Des communicateurs à l’école de la politique de protection sociale

mercredi 1er juillet 2015 à 22h58min

Dans le souci d’impliquer d’avantages les directeurs régionaux de la communication et les chargés de communication des treize gouvernorats du Burkina Faso dans la Politique nationale de protection sociale (PNPS), le Premier ministère a organisé un séminaire à Bobo-Dioulasso. En tant que représentant du Premier ministre Isaac YacoubaZida, Youma Zerbo, le secrétaire général de la primature a prononcé le discours d’ouverture de ce séminaire qui ambitionne de diffuser la PNPS auprès de la trentaine de participants à ce séminaire. C’était le mardi 30 juin 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Des communicateurs à l’école de la politique de protection sociale

« Autant vous jouez un rôle majeur dans l’animation de la communication au niveau de vos régions, en soutenant vos responsables administratifs, autant vous êtes pour le Secrétariat permanent du Conseil national pour la protection sociale des répondants au niveau régional, des facilitateurs et appui-conseils dans ce qu’il projette comme actions de communications. », ce sont là des mots de Youma Zerbo à l’adresse des participants au Séminaire de diffusion de la Politique nationale de protection sociale (PNPS). En tant que représentant du Premier ministre Isaac Yacouba Zida, le secrétaire général de la primature qu’il est a prononcé le discours d’ouverture du « séminaire de diffusion de la Politique nationale de protection sociale (PNPS) auprès des Directeurs régionaux de la communication des gouvernorats ».

Adoptée en 2012, la PNPS est un mécanisme du gouvernement burkinabè pour combattre la pauvreté et les disparités sociales. Et c’est dans le souci de vulgariser cette politique et de travailler à son appropriation par les populations que le premier ministère a regroupé les Directeurs de la communication et les chargés de communication des treize régions du Burkina à Bobo-Dioulasso. Aux participants, Youma Zerbo a donné l’essence des 72 heures de travaux qui les attendaient : « Pendant 72 heures, il vous sera offert l’opportunité de bénéficier d’exposés sur la Politique nationale de protection sociale, à travers ses grandes articulations et orientations, les programmes qui l’accompagnent, les instruments de protection sociale, le dispositif institutionnel de suivi évaluation et de mise en œuvre de la politique. Tous ces exposés seront couronnés par la présentation d’une communication relative à la place et au rôle que jouent et doivent jouer les Directeurs régionaux de la communication et les Chargés de communication dans la mise en œuvre de la promotion de la politique nationale de protection sociale ».

Pour sa part, Karim Gamentoré, le secrétaire général de la PNPS a inscrit le séminaire de Bobo dans un souci de décentralisation : « Au niveau central, des actions ont déjà été conduites et seront renforcées mais nous avons pensé aussi qu’il était bon d’aller dans les régions et dans les collectivités locales pour pouvoir diffuser ce document très important pour notre pays… Nous avons déjà, au niveau régional, un dispositif institutionnel que nous appelons des cellules régionales de la protection sociale. Nous souhaitons qu’au sortir de cette formation, que les différents acteurs (communicateurs, journalistes) puissent aider les autorités à prendre de meilleures décisions en faisant en sorte que la population soit la plus informée possible sur le contenu de la Politique nationale de protection sociale et de ses différents outils de mise en œuvre. »

Objectifs et résultats attendus du séminaire

Première d’une série de séminaires au profit des communicateurs et des journalistes, la rencontre de Bobo-Dioulasso a pour objectif de renforcer les capacités des Directeurs régionaux de la communication et des Chargés de communication des gouvernorats sur la thématique de la protection sociale au Burkina Faso. Pour y arriver, les organisateurs ont prévu cinq communications : « La protection sociale et la lutte contre la pauvreté ; la protection sociale au Burkina Faso et ses instruments ; la politique nationale de protection sociale : les programmes et leur contenu ; le dispositif institutionnel de suivi évaluation de mise en œuvre de la PNPS ; Quel rôle des directeurs régionaux de la communication et des chargés de communication des gouvernorats dans la mise en œuvre de la PNPS. ». Entre autres, Boniface Zagré, Saïdou Sawadogo et Adama Sawadogo ont animé les communications.

Ousséni Bancé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés