Malnutrition : « Génération Nutrition », un rempart pour éradiquer le phénomène

samedi 27 juin 2015 à 00h57min

C’est parti pour la campagne « Génération Nutrition ». Elle a été officiellement lancée, ce 26 juin 2015 à Ouagadougou, par l’ONG Action contre la faim et ses partenaires au cours d’une cérémonie marrainée par Mariam Lamizana. Et c’est l’école primaire publique de la Citée An 2 qui a servi de cadre à la tenue de l’événement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Malnutrition : « Génération Nutrition », un rempart pour éradiquer le phénomène

La bataille contre la malnutrition aigüe a amorcé une nouvelle dynamique. Le fléau doit être bouté hors du Burkina Faso au regard des pertes en vies humaines et des pertes économiques qu’il inflige au pays. 350 000 enfants sont touchés et 409 milliards de F CFA partent en fumée. Les incidences sont donc énormes et les gouvernants doivent désormais faire l’économie des grands discours et déclarations et réagir vite par des actions concrètes. En espérant vaincre la mortalité infantile liée à la malnutrition aigüe, neuf ONG internationales et nationales mutualisent leurs efforts au sein de la campagne dénommée « Génération Nutrition ». Acteurs politiques et membres de la société civile seront interpellés sur « l’urgence de leur engagement » pour sauver la vie des malades et, partant, de l’économie nationale. Le top de départ de cet événement a été donné dans la matinée de ce 26 juin en présence de Mariam Lamizana, ancienne ministre de l’Action sociale et de la solidarité nationale et des différents partenaires avec à leur tête Thomas Loreaux, Directeur pays de l’ONG Action contre la faim.

Une pétition, un pas en avant

Les élèves de l’école primaire publique de la cité An 2 ne voulaient manquer en aucun cas l’événement. Chacun tenait à être aux premières loges pour écouter les messages des intervenants mais surtout pour profiter d’un probable spectacle. Au cours de la cérémonie, une pétition a été signée symboliquement par le Directeur pays d’ACF, la marraine et le directeur de l’école Abdoul Karim Yaméogo. Cette pétition, qui constitue un signal fort des acteurs à éradiquer la malnutrition aigüe, s’adresse aux gouvernements et sera transmise également au Secrétariat général des Nations-Unies. Elle peut être signée en ligne sur www.generation-nutrition.org. L’objectif visé est de placer le combat contre le fléau au centre des stratégies de développement post 2015. Au Burkina Faso, la campagne « Génération Nutrition » a débuté ses activités de plaidoirie en 2014. Il ne lui reste que deux ans pour affuter toutes ses armes afin de parvenir à ses objectifs.

Pour une synergie d’actions

« J’espère que cette campagne va rapporter beaucoup au Burkina », souligne Thomas Loreaux. Selon lui, le pays doit s’engager à offrir « un traitement approprié et de qualité » à tout enfant de moins de cinq ans souffrant de la malnutrition aigüe. Il doit surtout mettre en place des stratégies pour prévenir et arrêter à temps les premiers signes du mal. Rappelons cependant que la lutte contre le fléau ne saurait se faire en dehors d’une approche multisectorielle. Combattre la sous- nutrition infantile sans assurer l’accès des populations à l’eau potable, aux ouvrages d’assainissement, aux services sanitaires et surtout à l’éducation ; serait une entreprise vaine. Mais « c’est au prix de nos efforts communs que nous pourrons mieux agir afin que plus aucun enfant ne meurt de malnutrition dans notre pays », a conclu Mariam Lamizana.
Rappelons que l’éclat de cette cérémonie de lancement a été rehaussé par quatre déclamations de slams et la prestation de deux artistes musiciens dont Mariam Rovane qui a fait le show avec les enfants.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Liste des partenaires de la campagne
1. Action contre la faim (ACF)
2. Help
3. Save the Children
4. Terre des hommes
5. Association Tin Tua
6. Club des journalistes et communicateurs pour la nutrition et la sécurité alimentaire
7. Secrétariat permanent des organisations non-gouvernementales (SPONG)
8. Réseau d’appui à la citoyenneté des femmes rurales d’Afrique de l’Ouest et du Tchad (RESACIFROAT)
9. Association appui moral, matériel et intellectuel à l’enfant (A.M.M.I.E.)

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés