Message du Président National de l’Association Burkinabè pour le Bien-Etre Familial(ABBEF) à l’occasion de la journée mondiale de la population 2015.

samedi 11 juillet 2015 à 02h48min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Message du Président National de l’Association Burkinabè pour le Bien-Etre Familial(ABBEF) à l’occasion de la journée mondiale de la population 2015.

« LES Populations vulnérables dans les situations d’urgence », c’est le thème de la journée mondiale de la population de cette année 2015. En effet dans un contexte de situation d’urgence, la migration de refuge constitue une stratégie de survie pour certains segments de la population. De multiples phénomènes humains, climatiques et géophysiques, amènent des individus, des familles voire des communautés entières à effectuer une migration forcée. Les crises humanitaires consécutives aux situations d’urgence déclenchées par des conflits armés, des catastrophes naturelles (inondations, tremblements de terre, éruptions volcaniques, raz-de-marée, sécheresses, etc.) désorganisent la vie des collectivités dans des proportions exceptionnelles, et constituent par la même occasion une menace pour la vie d’un grand nombre de personnes. Des mesures extraordinaires s’imposent pour assurer la survie, les soins et la protection, parce que les mécanismes de soutien existants ne permettent pas d’y faire face.

Selon l’OMS environ 80 millions de personnes dans le monde subissent actuellement les conséquences de situations d’urgence humanitaire résultant de catastrophes naturelles et de conflits armés.
Nous voulons rappeler ici que les populations vulnérables dans les situations d’urgence qui, habituellement, pouvaient faire face à leurs besoins élémentaires dans leur milieu de résidence habituelle, se retrouvent dans la plupart du temps complètement démunies parce qu’elles ont tout perdu du fait de ces catastrophes. Elles sont dès lors très vulnérables et ont besoin de la solidarité agissante de chacun. Cela est d’autant plus vrai que les filles, les femmes et les enfants, dans les situations d’urgence, sont quelquefois victimes de violations de leurs droits (viol, traitements humains dégradants, esclavage sexuel, trafic d’êtres humains, travail des enfants, exploitation sexuelle, etc.).

Aussi, la vie sexuelle et reproductive des humains ne s’interrompt pas avec les situations d’urgence humanitaire. La promiscuité, le manque d’information, la pauvreté, les pratiques sexuelles à risqueexposent de nombreuses personnes en situation d’urgence à des maladies. Des femmes accouchent dans des conditions extrêmes, et nombre d’entre elles qui veulent des services de Santé Sexuelle et de la Reproduction notamment la planification familiale n’y ont pas toujours accès, ceci exacerbe les naissances non voulues, la malnutrition et les décès maternels et infantiles
Cette journée nous offre l’occasion d’exprimer notre solidarité avec les hommes, les femmes, les personnes âgées et les jeunes qui vivent dans des situations d’urgence.

Par ailleurs, il convientde rappeler que la santé reproductive est un droit. Comme tous les autres droits de l’homme, le droit à la santé reproductive s’applique également aux réfugiés, aux personnes déplacées et aux personnes en situation de crise humanitaire. Pour exercer ce droit, les personnes concernées doivent avoir accès à l’information et à des services complets de santé reproductive de façon à pouvoir faire des choix libres et éclairés.
A cet effet, l’ABBEF appelle à une solidarité plus agissante afin que les promesses d’aide faites lors des situations de crise se traduisent effectivement par des financements importants permettant d’offrir aux personnes vulnérables vivant dans des situations d’urgence des conditions décentes d’existence.

Se réjouissant de l’adoption par le gouvernement d’un plan de riposte aux catastrophes, l’ABBEF en appelle au gouvernement, aux institutions du système des Nations Unies, aux ONG et associations à davantage se mobiliserafin de créer les conditions d’un accès aux services de santé sexuelle et reproductive, notamment les services de contraception aux femmes et jeunes filles en situation d’urgence.

Bonne fête du 11 juillet
Zitibmi Albert YAMEOGO
Président National

Pour de plus amples informations sur les interventions de l’ABBEF, veuillez nous contacter au +226 25 31 75 10. E-mail : abbef@fasonet.bf

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés