Energies renouvelables : le marché du solaire en analyse à Ouaga

vendredi 26 juin 2015 à 03h04min

La 2e Conférence internationale sur l’énergie solaire en Afrique (Africasolar) a ouvert ses portes ce jeudi 25 juin 2015 à Ouagadougou en présence du Ministre des Mines et de l’énergie, Boubacar Ba. Thème de réflexion pour les éminents chercheurs et professionnels du domaine qui ont fait le déplacement de Ouagadougou : « Le marché solaire en Afrique : atouts et faiblesses ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Energies renouvelables : le marché du solaire en analyse à Ouaga

Avec les délestages à répétition que connaissent les pays africains, le solaire, bien qu’il ne soit pas une panacée, peut contribuer comme une solution dans la fourniture de l’énergie aux populations. C’est pourquoi depuis quelques années, des spécialistes du domaine s’évertuent à rendre disponible cette énergie. L’engouement pour cette énergie a fini par créer un marché.
Convaincus que ce marché est porteur, des chercheurs et professionnels du domaine présents à Ouagadougou dans le cadre de la Conférence internationale sur l’énergie solaire en Afrique ont décidé de se pencher sur la question.
Pour le représentant du président de la délégation spéciale de Ouagadougou, la commune a découvert l’avantage du solaire depuis quelques années et en bénéficie même déjà. « Les lampadaires solaires qui éclairent nos routes et des classes ainsi que les chauffe-eaux solaires installés dans certains centres de santé témoignent de l’importance que nous accordons à ce type d’énergie », a-t-il indiqué.

Analyser le marché

Venus de plusieurs pays, des scientifiques, des experts et des investisseurs vont réfléchir à l’avenir de l’énergie solaire en Afrique. Ils auront à répondre aux questions suivantes : « quels sont les maux qui minent le développement du marché africain du solaire malgré le fort potentiel dont disposent nos pays ? » et « quelles sont les opportunités et les pistes de solution pour maitriser et vulgariser l’exploitation de la ressource solaire sous toutes ses formes (thermique et photovoltaïque) sur le continent ? »

En véritable cadre d’échanges, Africasolar 2015 va permettre aux participants de partager leurs expériences et de formuler des propositions à l’endroit des décideurs publics.

Au cours des trois jours, les participants vont aborder des thématiques diverses allant du type de technologies solaires adaptées à l’Afrique à la place des politiques, des financiers et des entreprises privées dans le développement de la filière solaire en Afrique. « De façon spécifique, AfricaSolar 2015 devra permettre d’évaluer les différentes technologies solaires, les opportunités offertes par chacune d’elle et, aussi, d’évaluer le marché du solaire en Afrique en vue d’en déceler les atouts et les faiblesses », a indiqué le Pr Amadou Hama Maiga, directeur général de 2iE.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés