HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

dimanche 21 juin 2015 à 02h18min

Cette année, l’organisation du HADJ s’annonce difficile. Entre transport, restauration et hébergement des futurs pèlerins, les agences de voyage ainsi que les organisateurs ont du pain sur la planche. Par souci de transparence, le comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque a tenu à faire le point des préparatifs et à soulever les contraintes auxquelles il doit faire face. La plus grande difficulté à ce jour demeure le quota du Burkina (5 500 places) que les musulmans aimeraient voir augmenté. Ils l’ont fait savoir au cours d’une conférence de presse organisée ce samedi 20 juin 2015 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

Le Hadj est l’un des cinq piliers de l’islam. De ce fait, tout musulman doit s’acquitter de cette obligation. Chaque année, le Hadj ou le pèlerinage à la Mecque suscite de l’engouement au sein des Burkinabè. Ils sont des milliers de fidèles à vouloir y prendre part. Hélas, compte tenu de certains facteurs contraignants, cela n’est pas possible. Pour l’année 2015, la note risque d’être un peu plus salée pour les candidats. Lors du point de presse, le comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque et des représentants des 39 agences de voyage ont tenu un langage de vérité aux journalistes. Sans ambages, ils ont évoqué les nouvelles conditions qui s’imposent pour ce Hadj 2015, lesquelles vont impacter sur les frais de participation. Ces règlementations qui viennent de l’Arabie Saoudite et qui s’appliquent à tous les pays, reconfigurent évidemment les choses.

Le prix du paquetage à la hausse

Désormais, les autorités saoudiennes exigent que toutes les opérations de payement des frais liés au Hadj se fassent par transfert électronique. Il s’agit entre autres du transport et des contrats de logements. A ce propos, le paquetage qu’imposaient les Saoudiens (restauration, location de tente et de matelas) est à la hausse cette année. De 105 000 f, il est passé à 126 000 F. Cette situation, le comité l’a décriée et a entamé des négociations pour sa baisse. La satisfaction ne viendra véritablement que si ce paquetage revient à son prix initial, sinon les pèlerins n’auront de choix que de se plier aux nouvelles dispositions.
Quant au transport des pèlerins, seules les compagnies burkinabè ou saoudiennes sont autorisées à le faire. Une autre disposition de l’Arabie Saoudite que les organisateurs burkinabè trouvent indigeste. Mais, le président du comité rassure déjà que quatre transporteurs ont déjà répondu à l’appel et d’ici la semaine prochaine « nous allons avoir une idée sur le transport ».
La restauration, elle, sera assurée par les Saoudiens. Et Cheick Omar Boni s’inquiète sur la qualité des aliments car il n’est pas toujours facile de préparer pour un si grand nombre de personnes. Outre cet aspect, il est à noter que les Burkinabè devront s’adapter à un nouveau régime alimentaire du fait de cette condition.
Incertitude sur le quota
« Je ne veux pas devancer les choses mais cette année, ce n’est pas évident que tous ceux qui ont payé l’argent puisse partir à la Mecque », dixit Cheick Omar Boni, président du comité. Cette situation serait due au quota. En effet, les autorités burkinabè avaient adressé une demande au ministre du Hadj saoudien pour que le quota des Burkinabè soit revu à la hausse. Mais celui-ci aurait répondu que les travaux d’extension de la mosquée à la Mecque en 2012, qui avaient entrainé la restriction de quota de 20% dans tous les pays, étaient toujours en cours. Rien n’est perdu d’avance car le ministre Auguste-Denise Barry aurait instruit l’Ambassadeur burkinabè vivant en Arabie Saoudite de s’occuper personnellement de la question. Il est donc possible que le quota de 5500 personnes soit augmenté, à en croire le comité de suivi.

Les inscriptions se poursuivent

Pour les années antérieures, les pèlerins étaient repartis en quotas. Cette année, vu le nombre élevé des agences, une innovation majeure est à noter. Il s’agit d’un portail électronique pour assurer l’inscription des candidats. Au départ, seul le passeport était admis pour l’inscription mais par la suite la carte nationale d’identité burkinabè a été autorisée suite à la demande des responsables d’agence. Cette autre innovation a contribué à saturer le site au bout de deux semaines avec 5451 inscrits. Suite à cela, un audit a été réalisé par 13 personnes dont neuf issues des agences et quatre autres du comité de suivi du pèlerinage.
Au bout d’un travail minutieusement mené, il s’est avéré que certains candidats étaient inscrits sans CNIB ou passeport, tandis qu’il existait des erreurs sur les numéros des pièces fournies par d’autres personnes. A l’issue des vérifications 443 candidats au pèlerinage ont été déclarés non conformes et du même coup effacés du site. De ce fait, Omar Boni annonce que d’ici lundi (ndlr 22 juin 2015), le portail sera rouvert et les agences ont suggéré une répartition consensuelle des pèlerins restants pour compléter le quota du Burkina Faso.

Et la diaspora vivant en Côte d’Ivoire ?

Pour effectuer le pèlerinage, le musulman doit impérativement voyager avec le passeport de son pays. De ce fait, nos compatriotes vivant en Côte d’Ivoire ne peuvent prendre part au Hadj à partir de leur pays d’accueil. Cette règlementation saoudienne s’applique à tous les candidats au Hadj où qu’ils soient. Face à cette difficulté, le consulat avait demandé au comité un quota spécial pour la diaspora qui s’était déjà replié au pays pour s’inscrire massivement. Mais les choses sont plus difficiles qu’elles ne le paraissent et M. Boni demande l’indulgence et la compréhension de ces compatriotes.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 juin 2015 à 02:23, par Moussa Ismaël
    En réponse à : HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

    Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! » Herman Frédéric Bassolé je t’invite á l’Islam car celá est pour ton bien. Asalaam waleykoum.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2015 à 07:32
    En réponse à : HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

    Ce sont des musulmans qui volent des musulmans au nom de l’islam.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2015 à 08:22, par Bon Dieu
    En réponse à : HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

    1.800.000 x 5500= 9,9 Milliard.
    Disons plus de 10 Milliards d´investissement annuel pour un pays qui s´inscrit parmi les plus pauvres de la planète. Je crois en dieu mais ça me laisse à désirer.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2015 à 11:12, par moi
    En réponse à : HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

    Ca c est Le Probleme de ceux qui ont l Argent a gaspiller dans les croyances des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2015 à 11:49, par MONZON
    En réponse à : HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

    si on refuse que nos parents à l’ étranger ne puissent pas voter pour des raisons justifiées au moins le hadj leur doit êtres accepter --- que le comité d’ organisation prennent des dispositions pour leur permettre d’ éffectuer le hadj à partir du Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2015 à 14:35, par Veritas
    En réponse à : HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

    Vous savez pourquoi il y aura hausse des prix ? Parce que Ablasse est Mossi Musulman et plein d’ adresses. Il pourra payer le surplus. Parce que Djibril Bassolet ne veut pas que les burkinabe travaillent et gagnent l’ argent a la sueur de leur front pour aller a la Mecque comme le veut le prohete. Il a decide d’ achete des centaines de billets pour les musulmans pour qu’ ils aillent a la Mecque. Gbanssan ! Il ne veut pas que nos musulmans touchent l’ eau pour manger le poisson. Ils veut leur donner son poisson d’ illusion. Moi Veritas, je dis que cette race de politiciens, il faut les castrer. Ils ne sont pas bons. Si on les laisse faire des enfants politiques, la politique est deja gnangami.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2015 à 16:40, par kidrh
    En réponse à : HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

    Ne nous affolons pas :si la hausse n est que de 21000 F. je pense que cela n est pas affolant. Pour ce qui est des inquiétudes pour la qualité des repas du fait du grand nombre de pèlerins a nourrir je pense en toute honnêteté que que c est faisable par un pays qui est capable d organiser a la perfection, hébergement le déplacement l approvisionnement en eau, la prise en charge sanitaire des malades pour une aussi grande masse de personnes. Ajouter a cela la propriété sans faille des mosquees ainsi que des toilettes

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 12:45, par Le frère
    En réponse à : HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

    Frère internaute N°9, Il s’agit du cinquième pilier de l’islam dont vous parlé, dire« il n’est pas irrationnel de penser que le hadj est une arnaque organisée par les saoudiens pour se faire plein les poches. ouvrer l’œil chers frères musulmans, je pense qu’il ne faut pas chercher à aller à la Mecque vaille que vaille », c’est renoncer à un pilier de l’islam sans motif valable. Faisons beaucoup attention à nos propos car ils peuvent devenir des actes qui à leur tour deviennent des comportements qui nous éloignent de Dieu. Vivement, Q’ALLAH nous guide dans nos propos, Amine.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 16:45, par KIMA
    En réponse à : HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

    Quelqu’un peut-il nous dire ce que gagnent l’Etat et les agences de voyages sur chaque pèlerin ????

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2015 à 20:25, par Jeunedame seret
    En réponse à : HADJ 2015 : Les pèlerins doivent se préparer à une hausse des frais

    Hausse des frais..hausse des peines ! "NOS COMPATRIOTES DE CÔTE D’IVOIRE NE PEUVENT PAS PRENDRE PART AU HADJ A PARTIR DE LEUR PAYS D’ACCUEIL". Donc un passeport de diaspora empêche un contact avec Allah ? On a peur de se faire exiger un passeport arabe un jour ! Viendra un temps où l’Arabie saoudite réclamera à chaque musulman un compte d’épargne plein en Arabie saoudite avant d’y venir. Et aux femmes un B..B..frais ou innocent. Pourquoi pas un hadj gratuit au moins une fois dans la vie, si la foi est vraiment dedans ? Moi je fais mon hadj à Ouahigouya, Ramatoulaye, et même à Namissiguima.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés