Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

mercredi 8 juillet 2015 à 01h17min

Pour l’élection présidentielle du 11 octobre 2015, il faudra compter aussi avec Salvador Yaméogo, président du Rassemblement des démocrates du Faso (RDF), parti membre de l’ex-Front républicain. Salvador Yaméogo a été officiellement investi ce mardi 7 juillet 2015 par son parti et une coalition de partis soutenant sa candidature, au cours d’un congrès extraordinaire.

Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

La liste des présidentiables à l’élection du 11 octobre 2015 au Burkina Faso vient de s’allonger ce 7 juillet avec l’investiture de Salvador Maurice Yaméogo, président du Rassemblement des démocrates du Faso (RDF).
« C’est un très grand honneur, doublé d’une marque de confiance dont je mesure tout le poids de la charge.
J’accepte, en conscience, avec humilité, mais non sans enthousiasme, d’être le candidat à la magistrature suprême de notre pays », a déclaré Salvador Maurice Yaméogo.
« Il y a dix ans, le RDF ambitionnait ‘’d’accéder au pouvoir d’Etat, selon les règles démocratiques, afin de concourir à la pleine réalisation du bien-être total du peuple burkinabè.
Il y a dix ans le RDF proposait une espérance nouvelle au pays, pour la grandeur du Burkina Faso et le bonheur de tous ses fils.
Le RDF n’a pas changé et le moment est venu pour lui, de réaliser cette promesse », a-t- il ajouté.
La candidature de Salvador serait soutenue par une coalition d’une dizaine de partis : APL, ASDD, FDD, MPD, MPJD, PCDP, PUC, UFDB. Cinq de ces partis, qui étaient représentés à la présente investiture, ont signé un protocole d’accord avec le RDF.
Au-delà de ce regroupement, Salvador assure qu’il sera le candidat de tous les Burkinabè, à commencer, précise-t-il, « par ceux dont la voix n’a pu se faire entendre depuis octobre dernier ». « Je serai le candidat de tous ceux qui pensent que notre sort n’est pas scellé d’avance et que dans le secret de l’isoloir, avec Dieu pour seul témoin, chaque Burkinabè pourra en conscience, exprimer son choix et changer son destin ».

Passer de la théorie à la pratique de la gouvernance

Si Salvador Yaméogo, nouvellement investi candidat à la conquête du fauteuil présidentiel, est effectivement élu au soir du 11 octobre prochain, il entend dans son programme de société passer d’une théorie de la gouvernance à une pratique de la gouvernance.
Ainsi, la coalition formée par le RDF entend une fois aux affaires prioriser ce qui suit :
1-La restauration de l’autorité de l’Etat et simultanément une campagne nationale de civisme forte ;
2-Un pacte républicain pour une trêve politique, sociale et syndicale
3-Un audit des comptes de l’Etat et sa gouvernance, suivi d’un forum/table ronde des bailleurs de fonds et partenaires techniques et financiers du Burkina Faso ;
4-Un programme présidentiel d’urgence au profit des plus démunis et des secteurs sociaux ;
5-Un forum national sur les conclusions du rapport d’évaluation du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) ;
6-Un programme commun de gouvernement ;
7-L’instauration « sans précipitation ni calcul politicien » de la 5e République, après adoption d’une nouvelle constitution, par référendum.
8-Un réarmement diplomatique sous régional, continental et mondial.

Le RDF pour la tenue d’un forum des partis politiques

Sur la situation, voici la lecture qu’en fait le présidentiable Salvador Maurice Yaméogo :
« Le 30 octobre 2014 a marqué le début du soulèvement populaire, qui a eu, pour épilogue, la démission du Président Blaise Compaoré. La transition en cours, après de multiples péripéties, se trouve confrontée à sa plus grave crise depuis son avènement.
Le temps faisant son œuvre, l’histoire nous dira bientôt quelle part d’épines et de lauriers dans la couronne du président déchu et dans celle de ses tombeurs.
En son temps, le RDF a déploré les pertes en vies humaines occasionnées par l’insurrection et salué la mémoire de ceux qui ont payé de leur vie, une soif légitime de changement.

Notre parti avait regretté l’autisme politique collectif des partisans du référendum et assumé sa part, dans la sous- estimation de la forte aspiration de notre jeunesse au changement et de la violence de sa possible traduction ».
« Notre congrès se tient aussi à un moment crucial de l’histoire de notre pays. Les élections couplées du 11 octobre 2015 sont pour bientôt, alors même que la transition, pour paraphraser quelqu’un, se trouve ‘’à la croisée des chemins’’, indiquera pour sa part le vice-président du RDF, Karim Boro, à l’ouverture du présent congrès.
Par ailleurs, le RDF appelle toujours à la tenue d’un forum des partis politiques en vue d’une réconciliation de la classe politique. Car, « l’histoire récente de notre pays nous rappelle encore que la problématique de la question partisane est cruciale ».

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 8 juillet 2015 à 04:35, par Jeanine Debo En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Tout le monde a un candidat ; chaque région en a un ou plus...trop de candidats en Afrique signifie replis identitaires. Chacun votera pour son enfant.....

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 06:41, par YIRMOAGA En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Le candidat de la famille ou pas ?Bon vent à toi, seulement c’est pour grossir le nombre, mais pour quel but ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 06:43, par fongnon lecibal En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    toi aussi tu veux être président ?eh Burkina yako !c’est pas toi oh !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 07:19, par HOMME En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    IL FAUT ETRE BETE BETE POUR VOTE CE MONSIEUR.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 07:38, par DAMOCLES En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Encore un plaisantin qui vient grossir les rangs des candidats juste pour avoir une carte de visite. Pendant que que nous y sommes Hermann sera -t-il candidat lui aussi ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 07:45, par L’ homme mefiant ! En réponse à : Quels sont les programmes des candidats ?

    Des dizaines de candidats présentés jusqu’ à présent aucun n’ a présenté un programme concret de développement, ni de gouvernement !

    Alors candidat, pourquoi penses-tu que tu es celui dont le Burkina a besoin pour sortir de l’ impasse ? Qu’ entends-tu faire autrement ou de mieux pour le pays, quels sont tes projets concrets, tes priorités pour un développement réel ? As-tu des preuves pour tes bonnes qualités de dirigeant, de meneur ? Que doivent espérer les générations burkinabé de toi ? Es-tu prêt à mettre au devant les besoins du Burkina Faso que tes besoins personnels ? Es-tu conscient du sacrifice qu’ on attend de toi ?

    Fils du pays !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 07:48, par democrazy En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Moi aussi je suis candidat a la presidentielle d’Octobre 2015. Je serai bientot investi par mon parti le PTD et j’ai le soutien de la coalition de partis composee de tres grands partis comme le PGE, NHT, GGE, PTS, SKL, MGB, TTR, KLP, BNY, PTA, XXL, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 09:34 En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Il faut que les gens arrêtent de nous distraire avec des plaisanteries de ce type. Notre pays a de suffisamment de problèmes pour qu’on perde notre temps avec de telles inepties.
    Nous avons besoin de candidats sérieux, pas de plaisantins !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 09:43 En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Ce mr, est ce qui a déjà travaillé de toute sa vie ? Ou bien il vit uniquement de ses manoeuvre politicienne ?
    Lui, dont le Père a travaillé dur pour leurs ambitions. Malheureusement je ne pense pas qu’il ait appris a travaillé. Je ne me rappelle pas avoir entendu que Salvador à travaillé dans tel ou tel organisation. Pourtant il roulait pendant l’epopee de Blaise avec de grosses cilindrée.

    Qu’il sache que les choses ont bien changé au Faso

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 10:19, par a_mara En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    CE Mr se moque de la mémoire du peuple. Il ne faut plus que des gens incultes du genre fassent la force au vaillant peuple du Burkina pour se hisser aux plus hautes sphères de l’État. Il y a un certain niveau de connaissance et d’intelligence à justifier pour prétendre à certaines responsabilités. Le passé récent de Mr Salvador et son parti flou en tant qu’appendice du CDP et partis affiliés préoccupés par leur intérêt personnel que celui du peuple tout entier. Ces messieurs doivent être vomis et oublié a jamais. Ils ont fait trop mal au peuple burkinabè. Qu’ils soient puni a la hauteur de leur forfait ces méchants et cupides politiciens.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 10:19 En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Feu Salif Dim SAWADOGO, avait raison. Il aurait fallu faire en sorte d’éviter des candidatures "médiocres".
    Domage que c’était pour lui, une façon de magnifier l’enfant terrible, sinon ....

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 11:00, par Peter de Bangkok En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    N’importe quoi ! Que le CNT trouve rapidement une loi pour que tout candidat, en plus de la caution de 25 millions FCFA, ait une caution de 50 milles signatures avec des CNIB et non des jugements supplétifs !
    Déjà qu’on cherche de l’argent pour combler le déficit, vous venez augmenter les charges de la CENI avec la publication des bulletins de vote pour " multiples candidats".
    Aussi, ce procédé (de qui nous savons) est fait pour désorienter le corps électoral dans son choix judicieux et pour alourdir le processus électoral !
    Nonobstant cela, Salvador Yameogo du RDF appartient au Front républicain qui a soutenu la modification de l’article 37 !
    N’oublions pas qu’il a traité, en son temps, le peuple qui marchait contre la modification de l’article 37 et contre le référendum et le Sénat, de "Foule" !
    Les coupures de journaux sont toujours là !

    Le Conseil constitutionnel, le CNT, la CENI et le MATDS doivent travailler de commun accord pour nous trouver une formule judicieuse pour alléger le processus et extirper ces candidatures à mauvais dessein : Stratégies d’effritement et de désorientation de l’electorat

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 11:10, par philo En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    tu pense vraiment que tu peux avoir 0,001% ? ridicule de ta part. ton parti ne peut même pas remplir un poulailler. On connait même pas les partis qui te soutiennent.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 11:38, par FAYOUL En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Il y a des gens qui sont nés le jour de la honte à tel point que la honte ne leur diront plus rien jusqu’à leurs morts. Observez bien ce monsieur, et chacun dira son mot. Il faut des règles au Burkina interdisant des gens à se donner comme des poulets pour moins que rien. Faites moi le bilan de ce monsieur et prouvez moi ce qu’il peut apporter. Vraiment je ne sais que dire. Quel gachi pour des digne Burkinabè ignorant et affamés sans repère causé par une gestion calamiteuse pendant 27 ans. Heureusement pour nombreux car ils ne pensez qu’à vos bedaines de bière et oubliant même leur petits fils sous leur yeux. bne lecture.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 12:01 En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    hey salvador, tu veux etre notre president ? quand meme faut nous respecter un peu !!
    commence par etre lucide plus souvent et je parie que tu vas revoir ta position.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 13:01, par Mosses Ag En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    C’est un non événement. De toutes les façons tous ceux qui n’auront pas les 10% de suffrages exprimés auront jetés 25 000 000 F CFA par la fenêtre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 13:36 En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Le rêve est permis ; c’est la réalité qui est tout autre

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 13:39, par victoire En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    pardon partage l’argent que tu a reçu avec ces gens que tu a mobilisé par supplication ne bouffe pas seul tout ces sous si non il y aura insurrection chez toi elle honte

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 14:00, par Patriote En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Salvador, c’est bien sauf que vous vous comportez comme des princes a qui le peuple doit la soumission. Seulement votre père était un patriote qui croyait en son pays. Un proche parent à moi qui fut son ministre me confia que Maurice ne faisait que parler projet et développement avec des objectifs précis tout le temps. Révolutionnaire dans son temps, votre père le fut ! et vous ???

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 14:47, par @Moses Ag En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Ils ont auront jete 25 briques a terre mais tu oublis de mentionner combien ils auront en subvention. La chose est devenue du commerce. Calcul Mental niveau CE@
    Prix de Revient- Prix d’ Achat +Benefice(PR-PA+B). Or ils vont gagner les bonaices sinon personne ne fait le commerce pour perdre.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 15:00, par WALAY En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Cette coalition même n’a qu’à voir ? Elle a combien de conseillers pour briguer la magistrature suprême ? Ce sont des candidatures pour éparpiller les voix de l’électorat mais cela suffira t-il pour barrer la route au MPP dès le premier tour ? Si le MPP passe au premier tour il y aura beaucoup de victimes (à l’intérieur comme à l’extérieur). WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 15:03, par Momo En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    le CNT a déconné en plus la caution le candidat devrait etre capable de battre campagne avec ses propres moyens et a l’issu des résultats ceux qui auront 10% verront leurs cautions remboursées en plus des sous pour la campagne (mais ses sous devant pas excédé un certain montant et justifié)

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 15:35 En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Hahahhahahahahahaahaaaa je ris hooo je ris vraiment le burkina est doux quoi sinon voyez vous même que depuis le temps de blaise jusqu’à maintenant que la fonction de président a tellement été banalisée que même des vauriens escrocs proxénètes glandeurs masturbateurs se croient investi d’une mission celle de présider aux destinées de ce beau pays
    salvatore va d’abord t’occuper de la réfection du sépulcre de ton père parce que les tas d’ordure on fini par ensevelir sa tombe et après on verra si tu es digne d’être conseiller municpal à benghazi mais bon tu peux toujours rêver aussi c’est ça qui rend la vie facile à supporter

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 16:16, par naz En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    soyons sérieux ,es ce que peux même être conseiller municipal a dapoya ( koudougou) ton quartier

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 16:43, par Laissons faire Kafando et Zida,tous fragilisés En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Moi je m’appelle wobgo wedmoaga, je suis le plus gros candidat mais pas encore investi. Je suis en cours de rassemblement de tout le Burkina Faso d’ailleurs et non ailleurs. Mon investiture coûtera 2.5 milliards de FCFA car toute la diaspora sera à Ouaga à ma charge, billets d’ailleurs et frais de voyage. Voici mon programme quinquenal quand je serai PF :
    - soins médicaux et scolarisation des enfants gratuits pour les gens ne justifiant pas d’un revenu de 50 000 FCFA/mois
    - priorité aux enfants de parents non fonctionnaires dans les recrutements dans la fonction publique (chacun doit y avoir accès, soi-même ou son enfant)
    - banques sociales : mobilisation de fonds pour aider les jeunes, les femmes (sans emplois), les ruraux dans leur milieu, et autres personnes vulnérables à se trouver une petite activité donnant d bénéfice
    - augmentation des cotisations sociales pour les salariés pour soutenir les autres par un re-investissement social
    - développement de l’action sociale pour une prise en compte des pauvres et des personnes victimes de crises (malades sans soutiens, veuves et orphelins sans affection pour réduire le nombre d’enfants errants, réduction des divorces et soutien à la création de familles, appui à l’émigration aux Etats Unis, Espagne, ... avec un suivi pour une régularisation des sans papiers Burkinabè, création d’un fonds pour soutenir les dossiers de burkinabè dans le système international, création de l’amour pour la patrie et le peuple, ...)
    - rigueur dans le travail : méthodes drastiques pour le suivi des fonctionnaires payés par l’Etat (respect des horaires de services - ponctualités, traitement urgent des dossiers, rapport mensuel validé avant virement du salaire, sanctions évidentes pour non atteinte des résultats, par exemple, on pourrait renvoyer une enseignant si 90% de sa classe échoue à un examen, etc)
    - respect de la nationalité Burkinabè à l’intérieur et à l’extérieur : code d’éthique avec poursuite si non respect (c’est à dire, si un burkinabè se retrouve dans le vol, la drogue, la prostitution, la corruption,...) il mérite une sanction disciplinaire
    - re-organisation du système de vente des boissons alcoolisées : cela suppose la fermeture de la plupart des barres, buvettes, et un programme d’aide sociale pour abandonner ou réduire la consommation d’alccol,...
    - suppression de la cigarette au Burkina Faso
    - suppression de la prostitution au Burkina Faso et création de code de conduite pour poursuite les infidèles des foyers pouvant aller jusqu’à la perte du revenu viré sur le compte du conjoint ou de la conjointe
    - investissement sérieux dans l’agriculture, l’éducation et la santé
    - recensement de toutes les parcelles et promulgation de la loi "Un Burkinabè = une seule parcelle" donc retrait des parcelles supplémentaires
    - revue des comptes bancaires : justification des comptes de plus de 100 millions avec taxation automatique si le compte d’épargne dépasse 20 millions
    - re-organisation du parc automobile de l’Etat : plus de voiture de fonction pour personne (tout le monde reçoit actuellement des indemnités de déplacement, résidence, etc) et exploite encore les véhicules de services pour des courses personnelles

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 17:40, par fox En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Un vrai plaisantin ce monsieur. Il sait très bien que sa candidature sera rejetée, par conséquent il est certain de rentrer en possession de ses 25 millions.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 17:59, par daouda partisant du cdp En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    félicitation a toi

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 18:10, par Idgomyan En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Félicitation wobgo wedmoaga !!!!!!!!!!!!!
    Je te voterai ! Merci et qd ton investiture ? J’y serai !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 06:34, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Présidentielle 2015 : Salvador Yaméogo candidat du RDF

    Je constate trois choses :

    1°) Les modificateurs de l’article 37 ont tellement arrosé les gens d’argent qu’il y en a toujours pour se permettre de jeter 25 millions par les fenêtres.

    2°) Notre loi électorale n’est pas assez rigoureuse sur les conditions de candidature à la présidentielle. En dehors de ce monsieur qui devrait être recalé pour avoir soutenu la modification de l’article 37, il y en a qui ne peuvent pas remplir une bonne salle de ciné de Ouaga qui pourront être candidat, compliquant ainsi l’organisation par leur nombre. La commission chargée des réformes devrait ajouter cela à sa liste.

    3°) Certaines personnes ne vivent que de et par la politique. Ils se satisfont de supporter celui au pouvoir ou de se présenter en opposant opprimé. On devrait être plus exigeant envers ceux qui veulent nous diriger et demander d’avoir un CV plus complet que celui "d’élu professionnel" ou "d’héritier".

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés