Energies renouvelables : la CEDEAO veut soutenir les entreprises

mercredi 24 juin 2015 à 03h09min

Soutenir les entreprises de l’espace communautaire qui évoluent dans les énergies renouvelables. Telle est désormais l’ambition de la CEDEAO qui a mis en place certains instruments au nombre desquels le Comité technique de la facilité d’appui à l’entreprenariat dans les énergies renouvelables de la CEDEAO qui tient les 23 et 24 juin 2015 à Ouagadougou sa première réunion. Il s’agira pour les experts de valider les critères de sélection et de choisir les entreprises qui vont bénéficier de l’appui de l’institution.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Energies renouvelables : la CEDEAO veut soutenir les entreprises

Pour cet exercice, ils représentent une dizaine de structures qui ont accepté de prendre part au projet. Ils viennent du Burkina mais aussi d’autres pays membres de la CEDEAO et même au-delà de l’Afrique. Pendant deux jours, ils vont se pencher sur le projet de facilité d’appui à l’entreprenariat dans les énergies renouvelables de la CEDEAO. « Le projet a pour objectif de soutenir les entreprises qui sont dans le solaire et qui ont déjà entre 3 et 5 ans d’existence. Le projet s’intéresse aux difficultés que ces entreprises rencontrent afin de leur venir en appui », a expliqué le Dr Bachir Ousmane Ouédraogo, coordonnateur du projet.
L’appui dont il est question sera purement technique. « Nous précisons que c’est un appui technique parce que nous avons un pool d’experts qui sont avec nous et qui vont nous permettre de voir comment soutenir ces entreprises dans les domaines qu’elles souhaitent. Nous avons également des banques avec nous. Pour le côté financier, nous aidons ces entreprises à avoir un business-plan banquable et nous les mettrons en contact avec les différentes banques qui sont avec nous afin qu’ils puissent avoir des financements », a ajouté Dr Ouédraogo.

Sélectionner les entreprises méritantes

Après le lancement du projet en avril dernier en présence d’une quinzaine de structures, un appel à candidatures a été lancé par le comité technique. « Nous avons reçu 61 candidatures dont 21 du Burkina Faso », a précisé le coordonnateur du projet.

Les membres du Comité technique qui se réunissent vont donc se pencher sur les critères de sélection dont une ébauche a été soumise à leur appréciation. Ils vont par la suite procéder au choix de 20 à 30 entreprises qui vont bénéficier de l’appui. « Nous allons les appuyer dans les domaines que ces entreprises souhaitent. Tout cela dans l’optique de permettre à la technologie du solaire de se développer et de s’adapter à l’Afrique. Parce que nous devons nous départir du préfabriqué », a ajouté Dr Bachir Ousmane Ouédraogo.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés