Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Situation nationale : « Il n’y a pas de quoi s’inquiéter », selon une délégation de la CEDEAO au CDP

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 18 juin 2015 à 10h06min
Situation nationale : « Il n’y a pas de quoi s’inquiéter », selon une délégation de la CEDEAO au CDP

Une mission de la CEDEAO a été reçue dans la soirée de ce mercredi 17 juin 2015 à Ouagadougou par la direction politique nationale du CDP, ex-parti au pouvoir. Au menu des échanges la marche de la transition, mais également et surtout, les échéances électorales qui arrivent à grands pas.

Selon le porte-parole de la délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Albert Agossou, cette initiative s’inscrit dans la logique des dispositions du protocole relatif aux élections et vise à faire un état des lieux de la transition et, éventuellement, voir s’il y a une aide quelconque à apporter par l’institution sous-régionale. Pour M. Agossou, cette démarche est de ‘’tradition’’ pour la CEDEAO auprès de tous les pays membres aux moments des élections. « C’est une mission préélectorale et d’autres vont suivre », a-t-il soutenu.

Comme il fallait s’y attendre, le sujet sur le nouveau code électoral s’est invité dans l’aparté entre les deux délégations. Pour la CEDEAO, au lieu de parler de « polémique », il faut considérer les divergences de points de vue sur la question comme de « petites incompréhensions ». Mieux, elle se ‘’réjouit’’ de noter que les parties continuent de se parler, donnant une chance à un aboutissement heureux pour tous. « Il n’y a pas de problème sans solution », souligne-t-il avant de rassurer que tout n’est pas bloqué. A l’en croire, le CDP comme les autres partis sont disposés au dialogue, relevant que les autres partis et les organisations de la société civile ont été aussi rencontrés. Il a indiqué que tout le monde est à pied d’œuvre, se parle et que, par voie de conséquence, la CEDEAO croit qu’une solution sera trouvée.

Sur la marche de la transition, et s’appuyant sur l’avis des parties concernées, la mission dit noter que le processus se déroule bien. Elle se dit satisfaite en outre de constater que tout le monde met la main dans la poche pour le financement des élections, y compris le gouvernement burkinabè. « Il n’y a pas de quoi à s’inquiéter », a-t-il rassuré sur l’ensemble des sujets sus-évoqués.

A en croire Eddie Comboigo le président du CDP, son parti ressort heureux de ces échanges qui ont duré plus de deux heures, lesquels échanges ont permis au CDP de réitérer ses préoccupations relatives surtout à l’article 135 du code électoral. « La CEDEAO est soucieuse de ce qui se passe au Burkina et souhaite que les élections se passent d’une manière transparente et apaisée », a-t-il confié, affirmant l’engagement de son parti au dialogue pour que des solutions soient trouvées aux incompréhensions liées au code électoral et aux points de préparation des élections. Pour lui, cette rencontre donne un motif de satisfaction, d’où sa reconnaissance à la CEDEAO.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés