Elevage : Le comité régional du centre sur la transhumance été installé

dimanche 28 juin 2015 à 16h05min

Dans la salle de conférence du conseil régional s’est tenue le 26 Juin 2015, la cérémonie d’installation du comité régional du centre sur la transhumance. Une installation suivie d’un atelier sur la transhumance. C’était en présence du directeur régional des ressources animales Docteur Godefroid Poda, du secrétaire général de la région du centre représentant le gouverneur de la région du centre, Raphaël Kaboré, ainsi que du directeur général des espaces et des aménagements pastoraux, Yamba Kaboré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Elevage : Le comité régional du centre sur la transhumance été installé

Le nouveau comité qui vient d’être installé compte 36 membres. Il est présidé par le Secrétaire général du ministère chargé des ressources animales de la région du centre. La transhumance est le déplacement organisé de nature saisonnière ou cyclique, des troupeaux de bétail ayant quitté les limites de leurs parcours habituels à la recherche d’un point d’eau, de pâturages ou de cures salées. Ce comité national de la transhumance qui est le cadre de concertation et d’orientation en la matière a pour mission d’apporter un appui au ministère des ressources animales dans l’analyse de la situation. Il est chargé de l’élaboration et de la mise en œuvre des stratégies en vue de l’organisation et de la bonne conduite de la transhumance et toutes les activités connexes.

Ce projet Concerne toutes les régions du Burkina sauf la région des Hauts Bassins, la région des Cascades et celle du sud- ouest. Des espaces ont été affectés pour la pâture des animaux. Ces espaces aménagés sont entre autres les espaces d’aménagement spécial ; les espaces de terroir réservés à la pâture ; les espaces de cultures fourragères destinés au pâturage direct des animaux. L’aménagement d’une zone comporte des opérations de bornage, de parcellement, de limitation etc. L’acquisition d’une parcelle dans cet espace est soumise à la détention préalable d’un permis d’exploitation. Pour une meilleure circulation du bétail un laissez-passer est mis à la disposition des éleveurs pour l’intérieur et l’extérieur du pays. Une structure a été mise en place pour soutenir les éleveurs. Appelé projet d’urgence d’appui à l’alimentation du bétail au Burkina Faso (PUAAB-BF), cette structure vise à améliorer l’accès à l’aliment à bétail appelé SPAI, à l’eau et aux déparasitants dans les zones affectées par la crise climatique au Burkina. Les bénéficiaires de cet appui sont d’environ 24 925 dont 18,33% de femmes. Ce projet est financé par le Ministère des Ressources Animales et « The World Bank Group ».

Eveline KOAMA (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés