Dédougou pour le passage à une cinquième République

lundi 29 juin 2015 à 00h54min

Ce samedi 27 juin 2015, le Conseil national de la transition (CNT) a organisé à Dédougou une conférence publique. Il s’est agi de recueillir l’avis de la population de Dédougou sur la nécessité de passer à une nouvelle république sous la Transition. Pour le Professeur Laurent Bado, l’un des conférenciers et constitutionaliste de son état, il est impérieux d’élaborer une nouvelle constitution sous la Transition. Et à la population de Dédougou de renchérir, il est même « impératif dans la mesure où les politiciens sont imprévisibles ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dédougou pour le passage à une cinquième République

« Est-il nécessaire de passer à un nouvel ordre constitutionnel sous la Transition ? ». C’est autour de ce questionnement que le Conseil national de la transition (CNT) a organisé, ce samedi 27 juin 2015 à Dédougou une conférence publique. Le premier intervenant, le Professeur Laurent Bado a signifié que pour se prononcer sur une telle question, il faut au préalable savoir ce que c’est une République. Selon le Professeur Bado, on parle de république lorsque nous sommes dans un régime où le pouvoir est la chose publique. C’est quand le pouvoir est exercé dans l’intérêt général et non dans l’intérêt privé de celui qui l’exerce. Il a expliqué qu’en fonction des évolutions, toute république peut, à un certain moment, présenter des insuffisances. Lire la suite

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 juin 2015 à 01:01
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    Vous avez cette idée à 3 mois des élections ?!
    Tiens donc !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 06:45
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    Avant de faire un commentaire, il faut lire la suite !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 10:43, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    - Le CNT est plein de manges-mils ! Des gens qui n’avaient rien, mal habillés et qui trimaient pour avoir à manger et subitement, par la faveur du sort, ils sont devenus soits-disants ’’Députés’’. Alors, ils veulent que cela dure et donc font tout pour prolonger la TRANSITION. Mais c’est là qu’on les attend de pieds fermes ! Des manges-mils ne doivent pas continuer à se remplir les poches avec nos impôts.

    D’ailleurs dès le départ, moi Yamyélé j’ai été très clair ! Ces gens ne sont pas des députés car aucun ne les a élu et moi personnellement je ne me retrouve pas à travers eux et donc ils ne me représentent pas du tout ! Pour moi, ce sont des manges-mils et c’est tout ! Rien d’autre !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 10:50, par Charles
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    ou est la suite ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 11:09, par hervos one
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    suis d’accord avec BADO. tout comme SOMA, il affirme qu’il faut et il est encore possible de rédiger une nouvelle constitution avant les élections. Il faut vraiement etre Burkinabé pour se laisser égarer tout le temps par des soldats, incapables meme de lire un discours ou de maitriser des sujet d’ou doivent accoucher des prises de décisions déterminantes pour l’avenir du pays, on ferai mieux d’écouter nos penseurs du meme titre que CARL MAX....Au faite parlant de penseurs, le FASO en a toujours eu sauf qu’a chaque fois les fils de ce pays ont toujours fait des choix étourdis et stupides sur ceux qui doivent les diriger.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 11:30, par Allright
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    on reconnais de la nécessité pour le passage en 5 ème République mais on a plus le temps. la priorité de la transition doit impérativement organisé les élections. la date est fixé et il ne faut pas y revenir

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 11:42, par 5ème Faso
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    Du 1er au 15 juillet : Redaction de la Nouvelle Constitution.
    Du 16 au 31 juillet : Large diffusion, Correction et Explication en français, mooré, dioula et fufuldé au peuple.
    11 octobre ou Second tour présidentiel : Referendum sur l’adoption de la Nouvelle Constitution ; passage au 5ème Faso.
    Il nous faut en finir avec la 4ème Republique atroce de Blaise Compaoré. Cette Republique qui a vecu 27 ans en 54 ans d’indépendance soit la moitié, doit partir avec son président modificateur (2 mandats de 7ans et 2 mandats de 5 ans plus 3 ans de Front Populaire).

    Vive le 5ème Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 12:04, par deralter
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    mon professeur désolé, mais je ne sais pas quel deal vous ficelez avec les deputés génériques mais ça ne passera pas.
    primo il faut que le peuple tout entier comprenne le contenu de cette nouvelle constitution , la volonté seule du CNT ne suffit pas, d’ailleurs il y a combien de militaires dans le CNT ?
    secondo on vous sait très intelligent, mais la constitution ne doit pas être l’affaire d’une seule personne, certaines dispositions doivent être bien muris.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 12:06, par kaz
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    ils défendaient naguère la constitution contre vent et marrée et des gens sont morts pour çà. aujourd’hui ils veulent la changer car ils veulent prolonger leur bouffe. ceux qui sont morts sont donc mort cadeau ! médiocrité quand elle tient !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 13:53
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    areter ce cinéma la. pour la dissolution du RSP vous dites que c’est mieux de laisser la question au prochain gouvernement et pour une nouvelle constitution (acte plus grave que la dissolution du RSP) vous dites qu’il faut le faire pendant la transition. quelle est le deal qui se cache derrière une telle entreprise ? au debut je croyais que la transition était neutre , mais malgré le fait que je sois un insurgé du 30 octobre, je me rend compte que la transition n’est pas du tout neutre. il faut eviter d’adopter une constitution MPP pendant la transition. laissons les vrais representants du peuple le faire apres la transition et apres que le peuple les ait choisi dans les urnes. ces CNTistes ne m’inspirent plus confiance. et puis, il ya trop de reformes a faire, vous laissez ça pour faire le tour des regions pour depenser de l’argent. Dieu vous voit. tchrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 16:26, par TIEN FOBA
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    Moi je pense qu’il faut cesser de penser que les CNTistes veulent qu’on prolonge la Transition. Mais objectivement, pour bien faire, je pense qu’il faut courageusement opter pour le prolongement de la Transition en étant sûr qu’on aura du propre sous la main. C’est vraiment un sacrifice de la faire et je pense que c’est nécessaire pour le bien de tout le pays. Il faut mettre de côté le fait que les députés vont toujours rester et continuer à bénéficier de leurs avantages. Il ne sert à rien de se précipiter tout en sachant que la machine sera sérieusement grippée plus tard. ça sera en ce moment un recommencement, un retard. Ayons pour objectif, la recherche de l’intérêt général. Pour la crainte qu’on a par rapport aux partenaires techniques et financiers, il suffit d’expliquer à l’opinion internationale le bien fondé de ce prolongement pour une paix durable. Prenons le temps nécessaire pour élaborer une constitution à la volonté de la majorité des burkinabè et qui réponde à leur aspirations. Prenons le temps de parfaire ce ne l’est pas avant d’aller aux élections ; Franchement.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 19:42, par ben
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    Je vois mal un chef d’Etat qui arrive au pouvoir en Octobre et qui se met a modifie la Constitution en sa defaveur. S’il faut un passage a une 5eme republique c’est maintenant ou jamais parce que le pouvoir politique rend les hommes fous et cela est verifie surtout en Afrique. C’est meme impensable que l’on veuille aller a des elections sans faire un toiletage de la constitution et du code electorale, vu tous les problemes et les torpillages que cette meme constitution a connu en 2005 et elle confere la part du lion au chef de l’Etat qui peut a tout moment se defaire du peuple et constinuer sa course vers le paradis. Si la constitution n’est pas modifier et adapter a nos realites c’est pas demain qu’elle sera modifie parce que ceux qui auront le pouvoir ne vont pas le faire, croyez en ma parole.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 11:21, par Wend yellé
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    Yamyellé aï toi tu est jaloux. tu n’a rien dans ta tête. Simplement tu n’a pas eu la chance d’y être. Partout ailleurs dans le monde après une telle situation il y a CNT. Tu veux koi ? Comprends ce que s’est une république avant de réagir.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 11:39, par Wend yellé
    En réponse à : Dédougou pour le passage à une cinquième République

    Pas de député générique. député = député. Jaloux. être député générique soucieux de la misère du peuple et être député originale qui ne vote que des lois bidons, des lois modifiants des constitutions qui préfère tu ? Réfléchi avant de réagir

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés