Election présidentielle : Zêdêss va finalement soutenir le candidat du PAREN

dimanche 12 juillet 2015 à 08h10min

Le 9 juin dernier, il annonçait sa candidature à l’élection présidentielle du 11 octobre. Finalement après des échanges avec le Parti pour la renaissance nationale, Seydou Zongo, alias Zêdêss, dans « une alliance stratégique et crédible » a décidé de soutenir le candidat du parti du ‘’tercérisme’’, Tahirou Barry. L’artiste l’a annoncé ce 11 juillet à Ouagadougou, à l’occasion d’une conférence de presse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Election présidentielle : Zêdêss va finalement  soutenir le candidat du PAREN

A travers sa candidature, Seydou Zongo alias Zêdêss entendait, a-t-il répété, s’engager « dans un combat pour la restauration d’une société plus juste, plus humaine, plus grande et prospère ». Mais dès l’annonce de sa volonté de briguer la magistrature suprême, il a été approché par le PAREN afin de discuter sur les stratégies d’une meilleure représentation de la jeunesse au cours de la compétition électorale. D’ailleurs, le candidat d’alors n’avait pas écarté l’hypothèse de faire alliance avec un candidat avec qui il aurait des convergences de vue.

Finalement de ses discussions avec le Parti pour la renaissance nationale, Seydou Zongo a décidé de se rallier au candidat Tahirou Barry. Ceci, selon l’artiste, parce que :
-  Le combat mené par le PAREN est le même que lui-même mène depuis plusieurs années. Celui pour la réhabilitation des vapeurs cardinales qui fondent la nation, la restauration de la confiance et l’ordre dans tous les pans de la société.

-  Le candidat du PAREN, Tahirou Barry, est un jeune qui a décidé d’aller à la conquête de la présidence du Faso au nom et pour le compte de la jeunesse qui représente plus de 70% de la population. « on ne peut pas appartenir à une génération et rester indifférente à sa souffrance et ses graves blessures ».
Aux regards donc des « convergences d’idées » entre les deux candidats, l’auteur de « Gamentaire » « dans une vision fédératrice des énergies pour mieux valoriser et soutenir la place de la jeunesse dans le développement du pays, a décidé « d’accompagner son ami et frère Tahirou Barry du PAREN ». Et l’actuel ancien candidat à la présidence du Faso de préciser que c’est un « soutien sans calculs qui vient à point nommé au moment où les Burkinabè sont divisés par des politiciens d’un autre âge ».

Ce sont les raisons de ce « jet d’éponge », et il ne faut pas chercher d’autres raisons, parce qu’il y en a pas, a insisté celui qui se présentait comme le candidat de « l’anti système ». Ni dans la caution des 25 millions, ni dans la polémique suscitée par sa candidature dont a fait cas Tahirou Barry.

Ce dernier, a salué l’humilité, la dignité, le courage la grandeur d’esprit de l’artiste qui, au-delà des égos, a vu l’intérêt de la nation, de la jeunesse. Pour lui, loin d’une abdication, d’une démission, la décision Zêdêss doit interpeller.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés