Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

mercredi 1er juillet 2015 à 23h11min

Après les enfants centrafricains, c’est au tour des bambins burkinabè d’être victimes des mauvais agissements de certains militaires français. Mardi 30 juin, on apprenait que le parquet de Paris, alerté par le ministère de la Défense, avait ouvert une enquête préliminaire à l’encontre de deux soldats français accusés de pédophilie au Burkina Faso. L’une des victimes supposées ne serait âgée que de cinq ans. Les deux mis en cause ont été suspendus, en attendant l’issue de la procédure.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que  5 ans

Après la République centrafricaine au mois d’avril dernier, c’est maintenant au « pays des hommes intègres » que certains militaires se sont laissés aller à des agressions sexuelles sur mineurs. Dans la soirée du 30 juin, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a suspendu les deux soldats mis en cause.
Dans un communiqué, le ministre de la Défense a signalé que les faits allégués ont été portés à l’attention des autorités judiciaires françaises compétentes. « Si les faits étaient avérés, l’armée se montrerait implacable à l’égard des deux personnes concernées », avait souligné le ministère.
Selon les confidences d’un « haut responsable » de la gendarmerie du Burkina Faso à l’AFP, l’une des victimes supposées ne serait âgée que de cinq ans. Ses parents étaient amis avec les agresseurs présumés. Les deux indélicats auraient filmé la scène. « En partant, les deux soldats ont laissé derrière eux la caméra ayant servi à l’enregistrement. Le père de la petite, après avoir visionné son contenu, est allé porter plainte à l’ambassade de France située à Ouagadougou » peut-on lire sur le site de l’AFP.
Ce 1er juillet, à l’issue du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a indiqué que la France souhaitait que "le rapatriement se fasse rapidement et que la justice agisse". Pour ce faire, Christiane Taubira , ministre française de la justice a confirmé que des contacts ont été pris avec la justice burkinabè pour que le rapatriement se fasse rapidement et que la justice agisse.
« Les faits sont assez clairs. La plainte a été portée immédiatement par le ministre de la Défense. Cela porte sur des enfants qui sont français, binationaux, dans un hôtel", a ajouté le porte-parole.

Ils seraient environ 220 soldats français stationnés au Burkina Faso dans le cadre de l’opération de lutte anti- terroriste Barkhane qui couvre cinq pays du Sahel, du Mali au Tchad.

Synthèse de Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er juillet 2015 à 23:50, par Matou a Sikassosièra
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    J’ai très très honte et naturellement indignes par cette révélations . Les donneurs de leçons de démocratie universelle. Sous le couvert de la lutte contre le djadhisme ils sont entrain de tuer nos mœurs . Nous vous rappelons messieurs les blancs que nous ne voulons pas de la pédophilie et de sa grande sœur l’homosexualite. Agresse sexuellement des enfants de deux et cinq ans avoir le courage de filmer l’acte est un crime contre l’humanité . Nous demandons à la procureur de la cour pénale de sen saisir. Car la France ne saurait être juge et partie . L’acte est commis sous commandement français il ne saurait être question de laisser la France les juger. Nous disons à tous les pays africains d’inscrire ces nouveaux type de crime dans leur code pénal assortis de prison à vie. Les délinquants sont de toutes les races. Nous devons refuser nos pays soient des pays bananières.
    Pourquoi la France ne mettrait pas a la disposition de nos pays ces équipements et nous permettre de combattre efficacement les terroristes que Sarkozy est allé sortir dans la ruche libyenne. Le Tchad le fait avec dignité et fierté .
    Messieurs du CNT votez rapidement une loi punissant a vie toute personne qui s’adonnerait à ces pratiques odieuses. Messieurs les gérant des hôtels grands luxes refuser ces militaires qui rentrent dans les chambres avec des enfants fillettes comme garçonnets .
    Ils n’ont pas honte . Chers dirigeants des pays Africains ouvrez les yeux ! C’est pas vous qui aviez créé le terrorisme. Avant hier c’était au Congo Zaïre , Hier en Centrafrique , aujourd’hui au Burkina , ils n’ont peur de rien.
    Je demande à la France ceci , la place d’un militaire en lutte contre le terrorisme n’est pas dans les hôtels 4 ou 5 étoiles .
    Nous demandons du respect et de la considération seigneur Hollande.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 00:56, par ® L’Immortel 1er ©
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    Le Balai Citoyen, j’attend l’annonce de la date de la manifestation contre la presence de l’armee coloniale francaise au Pays des Hommes Integres. Vite, faites une conference de presse pour qu’on ouvre l’oeil sur ces voyous pede !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 01:01, par Le Sage
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    Surtout pas de rapatriement s’il vous plait. Qu’ils soient juges et sanctionne ici meme au Burkina. J’imagine mal un soldat Burkinabe etre rapartie de la France s’il avait fait ce genre de betise en France ! A la justice Burkinabe de montre qu’elle est independante et serieuse

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 01:11, par Californian
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    Les crime ont ete commis au Burkina Faso , pourquoi les rapatrier en France. Le Burkina a une justice et un ministere de justice . Les rapatrier serait une reconnaissance pure et simple de l incompetence de la justice burkinabe et . Le Burkina a la MACO a ouaga. et aussi une justice militaire.
    Alors un peu de RESPECT pour le FASO

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 03:34, par Toubabou
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    je suis français, héritier d’une longue tradition républicaine militaire en outre-mer, où j’ai grandi, avant de passer par LaFlèche puis le cours de la Marne à Bordeaux (les officiers comprendront). J’ai moi-même consacré ma vocation à venir en aide aux populations deseheritées du Tiers-Monde, non sous un uniforme kaki mais sous un "uniforme" blanc frappé d’une croix rouge. Je suis horrifié et j’espère que ces soldats "faillis" seront lourdement sanctionnés, et plus lourdement que s’ils étaient des civils. Car outre l’horreur de ce qu’ils ont fait, ils se sont rendus coupables de deux fautes graves : ils ont sali la réputation de la France et pire, ils mettent en danger leurs camarades de combat en brisant la confiance indispensable des populations que ces camarades défendent contre les djihadistes. L’expression "faire un exemple" s’impose dans toute sa rigueur.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 06:45, par Mushkila Kalas
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    Africain yaako. Après l’homosexualité , Bonjour la pédophilie ! On finira par tout voir ici et si nous ne prenons garde, ces pratiques contre - nature seront imposées à force de les tolérer

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 08:10, par Fasomath
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    L’armée française est plus une source d’insécurité pour l’Afrique que de sécurité.
    Il est temps que les soldats français rejoignent leur pays au lieu de nous pourrir la vie ici. Hier c’était nos femmes et sœurs qui sont violés et comme cela ne suffit pas, ils passent à nos enfants et qui sait si ne hommes ne sont pas violés par ces fameux soldats.
    L’armée française, si c’est pour nous apporter de tels maux, allez-vous en de l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 08:31, par Fasomath
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    L’armée française est plus une source d’insécurité pour l’Afrique que de sécurité.
    Il est temps que les soldats français rejoignent leur pays au lieu de nous pourrir la vie ici. Hier c’était nos femmes et sœurs qui sont violées et comme cela ne suffit pas, ils passent à nos enfants et qui sait si ne hommes ne sont pas aussi violés par ces fameux soldats.
    L’armée française, si c’est pour nous apporter de tels maux, allez-vous en de l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 08:37, par le superviseur de la cité
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    Les faits sont assez clairs. Cela porte sur des enfants qui sont français, binationaux, dans un hôtel", a ajouté le porte-parole.
    Et après tout ceci pour dire que le Burkina n’est pas compétent pour connaitre et juger ces pédophiles. Moi je dis faux nous sommes bel et bien compétent car dans notre code pénal et de procédure pénale la juridiction compétente est celle du lieu de la commission de l’infraction ou du lieu de l’arrestation du délinquant. Il faut dire vous avez extrader vos compatriotes pour les libérer par la suite.
    Et tout cela à cause d’une hypocrisie de coopération judiciaire que d’ailleurs la génération consciente que nous sommes allons dénoncer dès lors qu’on sera aux grandes instances de décision.

    Dites moi si ces mêmes faits s’étaient passés en France impliquant les burkinabés ils allaient pouvoir être rapatriés au Burkina ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 08:47, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    ’’La plainte a été portée immédiatement par le ministre de la Défense’’

    - Et le verdict est simple comme bonjour : Que HOLLANDE les fasse castrer !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 13:10, par Jeunedame seret
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    On comprend le zèle de la plainte ; car les victimes sont françaises. A savoir s’il n’y a pas déjà eu pire que ça avec des fillettes mossi, bobo ou même samo, peul ! EHÉÉ Burkina Façon ! Des français rapatriés à cause de fillettes ; et des burkinabe assassinés clandestinement au Soudan à cause de femmes. EHÉÉ Burkina Façon !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 13:46, par Sangare Moussa
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que cinq ans
    OH ! qu’est ce qui vous étonnent dans pédophilie de français sur des enfants burkinabé ? d’ici là après le droit du mariage homme-homme et femme-femme dont des français au non du droit font des marches au grand jour pour réclamer leur reconnaissance officielle, il reste l’inceste qui arrive bientôt et toujours au non du droit le père va coucher avec sa fille ,le fils avec sa mère et au nom du droit le père et le fils vont s’aligner pour tour à tour coucher avec la femme et la mère...et au nom du droit les porcs vaudront mieux que les hommes car le droit et toujours le droit...

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 15:06, par KoroWatt
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    Et si le mal était plus profond que cela puis alors seule la partie émergée n’est que attristant !
    Pourquoi La France (son armée) à tant mal en dessous de sa ceinture ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 15:09, par mobutu
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    pourquoi le Burkina ne jugerait pas ces toubabou égarés et ce qui m’écœure, c’est la France qui est le premier à déposer une plainte. si les faits se passaient en France , est ce que la France accepterait que des soldats burkinabe ayant commis ces monstruosités pareilles soient jugés au ? Burkina Faso. on doit juger ces démons au Burkina et les enfermer à la Maison d’arrêt et correction de ouagadougou (MACO). sinon , rappelons nous du cas tchadien. les vendeurs d’enfants ont été libérés une fois arrivés à paris.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 15:40, par YE Boris
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    l’erreur est certe humaine mais il ya de ces erreurs qui sont inexcusables. Et à un certain âge chacun doit se connaître et savoir se controler. Des enfants ? même à 5 ans ? incroyable !!!! qu’avaient-elles de si séduisant et de excitant pour conduire des hommes, je dirai matures a de telles niaserie ? Notre agir de tous les jours doit refleter notre être, voire notre image et montrer que nous sommes de vrais dignitaires des vertus les plus nobles que Dieu nous a donner par l’intermediaire de JESUS. de MAHOMET et des saints hommes. Sur ces soldats, doit s’appliquer la justice exemplaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 16:12
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    Le rapatriement vise à protéger les soldats et faire taire cette affaire. J’ai toujours dit l’Afrique n’a pas besoin d’importer certaines valeurs culturelles incompatibles avec nos mœurs : pédophilies, homosexualité, etc

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 17:34
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    Un séjour à la MACO aurait servi de belles leçons à ces délinquants. Ils auraient été violés par des détenus dont la réputation a franchi les frontières de la prison. Il faut revoir les accords pour que dorénavant, ces cas soient jugés sur place.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 18:35, par prince
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    l’acte est commis au Burkina Faso donc ses militaires français doivent être jugés ici. je suis contre leur rapatriement car ils seront relâchés une fois arrivés chez eux. je ne fais pas du tout confiance aux blancs.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 19:29
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    tous ses militaires français vont en pâtir !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 19:43, par ka
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    Connaissant la tolérance de la justice Française pour l’homosexualité et la pédophilie, surtout la ministre Taubira très attaché aux homosexuels, ne prêtera pas attention aux attouchements contre des pauvres enfants Franco Burkinabé, ces deux militaires n’ont rien a craindre de leur justice, surtout la justice Burkinabé dicté par le RSP s’associera avec celle de la France pour remercier notre Goliath d’Hollande d’avoir sauvé leur Dieu Blaise Compaoré. Ce que le peuple Burkinabé peut espérer c’est de couper la racine du mal qui sont des complices Français résidents au Burkina, en les mettant a la MACO.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 19:52
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    A certains internautes : la pédophilie et l’homosexualité ont toujours existé depuis que l’homme existe et dans toutes les sociétés. La pédophilie n’est pas acceptable mais l’homosexualité ne regarde que les 2 personnes si elles sont consententes.
    Je rappelle qu’il y a quelques années, un pédé français sur les garçons des rues avait été arrêté et mis en prison après un jugement au BF. Et, il n’avait fait que 18 mois de prison comme condamnation. Si la justice française suit son cours normalement, ce n’est pas 18 mois qu’ils vont prendre mais au moins 10 ans. Affaire à suivre !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2015 à 13:42, par KoroWatt
    En réponse à : Militaires français soupçonnés de pédophilie : L’une des victimes n’aurait que 5 ans

    C’est aussi l’occasion (malheur3eux) de dépoussiérer nos lois et conventions.
    Sous le couvert de tradition et/ou coutume on scelle la vie d’une adolescente à un vieillard (voire son grand-père). Est-ce pas de la pédophilie sournoise ? Je me pose la question depuis fort longtemps. Certes nous pourrions ici au Faso juger les deux militaires Français présumés coupables ; mais avant ce faite s’il est avéré, à quoi étions nous occupé avec notre propre devanture ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés