Situation nationale : Le MPP se démarque « des jugements à l’emporte-pièce, des supputations infondées et erronées »

Déclaration • vendredi 17 juillet 2015 à 09h40min

L’atmosphère politique nationale est empestée depuis un certain temps par une crise ayant pris naissance au sein de la composante militaire de notre pays et dont les conséquences grippent les organes de la transition et font peser des doutes et des hypothèques sur sa gestion et son aboutissement. Le MPP en tant que parti responsable et dont la seule boussole est la défense des intérêts vitaux de notre peuple, tient à se démarquer des jugements à l’emporte-pièce, des supputations infondées et erronées sur l’appréciation de cette situation nationale délétère.

Situation nationale : Le MPP se démarque « des jugements à l’emporte-pièce, des supputations infondées et erronées »

Notre pays, par son courage et sa dignité démontrée les 30 et 31 octobre 2014, est devenu aux yeux du monde un exemple pour l’Afrique et pour tous les pays en quête de démocratie et de liberté contre les dictatures, et cette crise non institutionnelle est en train de faire perdre toute crédibilité au processus de transition.

La transition appartient à notre peuple, et toute tentative tendant à la prendre en otage pour des intérêts personnels et des velléités de restauration du régime déchu devrait être rejetée par le peuple. Le MPP considère que l’existence des divergences ou même des contradictions dans le cadre de la gestion de la transition est normale, et même inévitables dans un contexte de remise en cause généralisé et de démocratie reconquise. Cependant, il considère que la gestion de ces divergences ou de ces contradictions doit se faire impérativement dans un cadre organisé respectueux de l’ordre républicain, de la charte de la transition, de l’Etat de de droit et de l’ensemble des composantes de la transition, ainsi que des intérêts vitaux de notre pays. Toutes les difficultés et les sujets sensibles auxquels sont confrontés les organes de la Transition devraient au moins respecter deux principes :
-  Le premier principe est celui de l’esprit et de la lettre de la charte, autrement dit, les organes de la Transition et les forces vives qui ont contribué à leur mise en place devrait respecter le sacrifice du peuple et de la jeunesse, en ne remettant pas en cause les acquis et les aspirations de notre peuple ;
-  Le second principe est celui de la loyauté des composantes y compris les Forces de Défenses et de Sécurité envers le peuple et ses souffrances, et s’abstenir de toutes actions et de toutes attitudes tendant à laisser penser que ses intérêts primeraient sur ceux du peuple.

A ce propos, nous saluons l’initiative du président du Faso d’entreprendre des concertations avec les acteurs concernés et de mettre en place un comité de sages chargé de faire des propositions de sortie de crise. Le MPP souscrit entièrement à cette démarche et renouvelle sa constante disponibilité au dialogue constructif, à la concertation des différentes composantes de la nation.

Le MPP tient à rappeler que le départ d’une des composantes des organes de la transition est une remise en cause du consensus général qui a jusque-là été le socle de la transition. Et cela ne manquera pas d’entraver la bonne marche de la Transition. Au demeurant, notre peuple supporte déjà lourdement les conséquences économiques et sociales en cette période post insurrectionnelle, et il convient en patriotes de ne pas aggraver cette situation.

C’est pourquoi le MPP réitère son attachement au respect scrupuleux de la date du 11 octobre 2015 pour la tenue effective des élections présidentielle et législatives couplées. Il va sans dire que cette date constitue un rendez-vous très important dans l’histoire de notre peuple pour renouer avec la stabilité, la démocratie et la reprise économique. En conséquence cette date ne saurait être négociable. De ce fait le MPP considère que toute initiative dont la conséquence voulue ou non voulue conduit ou peut conduire au non-respect de cette échéance devrait être rejetée par notre peuple. En tout état de cause, le peuple déterminé qui est sorti les 30 et 31 Octobre 2014 demeure le même et plus déterminé que jamais.

Le MPP lance un appel à tous les patriotes et à tous démocrates pour que dans un sursaut salvateur, nous resserrions les rangs pour la défense des acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre. Rien n’étant définitivement acquis en démocratie la lutte et la mobilisation doivent être permanentes. Aujourd’hui, plus que jamais, le sens des responsabilités et l’amour pour notre peuple, ainsi que pour le Burkina Faso que nous aimons tous nous commandent de savoir raison garder pour ne pas jeter l’enfant avec l’eau du bain. Pour surmonter ces épreuves, nous aurons besoin de la cohésion de toutes les composantes de notre nation pour conduire à terme la Transition et organiser les élections le 11 octobre 2015.

Dans le dialogue et dans l’acceptation courageuse que les intérêts de notre pays dépassent nos intérêts personnels ou corporatistes, nous serons en mesure de relever les défis de l’impunité, des crimes économiques et de sang commis avant et pendant la Transition. Le MPP remercie la Communauté internationale pour l’intérêt renouvelé à la marche de la Transition et l’invite à poursuivre ses efforts d’accompagnement en vue de l’organisation des élections.

Le MPP a noté avec intérêt la décision de la Cour de justice de la CEDEAO sur le code électoral adopté le 7 avril dernier, et tient à réaffirmer que force et compétence reste au juge constitutionnel d’appliquer la loi et de tirer substance de toute jurisprudence nationale ou supranationale. Du reste la Cour de justice de la CEDEAO, dans au moins deux de ces considérants (30 et 31), suggère au juge constitutionnel de s’appesantir sur la détermination de la qualité de dirigeants au moment de l’insurrection et d’éviter « une application brutale et indiscriminée ».

Démocratie-Egalité-Justice

Ouagadougou, le 16 juillet 2015

Le président du MPP
Roch Marc Christian KABORE

Messages

  • Mais vous dites quoi par rapport au RSP. Décidez vous, il faut vous prononcer clairement sur la question. Faire la politique ce n’est pas seulement convoiter le fauteuil ou sa part du gâteau mais c’est surtout avoir un idéal pour le pays. Il faut que chaque parti politique se prononce sur la question du RSP. C’est une question de responsabilité. La politique au gré du vent on n’en veut pas. La mise au point du CCPP est lâche et irresponsable. Ils ne sont même pas capables de faire des propositions de sortie de crise et s’en remettent aux Forces de Défense.

  • Marchands de couleuvres,« on avalera pas vos serpents »
    Kafando (le sage) à fait rappeler les militaires radiés de 2011, des retraités de l’armée, des loubards (ceux, recruté par le MPP pour être en tête de cortège lors des manifs du 30 et 31 octobre 2014) leur a donné des armes avec l’argent et la complicité des RSS qui jusque là ont dépensé des milliards sans que l’on ne les entendent, Certainement parce que si ils ouvraient la bouche ils seraient directement montré du doigt. Ils pensent qu’avec l’argent on achete qui on veut mais ils en ont pas assez pour tout le monde voilà pourquoi il y a problèmes maintenant.
    Avec les arrestations et menaces de morts sur les uns et les autres, la fracture est consommée et le compte à rebours est lancé.
    Pourquoi on nous cache tout ? -Ben tout simplement parce que pendant que les un se réunissent sous l’arbre à palabre à trouver une solution pacifique les autres cherchent à gagner du temps pour recruter mercenaires et je ne sais quoi d’autres.
    Que va-t-il se passer quand ils se rendront compte qu’on a cherché à les endormir pour se renforcer en hommes et en armes ? UNE GUERRE FRATRICIDE.
    Sombre futur pour le Burkina

  • Roch, en l’espace de quelques heures tu changes de couleurs. CAMELEON !

  • Je salue cette réaction au même titre que celle de l’UNIR/PS et les deux autres partis. Ne vous en faites pas, le peuple reste débout comme un seul pour barrer la route à ceux qui ne veulent pas le bien de notre pays.
    DIEU PROTESTE LE BURKINA !

  • Le MPP s’est fait roulé dans la farine. Ils veulent se rattraper mais cela aura forcement des conséquences. Ce qui est fait est fait, ce qui est dit est dit. ROCK a été imprudent dans ce cas si, ils se seraient donné au moins 24 heures de réflexion et se retrouver pour concertation avant d’aller à la rencontre. Vu le contexte actuel marqué par l’intoxication des medias, une communication publique devrait être faite avant la rencontre.

  • Soit vous êtes avec les autres partis de l ex opposition ou pas il faut choisir votre camp

  • Bien parlé ! J’avais décidé de quitter le MPP si toutefois le MPP s’alignait derrière l’armée ! C’est le peuple qui fait l’armée et non le contraire !

  • En francais facile ca veux dire que soit Zida est sauvé soit il est livré.

  • Voilà ce que je comprends du discours du MPP : les militaires ne peuvent pas se retirer de la transition car ils en sont partie prenante.
    Donc si c’est cela il suffit de changer les militaires actuels du Gouvernement par d’autres militaires et le MPP sera satisfait. Voilà une position qui est semblable à celle de la cour de justice de la CEDEAO sur le code électoral ! C’est vrai M. Rock avec une position pareille, comme pour vous paraphraser "on n’est pas encore sorti de l’auberge !"

  • on vous disait depuis que c’est le MPP qui influencait la transition et les imprudents refusent voici la preuve. le chien ne change jamais de maniére de s’assoir. ils sont habitué à dire X aujourd’hui et Y demain voilà ce qu’ils sont les gens du MPP. ca me rappelle son meaculpat sur l’article 37 anti constitionnel. ce monsieur est chaque fois flou. laissez lui se démarqué de l’ex CFOP il verra !!

  • Très bien dit Mba Rock. Vous avez le soutien du peuple burkinabé et rien ne saurait ébranler un peuple debout pour défendre une cause juste. "PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT"

  • Bon Bon EHHH encore vous CDPMPP... Vous allez prendre drap...Lol.

  • Insistez toujours vos démarches de calculs politiciens au lieu de tenir compte à l’interet supérieure de la NATION qui est la paix et rien que la paix

  • Voilà ! C’est ça que nous attendions du MPP ! Au Sénégal, les officiers de l’armée nationale ne se sont jamais mêlés de politique depuis 1960. Mais ils sont réputés plus valeureux que nos généraux de salons des deux dernières décennies, qui n’ont vécu que de prébendes et d’affaires mafieuses. On les voit venir, ceux qui savent que plus rien ne sera comme avant. Allons seulement...

  • Merci président sinon nous étions prêt a remettre nos cartes mpp.pour nous qui sommes en contact avec la base on ne savait pas quoi lui dire

  • Monsieur le président du MPP ,c’est bon mais c’est pas arriver .Il fallait encore être très clair et très ferme dans ce dossier d’autant que des informations font croire que tous les partis politiques se sont alignés sur la position de l’armée à propos du départ du SM Zida .Il est clair que tout changement de PM ou de gouvernement ne peut pas ne pas avoir une répercussion négative sur le bon déroulement de la transition en particulier sur le calendrier électoral .C’est pourquoi ,,il fallait être limpide comme Maître Sankara dans cette affaire .Quant au comportement des Ablasse ,Zephirin et consorts ,ils payeront très cher la trahison du peuple qu’ils sont prêts à commettre pour leurs intérêts égoïstes

  • Monsieur le président du MPP ,c’est bon mais c’est pas arriver .Il fallait encore être très clair et très ferme dans ce dossier d’autant que des informations font croire que tous les partis politiques se sont alignés sur la position de l’armée à propos du départ du SM Zida .Il est clair que tout changement de PM ou de gouvernement ne peut pas ne pas avoir une répercussion négative sur le bon déroulement de la transition en particulier sur le calendrier électoral .C’est pourquoi ,,il fallait être limpide comme Maître Sankara dans cette affaire .Quant au comportement des Ablasse ,Zephirin et consorts ,ils payeront très cher la trahison du peuple qu’ils sont prêts à commettre pour leurs intérêts égoïstes

  • Vous tremblez car ceux qui devaient assurer votre victoire au premier tour doivent quitter le gouvernement. Kafando ne peut que se plier a cela.

  • Soyez des hommes direct comme maître Bénéwendé qui à toujours eu un franc parlé et des vérités cruelles envers son peuple ! je l’ai toujours respecter pour son patriotisme et sa dignité le peuple commence déja à se poser des questions sur le choix de leur candidat du 11 octobre car le peuple insurgé du 30 et 31 octobre n’est plus le même peuple mouton que vous avez connu dans les années passé ! nous voulons un président digne et patriotique car plus rien ne sera comme avant , et mon choix est porté sur Maître Bénéwendé du fait qu’il est le seul pour le moment à incarner ces valeurs dont le vrai peuple recherche ! C’est dans des situation confuse qu’on reconnait toujours les dignes fils de la nation et Maitre Bénéwendé vient de se démarquer ! le MPP et L’UPC viennent de décevoir plus de 1000 patriotes à quelques jours des élections donc courage à toi Maitre Bénéwendé tu surprendra ces faux politiciens au soir du 11 octobre ! Vous savez pourquoi les sondages sont trompeuse souvent ? Suivez mon regard : avec des politiciens bidons qui ne savent pas ou ils ont chié hier , on ne peut que avoir des surprises au grand jours et conséquence ! on sort pour crier à la fraude !!!!!!!!!!! allons seulement tout prés n’est pas loin !!!!!!!!!!!!!!!!!

  • voila qui poura mettre fin à certaines rumeurs du genre, "les partis politiques ayant rencontré le college des sages, sont pour le retrait des militaires du gouvernement.." Aucune source militaire non plus ne dit que la hierarchie reclame le retrait des militaires. Le rsp est seul et bien seul...

  • C’est bien mais il fallait le faire avant. Pendant plus de trois semaines, le peuple était désemparé ne voyant que le seul gouvernement, en l’occurrence le Président se démener comme il peut dans un sentiment de solitude presque. Il n’est cependant pas tard de bien faire.

  • vous vous reveillez maintenant ?

  • tant que nous serons guidés par des intérêts égoïstes, nous resterons toujours de méchants envers nos prochains. ce que les uns et les autres ont amassé 30 ans durant comme biens et honneurs, si cela ne les suffit pas, ils mourront dans le déshonneur total car Dieu le Tout Puissant punit les égoïstes et les hypocrites sur terre avant le dernier jugement.

  • Bien dit president vous avez fini
    Encore merci
    Voici un president

  • Ils sortent enfin du bois curieusement à quelques heures de la décision de MBA MICHEL KAFANDO.Quelle signification donne t on à cette sortie ?Qu une décision contraire ce soir à votre position presente ne vous engagerait pas,vous partie prenante des concertations au sein du ccpp et en est president du mois ? Pourquoi ce besoin de clarification après la mise au point du ccpp auquel votre parti appartient ?

  • Tout ce qui vous interesse ce sont les elections et leur date. Et s’il y a la guerre ou le chaos avant la date vous allez faire comment ? Soyez honnetes pour une fois en prenant une position tres claire face a cette crise serieuse.

  • Presi bien parle mais nous militants de base nous disons non au revandication du rsp

  • Merci MPP.C’est ça qu’on attend de vous. Soyez vraiment solidaire du Peuple martyrisé par des voyous pendant 27 ans .Honneur et dignité à vous.Soyez toujours en phase avec les aspirations du Peuple et vous verrez que vous sortirez victorieux.

  • Bien parlé que Dieu tout puissant bénisse le Burkina faso, car l’idéale voudrais que toutes les composantes restent pour terminer la transition au lieu que d’autres cherchent à quitter.

  • Voici une position très claire. Les partis politiques doivent se ressaisir et être à l’avant garde de la lutte du peuple. Ils se sont focalisés depuis la chute de Blaise sur les élections laissant le champ libre aux OSC dont ce n’est pas le rôle d’être les moteurs de la Transition. Soyons vigilants à l’Avenir pour que la lutte ne soit pas récupérée !

  • MPP, tu nous fatigues. A quoi bon de foncer tête baisser pour aller aux élections si les Forces de sécurité et de défense (FDS) sont divisé. Si l’armée se démarque des élections c’est peine perdu. Si d’aventure on part aux élections sans un consensus nationale, l’armée se réservera le droit d’intervenir de récupérer le pouvoir s’il y a des contestions et des troubles. Si d’aventure la transition est en panne de ZIDA et sa clique.. Si vous voulez, aller aux élections avec vos loi taillées sur mesure ... L’armée va revenir au pouvoir dès le 15 octobre 2015... Tu es pressé ROCK pour ton pouvoir personnel. si c’est l’intérêt général comme tu le dis , alors il faut un consensus national de toutes les composantes pour une élection inclusive.. Aujourd’hui, tu parles de la chartes et l’exclusion que tu as prôné depuis longtemps dans cette transition, on fait quoi ? Mon œil. SI zida reste au PM, alors il n’y aura pas élections le 11 octobre 2011...

  • bien dit. nous sommes tous unanimes que la transition ne pourrait bien se terminer sans le respect de la charte. restons vigilent.

  • Pour le MPP pourvu (seulement) que élection il y’a ???

  • Monsieur Rock votre intervention sonne votre désaveu de ce que vous avez construit hier avec Zephirin, Ablassé et les autres. Qu’est-ce qui s’est passé pour que tu te démarque de tes positions d’hier. Salif t’aurait rappeler à l’ordre pour maintenir Zida et ses acolytes dans le but de falsifier les élections ?
    Soit tu soutiens le départ de Zida soit tu veux qu’il reste. C’est à cet équilibre que tu as joué avec Blaiso. Tu avais condamné Salif en 2009 et il est aujourd’hui ton chef. Quel Roco ?

  • C’est bien parle, seulement vous auriez du le faire nettement plus tot at assez fort pour eviter les interpretations !!

  • Bien dit Mr le président il faut que ce conflit qui perdure cesse maintenant. Ceci-dit j’en invite les acteurs politique de la transition en occurence le MATDS a usé de toutes ces prérogatives que lui reconnait la nation toute entière, pour enfin mettre fin à cette impasse tout en metteant au arrèt ce maniacre soit disant général du RSP. Suivant bien mon regard, vs savez de qui il s’agit car c’est lui qui met actuellement l’huile sur le feu. REGLER LUI SIMPLEMENT SON LE COMPTE DE SON ENTETEMENT (à l’instar d’IB en RCI) car il n’est pas plus considérable au yeux peuple de la nation plus que ces sages qui ont étés délégués pour les négociations.
    GOD BLESS BURKINA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Enfin un signal très fort au ennemies d’une transition apaisée au Burkina ,
    Le message du président du MPP vient mettre à nu cette grande campagne médiatique mensongère , éhontée afin de semer le trouble dans les esprits du vrai peuple , stipulait que tous les partis politiques veulent la démission du Premier Ministre ainsi que le départ de tous les militaires du gouvernement.
    le peuple burkinabé attend maintenant que le Chef l’État Major Général des Armées du Burkina sorte de son silence mortuaire pour confirmer ou démentir les informations de certaines presses et certains médias , que toute l’armée souhaite la démission du Premier Ministre ainsi que de tous militaires du gouvernement.
    Chers frères et sœurs combattants de la liberté , il faut soutenir le président Kafando dans cette dur épreuve qu’il traverse car pris en otage par une petite partie des éléments du RSP et de l’union CDP+ FRONT RÉPUBLICAIN.

    Pour cela , il nous faut organiser à travers tout le territoire national des grandes marches de soutien au président Kafando et de son gouvernement suivie d’un meeting pour dire NON au plan diaboliques apatrides qui veulent semer le chaos .

    Que Dieu bénisse le Burkina afin de débarrasser à jamais de ces ordures.

  • je partage la dernière partie de la déclaration du MPP !

  • Parce que vous croyez que si les elections ont lieu le 11 Octobre vous allez gagner. Detrompez vous. Si on remplace Zida par un de l’ancienne majorte vous allez perdre. Ne pensez pas que les gens vont encore se faire tuer pour vous. On ne vous voit pas combattifs comme maitre Sankara dont la position est claire. Les elections ne sont pas gagnees si vous ne maintrisez pas le systeme. Or c’est ce que le CDP est entrain de recuperer.

  • Voilà qui est clair. Que ceux qui sont tapis dans l’ombre et qui tirent les ficelles en vue de prolonger la transition se disent que le peuple est fatigué de leurs manœuvres depuis 27 ans. Que les rêveurs et pêcheurs en eau trouble comprennent une fois pour toute que nul, je dis bien nul,( pas même ceux qui détiennent les armes achetées à la sueur du peuple) ne pourra remettre en cause les acquis de la révolution des 30 et 31 octobre. La CEDEAO a ouvert la voie à une compétition ouverte même à ceux qui sont responsable de la mort d’une trentaine de nos compatriotes. Qu’à cela ne tienne ! Descendez dans l’arène de la démocratie véritable et laissez tomber les manœuvres pour saboter la transition. Ce qui est sûr, plus rien ne sera comme avant. Le Burkina n’a pas besoin de ces militaires, fussent-ils reconnus internationalement, qui pensent que leur pays ne peut respirer que par eux et qui prennent en otage leur peuple pour défendre leurs intérêts égoïstes. Pitié, laissez nous vivre en paix car on en a marre. Et si d’ailleurs le président Kafando tranchait à la Salomon c’est-à-dire dissolution du gouvernement et dissolution aussi du RSP ? On serait quitte non ?

  • Merci pour cette lucidité dont vous avez fait preuve dans la lecture de la situation ! Bon courage et bonne suite.

  • Voilà qui est clair comme l’eau de roche. Votre silence pesant a sonné entre temps comme un soutien aux "forces du mal". Que le RSP et ses accolytes se le tiennent pour dit ! Pas de coup d’arrêt à la Transition ! Sinon, Ngaaaaaaawwwwwwwww !!!!

  • Dites-nous où vous vous situez ! Tantôt vous demandez à Zida et aux ministres militaires-transitaires de démissionner, tantôt vous vous dites contre leur démission. C’est quoi ce lib-lib ??????????

  • Mpp, je commence a vous suivre.

  • Merci président pour cette mise au point.
    Le peuple saura reconnaitre votre position courageuse de dire non au RSP comme vous l’aviez fait avec le CDP.
    RDV le 11 octobre 2015.

  • Honnêtement, l’attitude des ces ex opposants a déçu des milliers de citoyens et à partir de leur sortie, beaucoup de citoyens ont pu clarifié leur choix par rapport au nouveau président qu’ils auront à élire en Octobre 2015. Comment voulez vous que le peuple place sa confiance en des candidats qui ne sont pas capables de prendre des décisions courageuses quand le pays traverse une crise sans précédent ? Cessez d’aller à gauche et à droite et être ferme comme Maître SANKARA que je fécilicite en passant pour son courage et son patriotisme. Maître SANKARA, le peuple vous respecte. Le MPP et l’UPC doivent cesser les calculs politiciens pour ne pas être surpris. Le peuple n’est plus mouton.

  • Je croyais que Bagbo était seul alors que chaque pays a son Bagbo au BF c’est Roch. Quand un garçon dit oui c’est oui mais oui et non demain c’est être plus que boulanger. On ne gouverne pas un pays en titubant.

  • Je crois que Zeph est entrain de calculer avec le CDP en se disant que c’est mieux de manager et de ménager le CDP pour qu’il le soutienne en cas de second tour qui opposerait MPP/UPC. Ce Qu’il oublie c’est qu’en terme de construction d’image c’est pas bon pour lui. C’est mieux de toujours se démarquer et de se positionner. Actuellement dans l’imaginaire des Burkinabè il y’a deux camps dans cette crise. Camp 1constitués des pro RSP , du bloc CDP+ le front républicain +Blaise + quelques gradés de l’armé+Diendéré etc. Camp 2 constitué du bloc MPP+UNIR+ZIDA+OSC+ très Probablement une grande partie de la jeunesse insurgée+ de la communauté internationale + les religieux et coutumiers. Si Zeph s’amuse il sera noyé et invisible dans cette crise. C’est dangereux pour son 11 octobre car à l’arrivée on pourrait avoir CDP et MPP au second tour. Un monsieur comme Soumaila Cissé a perdu les présidentielle suite à son manque de positionnement clair lors des conflits au Mali.

  • c’est avec ce camélionnisme équilibriste que vous comptez gerer ce pays ? Quelle est votre position au juste ?

  • merci a l,intervenant nr 1(souverain).!!!!

  • Monsieur le Président du mois du ccpp vous avez trahi vos camarades. Cela dénote de votre ambiguïté et nous laisse perplexe quand à la confiance qu’il faut placer en vous. Malheur à vous.

  • Voici une autre preuve que le MPP ne peut même pas diriger ce pays !!! Ils n’ont jamais été clairs : Quand ils disent X aujourd’hui, ils disent le contraire demain. Comment peut-on vous faire confiance ? Vous me faites pitié !!!!!!!!!!

  • J’espert que vous êtes au moins sincères car on a dû apprendre que l’ex-opposition dont Rock était président de ce moi a décidé de laisser l’armée décider sinon une composante de l’armée décider. Quel drôle de déclarations contreversée !? Soyez clairs, on touche pas à la transition sinon vous même savez tous que l’idée des autres ( ceux qui demandent la démission des vrais gars du gouvernement) veulent que la transition soit prolongée au moins six mois pour que les vampires d’hier du CDP et compagnies viennent se présenter et utiliser les milliards qu’ils ont volé pour achéter les pauvres villageois et venir nous pourrir encore la vie.

  • PITIE !
    DIEU BENISSE LE FASO !

  • Monsieur KABORE dit nous ce que l’on fait d’un soit disant militaire indiscipliné à outrance.

  • je reconnais maintenant mon prési.il faut surtout reclammer la dissolution du RSP si vous ne voulez pas de problème à votre arrivé à KOSYAM

  • La réaction du MPP ne m’étonne pas. Président du mois du cadre de concertation des partis politiques de ex CFOP, le président du MPP, a représenté l’opposition pour la rencontre avec les sages. La position donnée a été relayée par la presse car le Burkina est une savane. Quelques heures avant la déclaration du Président, probablement au courant de la décision de maintenir le PM qui a rendu service au MPP ( beaucoup de cadres MPP ont été nommé par ce dernier) il fait une sortie de volte face pour se démarquer de la position qu’il a lui même adoptée. Dommage pour un candidat à la magistrature suprême. On refuse d’assumer ses prises de position. Quel dirigeant de demain ! Heureusement que le peuple burkinabè attend un vraiment changement. Peuple du Burkina vigilance ! Vigilance ! Vigilance !
    Personnellement, j’étais partant pour le départ du PM pour garantir au Burkina une élection transparente et crédible. Car les connexions actuelles du PM et de son ministre de l’insécuroté sont de nature à compromettre la fiabilité des élections. Quant à Maître Sankara, nous comprenons qu’il est permis, au Burkina de rien ne sera comme avant, de défendre ses intérêts personnels. Le Burkina reste une savane. Plus tard l’audit de la transition livrera de riches enseignements. A bientôt ! Le républicain.

  • C’est ce qu’on attendait des hommes politiques. Merci au Président du MPP.

  • Election, election et election ! Ya que ça qui vous interesse afin de pouvoir mettre en application vos competences en trucage acquises durant les 27 ans auprès de Blaise et poursuivre votre oeuvre de pillage du patrimoine du Burkina. Et si a cause de cette crise il ya guerre civile, vous serez les 1er a quitter le pays que vous dites aimé alors que c’est vous même qui avez contribuer a le pourrir ainsi

  • Le MPP est dans sa logique : il ne peut pas demander aux militaires de demissionner car il compte sur eux pour gagner les elections. Voila pourqoui ils sont epargnes par les arrestations, les manipulations et les intimidations et deporataions dignes de l’epoque Nazi

  • Il fallait y penser avant, m. Roch. Tu as eu vent de la décision du président du Faso et tu t’es précipité à 100 à l’heure pour jouer encore au caméléon comme tu l’as fait à l’égard de Blaise COMPAORE. Tu ne peux pas jouer au caméléon avec le peuple qu’en réalité tu n’aimes pas depuis qu tu était avec Compaoré et jusqu’à sa trahison. ce qui t’importe c’est Kosyam et non l’intérêt du peuple. Tu as construit le système compaoré et tu le renies aujourd’hui à cause de tes ambitions personnelles. Tu n’aimes point le peuple.

    Ce qui est dit est dit ; c’est trop tard, vraiment trop tard pour toi et les autres équilibristes.

    Que Dieu bénisse les partis politique constants et en phase avec le peuple, que Dieu bénisse les partis politiques qui ne trahissent pas le peuple et sa jeunesse.
    Vive le Burkina débout,
    Vive la jeunesse burkinabé assoiffée de justice et de bien-être.
    Vive le peuple burkinabé vigilent et débout pour barrer la route aux faux prophètes et aux vendeurs d’illusions.

  • Rock il faut être claire et courageux comme Me Sankara au sujet du RSP. Le RSP n’a pas sa place au sein de la démocratie. Il faut être ferme la dessus. Tous les leaders politiques doivent se prononcer sur ce sujet.

  • Regardons du cote de la cote d ivoire ou le president ouattara fait un travail remarquable. voila un politicien qui a une vision base sur un projet de développement avec des objectifs precis. le burkina faso a besoin d un homme comme ouattarra et non de rigolos comme rock, salif et simon, adepte de la propagande et de la politique du ventre. qu est ce que c est gens la peuvent apporter au burkina faso ? rien que des zeros.. le burkina faso ne peut plus se contenter d être dernier parmis les derniers en matière de développement. j ai envi de vomir a chaque j entend mpp.

  • ceux-ci ne sont pas des hommes d’état mais des politiciens qui ne pensent qu’a leurs propres intérêts au détriment des intérêts collectifs.On les a vu sous le règne de l’ex-président incapable de se démarquer et de condamner,les différentes crimes de sang et crimes économiques commises pendant les 2 7 ans de son règne ,cela nous aurait fait économiser de perte vies humaines.

  • Du n’importe quoi. Vous dites vous alignez derrière la position de l’armée il y a quelques jours et vous sortez un message pareil, dès l’instant que vos sentinelles et autres services de renseignements ont connu la position et peut être le contenu du message du PF. Je crois que le travail n’est pas fini pour le peuple. MPP=RSP=CDP. de toute les façons, on se verra dans ce pays.

    un ancien cultivateur rentré à ouagadougou.

  • on le voit bien le MPP en espace de quelques heures à fait plus de trois revirements. vous voyez bien notre inquiétude est réelle mes chers compatriotes les Roch là ne sont plus les hommes du moment qu’ils disent la vérité au peuple si ils aiment le Burkina et laisser les candidats du temps le peuple va choisir.« on le voit bien le MPP en espace de quelques heures à fait plus de trois revirements. vous voyez bien notre inquiétude est réelle mes chers compatriotes les Roch là ne sont plus les hommes du moment qu’ils disent la vérité au peuple si ils aiment le Burkina et laisser les candidats du temps le peuple va choisir. »on le voit bien le MPP en espace de quelques heures à fait plus de trois revirements. vous voyez bien notre inquiétude est réelle mes chers compatriotes les Roch là ne sont plus les hommes du moment qu’ils disent la vérité au peuple si ils aiment le Burkina et laisser les candidats du temps le peuple va choisir.

  • Toujours le même équilibrisme ? Mr. RMC, quand est-ce que tu changeras ? Peut-être jamais. Heureusement que tout le monde sait qui tu es et ce que tu veux faire avec ton MPP. Encore une forme de Taper Dos en nouchi ivoirien ou encore du Blaguer tuer selon en nouchi burkinabé. En tout état de cause, cet opportunisme que tu étales avec tes camarades ne fait que vous exposer davantage aux yeux du peuple qui a bien compris et comprend plus maintenant. Si après 27 ans de ..... avec les autres, vous avez fini par lâcher les autres, ce n’est pas après une année que tu ne trahiras pas. Supputations ou pas, tout le monde se convainquait des jeux engagés et menés par le MPP dans le giron militaire. Et, faute d’avoir réussi dans votre jeu, vous voilà qui tournez le dos aux Camarades de l’ex-Opposition dans voit soi-disant "Démarcation"Nous attendons de voir si le temps vous donnera tord ou raison. Demain n’est pas loin ou si vous voulez, Octobre n’est pas du tout loin. A bon entendeur, Salut !

  • merci prési votre reaction vient de nous rassurer car j’avais decidé de quitter votre partie car en aucune facon le MPP ne peut pas avoir la meme vision que ses ennemis "cdp" les militaires doivent se conformer à la volonté du peuple qu’il sachent que Blaise est parti et que les choses ont changé.

  • Maintenant je comprends le Président. Il fallait se prononcer tôt et ne pas laisser la place aux supputations. Je commençais à perdre confiance à mon parti. Bon vent.

  • Du Salif DIALLO ! C’est propre-là. Et pourtant, je n’ai pas la carte du MPP. Mais si une chose est vraie, la tête balance toute seule pour dire OUI. Le Citoyen.

  • vive l’armée, de la crise de confiance ZIDA- RSP est votre irrédentisme par rapport à la transition pour l’unité et la neutralité de notre armée. Du coup la preuve par 9 est réaffirmée que l’armée est partie prenante de cette transition née de la volonté du peuple insurgé. Malgré tout ce qui est dit sur elle par rapport au passé peu glorieux et comportement d’un de ses éléments et pouvant porter atteinte à son honneur, vouloir se retirer actuellement de la transition c’est affaiblir la transition pour la restauration de l’ordre ancien. C’est à dire la patrimonialisation/matrimonialisation du Faso avec famille à monopole de compétence notoire pour diriger d’un coté et des familles de servitudes de l’autre ;

  • que les partisans de Zida sachent raison gardée car le un retrait de ZIDA de la transition ne signifie pas retrait de l’armée de la transition. Dans trois mois, il aura la latitude de démissionner de l’armée pour son engagement idéologique de choix parmi les cinq grande écoles et promouvoir les valeurs qui le distinguera dans un des partis existants déjà au Faso ou créera un parti comme les autres pour l’animation du suffrage universel visée par l’article 13 de notre constitution. Ce qui est certain, l’armée ne lui servira pas de tremplin. La démilitarisation de la vie civile et politique est aussi un engagement d’autres burkinabè .

  • Internaute 44 et 46 je suis entierement d’accord avec vs !
    Sincerement souvent je me demande si Rock est au serieux ou il s’amuse simplma avec l peuple Burkinabe.J’ai l’impression que seule chose qu’il a toujours eu d’important a dire ou faire c’est d’accuser le regime kil s’est lui meme evertueux a fortifier.
    Je ne sais pas si ttes cette bande d’oportuniste vous votera reellement le 11 octobre ou pas mais sachiez simplement meme si le MPP arrivait au pouvoir rien ne vous surpendra car le burkina d’avant 2014 a entierement disparu dc soyez sure de vos ambitions avant que la seule possibilite pr vous soit de regarder votre pays a la tele comme certains actuellement.

  • IL Y A LONGTEMP MOI J’AI DIS QUE 27 ANS AVEC LE BLAISO çA SERAIT DIFFICILE QUE LES RSS CHANGENT DE COULEUR.

  • Quel honte pour le Mpp !!!. Milles fois dommage pour vous et vos militants. Aucun courage politique ; je suis deçu

  • Camarades lecteurs convenez avec moi que le MPP ne passe qu’a ces intérêts et nos au devenir du pays. Je profite avertir les jeunes qui militent dans ce parti et qui sont nommés à des responsabilité dans l’administration au compte du MPP que lorsque les lourds déguisés en agneaux seront au commande ils vont vous remplacé par ceux qui investi a vos places .

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés