Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

mardi 14 juillet 2015 à 23h24min

Il n’est pas inutile de le répéter : dans tout Etat de droit, les forces de défense et de sécurité doivent obéir aux autorités politiques et non jamais l’inverse. Comme c’est une cause universellement reconnue aujourd’hui et que la Transition au Burkina Faso est fortement soutenue de par le monde exceptés quelques deux pays voisins (du moins leurs autorités que Blaise Compaoré a beaucoup aidées à s’installer) ainsi que des revanchards locaux, je demande à tous ceux qui sont tentés par une aventure de coup d’Etat, de se ressaisir. Ça ferait des dégâts inutiles avant d’échouer.

Etienne Traoré sur la situation nationale :

Par rapport à notre situation, je rappelle cet adage : " on ne gouverne jamais durablement par procuration ". Signification : si vous envoyez un homme ou une femme gouverner sous votre propre gouvernance (y obéir à vos ordres matin et soir), vous allez rentrer très rapidement en conflit. Celui ou celle que l’envoyeur considérait comme son homme ou femme de paille, devient ainsi rapidement un baobab !!! Nous vivons au Burkina Faso aujourd’hui cette situation entre le RSP (pour ne pas préciser le général Gilbert Diendéré) et le Premier Ministre Yacouba Isaac Zida.

Je pense personnellement que l’émancipation de tout être humain est une bonne chose. Je sais aussi que l’homme, de par sa nature partiellement égoïste, n’aime pas partager le pouvoir. Et donc ce qui arrive chez nous a quelque chose de normal même si ça peut devenir très dangereux.

Entre civils, ce genre de conflits bien inhérents à la faiblesse humaine (qui garde à quelque part l’égoïsme animal) finissent par se régler, plus souvent pacifiquement à l’issue de nombreuses intrigues de palais. Mais quand il s’agit d’hommes armés, ça se résout plus souvent par la violence. C’est même possible que des deux côtés, chez nous, des radicaux (avec peu dans le patriotisme et beaucoup dans le muscle et la mitraille) poussent ainsi à l’affrontement pour en découdre. Dans ce cas, ça serait une barbarie impardonnable par notre Nation et par la Communauté Internationale. Et les protagonistes y disparaîtraient eux-mêmes, laissant la honte sur nombre de leurs générations. Pensez-y mes chers compatriotes.
Mais ce scénario-catastrophe est pourtant facile à éviter pourvu que quatre conditions soient réunies :

Du patriotisme : mettre l’intérêt, la paix, le développement de notre pays au dessus des intérêts personnels (les appartenances sectaires, les amitiés personnelles, l’orgueil personnel. ..)

Le sens de l’Etat de droit qui exige qu’aucune excuse, qu’aucune raison (même justifiable ou justifiée), n’autorise le militaire à refuser de se soumette à l’autorité politique. Ou pire de dicter sa volonté au politique !

Une forte mobilisation de tous les démocrates et patriotes civils, politiques et militaires pour défendre les Institutions aujourd’hui menacées par des revanchards en complot coordonné aux plans intérieur et extérieur, au vu et au su de la CEDEAO. A bien noter pour l’histoire.

L’autorité de l’Etat incarnée par celle de son Chef : que celui-ci sache défendre fermement, sans aucune crainte, même à son propre péril, l’intérêt général supérieur de la Nation. Sa détermination sera déterminante pour une issue républicaine de la présente crise. Soutenons le, nous tous républicains, démocrates et patriotes.

Je ne doute pas que notre peuple vaincra ses démons par la grâce de Dieu Tout Puissant.
Mais il ne faudra pas s’étonner de quelques dégâts extraordinaires.
Bon jeûne à tous nos compatriotes musulmans. Prière à vous de prier pour la paix dans notre pays !

Ouagadougou le 13 Juillet 2015

Étienne Traoré, Universitaire,
Président de Burkina Yirwa,

Vos commentaires

  • Le 14 juillet 2015 à 17:50 En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    Tu n’est MM. Pas crédible occupe toi de ton partie dabord

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2015 à 18:14, par sandokan En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    C’est succint, précis, dense et propre. Seuls les intelligents peuvent comprendre ce langage. J’espère que le Président du Faso le lira et que les sages autour de lui l’aideront à prendre les bonnes décisions surtout courageuses et non la perspective du pistolet à la tempe. Que le Président n’écoute surtout les partis politiques qui, dans leurs calculs politiciens et leur couardise sont entrain de vouloir abandonner le peuple au profit des revendicateurs maximalistes. Bon courage à vous Professeur mais dommage que vous et Maître ne mutualisiez pas vos intelligences.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2015 à 18:19, par vérité no1 En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    C’est ça la vérité ! Bien parlé Professeur ! Que ceux qui ont des yeux rouges se pointent vers une pharmacie ! Point barre ! Zida dirigeait par procuration et comme il décida de ne plus obéir, alors il faut l’anéantir ! Zida reste ou ça casse et si ça casse, les conséquences seront catastrophiques.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2015 à 18:47, par SIDNOMA En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    Bonne réaction.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2015 à 19:09, par SUGR SOAB YA WENAM ZOA En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    bien dit Professeur, soutien total à la transition pour des élections transparentes et démocratiques en octobre prochain. n’en déplaise aux forces occultes tapis dans l’ombre et qui veulent porter un coup d’arrêt à notre insurrection qui est l’aboutissement de la transition. toute personne qui se mettra en travers trouvera le peuple burkinabè, mobilisé comme un seul homme pour défendre sa liberté et la démocratie recouvrées. le sang de nos martyres n’est pas versé pour rien. et pour rien au monde nous n’allons nous laisser faire. nous sommes un exemple en Afrique et ne baissons pas la garde.
    vive la démocratie, vive le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2015 à 19:12, par Paul En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    Personnellemt, je pense qu’il faut que les gens arrêtent d’écrire sur ce sujet. Le fait que chacun avance ses téories soient disant de complot ne font qu’emfler les rumeurs et exacerber le problème.
    On ne connait pas vraiment le fond du problème, et à force d’accuser un camp ou l’autre ne nous aidera pas du tout.

    Laissons les sages faire leur travaux et attendons patiemment leurs conclusions sans tomber dans les accusations gratuites.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2015 à 19:26, par Indjaba En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    Les crimes pour lesquels le CDP et son allié (RSP) accusent Zida étaient les mêmes crimes que Blaise s’est plu à commettre pendant 27 ans sans que le CDP et le RSP ne bronchent. Le financement des OSC fantoches et des syndicats "gâteaux", Blaise l’a toujours fait sans que le RSP ne tire en l’air. Le financement de certains militaires du RSP : Blaise l’a toujours fait sans que ce RSP ne tire en l’air. Le détournement des deniers publics, les proches de Blaise qui sont à l’intérieur du RSP ont toujours pillé le peuple sans que le RSP ne tire en l’air. Il semble qu’il y’en a un même qui ouvert une cimenterie dans la sous région et certains ont des mines d’or. Alors ! mes chers du RSP et du CDP arrêter de jouer les gens corrects et soucieux du peuple Burkinabè. On se connaît dans ce pays vous voulez juste rallier l’opinion nationale à votre cause.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2015 à 20:21, par Bernard Luther King En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    Je demanderais en plus que le President du Faso ne se limite pas seulement au Cadre de Concertation des Sages. Qu’il fassent appels aux groupes de mediation internationaux ( GISAT, etc .) ayant vu le jour à la faveur de notre transition au Burkina Faso. Eux qui ont accouru lors de la cesarienne du bébé "Transition Burkinabe" pour imposer le principe d’inclusion, pourquoi ne pourrait-il pas nous imposer le principe "d’integralité des mandats". Un mandat hautement consensuel ENTAME est INTEGRALEMENT DU. Autrement, ZIDA peut continuer jusqu’en Oct. Si les lois du CNT qui regissent l’armée sont fautives à en croire la hierarchie militaire, ayons le courage d’un retro-pedalage au lieu de mettre à mal le bébé problematique "Transition Burkinabè". President KAFANDO, du courage, il reste un dernier recours : les fameux groupes de contact et autres. Leur silence n’est-il pas coupable ? Où est tout ce beau monde etranger de bonne volonté "HOBA-HOBA" ? Et si tout simplement Zida demissionnait de l’armée pour se consacrer à la Transition ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2015 à 20:43, par OUED En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    c’ est propre comme l’eau de roche. je valide PR.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2015 à 20:46, par Tamou En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    Merci M. Etienne Traoré ! J’ai écrit ici même sur l’opposition du Diendéré et de son RSP à Zida, mais j’ai été censuré par le lefaso.net. Je réitère mon propos en m’auto-censurant sur certains points.
    L’opposition du RSP et de Diendéré à Zida est à elle seule la preuve que Zida est bon.
    Je cherche encore à comprendre comment notre éclairé et vaillant peuple a pu se laisser berner par Diendéré pour le laisser si facilement feindre de se désolidariser de Blaise. C’est surréaliste, tant il évident que Diendéré, pour avoir a été et étant encore l’homme de confiance de Blaise, est comptable de tous les crimes de Blaise..
    Alors comment a-t-on laissé cet homme-là jouer encore un rôle de premier plan au Burkina, après la Révolution, alors que sa place était au moins en prison ou en exil ? C’est comme s’il avait, par des pouvoirs occultes, endormi tout un peuple.
    Blaise, Diendéré, le CDP et leurs Tontons Macoutes du RSP ont tellement mis leurs intérêts personnels au-dessus de l’intérêt général de la Nation (défendu et incarné par Thomas Sankar) qu’il est infaillible de dire que si on veut savoir ce qui est bon pour le peuple du Burkina, il faut regarder ce que refusent Diendéré, le CDP et le RSP ; si on veut savoir quel burkinabè est bien pour notre pays, il suffit de voir qui est aujourd’hui leur ennemi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2015 à 23:59, par nadjiol En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    INTERNAUTES N°1 et 6 soyez sages en acceptant les opinions,des autres, ayez une hauteur de,vu,malgré vos intérêts personnels .

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2015 à 00:02, par nadjiol En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    INTERNAUTES N°1 et 6 soyez sages en acceptant les opinions,des autres, ayez une hauteur de,vu,malgré vos intérêts personnels .

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2015 à 01:23, par Kokiliba En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    Bien dit, Professeur. C’est le mouvement qui a emporté Zida. Diendjéré ne pouvant se mettre en avant, avait avec l’accord de Blaise choisi Zida. Le problème est parti depuis les premières déclarations à la place de la Révolution. Les partis politiques se taisent. Ils sont entrain de perdre les militants qui ont une saine lecture des évènements. Leur objectif est de gagner Kosyam. Détrompez vous. Le RSP et Blaise seront toujours présents.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2015 à 06:41 En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    Vous semblez en savoir beaucoup sur le sujet.
    Auriez vous des contacts.
    Ou bien vous parlez fort de ce que vous savez peu ?
    Vous professeurs vous ressemblez beaucoup a un pêcheur en eaux boueuses,mais l’avenir vous exposera.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2015 à 10:05 En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    Foutez-nous la paix avec ces histoires-là. Les gens continuent de boire leurs bières tranquillement à Ouaga et à Bobo, n’en parlons pas des autres provinces.
    Allons seulement aux élections !!! comme disent nos frères ivoiriens.
    Après les élections je ne veux pas voir un chien les contester et venir semer le bordel.
    Celui qui sème le vent récoltera la tempête. Et comment !!! Taisez-vous tous, professeur, élèves, étudiants ou ouvrier, cadres supérieurs, militaires ou civils. Il y a des gens qui ne peuvent jamais observer le silence. Laissez le Général DIENDERE tranquille !!! Et à sa place.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2015 à 11:26, par sinsolgué En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    Que de haine depuis son débarquement en tant que Inspecteur Général d’Etat ( pas l’appellation exacte sous la révolution ?!). Ce monsieur aime toujours ruer dans les brancards pensant que tous les autres sont ses étudiants. Un alcoolique invétéré qui se saoule tous les soirs au petit coin au point de pioncer dans les fauteuils du cabaret et qui, une fois le cerveau exalant, se met à pondre des vomissures pour que l’on sache qu’il existe. Laissez les gens avec vos complots de Blaise ceci, du cdp cela, de nafa, de Diendéré et que sais-je encore. à l’exigeante carrière d’enseignant, vous avez préféré les meetings et les invectives à travers les médias qui ignorent que vous n’êtes plus une marchandise bien cotée. Ce sont vos attitudes débridées qui vous ont disqualifié pour diriger un parti sérieux dont du reste vous avez tenté de dessoucher les racines historiques pendant les heures ardentes de la révolution sankariste, après le divorce des Arba D d’avec Sankara. Comme aujourd’hui, vous appeliez à leur extermination. En effet il n’est pas si loin le temps où vous pourfendiez le PAI (ancêtre du PDS/Metba) à travers meetings et veillées débats dans les amphis et dans les bistrots du bas quartier. Vous êtes l’irresponsabilité faite homme et tandis que vos rejetons sont aux études en Amérique du Nord, vous incitez nos enfants à donner leur poitrine pour SAUVER la patrie. Comme les vôtres, nos enfants nous les aimons et comme les vôtres, nous souhaitons qu’ils soient à l’abri des dangers que les politiciens de votre espèce et désormais les OSC-cdr-ïsés représentent dans et pour la cité. Allez vite exécuter Diendéré et rentrez chez vous calmement vous reposer Professeur. Dans tous les cas, vous n’inscrirez jamais le mot ministre dans votre CV car je ne vois pas un SD ou un SC accepter votre nomination au poste de ministre comme condition d’un éventuel ralliement politique. Yen a marre de vos bassesses !

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2015 à 08:37, par kudji En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    si,si il est crédible mais incompris.il subit une ségrégation de la par des sectaires avérés.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet 2015 à 16:30, par waro maguy En réponse à : Etienne Traoré sur la situation nationale : "On ne gouverne jamais durablement par procuration "

    Mr sinsolgui, foutez la paix au professeur Traore.Lui au moins il assume ses opinions en signznt de son vrai nom. Mais qui sait qui vous êtes et pourquoi vous transpirez la haine envers Étienne ? Le forum n’est pas une arène où on cherche à détruire son rival ou opposant.Il a exprimé ses idées, vous n’êtes pas obligé d’y adhérer mais a mon humble avis chacun doit contribuer au débat d’idées et non des diatribes et des dénigrements vulgaires.Soit dit en passant je ne connais aucun de vous deux mais reagissez avec des idées ou des propositions meilleures à celle du professeur.Foutez lui la paix et imposez vous plutôt par votre argumentaire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés