Djibrill Bassolé à Bobo : « Je ne peux pas être exclu sur la base des mesures qui ont été récemment édictées »

lundi 15 juin 2015 à 11h54min

Dans une dynamique de pré-campagne, le candidat de la Nouvelle alliance du Faso aux élections présidentielle a rencontré ses militants de la ville de Bobo-Dioulasso ce samedi 13 juin 2015. Dans une maison de la culture totalement acquise à sa cause, Djibrill Bassolé a ébauché ce que sera son programme de gouvernance une fois à la tête de l’Etat burkinabè au soir du 11 octobre 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Djibrill Bassolé à Bobo : « Je ne peux pas être exclu sur la base des  mesures qui ont été récemment édictées »

En termes de mobilisation, la première grande manifestation de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) à Bobo-Dioulasso a été une totale réussite selon les organisateurs. Dans une maison de la culture « débordée », les militants et les militantes de la NAFA ont échangé avec leur candidat à la présidentielle d’octobre 2015. Certains que Djibrill Bassolé est celui-là qui a le meilleur profil pour occuper le fauteuil de Kosyam, l’ex député Assita Ouattara, Kevin Bengaly (représentant des jeunes), Cedric Adan (représentant des étudiants)… ont demandé aux burkinabè de voter NAFA pour leur bien-être. Mieux que quiconque, Djibrill Bassolé a fait cas de ses atouts.

Homme d’expérience, averti des questions sécuritaires et capable de créer des emplois « décents » pour la jeunesse, il a promis de travailler pour que les délestages deviennent du « jamais vu au Burkina Faso ». Et ceci deux mois seulement après l’élection présidentielle dont il est sûr « qu’ils seront les vainqueurs ». Rassembleur, Djibrill Bassolé a invité les uns et les autres à rehausser le niveau du débat politique qui serait « bas » actuellement et à travailler pour l’inclusion. En ce qui le concerne, M. Bassolé dit n’être nullement inquiété par les nouvelles lois en vigueur au Burkina Faso « je voudrais vous dire que s’il s’agit de votre candidat, s’il s’agit de ma personne, je pourrai prouver aux yeux de l’opinion nationale et internationale et devant n’importe quelle juridiction que je ne peux pas être exclu sur la base des mesures qui ont été récemment édictées ». En pré-campagne, il a donné du matériel roulant aux différentes structures de la NAFA dans les Hauts-Bassins afin de faciliter la mobilité des mobilisateurs.

Ousséni Bancé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés