Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

mercredi 1er juillet 2015 à 02h33min

La Chambre criminelle de la Cour d’appel de Ouagadougou a statué sur ‘’l’affaire Lompo’’, du nom de cet ex-militaire en service au sein du Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Reconnu coupable d’assassinat de sa copine Bernadette Tiendrébéogo, Bahanla Alphonse Lompo a été condamné à la peine de mort. C’était le mardi 30 juin 2015, à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

Bahanla Alphonse Lompo est donc coupable du crime d’assassinat avec préméditation et guet-apens. C’est du moins, la conclusion à laquelle le jury criminel de ce 30 juin 2015 est parvenu. Et ce, après avoir écouté l’accusé et son avocat, le parquet qui l’accuse, les témoins, et l’avocat de la famille de la défunte.
Un assassinat commis à l’aide d’une arme de guerre, en l’occurrence une kalachnikov AK47, dans la nuit du 9 mars 2013. Une arme d’une capacité de 32 balles, mais qui en contenait 22 le jour du crime. Un crime dont la commission aurait consommé quatre balles dont deux ayant permis de défoncer une porte, et les deux autres, à achever la victime. Ces actes, le sieur Lompo a reconnu les avoir posés. Et ce, après une préparation minutieuse.
En effet, face à l’intransigeance de celle qui était jusque-là sa copine à donner des explications sur des soupçons d’infidélité et à deux avortements (grossesses dont la preuve n’a pu être apportée), le caporal d’alors s’est replié dans son « pied-à-terre ». De là, il est ressorti à pied, a-t-il lui-même précisé, avec la kalachnikov portée en bandoulière sous un manteau. Après une marche sur environ quatre kilomètres, il prit place dans une buvette à quelques dizaines de mètres de l’entrée de la cour de Bernadette. Il était ainsi à une distance qui lui permettait de guetter la fille. Cigarette allumée, il commanda la liqueur ‘’éperon’’. Peu de temps après, il rallie l’entrée de ladite cour, et après une deuxième cigarette terminée, il poussa la porte. Et c’est elle (Bernadette) qu’il aperçoit. Aussitôt, la fille rejoignit l’intérieur d’une chambre en fermant la porte derrière elle.

« J’étais hors de moi-même »

Une porte qui recevra aussitôt, deux coups de feu au niveau de la serrure. La porte cède, et c’est bien Bernadette qui s’y trouve, déjà atteinte d’une balle. Mais Bahanla a tiré encore, et encore…sur elle : Bernadette est devenue un corps sans vie, le crâne ouvert. Sa photo prise dans cet état et M. Lompo invité à l’audience à regarder ladite photo durant « une minute », refusa de la regarder. « Je ne peux pas regarder », a-t-il laissé entendre. Et l’insistance du président du jury ne fit rien !
Après le quatrième coup, la kalach s’est bloquée. C’est du reste, ce que Lompo lui-même a révélé : « Quand j’ai tiré, l’arme s’est bloquée ». ‘’Aurais-tu continué de tirer dans la cour en visant d’autres personnes, ou aurais-tu retourné la kalach contre toi-même, si elle ne s’était pas bloquée ?’’. Cette question du président du jury restera sans réponse. Bahanla Lompo ne cessant de répéter, « J’étais hors de moi-même ».
Le crime a ainsi été commis. Et son auteur dit le regretter « sincèrement ». Ce crime, au-delà de sa perpétration active, les circonstances qui ont entouré sa commission, ont fini par faire dire au jury criminel, que l’assassinat a été commis avec préméditation et guet-apens. D’où la condamnation de son auteur, Bahanla Lompo, à la peine capitale, en l’occurrence la peine de mort. Cette décision, le père de la défunte, Michel Tiendrébéogo, dit en être « très content ».
Mais, le condamné peut dans l’intervalle de cinq jours, exercer un pourvoi en cassation dans l’espoir de bénéficier d’une sanction moins lourde. Il peut aussi, formuler une demande de grâce présidentielle qui, si elle est accordée, peut commuer la peine de mort en peine d’emprisonnement à vie. Ce d’autant plus que l’application de la peine de mort dans notre pays, se trouve freinée par un moratoire. En attendant, Bahanla Lompo a été reconduit à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) d’où il a été convoyé à l’audience de ce 30 juin 2015. Une audience qui a sonné la fin des assises criminelles ouvertes le 15 juin dernier.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er juillet 2015 à 02:21, par vérité no1
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Félicitations à la justice ! Les garçons qui pensent qu’on peut tuer la fille de quelqu’un et circuler comme au temps des KAF, détrompez-vous ! La loi de Talion, oeil pour oeil, dent pour dent.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 03:03, par bourkibila
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    felicitations a la justice du pays des homes integres dans cette affaires. si quelqu’un ne t’aime pas, essaies d’aimer quelqu’un d’autres mais ne lui prends sa vie.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 04:22, par onemansow Le chock
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Est ce que go est fini dans waga ? Elle a un movais comportement, tu la laisse et tu cherches une otre. Cest las parce que tu as acces aux armes que tu va faire ca. Cela servira de lecon aux autres.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 04:57, par zeba
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Quil soit executé conformément à la loi du talion

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 06:39
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    si telle est la décision qui est prise pour ce genre d’acte qu’elle soit appliqué. Avec Blaise ces militaires se croyaient tout permis.
    C’est la justice et c’est comme ça.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 07:16, par ATTAKI
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Vous voyez comment le RSP est dangereux pour le peuple Burkinabè ? Je dis il faut purement et simplement dissoudre et disparaitre le RSP et ne plus entendre parler de ce nom qui a fait tant de crimes dans le pays des hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 07:40
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    N’importe quoi ! Tout le monde sait ce qu’il sait passé. Traquez eux là qui étaient à l’origine de ce meurtre

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 08:09, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    - BANHALA LOMPO, dit tout ! Dit tout ce que tu sais afin que Dieu te pardonne là-haut quand tu y partiras. N’accepte pas être le cabri du sacrifice. Dit tout ce que tu sais !

    - Parents de Bernadette TIENDRÉBÉOGO, accordez le pardon à LOMPO car c’est la main du Diable qui l’a guidé. Accordez-lui le pardon de Dieu et demandez l’annulation de sa peine. Faites-le au nom du Seigneur et pour un repos paisible de votre fille. N’acceptez pas un fardeau sur le coeur.

    - Rappellez-vous chers parents de BERNADETTE, que le Pape en personne avait pardonné à Méhémet Aly AGKA qui lui avait tiré dessus. Il est même allé le voir dans sa prison et l’a pardonné. Merci d’y réfléchir.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 08:18, par big
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    [->65582
    Un jugement à la hauteur de l’acte

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 08:20, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    ’’Cette décision, le père de la défunte, Michel Tiendrébéogo, dit en être très content’’.

    - Mon ami, vous avez perdu votre fille, et là-dessus, je vous comprend totalement, mais ne vous réjouissez jamais de la mort d’autrui même si vous en êtes le bénéficiaire. A votre place je ne me serai pas exprimé ainsi. J’aurai simplement dit : ’’La justice a été dite. Le jeune LOMPO paye de sa vie. Ce n’est pas l’idéal mais c’est la justice des Hommes’’.

    Dans cet élan, pardonnez LOMPO serait un acte héroique et spirituel pour vous.

    - Quand à LOMPO, s’il a la chance que les parents de sa copine le pardonne et qu’il ne soit plus fusillé, qu’il se dépêche de se convertir. Soit il devient Cathéchiste, Pasteur ou il devient Musulman pieux et fidèle à Allah le miséricordieux.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 08:41, par Goodman
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    C’est un jugement exemplaire. Il faudrait mettre ce juge sur l’affaire Guiro s’il est compétent pour cela. C’est un jugement sans état d’âme et basé sur les faits. Félicitations ! Une justice sévère et intransigeante est une justice qui vaut le respect !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 08:53
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Décidément l’affaire Bernadette Tiendrébéogo ne cessera d’étonner plus d’un.A l’issue du procès du caporal Bahanla Lompo le 30 juin dernier, j’en suis arrivé à me posé la question,à quelle version, faut-il croire ? Jugé pour crime d’assassinat avec préméditation et guet-apens par la justice de ce pays.Pour d’autres cet assassinat cache une autre réalité politique selon le Directeur de Publication du journal "L’Ourangan" M. Lohé Konaté lors d’une interview réalisée par le journal "le Pays". En voici un extrait : "Dans votre récente parution, vous parliez de l’affaire Bernadette Tiendrébéogo, cette jeune fille tuée en 2012 par le caporal Bahanla Lompo. Pouvez-vous nous en parler brièvement ?
    C’est une affaire assez compliquée parce que l’affaire Bernadette Tiendrébéogo implique forcément les services secrets, les services de renseignements pour qui cette jeune fille travaillait, puisqu’elle était leur collaboratrice. Mais, officiellement, c’est une fille qui se débrouillait, on peut le dire comme cela. En réalité, elle n’avait pas une activité officielle fixe. Malgré cela, elle avait un train de vie assez élevé, et pour ses parents, elle travaillait. Jusqu’à ce qu’on lui confie la mission de filer M. Salif Diallo à Niamey au Niger, et c’est dans ce cadre qu’elle s’est retrouvée au Niger. N’ayant pas de tuteur attitré, elle était logée dans un hôtel et pour ce que je sais personnellement, elle a effectué au moins deux missions au Niger pour filer Salif Diallo. Finalement, elle l’a retrouvé et elle lui a expliqué l’objet de sa présence au Niger. Salif Diallo lui a dit en substance ceci : « Tu fais bien de m’informer, mais nous allons te proposer quelque chose. Nous allons t’aider à t’installer dans un autre pays de ton choix, mais ne reviens plus au Burkina Faso tant que le régime Compaoré est en place ». Elle a répondu qu’elle était le soutien de sa famille et qu’elle ne pouvait pas s’éloigner de celle-ci. Rentrée de sa mission bredouille, elle avait donc échoué. Il fallait la faire taire. Mais comment ? Peut-être l’éliminer physiquement. C’est ce qui est arrivé finalement. Il y a eu deux éléments qui ont également été dépêchés à Niamey à la suite de la mission échouée de Bernadette, pour filer Salif Diallo. Quand ces derniers ont rendu compte à Salif Diallo, lui et le Président nigérien, Mahamadou Issoufou, se sont proposé de les aider à s’installer. Eux, ne sont plus revenus au pays. Je ne sais pas s’ils sont restés au Niger ou sont allés ailleurs.
    Est-ce parce que Bernadette a échoué à sa mission que le caporal l’a abattue ?
    Il a fallu que quelqu’un confie cette mission au caporal ! Le caporal ne peut pas de lui-même éliminer quelqu’un !
    Voulez-vous donc dire que la version du crime passionnel était fausse ?
    Oui ! Cette version ne tient pas la route ! C’est comme dans les histoires de drogue. Quand vous échouez, forcément, il faut qu’on vous élimine. Sinon, vous constituez un danger."

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 09:01, par hacianne
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    j’ai rarement vu une femme qui tire sur son mari pour des faits similaires. Les violences à l’encontre des femmes sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus violentes. Punir est donc salutaire .L’autre fois c’était une ressortissante de Koudougou qui s’était faite tranchée la tête par son homme, une autre fois encore ce sont des clitoris qui étaient vendus pour je ne sais quelle pratique à 150 000f, une autre fois encore c’est un époux qui a déchargé son arme sur sa femme qui partageait sa couche devant ses enfants, une autre a été découpée par un de ses clients .A cette allure ,je pense que le ministère du genre et celui des droits humains gagneraient à sensibiliser et à légiférer en la matiere.Ces choses là sont plus sérieuses que le viol conjugal. Les hommes devraient tenir compte de la fragilité féminine et du fait que la femme est avant leur sœur, leur mère .MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 09:12, par zig
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Très bien dit.on ne va dans l’armée pour se transformer en criminel.Servir sa patrie est la premiere devise sinon tout civil est un militaire potentiel.Donc nous ne voulons plus des lions de maison pour intimider les paisibles citoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 09:34, par Bernadette
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Merci les membres du jury. Un individu comme celui ci ne mérite pas de vivre.
    Que la peine soit exécutée et que cela serve de leçon à ceux qui pensent que parce qu’ils ont des armes à eux confiées, ont le droit de vie ou de mort sur les autres.
    Encore bravo !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 09:34
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    encore un rsp-iste. à dire que ces miliciens du rsp ne se maîtrisent pas car pour un oui ou pour un non,ils sont hors d’eux. vite la dissolution pure et simple du rsp.
    A bas le rsp

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 10:24, par madi zongo
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    enfin !il y’a une justice.tu serviras d’exemple a tous ceux qui commettront des crimes tout en pensant que rien ne leur arrivera.très satisfait du procès

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 11:16, par ka
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Mr. Lompo mérite sa peine car Dieu nous a donné cette vie précieuse, et personne n’a le droit de l’ôté. Je suis contre la peine de mort, la perpétuité sera la bienvenu pour les criminels comme Mr. Lompo. Je regrette que la justice n’a pas été ferme avec Guiro comme pour Lompo, car la somme de l’état détourner par ce minable de Guiro pouvait nourrir des milliers des Burkinabé qui n’a pas un repas par jour et qui meurt de faim tous les jours. Guiro méritait la sentence de la perpétuité comme Lompo , car la vie que Dieu nous a offert n’a pas le droit d’être détruite.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 11:51, par mninda
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Pendez le haut et court

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 12:05
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Que l’âme de Bernadette repose en paix

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 13:24, par ka
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Mr. Lompo mérite sa peine car Dieu nous a donné cette vie précieuse, et personne n’a le droit de l’ôté. Je suis contre la peine de mort, la perpétuité sera la bienvenu pour les criminels comme Mr. Lompo. Je regrette que la justice n’a pas été ferme avec Guiro comme pour Lompo, car la somme de l’état détourner par ce minable de Guiro pouvait nourrir des milliers des Burkinabé qui n’ont pas un repas par jour et qui meurt de faim tous les jours. Guiro méritait la sentence de la perpétuité comme Lompo , car la vie que Dieu nous offert n’a pas le d’être détruite.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 14:46, par justicier assoiffé
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    monsieur KORO YAMYELE , je ne te comprends plus là.Serais tu devenu prète, pasteur ou imam ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 15:37, par Moussa
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Koro Yamyele, il faut arreter de cermoner cette famille qui, toujours est en train de souffrir de ce crime inhumain. L’exemple du pape que tu donne n’est pas du tout relevant. En realite le pape l’a fait pour nos yeux. On connait l’histoire de l’eglise catholic et meme des autres religions aussi. Notre plus grave erreure ou devrais-je dire notre malhonettete c’est de ne pas reconaitre nos erreures. Depuis quand tu as vu le diable ? Pourquoi le diable n’a pas utiliser toi ta main pour commetre ce crime ? Le but de rendre justice est tout simplement pour decourager les eventuels futur criminels, pas parce qu’on pourra ressusciter le/la disparu. Et surtout c’est n’est pas pour decourager le diable. SOYONS HONETES.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 15:45, par Togsé
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Kôrô Yamyélé, tu n’es pas obligé d’intervenir dans le forum. Franchement, personne ne t’y oblige.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 16:20, par Zereson
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Où va mon pays ? J’ai peur !La violence sous toutes ses formes(physique, verbale, psychologique, morale,...) est en train de s’enraciner dangereusement dans les habitudes de mes frères et sœurs burkinabè. Il faut faire très attention.Revenons aux fondamentaux, c’est à dire notre nature humaine.Nous avons été créés à l’image de Dieu ne l’oublions pas.Déjà que le pays n’est pas doté de ressources naturelles, si nous devons encore perdre ce qui fait notre joie de vivre, c’est à dire notre humanisme, notre ’burkinabèité’ j’ai peur que l’avenir ne nous ouvre des portes infernales.frères et sœurs , faisons preuve de grandeur spirituelle, de tolérance,(évitons la vengeance à tout prix). Personne ne sortira gagnant si le pays continue dans cette voie.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 17:06, par Zwwa
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Les coupeurs de routes la quand on les attrape on les condamne a mort non ?????? Vrai vrai la justice faut pas etre populiste vous n’avez rien a prouver a qui que ce soit vous evez juste lire et dire le droit.....

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 17:59, par a
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    C’est Dieu seul qui sait la vérité dans cette histoire. Mission ? , affaire de cœur ?
    Mais une chose est certaine satan est là alors chers frères faites beaucoup attention ; a chaque fois invoquez le Tout Puissant et Il vous guidera dans toutes vos actions.
    J’ai failli vivre la même situation mais je dis merci à Dieu car il m’a guidé durant l’épreuve/
    vivre avec une femme durant 11 ans, payer son école, et un beau jour elle vous quitte sur une simple dispute conjugale( la première dispute) . A peine une année elle se remarie avec un blanc et s’envole pour l’Europe. 11 ans c’est pas 11 mois ni 11 jours. Mais aujourd’hui je suis très heureux avec une autre qui fut aussi une blessée de guerre et ensemble le seigneur a béni notre mariage avec un joli Bébé (Déo Gracias Rabasswendé). Mon Cous que le peuple Burkinabè t’accorde son pardon couronné de celui de notre créateur. Ensemble prions pour, pour l’äme de notre soeur et l’apaisement des coeurs meurtris par cette disparition tragique. Cela peut nous arriver à chacun de nous tous. Que Dieu nous en garde.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 18:11, par Elmagnifico
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Quand on lit le poste de l’internaute 12 -1er juillet 2015 à 08:43- on se demande si on n’est pas face à un jugement ambiguë ? Est-ce que certains individus ne travaillent pas à profiter du système transitoire en cours pour effacer toutes les traces de crimes rocambolesques et impunis survenus au Faso ? Pourquoi aller vite en besogne en jugeant à la Ponce Pilate (jugement somme toute expéditif) Lompo ?
    Si le directeur de l’Ouragan dont parle l’internaute 12 est en vie il devrait impérativement nous en dire plus ! De même, Salif Diallo qui est là, doit également donner de plus amples informations pour crédibiliser les dires du directeur de l’Ouragan. A moins que ce dernier ne soit le monteur par excellence des scenarii les plus époustouflants du système politique sanguinaire, abject et maudit des 27 suffocantes, angoissantes, insupportables et diaboliques années.
    Dans tous les cas depuis le 3 janvier 1966 jusqu’à nos jours, la Haute-Volta d’alors aujourd’hui Burkina Faso, n’a connu que des battements de cœur, de sueurs froides, des reniflements, des hoquets et de la stupeur ! Malgré tout le pays est resté debout par la sagesse des vieux, détenteurs d’une tradition de pardon, par la sagesse des religieux toutes confessions confondues.
    Certes le verdict soulage un tout petit peu tout citoyen burkinabè avide de justice et un peu plus la famille Tiendrébeogo, mais nous sommes dans un contexte où il faut que la Justice, qu’elle soit civile ou militaire, puisse procéder avec doigté de sorte que demain, ce que l’on tente de camoufler aujourd’hui à dessein ou par la précipitation, ne se révèle être une poudrière incontrôlable.
    J’ai comme l’impression qu’avant Octobre 2015 les hommes gênants, les dossiers gênants risquent de subir une destruction systématique.
    Bref dans tous les cas, pourvu qu’un jour, le peuple burkinabè puisse pousser un réel ouf de soulagement !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 18:14, par idrissa
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    par le jeu des remises de peine, il serait libre dans moins de 10 ans.
    RIP Bernadette que la terre te soit legere et une fois encore nos condoléances à la famille. nul ne devrait avoir à perdre son enfant dans ces conditions. sous ton toit et sous tes yeux et en toute impuissance

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 19:25, par issaka
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    C ’est bien fait pour elle, moi même j’ai falli tuer mon ex, ceux qui accusent mr lompo n’ont jamais vecu ces choses.tu paies ses études, jusqu’à la maîtrise d’une ecole professionnelles, elle s’ ’accapare de ts tes biens , tu meubles sa maison et fait les fiançailles, tte sa famille le sait, et toi en aventure, tout ton argent c ’était elle qui gérait tt, et tu arrives a obtenir tes papiers , tu reviens au faso au bout de 8ans et tu constates que la fille a fait un enft avec un mr dont la famille a accordé sa main sans au préalable te prevenir ni toi et ni ta famille restée au pays et c est sur ton lit de jeunesse que les deux ont fait leur enft.or avt ts les funerailles de sa famille c est toi qu on appelle pr dire de contribuer et meme pr la scolarité de certain de ses soeur. tu demandes des comptes et ni les vieux et personne ne te donne reponse.que c est dégueulasse , je suis dégoûté, qe faire.c est buter tte la famille.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 21:40
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    malheureusement , entretemps, une mutinerie en prison et hop, voila lompo parti , se refaire une vie, sinon se remettre au service du system.
    question : que fait on des coupeurs de route qui tuent ?
    a notre temps, on les ’’faisait ’’ dans le feu de l’action.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2015 à 23:31
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Un acte lache,ignoble, barbare et inhumain.punition bien meritee,paix a l ame de la defunte.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 08:28, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    - A Tous ceux qui s’insurgent contre moi sur ce forum, je vous dis ceci : lisez le post de l’internaute N°12 et vous saurez que vous ne savez rien !!! Et vous devriez vous repentir pour avoir réagi contre votre Kôrô Yamyélé que je suis.

    Quand je vous lis, j’ai l’impression que vous aimez voir tuer les gens !! Et si LOMPO était votre fils, votre frère ? Vous cautionnerez sa mise à mort ? Arrêtez le cirque car même le bon Dieu pardonne à ses enfants. Voilà pourquoi il a donné son Fils unique pour laver nos péchés ! Réfléchissez au lieu d’insulter le Kôrô que je suis ! A croire que ce sont des étudiants qui ne vont ni à l’Eglise, ni au Temple, ni à la Mosquée qui interviennent ici ! Même le fétiche pardonne si on lui fait la requête !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 09:58, par Jeremie OUEDRAOGO
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Lorsqu’on lit l’internaute n°12 il y’ a lieu de se poser des questions. Lompo a t-il agit de son propre chef ou y’ a t-il des commanditaires tapis dans l’ombre ? Je crois que Salif Daillo et le DP de l’ouragan auraient du être cités en témoins pour confirmer ou infirmer les informations parues dans l’ouragan. Lompo et les éventuels commanditaires méritent les mêmes peines. A Lompo de vider son sac pour soulager son cœur.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 10:12, par Achille
    En réponse à : Assises criminelles : Bahanla Lompo condamné à la peine de mort

    Par Kôrô Yamyélé
    Mets toi à la place du père de Bernadette. Ensuite relis ton message.
    Attention ça n’arrive pas qu’aux autres !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés