Campagne de production fourragère 2014/2015 : Ouédraogo Modeste remporte le prix du meilleur producteur

samedi 27 juin 2015 à 23h10min

Le ministre des Ressources animales, Jean Paul Rouamba a remis ce vendredi 26 juin 2015 à Dédougou, le prix du meilleur producteur fourrager à Modeste Ouédraogo de la Région du Centre. Il a saisi l’occasion pour lancer la campagne de production fourragère 2015/2016. Le ministre des Ressources animales affiche un objectif de 4000 tonnes de cultures fourrages pour la campagne 2015-2016.

Campagne de production fourragère 2014/2015 : Ouédraogo Modeste remporte le prix du meilleur producteur

Le troisième produit d’exportation du Burkina, après l’or et le coton est confronté à des difficultés. En effet, avec une contribution de 18% au produit intérieur brut, l’élevage fait face au rétrécissement des surfaces pâturables et à une faible disponibilité fourragère surtout en saison sèche. C’est pourquoi, explique le ministère des ressources animales Jean Paul Rouamba, nous avons initié le concours du « meilleur producteur fourrager ». L’objectif est de stimuler la production fourragère afin de parvenir à l’autosuffisance et à la sécurité alimentaire du bétail. Il va aussi permettre d’éviter un tant soit peu les conflits éleveurs/agriculteurs. C’est Monsieur Modeste Ouédraogo de la région du Centre qui repart avec le premier prix national de la deuxième édition. Le ministre des ressources animales Jean Paul Rouamba lui a remis ce vendredi 26 juin 2015 à Dédougou son butin. Il s’agit d’un prix en nature d’une valeur 2 993 500 FCFA. Il est composé d’un broyeur, deux brouettes, deux charrettes, trois caissons, deux pulvérisateurs, trois tonnes de Spai (tourto), 250 kg de maïs, 60 kg de Niebè et 60 kg du Mucuna. Il est suivi de Oumarou Sawadogo du centre nord avec un prix en nature d’un montant de 2 521 500 FCFA. Monsieur Issa KaInoré du centre ouest vient en troisième position avec un prix en nature d’un montant de 2 200 500 FCFA. Ces deux prix sont également composés de broyeur, brouette, charrette, caissons, pulvérisateur, tonne de Spai (tourto), sacs de mais, sacs de Niébé et du Mucana. Sur cette liste nationale, 13 candidats ont été primés dont (2) deux femmes.
Au niveau des prix régionaux, dans la Boucle du Mouhoun, Mahamadou Yampa des Banwa remporte le premier prix en nature d’un montant de 954 900 FCFA. Le deuxième prix d’une valeur estimée à 900 000 FCFA revient à Oubon Sougué des Balé. Et le troisième prix à Diallo Hamidou de la Kossi avec 390 000 FCFA.

400 tonnes de culture fourragère pour 2015-2016

Le meilleur producteur fourrager du Burkina 2014-2015, ModesteOuédraogo s’est dit comblé par ce prix. « C’est un sentiment de satisfaction et de joie parce qu’en fauchant le foin je ne m’attendais pas à un tel prix ». Pour lui, c’est d’abord une invite à mieux faire. « Ce prix va me donner le courage de travailler davantage et va me permettre d’assurer une bonne alimentation. Les outils, les semences et les aliments pour bétail reçus vont me permettre d’améliorer le quotidien de mon bétail. Au-delà du concours, confie le lauréat, lorsque nous avons des ressources alimentaires, nous arrivons à alimenter nos animaux qui vont produire beaucoup de lait, beaucoup de viande, beaucoup de veaux ». Il invite par conséquent, ses collègues éleveurs à lui emboiter le pas.

En une pierre deux coups, à l’issue de la remise du prix national du meilleur producteur fourrager, le ministre des Ressources animales, Jean Paul Rouamba a lancé la campagne de production fourragère 2015/2016. Il a félicité les lauréats et a souhaité une production fourragère de 4.000 tonnes pour la campagne 2015-2016. Pour cela, il promet de relancer le prix du ministre des ressources animales du producteur fourrager d’une valeur d’un million à partir de cette campagne. Le ministre Rouamba a promis également de passer à la catégorisation des producteurs lors du prochain concours.

Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun , Justin Somé, quant à lui a félicité cette initiative et a remercié les organisateurs pour le choix de sa région pour abriter cette cérémonie. Monsieur Somé a invité les différents lauréats à être des modèles et des relais dans leurs régions respectives. Il a particulièrement invité les éleveurs de sa région de s’approprier la production du fourrage.

Aboubacar TRAORE (Collaborateur)
Ibrahima TRAORE
Lefaso.net

Messages

  • FELECITATION A CE PROMOTIONNAIRE QUI S’EST TOUJOURS BATTU DEPUIS 1993 DANS LE DOMAINE DE L’ELEVAGE. C’EST LE FRUIT DE LA PERSEVERANCE ET DE L’ABNEGATION AU TRAVAIL. BON VENT MON FRERE..

  • Meilleurs producteur qu’est qu’il a produit ? Ou bien c’est le fait de faucher l’herbe. Vous aurez du relater ses activites en matiere de production de fourrage. Si quelqu’un gagne un prix, dite au moins ce qu’il a fait pour le meriter.

  • Ceux la sont les vrais burinabes l état doit suivre ces hommes de près, les organisé de plus avec toutes les institutions de ce secteur. Le formé d’avantages tout ce que un chef d’entreprise doit connaître. Je ne connais le niveau d étude de cet homme mais l homme ne peut pas tout connaître.

  • C’est une faillite totale pour ce ministère. Il présente les mêmes individus à toutes les éditions, toutes les rencontres, toutes les subventions. C’est une honte à un ministère qui est incapable de montrer d’autres acteurs modèles. Je vous donne RDV l’an prochain et vous verrez que c’est les mêmes. Prenez le lauréat et visitez les documents de ce ministère, il est présent partout !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés