Plateau du week-end : Infidélité d’un conjoint, quelle sera votre réaction en tant qu’ami

dimanche 28 juin 2015 à 16h02min

Vous êtes témoin de l’infidélité du conjoint ou de la conjointe de votre amie ou ami ! Quelle sera votre réaction ? Telle est la délicate question que nous avons posée à des Ouagalais, dans la soirée du 27 juin 2015. Les avis sont de trois ordres. Entre ceux qui prônent l’approche « du sage » auprès de la fautive ou du fautif, ceux qui préfèrent alerter le cocufié et enfin ceux qui décident de rester en retrait, il faudra bien choisir ! Vous, que ferez-vous ? Lisez les réactions !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Plateau du week-end : Infidélité d’un conjoint, quelle sera votre réaction en tant qu’ami

Aïssatou Touré, ménagère

Je pense que cela dépendra de l’amitié qu’il existe entre mon amie et moi et du nombre d’années de relations qu’il existe entre elle et son mari. Il faut qu’on se dise la vérité, nous les femmes, nous sommes compliquées. Même si je lui dis que j’ai surpris son conjoint en flagrant délit d’adultère, elle risque de me prendre pour responsable de ce qui adviendra. Chez nous on dit qu’ « entre l’arbre et l’écorce, il ne faut pas mettre son doigt ». Chacun a ses problèmes et j’ai les miens aussi. Donc, je continue mon chemin. Si un jour elle est éveillée par des soupçons et qu’elle m’en parle, alors j’essaierai d’avertir son mari et je lui dirai d’arrêter. Ce n’est pas facile mais il faut bien essayer.

Farouk Kaboré, étudiant

C’est un sujet très délicat qu’il faudra prendre avec des pincettes. Nul n’est parfait et il ne faudrait pas jeter la première pierre à autrui. La meilleure stratégie à adopter c’est d’approcher l’épouse présumée innocente. Si elle sait que je sais, alors c’est elle-même qui viendra négocier pour que je ne traine pas son infidélité auprès de son mari qui est évidemment mon ami. Mais si elle ne sait pas que je sais, alors je lui demanderai tout simplement d’arrêter car son couple risque de partir en fumée. Je ne vais pas la menacer mais je vais juste lui rappeler que si elle recommence, je vais tout raconter à son époux car ce dernier ne mérite pas cela. Il est vrai que les femmes sont très têtues mais quand il s’agit de leur foyer, elles ne répètent pas le même scénario. En théorie comme cela, ça parait facile mais en réalité lorsqu’on est confronté à ce genre de situation, on risque de passer à côté.

Eric Sanfo, gérant de kiosque

Qu’elle soit infidèle ou pas envers mon ami, c’est un problème qui n’engage que les deux. Je n’ai rien à faire là-bas. Nous les africains, nous aimons rentrer là où on ne nous a pas appelés. On veut régler les problèmes des autres alors qu’on en a des tonnes posés à la maison. Tant que ce n’est pas mon ami qui m’approche pour me dire qu’il soupçonne sa femme de tromperie, moi je n’interviendrai pas. C’est dans la nature d’une femme d’être la coqueluche auprès des hommes et c’est dans le sang des hommes aussi d’être d’éternels infidèles. Et comme on dit, allons seulement ! Y a rien en face…

Sandrine Boni, coiffeuse

(Rires) ! Cette question-là me dépasse ! J’ai vécu pratiquement la même situation avec une camarade. Son mari me faisait la cour. Il m’envoyait des unités de recharges et m’offrait de jolis cadeaux par l’intermédiaire d’un jeune du quartier. Mais je déclinais tout, même ses invitations au restaurant et à l’hôtel. Il m’a donc menacé de dire à sa femme que je le draguais. J’ai vite paniqué et j’en ai parlé à mon frère. Il m’a conseillée de ne pas céder à ses avances quoi qu’il advienne. « S’il insiste, persiste et signe alors va dire à ta camarade. Devance-le », Voici ce que m’a dit mon frère cadet. Les harcèlements continuaient et au bout de 8 mois, j’ai pris la résolution d’en parler à ma copine. Arrivée chez elle, je fus surprise de savoir, qu’elle était au courant du problème depuis longtemps. Elle savait que son époux me courtisait et elle n’a pas bronché. Elle m’a juste dit que son rôle, c’est de lui donner des enfants et de ne pas ouvrir le clapet. Le reste ne l’intéressait pas. C’est vraiment triste ! Ce jour-même, « le coureur de jupons » est venu nous surprendre en conversations et il a vite compris. Depuis ce jour-là, il ne m’embête plus car j’ai changé de numéro et j’ai aussi déménagé.

Alex Bado, pompiste

C’est un sujet sur lequel j’ai déjà débattu avec des amis. Certains vous diront qu’il est plus sage de discuter avec la femme en faute tandis que d’autres aborderont le sujet directement avec leur ami. Ce sont des points de vue et je les respecte. Pour ma part, je pense qu’il ne faut rien faire. C’est peut être une petite aventure qu’ils vivent et si tu te précipites pour « jouer » au super héros, tu risques de te brûler les ailes. On a coutume de dire qu’entre l’arbre et l’écorce, il ne faut pas mettre le doigt. L’amour est un sentiment qu’il ne faut pas prendre à la légère dans un couple surtout quand il y a des enfants. Qu’est-ce qu’on gagne en racontant à l’autre que sa femme est patati patata… Qu’est-ce qu’on gagne aussi en essayant de conseiller la femme ? Rien car les femmes ont des oreilles bouchées. Quand tu parles, ça ne rentre même pas !

Propos recueillis par Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés