Assises nationales de la jeunesse : Les hommes d’affaires ont promis 2000 emplois aux jeunes

lundi 22 juin 2015 à 03h02min

Les assises nationales de la jeunesse ont pris fin le 19 juin dernier dans la cité de Bafuji. Le moment ultime de cette rencontre qui a regroupé plus de 1000 jeunes des 13 régions du pays, a été les échanges directs entre les jeunes et le chef de l’Etat accompagné de son gouvernement. Tenues sur le thème de l’autonomisation et la responsabilité des jeunes, la rencontre de Gaoua, « fructueuse et productive » a vu les hommes d’affaires offrir 2000 emplois. A ceux qui vont se mettre en course pour le Palais présidentiel, Michel Kafando leur a lancé un message : « Attention ! ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assises nationales de la jeunesse : Les hommes d’affaires ont promis 2000 emplois aux jeunes

La rencontre avec le chef de l’Etat était le dernier acte des assises nationales de la jeunesse à Gaoua. Les jeunes des 13 régions, à travers leurs représentants, sont passés à tour de rôle pour traduire au chef de l’Etat, leurs préoccupations. Les problèmes que rencontrent les jeunes burkinabè se recoupent. Ils ont trait essentiellement au chômage, au sous-emploi, à la formation professionnelle, à l’inaccessibilité des fonds pour le financement des activités, au manque d’infrastructures scolaires et de divertissement.
Les jeunes ont ainsi espéré des réponses pérennes à ces questions qui entravent leur épanouissement. Par la voix de leurs représentants, les jeunes qui représentent 80% de la population Burkinabè ont dit à Michel Kafando que le Burkina a 80% de chance de réussir la transition et autant de chance de réussir les élections ; ils ont ainsi réaffirmé leur engagement à accompagner le président du Faso et le gouvernement dans ces missions prioritaires.
Pendant plus de 5 heures d’horloge, Michel Kafando a écouté les besoins et désirs de « l’avenir du Burkina » et apporté des réponses. Le chef du gouvernement et les ministres ont également été « appelés à la barre » pour dire les actions entreprises ou en cours du gouvernement de la transition pour solutionner les préoccupations « réelles » soulevées par les jeunes.
Pour le président du Faso, ces assises qui se tiennent après l’insurrection populaire, au cours de laquelle les jeunes ont exprimé leurs fortes aspirations, étaient nécessaires. Ceci pour entendre de vive voix les problèmes, les besoins de ces jeunes et femmes qui ont amené le changement, et par la même occasion, voir « en quoi le gouvernement de la transition pourrait leur être utile ». De l’avis de Michel Kafando, la rencontre a été fructueuse et productive à tout point de vue et « la transition va continuer ce qu’elle a commencé à savoir des paquets de projets pour les jeunes a renforcer ».

2000 emplois offerts par le monde des affaires

Outre les conférences sur le « rôle de la jeunesse dans le processus électoral pour une élection apaisée », et la « contribution des jeunes à la réussite de la transition politique au Burkina Faso », la rencontre de Gaoua a permis de créer des emplois. C’était la particularité des assises, l’implication des hommes d’affaires, des entrepreneurs.
Après l’ouverture des assises à l’Ecole nationale des enseignants du primaire de Gaoua, le premier ministre s’était retiré au conseil régional pour une rencontre avec le monde des affaires. Le thème des assises étant « autonomisation et responsabilisation des jeunes : état des lieux et perspectives », Yacouba Isaac Zida a échangé avec le monde des affaires sur l’employabilité des jeunes dans leurs entreprises et sociétés. Occasion pour les hommes d’affaires de porter leurs difficultés à l’attention du chef de gouvernement. L’acte fort de ces échanges a été l’engagement écrit du monde des affaires à créer les emplois et à offrir des stages à des jeunes. Près de 2000 postes ont sur place été dégagés.
« C’est un document d’engagement donné librement aux chefs d’entreprises qui étaient présents. Ils ont mentionné le nombre d’emplois qu’ils créent, le nombre de stages qu’ils comptent pourvoir. Il y aura un suivi, j’ai les engagements écrits, les entreprises ne vont pas se défausser, il nous revient de les accompagner, de suivre la mise en œuvre de ces engagements ».

Michel Kafando met en garde le futur président du Faso

Au cours des échanges directs avec la « conscience vivante de ce que nous avons connu comme changement positif dans ce pays », la jeunesse, le président Michel Kafando a insisté sur la nécessité de sa prise en compte dans les politiques. S’adressant aux hommes politiques qui se disputent la présidence du Faso en 2016, le chef de l’Etat leur a conseillé d’avoir une feuille de route précise pour l’emploi des jeunes. C’est un rêve légitime de vouloir être président, dira-t-il, mais si le prochain président fait fi des préoccupations de la jeunesse, il risque de sortir de Kosyam, chassé par les jeunes.
Le message est clair et le voici, « avec les jeunes, oui tout est possible, sans les jeunes, attention ! ». Hilarité et acclamations nourries dans la salle et fin des assises nationales de la jeunesse.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 juin 2015 à 02:49, par Valerie
    En réponse à : Assises nationales de la jeunesse : Les hommes d’affaires ont promis 2000 emplois aux jeunes

    Decidement la transition aime le cocorico,transition dans les symbols et pour le symbol sans reel resultat sur le terrain.En effet,cette rencontre de Goua est un meeting,un gachis pourquoi ? Justement pour une politique serieuse de l,emploi,la tache revient au patronat en concertation avec le gouvernement et le syndicat dans le cadre d,une vaste loi de programmation economique etalee sur 5 ans par exemple,une vraie coneference sur le chomage,l,employabilite a partir de l,amelioration des contenus de formation adaptee au marche de travail des objectifs chiffres secteur par secteur.exemple un investissement dans la formation aux energies renouvelables,secteur en pleine expansion dont la main d,oeuvre qualifiee fait defaut.Autre secteur et non le moindre agro-business,secteur tres en retard pour cause j,etais en vacance dans la boucle de Mouhoun en mars,bien qu,ayant de l,argent il m,etait impossible de trouver sur le marche de legumes et fruits frais et l,explication peu elegante etait qu,on etait pas dans la saison ! Mr Sarkozy avait-il raison ?Certes,les deux villes Ouagadougou et Bobo sont fournies a partir des pays voisins mais le prix n,est a la portee des petites gens.Une pomme a 200 frs,un faiceau de carottes a 500 frs ect....Apres la transition qui a brille tant par son incompetence il va falloir ouvrir le debat sur le chomage et la formation appuie par des politiques publiques de creation de richesse et d,emploi,comme quoi on ne cree pas la richesse avec des emotions des martyrs de l,article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 06:36, par gangobloh
    En réponse à : Assises nationales de la jeunesse : Les hommes d’affaires ont promis 2000 emplois aux jeunes

    Ummhhh sur quelle base on créera les 2000 emplois ? Un peu de sérieux et ça ira mieux et on n’ est pas obligé de parler je pense . Et d’ ailleurs que vont chercher les hommes d’ affaires dans ctte rencontre avec les jeunes ? payez seulement vos impôts et taxes comme il se doit et le gouvernement vous sera reconnaissant. Le gouvernement qui viendra après les élections aura son programme de société avec ses priorités.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 07:21, par Kabore
    En réponse à : Assises nationales de la jeunesse : Les hommes d’affaires ont promis 2000 emplois aux jeunes

    A-t-on réellement besoin de réunir tous ces 1.000 jeunes à coût de millions de notre argent pour connaître leurs problèmes ? Un simple micro trottoir suffit. Revisitez les plateformes revendicatives des différentes formations syndicales. Les promesses faites sont très élégantes mais ne sont pas toujours tenues. Si nos hommes d’affaire veulent vraiment soutenir la jeunesse ils n’ont pas besoin de trop parler. Il faut agir. C’est plus concret. Il faut être pratique et évitez les théories.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 08:37, par justice
    En réponse à : Assises nationales de la jeunesse : Les hommes d’affaires ont promis 2000 emplois aux jeunes

    quel 2000 emploies ?mon œil oui .Il on promis 2000 stages.ces le scimpex qui a promis d’ailleurs.hum 2000 boiiiiinnnn ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 11:07, par Angeline
    En réponse à : Assises nationales de la jeunesse : Les hommes d’affaires ont promis 2000 emplois aux jeunes

    Il est tant qu’on rectifie notre transition, ces incompétents continuent de dilapider nos impôts dans des voyages inutiles et des activités bidons comme ça. On en a marre.heyiîiii

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 11:49, par RK
    En réponse à : Assises nationales de la jeunesse : Les hommes d’affaires ont promis 2000 emplois aux jeunes

    Franchement y a de ces commentaire qui frize la betise quoi ! Des voyage inutile ? dilapider nos impot ? et puis en quoi encore ? Nous sommes conscient des insuiffisance qu’il y a mais ne demandons pas a nos sapeur pompier d’eteindre un feu de 27 ans en quelque mois ! Pourquoi passer tout votre temps a présenter des faits abstraits ? Les gas de la transition ne sont pas des super hero encore moin des extraterestre alors fichez leur la paix et laisser leur travailler. Bientot les election donc le regime qui sera installer c est celui auquel vous devriez envoyer vos revendications légitime et realisable.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés