Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

vendredi 19 juin 2015 à 00h00min

C’est au Collège Protestant de Ouagadougou que le secrétaire général de la région du centre a procédé, ce 18 juin, au lancement des épreuves de l’examen du baccalauréat session 2015. Après neuf mois de dur labeur,74 343 candidats se sont lancés à la conquête du premier parchemin universitaire. Et c’est par les épreuves de « Français » pour la série D et d’ « Etude de cas »pour la série G2, que les élèves ont débuté l’examen.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

Que de nuits blanches passées, que de fatigue accumulée, que de savoir acquis ! Ah le BAC, qu’il soit littéraire, scientifique ou technique, n’est pas facile à affronter.Et l’on pouvait lire la crispation, l’angoisse sur les visages des candidats à mille lieux du centre de composition. Bien avant 07 heures, il y avait de l’agitation au Collège protestant de Ouagadougou.On aurait cru qu’un coup de pieds avait été donné dans la fourmilière. Les présidents des jurys s’affairent, donnaient les dernières consignes aux surveillants et vérifiaient les derniers réglages. De leurs côtés, certains élèves relisaient leurs cours. C’est à se demander, s’ils y voyaient et assimilaient quelque chose. D’autres par contre étaient à la recherche de leur salle de composition. C’est la coutume chaque année.

« Tout ce que vous aurez à faire ce matin ne sera pas en dehors de ce que vous avez vu. Ce n’est pas la peine de vous crisper, de vous stresser ». C’est par cette note rassurante que Raphael Kaboré, secrétaire général de la région du centre, représentant le gouverneur Joachim Somda, a tenté de détendre l’atmosphère dans l’une des salles du jury 85. Et c’est là, que la première enveloppe contenant les sujets de Français a été ouverte. « Courage et réussite » sont les souhaits prononcés par l’autorité envers les futurs bacheliers.

Le Collège protestant de Ouagadougou, c’est quatre jurys comprenant chacun 262 candidats. Des difficultés, il n’en manque pas. Certains candidats ne possèdent pas leur carte d’identité tandis que d’autres ne sont pas munis de leur fiche de table. Pour le dernier cas, Emmanuel Kalkoumdo, directeur de l’établissement et chef du centre affirme qu’il est permis à l’élève de composer les épreuves de la journée mais celui-ci dispose de 24 heures pour se présenter avec sa fiche. En cas de fraude, il est également permis au fautif de continuer la composition de l’examen en attendant que l’Université de Ouagadougou statue sur son cas.
En rappel, le lancement national du baccalauréat a été effectué par le Ministre des enseignements secondaire et supérieur Filiga Michel Sawadogo à Gaoua dans le sud-ouest, où se tiennent les assises nationales sur la jeunesse.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 juin 2015 à 01:18, par Simpore
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    Bon courage aux candidats du 1er diplôme universitaire mais il faut que l’Office du baccalauréat soit transparente dans l’organisation pratique de cet examen notamment en ce qui concerne les convocations des correcteurs.En effet,voilà plus de 4 ans que je tiens régulièrement la terminale A et D dans un lycée privé ou je suis considéré comme un permanent et j’ajoute que je suis titulaire d’un DEA en Géographie et depuis,je n’ai jamais été invité a prendre part a cette étape de la vie de mes élèves que je forme a longueur de journée pendant au moins 10 mois.Pourtant mes collèges d’a côté qui ne tiennent même pas la classe par moment sont les invités quotidiennes à cet rendez-vous crucial.On me fait comprendre que l’Office du Baccalauréat privilégie les Professeurs de la fonction publique et j’ai envie de comprendre si être enseignant dans le public est synonyme d’excellence et si tel qu’on organise un examen pour le public puis un autre pour le privé ou tout simplement interdire aux lycées privé d’ouvrir des classe de terminal sinon je ne comprends pas cette ségrégation qui ne se justifie pas dans un pays ou le prive joue un rôle capital dans l’offre educative.Que l’Office du baccalauréat sache que être dans la fonction publique n’est pas une fin en soi au point de considérer nous du privé comme des laissés pour compte car en toute franchise,beaucoup de mes collègues du prive ont opté de poursuivre leurs cursus académique en vue du Doctorat et a ce que je sache,des docteurs,ça ne courent pas les rues au Burkina Faso.Mais en attendant respectons les competences en mettant les hommes a la place qu’il faut au lieu de cultiver la mediocrite au point de l’eriger en regle.Quand quelqu’un peut diriger des TD(travaux dirigés) à l’U.O mais ne peut corriger au baccalauréat, c’est le monde à l’envers à mon humble avis.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 07:09, par Imbibée
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    Bonjour. Bonne chance à tous ces braves candidats. Que Dieu tende sa main protectrice et inspiratrice sur tous et vous éloigne de toute tentation. Bonne chance a vous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 07:42, par Sapi
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    Le taux de scolarisation est toujours très faible au Burkina, Le Togo qui compte 7millions d’habitants présente environs 57000 Candidats et le Burkina 14millions d’Habitants 74000.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 07:45, par TF
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    slt bne chance aux candidats

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:01, par TF
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    slt bne chance aux candidats

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:14, par JAMES KENNY
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    Du courage aux candidats, et toutes nos félicitations aux enseignants qui se sont appliqués a préparer au mieux ceux-ci, car on vous oublient souvent. Internaute No1 ta position est compréhensible mais la correction du baccalauréat est une affaire de gros sous, aussi les magouilles sont légions pour être retenu. N’en déplaise au président de l’université de Ouagadougou, qui pilote cet examen,il est a la base de cette gangrène.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:31, par adan
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    bonne chance à nos candidats !!!! quand on voit le nombre de candidat au CEP comparé au aux candidats du bac on se dit qu’il y a un problème quand même !!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:32, par KM
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    JE PARTAGE VIVEMENT LES PROPOS DU PREMIER INTERNAUTE ALORS ON NA DIT QUE PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT ;

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:35, par KM
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    JE PARTAGE VIVEMENT LES PROPOS DU PREMIER INTERNAUTE ALORS QU’ILS DISENT QUE PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT !!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 10:32, par la jumelle
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    Bon courage aux organisateurs et bonne chance aux candidats ! Que le Dieu d’amour et de bonté les assiste !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:09
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    Simporé je ne suis d’accord avec toi. n’oublie pas que c’est ce type de revendication mal placé qui emmène tjrs des problèmes. la règle est la règles on ne doit pas la violer pour satisfaire certains. Qui dit que quelqu’un qui fait des TD au campus est plus compétent que celui qui enseigne dans les lycées et collèges de la fonction publique ceci est une déclaration absurde de mon avis. Je ne suis pas enseignant mais je trouve tes propos trop simplices et sans fond. courage à toi pour ton doctorat.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 22:56
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    Les profs d’histoire et de géographie sont très nombreux. Ceux du public sont en général certifiés donc ont une formation pédagogique ce qui est capital dans un examen comme le baccalauréat. En plus beaucoup d’entre eux ont nettement plus de 4 ans d’ancienneté et ont accepté aller en brousse. Ne pensez vous pas logique qu’on les privilégie ? Le doctorat sans formation pédagogique n’est pas un bon critère pour corriger le bac. A l’université on enseigne dans sa spécialité alors qu’au secondaire on enseigne tout.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 03:05
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    bonne chance et bon courage

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 14:42, par Le Pacifique
    En réponse à : Baccalauréat session 2015 : 74 343 dans les Starting-blocks

    Juste demander à Simporé de revoir son français, car il me parait lamentable pour un titulaire de DEA, qui plus est un enseignant de lycée.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés