit accepte le sacrifice militaire et civil , surtout qu’il a dit haut et fort à la télévisons nationale courant novembre 2014 que : en ses propres mots « Le pouvoir ne nous intéresse pas « » Un Burkinabè surtout un soldat, la parole donnée est sacrée.
    L’armée nationale, RSP y compris, les autres pro ou anti Zida, il faut sauver la République.
    Bon jeûne de Ramadan !
    Que Dieu Bénisse le Burkina Faso

  • TRÈS SAGE Mr le président on nous disait que après Blaise le BURKINA ne peut pas être gouverner .voila la réalité 27ans de pourriture .j’ai pitié du président après la transition .Que DIEU sauve le FASO. il reste a résoudre le problème du monde paysan pauvreté injustice mauvaise gouvernance des op pas d’alternance.

  • Félicitations Monsieur le Président. Voilà une sage décision. La transition doit se poursuivre sans perturbations et aboutir aux élections du 11 octobre. Pour cela, il ne faut pas bouleverser le gouvernement. Pour rappel, suite à l’insurrection, il n’y avait que l’armée qui pouvait prendre le pouvoir compte tenu de la situation. Il a ensuite été demandé à l’armée de se retirer et de transférer le pouvoir à une transition civile. Mais l’armée a tenu à s’immiscer dans la conduite de la transition et cela a même été formalisé dans la charte. Des militaires ont donc infiltré le CNT ainsi que le gouvernement avec un premier ministre militaire et tout cela soutenu par l’armée qui n’a posé aucune objection. Alors, qu’ils y restent jusqu’au bout. Et pourquoi donc cette armée, à trois mois des élections exige le retrait des militaires de la transition ? Pour quels intérêts ? De grâce, privilégions l’intérêt supérieur de la nation au détriment des intérêts individuels et égoïstes. Nous devons tous soutenir la transition.

  • Bravo président pour cette sage décision, merci au collège des sages pour ce bon travail j’espère vraiment que la récréation est terminé, dirigez l’armée ne vous laissé plus diriger et plus de négociation, courage courage on est avec vous. Ils ne peuvent rien contre vous.

  • Rien n’est résolu puisque le RSP est présent toujours à kossyam. Tôt ou tard il faudra resoudre le problème du RSP. Propositions : Unité d’élite anti terroriste : la gendarmerie et la police. Arméé : Unité commandos-parachutiste basées à Djibo pour son environnement propiste à toute sorte d’entrainement en milieu désertique la ménace étant alquaida et Etat islamique désormais, point barre.

  • vraiment de la pagaille ! MATD/MATS, MATDS, MATD/MS, on ne sait plus sur quelle pied danser, déjà qu’on n’était même pas encore éclairci sur l’ancien organigramme du MATDS, qu’il le scinde en deux(02). une telle reconfiguration juste pour 3 mois ! ou va t’on avec ces genres de mesures ? je me pose la question de savoir comment ces institutions vont fonctionner

  • Certains forumistes avancent des proppos gratuits sans aucune preuve et c’est dangereux. Ils ne sont pas des patriotes, mais des imposteurs. A ce niveau de la crise, ne dites pas des conneries comme le font les femmes sur la route du marché. Que savez vous de plus que le Président et les Sages qui ont écouté tout le monde. Qu’hazardez vous contre Zida et les OSC ? Je ne pense pas que vous detenez la vérité et dans ce cas vous êtes victimes des intoxications ?
    Bravo au Président pour ses sages décisions.

  • Certains forumistes avancent des proppos gratuits sans aucune preuve et c’est dangereux. Ils ne sont pas des patriotes, mais des imposteurs. A ce niveau de la crise, ne dites pas des conneries comme le font les femmes sur la route du marché. Que savez vous de plus que le Président et les Sages qui ont écouté tout le monde. Qu’hazardez vous contre Zida et les OSC ? Je ne pense pas que vous detenez la vérité et dans ce cas vous êtes victimes des intoxications ?
    Bravo au Président pour ses sages décisions.

  • Merci Papi pour cette ouverture d’esprit et cette sagesse !
    Je crois pour ma part que vous avez agi tel qu’il le fallait. Je salus cette decision de retrait de Zida comme ministre de la defense. En effet, il est tant de faire comprendre aux uns et autres que de vaillants Burkinabes ont sacrifies leur vie et d’autres paye au prix de leur pour que nous nous detachons des griffes de l’ex pouvoir dc svp respectons leur memoire et arrettons de vouloir a tt prix d chercher a assouvir des interets personnels.
    Souvent je me demande vraiment ce que veut reellement Zida au vu de ce bras de fer avec le rsp qui de jour en jour effrite la tranquilite et la stabilite sociale.
    Svp et la je m’adresse a Zida et sa bande d’osc le soutenant en particulier le balai citoyen de ne pas nous conduire a une situation a laquelle l’insurrection meme ne nous a pas conduit !
    Le Burkina faso est un Etat constitue avant la transition et continuera d’exister apres la transition dc de grace ne cherchons pas a compliquer les choses car votre mission principale est de nous conduire aux elections et non de nous plonger dans chaos ! Les problemes qui ne trouveront pas solution au cour de cette transition pourront bien discutes apres avec le nouveau pouvoir !

    Vive le Burkina Faso !

  • Nous sommes reste cloue dans nos sieges presque les larmes aux yeux,tant l’emotion etait forte.un discour clair,conscis,et plein d’humilite et au finish resume vraiment la sagesse.
    felicitation president
    VIVE Notre cher patrie le BURKINA FASO dans la paix,l’amour fraternel et la prosperite

  • Monsieur le Président, que Dieu vous donne longue vie, à vous et à nos sages qui ont toujours accouru au chevet de la nation quand il y a péril en la demeure. Depuis que les velléités de modification de l’article 37 ont pris corps et le chemin de non retour a été entamé, j’ai suivi et entendu des déclarations et sorties médiatiques que j’ai qualifiées d’indécentes, qui n’honoraient ni leurs auteurs ni leurs commanditaires, parce qu’elles tendaient à minimiser les conseils, propositions de solution et recommandations du Collège de sage de 1999. Le 22 mars 2014, dans un article intitulé « Mais au fait, que reproche-t-on aux recommandations du Collège de Sages de 1999 ? », je disais ceci : « En effet ce sont nos peurs qui nous conduisent souvent dans des situations dramatiques qu’on aurait pu éviter avec un peu plus de courage et de réalisme. … C’est pour cela que nous avons besoin de l’accompagnement de personnes exceptionnelles, comme nos sages et nos médiateurs, capables d’écoute, de compréhension par anticipation mais aussi et surtout d’empathie : pouvoir être à la fois à la place des victimes, des proches des victimes, mais aussi des coupables ou présumés coupables et leurs proches, tout en demeurant à leur place de sages. Il y a des torts que l’humain de peut jamais réparer. On prend alors le courage de se faire accompagner pour reconnaitre son tort, demander pardon et promettre de ne plus recommencer. La suite sera toujours plus humaine, plus humaniste que si rien n’est entrepris du tout.
    Nous sommes persuadés que dans notre société burkinabè, il y a des personnes qui peuvent accompagner ce genre de processus. Il faut les identifier, les approcher pour savoir à quelles conditions elles peuvent le faire »
    Le 24 mars 2014, dans un autre article intitulé « Préservons et protégeons notre patrimoine commun le plus précieux : nos ressources sociales, spirituelles et culturelles », je concluais en ces termes : « Que Dieu nous préserve de situations ou nous serons contraints de recourir aux ressorts sociaux et spirituels des autres, tout simplement parce que nous aurons suffisamment dévalorisé les nôtres ou que nous les aurons discrédités à travers les instrumentalisations politiques à outrance en cours depuis quelques temps »
    Monsieur la Président et honorables membres du cadre de concertation de Sages, que Dieu vous protègent et guident vos pas.

  • Preuve de sagesse,Président...Espérons qu’une bonne fois pour toute,chacun comprendra qu´il est responsable du bien-etre d’autrui.C’est une adresse à l’Armée...Comment redorer son image qu’elle a ellle-meme ternie ? Dans les nations soucieuses de leur developpement, l’Armée ne baisse pas la culotte,elle sert le peuple pour son honneur et par devoir. Malheureusement....MAIS AU FOND DE MOI JE RESTE CONVAINCU QUE LE B.F A TOUJOURS DES SOLDATS DIGNES, MALGRE TOUT...

  • Mes chers compatriotes, par pitié, arrêtez de confier les affaires de notre pays à Dieu.
    Dieu, c’est un prétexte à la résignation. C’est à compter sur Dieu pour nous sortir de nos problèmes que Blaise est resté au pouvoir pendant 27 ans et que Diendéré continue encore son œuvre en toute impunité.

    Nos ancêtres à nous avaient tellement confiance en Dieu, qu’ils laissaient les portes de leurs autels sans fermetures. Comment peut-on se comporter autrement avec un être qu’on croit omnipotent, omniscient et omniprésent ? Mais on a vu le résultat : tous nos masques ont été volés en toute impunité, nos meilleures terres confisquées sans frais, pire toute l’Afrique asservie.

    Vous remarquerez d’ailleurs que les seules religions et civilisations florissantes et dominantes aujourd’hui sont celles dont les fidèles ont pris et prennent les armes pour défendre Dieu que celles dont les fidèles attentent que Dieu les défende.
    Conclusion : ou Dieu n’existe pas, ou il existe mais est faible ou est du côté des violents.
    Ceux qui lui trouvent une autre explication sont des naïfs forcenés ! Courage à eux !

    Comment se fait-il que parmi nos pseudo-sages ne figurent que des représentants de ces religions étrangères et aucune personnalité de nos religions et traditions africaines (le mogho naba est musulman ; donc ne compte pas).
    Ce n’est pourtant pas un blanc qui est venu composer ce collège des "sages" pour nous.
    Honte à nous !

    Sortons de notre naïveté religieuse, source de toute notre domination par les religions
    arabe, juive et chrétienne.

    Je vais de ce pas sacrifier un poulet à mes ancêtres au village, pour le pardon des traitres apostats...

  • je suis partiellement d’accord avec le Président, en ce sens que son désir de vouloir se plier au verdict de la CEDEAO me met dans une posture d’amertume. cela revient à mettre en cause la volonté de tout un peuple au profit d’une institution qui est inféodée à, l’impérialisme notamment français dont le seul désir est de mettre le pays dans un chaos total pour pouvoir bien le piller. je suis vraiment sidéré de cette décision unilatérale ou du moins imposée par l’Occident.
    A bas les pays et institutions qui s’ingèrent dans nos affaires intérieures !!!
    A bas l’impérialisme !!!
    Vive mon pays la Haute Volta hé ! Burkina Faso !!!

  • FÉLICITATIONS ET ADMIRATIONS
    AU PRÉSIDENT DU FASO ,PRÉSIDENT DE LA TRANSITION
    L’intervention de son excellence le président KAFANDO Michel est sans ambages et ne souffre d’aucune difficulté pour comprendre, elle est et demeure à l’attente du peuple Burkinabé.
    Prenant les rennes du ministère de la défense, il faut passer le tamis pour que l’armée Burkinabè est de vrai responsable.
    Nous lui suggérons dans sa fonction de ministre de la défense et chef suprême des armées que :
    -  Le secrétariat Général du ministère de la défense mis en place par Blaise COMPAORE soit restructuré.
    -  L’état Major Général des Armées soit tamisé et débarrassé des virus notamment le cabinet mis en place par les gourous blaisistes car c’est inadmissible que ceux que le régime défunt a mis en poste soit fidèles aux idéaux de la transition.
    -  Les corps soit réarmés conformément à la doctrine de chaque entité, car très dangereux pour un pays dont les corps ne possèdent que quelques armes sans percuteurs ou même rien.
    -  Que le maximum des perturbateurs du RSP soit envoyé pour relever la quasi totalité du bataillon laafi et gondal et permettre au pays de mieux s’organiser.
    -  Toute fois si quelconque perturbation survenait que les responsables soient purement et simplement mis à la retraite anticipée.
    Que le dieu tout puissant prenne le contrôle et dirige les autoritaires de la transition sur le bon chemin qu’il aura lui même décide.
    Dieu bénisse le Faso dans son entièreté et qu’il désigne lui-même le président du faso pour le peuple aux élections prochaines.AMEN.

  • Excellence, je vous respecte vous êtes un vrai Pèoga et vous honorez les Pèossés.
    soyez bénis Monsieur le Président.

  • Mba Michel. Je suis parfaitement d’accord avec les mesures prises. Vous
    êtes vraiment sage et vos propos sont claires comme de l’eau de roche.
    Inutile de faire un long discours comme l’ancien président pour ne pas
    dire grand chose. Votre discours est bref compréhensible par tous et sans
    ambiguïté. Notre armé me donne vraiment la honte avec des agissements qui
    ne sont pas digne d’une armée qui se veut républicaine. C’est l’argent du
    contribuable qui vous habille, vous arme, vous paie et vous forme. Aucun officier soit
    t’il supérieur ou pas n’a contribuer de sa poche pour vous recruter, vous
    former et vous équiper. Il est temps que vous reveniez à la raison pour
    permettre à notre très cher patrie d’occuper sa place dans le concert des
    nations en pleine croissance dans tous les domaines.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
Rentrée politique : Le CDP dénonce une gestion « des plus obscures » des gouvernants actuels
Crise à la CENI : Harouna Dicko analyse les « scènes du film »
CDP section USA : Les militants mobilisés pour la reconquête du pouvoir
Commune de Tchériba (Mouhoun) : Des militants du MPP menacent de quitter le parti
Assemblée nationale : Une première conférence sur les grandes questions de la nation
Député Nicolas Koumbaterssour Dah : « Ma retraite politique ne tardera pas »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés