Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

samedi 11 juillet 2015 à 14h10min

C’est un secret de Polichinelle de dire que la Transition est en difficulté. Et cette difficulté, l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique dans notre pays, Tulinabo Salama Mushingi, veut mieux l’appréhender. C’est du moins, ce qu’il a laissé entendre ce vendredi 10 juillet 2015, à sa sortie d’audience avec le Premier ministre Yacouba Isaac Zida.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

Les derniers développements de l’actualité socio-politique au Burkina Faso suscitent chez le diplomate américain la nécessité de multiplier les cadres de concertation. En effet, après le président du Faso, le président du Conseil national de la Transition, l’Ambassadeur de France dans notre pays, c’est avec le Premier ministre que Tulinabo Mushingi est allé échanger sur la marche de la Transition. Car, confie M. Mushingi, « Nous sommes intéressés de savoir ce qui se passe. Nous tenons des réunions avec tous les acteurs de la société pour essayer d’apprendre beaucoup plus ».

Apprendre beaucoup plus, afin de mieux soutenir la Transition. « Plus nous sommes informés, dira le diplomate américain, mieux nous pouvons travailler pour le bien du peuple burkinabè ».

Et ce travail se rapporte à l’heure actuelle, au soutien à la Transition. Du moins, c’est qu’a tenu à préciser Tulinabo Mushingi : « Nous soutenons la Transition, nous soutenons le gouvernement de la Transition ; et la priorité de la Transition, c’est de nous mener aux élections du 11 octobre 2015. Aussi longtemps que la Transition travaille dans ce sens, nous allons l’accompagner pour que les Burkinabè puissent élire leurs dirigeants ».

Déjà, a-t-il confié, « Les autorités avec qui nous avons parlé nous ont dit qu’elles ont aussi cela comme priorité et que tout le monde est en train de s’acheminer vers cette date du 11 octobre 2015 ».

En dépit de ces promesses, l’Ambassadeur des Etats-Unis entend continuer « à parler à tout le monde », dans l’optique de contribuer à ce que le pays des Hommes intègres se porte davantage mieux.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 juillet 2015 à 17:53, par kouadio
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Mon cher Tulinabo, quand tu dansais après le depart de Blaise, tu croyais naïvement que l’histoire du Burkina se faisait autour d’un jamboree, maintenant tu vois que la politique est a géométrie variable

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:05, par BEN
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci pour votre soutien a la transition

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:06, par idi
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    C’est bien Mr l’ambassadeur. Qu’est ce qu’un nouveau gouvernement peut-il faire en 3 mois ?
    ZIDA et son gouvernement au bord de la rivière. laissez les descendre normalement. Même s’ils ont des défauts, il faut s’avoir que nul n’est parfait.
    See you.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:12, par LibrePenseur
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Franchement cet ambassadeur là est the best of the best. On lui donnera la nationalité Burkinabè de force pour qu’il soit notre président. Il ressemble beaucoup trop à notre capitaine tant aimé : charismatique, intelligent, honnête, aimant profondément le Burkina et les Burkinabè.
    M. l’ambassadeur nous sommes très fiers de vous. Vous inspirez fortement la jeunesse Burkinabè, vous et votre président "Yes ! We can".

    Mes très profonds respects....

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:12, par BOIN-ZEM OUINDE OUEDRAOGO
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Sacre Tulinabo au four et au Moulin. Soutenez le Gouvernement de la transition contre ces prédateurs du RSP, CDP, NAFA et autres partis satelittes de l’ancienne majorité et le people burkinabè en revaudra au people américain. Aider le Gouvernement à mettre de l’ordre dans l’immediat et surtout empécher ces prédateurs de troubler le sommeil des burkinabè patriots.
    Merci, merci encore et merci toujours. Votre position est Claire et nous demandons à toutes les resprésentations diplomatiques à se prononcer clairement dans la defense de la transition. We appreciated very well what you are doing. Then God bless you.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:13, par TAMK
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Donc, si lui aussi veut comprendre, c’est que les non dits sont si importants qu’ils faut déballer, et les populations sont très à l’écoute maintenant. Excellence monsieur l’ambassadeur, aidez le Burkina à sauver sa transition ; qu’attend donc votre homologue français. Je crois que vous étiez tous là à l’avènement de la transition, renforcez vôtre présence car nous amorçons le virage où tout peut arriver sous n’importe quel prétexte. Les arguties ne manqueront jamais comme au lendemain du 15 Octobre.
    Au nom de l’intérêt supérieur de la nation, fumez le calumet de la paix
    LE GRAND ARCHITECTE VEILLE SUR LE BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:24, par soyons juste
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci beaucoup pour le soutien. J’aime les USA pour leur pragmatisme. Je profite faire une demande : Pourriez vous faire survoler 2 F16 sur un de nos camp militaire ? Juste survoler, pas plus.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:24, par Fuck_you
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Je crois que la classe politique du Burkina Faso ferait mieux maintenant de rappeler ce 1/2 americain a la raison..........Tu fais comme si c’est toi qui gere ce pays.......Quel ambassadeur tu as vu s’exciter de la sorte......mais tu ne paies rien pour attendre, le cas de L’Ambassadeur americain en Lybie t’enseignera surement..............

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:29, par mbatinga
    En réponse à : Situation nationale :deux poids une mesure La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    bon arrivé mon ambassadeur.c’est mieux de veiller sur votre travail afin qu’il se termine bien car la fin d’une chose vaut mieux que son commencement.
    le rsp veut le départ de zida MAIS LE PEUPLE VEUT LA DISSOLUTION DU RSP. qui pese sur la balance ?ON ECOUTE UNE PARTIE DU PEUPLE OU ON ECOUTE TOUT LE PEUPLE ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:45, par Thinkwice
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    the evil forces (RSP) want to destabilize Burkina faso.
    They are planing wickedly against our government and we will never give them chance. As wicked as they think they are, As bad as they think they are.
    As tough as they think they are ,we are ready to face them.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:48, par Belco
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci à Tulinabo Salama Mushingi pour cette marque de solidarité. Nous avons plus que jamais besoin du soutient de son excellence pour mener à bien les 3 mois qui restent pour finir avec la transition. Il faut bien vous imprégner de la situation et adressez un message de fermeté aux ennemis du peuple. Les burkinabé ne veulent que la paix, il nous reste 3 bons mois et on ne peut tolérer que des individus mal intentionnés à cause des intérêts personnels viennent foutre en l’air tout ce qui est déjà fait.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:50, par Karissa
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Pour avoir consenti à porter cette ruche pleine d’abeilles
    Entre peuple étourdi et monstre blessé qui veille
    Devenant ainsi symbole d’espoirs retrouvés
    Seras-tu au soir de ta chevauchée
    Couronné de lauriers ou d’épines
    Comme semble se demander ta mine ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 18:51, par Mechtilde Guirma
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    C’aurait été son Excellence Elliot Skinner que les États-Unis auraient vu clair depuis fort longtemps. Bref autre temps autre moeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 19:27, par Noyesman
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Respect pour tous vos efforts en faveur du peuple burkinabé, la Transition se serait mieux portée si la peur de Blaise, François et Golf de rendre compte de leur passé devant les juridictions n’avait atteint le niveau 7 de l’échelle de Richter au point de menacer la stabilité du pays. En fait, les dossiers Sankara, Norbert et le rapport des experts de l’ONU sur le trafic d’armes en direction de la Côte d’Ivoire font flipper graves les gars qui ont régné comme des dieux pendant 27 ans. En Dieu, le peuple est vainqueur et tout recours à la violence et à l’intimidation est vain. Ces 3 bonzes de l’ancien régime ne mesurent pas la chance inouïe que eux n’ont pas concédé à d’autres, à savoir se payer les meilleurs avocats du monde avec les milliards acquis.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 19:58
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci Excellence pour votre soutien à la transition. Personne ne peux aller contre vous et ils le savent. Soutenez le gouvernement, c’est soutenir le peuple burkinabè contre les prédateurs de la démocratie qui ne veulent pas d’élections, qui veulent mettre la pagaille pour continuer à narguer le peuple dans l’impunité totale... Le Burkina vous sera reconnaissant

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 20:36, par vérité no1
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    @kouadio, c’est par respect aux normes internationales qu’on décide d’aller doucement, vous comprenez ce que je veux dire !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 20:46, par Traoré
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Le problème du Burkina n’est ni Zida ni le RSP, ni le CDP ni le MPP mais les USA à travers son Ambassadeur

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 20:51, par Le Loup
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Conseiller plutôt à Mr, Zida de démissionner, car il a échoué sa mission. Si le président Blaise avec ses 27 ans de règne n’a été indispensable pour le Burkina, ce n’est pas Mr, Zida non plus. Il y a toujours une vie après. Il peut transformer vite son groupe de soutien en parti politique et se présenter aux élections du 11 octobre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 20:58, par Tanga
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Ah, ces ricains. Un compte c’est ce qu’ils disent ouvertement et un autre c’est ce qu’ils font et projettent. Ils n’ont pas digérer que le Blaso leur disent qu’il fallait des hommes forts ; Ils tentent de démontrer le contraire mais c’est le peuple Burkinabè qu’ils briment.
    ZIDA il faut les écouter à moitié. Tout le monde sait que ces ricains peuvent fabriquer des informations et mettre tous le monde dans l’erreur ; pourvu que ce qu’ils veulent eux se réalise.
    J’appel tout le monde à s’asseoir autour d’une table pour faire finir leur divergences et porter la transition à bon port.
    N’ayez confiance en personne. Le Burkina ne peut être sauvé que par les Burkinabès, personne ne nous porte dans sont cœur ; les pays ont des intérêts et non des amis. Ils allument le feu, ils attisent puis viennent jouer au pompiers.
    Voyez vous les libyens regrettent le colonel même si il n’étaient pas tendre avec tous ; Les Ricains ont fabriqué Ben Laden qui est puis devenu un problème ; SADAM qui était leur chouchou pendant la guerre IRAN IRACK a été dégommé par eux sous des accusations qui se sont révélées fausses (Armes chimiques) ; Daeh dit on est une création de l’occident pour contrôler l’IRAK ou la LIBYE mais se révèle être un grand problème ; BOKO HARAM combat avec des armes françaises et personne ne demande une enquête.
    Tous ces problèmes ont été créer pour occuper les peuples pendant qu’eux exploitent le pétrole ou l’or.
    CHERS COMPATRIOTES, LAISSER CES GENS LA OU ILS SONT ET AIDONS NOTRE PAYS. ILS N’EN N’ONT RIEN A CIRRER.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 21:16, par Vieux
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Bonsoir très cher(e)s internautes,
    Excusez moi mais je voudrais partager mon avis sur ces derniers développements de la crise dit-on de la difficulté que nous traversons. Mon point de vue est relatif à cette sortie de l’Ambassadeur des USA qui a entamé des concertations avec des acteurs de la scène politique. Qu’il prenne le soin de consulter le monde syndical également au lieu de s’enfermer dans le concept confus de société civile qui peut cacher l’exclusion perçue ou non. Il vient en effet, de faire preuve d’un doute scientifique qu’il faut partager et non condamner, ce doute aide la raison humaine, il est le fondement de la vérité scientifique. "Monsieur l’Ambassadeur, votre démarche consistant à chercher à mieux s’informer prouve déjà que vous êtes sur la bonne voie pour mieux comprendre cette situation." Méfions nous des jugements superficiels, souvent prématurés, avec ces condamnations aventuristes et sans fondement malheureusement souvent savamment orchestrés. Soyons plus rigoureux dans nos prises de position. Il peut avoir du nom dit dans toute cette machination laissant le grand public dans des illusions, des erreurs de jugements. Ayons du recul, soyons encore plus vigilants dans nos prises de position. "Encore merci Monsieur l’Ambassadeur pour ce recul face à ce cafouillage".
    Dieu merci l’essentiel sera sauvé grâce à ces soutiens de taille même si le peuple restera ou devrait rester le premier maître du jeu. Ne dit-on pas en paraphrasant l’une de nos illustres personnalités qu’"on peut tromper une partie du peuple durant tout le temps mais non tout le peuple durant tout le temps". Que Dieu bénisse notre cher pays le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 21:17, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    @Maman Guirma, ne vous inquiétez pas, il a vu clair depuis longtemps.

    La mise en scène est destinée à qui vous savez, pour leur dire "Kafando, Zida et Sy ne sont pas seuls, à l’intérieur et à l’extérieur, contrairement à ce que vous pensez". Espérons que cela suffira. Mais comme ça n’a pas suffi à Blaise et que ce sont ses "héritiers"... Let’s wait and see.

    Mais c’est le silence de la classe politique qui m’inquiète. A quoi cela sert de courir en pré-campagne et en investitures si les élections sont remises en cause ? Il est temps de tirer la sonnette d’alarme et de penser aux démonstrations de force du genre du 28 Octobre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 21:25, par doudouno le cobra
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Va défendre le droit des noirs aux USA et des homosexuels ;Les burkinabés sont assez grand pour gérer leur problèmes

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 21:58
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Felicitation encore a l’ambassadeur americain que dieu le benisse

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 22:01, par ganem
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci monsieur l’ambassadeur le vrai peuple te sera reconnaissant pour tes efforts que tu mènent pour sauver notre transition merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 22:05, par Moussa
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Comment avez-vous ose laisser passer l’intervention du forumiste Numero 8 ? (je me refuse de repeter le pseudi qu’il s’est donne. ... et pendant ce temps vous censurez les interventions serieuses que d’autres font.
    C’est une disgrace de se cacher derriere un clavier pour sortir des insanities de ce genre.

    VITE ! EFFACEZ CE TEXTE DISCOURTOIS ET IMPLOI DU FORUMISTE NUMERO 8 S’IL VOUS PLAIT.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 22:21
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Internaute 8 du nom de fuck you, vous proferez des menaces de mort a l’ambassadeur ?
    Faites attention vous meme !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 22:33, par Nabiiga
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    En disant ouvertement qu’ils soutiennent la transition c’est pour mettre en garde des fauteurs de troubles tels les soi-disant cadre de RSP. Qu’ils fassent quelque chose ils verront. Gbagbo et Blé Goudé sont devant le CPI

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 00:00, par Figo
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Webmaster. Je ne te comprends pas du tout. Quand nous autres on écrit, tu censures. Mais relis ce que l’internaute n°8 a écrit. Il mérite d’être identifié et poursuivi. Et c’est des choses comme cela qui passent au filtre.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 00:34, par Matou a Sikassosièra
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Excellence j’aime bien vos sortie très très médiatisées . Le hic est qu’à chacune de vos sortie vous parler toujours d’argent, de financement , toujours argent. Ceux qui m’a un peu gêner c’est même les armes que vous êtes venues remettre sur la place publique à notre armée à bobo ,pour combattre les islamiques au Mali. J’ai peur pour toute cette médiatisation à outrance . L’autre jour vous étiez même le cuisinier du jour dans un village .Un pays comme l’Allemagne est un grand financier sans tambour ni trompette. Le Burkina n’a pas été créé aujourd’hui et ne céder pas a la passion Zi... .Vous êtes trop trop impliqués dans la politique du Burkina plus que chez vous en RDC. Regardez un peu ce qui se passe aux usa contre les hommes de couleurs plus précisément vos frères noir. Vous ne vous êtes jamais prononcés contre ces injustices.
    Regarder les détenus par votre pays sans jugement de gens à Cuba . Regardez en Iraq des milliers et milliers de mort de par la faute de votre pays. Regardez en Libye today this country became un bateau ivre et incontrôlable a cause de votre pays.
    vous aviez dit ceci quand la loi sur l’exclusion a été voté " là où le peuple est les usa sont là-bas " vous aviez dit le 4 juillet passe " inclusion" . Dites nous en mathématiques qu’elles est l’intersection entre l’exclusion et l’inclusion ? .
    salut excellence

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 00:49, par Mechtilde Guirma
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Mais mon fils Sebgo, yetif tif ges moing tef yeta zug la migou, justement la classe politique ! Une chose est sûr, j’ai connu son Excellence Skinner, et aujourd’hui, je connais l’époque de son Excellence Mushingi. Cela devrait peut-être vous suffire. De toute façon même si j’en dis plus vous ne comprendrez pas. En effet attendons et voyons comme vous le dites si bien.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 02:09, par NJ CARMEL
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    . « « Salut les freres. Un prenom moorephone est« Ragomzanga. Si bien que si nous cherchons a ce qu on etale tout dans la rue, ce ne sont pas les pyromanes venus d ailleurs qui brulerons notre pays, mais nous memes. Tout le monde connait le nom de la vieille, mais ils l appellent Maman une telle par respect. Son excellence Monsieur l Ambassadeur a fait ce qu il peut. Il ne doit pas etre plus patriote que nous a notre place. Ayons honte de nous memes et n agissons pas comme les enfants dans un depotoir. Tout le monde commet des erreurs, mais de la a jeter le bebe avec l eau du bain, c est manquer de discernement. C est ceux qui agissent qui commettent des fautes. et la sagesse moagaq dit que c est celui qui est assis qui sait lutter. Zida ou pas Zida, un nouveau governement dans ces trois mois qui restent, cest pour ramener la fin de la misere du peuple burkinabe aux calendes greques. Et surtout a nos medias, vous n etes pas la pour seulement donner linfo pour l info, mais vous avez un devoir de contribuer a la paix. A force de jeter des fleurs a certains medias, ils commencent a manifester trop de zele, et c est la que vous allez donner le fouet qui servira a vous flageler. Que Dieu benisse le peuple laborieux du Burkina Faso. Prions beaucoup pour que les demons liberent le plancher. » »Je vous renvoie a la chanson d Alex. Africa Wake up. A quand ta honte prendra t elle fin ? Burkina, wake up l Afrique et le monde entier te regarde. Honte et malheur a toi si tu echoue. Mais grace a Dieu, l echec ne fait pas partie de notre vocabulaire

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 04:09, par Une militante de la paix
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Excellence dite au vrai Président Zida de libérer son ami Barry on continue si non ! si vous refuser ce léger réaménagement ,le CHAOS c’est ...??Ecoutez la femme votre mère.
    Merci Président ,mais c’est pas arrivé, encore un effort .
    Lettre ouverte au Président KAFANDO : un compromis utile pour sauver la république.
    J’ai suivi avec intérêt la crise au sommet qui mine notre gouvernement, notre armée.
    Elle si profonde que chaque citoyen doit apporter des propositions de solutions pour l’intérêt supérieur de la nation.
    Les différents protagonistes doivent faire des concessions ultimes et utiles pour la cohésion sociale.
    Dissoudre le gouvernement est un risque de tout reprendre en référant à 92jours restant pour des élections du 11 octobre 2015.
    Mais un remaniement ministériel technique léger est possible pour sauver le blocage avec des lendemains doublement incertains.
    Je souhaite que les deux camps affichés acceptent le remplacement de Auguste Denise BARRY par un civil technocrate et doué en administration électorale surtout avec une forte expérience de commandement. Ceux qui veulent le chaos vont m’opposer le délai, le temps qui pourrait perturber les élections.
    Ceux qui disent cela, c’est ceux qui ne sont sous informé du dispositif électoral au Faso
    . Dans notre pays, les élections sont organisées par la Commission électorale nationale Indépendante (CENI) qui n’a rien à avoir avec le gouvernement. Cette commission (CENI) est à pied d’œuvre pour l’organisation, déjà très avancée. Au moment où nous parlons, il y a une formation des formateurs des membres des bureaux de vote qui se déroule à Splendid Hôtel pour huit jours. La ceni travaillera sans problème. C’est la CENI qui organise les élections, le gouvernement n’ rien à voir. Ensuite, deuxième élément, les partis politiques sont en campagne ; c’est-à-dire qu’ils croient que le 11 octobre c’est la date des compétitions et, ils se sont prononcés également sur la situation en disant que pourvu que le 11 octobre soit maintenue. Le reste ce sont les nouvelles OSC qui posent problème a quel fin ? Ces éléments qui permettent un changement léger de gouvernement et n’influence en rien le processus électoral. De plus, le gouvernent burkinabè est tombé le 30 octobre ; vous voyez combien de jours on a mis pour relancer la machine ? Deux, trois jours et c’est reparti. En quoi est-ce qu’un léger remaniement du gouvernement peut compromettre la marche de l’Etat républicain ? Je ne vois pas. On remanie le gouvernement aujourd’hui, Je ne vois donc pas en quoi cet argument tient dans la situation où nous sommes aujourd’hui, situation explosive malgré les concertations si nous restons sans rien faire, sans toucher le gouvernement .C’est univerelement reconnu que l’Etat fonctionne par la force publique, s’il n’y a pas de force publique, il n’y a pas d’Etat. On prend le cas de l’Etat de Palestine, qui est un Etat proclamé aux Nations-Unies mais qui ne peut pas imposer sa volonté parce qu’il n’a pas d’Armée forte comme l’Israël. Donc, vous ne pouvez pas avoir un Etat sans une Armée, sans une force publique.
    Excellence, la crise est si très profonde et vouloir laisser les choses à l’état sans réaction est un suicide collectif de la république.
    Pour l’intérêt supérieur de la nation, Auguste Denise Barry doit accepte le sacrifice militaire et civil, surtout qu’il a dit haut et fort à la télévisons nationale courant novembre 2014 que : en ses propres mots « Le pouvoir ne nous intéresse pas «  » Un Burkinabè surtout un soldat, la parole donnée est sacrée.
    L’armée nationale, RSP y compris, l’autre pro ou anti Zida, il faut sauver la République.
    Bon jeûne de Ramadan !
    Que Dieu Bénisse le Burkina Faso
    Une citoyenne militante de la paix .

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 07:53, par pasba
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    ce message est clair : soutien à la transition. un point un trait. tous ceux qui demandent le départ de zida doivent comprendre. allons seulement, 3 mois , ce n’est pas trop. mais j’ai pitié du régime qui succédera à la transition. il aura maille à partir avec le rsp. vous comprenez que toute cette agitation de ces forces dites spéciales , c’est pour ne pas quitter kossyam. time will tell

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 07:53, par Tanga
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    LISEZ plutôt ce qui passe dans les autres presses
    Lors d’une conférence de presse au Pentagone, le 7 juillet 2015, le président américain Barack Obama a fait un aveu choquant. La Maison Blanche n’a pas tardé à le corriger, mais trop tard, les mots étaient lâchés…

    « J’ai ordonné, le mois dernier, que nous accélérions l’entraînement des forces d’ISIS, y compris des volontaires de tribus sunnites dans la province d’Anbar [province d’Irak, située à la frontière avec la Syrie, ndlr], a déclaré le président américain.

    Le Parti Anti Sioniste n’est pas surpris par cet aveu ; depuis les premiers mois du conflit syrien, il répète que les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux, arabes (pays du Golfe) et turques financent, forment et arment les terroristes de DAESH (ISIL).

    Cet aveu en public dénote l’obsession et l’acharnement des Etats-Unis à vouloir semer le trouble en Irak et en Syrie, en recourant aux terroristes de DAESH —qui sont en réalité, leurs hommes de main—, pour monter les communautés entre elles, diviser ces pays en micro-Etats puis en prendre le contrôle. Cependant, les tribus sunnites d’Irak et de Syrie refusent de coopérer avec les Etats-Unis ; à l’inverse, les communautés sunnites et chiites se soudent entre elles face au fléau terroriste…

    © www.partiantisioniste.com/actualites/2468

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 08:08
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Voila la n-ieme fois que tu nous fais la PANEKA. Je me rappelle ce que tu nous as mal feinter sur le code électoral haaan ? Ce n’est pas toi qui a été le premier à dire que le projet de faire ZIDA était inventé ? Tu nous as donné du tonus pour aboutir à la re-fermeture des dossiers NZ, TS , victimes de l’insurrection et autres crimes économiques que ce traitre de ZIDA a ouverts. Jaaaah c’était pour nous attirer approcher pour assommer (en moré on dit "vouguin colguin n’ voa"). Petit congolais, qui t’a appris PANEKA ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 08:43, par baaba
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Lisez bien l’intervenant 19 !!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 09:14, par Un libre penseur averti.
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Mon excellence, le peuple burkinabè a besoin réellement de votre soutien parce qu’il est pris en otage par les armes. Je vous respecte parce que vous n’êtes pas ambiguë dans vos propos. Que Dieu vous bénisse !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 09:19, par guingraogo
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci Monsieur l’Ambassadeur. Nous avons vraiment besoin de votre soutien car nous ne savons pas jusqu’où cette situation peut nous conduire. Il ne faudrait surtout pas hésiter si la situation s’aggravait. Car à y voir de plus près, le peuple burkinabè est l’otage du RSP. Ce qui ne devrait pas arriver, car le RSP est une structure de l’Etat burkinabè comme tout autre structure. Toute structure est créée par l’Etat pour ses besoins et quand il n’en a plus besoin il le supprime. Comment se fait-il que le RSP veuille s’imposer à l’Etat contre la volonté de tous ? Ce n’est pas normal. Si une solution n’est pas trouvée aujourd’hui, même le prochain président élu ne pourra rien y changer. Personne n’est contre le RSP, mais on leur demande seulement d’accepter le changement que l’on veut apporter à leur mission. On peut les transformer en forces spéciales, parce que nous en avons vraiment besoins aujourd’hui. Et les forces spéciales ne s’occupent de la sécurité présidentielle ! Pourquoi ne veulent pas comprendre celà ? Si ce sont les avantages qu’ils craignent de perdre, on peut leur ajouter d’autres avantages s’ils acceptent le changement dans leur mission. Mais, il serait inacceptable que le RSP veuille s’imposer à l’Etat. Nul part on n’a vu ça. Si le RSP ne veut pas entendre raison et veut plutôt faire dérailler la transition, c’est vers vous seulement que nous allons nous tourner. Déjà en février passé, vous avez peser de tout votre poids pour faire avorter le coup d’Etat qui venait d’être perpétrer. Aujourd’hui, la manœuvre vise à faire dérailler le processus de transition et à atteindre le même but. Nous n’en voulons pas. Si j’étais un homme d’Etat, je vous dirais que vous avez carte blanche pour agir par tous les moyens au cas où, y compris par une intervention militaire des USA si cela était nécessaire pour mettre fin à cette prise en otage. Merci ! Et encore Merci ! God bless America !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 09:32, par Sigry
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci Ambassadeur et merci encore ! Ne baissez pas les bras, ces militaires veulent mettre le pays à feu et à sang.

    May God bless you forever !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 10:13, par gangoblo
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci mon ambassadeur. ouvrez l’œil et surtout le bon. le peuple sincère et patriote burkinabé saura défendre ses intérêts. Dans quel pays du monde, qui se dit démocratique, une partie de l’armée peut demander la dissolution d’une institution ? Les responsables du RSP croyaient placer Zida et le manipuler à leur guise après mais hélas erreur, Zida devient silure dans leurs mains. le reste du peuple doit se lever et dire non aux égocentristes. après les élections, qu’ils se règlent les comptes entre eux comme d’habitude s’ils le veulent. Pitié pour le reste de l’armée( militaires, gendarmes) qui n’ose pas lever le petit doigt. Pitié et encore pitié pour ces officiers qui se cachent sous les jupes de leurs épouses. Ne bandez plus vos poitrines devant les civiles pour montrer que vous êtes militaires. "kognina connait wourou" qui est fou ? il y a des moment dans la vie où la mort vaut mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 13:26, par Kon N’doungtouly
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Apparemment la militante de la paix doit avoir un problème particulier avec le ministre BARRY ! Pour revenir au fond du problème ,n’allons pas chercher de midi à 14 h ! c’est le monstre que Blaise nous a légué avant de s’exiler ;le RSP .
    Comment pouvons nous admettre qu’un régiment tienne toute l’armée et son peuple en respect pendant des années.
    C’est le moment ou à jamais que notre armée soit unifiée ,sinon nous courons le péril comme l’a bien vu le Président KAF dans son discours.
    En plus tous ces jeunes aujourd’hui au sein du RSP n’y étaient pas à l’époque des assassinats de SANKARA ,ou de NORBERT , certainement que beaucoup avaient même grossi les rangs du collectif dans les années 2000 pour leur réclamer justice .
    Alors ceux là qui ont eu la témérité de commanditer ou de superviser ces opérations qu’ils assument toutes les conséquences avec le même courage et répondre de leurs actes au lieu de vouloir prolonger la suite macabre de leur jeu favori ,pensant alors les couvrir ! Ne minimisons pas la capacité de nuisance de tout un chacun ,mais œuvrons plus tôt à harmoniser rapidement les incompréhensions pour sauver notre cher FASO. Nous soutenons toute initiative même venant des diplomates accrédités chez nous, l’essentiel est que la paix soit préservée pour nous allons aux élections et pour de bon.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 13:30, par tengen-biga
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Sois lent à aller au parloir et lent à parler. C’est un conseil d’un grand sage.
    Tout le monde n’a pas reçu le même talent. Seuls ceux qui ont des analyses pertinentes sont invités à poster des commentaires ici. Les autres , abstenez-vous.
    Je soutiens Mr l’ambassadeur des USA. Jusque là il a été en phase avec le peuple. Vive le Burkina Faso et ses organes de transition !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 13:52, par DAS
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci Monsieur l’Ambassadeur, ton soutien au peuple du Burkina et ta contribution a la resolution de toutes les crises que traverse le gouvernement de transition est inestimable et le peuple burkinabe t’est reconnaissant. En tant que puissance coloniale, c’est la France qui aurait du aider le pleuple burkinabe a terminer dignement cette transition. Mais comme tout le monde le sait, la France n’a pas d’ami mais des interets et actuelement c’est avec le RSP et son pere fondateur Blaise Compaore que la France a des interets. Le peuple Burkinabe n’interesse pas la France !!!
    Vive le Burkina Faso, vive les Etats Unis d’Amerique !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 15:16
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    internaute n°7 ! hhaahhahaha, MDR

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 15:42, par Bouba
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    internaute "Une militante de la Paix",
    Ton disque est rayé ! Depuis hier tu balances sur tous les forum ton message "copier-coller" que le ministre Barry doit être changé. Tu nou casses les oreilles. Tu ne sais pas qu’il y a beaucoup d’intellectuels qui savent lire entre les lignes. Qu’est-ce que le ministre Barry a fait ? Tu lui en veux parce qu’il a démantelé la "machine à tricher élections" CDP à travers les préfets et maires CDP. Le ministre Barry est une des meilleurs ministres de la transition et restera PIAN !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 16:22, par Winié
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci Monsieur l’ambassadeur pour cette marque d’estime pour notre peuple et ses dirigeants. Vous êtes présent et vous connaissez profondément le problème de la transition en ce moment. Le RSP a été créé de toute pièce par Blaise Compaoré. Blaise n’étant plus là on a demandé au RSP de se dissoudre et d’aller ailleurs. Les chefs du RSP refusent de se reformer. Quel sacrilège. Au lieu de demander à quitter, pour ces bidasses c’est non. Le RSP veut coûte que coûte rester, ces gens-là ne connaissent pas la honte. Sinon ça devrait être simple, si on ne te veut plus, normalement pour des gens normaux, c’était à eux de demander pardon et de ramasser leurs clics et clacs et d’aller ailleurs. Nous vous demandons à nous aider à résoudre ce problème notamment en nous aidant à équiper conséquemment en armements sophistiquées les autres unités militaires. Au vu de cela, ils vont tout simplement partir sans demander leur reste. ET ON AURA AINSI RÉSOLU LE PROBLÈME SANS TIRER UN SEUL COUP DE KALACH. LES GENS MAUVAIS SERONT VAINCUS PAR LA MAIN DE DIEU.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 16:56, par Lucky
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Et si on se trompait dans nos appréciations ? Je crois que la Transition se porte très bien mais c’est l’armée, notre armée, qui va très mal.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 18:08, par Kh
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Pour quoi vouloir le changement de ZIDA par ce que vous n’aime pas ça têtê.nous voulons la paix a 3 pats des elections svp laissons nos interêt personne voyons l’interêt de la nation nous pouvons pas vivent dans aucune nation se sentir a legé si ces pas le BURKINA FASO S.V.P sauvons cette transition qu’ALLA protege notre nation

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 21:34, par kikideni
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci beaucoup Excellence !!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 23:04, par lesage
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    merci mr l’ambassadeur pour le soutien a la transition et au gouvernement de la transituon. a bas les enemis de la transition. vive le bf

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 23:21, par Bb
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Je salue a sa juste valeur la reaction de l Ambassadeur des Etats Unis et toutes les demarches entreprises pour soutenir la Transiton jusqu au bout ! Votre vigilance et celle du peuple nous permettra de dejouer toutes les tentatives de mettre le pays a feu et a sang ! Le peuple compte sur vous ! THANKS A LOT EXCELLENCE !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2015 à 02:18, par kikideni
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci beaucoup Excellence !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2015 à 06:52
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    salu intrenaute 19 dit tanga.
    je respecte votre opinion mais je ne vois aucune logique dedans. en effet, le Burkina a un problème et un ambassadeur cherche a comprendre afin de nous aider vous vous parler d’Irak, Iran.....quel est le lien ? Je vous rappel que l’on est ici au Burkina et que nous voulons la paix. peut importe celui qui va nous aider à la trouver. fut-il un americain. le reste on vera.
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2015 à 10:38, par Raogo
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Franchement cet ambassadeur là est the best of the best. On lui donnera la nationalité Burkinabè de force pour qu’il soit notre président. Il ressemble beaucoup trop à notre capitaine tant aimé : charismatique, intelligent, honnête, aimant profondément le Burkina et les Burkinabè.
    M. l’ambassadeur nous sommes très fiers de vous. Vous inspirez fortement la jeunesse Burkinabè, vous et votre président "Yes ! We can".

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2015 à 13:13, par Da
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Merci Monsieur l’ambassadeur pour votre soutien au peuple insurgé du Burkina.cap sur le 11 octobre 2015 n’en déplaise au régime déchu de blaise compaoré avec ces anciens du RSP qui manipulent les jeunes éléments du RSP pour leurs sales besognes.La patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2015 à 13:38, par Campusard
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    « Nous soutenons la Transition, nous soutenons le gouvernement de la Transition ; et la priorité de la Transition, c’est de nous mener aux élections du 11 octobre 2015. Aussi longtemps que la Transition travaille dans ce sens, nous allons l’accompagner pour que les Burkinabè puissent élire leurs dirigeants ». (J’espère qu’il n’y a pas une erreur de transcription ou de traduction)
    Si M. l’Ambassadeur a avait dit "Tant que" au lieu de "Aussi longtemps que", ça aurait davantage rassurer que le deadline de la Transition viendrait juste après l’organisation effective des élections du 11 octobre 2015. Tel que dit, on a le sentiment qu’il craint que les élections n’aient lieu à la date prévenue et que la Transition aura toujours le soutien de son pays pour organiser les élections à une date ultérieure quand les conditions seront réunies. J’espère me tromper sur ce sentiment. God bless BF.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2015 à 15:38, par le moderateur
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    merci excellence

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2015 à 15:46, par serein_1er
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Nul n’est irremplacable.
    Zida demissionne et le RSP est dissous et qu’on nous foute la paix !
    Le Burkina est trop précieux pour 1300+1 personnes. On mets un ou une technocrate qui termine le travail et on fait les elections en octobre. C’est pas fini ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2015 à 09:28, par Dayondah
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Mes felicitations a cet ambassadeur hors du commun des americains qui nous aime et qui nous aide. Dieu vous benisse et vous garde longtemps parmi nous... amen !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2015 à 15:09, par zoonogo
    En réponse à : Situation nationale : La Transition va mal et l’ambassadeur des Etats-Unis veut y voir clair

    Salut excellence,
    Tu es simplement formidable. Si je vous vois je pense à Nyerere. Victoire au peuple.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés