Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le monde a l’habitude de faire de la place à l’homme dont les paroles et les actions montrent qu’il sait où il va.» Napoleon Hill

Ruines de Loropéni : sixième anniversaire d’un patrimoine mondial

Accueil > Actualités > Culture • • dimanche 28 juin 2015 à 16h50min
Ruines de Loropéni : sixième anniversaire d’un patrimoine mondial

Il y a six ans que les Ruines de Loropéni ont été classées patrimoine mondial de l’humanité. Le sixième anniversaire a été célébré ce vendredi 26 juin 2015, en présence des autorités coutumières, religieuses et des populations de la région du sud-ouest.

C’est dans la zone tampon et au pied du site des ruines de loropéni que s’est déroulée la cérémonie commémorative des six ans des ruines de loropéni comme patrimoine mondial de l’humanité. Prestations d’artistes de la région, allocutions, remises de lots aux forces armées ayant pris part à la course relais Gaoua –Loropéni (42,5km) et visite guidée sont les temps fort de cette célébration. Les populations locales par la voix du vice-président de la délégation spéciale de Loropéni ont traduit leur fierté et leur reconnaissance aux autorités pour les actions déjà entreprises pour la valorisation et la sauvegarde de ce site. Selon M.Tièryèrilou Somé, les populations de la belle cité du buffle fondent l’espoir que l’érection du centre d’interprétation et de gestion des ruines de Loropéni engrange des retombées économiques pour les habitants de la commune. Outre cela, il a saisi l’occasion pour lancer un cri de cœur aux autorités nationales pour le bitumage de la RN 11 reliant Gaoua à Banfora.

Pour Monseigneur Modeste ollo Kambou, évêque du diocèse de Gaoua et Co-parrain de la célébration, ces ruines donnent une visibilité à Loropéni, visibilité au sud-ouest et au Burkina Faso au sein des nations du monde. « Patrimoine culturel et naturel : Quelles synergies d’actions pour leur protection », ce thème pertinent nous interpelle tous de porter notre regard et notre attention sur l’héritage commun légué par nos ancêtres dans le domaine de la culture et en matière de préservation de la nature a, déclaré ollo Modeste Kambou. L’évêque a aussi indiqué qu’une éducation conséquente devra être donnée en vue d’une prise de conscience et d’un engagement responsable à protéger notre patrimoine culturel et naturel.

Des activités scientifiques sont menées à travers des recherches historiques, sociologiques, archéologiques, anthropologiques, archéométriques et des investigations auprès des communautés afin de percer le mystère qui entoure ces ruines. Le représentant du directeur chargé des sites classés au patrimoine mondial de l’humanité Vincent Sedogo affirme que : « Promesse a été faite d’ici le 10ème anniversaire prévue pour 2019, que si les investigations se poursuivent avec le même empressement, avec la même programmation nous pourrons trouver des réponses claires et satisfaisantes sur qui a construit, pourquoi et quand ont été construites les ruines de loropéni ».
En rappel, c’est en 1902 que les ruines de Loropéni ont été découvertes officiellement par un lieutenant de l’armée française. Et le 26 juin 2009, elles ont été inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Dalou Mathieu Da correspondant régional

Vos commentaires

  • Le 29 juin 2015 à 07:28, par ousmane En réponse à : Ruines de Loropéni : sixième anniversaire d’un patrimoine mondial

    C’est du n’importe quoi ça ! Vous brulez le carburant des pauvres honets citoyens pour celebrer l’anniversaire d’un site en ruine ! C’est malheureux pour vous. Il ya combien de burkinabés qui souffrent sur leur lit d’hopital pour manque soins ? L’hopital yaalgado est foutue toujours inondé et vous ne pensez meme pas a ces problemes. Malheureux imperialists.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2015 à 15:04, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Ruines de Loropéni : sixième anniversaire d’un patrimoine mondial

    - OUSMANE, laisse-les ! Un jour ils vont y aller et les génies du coin en ayant marre d’être dérangés chaque fois vont les poursuivre ils vont voir. Plusieurs vont fuir et abandonner leurs chaussures et les bonnets vont tomber au hasard ! Ces emmerdeurs de génies devront faire de grandes enjambées pour sauver leurs peaux !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés