Recherche scientifique et technologique au Burkina Faso : Bientôt un nouveau plan stratégique

vendredi 10 juillet 2015 à 02h16min

Le Centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST) a organisé un atelier de validation de son plan stratégique 2015-2024 les 9 et 10 juillet 2015. Ce plan va donner à la recherche de nouvelles orientations adaptées aux besoins et aux défis qui se présentent au Burkina Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Recherche scientifique et technologique au Burkina Faso : Bientôt un nouveau plan stratégique

L’atelier national de validation va examiner et valider le projet de plan stratégique 2015-2024. Selon le directeur scientifique du CNRST, Dr Omar Sanogo, c’est un document qui a été élaboré « en tenant compte des préoccupations et aspirations des producteurs, des organisations paysannes et des organisations faitières de producteurs ». Il va permettre au CNRST de prendre en compte les nouveaux défis qui se présentent au pays. C’est le cas de la réduction de la pauvreté des populations, l’atteinte de la sécurité alimentaire, la prévention et le contrôle des maladies et l’accès à l’énergie. « De nouvelles thématiques comme la biotechnologie, les changements climatiques, la valorisation des bio ressources » sont prises en compte selon le Secrétaire général du ministère de la recherche scientifique et de l’innovation, Dr Badioni Ouattara.

Les experts réunis vont, durant deux jours, s’assurer que rien n’a été oublié et enrichir le projet de plan stratégique afin de donner de nouvelles orientations à la recherche au Burkina Faso. De cet atelier national de validation du plan stratégique sortira aussi un plan opérationnel 2015-2017.

Le Centre national de recherche scientifique et technologique a pour mission de mener des recherches dans le domaine des sciences et des technologies pour soutenir le développement durable du Burkina Faso.

Selon le représentant du ministre de la recherche scientifique et de l’innovation, le CNRST a de nombreux acquis à son actif depuis sa création. C’est l’exemple des technologies de l’énergie solaire, les formulations de denrées alimentaires, des technologies mécanisées adaptées à la production agricole et à la transformation agro-alimentaire. « En matière de recherche en sciences de la santé, des médicaments et phyto-médicaments ont été mis au point à partir des données de la médecine traditionnelle. Des avancées ont été opérées sur les maladies tropicales, endémiques, héréditaires et chroniques », a ajouté le Dr Badioni Ouattara.

Le CNRST a réalisé des résultats dans plusieurs domaines de la recherche en dépit des problèmes financiers qu’a connus le premier plan stratégique élaboré en 1995.
Celui qui est en train d’être amendé et validé va permettre de consolider ces acquis mais aussi d’orienter les recherches du CNRST vers de nouveaux défis.

Judicaël Gaël Lompo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés