Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Energies renouvelables : le marché du solaire en analyse à Ouaga

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 26 juin 2015 à 03h04min
Energies renouvelables : le marché du solaire en analyse à Ouaga

La 2e Conférence internationale sur l’énergie solaire en Afrique (Africasolar) a ouvert ses portes ce jeudi 25 juin 2015 à Ouagadougou en présence du Ministre des Mines et de l’énergie, Boubacar Ba. Thème de réflexion pour les éminents chercheurs et professionnels du domaine qui ont fait le déplacement de Ouagadougou : « Le marché solaire en Afrique : atouts et faiblesses ».

Avec les délestages à répétition que connaissent les pays africains, le solaire, bien qu’il ne soit pas une panacée, peut contribuer comme une solution dans la fourniture de l’énergie aux populations. C’est pourquoi depuis quelques années, des spécialistes du domaine s’évertuent à rendre disponible cette énergie. L’engouement pour cette énergie a fini par créer un marché.
Convaincus que ce marché est porteur, des chercheurs et professionnels du domaine présents à Ouagadougou dans le cadre de la Conférence internationale sur l’énergie solaire en Afrique ont décidé de se pencher sur la question.
Pour le représentant du président de la délégation spéciale de Ouagadougou, la commune a découvert l’avantage du solaire depuis quelques années et en bénéficie même déjà. « Les lampadaires solaires qui éclairent nos routes et des classes ainsi que les chauffe-eaux solaires installés dans certains centres de santé témoignent de l’importance que nous accordons à ce type d’énergie », a-t-il indiqué.

Analyser le marché

Venus de plusieurs pays, des scientifiques, des experts et des investisseurs vont réfléchir à l’avenir de l’énergie solaire en Afrique. Ils auront à répondre aux questions suivantes : « quels sont les maux qui minent le développement du marché africain du solaire malgré le fort potentiel dont disposent nos pays ? » et « quelles sont les opportunités et les pistes de solution pour maitriser et vulgariser l’exploitation de la ressource solaire sous toutes ses formes (thermique et photovoltaïque) sur le continent ? »

En véritable cadre d’échanges, Africasolar 2015 va permettre aux participants de partager leurs expériences et de formuler des propositions à l’endroit des décideurs publics.

Au cours des trois jours, les participants vont aborder des thématiques diverses allant du type de technologies solaires adaptées à l’Afrique à la place des politiques, des financiers et des entreprises privées dans le développement de la filière solaire en Afrique. « De façon spécifique, AfricaSolar 2015 devra permettre d’évaluer les différentes technologies solaires, les opportunités offertes par chacune d’elle et, aussi, d’évaluer le marché du solaire en Afrique en vue d’en déceler les atouts et les faiblesses », a indiqué le Pr Amadou Hama Maiga, directeur général de 2iE.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Efficacité du contrôle de la commande publique : Dr Mathias Dolly propose une juridictionnalisation de l’Organe de règlement des différends (ORD)
Burkina : L’opération coup de compassion pour Seytenga lancée
Burkina : Danielle Bougaïré perd le procès contre Abdoulazize Bamogo
10e anniversaire de l’Ordre des ingénieurs en génie civil : Cim Métal SA aux côtés des professionnels du BTP pour des ouvrages de qualité
Baccalauréat 2022 au Burkina : Des encadreurs pédagogiques demandent la reprise de l’épreuve de sciences physiques série D
Santé sexuelle et reproductive des jeunes : L’association African solidarité et CORDAID organisent un atelier de partage d’expériences
Entrepreneuriat des jeunes : « J’ai toujours été passionnée de mode dès l’enfance », Dovi Rouamba
Bobo-Dioulasso : Plus de 1 600 cartons de poissons impropres à la consommation saisis et détruits
Insécurité au Burkina : Un nouveau braquage sur l’axe Ouagadougou-Bobo-Dioulasso
Modernisation de l’état civil au Burkina : 118 000 enfants dotés d’actes de naissance grâce au projet PAMEC
Promotion de l’agroécologie : Des producteurs modèles de Salgo récompensés
Assainissement des structures sanitaires au Burkina : La gestion des déchets biomédicaux décortiquée par les étudiants de l’école burkinabè des affaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés