Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

lundi 22 juin 2015 à 03h02min

La Chambre criminelle de la Cour d’appel de Ouagadougou a finalement rendu sa décision sur l’affaire Guiro. Il en est ainsi, du moins avec le verdict rendu au cours de la nuit du 20 au 21 juin 2015 dans la salle qui sert de cadre aux assises criminelles ouvertes le 15 juin dernier. Un verdict qui prononce la condamnation de M. Guiro dont la culpabilité a été établie relativement à certains des chefs d’accusation qui pesaient sur lui.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

Il était 23h30, lorsque le jury criminel présidé par Jean Emile Somda, 1er président de la Cour d’appel, regagnait la salle d’audience pour la énième fois depuis l’ouverture – deux jours plus tôt - de ce procès. Ce jury venait ainsi de passer plus de cinq heures de recueillement au cours duquel recueillement chacun de ses membres devrait faire parler ‘’son intime conviction’’. Et ce, après avoir écouté avec la plus grande attention, tous les intervenants dans ce procès. Mais surtout après une claire compréhension des questions de droit formulées et rendues publiques par le président Somda, et dont les réponses précises devraient au mieux, orienter la décision à prononcer.
La première de ces questions a été formulée en ces termes : « Guiro Ousmane est-il coupable d’avoir à Ouagadougou, courant année 2011, en tout cas depuis moins de trois ans, étant fonctionnaire de l’ordre administratif ou judiciaire, militaire ou assimilé, agent ou préposé de l’administration ou personne investie d’un mandat électif, en l’espèce directeur général des douanes du Burkina Faso, agréé des offres, reçu des dons ou présents, en l’espèce des sommes d’argent ? ». A cette question, le jury constitué de trois magistrats professionnels et de quatre jurés, a majoritairement répondu ‘’Oui’’. Une question subsidiaire en a découlé : « Les choses ou valeurs reçues sont-elles d’une valeur de 1 906 190 604 FCFA ? ». A cette dernière, la réponse a été « ‘’non’’ à la majorité ». Cette somme étant celle trouvée dans les cantines saisies en fin décembre 2011. Des cantines (vides) apportées sous escorte de gendarmerie, à l’audience de ce 20 juin 2015.
A la deuxième de ces questions, celle selon laquelle « Guiro Ousmane est-il coupable de s’être à Ouagadougou courant 2011, en tout cas depuis moins de dix ans, enrichi illicitement en se servant de la fonction de directeur général des douanes du Burkina Faso, pour acquérir personnellement la somme de 1 906 190 604 FCFA par acceptation d’offres, réception de dons ou présents pour accomplir ou s’abstenir d’accomplir des actes de sa fonction, ou de son emploi non-sujets à salaire ? », le « jury a répondu ‘’non’’ à la majorité ».
Et à la troisième, « Guiro Ousmane est-il coupable d’avoir à Ouagadougou, courant année 2011, en tout cas depuis moins de trois ans, contrevenu à la législation relative au contrôle des changes, en n’observant point les procédures prescrites ou les formalités exigées, en l’espèce, en n’accomplissant pas le devoir de céder à un intermédiaire habilité dans un délai de huit jours à compter de la date d’entrée sur le territoire national de billets étrangers et autres moyens de paiement libellés en devises, leur contre-valeur excédant 500 000 FCFA ? », la réponse est « ’’oui’’ à la majorité ». « Existe-il des circonstances atténuantes ? ». La réponse est « ‘’oui’’ à la majorité ».

La corruption porte sur la somme de 900 000 000 FCFA

Tirant, à la lumière des termes des articles 156 du Code pénal et 37 du Code des douanes, les conséquences de ces réponses, la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Ouagadougou a déclaré « Guiro Ousmane coupable des faits de corruption, mais dit que la corruption porte sur la somme de 900 000 000 FCFA ». D’où sa condamnation non seulement à « une peine d’emprisonnement de deux ans assortis du sursis », mais aussi au paiement de « la somme de 10 000 000 FCFA à titre d’amende ».
Et ce n’est pas tout. La Chambre criminelle « ordonne la confiscation des objets saisis, à hauteur de 900 000 000 FCFA, outre les devises étrangères », et « condamne Guiro Ousmane aux dépens ».

La Cour déboute l’AJT dans sa réclamation de 500 000 000 FCFA

Répondant spécifiquement à la réclamation de dommages-intérêts, une réclamation émise par l’Agence judiciaire du trésor (AJT), Jean Emile Somda dira que « Sur les intérêts civils, la Chambre, après en avoir délibéré hors la présence des jurés, reçoit la constitution de partie civile de l’Agence judiciaire du trésor en la forme. Au fond, l’en déboute comme étant mal fondée ». Autrement dit, la Chambre criminelle a reconnu que l’AJT était fondée à se constituer partie civile dans ce procès, mais que, ce qu’elle réclame de l’accusé au titre de dommages qu’aurait subis l’Etat, ne se justifie pas.
Au terme de sa plaidoirie en effet, l’AJT a demandé au jury de condamner l’accusé au versement de 500 000 000 FCFA et de prononcer au profit de l’Etat burkinabé, la confiscation des sommes et valeurs scellées. Pour elle (l’AJT), M. Guiro a commis l’infraction de corruption passive en acceptant dans le cadre de l’exercice de ses fonctions, des fonds de la part de divers acteurs (directeurs régionaux des douanes, de commerçants, de transitaires). Il a également, selon l’AJT, commis l’infraction d’enrichissement illicite pour avoir accumulé, par usage des moyens de l’Etat, de la richesse injustifiable.
A en croire l’AJT, le cumul des salaires et avantages légaux de M. Guiro durant toute sa carrière professionnelle, se chiffrent à un peu plus de 483 millions de FCFA. Or, les seuls fonds scellés et dont il est propriétaire se chiffrent à près de deux milliards. Ousmane Guiro doit donc être condamné. En sus, il aurait violé la règlementation des changes, en arguant du fait qu’il n’en avait pas connaissance. Etant donné que « nul n’est censé ignorer la loi », M. Guiro doit, de l’avis de l’AJT, être condamné.

Le parquet, très peu suivi

Pour les mêmes chefs d’accusation et inspiré par les mêmes raisonnements, le parquet a demandé à la Cour de condamner fermement M. Guiro. Pour le parquet en effet, sur la base des seuls fonds saisis dans des cantines, et au regard de ce que Guiro devrait légitimement avoir comme rémunération en tant qu’agent public de l’Etat, flotte la somme de plus d’un milliard qu’il ne peut justifier. Et à en croire le procureur général Laurent Poda, cette somme injustifiable acquise sur la base de « contrats occultes » peut, à elle seule, financer la construction de 19 CSPS (Centres de santé et de promotion sociale), ou de 33 écoles, ou encore de 361 forages.
Du reste, le parquet a invité la Cour « à déclarer Guiro coupable de ces trois chefs d’accusation ». Et de le condamner en conséquence, à dix ans d’emprisonnement ferme, au paiement de dix millions à titre d’amende, à l’interdiction de ses droits civiques durant cinq ans. La Cour a également été invitée par le parquet, à décerner - séance tenante - un mandat de dépôt à M. Guiro, à ordonner la restitution à l’Etat, des armes trouvées chez lui mais ne lui appartenant pas, à ordonner la confiscation non seulement des cantines d’argent, mais aussi de ses biens immobiliers exceptée sa maison d’habitation, ainsi que des motos qu’il a achetées entre 2007 et 2011 (du temps où il était DG des douanes).
Mais il n’aura été suivi par la Cour qu’en ce qui concerne la condamnation au paiement d’amende de dix millions. Et le procureur général, précisant que « ça arrive qu’on ne soit pas suivi », confie n’être pas tout de même déçu. Néanmoins, il n’exclut pas l’option de pourvoi en cassation. Pour ce faire, dit-il, « Je vais prendre le temps d’analyser la décision, pour voir si j’ai la chance de réussir devant la Chambre criminelle de la Cour de cassation ».
En tout cas, le parquet dispose de quinze jours pour attaquer la décision ainsi rendue, devant la Chambre criminelle de la Cour de cassation. Et cette dernière aurait à vérifier si au regard des problèmes de droit que soulève le dossier Guiro, le ‘’juste droit’’ a été dit ou non, sans rentrer dans l’examen des faits de cette affaire.

La corruption met en relation un corrupteur et un corrompu

Mais devant la Cour d’appel déjà, la défense de l’accusé a reproché au parquet d’avoir manqué à apporter « la moindre preuve » de la culpabilité de M. Guiro. Pour le collectif d’avocats commis par l’accusé, s’il y a des problèmes à solutionner dans le présent dossier, ils ne sont pas d’ordre juridique. Car, précise Me Pierre Yanogo, « on n’a pas besoin d’aller à l’école de droit pour savoir que la corruption met en relation un corrupteur et un corrompu ». Or, le procureur n’a pu identifier et amener aucun de ceux qui seraient les corrupteurs de l’ex-DG des douanes qui a laissé entendre à la barre ce 20 juin 2015, « j’ai eu son argent honnêtement ».
Et un autre de ses avocats, Me Paulin Salambéré de lui demander : « M. Guiro, savez-vous pourquoi vous êtes devant la Cour ? ». Et d’ajouter, « Je vais vous le dire. M. Guiro, vous êtes à la barre parce que vous êtes honnête, parce que vous avez travaillé ». A en croire Me Salambéré, l’ex-DG des douanes a travaillé au point que les caisses de l’Etat ont été renflouées à hauteur de 1 000 milliards de FCFA durant les quatre ans qu’il a passés à la tête de la direction générale des douanes.

Une décision à la satisfaction de la défense

Cela, M. Guiro le confirmera dans sa dernière intervention à la barre avec la précision, « Durant toute ma carrière, j’ai travaillé honnêtement et cela m’a valu des reconnaissances ». Et d’ajouter, « Depuis ma nomination, j’ai toujours œuvré pour le recouvrement des recettes. J’ai lutté sans relâche contre la corruption et la fraude douanière. J’ai même sanctionné certains de mes collaborateurs. Les faits de corruption qu’on me reproche, sont tout le contraire de ma politique ». Aux membres du jury, M. Guiro a fini par dire, « Je m’en tiens à votre décision ». Une décision qui sera prononcée quelques heures plus tard, mettant fin à sa vie en milieu carcéral, à la satisfaction de ses avocats.
En tout cas, dira Me Salambéré, « En grande partie, nous sommes satisfaits du verdict. Déjà, le fait que M. Guiro ne retourne pas en prison, c’est un soulagement notamment pour sa famille et ses amis ». Mais pour la défense, même en partie, l’infraction de corruption ne devrait pas être retenue contre M. Guiro. Et les échanges avec ce dernier lui (la défense) permettront, confie Me Salambéré, de dégager la suite à donner à cette décision. Une décision contre laquelle M. Guiro et sa défense ont a cinq jours (conformément à l’article 116 du Code de procédure pénale) pour saisir la Chambre criminelle de la Cour de cassation.

« Cette juridiction a statué en toute liberté »

En attendant, Me Salambéré s’associant ses confrères, dira « nous estimons que cette juridiction a statué en toute liberté ». Et d’ajouter, « Nous sommes tous émus, parce que depuis le 1er janvier 2012, M. Guiro était coupable de tous les crimes de la terre. Aujourd’hui, il a eu l’occasion de s’exprimer. La justice l’a écouté, la justice a rendu la décision qu’elle a trouvée bonne pour lui. »
Poursuivant, Me Salambéré dira à l’endroit des journalistes lui recueillant des propos, « Vous-mêmes présents, vous vous attendiez certainement à ce que M. Guiro retourne en prison. On ne peut pas priver un homme de sa liberté. La liberté, c’est un droit fondamental pour l’homme. Je pense que la juridiction l’a reconnue ».
Et son confrère Me Pierre Yanogo d’opiner, « Je pense que les gens devraient apprendre à apprécier ce que la justice dit ». Et avec ce que vient de dire la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Ouagadougou ce 20 juin 2015, l’affaire Guiro est en principe close. Mais celle de son co-accusé, Zongo Eric (absent), sera examinée le mercredi 24 juin 2015 devant la même Cour.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Liens utiles : Assises criminelles : Accusé de ‘’corruption passive’’, Guiro plaide non coupable
Procès Ousmane Guiro : Les cantines seront au procès ce 20 juin

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 juin 2015 à 04:08, par Jeanine Debo
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Voilà. ..tout le monde sait désormais que les DG de douanes et d’impôt gagnent honnêtement des milliards . .. on fait quoi maintenant ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 05:57, par vérité no1
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    "... tout le monde sait que Guiro est honnête. .." Quittez dans ça !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 06:21, par Vigilance
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    On veut juste savoir sur quelles bases la cour a calculé les 900 000 000 millions. En plus Guiro a été condamné aux mêmes peines par la même cour qu’un autre qui a détourné 61 000 000 millions. Allez y comprendre !
    Le procès ne va-t-il pas encourage ceux qui détournent l’argent de l’Etat.
    Le peuple attend des explications pour mieux comprendre sa justice.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 06:45, par Caso
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Merci pour le grand. le peuple a besoigne de justice dans la transparence.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 06:50
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Merci d’avoir rendu justice à guiro.
    Fini avec les problemes à NAMMISSIGUIMA .

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 06:54
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    DG de douanes,polices,Impots,Gendarmeries, ............et encores qui ?? Ils gagnent des milliards honnetement.....Seul la justice divine sauvera le Burkina de ses dinausores.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 07:03
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    UN juriste honnête peut il publier un article ?
    oN VEUX COMPRENDRE

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 07:05
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Avec des millions, on peut tout faire dans ce pays, n’en parlons pas des Milliards !
    Comme quoi, le CDP est toujours aux commandes : Guiro super Elu CDP, défendu par le Conseil du CDP Me Salembere et le SG du RDA cabinet Yaguibou-Yanogo.
    Il ya ceux qui connaissent le loi, et ceux qui connaissent les Juges (suivez mon regard)
    Bravo a la Transition, après les fausses exo et les cantines d’argent, juste 2 ans avec sursis.
    On attend aussi de voir, si les Transitaires qui ont donnes des Milliards de cheque sans Provision (complicité peu être de la Douane, du Trésor, des Finances,..) ne seront pas décorés.
    Mais on se rend compte que le vieux voleur est mieux que le Nouveau Voleur

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 07:18
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    le droit a été dit , merci à la justice Guiro retourne faire ta politique tout tranquill tu peut méme etre candidat à la présidentielle car tu es honnéte.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 07:47, par Justice corrompu en putréfaction
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    La justice a manqué encore de renouer avec le peuple, prendre de l’argent avec un usager n’est pas condamnable car assimilé a des cadeaux d’un ami ou d’un parent(dixit le SG du syndicat des douanes) ; garder des dévises étrangères n’est pas une infraction car il suffit d’ignorer cette loi et la justice te déboute ( dixit président du jury affaire Guiro). Sacré BURKINA FASO. Fonctionnaires du Burkina prenez de l’argent partout ou vous êtes car ce n’est pas une infraction, c même legal

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 07:52
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Entendu sur la RTB : l’ex DG des douanes à reçu près de 500 Millions f comme avantage de façon légale en 10 ans soit près de 50 Millions par an, donc plus de 4 Millions par mois ! Pourquoi un DG qui touchait 481000f par mois avait 10 fois son salaire en terme d’avantatge légal ? Je voudrait également savoir quels sont les avantages légaux du minitre de l’économie et des finances ? J’ai l’impression que ceux qui sont à coté de l’argent bouffent l’argent du pays et accusent la pauvreté de nos ressources ! A ceux qui sont loin de la liquidité : Vous travaillez, les autres mangent !Entendu sur la RTB : l’ex DG des douanes à reçu près de 500 Millions f comme avantage de façon légale en 10 ans soit près de 50 Millions par an, donc plus de 4 Millions par mois ! Pourquoi un DG qui touchait 481000f par mois avait 10 fois son salaire en terme d’avantatge légal ? Je voudrait également savoir quels sont les avantages légaux du minitre de l’économie et des finances ? J’ai l’impression que ceux qui sont à coté de l’argent bouffent l’argent du pays et accusent la pauvreté de nos ressources ! A ceux qui sont loin de la liquidité : Vous travaillez, les autres mangent !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 07:56
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Entendu sur la RTB : l’ex DG des douanes à reçu près de 500 Millions f comme avantage de façon légale en 10 ans soit près de 50 Millions par an, donc plus de 4 Millions par mois ! Pourquoi un DG qui touchait 481000f par mois avait 10 fois son salaire en terme d’avantatge légal ? Je voudrait également savoir quels sont les avantages légaux du minitre de l’économie et des finances ? J’ai l’impression que ceux qui sont à coté de l’argent bouffent l’argent du pays et accusent la pauvreté de nos ressources ! A ceux qui sont loin de la liquidité : Vous travaillez, les autres mangent !Entendu sur la RTB : l’ex DG des douanes à reçu près de 500 Millions f comme avantage de façon légale en 10 ans soit près de 50 Millions par an, donc plus de 4 Millions par mois ! Pourquoi un DG qui touchait 481000f par mois avait 10 fois son salaire en terme d’avantatge légal ? Je voudrait également savoir quels sont les avantages légaux du minitre de l’économie et des finances ? J’ai l’impression que ceux qui sont à coté de l’argent bouffent l’argent du pays et accusent la pauvreté de nos ressources ! A ceux qui sont loin de la liquidité : Vous travaillez, les autres mangent !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 07:58, par Marcus
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Triste procès pour un amateur du droit, tant les intervenants, le procureur notamment, ne semblait être à la hauteur. J’en veux pour preuve ce procureur général sur la RTB qui ne me montre pas des signes forts quant à ses propres positions. Je suis dépité également d’entendre un des avocats passer son temps à dire aux journalistes une phrase insipide du genre "je fais mon boulot" ou "je fais mon métier". Nous irons encore chercher dans les anales de la jurisprudence française, des décisions judiciaires pour enseigner le droit à nos étudiants. Il faut auditer le déroulement de ce procès depuis son début jusqu’à sa fin.
    Dire qu’un agent public a pu s’enrichir ainsi, même légalement, alors que dans ce pays on a encore 2000 classes sous paillotes selon un bilan récent du gouvernement, qu’il y a des villages qui n’ont pas de CSPS et des millions de burkinabè qui n’ont pas accès à l’eau potable, cela me choque énormement. Cela ne saurait me faire honneur ni plaisir en tant que simple humain.
    Il y a beaucoup de choses qui ne marchent pas dans ce pays, au niveau du Minsitère de l’Ecoomie et des Finances.
    Monsieur Gustave SANON, entrez dans l’histoire en redonnant une nouvelle orientation à nos finances publiques, s’il vous plaît ! Ecoutez les cris des malheureux qui meurent chaque jour dans le silence et l’indifférence de l’État ; ce sont mes parents, ce sont vos parents. Nous ne pouvons pas laisser continuer de tels agissements criminels.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:06
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Vive Guiro !! Moi je t’aime. Tu vas nous aider à changer de cap. Grace à toi, nous savons qu’on peut être riche honnêtement dans ce pays. Qu’on peut être milliardaire dans un pays de pauvre. Et qu’avoir 33 parcelles et deux milliard dans des cantines, ce n’est pas la mer à boire. Que notre justice peut ne pas suivre la justice populaire. Que le droit peut être dit en toute impartialité. Je préfère qu’il y’ai plus de riche dans ce pays que de pauvres. Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:11, par patarbtalle
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Félicitation a la nouvelle justice,vous avez dit le droit.quand on a pas de preuve cai comme ça. Vive Guiro !!

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:17, par impunité
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    bravo aux avocats de Guiro !
    la justice burkinabé est une honte. ce verdict est l’apologie de la mal gouvernance. ce verdict dédouane la douane burkinabé que tout le monde sait corrompue à en croire seulement le classement annuel du RENLAC et à observer l’opulence dans laquelle baigne tout ce corps. Arrêtez de nous pomper l’air sur les avantages légaux, combien d’avantages illégaux se cachent derrière ces fameux avantages légaux ? la justice burkinabé est une honte, le maillon manquant de notre démocratie et notre ambition de bonne gouvernance. au lieu de condamner ce gars, ce corps pour exemple, notre justice est une véritable honte !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:17, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Que l AJT fasse appel de cette décision en assignant les présumés corrupteurs dont les noms sont connus à comparaitre.On est où là ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:18, par Megd’
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Le verdict du procès Guiro est tombé et l’accusé écope de 2 ans d’emprisonnement ferme assorti de sursis avec confiscation de près 900 millions de ses biens.

    Je ne comprends pas vraiment notre justice ou la justice tout court. Un ancien percepteur de l’Ambassade du Burkina à Paris a été reconnu de détournement de fond public de près 70 millions dont l’indélicat a reconnu les faits. Il a été lui aussi condamné à la prison ferme, mais avec sursis.

    Dans le cas Guiro, est-ce qu’il y a détournement de deniers publics ?
    Dans le cas Guiro, y a-t-il des témoins qui ont mis en cause l’accusé de corruption ?
    Qui a corrompu qui dans l’affaire Guiro ? Pourquoi n’avoir pas appelé à la barre les personnes qui ont remis des sommes à Guiro ?

    Pour ma part, ce procès et surtout le verdict est purement politique. Combien sont-ils nos opérateurs économiques qui ont des liquidités chez eux à la maison ?
    Ce que Blaise Compaoré gardait chez lui à Kossyam comme liquidité dépasse les 400 milliards. Les institutions financières internationales avaient attiré l’attention du gouvernement Compaoré du fait de la rétention de fortes liquidités.

    Bref, cela apprendra à Guiro avec tout le bagage intellectuel qu’il a de s’être donné à la thésaurisation.

    Le problème de cette transition, c’est de toujours vouloir surfer sur le sensationnel. Comment se fait-il que des ministres de l’ancien régime tardent à être juger pour des faits de détournement avérés ? C’est si compliqué de mettre en place une juridiction spéciale ? Qu’est-ce que nos sages judiciaires font de leur journée ?

    Bref, Guiro pourrait demander réparation sur certains aspects de l’accusation car cela a terni son image notamment la question de détournement qui signifie qu’il a volé de l’argent.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:32, par lemoaga
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    voila comment ils ont calculé. il a fait cinq (5) et il recevait au moins 15millions/mois des autres bureau de poste
    ce qui fait 5*12*15 000 000= 900 000 000f

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:33, par SY
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    VIVE LA DÉMOCRATIE ! OUI JE PEUX DIRE QUE LA JUSTICE A FAIT SON TRAVAIL MAIS SEULEMENT CELA ARRANGE QUELQU’UN. C’EST QUI ? C’EST PAS DANS MA BOUCHE TU VAS MANGER TON PIMENT. DE TOUTE LES FAÇONS IL Y A DES GENS QUI ONT DÉCLARÉ LEURS BIENS PARCE QU’ILS SONT AUJOURD’HUI A LA TÊTE DE COMMANDEMENTS ET TOUT LE PEUPLE EST CHOQUE DE VOIR QU’UN INDIVIDU MALGRÉ SON RANG QU’IL OCCUPAIT DANS SES FONCTIONS NE POUVAIT PAS OBTENIR CES SOMMES D’ARGENT POUR INVESTIR SANS OUBLIER QU’IL A UNE FAMILLE ET LES AUTRES DÉPENSES DIVERSES. ALORS SI MON AMI GUIRO TOMBAIT ET LE VIEUX CORBEAU SOUMANE TOURE VENIR DE FAIRE APPARITION DEVANT LES TRIBUNAUX, JE CROIS QUE LE PAYS SERA DÉCOURAGÉ. OUI SI LE VIEUX RENARD (TOURE) QUI CONNAIT TOUT ICI AU FASO ET C’EST A CAUSE DE TOUT CELA QU’IL EST EN PRISON DÉNONCE LES GENS. SINON POUR GUIRO PERSONNE NE PEUT L’ACCUSER QUOI QUE CELA SOIT. PRENONS LES AGENTS DES IMPÔTS, ILS MANGENT AVEC LES COMMERÇANTS QUI NE PAYENT PAS LEURS IMPÔTS ET DONNENT SOIT UN TIERS DE CE QU’ILS DEVRAIENT VERSER AU TRÉSOR PUBLIC AU PROFIT DE CES AGENTS. REGARDEZ LES BELLES VILLAS QUI LES A CONSTRUIT ? SE SONT LES DOUANIERS, LES AGENTS DES IMPÔTS, LES DOUANIERS ETC. SI UN JEUNE DOUANIER PEUT CONSTRUIRE UNE DUPLEX C’EST PAS UN VIEUX DOUANIER ET PAS N’IMPORTE LEQUEL UN DG COMME GUIRO QUI NE PEUT PAS AVOIR CETTE SOMME. LES GENS VONT DEMANDER POURQUOI LES AVOIR GARDE CHEZ AVEC ? LA RÉPONSE EST QUE MONSIEUR GUIRO VOULAIT ÉVITER TOUTES LES COMMENTAIRES ET ACCUSATIONS MAIS MALHEUREUSEMENT MON AMI GUIRO EST TOMBE DANS SA PROPRE PIÈGE EN VOULANT METTRE SES ENFANTS A L’AISE, CES DERNIERS L’ONT TRAHI. AUJOURD’HUI, ON PARLE DE GUIRO MAIS SACHEZ QU’IL Y A BEAUCOUP DES CAS SEMBLABLES ICI AU FASO ET PERSONNE NE PARLE OU NOUS IGNORONS. MÊME AU NIVEAU DES MEMBRES DE L’ACTUEL GOUVERNEMENTS NOUS POUVONS TROUVER QUEL QU’UNS. JE PRIE DIEU POUR CETTE PÉRIODE DE JEUN DE RAMADAN A CE QUE NOS CŒURS CONNAISSENT L’AMOUR DE ALLAH TOUT PUISSANT EN PARDONNANT ET LAISSANT LA TRANSITION TERMINE BIEN POUR QUE LE 11 OCTOBRE 2015 NOUS POUVONS VOTER POUR ÉLIRE NOTRE FUTUR PRÉSIDENT QUI VA VENIR METTRE DE L’ORDRE DANS NOTRE MAISON COMMUNE LE FASO. QUE ALLAH TOUT PUISSANT BÉNISSE LES PEUPLES BURKINABE ET LA FASO ENTIER !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:33, par Mme KONE
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    BRAVO à la justice Burkinabè pour le verdict rendu sur l’affaire ousmane Guiro - pour quelqu’un qui a travaillé avec la douane comprend mieux le système au niveau de la douane. cela ne peut pas encourager les gens à détourner l’argent de l’état parce que le cas GUIRO n’est pas un détournement s’il vous plaît. celui qui va toucher à l’argent de l’état va repondre de ses actes.
    J’ai confiance à la franchise, à la compétence et à l’impartialité de notre justice. Bonne continuation !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:35
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Félicitation à la chambre criminelle de la cours d’appel de ouagadougou pour ce verdict tant attendu qui est enfin tombé. Il reste le jugement de tous les autres crimes que nous attendons avec impatience.
    Par ailleurs, il me semble que les avocats de M. Guiro sont contents de leurs travail qui a permis de réduire la sentence de leur protégé. Mais ces derniers ont interets a se calmer car cela n’est ni une victoire ni un honneur. L’essentiel c’est la culpabilité de Guiro sur cette affaire qui a ouvert les yeux de la population burkinabe. Cela interpelle l’ensemble des douaniers ainsi que d’autres agents publics de l’etat qui se donnent à des comportements de corruption exagérée.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:44
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Ceux qui n’ont pas détourné au temps de Blaise sont les perdants dans cette histoire. Si seulement j’avais su que c’était pour des peines dérisoires. Tu purges rapidement tes 2 ans avec sursis(année sabbatique) et tu sors bouffer ton argent tranquillement après avoir pris soin d’investir. Le Faso, mon Faso va tuer dèh !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:49, par brahima
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Voilà qui est clair. Chers burkinabè, celui qui a la possibilité de voler des milliards qu’il le fasse sans hésiter c’est le petit voleur qu’on traque au Faso. Guiro repart avec un milliard, imaginez ce que chacun des juges qui ont rendu le verdict va avoir dans ça...

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:58, par yodis
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Le gendarme qui attrape un voleur de moto et dans ses investigations il trouve chez divers objets dont la détention est interdite par la loi. Est-ce que le gendarme peut faire la distinction entre les objets propres du voleur et ceux qui ont été volés ? Comment la justice a-t-elle pu faire cette distinction avec les cantines de monsieur GUIRO, c’est-à-dire l’argent qu’il a reçu honnêtement et celui qu’il a reçu malhonnêtement ? Un voleur est un voleur et tout objet qu’on trouve chez lui fait partie des objets volés. Pendant trente ans monsieur GUIRO a ténorisé de l’argent chez qui a échappé au circuit économique et à la BCEAO. Combien d’activités génératrices de revenus cette somme allait créer si elle était injectée dans le circuit économique ? Combien d’impôts prélevés sur ces activités et reversés dans les caisses de l’ETAT ? La BCEAO doit déposer un plainte contre monsieur GUIRO pour avoir garder par devers lui de telles sommes d’argent et de devises qui ont échappé au contrôle. Du point de vue de la morale, ce verdict n’est pas bon pour les autres crimes économiques et vols à venir. Ce n’est pas un bon exemple qu’on donne à la jeunesse si jamais ce procès n’est pas revu. On ne pourra plus condamné un voleur parce qu’il a volé un poulet ou un mouton. Est un procès qui va créer la jurisprudence et ca sera un chaos pour notre justice. La condamnation de monsieur GUIRO à une peine capitale sera un signal fort pour la génération actuelle et à venir. C’est au gouvernement de revoir sa copie. Aucun texte des douanes ne dit que les douaniers doivent en dehors de leur salaire avoir des pots de vin ou se laisser corrompre. Le vol étant puni par nos textes il faut que celui de monsieur GUIRO le soit également. Sinon c’est un mauvais héritage et un précédent que nous créions pour nos enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:59, par yodis
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Le gendarme qui attrape un voleur de moto et dans ses investigations il trouve chez divers objets dont la détention est interdite par la loi. Est-ce que le gendarme peut faire la distinction entre les objets propres du voleur et ceux qui ont été volés ? Comment la justice a-t-elle pu faire cette distinction avec les cantines de monsieur GUIRO, c’est-à-dire l’argent qu’il a reçu honnêtement et celui qu’il a reçu malhonnêtement ? Un voleur est un voleur et tout objet qu’on trouve chez lui fait partie des objets volés. Pendant trente ans monsieur GUIRO a ténorisé de l’argent chez qui a échappé au circuit économique et à la BCEAO. Combien d’activités génératrices de revenus cette somme allait créer si elle était injectée dans le circuit économique ? Combien d’impôts prélevés sur ces activités et reversés dans les caisses de l’ETAT ? La BCEAO doit déposer un plainte contre monsieur GUIRO pour avoir garder par devers lui de telles sommes d’argent et de devises qui ont échappé au contrôle. Du point de vue de la morale, ce verdict n’est pas bon pour les autres crimes économiques et vols à venir. Ce n’est pas un bon exemple qu’on donne à la jeunesse si jamais ce procès n’est pas revu. On ne pourra plus condamné un voleur parce qu’il a volé un poulet ou un mouton. Est un procès qui va créer la jurisprudence et ca sera un chaos pour notre justice. La condamnation de monsieur GUIRO à une peine capitale sera un signal fort pour la génération actuelle et à venir. C’est au gouvernement de revoir sa copie. Aucun texte des douanes ne dit que les douaniers doivent en dehors de leur salaire avoir des pots de vin ou se laisser corrompre. Le vol étant puni par nos textes il faut que celui de monsieur GUIRO le soit également. Sinon c’est un mauvais héritage et un précédent que nous créions pour nos enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 09:04, par christy
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Dites nous s’il y’a eu réellement des assises de la justice le mois surpassé.ces assises qui devraient assoir une véritable justice démocratique pour punir ceux qui bâillonnent leur peuple et qui se sucrent sur les dos de ces pauvres citoyens.Imaginez vous un fraudeur qui pour sa première sortie se trouve confronter à des douaniers qui le depouillent de tout ce qu’il a et en retour s’en servent au détriment des caisses de l’État et de cet individu qui n’est appelé qu’au suicide.ces douaniers qui sont protegés par une telle justice.il faut absolument que sankara revienne pour nous tirer d’affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 09:13, par RV
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Quand une institution corrompue juge u corrompu, le résultat est corrompu ! La justice n’aurait pas fait pire sous Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 09:13, par Tenga
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    ca vaut le cout de voler 2milliars alors !, si cest ’juste pour ecoper de 2ans avec surci et payer seulement 10.milions d’amende.
    le verdfict n’est pas dissuasif, ca encourage plutot a voler.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 09:16, par sidzabda
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    J’avais dit dans une de mes publications qu’on doit restituer à GUIRO toutes ses deux cantines car il les a gagnées honnêtement. Si on avait inculpé GUIRO parce qu’il détenait une telle masse d’argent à la maison, je serai parfaitement d’accord ; mais les chefs d’inculpation ne peuvent pas prospérer. GUIRO a avancé que depuis 1983 ; il garde toujours son argent à la maison, toute chose qui s’est vérifié car on n’a pas relevé un seul compte bancaire de GUIRO. Imaginé, il a commencé inspecteur divisionnaire des douanes depuis 1983 ça ne vous dit rien, alors, pour une fois je salue l’indépendance de notre justice qui n’a pas voulu céder à la pression

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 09:16, par KABAKO
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Que c’est triste la fin de cette affaire : alors agent de l’Etat, détournezzzzzzzzzzzzzzzzz. ya rien. mais quand on vole un poussin, la peine est autre, jsuis deçu de la justice de mon pays.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 09:20, par Piszanga n°1
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Bravo à la Transition à qui revient le mérite d’avoir mené à terme ce dossier. Quelqu’un peut il m’expliquer comment les journalistes ont ils pu retenir tout ce qui a été dit par l’accusé, la cour, les avocats pendant les débats à l’audience. Ont-ils procédé à des enregistrements. Si oui ont ils reçu une autorisation expresse ? Si non, ils doivent aussi comparaitre. Parce que les enregistrements et autres prises de vue à l’audience sont interdits sauf en cas d’autorisation.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 09:21, par verité
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Écoute, on appelle cela une parodie de justice. quand on veut rendre justice, on doit le faire dans la transparence totale. Guiro étant fonctionnaire de l’État, ne peut accumuler 2 milliards par devers lui. selon lui, il a obtenu des fonds de la part des directeurs régionaux, est ce que tous ces directeurs ont été entendu, non ?. comment un directeur peut il trouver 20 millions par moi pour contenter son DG, là déjà il ya encouragement indirect à la corruption. et quand il dit que des agents ont été sanctionner, demander à Guiro que est ce les directeurs qui lui apportaient par moi les 20 millions ont été sanctionnés, au contraire, ils ont été encouragé à poursuivre leurs sales besogne. A l’aube de l’insurrection, les "microbes", il s’agit ici des agents des douanes, ont écris sur le fonctionnement de la DGD, mettant à nu le disfonctionnement de la douane, mais personne n’a prêter attention.
    le verdict annoncé vient de donner une carte blanche à toutes sortes de corruption. les gens comme Guiro, ne sont pas au devant de la scène de la corruption, ils ont toujours des agents pour faire le sale boulot. dire que Guiro est blanc comme neige dans cette affaire s’est insulté la conscience et l’intégrité des braves burkinabés qui travail honnêtement.
    vive vive la révolution
    vive l’éveil des consciences
    a bat la corruption,
    a bat la justice qui est à la solde de la corruption
    a bat la trahison
    a bat le pillage des derniers publics
    a bat à la soumission
    a bat à l’exploitation

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 09:22, par christy
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Dites nous s’il y’a eu réellement des assises de la justice le mois surpassé.ces assises qui devraient assoir une véritable justice démocratique pour punir ceux qui bâillonnent leur peuple et qui se sucrent sur les dos de ces pauvres citoyens.Imaginez vous un fraudeur qui pour sa première sortie se trouve confronter à des douaniers qui le depouillent de tout ce qu’il a et en retour s’en servent au détriment des caisses de l’État et de cet individu qui n’est appelé qu’au suicide.ces douaniers qui sont protegés par une telle justice.il faut absolument que sankara revienne pour nous tirer d’affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 09:33
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    C’est déjà un petit pas : Sous le règne de Blaise Compaoré Guiro dormait tranquille. Condamné en sursis plus une amende, ce n’est pas rien, car il est a tout moment dans le viseur de la justice. Avec un président élu démocratiquement en Octobre prochain avec une équipe de jeune a l’esprit ouvert, les accusés de crime économique comme Guiro n’échapperont plus l’impunité. Vive l’alternance politique et économique avec les jeunes.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 09:40, par le dedougouka
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Juste demander de libérer tous les Maires du Burkina,la vente de parcelles est légale,c’est aussi leurs avantages.Quelle justice ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 09:47, par Sira Gnouman
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Du reste, le parquet a invité la Cour « à déclarer Guiro coupable de ces trois chefs d’accusation ». Et de le condamner en conséquence, à dix ans d’emprisonnement ferme, au paiement de dix millions à titre d’amende, à l’interdiction de ses droits civiques durant cinq ans. La Cour a également été invitée par le parquet, à décerner - séance tenante - un mandat de dépôt à M. Guiro, à ordonner la restitution à l’Etat, des armes trouvées chez lui mais ne lui appartenant pas, à ordonner la confiscation non seulement des cantines d’argent, mais aussi de ses biens immobiliers exceptée sa maison d’habitation, ainsi que des motos qu’il a achetées entre 2007 et 2011 (du temps où il était DG des douanes). CE SONT CES PEINES QUI EQUIVAUX AUX CRIMES DE GUIRO POUR SERVIR DE LEçON A TOUT BURKINABE QUE L’ARGENT SE GAGNE QU’EN TRAVAILLANT.IL FAUDRA QUE LA JUSTICE NS EXPLIQUE POUR MIEUX COMPRENDRE CAR LA PEINE PRONONCE NE CONVAIN PAS.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:03, par Piszanga n°1
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Bravo à la Transition qui a mené à terme le dossier Guiro. Quelqu’un peut il me dire comment les journalistes ont pu retenir tout ce qui a été dit à l’audience c’est à dire les propos de l’accusé, des magistrats, des jurés, des avocats et des témoins à la barre. Ont ils procédé à des enregistrements ? Si oui ont ils eu une autorisation expresse du parquet général. Si non, ils doivent comparaitre parce que tout enregistrement sonore ou prise de vue à l’audience est interdit sauf sur autorisation

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:07, par la joie !!!
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Hééé ou allons nous ? on a dit plus rien ne sera comme avant ! mais avec des verdicts pareils on restera dans la merde du régime précédent. les juges et avocats qui ont trancher dans cette affaire on tous eu des pourcentages . Sinon vraiment le verdict ne s’explique pas. Tous des corrompus.... dans ce pays. Penser un peu au pauvre !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:07, par TANKOANO Bahanla
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    je n’y connais rien en droit mais acceptons la decision de la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:12, par Piszanga n°1
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Bravo à la Transition qui a mené à terme le dossier Guiro. Quelqu’un peut il me dire comment les journalistes ont pu retenir tout ce qui a été dit à l’audience c’est à dire les propos de l’accusé, des magistrats, des jurés, des avocats et des témoins à la barre. Ont ils procédé à des enregistrements ? Si oui ont ils eu une autorisation expresse du parquet général. Si non, ils doivent comparaitre parce que tout enregistrement sonore ou prise de vue à l’audience est interdit sauf sur autorisation

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:19, par kelkin
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    si guiro a pu s’en sortir ce n’est pas l’enfant terrible de ziniaré qui va resté. Alors preparez vos yeux pour mieu pleurer.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:24, par SING
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    pardonnez mes amis, vous voulez quoi au juste ? Que l’on mette GUIRO au potto pour que vous soyez satisfait ? Il y a des gens qui vont jamais changer sans ce pays c’est l’aigreur qui va vous tuer si vous ne quittez pas dans ça. Tout le monde connait les avantages d’un DG des douanes.Faites objectivement les calcules et vous verrez qu’on a gâté le nom du Mr et de sa famille pour rien. Imaginez un instant les bouches des gens au quartier sur sa femme et ses enfants certain les regardent depuis le début de cette affaire comme s’ils étaient des aliens. Vous ne pouviez pas imaginez le traumatisme que le Mr et sa famille ont vécu depuis cette affaire et vous n’êtes toujours pas satisfaites ? De-fois j’ai peur de l’intolérance qui vous anime croyez moi.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:31, par doudouno le cobra
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Que les aigris du Balai citoyen et autres comprennent que le pays fonctionnera avec la justice et non pas la haine.Je tire un chapeau à notre justice, continuer dans la vérité et vous allez vous réconciliez avec le peuple.V ive le Burkina Faso de la justice

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:37, par DEB
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Je vous soutiens totalement Mr le Procureur Général Laurent Poda pour vous pourvoir en cassation car pour moi, le droit n’a pas été dit par ce jury dont la neutralité est discutable. En effet, ce verdict rendu est injuste et contradictoire par rapport aux débats menés au cours de ses assises. Notre justice au sortir de ce procès est encore sous l’emprise du régime déchu de Blaise Compaoré dont certains magistrats agissent toujours tapis dans l’ombre.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:39, par Nongba
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Tout ce bruit pour ça !?

    C’est vraiment marrant : L’un des soi disant plus grand crime économique de l’ancien régime, sanctionné par 2 ans de prison avec sursis et 10 millions d’amande.

    Apparemment les cantines et "l’affaire des milliards de Guiro" étaient vides.

    j’espère au moins que certains comprendront maintenant ce qu’est un récupération politique.

    Au suivant de ces crimes .........

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:41, par zopa
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Tout ça pour ça. Quelle justice !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:50, par Le combattant
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Merci aux membres de la cour pour leur intime conviction parce que si BLAISE COMPAORE et ses MINISTRES sont toujours dehors c’est pas des directeurs qui doivent être en prison

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:53, par yac
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Notre justice n’est pas seulement malade de ses ressources humaines, mais également de ses textes. C’est une justice qui est en déphasage avec les aspirations réelles de son peuple.Il faut repenser la justice Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 10:57, par yaka
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Alleeeeez, la porte est ouverte à la corruptioooooon ! A chacun ses cantiiiiines ! Gars au dernier.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 11:32, par ouragan
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Vous n’avez jamais vu des criminels et des voleurs mis en liberté par manque de preuve suffisante .
    la justice ,c’est la justice et y’a des avocats pour défendre le droit des personnes .
    si cela étais fait sous Blaise Compaoré,on dira que la justice est corrompu ,ceci ,cela parce que les gens ne comprennent pas le droit .
    Bravo à la justice pour avoir mis fin à cette affaire courageusement car dans un tel contexte il n’étais pas facile de dire le droit mais vous l’aviez dit .
    chapeau !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 11:52, par GREEK
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Une condamnation juste pour inciter et encourager ceux qui voudraient faire la même chose que GUIRO. Où allons-nous ??? C’était une trop bonne occasion pour dissuader tout ceux qui auraient envie de voler l’Etat... Vraiment dommage !
    900 000 000 FCFA confisqués sur 2 milliards saisis ! Pourtant on reconnait bien que le total de ses rémunérations sur toute sa carrière est de 483 millions. Même si on considère que M GUIRO économise tout son salaire mensuel durant toute sa carrière, alors dites moi pourquoi tous les 2 milliards n’ont pas été confisqués ???

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 12:02
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Il y a des gens qui ne sont pas des magistrats professionnels et qui ont fait parti de la formation qui a jugé GUIRO.les tarés peuvent aller se renseigner avec eux comment ça se passe au lieu de parler au hasard.La justice ne tombera pas dans le piège.Guiro ne sera pas condamné pour faire plaisir à qui que ce soit.C’est le renouveau au sein de la justice et chacun assume plainement ses actes !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 12:08, par MAXWELL
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    J’espère que l’AJT va se pourvoir vite en cassation. De qui se moque-ton dans ce pays là. Guiro tu es devenu l’idole de tous les fonctionnaires du Burkina. Les cantines ne vont plus suffire sur la place du marché. Que chacun ferme ses comptes en banque et vienne s’inscrire au concours de remplissage de cantine dont le top départ vient d’être donné. N’ayez pas peur, la sanction c’est juste 2 petites années de prison avec sursis. Burkina Ifôô !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 12:21, par ELKABOR
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Dépité ! On ne peut pas faire de la justice avec les personnes actuelles qui la composent. Tenez quelques exemples : un homme vole un mouton, deux ans de prison ferme. Allez-y dans toutes les prisons du Burkina, vous trouverez ce genre d’exemples à profusion. celui-là on lui reconnait un délit sur la somme de 900 Millions de FCFA, que 2 ans avec sursis ? Alors dans ces conditions restituez lui les 900 millions de FCFA, car à vos yeux cela ne représente rien. Et puis même si on dit que Monsieur Guiro a reçu sa fortune comme don, pourquoi c’est à lui qu’on vient faire des dons ? Parce que c’est le Directeur Général des douanes : qui a influencé des dossiers, qui peut influencer d’autres dossiers, qui peut affecter des douaniers en brousse comme dans des postes juteux, alors vous avez besoin de quoi pour établir la corruption et l’enrichissement illicite.
    Volez, il n’y a rien : ce n’est que 2 ans avec sursis dont vous pourrez ecoper ! Pauvre Burkina Faso !.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 12:31, par BARKIBIGA
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Soyons logique avec nous même svp au Burkina on habit avec les moins gradé de la douane qui construisent des duplex qui roulent avec des véhicules de luxe et personne ne s’étonne c’est normale ;mais que le DG ait 2 milliards chez lui voilà le scandale pour mes chers Burkinabé .

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 12:33, par Lumière
    En réponse à : A l’attention de l’internaute 25

    2 choses à savoir pour ta gouverne :
    1- on ne dit pas "ténoriser" mais "thésauriser"

    2- Tu affirmes qu’en gardant cette somme chez lui dans son bas de laine , Mr Guiro a sorti l’argent du circuit économique et par conséquent la BCEAO doit porter plainte contre lui . Tu parles pour faire de l’esprit sur des choses que tu ne connais certainement pas. (la théorie de la monnaie). Sais tu qu’il est par moment nécessaire de diminuer la quantité de monnaie en circulation ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 12:34, par sarfalao city boy
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    MESSAGE BIEN CLAIRE A TOUT LES MALHONNET PAUVRE FONCTIONNAIRE...
    VOUS AVEZ INTERET A ETRE HONNETTE COMME GUIRO EST SES CANTINES SI NON TANT PIE POUR VOUS. j’ain honte de notre justice......

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 12:37, par BEONERE
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Il n’ y a pas de justice au Burkina. Je suis déçu. Si Guiro n’a pas détourné de l’argent, pourquoi le condamner ? Pourquoi une amende ? 900 000 000 FCFA (selon vos calculs) ce n’est rien du tout.... Tout burkinabé peut en faire autant et ne pas être inquiété ? Nous avons compris le message.....

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 12:38, par Hakiliso
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Qu’on ne condamne plus à une peine privative de liberté les voleurs de poules. ces magistrats comprendront un jour le vrai sens de la justice et non sa manifestation. L’histoire rattrape toujours

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 12:47, par Burki ’nbila
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Ca y est ! Ces juges corrompus ont donné de l’eau au moulin de IBRIGA et des OSC qui doivent attaquer ce jugement parce qu’il ne reflète pas du tout la réalité. Il y a de la corruption dans l’air. C’est des foutaises que ces juges ont fait au Peuple ! Comment les 900 000 000 FCFA ont été calculés ? Et le milliard restant ? Guiro bouffe ça tranquillement alors que c’est de l’argent qui doit revenir à l’Etat ? Normalement, voilà comment le calcul de ce qui revient à Guiro devait être fait : 1 900 000 000 - (avoirs légaux de Guiro diminués des dépenses personnelles régulières de Guiro pour sa famille et autres) = 1 900 000 000 - (483 000 000-dépenses personnelles régulières de Guiro pour sa famille et autres). C’est aussi simple que ça.
    Je soutiens le Procureur Général Laurent Poda pour sa volonté de saisir la cour de cassation. Il faut qu’il y ait un deuxième jugement parce qu’il faut que toute la lumière soit faite autour de ce grand deal , sinon on va marcher sur la justice. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 12:57, par ka
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    C’est Déjà un petit pas : Sous le règne de Blaise Compaoré Guiro dormait tranquille. Condamné en sursis plus une amende, ce n’est pas rien, car il est a tout moment dans le viseur de la justice. Avec un président élu démocratiquement en Octobre prochain avec une équipe de jeune a l’esprit ouvert, les accusés de crime économique comme Guiro n’échapperont plus l’impunité. Vive l’alternance politique et économique avec les jeunes.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 13:02, par MAXWAX
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    L’internaute 14 a bien repris les termes du Professeur BADO. Après ce verdict, les citoyens burkinabè peuvent être convaincus qu’ils ne doivent compter sur la justice du Burkina. C’est une balle au bond pour une montée exponentielle de la corruption au Faso juste après l’adoption de la Loi anti corruption. Cela signifie beaucoup de choses. Cette loi est adoptée pour continuer à intimider les pauvres et les petits agents. J’ai mal à la justice de transition, tu as mal à la justice de la transition, le peuple burkinabè a mal à la justice de la transition qui est une justice de transmission, de la continuité du régime passé. C’est triste ! Même les questions adressées aux étaient faites afin que les réponses à donner soient ce qu’on veut. On doit s’attendre à tout pour ce qui est du dossier SANKARA, Norbert. Mais c’est sérieux ! La corruption a été appliquée pour sauvé un dossier de corruption. C’est trop grave ! Que Dieu bénisse le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 13:04, par Électricien
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    PUISQUE GUIRO DIT QU’IL THESAURISAIT DEPUIS 1983, JE VOUDRAIS SEULEMENT SAVOIR SI LES BILLETS DE BANQUE RETROUVES CHEZ LUI COMPORTAIENT DES ANCIENNES COUPURES DE 5000 F et 10 000 f Car entre temps ces coupures ont changé. Si la justice n,à pas vérifié cela c’est qu’elle est nulle.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 13:12, par Kamélé
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Quelles sont les conclusions des enquêtes de la gendarmerie et de la justice avant ce procès. j’ai l’impression que personne n’ mené une enquête quelconque avant le jugement. sinon, quelles sont les conclusions de ces enquêtes. Guiro, avait-il un compte bancaire avant d’être DG ? comment se compte était-il fourni avant, pendant et après qu’il soit DG ? comment expliquer les écarts dans l’alimentation de son ou ses comptes bancaires. et Pourquoi cet argent hors banque ? ceux qui ont donner des cadeaux à Guiro, pourquoi Guiro et non autre personne qui n’était pas douanier ? Je pense être malhonnête est devenu l’honnêteté au Faso. Honte à nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 13:12, par Lui
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Le signal envoyé à la population à travers ce verdic est le suivant : A tous les fonctionnaires du Burkina Faso, utilisez votre position dans la fonction publique pour se laisser corrompre et recevoir autant de milliards de FCFA que vous desirez car ce sont des avantages légaux. Le crime economique est devenu légal avec l’affaire Guiro ! A vos marques.

    A ceux qui disent que le droit a été dit : puisque la plupart de nos lois sont basées sur le droit francais : imaginez un instant que la gendarmerie francaise decouvre 4 millions d’euros en liquidité dans des cantines gardées par le directeur général des douanes francaises et que ce dernier dit que c’est tout simplement des cadeaux et avantages legaux ??

    En plus ce que je ne comprend pas :
    1. Quand on a posé la question à Guiro à savoir pourquoi il n’avait pas deposé les sommes d’argent qui sont dites legales à la banque, il a dit que s’il le faisait, il allait droit à la MACO. Et il a donc fait mais il ne va pas à la maco selon la justice ???

    2. Donc quand on est maintenant reconnu coupable de corruption de milliard on est libre et on enleve simplement 10 millions du milliard pour payer l’etat. Et c’est tout. Le reste on peut le bouffer tranquillmenent.

    Je pense qu’a partir de maintenant chaqu’un peut utiliser son poste dans l’administration publique pour recevoir des milliards sous forme de corruptions et enlever unpeu payer l’etat en cas de proces.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 13:52, par Bouba
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    À lire cette décision, j’ai compris pourquoi le palais de justice de Bobo a été saccagé lors de l’insurrection. Notre problème le plus grave, ce n’est ni l’exécutif, ni l’armée, le le législatif mais le pouvoir judiciaire. On attendons la prochaine insurrection que l’injustice est entrain de générer. Nous avons mal à notre justice ! L’état paie des magistrats pour perpétrer l’injustice. On ne peut rien attendre de bon de cette génération de magistrats. S’ils pouvaient laisser la pace à nos jeunes juristes formés, afin qu’on essaie autre chose, ce serait mieux. Ce serait l’idéal et on continuerait à payer leurs salaires jusqu’à la retraite. Mais une telle situation ne les arrange pas car ils font partie du système qu’ils veulent avoir entre leurs mains et en profiter à la Guiro.

    J’espère que le Trésor public et le procureur feront appel de cette décision.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 14:02, par Bouba
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    On a dilapidé 300millions pour les assises de la justices si c’est pour assister à ces parodies de justice quelques semaines après. La CGTB a eu raison de quitter ces assises. .Elle voit loin. Bravo à elle

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 14:11
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Ô ! Pays des hommes intègres ; c’est sûr, ça viendra le jour où tu auras un pouvoir exécutif et un pouvoir judiciaire intègre. Puisque tu n’en as pas pour le moment, Devra - t - on continuer à t’appeler PAYS DES HOMMES INTÈGRES ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 14:12, par constance
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Un tel procès après les Etats généraux de la justice et le machin de suivi sur lesquels certains ont apposé leur signature doit donner à réfléchir. Si j’était Blaise je demanderai vite à être jugè sous la transition. Pauvre Joséphine, après l’échec du CNR, l’échec à la présidence de la transition et le sale bilan que la justice sous la transition va donné je te pleure. J e demande à toute personne mieux informée que moi de me rassurer : est-ce le même SOMDA Jean Emile qui était dans la commission d’enquête Indépendante de l’affaire Norbert ZONGO ? Corrupteurs et corrompu du Burkina Faso à vos marques PARTEZ !!! Qui dit mieux ???

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 14:31, par Critiques
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Je rappelle que la justice ne se base jamais sur l’opinion publique ou politique pour établir la culpabilité, la relaxe ou la peine d’un accusé. Autrement, elle ne serait ni indépendante, ni transparente.
    Dans le cadre de ce procès, le procureur n’a jamais pu démontrer que Guiro avait reçu de l’argent dans le but de privilégier certaines personnes. En absence de preuves concrètes, le jury ne pouvait donc pas le condamner lourdement.
    Donc maintenant que l’affaire est terminé, svp laissez Guiro mener sa vie tranquillement. En gros comme on le dit "circulez, y’a plus rien à voir".

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 14:41
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Justice corrompue... Pauvres Burkinabés ouvrer les yeux... Une prochaine insurrection est prévisible et cette fois-ci sur le palais de justice et dont les sorciers à chasser sont les juges. Ce n’est qu’un avertissement. Balai citoyen, y’en a marre, vous êtes ou ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 14:56, par ZWWA
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Ahahaha kan la loi ns tien.... Il fodrai comprendre k la justice la cs pa une science de rue, c’est pas parck klkchse semble movai k cs movai il fau apreceier ls faits juridikmen.... Je l’avais di et cala mm cs a koz ds gens mm kon la sanctioner un pe sinon il allai sortir free....

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 15:05, par sarfalao city boy
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    AIDEZ MOI A FAIRE UN CALCUL S’IL VOUS PLAIT.
    ADMETONS QU’ON VOL 900 MILLION DE FR CFA ET ON ÉCOPE DE 2 ANS DE PRISON AVEC SURSIS, ET QU’ÉCOPERA CELUI QUI VOL UN POULET DE 2000 FR CFA ??????

    ET BIEN IL ÉCOPERA DE 140 SECOND DE PRISONS AVEC SURSIS...

    WALAY BILAY TALAï les poulet de mes voisins son mort seulement car le risque est minime par rapport au gain......

    Merci juge pour le feu vert pour les vols

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 16:06
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Tout ça pour ça ! Même pas un jour de prison ferme pour Guiro ? Non !!! Je n’en reviens pas.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 16:12, par l’éveillé
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Constance internaute 70
    C’est bien le même Jean Emile SOMDA qui était dans la commission d’enquête sur l’affaire Norbert ZONGO et qui avait refusé d’apposer sa signature sur le rapport final,et en récompense de quoi avait été ministre de la fonction publique par Blaise Compaoré,et le procureur de l’époque Dramane Yameogo nommé ambassadeur à Abuja

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 16:22, par TENE
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Mon pays va mal. Encore une insuffisance constaté dans notre juridiction. Le pauvre se voit toujours oppresser par le riche,autrement dit l’équité n’est jamais appliquée dans ce pays. Je suis déçu de savoir que Guiro a été jugé à la légère VU CERTAINEMENT SA POSITION DANS CE PAYS.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 17:13
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    j’ai des larmes aux yeux. je me rends compte que je me suis batu pour rien et j’ai risqué ma vie pour rien.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 17:30, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Je suis aussi déçu que tous les internautes car on espérait que ce procès serait un exemple de "plus rien ne sera comme avant". Hélas...
    D’une part on a l’impression que l’argument de "j’ai pris l’argent oui, mais je n’avais pas demandé" est légitimé par notre justice, et d’autre part le message négatif lancé par le verdict de ce procès est "servez vous du système pour vous enrichir, vous ne serez pas sanctionné".

    Mais qui a suivi le procès comme moi n’est pas étonné par cette conclusion. En effet, à aucun moment, le ministère public n’a essayé de montrer la corruption. Comme ont dit les avocats de Guiro, s’il y a corrompu, c’est qu’il y a corrupteur. Or malgré les dizaines d’enveloppes avec les noms de ceux qui ont fait des "cadeaux" à l’ex-DG, le ministère public n’a convoqué personne devant le tribunal. Les enquêtes, qui auraient du chercher à savoir si parmi ces "bienfaiteurs" du DG, quelqu’un n’avait pas bénéficié d’un quelconque avantage indu en douane n’ont pas été faites, en tout cas on n’en a pas parlé. Or, jusqu’à preuve du contraire, en justice, ce n’est pas à l’accusé de démontrer son innocence mais à l’accusation de montrer sa culpabilité.

    La question des "avantages légaux" des douaniers et d’autres corps de métiers mettent les gens mal à l’aise. Connaissant la pauvreté généralisée de la population, les intéressés n’aiment pas qu’on rappelle qu’ils gagnent des grosses sommes des caisses de ce même état qu’on dit pauvre. Faites au départ pour motiver les agents qui font entrer de l’argent, ces "fonds communs" et autres primes sont devenus des "deals" dont les montants et le nombre varie au gré de qui est ministre ou DG et veut gratifier qui. Ainsi, des fonctionnaires niveau CEPE gagnent des millions, soit plusieurs fois leur salaire annuel dans ces "13ème mois" et autres "primes de rendement". Que cela soit consistant pour un DG douanes ne devrait étonner personne, sauf que les gens le découvrent avec surprise. Les juges étaient donc obligés d’admettre qu’une partie de l’argent au moins appartenait légalement à l’ex-DG.

    Enfin, la pratique des "salutations" des responsables avec des enveloppes est tellement généralisée que si on voulait condamner Guiro pour cela, il faudrait démettre et juger la quasi-totalité des directeurs généraux, régionaux et provinciaux de tous les services, même si les successeurs de Guiro disent ne pas être au courant. Il n’est un secret pour personne de la fonction publique que cette pratique est courante généralement dans tous les services ou il y a sortie sur le terrain, recettes ou saisies. L’agent "salue" le chef pour qu’on ne l’oublie pas dans les missions et affectations, et chaque chef "salue" son chef à son tour. Ailleurs on parle de "soutien en carburant" ou de "contribution au fonctionnement de la DR". Dans tous les cas cela n’est jamais officiel et se fait en liquide ou bons d’essence, sans oublier les petites attentions en nature, et les salutations pour les évènements sociaux. La difficulté juridique ici est de qualifier cela de corruption. Chacun d’entre nous a déjà reçu de l’argent à l’occasion d’un baptême ou d’un décès, alors sommes nous tous corrompu ? La différence, c’est qu’on nous salue avec des billets de mille, mais qu’un DG douane ou un ministre est "salué" de façon plus consistante. On se rappelle d’ailleurs des frasques du fils d’un ministre qui dilapidait l’argent pris dans la maison familiale. Le ministre en question avait expliqué que c’était l’argent récolté à l’occasion d’un décès qu’il gardait dans une valise dans sa chambre, des millions s’il vous plait.

    Voila en résumé les raisons de ce verdict : Guiro n’a pas pu être reconnu coupable de corruption, on a juste estimé qu’il n’était pas normal qu’il reçoive de l’argent chaque mois de ses subordonnés et c’est cet argent qui est confisqué, le reste étant supposé lui appartenir et ayant été acquis légalement. L’infraction à la loi sur la détention de liquidité et de devises seules justifient l’amende de dix millions.

    Cela signifie que même si l’état fait appel, cela ne servira à rien car l’appel ne juge pas le fond mais la forme, et ici le droit, malheureusement, a été dit. Il aurait fallu que le ministère public fasse tout pour montrer le relation entre le don d’argent et des services rendus, (même un seul !) montrant la corruption. Cela n’ayant pas été fait, Guiro a gagné son procès. Il peut même faire appel pour réduire sa peine de prison avec sursis !

    PS : Internaute 18  : Prison avec sursis est le contraire de prison ferme. "Ferme" tu va directement en prison, "avec sursis", si jamais tu commets un autre délit, on ajoute cette peine à la prochaine, mais sinon tu es en liberté. "Prison ferme avec sursis" n’est donc pas une bonne formule car contradictoire.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 17:40
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Je constate que la justice burkinabè commence à être indépendante. Elle a rendue le verdict sans tenir compte de la pression sur le dossier.
    J’ai horaire d’une justice de haine que certains de nos compatriotes veulent imposer aux juges. Le juge travaille sur la base des textes légaux( quitte à nous de les modifier, mais en attendant, ce sont les textes).
    Bon courage à nos juges.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 17:44, par sirabouré
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    TOUTE PERSONNE D’ACCORD AVEC CE VERDICT N’EST PAS LOIN D’UN VOLEUR, D’UN MENTEUR, D’UN MALHONNÊTE ET PORTEUR DE MEME CHEMISE QUE GUIRO. QUE DIEU PUNISSENT LES INJUSTES ET LES VOLEURS DU FASO. LE CAPITAINE PARE ET EX BARREAU DES AVOCATS AVAIENT EU RAISON DE NOTRE JUSTICE.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 18:28, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Internaute n°61 Burkin’ bila : Il faut faire attention à cette histoire d’évaluation de patrimoine car cela peu entrainer des chasses aux sorcières. Tous les jaloux du pays vont en profiter pour spolier les honnêtes citoyens travailleurs juste parce qu’ils en ont plus qu’eux.

    La patrimoine d’un individu ne peut se résumer à la somme de ses revenus salariaux diminué de ses dépenses. La vie quotidienne nous donne des d’exemples d’entrées d’argent ou d’activités secondaires qui augmentent le patrimoine. Les opérations financières, mobilières et immobilières aussi. Juste trois exemples :

    1°) Monsieur K. emprunte 10 millions à la banque et construit ou achète une maison. Il rembourse la banque à raison de 75 mille par mois pendant quinze ans. Mais dans le même intervalle il loue sa maison pour un loyer de 75 mille par mois. A la fin des 15 ans, M. K. est propriétaire d’une maison qui vaut plus de 10 millions avec l’augmentation des prix, mais en réalité c’est comme s’il n’avait rien dépensé. Peut-on l’accuser de corruption parce que son patrimoine dépasse ses revenus officiels ?

    2°) Mme O. est fonctionnaire. Elle achète un taxi qu’elle confie à un parent et qui, quand tout va bien, lui rapporte par mois plus que son salaire mensuel. Elle fait aussi des heures supplémentaires autant qu’elle peut. Elle en profite pour investir dans l’immobilier et autres domaines. Son patrimoine est loin de la somme de ses salaires.

    3°) Monsieur X. a hérité de quelques têtes de bétail de sa famille. Salarié, il investi petit à petit sur son salaire pour en faire une ferme moderne qui lui rapporte chaque année plus que son salaire. De plus, grâce à la ferme il ne dépense pratiquement plus pour nourrir sa famille. Son patrimoine est loin de la somme de ses salaires et indemnités.

    Donc attention. Si effectivement beaucoup comptent les jours jusqu’au virement du salaire et s’en contentent, nombreux sont ceux qui cherchent ailleurs en multipliant heures supplémentaire ou activités secondaires. Une chose est de demander à quelqu’un de justifier son patrimoine, une autre est de le calculer à sa place avec des formules simplistes et l’accuser sur cette base de vol ou de corruption !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 18:32, par passakziri
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Aussi indignant que cela parait, que pouvons nous demander aux juges ?La justice ne peut trancher que selon les preuves qui lui sont présentées et en fonction des lois en vigueur. En ce verdict je ne vois pas une mauvaise foi des juges , mais plûtot une mise á nue sans complaisance des défaillances de nos lois et partant de là le mauvais travail du législateur . Le législateur pour moi ce sont tous ces députés qui ont parcouru notre assemblée nationale, certains pendant plus de vingt ans et qui n’ont pas travaillé á freiner la corruption. Que pouvions nous attendre d’eux d’ailleurs puisque la plupart s y retrouvaient non pas conviction politique mais plûtot pour leurs propres intérêts économiques.
    Personne de bonne foix ne peut nous expliquer une accumulation d’une fortune de 2 milliards en liquide ( quid des biens immobiliers) d un fonctionnaire de l’Etat, fût-il douannier même depuis 1960. Guiro lui même doit rire en nous racontant l’origine de cette somme. Mais que faire si la loi est si molle ? Dans les vrais démocraties, il est purement interdit au fonctionaire d’accepter des dons dans le cadre du service. Par exemple, le médecin qui accepte un don en espèce ou en nature de la part d’un délégué médical peut être poursuivi pour corruption. L enseignant qui accepte des cadeaux d’un élève, l’agent de bureau qui accepte des dons de bénéficiares de ses prestation peut se retrouver dans la même situation,
    On devrait interdire ces pratiques de corruptions courantes dans tous les domaines chez nous, pas seulement au niveau de la douane .Ou du moins les règlementer clairement en fixant les modalités et des limites maximales ( par exemple 1000 FCFA), et obligation de les déclarer à la fiscalité, comme compromis.
    Seulement en ce moment, Guiro et ses collègues auront de sérieux problèmes en acceptant des dont des entrepreneurs .
    La lecon que nous devrions retenir est que nos législations devraient être revisitées au fond, ce qui ne sera possible que si nous envoyons les bonnes personnes dans nos institutions lors des prochaines élections. Pas question pour les présidentiables de nous bourrer avec les mêmes discours (ca nous ennuie depuis longtemps), mais il leur faudra nous expliquer leurs programmes en détails. Pas question pour les députés de rêver seulement de 4X4, non, il leur faudra rendre compte à leur base, surtout à la jeunesse de leur travail à l’hémicycle. Pour cela, c’est le devoir des OSC jouer leur partition en ne se lassant pas de suivre et de dénoncer les insuffisances des pouvoirs publics.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 18:50, par Toutdemême
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    Que d’acharnement ridicule sur le prévenu GUIRO et sur la justice. Ayant suivi le procès à travers les media, j’ai pu observer qu’aucun début de preuve n’a été fourni à la charge du prévenu. La justice ne condamne pas sur la base de délation. Encore une fois, trouver une forte somme d’argent chez un citoyen n’en fait pas un voleur. Au cours du procès, il a été demandé à l’accusé de faire la preuve de son innocence : c’est un précédent dangereux !
    L’argent de M. GUIRO devrait lui être restitué et les sévices injustifiés subis par lui et sa famille réparés. Et je suppose que tout burkinabè qui possède au moins deux milliards de francs CFA (peu importe le lieu où se trouve cet argent) passera devant un juge pour s’expliquer.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 21:53, par kabos
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    J’avoue que notre administration publique souffre d’un mal grave qu’il sied de prendre avec le plus grand sérieux. Le déséquilibre institutionnel. Le ministère des finances a trop de poids et il se permet certains avantages comme s’il était le seul qui existait et qui travaillait. Comment quelqu’un qui recouvre va être mieux traité que celui qui produit ? Pour recouvrer un franc d’impôt, c’est tout une chaine et chaque agent est un maillon de la chaine. Esq la justice a connaissance du déséquilibre qui prévaut dans l’administration ?
    Prenons un cadre à la retraite après 30 ans de service pour l’État. Qui quittait son domicile à 7h pour descendre du service à 20h, il peut pas avoir 150 millions tout avantage confondu. Vous creusez un écart en donnant à un autre cadre près de 600 millions et vous parler de manque de preuves sur 2milliards oubliés. Jai honte. Il faut une reforme institutionnel et une relecture des textes pour éviter le pire. Respecter au minimum les autres. C’est pas burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2015 à 10:30, par gilles touré
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    La cour d’assise est composée de trois magistrats professionnels et de quatre jurés qui sont des citoyens choisis dans la cité et supposés de bonne moralité. il faut donc comprendre que la justice en matière criminelle est celle du peuple. les jurés qui sont majoritaires peuvent mettre les juges professionnels en minorité. comprenons donc qu’il ne s’agit pas de magistrats professionnels seulement qui ont pris cette décision mais aussi des représentants du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2015 à 16:01, par Konlow
    En réponse à : Crimes économiques : Ousmane Guiro condamné à deux ans de prison avec sursis

    La vrai justice est la justice divine, Jure au nom de la Terre sur laquelle tu mange tu bois tu marche et tu dors. Je parle au nom de nos Ancêtres eux qui jurai sur la Terre eux qui invoquaient le Tonnerre pour découvrir la Vérité sur place . Si cela est vrai que tous le peuple du Burkina (Haute Volta) cotisait pour aider à construire des écoles des dispensaires des hôpitaux aujourd’hui c’est vous les petits malins chacun dans son petit château avec sa femme et ses enfants vous pillez les biens public pour construire des chambres de passes des maisons de locations des officines des écoles privées eh eh eh attention au revers de la médaille malédictions aux menteurs et voleurs malédictions aux menteurs et voleurs que la Terre du Burkina soit le porte parole des pauvres quelle prouve la vérité comme du temps de nos ancêtres que ceux qui mentent et volent soient le cobayes afin que notre jeunesse prenne conscience que cela déciment leur descendance nous restons à l’écoute pour nous rassurez que la Terre de nos ancêtre si elle est juste et que les marigots la brousse le Tonnerre s’ils sont juste qu’ils nous fasse paraitre la justice malheur malheur malheur malheur aux mensonges aux criminels nous voulons savoir si nos souffrances celles de nos pères et de nos ancêtres resterons impuni Kadiogo aidez nous pour sortir des cros des malfrats

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés