Appui au processus électoral : Diakonia lance le PAPE pour près de 3 milliards

jeudi 11 juin 2015 à 22h24min

L’Organisation non gouvernementale Diakonia, avec l’appui de ses partenaires, a lancé ce 11 juin, son Programme d’Appui au processus électoral. Des Organisations de la société civile, des institutions publiques ont reçu symboliquement des chèques pour contribuer à la tenue d’élections libres et transparentes. C’est le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité qui a procédé au lancement officiel du programme d’un coût de près de 3 milliards couvrant la période 2015-2018.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Appui au processus électoral : Diakonia lance le PAPE pour près de 3 milliards

A quatre mois des élections présidentielles et législatives, l’ONG Diakonia a lancé son Programme d’Appui au processus électoral (PAPE). Avec l’appui de la coopération suisse, des ambassades de Suède et de France au Burkina, l’Union européenne et le Danemark, le programme est doté d’une enveloppe de 2 milliards 717 363 750 FCFA. C’est une trentaine d’organisation de la société civile, des institutions publiques qui se partageront l’enveloppe. Quelques-unes ont officiellement reçu leurs enveloppes. (Voir encadré).

Le programme consiste à mobiliser les Organisations de la société civile (OSC) qui sillonneront les 45 provinces du pays pour passer le message de la nécessité du vote. Il s’agira également pour la trentaine d’OSC bénéficiaires, d’opérationnaliser le dispositif de veille du PAPE. Les 3600 observateurs qui seront mobilisés sur toute l’entendue du territoire seront chargés de remonter les données des bureaux de vote sur la plateforme. C’est l’innovation du programme, a dit Lucien Ouédraogo.
La plateforme automatisée www.burkinavote2015, sera le lieu de publication en temps réel des données issues des bureaux de vote, après analyse. « L’avantage de cette plateforme, c’est de prendre des mesures pour corriger d’éventuels dysfonctionnements constatés le jour du scrutin. Plutôt que d’attendre pour consigner les observations et les recommandations dans un rapport, on pourra grâce au contact qu’on a avec la CENI, traiter les dysfonctionnements et irrégularités constatés le jour du scrutin », a précisé Lucien Ouédraogo, chargé de mission à Diakonia, avant de poursuivre qu’il s’agira également à travers ce dispositif de disposer des tendances, des résultats.

« Certes nous ne pouvons pas publier avant la CENI, mais après que la CENI ait publié ses résultats, nous pourrons dans le cadre de cette plateforme le faire. Des résultats qui pourront servir pour le contentieux électoral ».

Le Programme d’appui au processus électoral couvre la période d’avant, pendant et après élections. Après les élections présidentielles et législatives du 11 octobre 2015 et municipales du 31 janvier 2016, les actions du PAPE vont se poursuivre. « Il s’agira d’accompagner les nouvelles autorités qui seront en place. Les députés qui seront élus recevront des formations, et seront accompagnés pour l’adoption de certains textes de loi ; les conseillers municipaux seront accompagnés en termes de gouvernance locale ».

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité a procédé au lancement officiel du PAPE. Auguste Denise Barry qui a reconnu et salué le « rôle particulier et avant-gardiste des OSC qui agrègent les préoccupations citoyennes pour les traduire dans l’agenda social », a aussi apprécié le programme qui connait une mobilisation synergique de plusieurs partenaires techniques et financiers.

Le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante, Joachim Baggnan a quant à lui, loué l’action de Diakonia et ses partenaires à l’endroit des OSC qui vont être « les yeux et les oreilles de toute la société auprès des bureaux de vote, des centres de compilation des résultats afin de donner le meilleur témoignage de la bonne organisation des élections, surtout de sa crédibilité, gage d’une acceptation des résultats par tous les compétiteurs et observateurs ». Il a par ailleurs invité les structures bénéficiaires à une utilisation efficiente des enveloppes allouées.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Encadré

Liste des OSC et Institutions ayant reçu symboliquement les chèques

Réseau Ouest Africain d’édification de la paix (WANEP) :20 millions
Groupe d’étude et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social au Burkina (GERDDES) : 42millions
Coalition Burkinabè pour les Droits de la Femme (CBDF) : 25 millions
SEM films : 27 millions
Réseau Afrique Jeunesse (RAJ) : 37 millions
Ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS) : 60 millions
Autorité supérieure de contrôle d’Etat (ASCE) : 15millions
Conseil national de la transition (CNT) : 70millions
Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) : 55millions
Police municipale : 12millions 500

TCS
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés