Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

lundi 6 juillet 2015 à 12h45min

Depuis le milieu de la semaine dernière, l’exacerbation de la crise de confiance entre le Régiment de sécurité présidentielle et le Premier ministre Zida a conduit le président Michel Kafando à en faire un dossier prioritaire, qui pourrait même faire annuler son voyage en Côte d’Ivoire une rencontre entre les deux gouvernements. Depuis lors le chef de l’Etat consulte. Il a ainsi reçu les organisations de la société civile, les partis politiques, les autorités religieuses, les chefs militaires. Lors de la rencontre avec ces derniers, le retrait de tous les ministres militaires du gouvernement aurait été demandé.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

Les rumeurs de projet d’attentat contre le Premier ministre Zida à son retour de Taïwan sont vite apparues comme une machination selon plusieurs observateurs. Elles avaient d’abord valu la convocation de trois responsables du Régiment de Sécurité Présidentielle à la gendarmerie, en l’occurrence le lieutenant-colonel Céleste Coulibaly, chef de corps du RSP et les capitaines Abdoulaye Dao (chef de la sécurité) et Flavien Kaboré. Déjà à cette étape, les responsables du RSP ont avoué leur surprise de voir que, alors qu’ils avaient voulu que cette audition se passe de façon discrète, les rumeurs de leurs interpellations ont commencé à courir sur les réseaux sociaux quelques minutes à peine après leur arrivé à la gendarmerie.

Leur retour à leur base au camp Naaba Koom sis à la présidence du Faso, après plus de quatre heures d’audition, sera accueilli par des remous et surtout par des tirs en l’air qui apparaitront ensuite comme opérés par des « éléments infiltrés », dits proches du Premier ministre Yacouba Isaac Zida. Au nombre de sept, leur arrestation et leur interrogatoire permettront de mettre à jour des informations que le haut commandement du RSP qualifiera de compromettantes pour certaines organisations de la société civile, pour le chef du gouvernement et aussi pour son ministre en charge de la sécurité, le colonel Auguste Denise Barry, le securocrate du gouvernement qui passe aussi pour être l’éminence grise du « système Zida » et qui a disparu des radars depuis le début de la semaine dernière.

Dès lors, s’installe une grave crise de confiance entre le Premier ministre Zida et ses frères d’armes du RSP qui se connaissent très bien. Il faut rappeler en effet que les lieutenants-colonels Isaac Zida (Premier ministre), Théophile Nikiéma (chef du Bureau militaire du président du Faso), Céleste Coulibaly (chef de corps du RSP) sont tous issus de la promotion 1996 de l’Académie Georges Namoano de Pô dont Céleste Coulibaly est même sorti major.

La crise qui secoue aujourd’hui le sommet de l’Etat met donc en scène des hommes qui se connaissent bien et de longue date. Elle s’est cristallisée autour de l’exigence par le RSP du départ du gouvernement du Premier ministre Zida et du ministre Auguste Denise Barry. Exigence fondée sur des informations recueillies auprès des « éléments proches de Zida » démontrant des faits de corruption de ces éléments et même de projets de meurtre de certains responsables du RSP.

Ce sont ces informations qui ont été portées à la connaissance des principaux chefs militaires de l’Armée burkinabè lors de leur rencontre jeudi 3 juillet 2015 avec le chef de l’Etat et qui les ont convaincus de demander le retrait pur et simple de tous les militaires du gouvernement, à commencer par le Premier ministre. Déjà, après la diffusion de ces informations, les responsables de plusieurs régiments à travers le pays auraient apporté leur soutien au RSP.

Michel Kafando, à qui le RSP a demandé de prendre en main les rênes de la Transition comme seul et véritable capitaine à bord, consulte depuis et essaie de trouver une solution qui garantisse la stabilité des institutions et ne remette pas en cause l’agenda de la Transition qui doit conduire aux élections présidentielle et législatives du 11 octobre 2015.

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 juillet 2015 à 08:52, par adamos
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Je pense que le retrait du gouvernement de tous les militaires est la seule solution pour une sotie de crise heureuse et acceptable par tous. Que Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 08:55, par BATAKO Théophile
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    c’est pas une bonne idée la dissolution du gouvernement.mais plutôt la réorientation des missions de l’armée du président.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:00
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    je suis RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:01
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Le RSP finira t il un jour avec les coups tordus ? Ce n est pas digne pour leur statut de "corps d elite. "

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:03, par vérité no1
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Si Zida veut emprunter les méthodes de Blaise, alors qu’il soit limogé et vite ! On a plus besoin de complots après le départ de Blaise. Nous ne voulons plus du sang innocent sur notre terre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:07, par Tapsoba R(de H, actuellement au bercail)
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Triste réalité, voilà où nous mènent les ambitions personnelles démésurées.C etait prévisible depuis le premier clash le 30 decembre.Car affaire de militaire lá, on connait quand ça commence mais jamais quand et comment ça finit.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:07, par vérité no1
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Pas de militaires dans le gouvernement, pas de militaires aux prochaines élections même s’ils démissionnent, il doivent attendre au moins 5 ans avant de se présenter. Que le nouveau premier ministre soit neutre, un ministre sans parti politique ni maison mère.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:09
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Le RSP va tout faire dans ce pays là. C’est vous qui avez décider de co-gerer le pays et c’est vous encore vous déstabilisez tout.
    Vous pensez que le peuple là c’est pour vous ?
    si vous pensez que c’est un peuple mouton,vous ne savez pas que le peuple aussi a ses limites ? Cela ne devrait même plus vous étonnez, vu ce que ce peuple a fait à Blaise COMPAORE votre créateur.
    Laissez la transition mener a bon port son bateau pour que nous quittons dans cette merde de transition qui dure plus que un mandant.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:13, par vérité no1
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Après sa démission, nous proposons qu’il soit bien gardé pour sa propre sécurité. C’est ça les conséquences du populisme mal ficelé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:19, par Le Roi
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Je remercie le Fasonet pour cet article matinal , mais le contenu me pose problème :
    - Quelles ont été les versions de ZIDA et éventuellement de DENISE BARRY ?
    - Dans quelles conditions le 7 éléments dits infiltrés ( quand même curieux pour un corps dit d’élite ) ont fait leurs aveux ? Par qui ont-ils été interrogés ? ( par la gendarmerie/police comme le vœux la loi ou par les CODOS ? ) .
    - Vu le temps écoulé , un procureur devrait avoir livré les premiers éléments de l’enquête ( ou des enquêtes si on ajoute l’intrusion d’éléments ( encore infiltrés ? ) dans certaines radios . Tout ce passe comme si quelques dizaines d’individus sont entrain de décidé du sort de 18 millions de burkinabè !
    Les mêmes causes produisent les même effets : existe t-il une garantie que la dissolution du gouvernement arrangera forcement les choses quand on sait que le RSP reste en place ( et est même renforcé ! il n’y a rien en face ! ) et pourra pourquoi pas décider de qui doit être président . Sans oublier qu’il aura de façon logique les coudés franches pour intervenir à tous moment dans la gestion de la transition ; y compris en plein conseil des ministres .

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:20, par Le cyclope
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Zida s est tire une balle dans les pieds. Il a tres mal pratique les theories de Nicolas Machiavel. Grand dommage pour lui. Un petit conseil quitte le navire avant qu il ne s avire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:20, par Kakalga
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Voici des opportunistes qui ont volé la révolution pour légaliser leur bien volés sur le dos du peuple. Enfin qu’on en finisse avec ces usurpateurs.
    Et puis, Zida doit servir à la justice Burkinabé(si justice il y en a) dans les enquêtes sur certains assassinats au pays car à bien voir ce sont les même habitudes qu’utilisait son mentor Blaise pour créer ces assassinats. Ce n’est pour rien qu’il était N°2 du RSP alors qu’il n’était même pas major de sa promotion.
    Ayant versé son visage à terre à l’égard du peuple et du RSP pour ne pas dire l’armée, que deviendras Zida ?
    Je le croyais aussi intelligent !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:23, par Jeanine Debo
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissoldution du gouvernement ?

    Zida Avec sa religiosité n’a qu’à dégager !!!
    Il a violé la laïcité de l’état ! !!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:30, par Docteur Wé
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Lefaso net ne fait pas mieux que l’AFP, c’est à dire une information unilatérale glanée uniquement auprès du RSP. Il aurait fallu avoir la version de tous les protagonistes.N’est ce pas mes amis de lefaso net ? Et puis c’est le RSP qui donne le pouvoir au président pour conduire la transition à terme. Y a t il eu coup d’état ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:30, par Le Loup
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Bonjour ! Peuple de Dieu, attends ta délivrance, Noël, noël ! voici le rédempteur ! Noël, noël ! voici ! Le rédempteur !
    Mes frères, Dieu exauce les prières du juste ! Les choses cachées appartiennent aux hommes, mais Il révèle ses secrets à ses hommes justes. Vive le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:32, par Eric
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Quoi qu’on dise ils faisaient du bon boulot..Mais leurs partialité dans les questions politiques et la manière dont la chose militaire a été débattue avec passion et émotion dans les media nécessite qu’ils se mettent à l’écart. Il y’ a encore des personnes ressources dignes de leurs postes pour nous conduire à des élections acceptées par tous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:39, par Citoyen Observateur
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Sans pendre partie pour un camp
    Je reste septique , car rien ne prouve vraiment que c’est Zida qui est fait cela. Cela pourrait être un coup orquestré par Gilbert Diendéré, par le biais deThéophile Nikiéma (chef du Bureau militaire du président du Faso), Céleste Coulibaly (chef de corps du RSP). Quant je dis RSP ,J’épargne les jeunes du RSP car comme beaucoup le savent , la majorité n’ont rien a avoir avec ces vieux loup ( ces supérieurs de l’armée qui ont commis des crimes et qui veulent se protéger en impliquant ces jeunes courageux et patriotes).

    Bien que Zida pourrait "peut etre" etre la cause , le vieux singe (Gilbert Diendéré) en matière de coup ,ou de manipulation le reste toujours un fin maitre dans cet art.

    "Au nombre de sept, leur arrestation et leur interrogatoire permettront de mettre à jour des informations que le haut commandement du RSP qualifiera de compromettantes pour le chef du gouvernement et aussi pour son ministre en charge de la sécurité"

    J’aimerais savoir si ces sept ont été interrogés par des militaires du RSP qui les ont forcée à dire de fausse allégation (infondé), ou plutôt par la police ou la gendarmerie ( ce que serais plutôt juste) .
    Enfin Tous ce problème vient du faite que Zida ne tient pas ses engagements secrets contractés avec ses frères d’armes. Ces troubles résultent de la punition que ses frères qui lui font regretté.
    Le citoyen lamda doit être épargner de cet dispute. L’armée tous entière est aussi coupable de ce qui arrive , car muette et peur du RSP , elle est resté dans le silence.

    Au Début les citoyens réclamaient un gouvernement sans militaires et purement civile. C’est l’armée RSP (Zida, Gilbert Diendéré, coulibaly) avec le silence complice de l’armée qui ont insisté de force à en faire partie , et ces eux n’ayant pas trouver leurs comptes du faite de cette trahison de Zida , réclament encore le retrait des hommes de tenues du gouvernement .
    Quel jeu de cirque !!! Le peuple doit rester toujours très vigilent , car ce n’est qu’une infime partie des manigance orquestré par Gilbert Diendéré , ces vieux gradés du RSP et certains politiciens.

    Vive le BURKINA FASO. La patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:41
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    et avec ça des gens vont continuer de croire que le PM est inoncent. Domage il va partir et il partira.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:47, par Le citoyen
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Nous peuple burkinabè avons démontré aux yeux du monde que nous étions mur pour prendre notre destin en main à travers l’insurrection d’octobre 2014. En son temps, nous avons apprécié la manière dont la grande muette c’était comporté, ce qui nous a permis d’éviter le bain de sang. Militaires de tous les rangs, je vous félicite pour votre courage et pour votre comportement exemplaire qui nous vaut cette transition. Cependant, les derniers remous ménage au sein du RSP ont tendance à vous ternir et à balayer du revers de la main tout ce que vous avez fait de bien jusque là. En rappel, les plaies de la mutinerie intervenue en 2011 ce sont à peine cicatrisées. Par cette missive, je vous en conjure, permettez à notre peuple de vivre son rêve et soutenez le afin que nous puissions bâtir une Nation forte et prospère. Par conséquent, je vous invite à maintenir le dialogue avec les autorités de la transition tout en ayant à l’esprit l’INTERET SUPERIEUR DE LA NATION. Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:51, par vérité no1
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Zida a trahi tout le monde et ceux qui le qualifiait de Judas avaient une longueur d’avance sur nous. A force de mentir, il est tombé dans son piège et sa démission sera appréciée. Le Burkina n’a plus besoin de manipulations et d’assassinats. J’amerais qu’il soit sous le commandement de Honoré, il comprend ce que je veux dire !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:54, par zabda
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Et ils tombèrent tous dans cet embuscade. Et l’armée se recroquevilla sur elle même. Et adieu tous les dossiers sensibles. Et Ravaillac gagnant toutes les batailles de sa generation. Tous les militaires sont des soldats. Un soldat est un civil en tenue. Un soldat execute les missions confiées par la patrie. A 73 ans après tout ce parcours national et international, on ne se plie plus. Mais en fin.. On se rappelle " ...des divergences d’idées â prédominance idéologique ont commencé à minier dangereusement l’appareil de l’état entraînant le bicephalisme, ce qui est préjudiciable lorsqu on pense que les protagonistes sont des frères en arme..." ..".là où il est je ne le souhaite pas au pire de mes ennemis". Le vin avait été tiré. On devrait en principe le boire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 09:56, par vérité no1
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Les ennemis de la transition sont actuellement contents à cause de Zida ! @Cami alias Ali le chimiste, cette crise est juste temporaire !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:00, par sourgou Augustin
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Arretez de nous distraire ! Qui de ces sinistres acteurs peut accorder à notre brave peuple une bonne pluviométrie qui est son premier souci ? Avec vos armes, tirez en l’air pour perforer les nuages afin que tombent de bonnes pluies si vous êtes aussi forts qu’on le dit. C’est quoi tous ces tralala ? Il n’y a qu’en Afrique qu’on voit des armées ou des soldats indisciplinés ! Evitez d’énerver davantage les peuples. Ils vous ont assez vus !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:08, par SIDNABA
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    OK, si c’est le cas qu’ils dégagent du gouvernement et les choses continuent.
    Moi j’avais perdu confiance à ZIDA depuis quand il est sorti menacé des burkinabés qui grêvent avec leur patron CASTEL PIERRE pour avoir leur pain.
    BRAFASO en ai ou ? donc vous ne faites pas mieux que le régime du Blaiso alors dégager !
    Mais RSP vous aussi vous devrez quitter KOSSYAM pour les frontière du pays donneravant.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:09, par Le Sankariste de Dapelogo
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    C’est vraiment dommage pour une renaissance en démocratie. Comment peut on concevoir et accepter qu’un camp militaire demande le retrait de quelques membres du gouvernement pour des raisons que nous ignorons jusque là ?
    QUEL EST LE STATUT DE CE CAMP ?
    EST ELLE UNE INSTITUTION POUVANT DEMANDER UN REMANIEMENT ?
    ET LES AUTRES CAMPS SANGOULE, GUILLAUME OUEDRAOGO, BOBO.....?
    Je suis catastrophé car notre transition est piloté par des militaires d’un camp qui n’a aucune légitimité. POUR MA PART UNE SECONDE INSURRETION EST NECESSAIRE ET LEGITIME.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:15, par ig
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    très bien le Burkina Faso commence a retrouvé son souffle de vie normal avec un gouvernement purement civile. j pense qu’il est pour la bonne marche de la transition d’avoir un PM civile et neutre.j’approuve la demande de la haute hiérarchie militaire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:22, par mninda
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Il est clair qu’une dissolution du gouvernement actuel ,ne sera ni plus ni moins qu’un coup d’Etat savamment orchestrer par les hauts responsables du RSP contre la transition et en faveur du CDP .M’Ba Michel trahirait l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre ,si jamais il acceptait d’apposer sa signature sur un décret dissolvant le gouvernement .Si le RSP veut ,qu’il fasse carrément un vrai coup d’Etat et assume toutes les conséquences devant l’histoire et la communauté internationale .Tout ça pue le montage avec l’infiltration et la complicité d’éléments prétendument proches de Zida .Depuis quand les militaires sont la propriété d’un individu ? Par quoi mesure t-on que tel soldat est proche de tel officier ? Justement le RSP par ces allégations vient de démontrer clairement que les éléments du RSP sont d’abord des soldats appartenant à titre privé à des chefs et non à la République .Donc ,s’il y a des soldats proches de Zida ,il y en a donc proches de Diendere ,Kiere ,Céleste ,Dao. Kabore etc .Comment on peut appeler ça une armée alors ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:29, par Tanga
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Peuple du Burkina, remercions ensemble Dieu tout puissant pour cette solution pacifique !
    Si telle n’avait pas été la solution, le scenario du temps de CNR allait se répéter ; à savoir, découvrir et mettre à nu les tentatives et les projets de coup d’état par un du groupe mais le laisser travailler avec le groupe. Alors il rebelote et réussit son coup d’état. Telle n’était pas l’explication de Mariam SANKARA quand à ce qui se serait passé avec Blaise ?
    Maintenant il faut faire vite ! Autre suppôt non négligeable, ce sont les OSC qui qui faisaient le jeux de ZIDA. Il faut les enlever du système car ils ont démontrer qui ils sont. De toute façon, ils n’ont plus ZIDA.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:36, par AFGANO
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Tout ça sent la main de l’expert en coups fourrés un certain général qui règne jusqu’aujourd’hui sur le RSP .Le coup a été tellement bien monté ,que le pauvre Zida n’arrive pas à convaincre que tout ce qui se tient est totalement faux .Honnêtement ,comment peut on imaginer que ZiDA et Barry puissent à trois mois de la fin de la transitionattenter à la vie de certains officiers du RSP ?.Dans quel intérêt ?Qui peut croire à cette fable grossière ?Peut- être que Barry et ZIDA ne sont pas intelligents ,mais ils ne sont quand même pas si bêtes que ça pour monter avec autant d’amateurisme et de légèreté ,un projet d’assassinat d’officiers d’une unité comme le RSP ,d’autant que Zida n’ignore pas les capacités de renseignements de Golf ? Tout ça c’est du "qui veut tuer son chien l’accuse de rage "

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:44, par Finie la peur
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Voilà de quoi faire taire ceux qui condamnent le RSP sans chercher à savoir ce qui se passe !
    A leur place, allez-vous accepter vous faire sacrifier comme des moutons de Tabasky ?
    Vive le RSP libre et loyal
    Vive l’armée républicaine burkinabè !
    A bas les traîtres et les opportunistes !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:47, par Demission collective
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Si jamais ce qui se dit s’avérait tous les ministres du gouvernement Zida doivent catégoriquement refuser de faire partie du futur gouvernement .En réalité, le Président de la Transition devrait lui même mettre sa démission dans la balance si le RSP maintient ses exigences .Toute dissolution du gouvernement serait une très grave erreur ,dont personne ne peut mesurer les conséquences pour l’avenir de ce pays .Il ne faut pas que M’BA Michel tombe dans le piège de la flatterie du genre " Vous vous êtes bon ,on veut que vous exercez tous les pouvoirs ,car c’est Zida qui est mauvais ,vous on ne vous en veux pas etc".J’espère que le vieux est assez lucide pour ne pas se laisser entraîner dans cette direction .

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:48, par sali
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Que Dieu nous aide vraiment. C’est pas facile !!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:48, par YO
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    La question est de savoir quel est le problème à résoudre, et est ce que la dissolution du gvt permettrait de le résoudre. Si M. Zida commet des gaffes, lui ou quel qu’autre membre du gvt, la Haute cour les attend dès la fin de leur fonction gouvernementale. Ce qui m’intrigue c’est est-ce que le ministre Barry a effectivement disparu ou pas ? Pouvez-vous nous éclairer, M. les journalistes ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 10:52, par zemosse
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Je m’étais laissé convaincre que Zida , sorti du néant pour se proclamer Président de la transition avait des attitudes louches ,avec ses déclarations à l’emporte -pièce qui n’avaient que pour seul but de susciter l’adhésion populaire auprès surtout de notre jeunesse en quête d’un véritable renouveau du Burkinabé Faso. Son patrimoine exorbitant pour un si jeune officier ont fini de me convaincre que ce Zida là se joueait de son Peuple.Les récents événements me donnent raison d’avoir douté de cet homme qui l’apprendra à ses dépend qu’on peut tromper une partie du Peuple tout le temps mais jamais tout le Peuple tout le temps. À tous ces ’aventuriers,qui prétendent vouloir présider les destinées de ce Pays aux Hommes humbles ,paisibles ,modestes,je leur dit ceci : le Peuple Burkinabé leur réservera le même châtiment que cet autre usurpateur obligé de fuir son Pays pour celui de sa belle famille.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 11:00, par Souhaitons
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Nous souhaitons que la raison l’emporte. Vous saviez très bien que si tout ça dégénéré, c’est mauvais pour tout le pays. Nous n’avons pas l’envie de regretter Baise Compaoré. Mes chers militaires mettez la balle à terre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 11:03, par SS 20
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Pour l"équilibre des forces ou pour la guerre des tranchées ?
    RSP risque de nous enfoncer dans la chienlit .Que la sagesse prédomine de toutes parts

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 11:13, par gangoblo
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    qui a mené les enquêtes sur les soit disant militaires proches du 1er ministre Zida ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 11:15, par wendkouni
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Avec cette affaire de rsp le burkina est en train de perdre le fruit de son insurrection. Comme un seul homme il est sorti et obtenu par cette insurrection un changement. Le pb tel kil est présenté met en avant un conflit entre militaire qui doit être réglé entre militaire. La seule solution serait que les militaires se retirent du gouvernement pr aller régler leur pb. Ce qui est faut. Il est indéniable que le torchon brûle entre zida et le rsp depuis kil est premier ministre . Nous ne avions jamais entendu de pb entre rsp avant la prise du pouvoir pas zida. Zida à été accepté par consensus du peuple . tout comme Michel kafando qui l a confirmé par la suite. Les deux dont issus du consensus populaire pour mener à bien la transition. Ce consensus populaire est toujours là même s’il est éprouvé aujourd’hui et cela est normal. Accepté le retrait des militaires reviendrait à dire que comme l OSC dénommé force de défense et de sécurité a un pb interne en son sein elle peut remettre en cause la volonté du peuple. Hors non ! À partir du moment où l OSC a proposé ququi a été accepté il devient iindépendant de la OSC et doit accomplir la volonté du peuple. C’est ce que zida a fait jusqu’à présent. Si l OSC se sent trahi il n à ka attendre la fin du mandant que lui a confié le peuple pour lui réglé ses comptes. En supposant que le peuple pour lekel zida sur s’est sacrifié soit suffisamment ingrat pour le laisser à la merci de ses ex compagnons. SI le peuple laisse kafando sous qq influences ou pressions q ce soit décider de changer de gov il a perdu son insurrection. En conséquence le moment ou jamais pour Michel kafando, zida et autres de sentir le peuple derrière eux pour terminer la mission par l élection d octobre. Il faut rappeler à l OSC force de défense q pendant 27 ans Blaise les a divisé pr régner avec le rsp comme outil . Si le peuple vs a donné l occasion de jouer à nouveau votre rôle, il faut la saisir. La saisir c est mettre de l’ordre au rsp. Toutes les composantes du peuple même si elles avaient trouver pertinent les faits qui leur avaient été présentés pour résoudre le pb doivent revenir sur leur décision si elles approuvé le changement de gov. God Bless Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 11:29, par le petit gourmancé
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Très bien !! La vérité finira par éclater au grand jour. ZIDA n’a jamais eu ma sympathie et son complot confirme très bien ce que j’ai toujours pensé de lui. Barry est en effet le poison de cette transition. Des idées négative et destructrice ont toujours émané des prises de décision de Barry. en témoigne ses tentatives de diviser les Burkinabé de la cote d’ivoire. Il n’est jamais de bon ton de confier les rênes du pouvoir à des parvenus c’est très dangereux !!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 11:33, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Votre article nous laisse sur notre faim. En effet, les informations sont suffisamment graves mais la plupart des affirmations ne sont ni sourcées ni recoupées.

    Visiblement, vu le récit qui est fait du parcours de ceux interrogés par la gendarmerie, c’est du coté RSP que viennent vos informations. Sans les remettre en cause, il aurait été intéressant que vous nous donniez les autres versions ?

    Et quand on dit "les enquêtes ont montré que", c’est quelle enquête, conduite par qui ? La gendarmerie, l’armée, le RSP ? Car un interrogatoire de la gendarmerie n’est pas la même chose qu’un interrogatoire du RSP. Certains interrogatoires peuvent vous faire accuser votre propre mère si on vous le demande. De la même façon, on ne sait pas exactement si la demande de retrait de tous les militaires du gouvernement est celle déjà faite par le RSP ou si c’est devenu la demande de l’armée dans son ensemble ?

    La situation est assez grave pour mériter des informations précises et fiables.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 12:24, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Hen ! hen ! hennnn ! Djia c’est les Zida là qui voulaient nous amener droit dans le troue quoi ? Nonnn Dieu n’aime pas ces gars là !!! C’est Dieu qui est contrôle. Dieu veille ! Les gens pense que notre insurrection c’est le fruit du hasard. Demander aux religieux (musulman, chrétien, traditionnaliste) voir combien de prière ils ont fait, avant, pendant et après l’insurrection pour que ce pays ne tombent pas dans le chao ? Leurs prières a été exaucé, Dieu a pris les commandes et pilote la chose Himself. Comme le dit les écritures, Dieu laisse le mal prospéré et le coupe à la racine quand il arrive à maturité. Que tout ceux qui pense qu’ils vont piller, égorger et détruire ce pays sachent qu’ils n’y arriveront pas car Dieu est avec nous peuple du Burkina Faso. Tous les complots seront révélés au grand jour, car Dieu est au commande. Que tous ceux qui pensent le contraire se détrompent ; la réussite du Burkina est déjà inscrit dans l’agenda de Dieu. Les élections auront belle et bien lieu en octobre et Dieu choisira un président à travers le peuple. Mais garde à celui qui sera désigné car le jour ou il oubliera qu’il est là pour servir et non se servir, Dieu à travers le peuple lui demandera des comptes. C’est aussi simple que ça. Certain dans ce forum seront tenter de dire que ce gars là est fou mais je leur dirai que c’est la conclusion à laquelle j’en suis venue car j’étais comme tous. Après réflexion j’en suis venu à la conclusion qu’il y a une force qui nous dépasse tous qui conduit ce pays car on a passé des moments ou tout était réuni pour que ça explose mais par miracle tout redevient normal. D’autres pays ont vécu moins que ça mais tout est partie en fumée. J’étais un activiste fiéfé et aveugle mais yeux viennent de s’ouvrir. Surtout ne baissons pas les bras, prions, prions afin que Dieu reste éternellement au commande. Sinon IL (Dieu) pourrait croire qu’on n’a plus besoin de lui et nous laisser. Nous sommes tous des loups aux aguets. Prions Dieu pour-qu’aucun loup n’arrive à entrer dans l’enclos. Big up à l’armée qui est en train de front ensemble pour que triomphe la justice et la paix au Faso. C’est Dieu qui est fort

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 12:47, par vénégua
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Nous ne cessons de le repéter de LA MANIERE DONT LE CONSEIL NATIONAL DE LA REVOLUTION A ETE ENTERRE par les agissements de certains CDR à l’époque, C’EST DE LA MEME MANIERE QUE LA TANSITION SERA ENFOUILLE par certains OSC. Les OSC, les OSC, encore les OSC et toujours les OSC qui pourrissent la vie de la nation, ces OSC aussi on le connait ce sont les radicaux, comment faire avec eux.
    A chacun d’y réfléchir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 12:53, par YIRMOAGA
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    C’est inquiétant tout ça ? Une réunion le jour de l’arrivée du PM de son voyage ? Quel est l’ordre du jour ? Le PM étant le Ministre de la défense, est-il informé de cette opportunité ? Même si y a menace de BOKO ARAM et que l’urgence recommandait une réunion en l’absence du concerné, le PF est-il informé de l’objectivité ? Est ce que la gendarmerie agissant sous l’ordre du procureur n’a pas le droit d’entendre un haut gradé suite à des rumeurs ? Surtout que l’ordre de convocation a transité par le Chef d’état-major particulier ? Quoi d’anormal dans çà ?
    D’accord qu’on veuille le départ du PM ZIDA et tous les autres, mais le danger va peser toujours avec les chefs du RSP ? Une pierre deux coups, l’affectation et le changement de tous les officiers du RSP, puisque la hiérarchie est à la base des remous et manipulations.Un commandement nouveau en attendant le nouveau président qui va orienter sa stratégie de sécurité , qu’il s’agisse d’une GARDE RÉPUBLICAINE ou une GARDE PRÉSIDENTIELLE ? BC avait sa stratégie en créant son monstre, il reviendra au nouveau d’en créer sa chose ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 12:57, par Zadane
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    S’il y a des preuves de corruptions sur ZIDA et frères d’arme, c’est mieux qu’ils démissionnent car le pouvoir qu’ils tiennent est un pouvoir sain venu du peuple. Le Président Kafando, doit assurer pleinement ce rôle. Trouver un PM civile et compétent, un ministre de l’administration qui soit un haut cadre retraite de notre administration, un ministre des affaires étrangère, un ministre des mines et un ministre de la défense. Prendre en compte le genre. Et prions Dieu maintenant pour atteindre le 11 octobre dans la quiétude.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 13:03, par wayabere
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Tout le monde sait que le Président KAFANDO, depuis sa désignation comme PF n’a jamais assumé ses responsabilités de chef de l’Etat entièrement. Tout est dicté par le PM ZIDA et son Ministre BARRY, tout le monde le sait aussi. En somme, disons que la transition roule sous la houlette du binôme militaire. Et j’ose croire que si ces deux hommes forts du gouvernement quittent, KAFANDO pourra enfin avoir les mains libres pour diriger le pays jusqu’aux élections d’octobre 2015 (???).
    Si cela arrivait effectivement que deviendra le PM ZIDA ? Bénéficiera-t-il du titre d’ancien Chef d’Etat ou rejoindra-t-il le corps du RSP dont il est issu ? Le RSP quant à lui sera-t-il à son tour être dissolu, comme le demandent les OSC ? Tous ces changements pourront-ils se faire tout en respectant les échéances électorales prochaines ?
    Cela fait beaucoup d’équations pour la Transition.
    Vivement que le PF KAFANDO prenne ses responsabilités après ses énièmes consultations. Pour ma part, j’estime que le peuple ne s’est pas insurgé contre le pouvoir de Blaise COMPAORE pour que des vautours viennent se disputer autour du butin dans le but de satisfaire leur ego. Qu’ils remettent le pouvoir aux civils et rentrer dans les casernes. Nan Lara An Sara.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 13:17
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Je dis et je repète : Zida est le cancer de notre transition. Mais qu’il sache que le peuple lui demandera des comptes.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 13:19
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Chantons la marseillaise : "Aux aaaarrrrmes Citoyens...Balayeurs !!!!"

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 13:23, par Kalkuto
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Au départ j’étais très critique vis à vis du RSP mais ils n’ont pas aussi tord que ça. Je pense que si toute la hiérarchie militaire demande le retrait pur et simple des bidasses de la transition c’est qu’elle sait beaucoup de choses que même le peuple ne sait pas : Très sagement Zida, Bah, Barry, Kabré... soyer forts et quitter ce gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 13:25, par oumar mare
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    bonjour peuple du burkina avec tous ce qui pase avec blassoooooo les kriminell non rien conprie

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 13:35, par oumar mare
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    salu peuple du burkina reste vijilant sue le plans nationnal inci que internationnal

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 13:40, par Un observateur
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Si le toilettage du gouvernement doit avoir lieu, Kafando doit profiter changer les incompétents que les militaires avaient introduit. Je veux parler de certains ministres délégués qui sont vomis par les agents de leur département et qui corrompt leurs proches pour se faire accepter. Suivez mon regard.....

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 13:42, par Jean-Baptiste GUIATIN
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Bonjour chers lecteurs de Lefaso.net,
    j’ai lu avec un interet particulier l’article Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ? je vous en remercie. Cependant, je me pose quelques questions : quelle est la version du camp de Zida, qui sont ceux du RSP qui ont fait des aveux ? Quel est le role du procureur dans toute cette affaire ? Et si ce complot etait un complot en lui-meme pour derailler la transition et par consequent annuler les progres realises depuis la remarquable insurrection populaire d’octobre 2014 ? Les simples aveux des soldats dont on ignore l’identite et l’intention doivent-ils entrainer la dissolution d’un gouvernement issu de l’insurrection populaire au cours de laquelle des decennies de jeunes gens ont perdu la vie ? A qui profite une dissolution du gouvernement a l’heure actuelle ? Je pense le contenu des reponses a ces questions, surtout de la derniere, peut nous aider a comprendre ce qui se passe reellement.
    Bon Dimanche a tous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 13:52
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    trois ou quatre ministers protestants de moins dans le gouvrenement, don’t le PM.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 14:04
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Quand le dernier de la classe joue avec le major, voici ce que ca donne. Les racourcis voici ce que ca donne. Meme devenu milliardaire, tu es le dernier de la classe.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 14:42, par kunibè SOME
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    C’est vraiment triste pour notre pays. En même temps que j’ai les larmes aux yeux, je suis ravi que les choses s’éclaircissent de jour en jour durant cette transition. Le peuple burkinabè finira par savoir qui est qui dans ce pays. Comme on le dit, "le tigre ne crie pas sa tigritude, il saute sur sa proie et la dévore". Comme plus rien ne sera comme avant, il faudrait songer à demander des comptes à tous ceux qui auraient "manger" durant cette étape de la transition. Comme le dirait le fou du BURKINA, il y a des gens qui ne pourront même plus se regarder dans la glace ou lever la tête dans Ouagadougou. Leur jeu a été découvert et leur personnalité connue. Le mensonge a beau courir, la vérité finit par le rattraper. Bonne chance au peuple burkinabè pour le reste de sa transition.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 14:44, par Sans rancune
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Si Zida est mauvais, le RSP l’est pire encore. Quand à l’Armée qui demande le départ de tous les militaires du Gouvernement cela me fait rire. Pourquoi n’avoir pas demandé purement et simplement en son temps la dissolution du RSP ?
    Tout est fait pour redorer le blason du RSP. Plus on demande la dissolution de ce dernier plus il se tire des balles dans les pieds. Si toute ces manipulations et stratégies pouvaient être centrer sur la lutte contre le terrorisme.
    OK pour le départ des militaires du Gouvernement mais concomitamment avec la dissolution du RSP et que les deux groupes aillent régler leurs comptes dans le Nord Mali. Y en a marre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 14:52, par Freeman de T
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Il y a seulement 8 mois quand on a demandé que l’armée reste dans les casernes, on nous a balancé toutes sortes d’arguments pour justifier que les militaires soient au gouvernement de Transition et même au CNT. Aujourd’hui, à 3 mois des élections, on "demande le retrait pur et simple de tous les militaires du gouvernement, à commencer par le Premier ministre" ; comme ça ; sans explication. Et vous pensez que cela va résoudre le problème. Tant que le RSP ne sera pas dissout il n’y aura pas de vie constitutionnelle normale dans ce pays.
    Dieu bénisse le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 15:01
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    La question est tres simple : Quelle loi de la republique donne le droit à un regiment militaire ou meme des officiers superieurs de l’armée de demander la demission d’un premier ministre et de son gouverment ??
    Le RSP a sequestré le premier ministre et interrompu un conseil de ministre, qu’est ce que cette soit disante hirarchie militaire a fait pour ce acte indigne d’une armée dans une republique ?? Rien par ce que cette soit disante hierarchie militaire a tout simplement peur du RSP et de Dienderé ! Ou etait la meme hirarchie militaire lorsque le lieutenant colonel Zida retirait le pouvoir des mains du general naberé ??

    Et puis ce sont les civils qui ont fait leur insurrection et non les militaires, donc ce sont donc seuls les civils qui peuvent exiger la dissolution du gouvernement et non les militaires !!

    On vous voir venir : etant donné que le CDP est en difficulté par rapport au code electoral voté et avec les dossiers de crimes auquels le RSP est melé (il est dailleurs prevu que Dienderé soit entendu sur le dossier Sankara), on veut brouiller les pistes et permettre au CDP et aux partisans du regime dechu de revenir aux affaires !! Mais nous aussi on est calés et on vous attend mes chers CDPistes et RSPistes !!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 15:04
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    ZIDA EST bien le sel faire face au rsp.ils veulent se debarrasser de ZIDA pour mieux regner

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 15:09, par KAMBOU Edvana
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Pas de militaire dans le gouvernement, et pas de militaire démissionnaire "pseudomilitaite aux elections. le militaire est la pour protéger le pays, pas pour etre actif dans la politique.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 15:15, par quelle vérité ?
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Bonjour à tous, je pense que Zida est victime d’un complot intelligemment monté. Il était obligé de dire que le RSP ne sera pas dissout (avait-il le choix ?) puis on lui met encore toutes les pressions du monde. Il est obligé de faire des missions hors du pays pour respirer un peu, avoir l’air d’être heureux mais c’est dur dur dur. Zida est victime simplement d’un montage réussi par ses ennemis d’hier et d’aujourd hui

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 15:21
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Dr. We, le RSP a toujours ete le seul et vrai detenteur du pouvoir depuis que Blaise a fui par la brousse de Nobere.L’ insurrection populaire avait des chances de se muer en revolution mais la revolution a foire parce qu’ il n’ y avait pas d’ avant garde et le RSP, la chose de Blaise est restee en place. Alors comment peut- on dire que c’ ;est une revolutuion quand l’ infrastructure de Blaise est restee comme telle ? Ou est le changement brusque, brutal et total dans la facon de faire la politique quand le Cerbere de Blaise veille au grain ?Voila que le RSP donne des ordres maintenant a notre president comme s’ il avait un quelconque pouvoir de le faire dans notre paysage institutionnel. Mais on est ou la ? Mais si Zida a fomente ce coup, il n’ est plus digne de nous diriger car nous aurions aussi nous, notre -gate comme Watergate, Irangate, Lewenskygate, c’ est -a dire notre RSPgate.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 16:27, par yako
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Vs ne pouvez pas delegitimer Haron et applaudir Moise.Le 1er n,est-il pas le porte-parole de l,autre ?si Haron a failli c,est bien Moise qui en est responsable.Alors,la logique voudrait que que Kafando degage pour complicite passive,il est tout de meme le chef de l,executif,Zida n,a d,existence que parce que Kafando est president,la defaite de Zida est aussi la sienne il doit en tirer les consequences en demissionnant.Ce faisant,il induit des elections en octobre dont la substance ne peut qu,etre la constituente pour une nouvelle transition de 3ans.Vu que seule l,armee reste la seule institution qui tient il lui incombe d,imposer cette logique aux partis et aux OSC.Pour une assemblee constituent en avant.La patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 16:30, par zein
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Zida est convaincu jusqu’à la démence d’être investi d’une mission divine. Avec une telle conviction maladive, il ne permettra pas que de pauvres mortels égarés puissent s’opposer à lui. Les accusations du RSP ont donc de fortes chances d’être fondées. Laisser Zida et sa clique poursuivre cette folle aventure c’est prendre le risque de mettre en péril notre si précieuse tolérance religieuse et notre paix sociale. Le RSP à donc vu juste, il faut qu’il dégage avec tous les autres militaires. Le pouvoir même transitoire doit être civil. Encrons cette condition dans nos mentalités pour rompre définitivement avec le passé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 16:37, par Wendgomde Felix
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Je crois que les questions de l’internaute No 10 (Le roi) sont pertinentes. Dans quelles conditions les 7 ont ete auditionnees quand on sait les methodes ce meme RSP a applique a David Ouedraogo ? Est-suite a une enquete independante ou de Gendarmerie ? dans le cas contraire, il y a de serieuses reserves.
    Je crois que le RSP doit se souvenir que c’est bien lui qui a conteste le chef d’etat Major General des armees qui etait un general pour imposer un Lieutenant Colonel ; dans quel but ? Alors est-ce le veleite d’emancipation du Lieutenant colonel qui suscitent le courroux du RSP ? Maintenant que ca ne les arrange pas ils veulent qu’on s’en tienne au principe que les militaires ne doivent pas faire de la politique. Ils doivent avoir l’humilite de reconnaitre leur part de responsabilite et se soumettre a la decision d’un arbitre independant ; mais je constate qu’ils veulent etre juge et partie.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 16:39, par Nidal
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Quand un bidasse arrive au pouvoir dans les conditions que nous connaissons, ça se termine toujours de la sorte. Qu’il (ZIDA) s’en aille et le Burkina ira mieux.
    Cela me rappelle :
    - le capitaine MALAM WANKE du Niger,
    - le Gl Robert GUEHI avec son fameux ’’cavalier blanc’’ qui était en réalité un coup monté par lui-même pour écarter le Gl COULIBALY et le Gl PALENFO,
    - le capitaine Moussa Dadis CAMARA noyé par les tuéries au stade de Conakry,
    - le capitaine SANOGO du Mali.
    Le BF est une terre bénie. Dieu a toujours su démasquer à temps les vrais ennemis du peuple. Vive le BF !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 16:56, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Tout ce que je vois, c’est qu’un certain groupe de personnes, qui ont fait de la démission du gouvernement Zida leur objectif depuis des mois, sont en train de réussir. Il semble donc que forcément quelqu’un ment dans cette affaire et qu’il y a donc manipulation. Mais de qui ? A l’absence d’informations fiables autres que les accusations de chaque camp, essayons l’analyse comportementale. L’adage ne dit-il pas que pour avoir les suspects, il faut regarder "à qui profite le crime" ? Que gagnent des gens à la démission du gouvernement Zida, moins de 3 mois avant les élections, ou à l’indexation du RSP ?

    1°) La remise en cause du calendrier de la transition. Au terme des douze mois, ils pourront dire que toutes les institutions sont illégitimes et réclamer une nouvelle gouvernance, fut-elle d’exception.
    2°) La perturbation, grâce à un changement de gouvernement, du système sécuritaire en place depuis l’insurrection, qui surveille les velléités d’actions violentes et/ou armées, les réunions sécrètes, les allées et venues aux frontières et les mouvements de fond et de colis qui pourraient ressembler à des armes. Qui a intérêt à ce que cette vigilance soit relâchée sinon des gens mal intentionnés ?
    3°) Le retour à la case départ pour la question du RSP, certains estimant que c’est parce que Zida est militaire et RSP qu’il ose aborder la question. Ils peuvent se dire qu’un civil n’osera pas toucher à ce corps.
    4°) Le règlement de compte, certains estimant que le RSP comme Blaise Compaoré estiment que Zida les a "trahi" en ne restant pas le PM exécuteur de leurs souhaits comme ils l’espéraient, et voudraient le faire chuter à tout prix.
    5°) La formation d’un nouveau gouvernement donnera l’occasion à certains, du moins l’espèrent-ils, de revenir aux affaires au nom de l’inclusion. Un "gouvernement d’union nationale", qui aura été "fortement suggéré" par leurs soutiens internationaux permettraient à certains de l’ancien régime d’entrer au gouvernement, ce qui peut changer la physionomie de la fin de la transition et les résultats des élections croient-ils.
    6°) Du coté indexation du RSP, l’objectif serait la remise en cause des conclusions du rapport d’Avril sur l’avenir du RSP et le constat qu’une force incontrôlable doit être dissoute.

    Nous avons donc d’une part 5 arguments qui orientent vers des personnes qui soutenaient Blaise Compaoré et auxquelles l’actuelle direction de la transition et les prévisions des résultats des élections ne conviennent pas, sans compter d’éventuelles affaires judiciaires à venir. Et nous avons d’autre part un argument en faveur de personnes qui voudraient obtenir la dissolution du RSP, et qui sont capables d’organiser un montage de l’intérieur de ce RSP.

    Dans le premier cas, on peut compter de nombreux anciens bénéficiaires du régime Compaoré, hommes politiques et hommes d’affaires, y compris le RSP lui même. Dans le second cas, on ne voit effectivement que le PM lui même, sauf qu’il avait déjà mis de l’eau dans son vin et déclaré que le RSP ne serait pas dissout mais renforcé, à moins que ce n’ait été que de façade.

    Les premiers ont tout (en tout cas beaucoup) à perdre dans la suite normale du calendrier de la transition. Le second n’avait plus qu’à compter les semaines avant la fin de son mandat, et son départ pour un poste juteux à l’extérieur du pays comme c’est devenu la tradition, avec peut être au passage un titre de général pour "services rendus à la nation". Si on peut imaginer qu’il veuille dissoudre coute que coute son ancien régiment, on a du mal à voir ce qu’il gagne à "assassiner" des membres du RSP.

    A chacun ses conclusions...

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 17:03, par Le Citoyen honnête.
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    J’ai lu l’article et les tous les posts des intervenants. Ma conclusion, c’est que gouverner exige un minimum d’honnêteté. Comment peut-on sérieusement inventer une rumeur d’arrestation et être le Premier Ministre Ministre de La Défense et tout le reste. Prendre deux milliards pour aller le planquer à l’étranger et évacuer sa famille à l’étranger. Ya ya boin bala ????

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 17:30, par relwind
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    j’ai été de ceux qui étaient farouchement contre la participation des militaires aux organes de la transition. A 2 mois des élections, il n’est pas question de retrait collectif des militaires car c’est une perturbation de la transition. Si l’un est reconnu coupable d’un forfait par la justice alors il doit être démis.
    Le RSP est la force de gilbert le bras-droit du diablotin blaise, et sachant qu’il devra répondre devant la justice dans les affaires Sankara, Oumarou Clément, Pr Sessouma, Davidet N.Zongo etc il fait tout pour garder la main sur cet instrument. Qui a imposé zida devant le chef d’état major ? c’est gilbert.
    Il faut arrêter gilbert et dissoudre le RSP. C’est gilbert le fauteur de trouble ! Il veut se servir du RSP pour échapper à la justice jusqu’à sa mort
    et j’aurais voulu que ce site puisse afficher les photos des intervenants.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 17:33, par sooucré
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Question : si les militaires quittent le gouvernement,est ce qu’ils quittent en même temps la présidence qui est un lieu civil et lié au gouvernement ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 18:22, par Mémoire
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Zida serait dans l’illuminisme ou narcissique ? C’est exactement le même scénario qui est en train de se reproduire d’il y a quelques années : rumeur de complot du camp Compaoré contre le camp Sankara. Et on connait la suite. En effet, on fini par croire à ces rumeurs et chacun prend ses dispositions. La différence aujourd’hui c’est que Zida (le militaire) n’est pas président et que le président n’est pas militaire (Kafando). La théorie du complot semble être trop développée chez les militaires au Faso. Que Zida aille régler donc ses problèmes avec ses frères d’armes et laisse le peuple en dehors de ça. Qu’est ce que cela vient faire dans la transition ? La vie du président n’est pas menacé et c’est celle du PM qui est menacée ? On veut la paix !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 19:05, par Sabine OUEDRAOGO
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    ZIDA n’est pas le premier ministre de l’armée encore moins du RSP. Si Michel KAFANDO accepte ce deal par ce qu’il va pouvoir profiter de la prolongation de la transition alors qu’il forme son gouvernement avec le CDP et le Front Alimentaire et nous saurons les démarches à suivre. C’est les DIENDERE qui le flattent mais qu’il fasse très attention par ce qu’il n’est que sur le second couteau s’ils réussissent à faire partir ZIDA. En plus quelle message pour le peuple insurgé des 30 et 31 octobre si le président dissout le gouvernement pour faire plaisir au RSP et le CDP ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 19:13, par vérité no1
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    L’autre vérité est que les salopards qui ont fui avec nos milliards vont investir dans les charlatans pour nous mélanger ici à commencer par Tantie Gando, François et tous les ex pseudo-ministres. C’est juste une vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 19:31, par vérité no1
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Que Zida disparaisse de la primature même si c’était la case de sa maman ! On veut des hommes sérieux dans les affaires. Web Master, c’est difficile d’être modéré si on vit avec des cancres et des cancrelats !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 19:33, par Le Peuple
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Si le gouvernement doit parti, ça ne devrait pas être avant une délocalisation et une dissolution du RSP

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 19:34, par Lasso
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Le peuple dans sa composante majoritaire à demandé la delocalisation du RSP ou sa dissolution sans que cela soit suivi d’ effet, aussi je ne vois pas comment le RSP pourrait amener à un remaniement gouvernemental ? Il y a lieu que le Président du Faso fasse dès maintenant assurer sa sécurité par les forces republicaines et en tant que Chef suprême des armées relever la hiérarchie militaire du RSP. Une telle prise de responsabilité aura le mérite de montrer qu’il est le seul commandant à bord et évitera que le peuple prenne à nouveau ses responsabilités. Il ne faudra pas que les martyrs soient morts pour rien et nous avons une dette de sang pour tous ceux qui sont morts pour un idéal de Justice et de paix sociale.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 19:55, par SOME
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Je reste un peu trop sceptique sur cet article non signe nommement. C’est louche , tres louche car un peu trop partiel et partial.
    Vous pensez que dans le contexte actuel, des gens vont s’infiltrer aussi facilement au sein du RSP ? Vous rigolez avec ces gens-la ! Il est trop clair que c’est un montage de …RSP lui-même afin de discrediter la Transition et redorer son blason aupres de l’opinion populaire. D’ailleurs bien d’intervenants ont bien percu la chose (ex n°17 citoyen observateur). Zida a tout a perdre a s’en prendre au RSP ou il faudra le faire de facon inhabituelle et tres fulgurante. Ce dont il n’a pas les moyens. Et chose bizarre (comme par hasard or le hasard n’existe), on n’entend pas beaucoup la hierarchie militaire. Incomprehensible et inconcevable dans le milieu militaire. Mais on se comprend !
    Felicitations a KAKALGA n°13 pour ton analyse tout comme au n°27, 40 etc. J ‘apprecie !! Beaucoup. Cette histoire est cousue de fils blancs. Ce n’est pas un probleme strictement militaire sinon la hierarchie l’aurait reglé depuis longtemps Or elle reste muette comme s’il n’y avait rien.
    La guerre aujourd’hui se fait dans la manipulation (ce qu’appelle l’infowar). Ainsi ils pourront reprendre les choses en main, ce RSP. Attention mes freres et soeurs ! notre avenir se joue maintenant ; ce sont les grandes manœuvres. Ne pouvant pas attaquer directement la transition, le RSP et ses affidés manipulent en dessous car leur collegue Zida se retrouve coincé et ne peut pas faire comme ils avaient convenu. Ce gouvernement sait qu’il est sous surveillance populaire et ne peut pas se permettre d’ignorer effrontement les raisons qui ont amené l’insurrection. Or ON (qui ? a chacun son analyse) ne veut pas que ca marche car il y a trop trop trop d’interets en jeu tant au niveau, individuel, national que international.
    Tout est maintenant entre nos mains. Maintenons la pression. C’EST UN MOMENT CLE DECISIF. Ne restons pas a pleurnicher, a deplorer ceci cela : Sankara nous a appris que c’est nous qui devons changer les choses et non pas attendre que ce soit qui que ce soit. Sinon celui qui te nourrit d’une facon ou autre, est en droit de te dicter ce que tu dois etre et ce que tu dois faire. Alors a nous d’agir comme nous avons agi pour obliger Blaise a partir. Tout changement (pour que ca change vraiment) a besoin de gens convaincus, des pionners pour mener la chose : « La revolution populaire et democratique a besoin d’un peuple de convaicus et non d’un peuple de vaincus qui subissent leur destin » (Thomas Sankara)
    C’est eux ou c’est nous. Or ce sera nous car LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS ;
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:05, par Nabiiga
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Bonjour, je me présente : Nabiiga ! Tous ceux qui me lisent, non pas pour dire que je suis ’quelqu’un’ même Nabiiga, un vrai, aurait remarqué que j’ai toujours été contre la présence de Zida ou tout autre militaire au gouvernement. D’ailleurs, avoir les militaires fut une aberration insondable du peuple qui a chassé Blaise. Pourquoi chassser Blaise et n’a pas trouvé mieux que de mettre le no 2 du RSP, pour former le gouvernement, un RSP dont sa seule mission était, justement, la protection de Blaise et sa famille. .Alors, Blaise, lorsqu’il fuyait, il se demandait qui allait être les nouveaux dirigeants du pays. Une fois à Yamou, il s’est mis à trouver quelqu’un avec Gilbert, qui pourrait faire ses choses. Gilbert et ses consorts, y compris Zida lui-même, ont fait tout ce qu’il y avait, pour mener un coup d’état au sein de l’armée afin qu’un moins gradé, Zida en l’occurrence, prenne les reins du gouvernement, afin qu’il soit la marionette de Blaise au lieu du plus gradé autour de qui il y avait des doutes. D’emblée, tout est en place pour que Blaise, à travers Gilbert continue à gouverner. Le peuple peut aller à l’enfer

    Blaise, Gilbert et les autres croyaient fermément que Zida ferait l’affaire, donner un compte rendu à Blaise d’un côte et de l’autre côte, n’est pas touché aux choses que Blaise a tout fait pour qu’ils ne voient pas le jour tels les dossiers de Sankara, et Norbert etc mais vite, ils se sont rendu compte que Zida ne faisait pas l’affaire, l’ouverture de la tombe de Sankara en était un de trop. Voilà donc pourquoi il ne demande que sa descente de la primature. Gilbert est au centre de tout cela ; l’élément le plus dangereux que le Burkina ait connu depuis son indépendance. A continuer !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:05, par vérité no1
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Franchement si Honoré restait ça allait être mieux ! Zida est venu gaillardement s’imposer et voilà les conséquences ! J’avais dit que le Burkina est un pays de calculs. Tout est calcul et s’il y a erreur de calculs, c’est tout le monde qui en souffre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:07
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    A internaute n° 54. Premier de classe ça fait quoi même ? Ce jeu d’enfant vous rend indigne d’homme d’Etat capable et responsable y compris dans l’armée. Ce qui compte c’est l’intérêt supérieur des burkinabè. Avant la promotion 2006, il y a eu d’autres majors. Mais on n’en parle pas. Ce qui se passe au RSP est grave car vous risquez de discréditer ce corps d’élytes.
    Si Monsieur le Colonel ZIDA a eu un comportement contraire à la probité, à l’honneur et à la dignité digne de son rang, le Président Michel KAFANDO doit prendre ses responsabilités en lui demandant de démissionner sauf si l’intéressé lui même donne sa démission.
    Djiguemdé a tergiversé et a fini par démissionner. J’espère que M. ZIDA ne nous fera pas perdre notre temps. Le Citoyen Honnête.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:22
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    CDP et RSP, même combat comme d’habitude. Mais vous aurez ce que vous cherchez.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:35, par BOIN-ZEM OUINDE OUEDTRAOGO
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Si j’étais ZIDA, Denise Auguste Barry et les autres militaires acciusés au sein du RSP, dans le gouvernement de la transition, nous deposerions notre demande de demission de l’armée, du gouvernement et des instances pour etre des civils aux mains nues et nous mettre à la disposition de la justice de notre pays et à la disposition du Président de la transition, Président du Faso pour server la nation. Alors Kafando prend cette decision courageuse de dissoudre mle Gouvernement et de nommer encore Zida au poste de PM et Auguste Denise Barry au poste de Ministère de l’Administration Territoriale et de la sécurité en tant que désormais civils. Et là nous allons voir ce que fera le RSP. Et si notre armée est republicaine elle doit soutenir KAFANDO pour la mise en oeuvre de la feuille de route de la transition jusqu’aux elections du 11 Octobre 2015. EHI !! On ne se separe pas des gens qui connaissent désormais les caciques du CDP et des Dignitaires du RSP à l’étape actuelle de la lute du people burkinabé. Y’en a marre de ces agissements !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:39, par ouedraogo ibrahima
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Le mensonge à beau courir longtemps la vérité finit le rattraper. Quand une transition se laisse manipuler par certains partis politiques et OSC, on ne peut que craindre pour l’avenir. Ce qui devait arriver, arriva. Que Dieu sauve le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:41, par le revolutionnaire
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    S’il ya dissolution, on prend la rue car il s’agit d’un coup d’Etat orchestré par le CDP et l’armée. La transition doit aller jusqu’au bout et après , l’armée va résoudre ses crises avec le nouvel homme élu. Non à la dissolution du gouvernement, non à la démission d’un ministre, Vigilance à Michel KAFANDO et paix aux martyrs des 30et 31 Octobre. Oui à la dissolution du RSP. Après avoir été deçu par KADRE Desire, le CDP est devenu comme un mouton égaré qui se cherche à brouter partout en voulant perturber cette transition.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:47, par Raso
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Cette affaire sent le louche, avant toute démission du PM, nous devons exiger une enquête internationale pour établir la véracité de ce complot. Dans quelle conditions ces "éléments proches de Zida" ont été auditionnés ? Le RSP nous a démontré sa capacité à effectuer des coups bas par le passé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:56, par Zongo
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    on na crié l’armée au pouvoir et voila c’est conséquences les osc on trahi le peuples il ya pas eux de problème Zida a trahi le RSP et il récolte se qu’il a semer

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:57
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Au monsieur ou madame 80, citoyen pas tres honnete , 20:07, je suis le 54. Vous etes remontés que vous ne voyez plus ce que vous lisez ni ce que vous ecrivez. On parle de la promotion de 1996 et non 2006. Et si le journaliste a pris la peine de l ecrire c est que c est important. Non seulement il etait le dernier mais il est nul comme homme d’état. Et des gens aussi nuls ne peuvent pas defendre les interêts superieurs du Burkina. Sachez aussi que zida n est pas colonel mais lieutenant colonel, ne vole pas un grade pour lui. Raison plate pour laquelle il a fait voter une loi pour permettre au president de pouvoir nommer un lieutenant colonel, general. Il peut oublier ca aussi. Kaf ne va pas lui demander de demissionner il va avec la demande pressante de la hierarchie militaire le limoger. Restez a l ecoute d’ici demain.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:57, par sidpawalimdé
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    oui, ce sera la voie tracée pour la démilitarisation de la vie politique et civile par la transition.pour que plus rien soit comme avant ;

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 20:58, par sourgou Augustin
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Une histoire à nous faire dormir debout. Le nageur ignore q’on voit son dos.Exit le gouvernement. Exit le rsp ! Et on n’en parle plus ! Une chose est sûre : le Burkina Faso de nos rêves survivra à cette honteuse "trahison" ! Je le crois très fermement.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 21:36, par La flèche
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Puisse Allah nous aider à sortir de ce embroglio dont la cause principale reste Blaise Compaoré qui a sacrifier ce pays depuis le 15 Octobre 1987.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 21:51, par Toutdemême
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Voici la situation :
    Les dignitaires du régime déchu ont gardé intacte leur capacité de nuisance.
    Les suspects sérieux réfugiés au sein du RSP (qui se prend pour un Etat dans l’Etat) n’ont aucune envie de rendre compte.
    Des imposteurs, se faisant passer pour des OSC, se prennent pour des faiseurs de rois.
    L’armée, qui est au pouvoir depuis 1966, n’a aucune envie d’y renoncer.
    Une nouvelle forme de journalisme, faite de désinformation et d’intoxication, se développe.
    Les réseaux sociaux sont envahis d’apprentis pyromanes.
    Les gestionnaires internationaux de crises, qui n’ont pas beaucoup mangé dans le cas Burkina, seraient bien contents si une crise s’y installait durablement.
    Si la transition atteignait ses objectifs, cela desservirait la cause des chefs d’Etats pseudo-démocrates.
    A nous de jouer donc, en fonction du choix que nous faisons de mettre en avant l’intérêt supérieur de la nation ou nos égoïsmes qui coûteraient cher (crépitements d’armes, retrait des PTF, effondrement économique, désordres sociaux, médiation internationale, etc.) à tout le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 21:54, par afo
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    "Que c’est bon le pouvoir ! Tres bon même ! Que ne pourais-je faire pour le conserver" ZIDA
    Après les discours aux élans révolutionnaires, fustigeant l’insolence et les malversations de la COMPAORIE, ils prirent goût aux dorures de la république, roulant dans des rutilantes et arrogante V8. Sous des prétextes fallacieux, ils entamerent le tour du monde, avec une horde de courtisans, au frais des citoyens sans resultats tangibles. Zida,tu as joué avec le feu et tu as perdu. Produit ombilical du RSP tu as essayé de tuer le père pour pouvoir exister par des manoeuvres d’un autre temps.
    Le vote du 11 octobre est ineluctable, et rien, absolument rien n’empêchera le peuple souverain d’exercer son droit fondamental.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 22:18, par Alex
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Je vois une grosse machination. N’est-ce pas le scénario à la David Ouédraogo qui se met en place ? Est-ce que c’est la gendarmerie ou la police qui a réalisé l’audition des éléments arrêtés ? Si la pression du RSP doit amener Zida à la démission et éventuellement les autres militaires du gouvernement, je propose que le CNT vote une fois pour toute une loi qui interdit aux militaires de faire la politique. Tant que ceux-ci seront dans l’arène politique, on ne finira jamais avec les complots et les putsch. Réfléchissons-y !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 22:22, par yako
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Ah l,inoxydable @Verite n.1, tu es tres nerveu hein,on sent la desillusion.Mais comment faire la politique si on ne maitrise pas ses propres emotions ?c,est dans le calme qu,on va redresser notre pays tombe bas par le fait d,une minorite violente.En attendant,la logique voudrait que Mr Kafando demissionne pour complicite passive dans le "Zida gate".Dans un pays normal cela ne se negocie pas.Bien a toi

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 22:36, par Le Vigilent
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Cet article non signe est plein d’incoherence et de contre verities. Comment le RSP peut-il conduire une enquete et tirer une conclusion autre que la these du complot ourdi par Zida et Barry pour discrediter le RSP. On est juge te partie. L’auteur de l’article ne pipe pas mot de l’enquete menee par la gendarmerie sur decision du procureur. Est-ce a dire que la gendarmerie a ete dessaisie du dossier au profit du RSP ?
    Il declare que toute l’armee a demande le retrait de Zida et de tous les autres militaires du gouvernement comme si c’etait l’armee qui avait instituer la Transition et nomme les membres du gouvernement. Il dit par ailleurs que les autres corps soutiennent le RSP, mais oublie de preciser que la majeure partie du people demande sa dissolution compte tenu des crimes de sang dont le RSP a ete responsible. Esy-ce a dire que toute notre armee render desormais dans la logique du RSP, a savoir "si tu fais on te fait et il n’y a rien ? Somme-nous alors en presence d’une armee qui existe pour elle meme et surtout contre le people a qui il s’autorise de faire subir toutes les exactions possibles ? Dans ce cas c’est la refonte de toute l’armee que l’on devra exiger desormais.
    A MON AVIS, CET ARTICLE A ETE COMMANDITE PAR LES VRAIS MANIPULATEURS QUI CRIENT A LA MANIPULATION, MAIS IL RISQUE DE SE REOURNER CONTRE SON AUTEUR ET SES COMMANDITAIRES.
    Bonne analyse qu celle de Sidpawalemdé Sebgo que je soutiens !
    Depuis le debut de cette affaire, j’ai toujours soutenu la these d’une manipulation pensee et mise en oeuvre par Gilbert Diendere et ses allies pour le compte de ceux qui n’ont pas interet a ce que la traisition aboutisse. La haine des ci-dessus cites contre la transition est liee surtout au fait qu’ils cette derniere leur fait perdre tout espoir de reprendre le pouvoir perdu par Blaise Compaore et est aggravee par l’ouverture des dossiers de crimes de sang dans lesquels leur responsabilite est plusque evidente. C’est le cas surtout des dossier de l’assassinat de Thomas Sankara et de Norbert Zongo.
    Rappelez-vous comment Gilbert Diendere a monte de toutes pieces le vraix faux complot qui a valu l’execution sommaire de Lengani et de Zongo, les deux autres co-dirigeants du CNR.
    Tant que cet home dangereux et fin manipulateur qu’est Diendere restera dans notre armee nationale, personne ne sera a l’abris. Il poussera l’opinion a reclamer la demission de Zida et des autres militaires qu’il trouve genants et ainsi il aura les mains libres pour mettre en oeuvre ses funestes projets de complots contre la Transition. Le President de la Transition, celui du CNT et des autres institutions nommes apres l’insurrection n’echapperont pas au coup prepare par Diendere. Il commence par les militaires membres du gouvernement pour affaiblir le systeme et pouvoir neutraliser tout le reste les uns apres les autres. Il est tente par le pouvoir et mettra tout en oeuvre pour y parvenir, meme au prix de la vie de milliers de Burkinabe. Ce n’est pas pour rien qu’il a place Eddi Kombeogo, son frere du village et un novice de la politique a la tete du CDP. S’il est alle massacre froidement Sankara et 12 autres, eliminer cruellement Lengani et Zongo, massacre ses freres d’armes de Koudougou en 1987 et de Bobo en 2011 etc, ce ne sont pas les leaders des partis membres de l’ex-CEFOP, les membres de la societe civile et la masse des manifestants, qui ont tous contribute a la chute de Blaise Compaore qu’il epargnera. Il s’offrira le plaisir maladif de les massacre sous pretexte de sauver la Transition et/ou la democratie.
    Il accuse Zida de complot contre certains officiers du RSP pour rallier une bonne partie de l’opinion a sa cause et pouvoir agir a sa guise a son proper profit avec l’appui du CDP et de certains partis membres du Front republicain.
    Ayez peur du "tribunal de la conscience" ! Les criminels, les auteurs de mensonges et les manipulateurs peuvent echapper a la justice mais pas a la condamnation de leur conscience qui est tres patiente et inevitable.

    DIEU SAUVE LE BURKINA DES CHEFS MILITAIRES CRIMINELS !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 22:47, par Jean Philippe Ouedraogo-Bobo-Dioulasso
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    APPEL a notre vaillante armee,l,unique institution republicaine garante de la paix et de notre securite commune,prenez vos responsabilites face a l,imposture de la transition.Notre pays est otage d,une minorite violente qui s,est accapare du pouvoir suite a la demission du president Blaise Compaore le 31/10/2014 pour servir ses interets egoistes menacant ainsi serieusement la paix et la stabilite de notre pays.A nos braves soldats:Hommes du rang,sous-officiers et officiers,le pays reel vous interpelle agissez avant qu,il ne soit trop tard. Ensemble derriere notre armee nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 23:08, par fighter
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    INTOX ET DÉSINFORMATION : NON ZIDA N’A PAS
    DÉMISSIONNÉ
    Les ennemis d’une transition apaisée continuent
    leur entreprise de propagande éhontée :
    Non, Zida n’a pas démissionné.
    Non, Le ministre Barry n’a pas été mis aux arrêts,
    il s’occupe de la coordination de la sécurité des
    biens et de personnes en cette période trouble.
    - Les militaires n’ont jamais demandé le départ
    de Zida et des ministres militaires du
    gouvernement.
    - Les signataires de la charte sont contre tout
    chantage du RSP.
    - La hiérarchie militaire n’approuve pas les
    méthodes du RSP. Les comploteurs au sein du
    RSP sont donc isolés et aux abois. Certains de
    leur leaders seraient même en train de se
    préparer pour fuir le pays.
    Restez sereins et vigilants.
    Le gouvernement ne sera pas dissout.
    Les élections vont se tenir le 11 octobre 2015.
    Blaise Compaoré ne sera plus jamais président de
    ce pays.
    La machine de la propagande va tomber en panne
    d’elle même bientôt.
    La justice est en marche et elle va rattraper
    certains officiers du RSP très prochainement.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 23:12, par yako
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    On ne guerit pas le cancer avec un simple sparadrap sur la plaie,la seule dissolution du gouvernement ne suffit pas,la solution doit etre radicale c.a.d tous les organes de la transition sauf Mr Kafando jusqu,en octobre date a laquelle une assemblee constituente sera elue qui,a son tour elira un president du Faso.En attendant,un gouvernement technique suffira jusqu,aux elections.Ainsi un nouveau depart pour une nouvelle transition de 3 ans.A defaut que les bidasses prennent la chose au nom du salut publique n,en deplaise aux policiens.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2015 à 23:19, par Lustre
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    RSP, Blaise, vos vieux coups montés pour décrédibiliser vos ennemis ne marchent plus. Aller réfléchir encore.
    Barry et la gendarmerie vous apporteront bientôt les preuves du coup monté par le RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 01:33, par
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Qu’il démissionne si il est devenu un problème pour la transition. Faire voter une loi d’exclusion des autres et ensuite une autre loi pour dire que les officiers qui auront rendu un service à l’Etat seront nommés général a fini de me convaincre que ces gens sont venus pour se servir et non servir le peuple....le citoyen honnête.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 04:48
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    DANS L’ARMÉE "LA HIÉRARCHIE" DEMANDE LE RETRAIT DES MILITAIRES DU GOUVERNEMENT !

    POUR NOUS, DEPUIS "BELLE LURETTE" C’EST "INCONTESTABLEMENT" LE RSP L’ARMÉE.

    C’EST POURQUOI NOUS LUI DEMANDONS DE PRENDRE SES RESPONSABILITÉS SURTOUT LA FRANGE JEUNE SUR "QUI" LE PEUPLE RÉEL DU BURKINA
    FASO COMPTE AUJOURD’HUI POUR ASSAINIR LE CORPS EN "BOOSTANT" HORS TOUS LES ÉLÉMENTS "NUISIBLES" QUI "TERNISSENT" VOTRE "IMAGE".

    DIGNES FILS DU FASO ! "NE CÉDEZ PAS À LA TENTATION, À LA MANIPULATION, NE PERMETTEZ PAS AU DIABLE DE DIVISER NOTRE CHÈRE ARMÉE".

    DIGNES FILS DU FASO ! NOUS VOUS "ADORONS", VOUS AVEZ MONTRÉ VOTRE "INTÉGRITÉ" LES 30 & 31/10/2014 EN REFUSANT DE TIRER SUR VOS "ENFANTS", VOS "FRÈRES", "VOS SŒURS, VOS ÉPOUSES, VOS PÈRES, VOS MÈRES.

    DIGNES FILS DU FASO ! NOUS AVONS BESOIN DE LA LIBERTÉ, NOUS VOULONS VIVRE "LE PEU DE TEMPS QUE NOUS AVONS À VIVRE DANS LA PAIX".

    CECI EST LE CRI DE CŒUR DU PEUPLE RÉEL : "LAISSEZ VOS FRÈRES D’ARMES ACHEVER TRANQUILLEMENT LA TRANSITION". " PERMETTEZ NOUS D’ALLER À CES ÉLECTIONS LIBRES ET TRANSPARENTES LE 11/10/2015.

    DIGNES FILS DU FASO ! "PENSEZ À CEUX QUI ONT ÉTÉ INJUSTEMENT TUÉS, À CEUX QUI SONT MORTS AU MALI ET AILLEURS".

    DIGNES FILS DU FASO ! "RENDEZ JUSTICE" À CEUX QUI ONT ÉTÉ "LÉSÉS",
    "AIMEZ-VOUS", "DONNEZ-VOUS LA MAIN", PARDONNEZ-VOUS".

    DIGNES FILS DU FASO ! "LE PEUPLE RÉEL A FAIM, A SOIF, A BESOIN DE L’ÉLECTRICITÉ, DES ROUTES, DES ÉCOLES, DES HÔPITAUX POUR SE SOIGNER. DE VOTRE PROTECTION CONTRE "LES TERRORISTES".

    DIGNES FILS DU FASO ! NOUS NE VOULONS PLUS QUE "LA POLITIQUE ASSASSINE NOS ENFANTS, NOS FRÈRES, NOS SŒURS, NOS FEMMES, NOS MARIS".

    DIGNES FILS DU FASO ! "L’AVENIR DU PAYS DES HOMMES INTÈGRES EST ENTRE LES MAINS DE DIEU ET VOUS".. "N’ENTREZ DONC PAS DANS L’HISTOIRE À RECULONS".

    DIGNES FILS DU FASO ! VOUS ÊTES LE GARANT DE NOTRE SÉCURITÉ. UNISSEZ VOUS,

    QUE DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO EN ABONDANCE.

    AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 07:07, par le professeur
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    apres l’assassinat de norbert zongo, les informations compromettantes sur le clan compaore et compagnie n’ont jamais inquiété personne.les véritables coupables connus n’ont jamais été inquiétés.de qui se moque t-on ? je dit que tant que gilbert sera la tete pensante de ce RSP, il ne pardonnera jamais à zida son insoummission après sa prise de pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 07:08, par SAMBIGA
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    SANKARA disait que vous avez joue tout comme dans un casino et vous avez perdu. En avancant ISAC ZIDAS comme pion le grand responsable du rsp et comme a habitude,a perdu car ZIDA refuse de faire le jeu. Et, le grand manitou veut le retirer du jeu.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 07:09, par sage
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    pourquoi 1300 personnes veut diriger/commander 18 000 000 personnes. RSP, blaise n’est plus au pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 07:11, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    ’’Elles avaient d’abord valu la convocation de trois responsables du Régiment de Sécurité Présidentielle à la gendarmerie...’’.

    - Vive notre Gendarmerie ! Gendarmes, félicitation à vous ! Comme quoi, être au RSP et même Chef là-bas ne veut pas dire êtes intouchable ! Merci Gendarmes. Vous avez donné la preuve de votre bravoure.

    - Maintenant pour revenir au RSP, sincèrement moi je trouve que le RSP a raison sur un point : celui de vouloir que tous les militaires dégagent du Gouvernement. La place d’un militaire n’est pas dans un Gouvernement mais dans une caserne avec ses soldats !

    Regardez le chamboulement que BARRY a provoqué au MATDS ! Comme si tout le monde était pourri dans ce ministère ! Quand-même ! On dirait qu’il est venu là-bas pour se venger de quelque chose ! Et puis il occasionne des dépenses énormes car il faut que tous ces affectés rejoignent leurs nouveaux postes ! Et on crie que les caisses sont vides ! En plus il dissout les Conseils Régionaux et Municipqux comme si tout ce beau monde était au CDP ou encore comme si être au CDP signifie directement être pourri complètement !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 07:13, par SAMBIGA
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    EDITH COMBOIGO est aussi le pion favori du grand manitou mais lui,il s’est pas trompe sur son compte.Il fait le jeu !!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 07:23, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    - Cette fois je ssuis entièrement d’accord avec le RSP ! Les militaires doivent dégager du Gouvernement. Ils n’ont rien à y faire !

    Et ZIDA, à peine monté au pouvoir, a réactivé le dossier du chantier d’un l’immeuble en construction (Hôtel de Ville ?) afin de le faire attribuer à son ami. Et puis il a passé son temps à nommer ses co-réligionnaires à la pelle ! Sans oublier que tous les DG ont été changé sauf UN qui se trouve être son frère ou un parent proche.

    Quand à Denise BARRY du MATDS, il a tout chamboulé ! Un seul Gouverneur de région n’a pas été changé (et c’est un officier !) et un autre (lui aussi officier !) est juste parti en retraite au moment des chamboulements sinon il allait rester aussi ! Renseignez-vous et vous allez les connaitre ! Ou on fait les choses en entier, ou on ne les fait pas ! BARRY a favorisé ses amis et frères dans ce chamboulement !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 07:38, par BANGOSS
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    On parle d’arrestation.Qui les a arrétés ?La gendarmerie ou la police ?Qui les intrrogés ?J’aimerais savoir si ces sept ont été interrogés par des militaires du RSP qui les ont forcée à dire de fausse allégation (infondé),j’en doute fort.Rappelons nous des cas LINGANI ET ZONGO Henri on a écarter les services qui devraient le faire et la suite on la connait.Encore prêt de nous les david ouédraogo on les a amener aux mêmes gens et la suite tout le monde sait .Si c4est pas la gendarmerie ni la police qui a fait les interrogatoire moi je reste septique car c’est les mêmes méthodes.Pourquoi d’ailleurs les capitaines convoqués par la gendarmeries ne voulaient pas répondre.Nul n’est au dessus de la loi ;S’il n’ont rien à se reprocher pourquoi ? Ou bien il est dit que les éléments du RSP ne doivent pas être interpellés par la police ou la gendarmerie .

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 07:44, par le paysan.
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Les burkinabés n’ont pas le sens de démissionné devant une situation donnée. l’exemple de karim traore de l’unpcb des cotonculteurs .c’est blaise qui a semé ça durant ces 27ans de pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 07:56, par Passamwendin
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Bonjour à tous,
    La presse nous a présenté la vérité d’un seul camp ce qui suscite d’autres questions qui sont sans réponse pour le moment.
    Nous sommes à trois mois des élections présidentielle et il ne serait pas sage à mon avis de dissoudre le gouvernement car cela entrainerait probablement le report des élections.
    Puisque les loups sont déjà dans la bergerie, il y a lieu de les conduire adroitement vers la sortie. Autrement dit :
    - on ne dissout pas le gouvernement ;
    - stopper les nominations au sein des ministères ;
    - pas de prise de décision sans l’accord de M’ba Michel ;
    - Priorité pour les élections présidentielles ;
    Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 07:59, par OR
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    ZIDA ET BARRY SONT DEFAILLANTS ET PARTIAUX ILS DOIVENT DEMISSIONNER

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 08:14
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Je suis d’accord avec intervenant 27 et 52. Si le RSP parle de proches de tel ou tel chef militaire, il offre ainsi sur un plateau d’or les raisons de sa dissolution pure et simple. Parce que ça veut dire que c’est pas un corps uni, donc, il est dangereux. Entre nous, à qui profite la dissolution du gouvernement à 3 mois de la fin de la transition ? Surement qu’il y un vaste complot organisé contre le Burkina !!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 08:47, par vérité no1
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Tantôt Zida crie qu’on veut l’arrêter tantôt il crie qu’il n’y a rien d’inquiétant ! Finalement je donne raison au vieux Soumane.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 09:13, par lachimère
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Je suis fermement opposé à la dissolution du Gouvernement. Et pour cause :
    1) On vient traverser 9 mois de transition et il reste seulement 5 mois pour finir. Un travail énorme a été abattu durant ces 9 mois. Les 5 mois à venir, c’est pour affiner tant d’efforts consentis et vous (RSP) voulez qu’on reprenne tout à zéro ? Si vous avez vécus avec Zida et cie pendant 9 mois, souffrez que la fin de la transition n’est pas loin. A moins que vos revendications ne comportent un agenda caché. Sinon, si vous avez pu assurer la sécurité de Blaise pendant 27 ans, je suis quand même étonné que concernant votre propre sécurité, vous en êtes incapables pour juste 5 mois.
    2) Un nouveau premier ministre signifie un nouveau gouvernement ; nouveaux ministres nouvelle vision dans les différents départements ; nouvelle feuille de route par-ci ; nouvelle équipe par là, pendant ce temps tous les dossiers ayant connu des avancées sont bloquées. On pensera peut être à prolonger la transition qui sait ? et cela profitera sûrement à quelqu’un...
    3) Le capitaine Sanogo (encore des militaires) a pris le pouvoir à 3 mois des élections par un coup d’Etat, regarder ce que le Mali est devenu aujourd’hui. Il a plus que jamais reculé. Il faut éviter cela à tout pris à notre Burkina.
    4) On est entrain de nous distraire, de distraire notre armée, alors qu’il y a des mouvements de troupes à notre frontière (le Mali a été attaqué à sa frontière avec la Côte d’Ivoire).
    5) La menace djihadiste est à nos portes.
    Le Burkina est vulnérable de l’extérieur avec ce climat de suspicion au sein de notre armée. Et cela dites mois chers internautes à qui cela peut bien profiter ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 09:18, par Le républicain
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    En écoutant certaines OSC, on se rend compte que la plupart sont de mauvaise foi. Hervé Kam, Ouattara Herve,Aziz, se débattent comme de beaux diables dans les émissions pour justifier l’injustifiable afin de maintenir le PM et les militaires dans le gouvernement. Ils se prennent pour des représentants de la république. Or à y regarder de près, ces messieurs ne défendent que leurs tubes digestifs et tant mieux pour les intérêts personnels à assimiler à l’intérêt général. Ils se prennent pour des spécialistes du droit or ils ne font que de la politique. Des politiciens (Hervé Kam, Hervé Ouattara, Aziz,Safiatou Lopez etc.) qui ne donnent pas envie aux citoyens de faire de la politique. A l’heure de solder les comptes, le peuple s’en rendra compte.Les compromissions se paient sur cette terre. En termes de propositions :
    - OMEGA FM doit faire un effort pour inviter des gens sérieux (éviter les plaisantins, genre Safiatou Lopez) pour débattre des sujets importants du pays lorsque la vie de la nation est en cause ;
    - laisser le RSP tranquille, la question de l’armée sera traitée avec le pouvoir légitime qui sera issu des urnes ;
    - laisser la question de la nouvelle constitution au prochain pouvoir légitime car des gens sélectionnés par trucage ou affinité ne sauraient constituer un cadre neutre de décision.
    - Son excellence Monsieur le Président doit faire un remaniement ministériel où les militaires vont se retirer du gouvernement pour que la transition se porte mieux. Une inaction du président se traduire par une interprétation de parti pris pour une certaine formation politique pour confisquer l’insurrection. Dommage pour l’image du pays. Le républicain.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 09:34
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Dissoudre un gouvernement à un pas des élections à cause de l’égoîsme de quelques individus ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 10:35, par Dédé
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Que veulent le RSP et Zida à la fin ? ils n’ont pas compris qu’on se cherche ? Nous aussi nous sommes des burkinabè comme eux ; qu’ils pensent à l’avenir du pays avant tout ; à ce qu’ils veulent que le Burkina notre chère et seule patrie soit pour eux et leur descendance et pour nous autres aussi. Le vent achangé de direction que chacun l’accepte, l’assume pour le bien de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 10:40, par Sidpassata - Veritas
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    IL FAUT DIRE NET LA VÉRITÉ AUX MILITAIRES POLITICIENS : LE BURKINA N’EST PAS LA PROPRIÉTÉ DES MILITAIRES ET LA TRANSITION N’EST PAS MANDATÉE PAR LES MILITAIRES QUI POURRAIENT ALORS AVOIR LE DROIT DE COMMANDER LA DÉMISSION DE SON GOUVERNEMENT. Le gouvernement de la Transition a été mandaté par toutes les forces vives de la nation (et pas seulement les militaires) pour une mission d’un an qui doit déboucher sur les élections d’octobres. Pour qui se prend le RSP pour remettre cette volonté populaire consensuelle en cause et sur la base de quel prétexte ? Leurs querelles incessantes de personnes n’intéressent pas la nation et montrent bien que le RSP est une plaie et no un corps d’élites disciplinés. Le seul vrai problème c’est plutôt qu’on ne voit pas ce que ce RSP fait encore dans notre Burkina nouveau au lieu de disparaître vite du champ politique et de retourner rapidement à la caserne et sous les ordres de l’unique État major général de l’armée !!!! C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne vois même pas pourquoi ce titre que le journaliste donne à son article : il tient à évoquer l’éventualité d’une démission des ministres au lieu d’une refonte du RSP (le vrai problème). Le mandat des ministres de la transition prendra fin très bientôt en octobre (dans 3 mois). Si le gouvernement démissionne, le Burkina va-t-il rester sans gouvernement jusqu’à la fin imminente de la Transition ou bien va-t-on prendre de nouveau ministres pour assurer un demi-mois de service (car il faudra soustraire le temps perdu dans les passations de service, la réorganisation de chaque cabinet ministériel, les prises de connaissance avec le personnel et la connaissance des dossiers en charge, et les apprentissages indispensables...) ? Un adage moaga ne dit-il pas que :"nô-tuul nêda, n yet ti Wênd-na ku a zagla, anda nan pôse ?" (= c’est faire preuve d’impatience et ne pas maîtriser sa langue que de souhaiter la mort d’autrui, qui pourra y échapper ?)
    LA FIN DU GOUVERNEMENT DE LA TRANSITION EST DÉJÀ PROGRAMMER, CE DONT IL FAUT S’OCCUPER ET PROGRAMMER, C’EST LA DISSOLUTION DU RSP ET LE REDÉPLOIEMENT DE SES ÉLÉMENTS

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 10:59, par Sidnaapoukamé
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Intervenan N°61 vs avé bien compri. la poursuite de cette transition n’arange pas bocou de gens de lancien régime. L’évolution des choses et l’approche des élections inquiétè bocou de courou kion des comptes à rendre après des élections transparante si ya réouverture de certain dossiers. Mais s’il vous plait ayez pitié des citoyens lamda et réglé vos comptes entre vs sans impacté négativement sur le destin de notre pays. Sachez k personne n’est fort éternellement. Tu peut aujourd’hui paraitre com un Dieu vivant sur terre (surtou dans ton pays), ou satan personifier dont le nom mème fait trembler les gens et etre plus faible qu’un bébé demain. la vie è une roue et chacun à son tour, faite dc bien atention mes frères de l’armé et politicien. K Dieu ns garde et protège le BF, notre bo pays.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 11:33, par Sidpassata - Veritas
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Peu importe que le PM soit innocent ou pas dans cette affaire, il est lui aussi issu du même RSP et leur querelle de personnes ne nous apporte rien en terme de refondation de la démocratie au BF. La seule chose qui est importante pour la nation entière en ce qui les concerne, c’est que le RSP, dans sa configuration actuelle, disparaisse dans les casernes militaires et que le gouvernement conduise la Transition jusqu’au bout et disparaisse elle aussi après les élections d’octobre 2015 : TOUT LE RESTE N’EST QUE GESTICULATIONS STÉRILES ET DIVERTISSEMENTS POLITICIENS. (Webmaster, laisse passer stp !)

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 12:42, par YIRMOAGA
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Finalement les gens veulent quoi ? Les élections dans 3 mois ou la remise en cause des organes de la TRANSITION ? Changer le PM sur le désir et la volonté de certains éléments du RSP sous les conseils des irréductibles du CDP ? Depuis la crise le CDP ne se prononce pas, de peur que leur projet n’échoue ? Mais dommage, c’est foutu, le PM restera jusqu’aux élections, n’en déplaise ? Pas parce que je suis un partisan, mais la logique voudrait que des militaires ne s’impliquent par une revendication politique ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 12:46, par bintoa
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Je voudrais juste poser des questions. Combien de temps reste t il pour aller au 11/10 ? Combien de temps faut il au président Kafando pour trouver un premier ministre et les ministres à remplacer ? Peut on le faire à pied levé ? Si nous tenons vraiment à la date du11 OCTOBRE , est possible ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 12:52, par Neekré
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Comme l’a dit un des forumistes, ceux qui ont poussé Zida devant la scène (RSP et toute l’armée par contrainte) ont joué comme dans un casino. Ils ont joué, ils ont perdu. C’est la règle du jeu. La vie continue.
    Vous avez poussé un des votres devant la scène pour protéger vos intérêts. Ce dernier trouvant face à lui un peuple vigilant qui ne veut pas se laisser faire a vite fait le choix qui semble être le moins risqué pour lui. Ses anciens camarades se sentant floués demandent sa tête. Malheureusement, la Republique n’est pas un Bal Poussière ou on fait entrer qui on veut tout en chassant ceux qui vous sont indésirables. C’est une Republique et il y’a des règles. Pas de doute que c’est dur, mais il faudra s’y faire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 13:20, par Gandalf
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Ce serait une grosse erreur de dissoudre le gouvernement et surtout de faire partir ZIDA. L’arrivée de ce dernier au premier ministère fut peut-être une erreur, mais sa présence résout présentement beaucoup de problèmes. Le RSP a été trahi par ZIDA qui s’efforce par ailleurs à ne pas trahir le peuple qui l’a en quelque sorte fait PM. L’ENGAGEMENT et les PROMESSES de ZIDA aideraient en effet BARRY dans sa gestion des affaires intérieures. Cette situation devrait profiter à la présidence de la transition, notamment, KAFANDO (si toutefois il sait voir à travers ces deux positions, celle du camp ZIDA-BARRY et celle du vieux loup DIENDERE). Si les conseillers actuels de KAFANDO sont le RSP de DIENDERE, je crois que la transition ira de mal en pire (du moins pour les 3 mois qui nous reste). Que DIEU aide le BF.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 13:37
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Bonjour chers compatriotes
    je respecte toutes les opinions émises mais je crois que nous avons besoin de nous élever au niveau des enjeux qu’impliquent les débats actuels.
    D’abord je pense qu le problème est mal posé en parlant de crise entre Zida et le RSP. le poser ainsi veut dire que Zida en tant qu’individu peut avoir problème avec tout son régiment d’origine et que cela concerne tout le pays !!! je pense que si le nom de Zida est mentionné, c’est parce qu’il et premier ministre et non en tant qu’individu. Un problème ne peut être résolu que s’il est bien posé. Ainsi je suis partisan de ceux qui pensent qu’en fait c’est le RSP dans sa forme et sa position actuelles qui pose problème et que la transition devrait utiliser le rapport fourni par les concepteurs du RSP (Gnl Diendéré et autres) pour trouver une solution définitive. A quoi bon commanditer des rapports pour s’asseoir sur les solutions ou recommandations proposées ?
    Si nous devons raisonner platement : Zida a des problèmes avec son régiment d’origine pourquoi alors l’enlever en tant que premier Ministre. Est-ce que le RSP est une autre institution de l’Etat ? Est-ce quelque chose au dessus de l’armée burkinabé ? A quatre mois de la fin de la transition, y a -t-il meilleur moyen de déstabiliser la transition que de demander un bouleversement gouvernemental ? Pire assorti de "il ne faut pas que le premier ministre vienne du gouvernement actuel !!"
    Soyons raisonnable même si Zida quitte son poste, le problème posé par le RSP restera posé et nous devons le résoudre. En somme, nous avons mieux à faire que demander le départ de Zida en ce moment critique de notre transition sauf pour ceux qui ont des calculs inavoués dont ils veulent faire porter le chapeau par Zida seul alors qu’il n’est qu’un élément du RSP mais Premier Ministre de Tous !

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 15:05, par patriot
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Si c’est un premier ministre NEUTRE que nous voulons alors je SUIS LA. Et c’est très sérieux pcq nous avons besoin de gens de poigne pour relever le pays. Et en plus si le gouvernement doit changer avec les bisbilles du RSP alors faisont revenir Blaise et les autres.parce que NOUS AVONS DIT PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT.
    JE DIS SOUMETTONS LE SORT DU RSP et des candidats militaires à la sanction du peuple et nous VERRONS CE QUE LE PEUPLE VA DECIDER.
    LAPATRIE OU LA MORT NOUS VAICRONS !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 17:30, par Ampasso
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Ce sera une catastrophe si démission du premier ministre il y’ a. tout le flou qui entoure cette affaire n’est que montage et jalousie. La transition va gravement en pâtir et les déstabilisateurs auront la victoire. Restons vigilants.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 18:25, par sidnoma
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Bonjour Kôrö Yamyélé ! djahha vous êtes bien introduit dès. J’ai essayé de m’informer sur ce que vous avez avancé concernant ZIDA et Denise BARRY et suis presque renversé. 90% paraissent vrais et les 10% à confirmer. Et je salue aussi cette lucidité que vous avez, contrairement aux perroquets qui répètent, répètent, répètent. Tout ce qui est cdp n’est pas pourri car sinon, tout ce qui a été j’insiste été cdp n’est que pourriture, encore qu’il ne saurait y avoir photo entre le cdp d’aujourd’hui et celui des autres dont la seule apparition sur le petit écran même sous d’autres labels,renvoie à l’autre cdp. Je confirme donc les 10% et je vous reviens Kôrö, mais déjà mon chapeau, je vous le tire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 18:53, par N’DRI
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Le gouvernement ne sera pas dissout à cause des humeurs du RSP. Ce gouvernement est consensuel et il est hors de question qu’il soit dissout. Le premier ministre n’est pas le premier ministre du RSP mais des BURKINABE.A ce titre il est hors de question qu’une frange de l’armée se tape la poitrine pour demander le départ du premier ministre. En vertu de quoi ? Aucun membre du gouvernement ne quittera l’équipe. Que le RSP sache se faire respecter. Que monsieur GILBERT DIENDERE arrête ses coups bas. Le peuple vous est à l’œil. Nous savons tous que tu es mouillé dans tous les assassinats sous le régime de BLAISE. Tu vas répondre de tout ca. Tu as intérêt à te calmer si tu ne veut pas subir le même sort que ton maitre. Le RSP, vous êtes une milice armée nous allons demander au USA de vous anéantir.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 20:21, par Brutus-le-Romain
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    Je sais que le Webmaster ne me laissera pas passer, mais j’insiste car cela est de mon droit de réagir. Le Gouvernement démissionnera dites-vous. Pourquoi pensez-vous et souhaitez la "dissolution" du Gouvernement de la Transition ? Pour servir qui ou dans l’intérêt de qui ? Pas le peuple en tout cas. Au tandem "CDP - NAFA" pour ne pas dire au Régime clanique passé ? cela est aberrant de mon avis. Analyste que vous êtes, vous du Le Faso.Net, je me retrouve baba d’entendre cela de votre éditorialiste. Cela viendrait d’un Libre-penseur autorisé que je comprendrai, mais de vous, ce n’est pas sérieux que de vous afficher avec de telles idées qui, incitatives n’ont absolument rien à voir avec les réalités alors que votre rôle est et reste d’informer et d’informer juste. Le Burkina Faso, de par les voeux de son peuple a décidé d’évoluer dans le bon sens et dans son intérêt. Il ne saura être question de satisfaire un petit groupe qu’est le RSP par rapport à la population burkinabé dans son ensemble. 1 300 personnes même sur-armées ne sauraient prendre en otage tout un peuple. Tueront-ils tous les burkinabé pour régner ? Et si oui, sur qui rêgneront-ils après ? Les karités et autres arbres dans les campagnes ou les animaux sauvages qui parcourent nos prés ?. La Muette est composée d’hommes valables dont les éléments du RSP, mais pas seulement et uniquement eux, pour ne pas dire "leurs Dirigeants". Soyez plus sérieux dans vos propos et analyses qui se doivent d’être justes. A bon entendeur, salut

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2015 à 21:50
    En réponse à : Affaire RSP : Vers la dissolution du gouvernement ?

    plus rien a perdre ,que RSP quitte la presidence des maintenant si non ,jaimais un president ne residera a kossyam ,ces des perturbateurs ces miolitaires .que le chef dEtat major affecte immediatement ces officiers

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés