Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 19 juin 2015 à 00h00min
Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

Les 16 et 17 mai 2015, huit partis et formations politiques prenaient part à la « Convention sankariste » qui devait consacrer l’Unité de ceux-ci autour de l’« idéal sankariste ». Il s’agit de l’UNIR/PS, du FFS, de l’URD /MS, PRIT-Lannaya, CDS, ADR, CNR/MS et la Convergence de l’Espoir. Un mois après cet évènement annoncé par ses organisateurs comme un « moment historique », l’organisation faîtière a déjà du plomb dans l’aile (pour ne pas dire plus de la situation qui prévaut ».

En effet, 48 heures après le FFS, ce sont quatre autres partis politiques (Convergence de l’Espoir, Alliance des démocrates révolutionnaires (ADR), Union pour la Renaissance démocratique/ Mouvement Sankariste (URD/MS), CDS) qui annoncent :
- le retrait de leur soutien au candidat unique sankariste, Bénéwendé Stanislas Sankara,
- mettre fin aux concertations tendant à l’établissement d’une liste commune sankariste associant l’UNIR/PS pour les élections législatives et municipales de 2015 et de 2016,
- maintenir, poursuivre et renforcer la dynamique unitaire de la famille sankariste engagée avant la Convention avec les partis politiques, les organisations de la société civile, les personnes ressources qui désirent sérieusement s’investir pour la sauvegarde de l’idéal du Président Thomas Sankara.
En attendant de revenir sur certains détails, nous vous proposons la déclaration liminaire de la conférence de presse, tenue dans la soirée de ce jeudi, 18 juin 2015, au cours de laquelle les responsables ont porté l’information à la connaissance de l’opinion publique.


DÉCLARATION LIMINAIRE

Mesdames et Messieurs

Au nom des membres du présidium de la conférence, je vous remercie d’avoir répondu à notre invitation dont l’objet porte information sur la suite de ladite Convention.
Comme vous le savez, la Convention des 16 et 17 mai derniers a pris fin avec la résolution que les partis qui y ont pris part poursuivent les concertations en vue de finaliser les travaux notamment ceux relatifs :
-  à la formalisation de la liste unique consensuelle pour les élections législatives et municipales.
-  à la rédaction des textes fondamentaux de la nouvelle formation politique avec laquelle l’union devrait aller aux élections
-  au choix du logo et de la bannière sous laquelle les partis membres devraient aller aux élections, etc.
A cet effet, le Comité de pilotage constitué entre autres des premiers responsables des huit (8) partis de la Convention a mandaté successivement une commission ad’ hoc puis la sous- commission / Suivi des recommandations pour poursuivre et conclure les concertations et proposer le texte d’un accord équilibré à l’adoption de tous.

Mesdames et Messieurs

L’on dit chez nous que « quand tu as comme totem le bouc, tu es appelé à souffrir chaque fois que tu te rends au marché ». En effet, la mauvaise habitude se confondant avec la nature de certaines personnes, nous avons été chaque fois confrontés à des blocages liés à l’esprit hégémonique de certains de nos camarades qui ont vite fait d’oublier l’esprit d’équipe et l’objectif du gain commun. Car il y en a parmi nous qui pensent que leurs camarades doivent jouer les « complète-nombre » pour les accompagner au sommet et revenir se tourner les pouces. Dans ces conditions, l’esprit révolutionnaire est complètement dévoyé et le sankarisme devient juste un label politique pour tromper le peuple ; toute chose contraire au sens du combat que nous menons depuis 27 ans pour chasser du pouvoir les ennemis de notre peuple.

Mesdames, Messieurs les journalistes,

Le Collectif des partis politiques constitué de la CDS, de l’ADR, de l’Espoir, et de l’URD/MS prend acte du rejet par le camarade Bénéwendé Stanislas SANKARA et son parti l’UNIR/PS, de l’accord politique tendant à établir des listes communes sankaristes pour les élections législatives et municipales à la suite de la désignation du candidat unique sankariste lors de la convention.

Par ailleurs, analysant le comportement général de l’UNIR/PS avant, pendant et après la Convention, le collectif des partis s’est convaincu qu’à aucun moment ce parti dont le président a pourtant été désigné par ses pairs pour être le porte-étendard du Mouvement sankariste, n’a manifesté une réelle volonté de faire bloc ni avec les responsables des autres partis, ni avec les militants de ces derniers en vue de consolider l’esprit d’union que nous avons laborieusement travaillé à faire naître. Les faits et les témoignages des militants sont légion dans ce sens. Du reste, les meetings organisés par l’UNIR/PS au nom de la Convention ne l’ont jamais été en réalité puisque c’est par les médias que nous apprenions comme tout le monde de la tenue desdites activités.

Au regard de tout cela et de toutes les considérations dont il n’est nullement besoin de donner les détails, nous, partis membres du collectif soussignés avons décidé de ce qui suit :

1. Nous retirons à compter de ce jour tout soutien au candidat unique sankariste désigné lors de la Convention des 16 et 17 mai 2015. Dès cet instant, le camarade Bénéwendé Stanislas SANKARA n’est plus le candidat unique des sankaristes à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015.

2. Nous mettons fin aux concertations tendant à l’établissement d’une liste commune sankariste associant l’UNIR/PS pour les élections législatives et municipales de 2015 et de 2016.

3. Nous déclarons maintenir, poursuivre et renforcer la dynamique unitaire de la famille sankariste engagée avant la Convention avec les partis politiques, les organisations de la société civile, les personnes ressources qui désirent sérieusement s’investir pour la sauvegarde de l’idéal du président Thomas SANKARA.

Dans les jours à venir, nous nous promettons de vous revenir avec les résultats la large concertation que nous engageons dès ce jour pour la sauvegarde et le triomphe du Mouvement sankariste.

La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

Vos commentaires

  • Le 18 juin 2015 à 23:51, par KASA En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    vous me décevez ! ce que vous oubliez c’est a vous même vous êtes entrain de jeter de la boue. en voulant discréditer Me Sankara, c’est vous même vous discréditez. vous pensez que en vous comportant comme cela on peut vous (les démissionnaires) vous faire confiance ?jamais !par vos manières de faire moi je pense que, c’est vous le problème et pas Me Sankara. et je suis sure au lieu que ce soit de la mauvaise pub pour Me Sankara ce serait le contraire vous allez vous en rendre compte. ce Monsieur(Me Sankara) même si on l’aime pas on sait au moins qu’il est constant et il a toujours été constant donc cohérent dans sa conduite. et je termine en vous disant vous serez surpris !

    Répondre à ce message

  • Le 18 juin 2015 à 23:51, par SIDBALA En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Cela ne surprend pas les esprits avertis. Le leader de l’union n’est pas du un homme sérieux, comment tu vas suivre la femme du défunt président comme si c’est elle qui t’a dit de créer ton parti, même si elle nourrit ta famille il ne faut pas étaler ça au grand jour ?
    Ça veut dire que tu t’ai servit des autres partis pour te la couler douce. Pendant que tu envoyais les enfants des autres dans la rue contre les soldats ta fille prenait l’avion pour aller faire des études en France. Ce qui est sur rien ne surprend, il en serait de même pour la transition, des individus venus de nul part et croyant avoir le même destin. Dieu ne dort pas

    Répondre à ce message

  • Le 18 juin 2015 à 23:52, par SOME En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    que n’allons nous pas voir ?
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 01:49, par Yako En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Voila la triste realite politique au Faso de l,apres insurrection.Comment voulez-vous administrer les 15 milions des burkinabe quand on est pas capable d,administrer qlqs groupements politiques qui,d,ailleurs,ne representent rien comme poids electoral et pourtant ce sont eux qui ont ete recrutes pour representer le tres respectable peuple burkinabe au CNT ! Mrs Bazie et A.Ouedraogo combien compte vos militants 20,30,100 personnes ? Ces nouveaux "lepreux" au faso incapable d,entretenir la vache-Burkina,seulement vous etes forts dans le renversement de la calebasse.Le mois d,octobre vous serez confronter au suffrage universel,la bas c,est la force de l,argument qui prime et non l,argument de la force.C,est dommage que l,ideal sankariste soit exploiter comme moyen d,ascension social.Ma carte d,electeur c,est ma boite d,allumette,je decide quand et comment mettre le feu a l,AN.c.a.d faire et defaire mes representants.Tout autre moyen est une infraction a la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 01:58, par Zampou Charlotte Paris En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Les voila assis comme des replies de Guantanamo.Ceux la peuvent gouverner un pays.Prions pour notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 03:00 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Comme le Pr Laurent Bado ,on cherche a detruire Maitre Sankara . Je pleure mon Cher pays . Aucune conviction de nos jours mais chacun est pret a vendre son vote . Tenez Bon Maître Sankara et vive le sankarisme

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 04:38, par vérité no1 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Franchement, le Burkinabè doit changer sa manière de faire la politique ! On a jamais vu ça ! Aba, vous voulez tous devenir candidat tout en oubliant que vos partis ne peuvent même pas casser une tige de mil !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 04:43, par vérité no1 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Il ya un qui a attaqué les internautes la fois passée sur l’histoire de son salaire, sans pour autant être psychologue, je pense que c’est le monsieur à droite.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 06:15, par PAPA En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Disparaissez tous de notre vue, vous etes tous des faux-types qui nous ont couvers de honte.Le president Thomas Sankara du fond de sa tombe vous maudit tous. Dans chaque famille il ya toujours des mesententes mais on finit toujours par trouver des solutions pour se comprendre et se reconcilier . Pour cause de richesses et privileges on est pret a tout meme s´il faut signer un pacte avec le Diable. Le president Thomas Sankara vous maudit tous a jamais et sans exception pour avoir denigre´ sa memoire. Allez OUST vous tous. y en a marre.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 06:54, par Nameba En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Je pense qu’il faut un peu de réalisme. Maitre Benewendé a une certaine longueur d’avance par rapport aux autres leaders sankaristes. Si on ne veut pas tenir compte de cela, ça sera difficile. Pourquoi ne pas se greffer à lui pour monter ? C’est une bonne stratégie aussi. Bonne chance à tous les sankaristes et que dieu vous bénisses.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 07:18, par kol En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    vous allez tous sombrer.nous la base nous somme avec unir/ps.allez vous voir ailleurs. votre déclaration me donne des nausées.vous ne pouvez pas nous décourager.bonne suite a vous

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 07:22, par Badra En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Encore vous ! Chacun se reclamant de l’ideal Thomas Sankara et pourtant aminimé par l’égoisme. On le savait depuis le debut de l’union que ca allait se terminer de cette facon mais il fallait voir la fin pour le confirmer. Arretez ca, car de cette maniere on avancera pas. Vive l’union

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 07:24, par Badra En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Encore vous ! Chacun se reclamant de l’ideal Thomas Sankara et pourtant aminimé par l’égoisme. On le savait depuis le debut de l’union que ca allait se terminer de cette facon mais il fallait voir la fin pour le confirmer. Arretez ca, car de cette maniere on avancera pas. Vive l’union

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 07:47, par BELHKO En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    De quel SANKARISME ces partis se disent HÉRITIERS ? QUELLE HONTE pour tous ces gens. Assez maintenant, la COMÉDIE est finie depuis longtemps, suis un peu étonné que ces gens là qui se disent SANKARISTES, ne se rendent pas compte qu’ils sont dépassés depuis des décennies, a cause de leurs inconstances légendaires, et de leurs boulimies. De toute façon votre semblant d’unité, n’a convaincu personne, même vous, puisque chacun y va avec un agenda caché. Dites nous combien de fois les partis dit SANKARISTE ceux sont réunis pour faire selon leurs terminologies, FRONTS, CONVERGENCES, CONVENTIONS, que sais-je encore. Vos militants et sympathisants ne vous font plus confiance, puisque vous mêmes, vous ne faites plus confiance en vous mêmes ,et les paroles que vous débitez en longueur de journée.

    BASTA...BASTA

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 07:51, par toudou En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Vraiment ces sankaristes sont incorrigibles ! Incapables de s’unir. Pour moi, le problème, c’est Maitre Sankara. Il ne sait pas comment rassembler ! On comprend maintenant pourquoi il a lamentablement échoué au CFOP. Il faut que Maitre soit plus humble, accepte de mettre les autres en avant pour en tirer les bénéfices, et évite de ramener tout à son parti !
    Dommage ! Les militants sankaristes seront déçus ! Et les burkinabè aussi ! Et surtout, Thomas Sankara va se retourner dans sa tombe !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 07:56, par yambia En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    les vrai raisons du départ du FFS commencent à venir...

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 07:58, par yiriba soumaba En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    C’est le contraire qui aurait étonné . Une simple question de positionnement et on se retire alors bonne chance à vous, surtout que votre voix porte. Que dire DEPLUS, nous méritons nos dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:07, par Eliane En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    C’était prévisible ,la camisole était trop dure a porter,l’unirps est victime de son dogmatisme ,en politique il faut faire des concessions et des compromissions ,chose que maître sankara et ses ouailles ignorent.Pourtant il y’a des jeunes compétents qui pourraient faire l’affaire comme Alexandre au cnt,lassina dmp au mena,Bassiere chargé de mission au ministère de l’environnement,Boudo athanase,sanfo conseiller technique au mena et que sais je encore.Maître est très bien entouré mais pourquoi donc cette attitude récurrente incompréhension et d’exacerbation autour de sa personne ? Cette situation va profiter a Natama qui incontestablement fera l’union autour de sa personne ,il n’en demandait pas mieux ? le malheur des uns fera le bonheur des autres.Vivement que le choix du peuple soit respecté au lendemain du 11 octobre,que le meilleur gagne et comme l’a dit Eddie komboigo que le perdant félicite le gagnant c’est le peuple a travers sa jeunesse qui en sortira grandie,

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:10, par transition En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    cinq partis sur huit quittent la convention sankariste cela me ramène a un débat entre maitre SANKARA et Jean Léonard COMPAORE ou ce dernier déclarait que les vrais sankaristes se trouvaient au CDP. vous nous faites honte SANKARA ne mérite pas cela

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:10, par zemstaba En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Et voila ! A peine Mariam Sankara tourne le dos que ces sankaristes versent sa figure par terre !
    Et quand je vois que la bagarre c’est autour des questions de logo et de positionnement sur les listes électorales ! Dégoutant !
    Les sankaristes ont besoin d’un vrai leader qui rassemble. Or Maitre Sankara n’a pas cette capacité ! Il faut le reconnaitre. Il ne sait pas céder sur l’accessoire pour obtenir l’essentiel ! Il ne sait pas rassembler ! il ne sait pas fédérer ! C’est ce qui explique son échec dans tout ce qu’il entreprend ! Regardez comment il a géré le CFOP ! Incapable d’organiser une seule marche contre Blaise Compaoré ! Si Maitre n’est même pas capable de gérer la famille Sankariste, peut il gérer le Burkina ? En tout cas sa candidature est morte-née.Il serai sage pour lui de se retirer pour ne pas manger la honte !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:16, par sidzabda En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Il ne reste plus à Maitre que de jeter l’éponge ! C’est un échec cuisant parce qu’il avait fait de cette union des sankaristes la source de sa légitimité ! Et voilà qu’il n’arrive meme pas à unir sa propre famille politique autour de lui. Quand le FFS a démissionné, on les a traités de tous les noms d’oiseaux sur ce site, certains allant même à suggérer qu’ils ont été corrompus. Avec ces nouvelles démissions, les militants de l’Unir vont comprendre qu’il ya des problèmes sérieux ! Maitre a échoué avant même que la campagne ne s’ouvre officiellement. Il doit démissionner purement et simplement !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:26, par OUEDRAOGO Tasséré En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Vous devez avoir honte vous représentez quel poids dans la politique Burkinabè ?
    Franchement je pense que vous êtes manipuler mais arrêté ça. Moi personnellement je vous trouve rigolos et malheureux ayez le courage d’aller dans un parti de milliards si telle est votre désir ce que vous faites n’a rien de sankariste. sans débats sans dénonciation vous partez étant sûre de ne pouvoir rien engranger dans cette élection. je vous pari que vous n’aurez même pas un député peut être même pas un conseiller. Aussi il fallait le dire pendant la convention puisque ce que vous dites aujourd’hui était déjà bien muri depuis ce temps voir même avant.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:27, par Mbibée En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    C’est ce que je pensais. J’ai écrit dans un forum récent, qu’il n’y a qu’un seul Sankara, et l’idéal Sankara, sans vouloir vous offencer, ce n’est sûrement pas cette génération de pourris qui pourra le défendre. Nous avons juste affaire à des affamés d’avoir et pouvoir, qui se pavanent joyeusement et impunément sous le fallacieux prétexte d’etre des Sankaristes. Tous sans exception ne sont que des comédiens, ce sont de simples politiciens. Je ne sais b pas s’il faut en rire ou en pleurer. Moi, ça ne l’émeut plus.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:31, par SING En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    le problème c’est pas maître SANKARA mais la proposition que chacun de ces gens a reçu pour quitter le groupe. Regardez les. Regardez leur visage ça sent les vendus. Si un seul je répète un seul de ces parti gagne ne se reste qu’une mairie je parle même pas des législatives c’est que c’est la fin du monde. Chacun quitte pour pouvoir vendre son parti à qui dit mieux aux élections présidentielles à venir même s’il n’auront personne comme militant ils pourraient tout de même vendre leur parti moyennant de liquidité ou de poste dans un service X(au cas où leur candidat gagnerait la présidentielle c’est ça le système) mais rassurez vous ils vont tous sauter dans le vide. Pourquoi avoir assisté à tous les travaux de la convention et revenir faire un revirement spectaculaire comme ça ? Donc pour vous la convention c’est la comédie quoi ? C’est pas catholique ;ni animiste ;ni musulman ; ni protestant vos méthodes. Aucun parti qui faisait ces pratiques, ces fourberies n’a survécu croyez moi car les militants ne sont pas dupes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 08:39, par La flèche En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Les vrais Sankaristes sont connus . Il s’agit de : Feu Norbert Tiendrebeogo, Maitre Bénéwende Sankara, Malick Yamba Sawadogo, Hubert Bazié, Valère Somé. Le reste n’est que de la racaille.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:11, par Elda En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    je suis complètement déçue de ces hommes politiques qui se comportent de cette façon. Quel exemple voulez vous donner ? Donc pour vous pour tous différents, il faut se retirer, fuir le débat. Si c’était le cas, aucun famille n’existerait. C’est vrai qu’il y a des hommes qui sont forts dans l’art de diviser. Bon courage à Maître qui aurait fait l’effort d’aller à l’union.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:14, par Bali En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    C’est quoi cette histoire ? avant la publicité de la convention je n’avais jamais entendu les noms de ces partis. Je me disais que Me Sankara n’avait pas besoin de fabriquer des partis pour faire un regroupement. là, je vois bien que c’est des partis qui existent et qui voulaient profiter de l’aura de Me et de son parti mais avec beaucoup de prétention à les lire.
    Vous faites honte, vous n’êtes que l’ombre de vous même, vous allégez le navire de Me pour qu’il prenne sa croisière. Bon courage et bon vent à Me Sankara et à l’UNIR/PS. Moi je voterai pour vous car on sais maintenant qui est sankariste.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:26, par Marie ange En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    "Tuez Sankara, des milliers d’autres Sankara naitront", j’attendais qu’enfin cette prophétie de la figure emblématique de la Révolution d’août 1983 se réalisât, surtout après la chute de Blaise COMPAORE, son tombeur ; j’imaginais enfin la revanche de Sankara, avec le retour du sankarisme au pouvoir, surtout au moment où l’Afrique a le plus besoin de repères pour sortir de la domination économique néo-libérale, qui fait d’elle un continent hyper riches en ressources mais sous perfusion de l’aide au développement. Mais hélas, je crains fort que Sankara ne fût assassiné une deuxième fois, et cette fois par l’épée de ses prétendus disciples et continuateurs, incapables qu’ils sont de porter l’aura, les valeurs, la foi et la détermination du héros, incapables de dépassement pour surmonter leurs égo surdimensionnés. inutile de dire que c’est du pain béni pour les anciens rectificateurs du Front Populaire, qui vont reprendre le gouvernail du navire Burkina. Sankaristes vous êtes tout simplement adorables !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:29, par RV En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Arrêtez a commencer par Me SANKARA de souiller en prostituant l’image du Président SANKARA. C’est pathétique !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:34, par JAMES KENNY En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Me Bénéwendé SANKARA vous avez échoué lamentablement, car on ne peut que vous attribuez la dislocation de l’union. Ainsi vous avez refusez tout compromis dans la composition des listes communes. Votre gourmandise et votre manque de tact politique vous ont toujours empêché de progresser sur la scène politique. Il en sera de même en ce tournant crucial de la vie de notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:41, par jean En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    et après ces constats d’après vous, vous avez décidé de démissionner tout simplement.
    vous êtes tous des bandes de racailles, vous dites quoi des dialogues ? c’est pas comme cela qu’on résout les problèmes en famille. et puis vous êtes tout de même conscient que vous ne pouvez pas mobiliser plus 100 personnes. après c’est pour tourné donner sont derrière au MPP ou à UPC pour quelles que sous. la honte on vous connait ici. quittez devant les gens

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:46, par lebadol En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    prrrrrrrrr key, quelle honte ! D’ailleurs, les Burkinabé ne veulent d’aucune candidature d’un seul d’entre vous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 09:48 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Norbert Zongo disait de faire attention aux partis sankaristes "made in Ziniaré". ce des partis, produit de blaise compaoré pour diviser les partis sankaristes. certains leaders de partis dits sankariste, comme ces démissionnaires ne peuvent même pas convaincre leur propre femme et enfants de les voter ne parlons pas des voisins, amis et autres. Est-ce certes Sankariste qui veut. mais n’est pas leader sankariste qui veut.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 10:07 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Ils auraient gagné à proposer NATAMA comme candidat unique. Dommage !! Bénéwendé n’a jamais été un homme crédible et ce n’est pas parce qu’il y a eu insurrection qu’il sera vu autrement par les Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 10:08, par Dip En réponse à : Union Sankariste : Un mois après ?, rien ne va

    Je n’attendais que ce jour.Les sankaristes ne peuvent jamais former un bloc uni ;les intérêts personnels passent devant en premier chez les sankaristes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 10:14, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Ainsi cette union n a duré que le temps pour Me Bénéwendé Sankara de figurer à la tête de son baromètre du Faso ? Est-ce dire que ce dernier devra redescendre de son piédestal lorsque le fasonet reverra sa copie ? Que ne verra t-on pas dans ce pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 10:27, par LAURENT En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    vous faites honte a la vision du Président Thomas Sankara

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 10:30, par philo En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Vraiment vous nous faites honte. pourquoi laisser Me sankara aller en france pour prendre ces décisions derrière son dos ? Nous savons tous que vous avez reçu des promesses juteuses mais vous serez déçu croyez moi. Vous ne pouvez même pas avoir un conseiller et vous pensez que ceux qui peuvent mobiliser vont vous céder leur place. Toutes ces manigances c’est pour fragiliser Me sankara parce qu’il devient très populaire mais le peuple éclairé connait où se trouve la vérité. Ceux qui attaquent Me, je vous fais un petit cours d’histoire : Au lendemain de la mort de norbert Zongo, des sankaristes confirmés comme mousbila, valère somé ont demandé à ce que quelqu’un puisse porter haut le flambeau des sankaristes pour affronter Blaise compaoré. Et c’est Me qui a été choisi vu son courage et son leadership mais il a refusé en son temps. Mais après maintes discussions il a fini par accepter sacrifiant ainsi sa profession d’avocat. Et depuis lors, il est le seul sankariste dont le parti arrive à avoir des députés et des conseillers. Pourquoi les autres n’arrivent pas s’ils étaient crédibles ? Quoi qu’on dise, c’est parce que Me est resté stoïque face au régime compaoré que je Zepherin, Roch et autres ont eu le courage de démissionner pour le rejoindre à l’opposition

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:02, par SOME En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Là Vraiment il y a vrai probleme ! un reel gros gros gros probleme ! on ne peut pas continuer comme ca ! j’ai critiqué le FFS, je critique aussi ces partis pour les methodes : pourquoi participer signer et ensuite faire capoter ? Parce que Mariam etait là ? ou quoi d’autres ? Il aurait ete preferable de ne rien sortir et coninuer a discuter que de faire une union de facade pour saborder quelques semaines apres ? Apparemment c’est l’individu Benewende qui ne passe pas : autant donc poser le probleme et se dire les 4 verites entre les responsables et obeir a une deontologie commune du sankarisme, independamment des individus. Il y a quelque chose qui n’est pas net chez les uns comme chez les autres. C’est malheureux, mais ce que j’ai dit des les 16 octobre 1987, se verifie : le gros probleme dans la continuation des idees da thomas sankara sera l’unite et la question de moralité. Les caauses de ces problemes apparemment insolubles ? A chercher.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:03, par Thomas d Aquin En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    JE SAVAIS QUE CES GENS NE PENSENT QU A EUX ET PAS AU PEUPLE. Si LA HONTE POUVAIS TUER. J AURAIS PREFRERE QU ILS REGLES LES QUERELLES DE VENTRES, DE PLACES SUR LES LISTES, DE QUOTA, ECT, EN SILENCE ET EN FAMILLE. C’EST VRAIMENT NUL.......

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:05, par Thomas d Aquin En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    FINALEMENT JE PENSE QUE l’UNION DES SANKARISTES NE PASSERA QUE PAR MARIAM SANKARA ELLE MEME. MAIS AURA T-ELLE LE COURAGE ????

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:07 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    N025, Malick Yamba n’est pas Sankariste. Enterrer Sankara ne suffit pas pour etre Sankariste. Il est reparti avec Salif Diallo, celui qui ebergeait Blaise pendant que ses sbires massarait notre heros national. C’est son droit. Je ne juge pas. Mais il ne peut etre sankariste.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:08, par lary En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    someone is behind this. Yes or no, Mr Natam ?
    "Dans les jours à venir, nous nous promettons de vous revenir avec les résultats la large concertation que nous engageons dès ce jour pour la sauvegarde et le triomphe du Mouvement sankariste."
    Oui, revenez ! Et ce que je dis se révèlera.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:11, par c’est tout ce que vous savez faire En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    La seule chose que je retiens de ses demissions c’est que ses partis politiques décident avant de reflechir car je ne puis comprendre que vous decidiez de vous unir pour travailler ensemble sans avoir un cahier de charge avec des lignes de conduites claires. Vous ne merité vraiment pas de diriger notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:11, par OUEDRAOGO En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Maitre SANKARA est et demeurera le vrai problème des SANKARISTES. Je m’explique :
    1- Toute la kyrielle des partis sankaristes viennent d’où ? Hormis l’UNIR elle-même qui vient d’une scission d’avec le FFS ? Environ 70% des autres partis Sankaristes viennent de scission avec l’UNIR. On n’a pas besoin d’être un grand intellectuel pour se rendre compte qu’il y a un sérieux problème de leadership chez les sankaristes et la tête d’angle c’est Maitre SANKARA. Le leader c’est celui qui sait fédérer, qui sait rassembler, qui a force de proposition et qui a du charisme. Comment peut-on comprendre qu’à chaque fois, c’est de Maitre SANKARA que vienne les scissions des SANKARISTES ? Y’a un problème ! Quand un leader arrive à croire qu’il est le seul digne de dire quelque chose, qu’il est le seul intelligent et que les autres ne sont fait que pour l’accompagner, y a un problème. Le leader c’est celui qui peut s’assoir avec ses collaborateurs, discuter et faire des compromis rien que pour pouvoir garder son leadership. Quand un leader commence à être contesté c’est qu’il n’a plus de leadership. Comment pouvez-vous comprendre que plus de la moitié des partis signataire de cette union claque la porte (5 partis sur 8) ? Ya un problème ! Même si on concède que c’est à cause des postes que ceux là ont claqué la porte y a de quoi se poser des questions. On dit souvent que si deux personnes se disputent à cause de 50f c’est que y a une personne qui veut embaucher 30f. Nous (parce que j’en faisais partie) qui insultons les démissionnaires, il faut qu’on ne perde pas de vu que l’objectif de militer dans un parti politique c’est la gestion des affaires publiques. Si à chaque fois les autres doivent se regrouper et se constituer en escalier pour que le leader puisse monter, il faut que celui-ci aussi sache que c’est des hommes qui sont en bas. Dans ce cas des Sankaristes, il est connu que c’est maitre qui sera candidat au présidentiel (personne ne lorgne ce poste là). Maintenant si malgré cela les autres claquent la porte, c’est que en plus du poste de candidat au présidentiel, maitre SANKARA veut aussi tous les autres postes (législatives et municipal) pour son parti. Les autres doivent simplement l’accompagner lui seul parce que c’est lui le leader. Mais y a problème ! Pour tout regroupement il y a des concessions et des compromis. Maitre SANKARA est un pure adepte du Tuuk-Guili (prendre tout). Ce que nous tous nous oublions c’est que c’est pas des individus qui s’unissent mais des partis politiques. Qu’Est-ce les autres vont dire à leurs militants ? Qu’ils ont été à l’union mais qu’ils vont laisser l’UNIR faire le tuuk - guili ? Mais alors pourquoi ils ont crée leur partis s’ils n’ont aucune ambition ? Vous savez pourquoi Blaise est resté au pouvoir pendant 27 ans ? Tout le monde sait qu’à lui seul il ne pourrait même pas faire un an. C’est parce qu’il à su fédérer et faire des compromis avec ses collaborateurs (Moi je suis président, vous ne me dérangez pas et moi je vous laisse gérer vos affaires tranquille et tout le monde est content). Dans le cas de Blaise quand la menace venait de l’extérieur, tous ces amis font bloc et il résiste. Mais quand il a laissé son frère prendre la tête et faire des exclusions, voila la conséquence.... C’était juste une parenthèse pour montrer que le leader doit être convainquant. Maitre SANKARA a un sérieux problème de leadership !
    2- Mon deuxième point d’explication vient de sa gestion du CFOP avant Zeph. Nous quittons cette fois-ci le cadre des Sankaristes pour démontrer que Maitre sankara a un sérieux problème de leadership. Celui-ci durant sont mandat n’a pas pu fédérer les partis pour une union d’action. La preuve en est que quand Zeph est arrivé on a vu les lignes bouger et voila COMPAORE parti.
    Pour finir, je dirai que loin de moi l’idée de vouloir dire que Maitre SANKARA est un mauvais Sankariste (vendu ou je ne quoi). C’est un homme valeureux, battant, qui a ces qualités mais force est de reconnaitre qu’il a un sérieux problème de leadership. Il faut que nous arrêtons de croire que les autres sankaristes sont des vendus et des chercheurs de poste et même si telle est le cas n’est-il pas normal ? Sinon pourquoi ils créeraient des partis politiques s’ils n’ont pas d’ambition politique ? J’ai pendant longtemps insulté les démissionnaires des sankaristes, disant que seul maitre Sankara est le seul vrai, mais cette nième m’a fait réfléchir un peu. J’en suis venu à la conclusion que en fait Maitre SANKARA est le vrai problème des sankarises. Un leader, c’est celui qui sait fédérer, qui sait faire des compromis, qui a force de proposition. C’est facile pour lui de jeter la pierre à chaque fois sur les autres mais qu’est-ce qu’il fait pour que ça tienne ? Soit il se laisse manipuler par ses zélateurs qui le laisse croire que même sans les autres il peut y arriver seul, ce qui serait bien dommage car il ne serait pas mieux que Blaise COMPARE à un moment de sa vie politique (vers sa fin) OU il est de très mauvaise foi, ce qui serait vraiment très très grave

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:11, par lary En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    someone is behind this. Yes or no, Mr Natam ?
    "Dans les jours à venir, nous nous promettons de vous revenir avec les résultats la large concertation que nous engageons dès ce jour pour la sauvegarde et le triomphe du Mouvement sankariste."
    Oui, revenez ! Et ce que je dis se révèlera.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:17, par Ramodg Toaka En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Vous n’êtes que des faux types affamés et vous ne pouvez rien mobiliser. La raison est que ni Alphonse OUEDRAOGO ni Jean Hubert BAZIE n’a jamais réussi à se faire élire député. C’est grâce à la crise que, par consensus vous êtes au CNT. Quoi qu’on dise Me BENEWENDE demeure le plus populaire des leaders sankaristes. Il ne l’a pas usurpé. Les résultats sont là.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:32, par Megde En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Encore vous ?megde !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:36, par blandine En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Toutes ces démissions sont suscitées par le MPP. En effet, le trio RSS comptait sur le soutien de Maitre Bénéwendé au 2eme tour.Or, a peine désigné candidat, maitre ne rate pas une occasion pour les flécher. Pire, il semble que maitre n’est plus disposé à les appuyer au second tour, parce que la base de l’Unir estime qu’on ne peut pas chasser Blaise Compaoré pour remettre le pouvoir au trio RSS. C’est ce qui explique ce travail de déstabilisation. L’objectif est que maitre n’ait pas un gros score au premier tour. Des discussions sont engagées avec tous ces partis dits sankaristes, sous couvert d’un front de gauche qui doit soutenir le candidat du MPP au premier tour. Soyez patients et vous verrez tous ces démissionnaires courir vers le MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:40, par LeSankarien En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Djieeeeh ! J’ ai eu la chance deh !! Ils ont failli m’ embobiner dans leur koumankiaman de sankarisme. J’ ai resisté et je suis toujours le Sankarien que j’ ai toujours été. Waiii !!! J’ ai eu la chance, deh ! L’ âme de Sankara veille sur les honnêtes gences.
    Je suis Sankarien. Je ne sais pas ce que cette idéologie fumeuse de Sankarisme veut dire. Jusque- là, personne n’a pu la conceptualiser, même pas Valère, pourtant reconnu comme un idéologue intelligent, et chacun continue de nous pomper l’ air que je suis sankariste boen ni boen alors qu’ ils ne peuvent même pas résister devant une poignée de billets de banque. Vous vous rappelez en 1992, quand Madame Sankara avait remis 15 millions de francs à nos Sankaristes à Paris ? Avant même d’ atterrir sur la terre sainte du Burkina, les faux types ont commencé à a se crêper les tignasses dans l’ avion par rapport à la clé de répartition. Des pauvres types comme ça. Je ne parle pas de la pauvreté des poches. Si c’est ça, nous tous ont êtes pauvres, sauf les voleurs de la république qui ne dorment pas bien à cause de leurs cantines à la maison. Elle est moins misérabiliste que de la pauvreté de l’ esprit. Le Burkina- Faso souffre plus de la pauvreté d’ esprit de ses fils que de la pauvreté de la nature. Ouais, moi le Sankarien, j’ ai parlé. Je ne suis pas Sankariste. Je ne sais pas ce que ça veut dire et j’ ai eu la chance d’ avoir toujours resisté aux sirènes du Sankarisme. Même Zida a joué au Sankariste en début novembre 2014 avant de se faire démasquer. Tu peux pas servir Blaise dans son teigneux RSP, conduire des missions non autorisées par l’ Assemblée Nationale dans la partie rebelle de la CI et finir par être Sankariste. Arrêtons les moqueries. Sankara disait que qui aime son peuple aime les autres peuples. Vive Sankara, Vive l’ idéal Sankarien. N’ aan laara, an s’ ara.
    SOME, je t’ envoie mes respects en France la- bas ou tu es ou bien tu es au pays, comme nous sommes en été ? Tu me reconnaîtras, même si on s’ est perdus de vue. J’ admire ta constance et je te réaffirme mes respects. L’ homme n’ est pas 10 mais il ne doit pas être 2 non plus. Le caméléonisme, nous les vrais burkinabè, on ne connaît pas ca. Les gens oublient que ce que nous avons, nous allons mourir laisser et ça va disparaitre. Ce qui va rester, c’est les actes honnêtes, sincères, convaincus. Et il ne faut pas nécessairement faire des actes grandioses pour laisser des traces. Donc, l’ homme moyen ou la femme moyenne le peut. Ce n’est pas la mer à boire. Refusons le Burkina des vaincus. Thomas a déjà tracé le chemin. Y’ a qu’ à suivre. Pas si difficile que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:51, par SIDBALLA En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    La raison de leur départ est simple : prendre les têtes de liste du KADIOGO, la liste nationale ei celle du HOUET ; vraiment irréaliste ; L’ UNIR/PS a toujours été représentatative et eu des députés dans ces listes et mieux comment comprendre qu ils veulent bousculer cet ordre établi dans ces régions vous demander à l’UNIR/PS de se faire hara kiri ? Bon vent chercheurs de postes et bande de lâches. vous n’êtes pas des sankaristes et sachez que nous ne vous suivrons pas On vous voyais venir vous étés démasqués Dites moi ce monde assis où est leur représentativité ? reconnaissez au président de l’ UNIR sa constance. vous serez surpris ; on se donne rendez vous sur le terrain

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:55, par SIID NOOMA En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    VOUS ME FAITES PITIÉ !!!!!!!!!!!!!
    Vos raisons avancées ne suffisent pas pour que vous quittez le navire.
    1. Personne ne vous a obligé à vous réunir pour choisir enfin votre candidat en la personne de Sankara.
    2. Si votre candidat ne respecte pas les accords conclus qui lui ont permis d’être désigné candidat de la convention, il est déchu de son poste de président et de facto candidat de la convention.

    AVANT VOTRE UNION VOUS N’ÉTIEZ PAS CRÉDIBLE ENCORE MOINS AVEC CETTE SORTIE
    HONTE A VOUS !!!!!!!!!!!!!!!

    NB ; JE NE SUIS MEMBRE D’AUCUN PARTI

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 11:55, par lagitateur En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Hé ! la flèche ! s’il n’y a que 5 Sankaristes au Burkin ac’est que c’est grave. Il y a des gens encore tapis dans l’ombre qui attendent. C’est nous autres et on va venir.
    Quant aux démissionnaires, il faut dire que cela n’étonne pas. Même pendant la convention, ces attitudes se voyaient déjà. Le comble, c’est que Maître Sankara, Mariam Sankara, Mme Pitoipa, Valère Somé et autres se sont fait avoir encore par ces mêmes traîtres d’hier. Ils font semblant de s’unir à vous pour mieux vous détruire en allant prendre de l’argent en face et vous tourner le dos. Des gens n’ont pas digéré cette union. Ce sont les mêmes qui étaient au CDP hier et qui, sortis et regroupés sous une autre bannière utilisent encore les mêmes méthodes.
    De toutes les façons, on verra après les élections ce que ces traîtres vont valoir, eux qui ne peuvent même pas remplir un salon . Je vous défie, organisez un meeting on va voir. Nous allons continuer sans vous et ne l’oubliez pas, ce ne sera plus avec vous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 12:25, par Veritas En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Je reconnais que Blaise a laisser detourner et voler le pays mais c’est pas des individus. Un pays, on doit permettre ca aussi pour la paix. Bien vrai, Francois Compaore comme il se disait le fils legitime, ila eu trop d’ influence sur le meilleur president du Burkina et le peuple s’ en est apr=ersu de ca et il s’ est revolte avec la drogue que les RSS ont distribue aux mineurs la.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 12:27, par Veritas En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Attendez ! Quand Blaise va reconquerir le pouvoir, vous allez traverser les frontieres. Tas de putcheurs comme ca. Je suis tres fache pare que vous avez fait du mal a Blaise qui s’ est trop donne pour ce pays, meme s’ il a beneficie un peu aussi. Mais qui fait rien pour rien ? Moi je n’aime pas la transition mais on verra.\

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 12:41, par Rasta En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    tout ça c’est la bataille de positionnement sur les listes qui doit être à la base de la discorde. les gens ne pensent qu’à leur ventre et se réclame sankariste. l’UNIR/MS a fait au moins ses preuves en politique en ayant des députés, le reste des partis se résument au clan familial. je pense que c’est Natama J B, le perdant pour le poste de la candidature unique pendant la convention qui est derrière toute cette stratégie de déstabilisation. les jours à venir va nous éclaircir.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 13:02, par Ouvrez l’oeil ! En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Aux vrais Sankaristes intègres,
    Faites attention !...Ceux qui ont perdu le pouvoir à cause de vos luttes mettront tous les moyens pour vous diviser. Ils ne veulent pas vous voir unis pour vous ouvrir la porte du pouvoir...et aussi conduire à terme les dossiers judiciaires sur les assassinats, dont celui de Thomas Sankara, Norbert Zongo etc. Ils n’hésiteront donc pas à mettre la main à la poche pour vous casser en vous faisant imploser de l’intérieur. Ils en ont les moyens et les vrais ....Et ceux aussi qui veulent se faire corrompre au sein de vos rangs sont légion. Les valeurs incarnées par feu Thomas Sankara sont bien lointaines de certains des camarades dans vos rangs.

    Ouvrez donc l’œil, et le bon !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 13:14, par NELSON En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Maintenant je reconnais nos sankaristes. J’avoue que cette union m’avais surpris et j’étais convaincu qu’elle sera éphémère avec ces gens qui préfèrent être tête de rat.... En définitive s’était une "union" pour plaire à Mme Sankara...

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 13:21, par Le deçu du peuple ! En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Finalement, je pense n’avoir pas eu tort de demeurer un Sankariste par conviction et dans le comportement, au mieux que j’arrive à l’être, sans aucune attache avec un soit-disant parti sankariste ou avec quelque association sankariste de la place. J’imagine l’amertume du président Thomas Sankara dans sa tombe, au regard de ces déchirements internes quelque peu puérils qu’il nous ai donné de constater ces temps-ci au sein des Sankaristes et de surcroit sur la place publique. Ils ne font preuve de la moindre capacité à dialoguer et à gérer leurs problèmes à l’interne. Et dire que les nombreux Sankaristes comme moi, tapis dans l’ombre et qui vivent leur Sankarisme au plus profond de leur âme, se disaient avoir enfin trouvé un climat propice pour rejoindre le grand groupe ! Dommage, dommage dommage, vous nous faites honte ! Aucun de vous ne sortira la tête haute tant que vous ne vous mettrez pas ensemble pour le combat. Je comprends à présent la thèse que défendait toujours un de mes amis : Pas facile de trouver dans ce pays un autre Sankara. C’est une question d’homme et pas seulement d’idéologie. Pauvres de nous !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 13:29, par BILI-BILLI En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Ces gens là pensaient que MARIAM Sankara était avec de gros sous.Bande d’escrocs, vous pensez que la pauvre dame va prendre ses petits petits jetons de sa popote pour donner à des politicards sans avenir ?? !! N’importe quoi !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 14:18, par OUEDRAOGO En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    C’est l’arrogance et le mépris du camp UNIR/PS qui fait que les Sankaristes ne peuvent jamais se réunir. Vous savez pourquoi ? Lisez les écrits de ce forum et vous comprendrez. Tous les zélateurs de Maitre Sankara sans exception sur ce forum ne jure que par lui, traitant les autres de vendu, de gens qui ne peuvent pas mobiliser 100 personnes, même pas leur femme. Ils oublient que eux sont comme de la paille dans l’univers politique du Burkina. Vous ne faites même pas le 1/10 d’un MPP ou d’un UPC et vous croyez être le nombril du monde multipliant les autres par zéro. C’est ça tout le problème de L’UNIR/PS (Maitre et ses zélateurs). Si vous estimez que les autres ne font pas le poids ni ne peut rien vous apporter, pourquoi alors aller à l’union avec eux ? Si vous estimez que seul vous pouvez arriver à Kosyam pourquoi participer à l’union. Un proverbe Moogha dit que si tu ne veux pas courir laisser ton camarade, il ne faut pas te doper et le laisser. Si vous avez accepté l’union, c’est que vous estimez que seul vous ne pourrez pas y arriver et que vous êtes prêt à faire des concessions.
    Je repète et signe : "C’est l’arrogance et le mépris de Maitre Sankara et de ses zélateurs qui vont torpiller le sankarisme après s’être s’auto detruit.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 14:26, par choc En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    c’est surtout l’Égoïsme. pour ce qui connaissent actuellement les agissement du Président de l’URD/MS au CNT dieu seul sait

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 14:35, par Zereson En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    J’ai toujours compris que Sankara était unique comme l’ont été les prophètes.Ils sont combien de Burkinabè qui sont capables de renoncer à l’argent, aux belles villas, aux belles femmes bref aux choses matérielles périssables de ce bas monde pour servir les autres ?Sankara l’a fait allant jusqu’à renoncer à sa propre vie pour servir les autres. Des hommes comme ça, il y en a plus dans la cité. La preuve est là avec tout ce monde qui se dit sankariste.Personne n’a été capable de renoncer aux intérêts personnels pour le bien du peuple.Triste.
    Laisser Sankara dormir tranquillement là où il est et arrêtez de gâter son nom.Il mérite mieux que ce triste cinéma de cupides qui nous ait servi depuis belle lurette.
    LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 14:39, par Dénis En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    L’union des partis sankaristes n’est pas une obligation. Que chacun en fonction de ses idéaux prenne sa direction et aille à la conquête de l’électorat. Ce qui est sûr beaucoup de partis sankaristes aux leaders sans charisme n’auront jamais de leurs vivant ne serait-ce qu’un seul conseiller municipal, n’en parlons pas de maire, à plus forte raison de député. Quand à la présidence ils n’y accéderont même pas en rêve. J’ignorais le nom et l’existence de tous ces partis fantoches qui viennent de claquer la porte à la convention sankariste. Tout ça pour satisfaire aux besoins primaires de l’estomac. Vous ne méritez même pas le droit d’utiliser le nom de Sankara pour votre foire aux marionnettes car Sankara était intègre et cherchait l’intérêt général.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 14:42, par Veritas En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Nous quand on parle on dit qu’ on est aigri revenchard. Or, Blaise etait le meilleur. Vous avez profiter detourner sous lui et il vous a laisser faire et aujoriud’ hui vous vous lever droguer les jeunes et vous preneer le pouvoir. Je vous hais, tas de bruleurs de maisons. Ils ont burler la maison de mon oncle et depuis je mange toujours mon sandwich a un petit dejeuner mais j’ ai peur. Je sais qu’ a tot moment les jaloux vont venir ammerder mon oncle a cuase de sa vila de 10 chambres.Tas de jaloux comme ca. B ;laise a emporter trop peu d’ argent. Si c’est moi j ; allait partir avec tout le tresor Public meme.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 14:44, par gondwanais lamda En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Simplement ridicule !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 14:49, par L’alternateur En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Bonjour chers internautes
    C’est bien vrai que le debut et la fin coincide et les memes causes produisent les meme effets . Depuis l’avenement de la revolution du 4 aout 1983 ; pour ceux qui ne le savent pad , Blaise COMPAORE fut l’artisan de la revolution en prenant le pouvoir ave sa troupe venue de PO pour liberer le peuple burkinabe et ses freres d’armes dont le capitaine thomas sankara qui fut d’ailleurs proposé par le CNR pour conduire la barque . Mais hélas , quelques années plutard , thomas sankara a oublié de qui il detenait le pouvoir et par qui il y avait acccédé . La suite vous la connaissez . C’est ce qui vous est arrivé vous les sankaristes et ce qui,vous arrive et vous arrivera toujours . Vous ne pourrez jamais avoir la quietude et la cohésion ar votre defnt leader s’est comporté en veritable ingrat et vous a légué cette façon de considerer les relations humaines par la trahison. Le meme scenario se realise aujourd hui avec vos mesententes interminables et minables au sein des portions de partis que vous etes et au sein de ceux là qui sont sortis du moule de fabrique de Blaise compaore qu’est le MPP . Vous comprnedrez tous au soir du 11octobre ce que le peuple souverain et policé du burkina vous fera voir . D’ailleurs qu’avez vous motrez comme acte ou paroles qui ressemble de loin aux exemples que votre soit disant leader a pu laissé pour la posterité ? QUEDAL . Que peut t on esperer de tells partis divisés avant et apres les elections ? QUEDAL Qui etes vous sur l’echequier national ? RIEN RIEN ET RIEN .
    Alors allez vous en hors de la vue des citoyens républicains . Nous venons tout juste d’apprendre que le candidat du CDP est KDO ; voici une personnalité qui a au moins des résultats de développement et un back ground hors du commun. Voici un candidat visionnaire que nous n’accompagnerons pas avec des munitions et des gourdins mais avec des idées participatives en laissant derrière nous l’association des gourdiniers et des pyromanes ainsi que des mythomanes comme vous . ALLEZ OUSTE VIVE BLAISE COMPAORE VIVE LE BURKINA FASO VIVE KADRE DESIRE OUEDRAOGO

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 14:56, par africaniaiserie En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Cela ne me surprend pas. Les Sankaristes ne peuvent jamais s’entendre, sinon il n’y aurait pas eu le 15 octobre.
    Quand Blaise est venu ; il s’est libéré d’eux. C’est pourquoi il n’y a plus eu mésentente.
    S’ils étaient encore au pouvoir il y’ aurait eu encore des coups d’État.
    Me Sankara ne doit jamais chercher une inutile union avec des gens qui ne peuvent pas rassembler même leur famille comme électorat.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 15:05, par boss En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Me Sankara, allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 15:54 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    c’est très honteux de votre part et vous n’avez même pas honte de vous appelez partis sankaristes. vous pensez que se sont les idéaux de Thomas SANKARA. Aucun d’entre vous n’aura même pas un conseiller municipal n’en parlons même pas de député. Ce n’est pas ces genre de comportement infantile qui fera que le peuple vous vote.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 15:58, par kere En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    hé président tonton Blaise vs avez laisser les gens avant voler et voila maintenant ils vs ont trahi ,mais dieu est grand sava aller je te soutien.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 16:00, par RAWA En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    SIDBALA, toi tu es le pototype du burkinabe : jaloux mesquin et aigri. Donc, il na pas le droit d’envoyer son enfant en france alors qu’il en a les moyens. Au lieu de passer le temps a fouiller dans la vie des gens pour savoir ce qsu’ils font au fond de leur maison, il faut travailler pour avoir toi aussi les moyens d’envoyer ton "enfant en france"

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 16:08, par elouss En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Bonjour à tous,
    Une question : Si Thomas Sankara a été abattu le 15 octobre 1987 par ses camarades, était-ce par manque de leadership ?
    Celui là qui saura apporter une réponse pertinente à cette question, saura comprendre ce qui arrive avec Bénéwendé Sankara, accusé ici de manquer de leadership !

    Elous

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 16:08, par YVES En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    C’est vraiment dommage ; juste pour une question de positionnement. Que veulent ils ? Des gens qui ne peuvent même avoir un conseiller municipal ; n’en parlons pas de député. Me Sankara au moins, son parti avait des députés et des conseillers municipaux. Sa seule difficulté : comment s’imposer comme le leader naturel des sankaristes ?. Me Sankara a dû mal à fédérer tous ces "micro" partis se disant sankaristes. Cette même difficulté a bloqué l’opposition quand Me Sankara était chef de file de l’opposition ; contrairement à Zeph qui a su rassembler toute l’opposition. Tous ces micro-partis sankaristes ne veulent que des postes et ils iront voir ailleurs car à eux seuls ils ne peuvent rien avoir. Me Sankara devrait les manager pour ne pas qu’ils quittent l’union car cela discrédite le sankarisme.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 16:13, par vérité no1 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    @l’alternateur, êtes - vous soulard par hasard ? Si je demande, c’est tout juste pour éviter de gaspiller mon énergie !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 16:15, par N’DRI En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Pitié pour ces partis abaventrites. Qui vous a obligés d’aller à cette convention ? Vous êtes sans personnalité. Et ce sont des gents comme vous qui veulent diriger notre beau pays. Vous n’avez pas honte. S’ils vous plait ne salissez pas la mémoire de notre Président SANKARA. Qui parmi vous peut avoir la voix d’une simple mouche. Par cette déclaration vous venez de signer votre acte de mort sur la scène politique. Maitre SANKARA, courage, il n’ y a rien en face. On vous sait brave et courageux depuis la nuit des temps. Fonce nous te soutenons. Vous êtes l’homme du vrai changement. Pas de commentaires sur le départ de ces personnes au risque de vous mettre à leur niveau. Qu’ils soient avec vous ou pas la victoire est à votre portée. Courage maitre.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 16:15, par RAWA En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    N° 67 l’alternateur, je n’arrive pas à croire que c’est un burkinabe qui écrit toutes ces insanités. Même blaise qui a maintenant pêté les plombs n’ose pas parler comme toi pour ce qui est de Sankara

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 16:31, par sinsolgué En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Chers frères, vous êtes trop durs avec ces messieurs là, oubliant pourtant que nombre d’entre eux, plus jeunes, ont entouré SANKARA et l’ont conseillé dans la déshumanisation de la révolution. C’est exactement comme certains aujourd’hui conseillent la transition afin qu’au nom d’un certain peuple, elle martyrise des citoyens de ce pays en attendant que ces derniers apportent la réplique qui rétablira un minimum d’équilibre de la terreur, gage de stabilité en dit-on !
    Donc pour dire vrai, Mme SANKARA n’a pas eu l’étoffe nécessaire pour servir de noyau fédérateur à ces parti(llons) dont la plupart n’ont d’existence que sur papier ? En vérité, c’est elle plus que Me B. S. S qu’ils ont honnie et je craints fort que notre brave samo ne se trouve plus assez de courage pour revenir de sitôt au Faso car à quoi ressemblerait-elle après avoir reçu les grands honneurs des premiers responsables de la transition et les hourra dindonisants de la presse nationale, à quelques dissonances près (Observateur Paalga, Express du Faso) ? Un internaute avait été descendu littéralement en cette même tribune pour avoir pronostiqué la situation que nous vivons. J’aimerais que cet internaute reposte textuellement son appréciation et que ceux l’avaient traité de tous les noms d’oiseau aient l’honnêteté de lui présenter leurs excuses.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 17:31, par OUEDRAOGO En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Vous posez-vous la question à savoir pourquoi sur les 8 partis que compose l’union, 5 ont claqué la porte ? ça fait tout de même plus de la moitié. Si tu es professeur et un de tes élèves échoue au examen, on peut croire que c’est parce qu’il est cancre. Mais si les 2/3 de la classe échoué, c’est que c’est le professeur qui est cancre. Soit il est intellectuellement nul, ou il n’a pas la pédagogie qu’il faut pour transmettre le savoir. Dans tous les deux le prof n’est pas bon. L’arrogance et le mépris que l’on attribuait au régime COMPAORE n’est pas loin, mais juste à coté de nous. Il a comme visage UNIR/PS, son chef et ses zélateur. S’ils ne sont pas capable de maintenir l’union en tant que leader comme ils le crient dans ce forum, qu’ils ne s’en prennent qu’à eux même et arrête de verser leur aigreur ici. Si l’UNIR/PS ne courait pas aussi derrière les postes comme le chantent ses zélateurs aigrie qui pleurent leur amertume ici, pourquoi vouloir prendre tous les postes et réduire les 7 autres partis en accompagnateur ? Soyons sérieux ! ne prenez pas les autres pour des entuber. Ils sont pire que des tubes digestifs à vouloir traiter les autres de cela. Il faut que l’UNIR, ses zélateurs et son chef se remettent en cause et se demandent pourquoi il n’arrive pas à fédérer. Un Maitre qui a 2/3 d’échec est aussi nul que ses élèves, mieux il est même pire. Les élèves au moins sont ignorant et cherche à connaitre mais le maitre, que dire de lui ? Je laisse la parole au zélateur de répondre ! C’est sans rancune !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 17:43, par wanemalgre En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    On est où là ;mdrr , ces gens là valent quoi au juste ! je conaissait même pas ces noms la ! un peu de serieux quand même. ils n ont qu’a se presenter on va voir s ils auront 100 voix chacuns d’uns sur des millions d’electeurs !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 17:57 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Monsieur Norbert Tiendrebeogo a eu raison de mourir. On ne peux pas composer l’idéal SANKARISTE avec des individus pareils. Laissez maitre SANKARA tranquille et continuer sur votre chemin de honte. Au Burkina Faso, ce comportement peut se faire dans certains partis, mais pas chez les partis SANKARISTE.
    KAYIIIIIII !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 19:45, par wedaga En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    SVP, qu’aucun parti politique n’utilise le nom de Thomas SANKARA pour sa formation politique. Aucun de vous n’est digne de poursuivre l’idéal SANKARISTE. Vous êtes tous divisionnistes et égoïstes ! Vous avez montrez votre incapacité de vous unir alors que SANKARA aimait même ses ennemis ! Vous faites à la fois hontes et pitiés par votre hypocrisie d’idéal Sankariste ! Vous decevez

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 20:17, par le paysan En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Vraiment dommage frères internautes que vous continuer à cultiver le culte de la personnalité. la division des partis dits SANKARISTE est un constat amer pour ceux qui croyaient en eux.
    SANKARA homme de principe avait ses défauts comme ses qualités.
    Ceux qui se reclament de lui ne savent pas en realité ce que l’homme qu’il etait ambitionnait pur le peuple, les africains...
    je le dis et le redis : ce n’est pas en portant le même nom que lui ou en lisant et écoutant les histoire sur lui que l’on n’est ou peut supposer être celui là qui le connait pour se targuer d’une idéolgie venant ou laisser par SANKARA.
    L’HOMME qu’il était se trouvait en lui même.
    Pas une attitude électoraliste comme vous le faites tous en fabricant des contes ou histoires pour enfants en face de vos militants
    SANKARA c’était le peuple en premier lieu... et ensuite comment faire vivre, eduquer, enseigner,defendre, et rendre heureux le peuple.
    BASSIERE à trahi F/NORBERT pour BENEWENDE SANKARA et vous autres pauvres inconditionnels de THOM sans ideologies Marxistes comment pouvez vous continuer de croire que vous êtes dans le bon chemin. Ni vous ni benewende n’êtes de bonne foi pour ceux qui rêvent d’une société à la THOM SANK
    Alors je vous prie de ne plus bafouer son NOM pour des objectifs électoraux.
    Thom après ton départ je n’ai plus de maïs à 500 frs. j’attends la pluie pour faire plein grenier mais hélas...Dors en paix auprès du SEIGNEUR.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 21:31, par marcos En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Alors pourquoi ce collectif des 4 partis ne forme donc pas un parti unique ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 22:11, par YIRMOAGA En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    J’ai préféré m’engouffrer par estime dans le MPP, encore mieux pour exprimer mes sentiments à TOM SANK,(pour une justice) que de suivre des prétendus.......... Sauf Me Sankara et V.SOME qui sont les seuls vrais avec leurs militants que j’encourage au passage ? Rien détonant à ce sujet, Mme SANKARA doit s’estimer heureuse du départ des filous de la coalition.La lutte continue et le triomphe du SANKARISME est pour pas lointain.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 22:34, par Obouma En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Ce que j’aime chez les politiciens, c’est leur constance dans la betise. Quand tu les vois mouvoir ainsi comme des hyenes, c’est qu’on leur a miroite la bouf a quelque part. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2015 à 22:49 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    J etais le premier commentateur a dire lors de la demission du FFS, que personne ne veut et ne peut s’unir avec Benewendé. Ils m’ont insulté. Allons seulement, ce n est pas parce qu’on porte le nom sankara qu’on est Thomas Sankara. Vous n’avez encore rien vu. Aux jeunes je dis ceci détrompez vous, pendant qu’il est temps.
    Suivez le vivant s’il parle en son propre nom. Laissez ceux qui évoquent le nom d’un honnete mort pour vous entuber.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 00:05 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Internaute 67 L’alternateur. Entre être INGRAT en gardant le pouvoir et trahir en TUANT, je crois que la première a encore du bon sens. Autrement dit, Sankara au moins été ingrat mais n’a pas tué blaise (le minuscule pour dire qu’il est petit sur le plan moral) pour rester au pouvoir contrairement à ce dernier qui a pris le pouvoir en tuant Sankara. Notes ceci : Il y a la loi dite loi de la compensation et de l’équilibre ; blaise n’étant pas encore mort, il payera de la manière la plus douloureuse possible le meurtre qu’il a commis. Il semble qu’il passe son temps à se saouler parce que chantal commence à le délaisser et à aller voir ailleurs..............

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 00:15 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Bravo internaute 42. Toi au moins tu as une capacité d’analyse. Pour compléter, je dirai même que Yamba Malik Sawadogo a toujours été un pion de Salif. Il n’a jamais été de ceux qui ont enterré Sankara, sinon pourquoi avoir attendu maintenant pour faire de telles déclarations ; c’est juste de la diversion dans l’enquête de l’assassinat de Thom Sank. Yamba Malik est un infiltré dans le camp des Sankaristes par Salif Diallo.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 00:18 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Merci Internaute 49 pour ton analyse. Ces têtes de rats sont achetées par le MPP pour casser l’union des Sankaristes parce que Me a refusé de les soutenir ce qui les a frustré et conduit à mettre cette machine de scission en marche. Me soit davantage vigilants.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 07:59, par OUEDRAOGO En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Les chatouilleurs rieurs ; Savez-vous ce qui à précipiter la chute de COMPAORE ? C’est les zélateurs et le béni oui oui ! Ceux là qui ont pompé l’air sous ses pieds allant même à le comparer à un Dieu. COMPAORE était à un point tellement boucher qu’il ne voyait plus rien, même le trou à ciel ouvert dans lequel il allait tomber. Ainsi les zélateurs de Maitre SANKARA dans ce forum vont le pousser lui et son UNIR dans le trou et ce n’est qu’une question de temps. Je pense qu’il serait mieux de tirer les conséquences de cette nième scission, se poser les bonnes questions et agir dans le bon sens, que de passer son temps à vouloir jouer à la politique de l’Autriche, croyant que tout va bien et que Maitre SANKARA est le champion interplanétaire des sankaristes. Vous dormez mais si vous ne faite pas attention, le réveil sera très douloureux. A bon entendeur, salut !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 08:04, par le paysan En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Hummmm ! VALERE te voilà cité dans le debat. Savent ils seulement que tu as decidé de ne plus te mêlé de politique ? VIEUX FRERE reste là où tu es. Celui là qui pouvait parler de toi, comme toi de THOM, c’est bien le regretté SOME CHARLES SALVI. Bien à toi VALERE, de la part d’un paysan. CHARLES que de regret...ton absence à ce débat sur le SANKARISME est vide, car ton eclairage sur lHomme aurait mis bas les masques...Yamba ou Benewendé ou même Salif DIALLO sont tous pareils
    Yamba a trahi les CDR pour quitté la prison et garder par complicité quelques faits sur la mort de THOM pendant 27ans.
    Benewendé profite du nom Sankara pour se faire une place au soleil. ( opportuniste ) chose que THOM détestait
    Salif DIALLO lui etait avec BLAISE le 15 octobre 1987, et n’oublions pas que c’est lui dit il, a fait de BLAISE un homme de notoriété public (Manipulateur) et fourbes.
    Trois qualité qui ne peuvent pas se sentir...

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 10:19, par sommita En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    on aura tout vu dans ce pays. Sankara était un revolutionnaire. Tout ce qui se passe avec ces partis dits sankaristes me donnent raison. Aucune revolution ne peut être menée par plusieurs leaders. Il faut diviser pour mieux régner. Ce qui me choque c’est l’attitude de Mme Sankara et de Me Sankara. Vous savez que de son vivant Thomas Sankara ne manquait aucune occasion pour tancer les France et tous les pays occidentaux ; mais que voit-on aujourd’hui ? Ce sont ceux qui sont censés defendre l’idéal Thomas Sankara qui défilent devant le parlement français et réçu par des autorités françaises. Pourquoi ne pas se tourner vers le Cuba, exemple de pays revolutionnaires dans le monde ? Tout le monde sait que la France est impliqué directement ou indirectement dans l’assassinat de Thomas Sankara mais comment se fait-il que ça soit en France que Mariam Sankara va passer son exil ? Pourquoi ? C’est ridicule ! Aux élections on vera bien ce que valent ces partis !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 14:49, par sidnoma En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    88, tu ne fais pas mieux que l’alternateur ! dommage, mille fois dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 15:49, par vérité no1 En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    @le paysan, merci d’avoir parlé de Somé Charles Salvi, paix à son âme, on ne peut plus avoir des politiciens honnêtes comme Somé ! Un ancien ministre qui circulait à moto, du jamais vu. Il était un homme très respectueux et responsable, je n’hésitait pas à aller à Bobo pour prendre des conseils avec lui et quand je parlais mon anglais, il m’a toujours corrigé. Je ne sais pas pourquoi nos politiciens sont devenus bizarres, chacun lutte pour son v..... sans penser au peuple !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 22:03, par YA MAM LA WOTO En réponse à : Union Sankariste : Un mois après…, rien ne va

    Merci à toutes et à tous les internautes de déployer autant d’énergie pour essayer d’analyser et de comprendre la situation des partis sankaristes qui viennent de s’illustrer sur la scène politique nationale par cette nième sortie.
    Avant de juger, condamner sans appel et exécuter les personnes et les partis qui ont fait cette prise de position, prenez juste un petit temps de recul avant. Les jours à venir seront plein d’enseignements. Quand les esprits calmes commenceront à parler, à dire du haut de leur expérience ce qu’il faut penser de Me Ben, de l’Unir/ps et des autres, alors il vous faudra être très attentifs.
    Le mal dénoncé ne vient peut-être pas de l’extérieur de l’Unir. Et si à l’intérieur de l’Unir, des personnes courageuses venaient à témoigner de la réalité des choses telles qu’elles se vivent concrètement. !!!

    Que diriez-vous ? Que feriez-vous ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés