Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

jeudi 2 juillet 2015 à 22h43min

La corporation ANEB (Association nationale des étudiants Burkinabè) de l’unité de formation et de recherche en sciences de la santé a organisé une marche suivie d’un sit-in au ministère de la santé ce jeudi 02 juillet 2015. Ces étudiants protestaient parce que leurs revendications transmises au ministère le 21 avril 2015 n’ont pas trouvé solution. Surtout celles relatives au volet hospitalier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

Selon le constat fait par les étudiants de l’unité de formation et de recherche en sciences de la santé (UFR /SDS) de l’université de Ouagadougou, le ministère de la santé ne se soucie pas des difficultés qu’ils rencontrent. Parce que leurs revendications qu’ils estiment justes et légitimes, n’ont pas encore eu satisfaction.
Ces revendications sont entre autres : l’uniformisation des curricula de formation (parce que deux étudiants de promotion différentes n’ont pas la même formation) ; l’augmentation des frais de stage qu’ils estiment insuffisants au regard de leurs conditions de vie ; l’assistance médicale des étudiants stagiaires dont la prise en charge n’est plus effective depuis l’an 2013, surtout la vaccination mensuelle.
D’où la grève de 72 heures que la corporation de l’association des étudiants Burkinabè (ANEB) de l’unité de formation et de recherche en sciences de la santé (UFR/SDS) de l’université de Ouagadougou observent du 02 au 04 juillet.
En tout cas, ils se disent déterminés cette fois-ci à se battre pour la satisfaction desdites revendications surtout celles liées au volet hospitalier, les plus importantes à leurs yeux.

TOE Minata (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 juillet 2015 à 08:08
    En réponse à : Université de Ouagadougou : les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Hasta siempre ! La lutte continue.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 08:16, par Youth
    En réponse à : Université de Ouagadougou : les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Ces enfants là ont du temps à perdre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 09:21, par Zèle d’étudiants en médecine
    En réponse à : Université de Ouagadougou : les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    La grève des étudiants en médecine de l’Université de Ouagadougou, se mène de façon abusive et anarchique. Les grévistes volontairement ou par erreur se trompent d’interlocuteur. Ils sont avant tout des étudiants et non des médecins titulaires. Par conséquent, leurs revendications syndicales estudiantines relèvent de leur ministère de tutelle, en l’occurrence, le Ministère des Enseignements Secondaires et Supérieurs(MESS).Pour les questions relatives aux prises en charge par la mutuelle de santé des étudiants, les conditions sont bien claires, à savoir qu’il faut y cotiser d’abord avant d’en bénéficier. C’est le Centre National des œuvres Universitaires (CENOU) qui s’occupe en premier lieu des questions de santé des étudiants. Même les questions de visites médicales s’organisent à travers le ministère de tutelle, le MESS. Les étudiants en prenant en otage le ministère de la santé font un mauvais procès à ce ministère qui n’assure pas leur tutelle. Il convient donc qu’il pose leurs préoccupations de façon ordonnée à leur ministère quitte à ce que ce dernier élargisse les concertations et recherches de solutions à d’autres départements ministériels. Les étudiants en médicine veulent s’arroger des super droits indus en exigeant des hôpitaux des avantages au même titre que leurs encadreurs, les médecins titulaires ,à qui ils manquent de respect comme aux autres agents de santé. Pour qui se prennent-ils ces apprentis médecins ? Pire, ils ont osé bloquer longtemps l’accès d’une ambulance aux services de soins au CHU Yalgado le 2 juillet 2015.Si ce malade perdait la vie, ils seraient tenus coupables et devraient répondre de leurs actes sauvages et d’impolitesse.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 09:24, par Sanctions
    En réponse à : Université de Ouagadougou : les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Le mauvais comportement des étudiants en médecine souvent décriés par des malades et usagers des hôpitaux s’expose à présent de façon flagrante sur la scène publique. Parmi eux, plusieurs s’absentent des hôpitaux publics à leurs horaires de travail pour aller donner des prestations mercantiles dans des cliniques privées. Après, ils font des pirouettes pour négocier injustement sur la base de mensonges et fausses justifications ,la validation de leurs horaires qu’ils n’ont pas convenablement remplis pour pouvoir bénéficier de leurs honoraires en espèces sonnantes et trébuchantes dans les hôpitaux publics. Il faudrait que le ministère de la santé, les responsables des hôpitaux en collaboration étroite avec les médecins titulaires sanctionnent sans complaisance, tous les étudiants en médecine qui trichent dans leur travail de formation pratique dans les hôpitaux pour donner un exemple honorable de la profession de médecin qui n’est pas une fonction de fainéants, de magouilleurs et de commerce sordide. Les sanctions pourraient être des retenues pécuniaires pour les heures de travail non effectuées, l’invalidation de leur année de stage et la traduction devant la justice pour des cas de décès dont ils seraient reconnus coupables par négligeable et fautes professionnelles. Ces étudiants effrontés en médecine ne doivent pas s’amuser avec la vie des malades.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 11:09
    En réponse à : Université de Ouagadougou : les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Je fais une proposition aux étudiants, si leur problème de grèves est chercher une solution à leur misère de vie d’étudiants :
    1) terminez vite vos études et rejoignez le marché de l’emploi,
    2)ne perdez pas de temps en grèves inutiles, retardatrices,
    3)créez des occasions rencontres responsables et beaucoup plus intellectuelles et positives avec les responsables de l’université pour chercher des solutions.
    Que ferez vous pendant ces 72h de grèves ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 13:09, par Dire
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Un étudiant sérieux ne doit pas chercher le bonheur à l’université ! Mais doit vite chercher à quitter l’université en laissant tombé les grèves inutiles et en se concentrant sur ses études et sa formation, tout dans le respect de vos encadreurs. Sachez que vous avez eu beaucoup de chance d’être aller à l’école et aussi de parvenir là où vous êtes ! Si vous pensez un peu à ceux qui n’ont pas cette chance, vous comprendriez pourquoi vous je dis " Y a en marre la gâterie".
    Faut pas rêver ! l’état ne peut pas tout faire.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 14:25
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    comme l’a souligné le troisième internaute, je pense que les étudiants se trompent d’interlocuteur ! vous oubliez que vous etes des étudiants !!! meme si vous faites vos stages pratiques dans les structures sanitaires, vous ne relevez pas du ministères de la santé mes jeunes frères !! jusqu’à exiger les ristournes servies aux prestataires de ces structures !!! on est ou là !!! je pense que le ministère de la santé a satisfait assez à vos revendications ! reprenez les cours jeunes frères ! ceux qui viennent d’entrer dans la vie active n’ont pas ces avantages !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 15:14, par etudiant zélé en médécine
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Je suis surpris par les commentaires des uns et des autres et choqué par les internautes 2-6.
    N’est pas étudiant en médecine qui veut mais qui peut ; et celui qui y arrive est un fruit de la sélection.
    Vous trouvez que nos revendications ne sont pas fondées et que nous nous trompons d’interlocuteur ! Vous avez peut-être raison si je suppose que vous ne connaissez rien de la médecine et des études en médecine.
    La formation d’étudiant en médecine relève de deux ministères (le MESS et le ministère de la santé). Le MESS s’occupe du volet enseignement et le ministère de la santé du volet stage. Chers monsieurs, combien d’étudiant font des infections nosocomiales chaque année ? Combien sont ceux qui ne composent pas leur examen de fin d’année pour cause tuberculose ou de méningite qu’ils ont contracté à l’hôpital ?
    Aucun étudiant en médecine n’oserait se comparer à un médecin titulaire, nous réclamons juste ce qu’il faut pour nous aider à bien suivre notre formation pour devenir de bons médecins. Comment peut on aider les autres, sauver des vies, si soi-même on doit se battre pour sa santé ?
    Quant à l’ambulance qui a été bloquée, l’ambulance revenait de CHU/YALGADO et le ministère de la santé a mis des agents de sécurité au niveau des intersections pour signaler les différentes déviations.
    Aucun étudiant ne peut aller travailler dans les cliniques car le travail dans les cliniques est réglementé par l’ordre des médecins dont le premier critère est d’avoir un doctorat.
    Nous ne cherchons aucune "gâterie" mais juste le strict minimum pour notre formation. Alors chers internautes chercher à comprendre les choses en écoutant les deux parties !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 15:57, par Alphonse Bouda
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    pourquoi les etudiants sont ils obliges de tout le temps souffrir, pourtant il en auraient trop de solutions a leurs differents problemes ? ce qui est inadmissible n est pas la non satisfaction des revendications des etudiants, mais plutot l’inaction des autorites. soyons tous sage, l’avenir doit etre radieux pour tous !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 17:04, par jj.le boss
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Cest une veritable option suicide pour un pays de negliser le domaine de la sante.kel effet ca fait de se retrouver malade alr kon etai celui kon attendait pour soigner les maux ?Just ala porte de la sortie alors kon a passe couragieusement 5/6/7ans ds un calvaire on recolte coe recompense une veritable vie de calvaire en latence ?Revoyons nos propos.Revons kun jours chak famille ait son medecin,kel formation exigeriez vous sachant ke le votre ne vous soignera jamais

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 17:14, par karsamba Milan
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Manifester fait partie de l,anatomie du cerveau.Sachez que gouvernement Zida n,a pas un rond,au moins sous Blaise qlq un vs ecoutait et cherchait a satisfaire les revendications a la limite du possible.Allez y vous plaindre chez Balai citizen.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 17:20, par infirmier
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Internaute 8 vous mentez comme vous respirez .Si ce que vous dites était vrai , il n’y aurait plus un seul travailleur vivant dans les hôpitaux .Votre vie ne vaut pas mieux que celle des autres travailleurs des formations sanitaires .Vous n’avez aucun respect pour les médecins ne parlons pas de nous les infirmiers dont beaucoup sont vos pères et mères .Oui vous trichez en séchant les stages pratiques pour aller travailler dans les cliniques privées ou d’ailleurs vous êtes à l’origine de beaucoup d’erreurs médicales qui entraînent des décès en masse ,mais personne ne fait attention à tout cela .Dans aucun pays ,des stagiaires en médecine ne peuvent se comporter comme vous .Nous voyageons tous dans d’autres pays et nous voyons comment les stagiaires se comportent dans les hôpitaux .Vous cherchez le savoir ou bien autre chose Franchement vous exagérez sinon que vous dépassez les limites .Il faut que nous les travailleurs des hôpitaux décidons aussi à un moment de ne plus recevoir les étudiants . .Allez ailleurs vous comporter ainsi dans un hôpital si on ne va pas vous virer immédiatement .Mais la faute n’est pas à vous .Elle est aux autorités et au corps enseignant qui ont totalement démissionné et mis dans l’esprit des étudiants qu’ils sont au dessus des autres citoyens burkinabé et qu’ils peuvent tout se permettre sans rien craindre .Oui votre interlocuteur n’est pas le ministère de la santé Pour l’ambulance votre explication ne tient pas du tout .En tant que futur médecin ce que vous avez fait est tout simplement un crime tout comme le fait de venir bloquer le fonctionnement des services d’un hôpital public parce que certains de vos camarades qui ne partagent pas votre vision sont venus eux au travail .C’est indigne de futurs médecins car les malades aussi ont des droits .Honte à vous bandes de criminels .

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 17:45, par Etudiante zélée en médecine
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    C’est facile de s’assoir dans son bureau et critiquer les actions menées par les étudiants en médecine pour l’amélioration de leurs conditions d’étude. Qui êtes vous pour porter de tels jugements ?? Que savez vous des différentes démarches entreprises auparavant ?? Je pense qu’avant tout propos il convient de poser les bonnes questions pour comprendre le fond de l’histoire avant de se lancer dans des commentaires insultants.
    Nous savoir tous que la santé est un domaine délicat et c’est pour cela que la sélection des étudiants en medecine est rigoureuse ( n’est pas étudiant en medecine qui le veut mais qui le peut ! ). Quel serait alors le sens de cette sélection rigoureuse si arrivés à l’université la formation est bâclée ?? Mieux encore, qui d’entre vous serait d’accord pour sauver la vie des autres au péril de la sienne ?? Les enseignants nous demandent d’acheter du matériel médical qu’eux même titulaires et salariés n’ont pas ; pire encore on nous envoie souvent dans d’autres centres médicaux pour le stage sans tenir compte des distances auxquelles nous devons faire face. Où voulez vous qu’on trouve les moyens pour assurer toutes ces dépences ?? Certains ont la chance d’avoir leur famille ici mais ils ne sont pas représentatifs de l’ensemble des étudiants en médecine. Pour ceux dont les familles sont en province où voulez vous qu’ils trouvent les moyens pour toutes ces choses et subvenir à leurs besoins quand on sait que les études en médecine occupent à temps plein et ne permettent donc pas d’exercer d’autres activités. Si un étudiant doit se battre pour tout assurer et en plus devoir se soucier des questions de sa santé et des vaccins je doute qu’il puisse avoir un bon rendement à son stage. On nous accusera encore d’étre négligeants et incompétants !
    Cette lutte de l’aneb ne profitera pas seulement à ces "étudiants zélés" mais à toute la population parce qu’on sait tous qu’à l’hôpital ce sont les étudiants qui font le gros du travail ; j’en veux pour preuve le nombre de décès lors des grêves des étudiants.
    Certes il n’est pas possible d’atteindre le bonheur étant à l’université mais il y a un minimum à assurer pour que la formation soit bien faite. Si la formation est bâclée c’est nous tous qui en patirons. La démarche de l’aneb n’est peut être pas la bonne mais les revendications sont justes et fondées. Au lieu d’insulter et de rabaisser ces étudiants, il vaudrait mieux proposer des solutions pour un bon dénouement de la situation. Si vous n’en avez pas on se passera volontier de vos commentaires.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 18:15, par etudiant zélé en médécine
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    cher internaute 12, vous êtes donc infirmier !? je me demande quelle responsabilité sociale vous avez pour parler aussi misérablement ! un infirmier comme vous ne peut mériter mon respect a plus forte raison de se croire être un père ou une mère pour moi. dans votre formation d’infirmier qui ne dure que 3 ans, on ne vous enseigne que ce que vous devriez faire comme travail dans les centres de santé. éh bien nous aussi. nous ne faisons pas le même travail, on est juste complémentaire et je me refuse de respecter quelqu’un qui ne se respecte pas lui-même.
    mon cher infirmier, que sera CHU/YALGADO sans étudiant ? combien de temps pouvez vous tenir à l’hôpital sans rentrer chez vous ? nous étudiant stagiaire, nous pouvons le faire 3 jours d’affilé sans voir nos familles. la guerre d’ego n’a pas sa place ici et je me fiche que vous ne trouvez pas de plaisir à faire votre travail. combien de fois des infirmiers désertent la garde pour aller dormir ou vous voulez ? combien d’infirmier travaille dans les cliniques et même réfère les malades dans les cliniques ou ils travaillent pour avoir plus de commission ? monsieur j’ose croire que votre matière grise fonctionne encore et je vous exhorte à refaire une analyse de la situation. si on devait sanction les manquements au travail, yalgado allait être presque sans infirmier.
    je vous le répète au cas ou vous ne suiviez pas l’actualité que pour travailler en clinique, il est exigé un doctorat en médecine qui est le diplôme du médecin. que de bassesses si des propriétaires de clinique laisse des étudiants travailler. A yalgado, dans certains service nous faisons : travail des médecins, soins infirmiers, travail de filles et garçons de salle, travail de maïeuticien et sage femme.
    quant à l’ambulance, les étudiants ne sont pas responsables de ce qui est arrivé. c’est le ministère qui doit répondre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 18:55, par boronga
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Étudiante zélée en médecine 13 ,si on doit suivre vos développements autant pour vous arrêter vos études en médecine tout de suite .Ou voulez que les futurs médecins fassent leur stage si ce n’est dans des hôpitaux qui ne peuvent pas être implantés en fonction des lieux de logement des stagiaires .Et puis les problèmes que vous évoquez sont communs à tous les étudiants et tous les travailleurs de ce pays Combien de fonctionnaires logent à plus de 10 km de leur domicile ? Et puis arrêtez de croire que vous seuls êtes utiles à la société Autant les gens ont besoin des médecins autant les médecins ont besoin des autres professions .Toutes les professions d’équivalent dans la construction d’un pays .Soyez moins nombrilistes et prétentieux .En toute chose ,il ne faut pas simplement exagérer .Tout le monde constate que depuis le début de l’année académique c’est toujours les étudiants de l’UFR SDS qui sont toujours en grève pour un oui ou un non .C’est bon de revendiquer mais vous ne pouvez pas tout avoir en même temps .

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 21:53, par Le gouvernement doit être ferme
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Le gouvernement burkinabè a suffisamment laissé durer une certaine passivité face à certains abus de citoyens à tel point que ce laisser-aller donne suite à des actes d’anarchie inadmissible. Le ministre actuel de la santé connaît bien les rouages du système sanitaire burkinabè. Il devrait voir avec le ministère des enseignements secondaires et supérieurs, la question de l’adoption d’une convention pour les stages des étudiants en médecine. Cette convention devra situer les droits et devoirs des étudiants stagiaires en médecine. Tout manquement aux règles de cette convention devrait permettre aux hôpitaux publics de refuser les stagiaires réfractaires. Le mauvais comportement de certains étudiants stagiaires à l’encontre d’autres agents de santé très compétents comme les attachés de santé, des infirmiers dont l’expérience l’emporte sur les théories fanfaronnes de certains étudiants en médecine, crée un climat désagréable de travail d’équipe. Il faudrait aussi que certains médecins et professeurs titulaires évitent de trop déléguer leurs responsabilités à des étudiants stagiaires qui tentent ainsi de leur livrer une rivalité en exigeant des ristournes et autres avantages dont bénéficient les médecins titulaires.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2015 à 10:41
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    même les medecin titulaires qui st sur le terrain ne benefient pas d’une prise en charge medical.vous parler de maladie nosocomiale j pense que vous vous moquez des infirmier et autres qui st dans l burkina profond en contact permanente avec lè malades.si cè gents là ne grève pas alors vs feriez mieux d vous taire car vs n’êtes q des etudiant.vous êtes trop zelé.on vou voit sur les lieux de stage toujours zelé avec des stetoscopes au cou a n rien faire.bande de nullard

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2015 à 11:17
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    mes chers frères étudiants, les études de médecine demandent un peu de sacrifice de soi même !! en voyant votre nombre dans les différentes promotions on sent que la "soudrase" n’est pas passée par là ! vos devanciers ont également été faire le stage dans plusieurs coins de la ville mais ils n’ont jamais exigés des frais pour l’éloignement du lieu de stage, ni même les ristournes servies aux prestataires de la structures ! je pense qu’il ya eu bcp d’avancées dans la satisfaction de vos revendications, vaut mieux reprendre les cours ! vous perdez du temps alors que le chemin est encore loin ! il faut félicité le gouvernement pour continuer à recruter directement les médecins dans la fonction publique ! voyez dans la sous région (Bénin, CI) ce n’est pas le cas ! vaut mieux vite finir avant que.....
    je le dis parce que

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2015 à 15:09, par Etudiants c’est pas profession
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    <> Vous pensez que les études en médecine sont les plus difficiles ? C’est ça hein ! Voilà pourquoi on dit que vous vous prenez pour le nombril du monde..Pardon du Burkina. Faites gaffe ! Y a des têtes dans ce pays mais ils ne parlent pas, parce qu’ils savent qu’ils n’ont pas tricher pour avoir leurs diplômes universitaire. Vous parler même du doctorat que vous n’aviez pas encore...Alors que vous passerai devant un jury. Soyez modeste les enfants. On ne cherche pas l’argent pendant sa formation mais plutôt le savoir. Avec les interventions des uns et des autres, on voit que vous êtes déjà corrompu avant même d’avoir votre diplôme et de commencer votre travail. C’est triste pour le Burkina quand on y pense.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 14:13, par aboubacar
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Ces internautes qui pensent que ces pauvres étudiant doivent fermer les yeux sur leurs souffrances ,ne sont pas digne d être burkinabé .la révendication de ces etudiants est juste et légitime .comment voulez vous qu ils vont sur leur lieu de stage s ils ont pas de quoi mettre de l éssence ,de quoi se nourrire convenablement ,de quoi acheter l équipement .si vous n avez pas honte de vous acharné sur ces etudiant ayé omoins honte.les fils de paysan on aussi droit au etude de medcine .si vous ne pouvez pas aider a trouver solution fermer la.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 14:38
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    C’est vraiment dommage ce que raconte notre infirmier ici. Apparament lui il a une dent contre les étudiants mais faudrait pas qu’il oublie qu’eux aussi on eu a faire des grèves a l’hôpital.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 16:08, par le sniper
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    De toute les façons nous étudiants en médecine on s’en fout des jaloux et aigris. Comme l’a dit le frère la médecine c’est pas qui veut mai c’est qui peut. Il faut être en médecine pour comprendre nos revendications donc cher internaut vous avez raison de reagir de la sorte. La Lutte continue.pain et liberté pour le peuple. Vive l’étudiant en médecine vive laneb

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 16:27, par damsi
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    .si un d’entre tous ceux qui nous jettent l’anathème avait son enfant, son frère en faculté de medecine je pense qu’ils n’auraient pas dit ce qu’ils disent. Vous savez comme on le dit si quelqu’un est riche c’est que quelqu’un est affamé quelque part. Les revendications des etudiants se basent sur des textes. Il n’y a rien de nouveau. Mais des personnes empochent a notre place et conduisent des landcruisers. Non je pense pas que nous sommes les seuls etudiants de ce pays. Mais nous en sommes les seuls qui ne peuvent rentrer faire les petits boulots apres les cours theoriques. On dors a l’hopital presque, pour etre competant certe, mais pour qui ? les burkinabé. lors des stages, ce ne sont pas de maliens que nous recevons. Nous faisons entrer de l’argent que nos cher maitres toujours absent auraient du faire rentrer. Vous meme population en etes temoins. Les rdv sont de l’ordre de un mois, deux mois, trois mois. On peut quand pas faire office de medecins (les internes) et ne pas pouvoir manger durant la garde. ou si vous voulez on va aller chercher a manger comme les autre dans les petits boulot et chercher juste la moyenne dans les cours theorique et venir vous tuer a l’hopital. Pour les vaccins , c’est prevu dans les textes. qui empochent ? meme ceux qui sont dans la brousse comme vous le dite y ont droit. Les medecins ne reclament plus parcequ’ils ont le moyen de se l’offrir
    vous voulez des medecins competants. D’accord ! laissez moi vous dire que meme en europe ne fait pas medecine qui veux. ca coute chère . Les documents, 50 a 100000 fcfa suivant les niveaux. Les bibliotheques sont obsolètes et ne suffisent pas. Que l’on se concentre sur nos etudes, d’accord mais il n’est pas evident que nous les terminions. Avant ca marchait, la vie coutait pas aussi chere. Moi je voudrais proposer une chose a mes camarades. Limitons nous a notre role de stagière. Tant qu’un medecin n’est pas là on ne fait rien. La les gens vont mourir. Mechant ? Non je ne pense pas. Pour ce celui qui dit qu’il est infirmier la je crois que vous mentez. Vous n’etes meme pas de la santé. Aucune clinique n’acceptent d’etudiant sinon nous meme on n’allait pas grever. Ya gombo la bas. Vos soit disant titulaire la savent ca. Maintenant je prie les internauts a faire un tour a l’hopital.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 16:46, par Tempérance
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    A tous ceux qui interviennent contre les étudiants,je ne dirai pas que vous avez totalement tord.Cependant,il vous manque une analyse profonde.Dans tout groupe (social,professionnel,estudiantin,...),il y a des brebis galeuses dont le comportement ne dois pas être généralisé à l’ensemble.en SDS,à côté de ces genres d’étudiants ,il est des étudiants qui suivent correctement les stages,respectent bien leurs maîtres et tout le personnel qu’ils trouvent sur leur terrain de stages. Vos analyses sont donc partiales et partisanes.Vous dites que nos aînés (qui sont maintenant médecins) ont eu moins d’avantages que nous.Regard superficiel ! Entre leur génération et la notre,le coût de la vie a considérablement augmenté.Avant,tous les étudiants en SDS,étaient pratiquement boursiers mais ce n’est plus le cas.Même boursier,peut-on payer son loyer,ses factures,ses supports de cours,son matériel médical,ses vaccinations,sa nourriture et j’en passe avec avec son allocation ? Reflechissez un peu et évitez la critique facile.Quand vous comparez les étudiants aux médecins et infirmiers sur le plan de la prise en charge,j’ai honte.Ces derniers ont au moins un salaire leur permettant de manger,de s’habiller et de se soigner.Mais combiens d’étudiants sont dans l’incapacité de bien manger ou de se soigner ? Pensez aux enfants de pauvres.Après deux années à l’université,les parents dans l’incapacité de continuer à les aider vont parfois loin pour leur demander du soutien.C’est triste mais c’est réel,surtout pour ceux qui prétendent voyager beaucoup.Comment demanderez-vous donc à un étudiant de pédaler 15-20km pour faire des stages et revenir à l’université le soir suivre des cours ? Ce même étudiant n’ayant peut-être pas grand chose à midi à manger car il ne pourra même pas revenir trouver quelque chose au restaurant universitaire.Chers internautes,renseignez-vous bien et ayez pitié de vos frères et sœurs.Certes,ils ne sont pas plus importants que les autres,mais leurs conditions de formation méritent d’être améliorées.Pour ceux qui utilisent le mode de recrutement des médecins comme menace,je m’en moque.Souciez vous plutôt du manque criard d’agents de santé (et surtout de médecins) dans notre pays qui est encore très loin des normes de l’OMS.Merci aux citoyens sensés qui nous comprennent et nous soutiennent en vue de trouver une solution adéquate à nos problèmes.Vive les étudiants dignes !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 19:15, par Edy
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Monsieur ’ interlocuteurs 12 ce que vous dites resemble a de la jalousie. Vous etes un adulte et certainement un père de famille. Votre enfant pourrai peut-être emprunter le mm chemin.
    Arrettez de croire que tous les étudiants sont des voyous. Comment peut-on manqué du respect a nos chères maîtres ceux qui nous forme ? On serait dailleurs sur le champ sanctionné et je vous informe qu’ on apprend beaucoup avec les infirmièrs. Sur le plan de prestations dangereuses j’aimerai vous rappeller que cs illicite mais certains ont besoin de mains d’oeuvre et profite de notre petit savoir mais cela ne depasse pas de simple soins qui ne peuvent cas mm pas couter la vie. En sus nous sommes tous humain donc on peux bien se tromper. Mais ecoutez chez vous mm meinfirmières j’en ai connu bcp ki faisait des prestations avant de finir. Aussi reflechissez bien avant de vous acharné sur ma situation car un étudiant s’attarde plus a la pratique que vos stagiaires. Bref Étudiants en médecines ne cherche a se comparer a qui que se soit, il cherche juste une vie meilleure.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 19:31, par abdoulaye
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Je suis déçu par certains commentaires, je ne peux comprendre que des pères de familles réagissent ainsi. Vous êtes inutile et un vrai danger pour le Burkina. Heureusement que tous les infirmiers ne sont pas comme vous. Je suis interne, je loue une maison à 20000, je dépense 500 fr par jour d’essence pour venir a l’hôpital, ma facture d’eau et d’électricité est de 5000fr. Je paye le parking 50/jr jours ordinaire et 100fr/garde, je dois manger, me soigner, et soulager parfois la famille. Croyez vous que c’est possible dans cette vie chère ? En faite vous êtes des plaisantins. Mr l’infirmier vous venez à l’hôpital tout au plus 3 fois par semaines, vous volez les médicaments des malades, vous leurs faites payer des actes qu’ils ne devraient, vous usurper l’identité des médecins, et vous continuer votre sale besogne dans les cliniques ; je parie que vous avez une belle voiture et une belle maison. Bref grâce à vos magouilles vous vivez bien c’est pourquoi vous parler ainsi..Si le directeur de l’hôpital prend son courage et décide d’arrêter vos magouilles, vous allez vous retrouver dans notre situation : précaire.
    Je pardonne à ceux qui parle ainsi car vous êtes ignorant et je souhaite que vous ou un membre de votre famille se retrouve à yalgado fasse à un interne mal formé, affamé qui se demande comment payer son loyer et ses factures, comment se soigner.
    Nous préférons notre précarité aux voles, à l’escroquerie et nous allons lutter pour nous, pour nos petits frères. pas comme certains qui se retranchent derrière les claviers pour nous faire part de leurs imaginations limitées.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 19:33, par SAVADOGO ABDOU RASMANE
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    salut a l ensemble des etudiants de l ufr sds. je serai pas long la lutte continu ceux qui luttent ne sont pas sures de gagner mais ceux qui ne luttent pas a deja perdu. donc luttons pour ameliorer nos conditions et laissons l infirmier inconscient au village qui ne se preoccupe pas d abord de sa sante apres lecture d un commentaire. de tous les facon la personne a dis que nous sommes des nullard mais s il me lis qu il ou qu elle sache qu on ne vient pas en sds parce que j ai un bac mais il te faut
    1.1bacscientifique de l enseignement general
    2 au moins 12 sur 20 au bac de l annee en cour
    3. moins de 22ans
    mobilisation et lutte chers camarades. je travaille parce que je suis en bonne sante. c est pour dire apres que les etudiant sont impolis en vers les infirmiers. respectons car il n ya pas de difference entre etudiant en medecine l infirmier et le medecin chacun a un role bien determiner.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 21:16, par interne
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Chers internautes. Nous avons choisi la médecine par amour. Mais qu’avons nous perdu pour ce choix ? Je n’ose pas commencer à citer de peur de vous ennuyer. Mais on ne regrete rien on assume. C’est par soucis de garder cet amour que nous nous battons. Si un médecin n’aime pas son métier on es tous mort, je dit bien tous.
    Vous trouver normal qu’ un étudiant vous soigne pendant qu’on bacle sa formation theorique. ?
    Vous trouver normal que quelqu’un qui n’est pas protégé vous soigne ? Il va vous transmettre des germes.
    Vous trouver normal qu’ un étudiant en médecine ramène des germes chez lui pour contaminer sa famille. ?
    Vous trouver normal qu’un etudiant au nom de l’apprentissage deviennent. Un cobail.
    Si tu oubli de faire payer un acte à un patient on tinsulte comme si tu n’a pas de parent.
    Vous penser que c’est normal qu’on insulte les parents d’un stagiaire parcequil es aprennant ?
    Exemple simple. Un stagiaire en médecine ou es pharmacie ou en TSS sait faire le de l’infirmier de la fille de salle de la sage femme et du vigile. Humm il n’est pas à l’hôpital pour tous sa mais par soucis des patients on fait tous sa.
    Pardon dite moi si c’est pas un stagiaire en SDS qui a l’hôpital peut faire trois jour sans rentrer chez lui des nuits sans sommeil. Hum c’est un être humains avant tous. Ce n’est pas une machine donc quand il réclame un meilleur traitement écouter le car c’est pour le bien des malades.
    Car notre fierté réside en la vue d’un ancien malade guéri surtout quand il fut entre la vie et la mort, ça n’a pas de prix...
    Les infirmiers sont un corps à part de même que les autres ainsi que les medecins .donc la de complexe SVP.
    Que ceux qui sont complexés trouve un jour l’amour pour leur pays. Car notre BF n’a pas besoins de querelle de complexe d’infériorité
    Cordialement que la santé soit votre maladie.
    Un interne
    Aucune méthode de lutte n’a jamais fait l’unanimité.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2015 à 23:27, par Moi
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    ya des interventions qui donnent envie de vomir ici. l’ambulance revenait du CHU et était vide. Mon chère infirmier, aucun étudiant ne peut travailler en clinique. Avant il fallait être en 8em année au moins. Maintenant il faut avoir le doctorat.
    une analyse toute simple pour ceux qui utilisent encore le service publique dans ce pays : nous remarquons que la santé et l’éducation sont des domaines en souffrance. partant de là vous conviendrez avec moi que les étudiants en médecine sont doublement frappés par les difficultés. c’est facile de s’assoir derrière son clavier, lire un article et commencer à écrire comme si on vient d’être frappé dautomatisme mentale. pour ceux qui suivent les événements depuis le départ, vous sorez que par exemple avec le système LMD en médecine, les heures de cours ont été réduit, pire les jours de stages de la 2em à la 3em année ont été réduit aussi. si nous continuons sur cette lancée d’ici 10 ans la maladie sera synonyme de mort car yaura plus d’assassins que de médecins à la fin des études. Savez vous que dans notre premier hôpital du pays, l’échographie a été en panne pendant plus de 2 semaines, le scanner ne marche pas par moment, savez vous qu’on a du mal parfois à réaliser de simple examen biologique que l’on trouve dans n’importe quel grande "pharmacie" ?
    la population à plus que doublé par rapport au moment où le colon construisait Yalgado. les conditions de travail y sont très dur actuellement. si certains médecins et autres corps de travail se plaisent dans celà c’est leur droit. N’allons pas dire ont étudiants qui malgré leur jeunesse sont plus sages que certains qui se disent être leur père, de faire la même chose.
    Cherchons à mieux comprendre la situation et soutenons cette jeunesse consciente.c’est tout le pays qui y gagne

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2015 à 09:11, par future médecin
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Je pense que les personnes insensées qui ne savent rien d la médecine, qui raisonnent comme des sans cervelle doivent s’informer avant d commenter.Pour un gouvernement responsable on a pas besoin d revandiquer l’application d’un decret ki stipule qu tt etudian en medecine doi etre vacciné contre une maladie(hepatite A meningite...) surtt pour des gens qui st tjrs exposé.vs qui parlez coe si vs n reflechissez pas, n savez vs pas q c’est pour vs qu’on lutte ? si ns sommes mal formé c’est vs qui aller en souffrir.ns somm la relève d demain, nos maitres ont l’obligation d bien ns formé car la fin ns serons ds ls province avk leurs parents.pour l’argen pr vs c’es normal qu’on paie klk1 ki en formation à l’ENEP par exemple mais ceux ki vs soigne doiv fair l’action sociale.en formation on y apprend -t-il pa coe a l’hopital ? Prkw ns ns n meritons pa qu’on ns paie convenablement ? Pr ceux qui n sav pa il ya plus d’etudian stagiaire que d medecin a yalgado

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2015 à 14:48, par médecin
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Il ne faut pas écouter cet infirmier et ses camarades aigris et sans cerveau ! Au fait c’est un conflit de corps qui n’a pas sa raison d’être ! Au fait la jalousie est une maladie que nous docteurs ne pourrons jamais soigner ! Vous ne valez même pas la peine d’être répondus... Ô pauvres de vous !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 02:52, par Etudiant futur médecin
    En réponse à : Université de Ouagadougou : Les étudiants en sciences de la santé observent une grève de 72 heures

    Les infirmiers qui ont réagi sur ce forum sont tout simplement ahurissants, ébahissants, abasourdissants.. j’en perds mes champs lexicaux. Une chose est sûre, il n’ont certainement pas de frères ou de fils qui étudient la médecine ou alors font-ils partie des moutons noirs dans le troupeau blanc. Une autre chose est sûre, les infirmiers qui connaissent leur travail, qui ont de la substance grise et qui s’occupent d’autres choses que de maugréer une haine de corps mal placée accumulée inutilement par le temps pour servir d’étendard à une psychosociopathie schizophrénique, eh bien ces infirmiers là seront certainement surpris par ces propos dignes d’hommes écervelés, que dis-je, décérébrés et démédullés.
    Il s’agit de propos d’énergumènes qui n’ont aucune notion de la vie en société encore moins la compétence nécessaire à un domaine aussi noble que la santé, domaine où ils n’ont absolument rien à faire. Leur place est dans les zoos.
    Je conjure donc les étudiants en médecine de ne point s’abaisser à leur niveau encore moins avoir l’idée quelconque d’avoir du respect pour des énergumènes véreux de si faible moralité. Ce sont eux les chiens galeux que nous voyons souvent qui lèchent les bottes de nos dirigeants. Ce sont des hiboux au regard gluants. Ils n’ont jamais lutté et n’auront plus rien c’est ce qui les frustre autant. Qu’ils aillent donc aboyer ailleurs.
    Que la lutte noble continue, il n’y a pas de lutte non périlleuse.
    Nan laara an saara
    Pain et liberté pour le peuple !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés