Présidentielle 2015 : Le PDC relève le défi de la mobilisation dans l’Ouest

jeudi 11 juin 2015 à 15h10min

Le Parti pour le Développement et le Changement (PDC) a entrepris une tournée le week-end écoulé dans la province des Banwa. Cette tournée dans l’ouest du Burkina a été jugée satisfaisante par la présidente du parti du fait qu’elle lui a permis de se rendre à l’évidence de sa véritable « force de frappe » à l’approche des prochaines échéances électorales.

Présidentielle 2015 : Le PDC relève le défi de la mobilisation dans l’Ouest

Solenzo, chef-lieu de la province des Banwa a abrité le samedi 6 juin 2015, le premier meeting de la sortie du PDC. Le meeting à Solenzo a constitué un cadre d’expression du porte-parole des jeunes, Abdramane Ouédraogo, qui, après avoir souligné que la jeunesse est de tout cœur avec le parti de Saran Sérémé, lui a relevé les conditions d’études difficiles dans les Banwa, le manque d’infrastructures scolaires et sanitaires. Ses doléances ont été reprises par la représentante des femmes dont l’intervention a été suivie de celle du coordonnateur provincial PDC du Kourwéogo, Abdoul Karim Sawadogo, qui a demandé aux populations de la province de faire le meilleur choix en votant massivement le PDC pour ouvrir les portes de Kosyam à sa présidente. Puis, est venu le tour du représentant des anciens, Nestor Zerbo d’exhorter les uns et les autres à se départir de la corruption électorale et à voter le parti qui prône le développement harmonieux et équitable pour tous. Le coordonnateur provincial du Koulpélogo, Sougrinoma Poubéré, en harangueur de foule, a sollicité auprès des membres et sympathisants du parti, la mobilisation constante pour la victoire finale. Le coordonnateur provincial des Banwa, Raymond Koné a, quant à lui, salué la mobilisation des fils et filles de la province pour cet événement.

La sortie a permis au parti du cheval blanc de mesurer sa force de mobilisation dans une zone difficile à mobiliser. D’où la joie de Saran Sérémé. « J’apprécie l’adhésion massive de cette population qui vraiment, démontre par-là, son engagement aux idéaux du PDC, démontre encore davantage, la confiance faite à nos programmes et surtout à notre combat. Cette population démontre surtout qu’elle est engagée à aller avec nous à la victoire finale qui est l’accession à la Magistrature suprême et nous souhaitons que cette mobilisation soit davantage renforcée d’ici les campagnes officielles, d’ici les élections afin que la victoire soit totale dans les Banwa et que le PDC soit le parti, évidemment, majoritaire ». Elle compte leur témoigner sa reconnaissance si cette adhésion se traduit en acte concret lors des votes. « Ces populations méritent quand même le bien-être et elles ne peuvent pas continuer à vivre sans connaître le bienfait de la modernité et du développement. Quand vous imaginez une province sans électricité, un chef-lieu de province sans aucune infrastructure viable, sans, en réalité pour les populations, une saine éducation, sans à vrai dire, rien du tout, évidemment très enclavé comme le Sourou d’ailleurs, il y a beaucoup à faire. C’est pourquoi nous, nous prônons le développement harmonieux et équitable afin que toutes les populations, dans l’ensemble du Burkina Faso, que ce soit les couches jeunes, marginalisées, les femmes et autres puissent enfin connaître le bien-être auquel elles aspirent », s’est-elle engagée. L’étape de Solenzo a été précédée d’une escale de mobilisation dans la commune rurale de Sanaba et partout où la délégation est passée, elle a rendu visite aux autorités coutumières et religieuses de la zone. Après Solenzo, le périple de la délégation l’a conduite à Bobo-Dioulasso où elle a tenu le dimanche 7 juin 2015, un meeting dans l’arrondissement 7 de la ville de Sya.

La Direction de la Communication du PDC

Vos commentaires

  • Le 11 juin 2015 à 15:08, par yambia En réponse à : Présidentielle 2015 : Le PDC relève le défi de la mobilisation dans l’Ouest

    La seule "GARCON" des SAMO

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2015 à 15:46, par SING En réponse à : Présidentielle 2015 : Le PDC relève le défi de la mobilisation dans l’Ouest

    Courage ma sœur c’est ça la politique. Il y a des jeunes depuis la chute du régime COMPAORE qui emboitent le pas des jeunes CDPistes au temps fort de la crise et leur boulot c’est des injures à l’encontre de tous ceux qu’ils trouvent obstacle à l’accession de leur mentor au pouvoir et la cible trouvée c’est le MPP. De-fois nous sommes obligés de nous rabaisser à leur niveau en tant que militant pour les répondre mais le conseil que j’ai à leur ajouter, ils rendent pas service à l’UPC en faisant cela.Même si ZEPH lui même et son SG emboitent vos pas(ce qui est regrettable). C’est pas en insultant vos ainés, vos papa, mama vos tontons que vous rendez service à votre mentor mes frères.Je fais allusion à ces jeunes surexcités sur la toile.Si c’est votre façon de faire la politique au lieu de convaincre par des arguments solides les gens à épouser vos idéaux dans vos quartiers et même dans vos villages alors je vous pleur, vraiment. Les insultes n’arrangent guère un parti. Et si vous remarquez ceux que vous et vos patrons profanez des injures chaque jour que Dieu fait depuis le départ de Blaise ne vous répondent jamais et c’est un signe. Il y a des silences qui parlent beaucoup et ils vous répondront autrement comme ils ont su répondre à Assimi KOANDA qui leurs avait défié croyant maîtriser tout en politique au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2015 à 15:49, par SING En réponse à : Présidentielle 2015 : Le PDC relève le défi de la mobilisation dans l’Ouest

    Courage ma sœur c’est ça la politique. Il y a des jeunes depuis la chute du régime COMPAORE qui emboitent le pas des jeunes CDPistes au temps fort de la crise et leur boulot c’est des injures à l’encontre de tous ceux qu’ils trouvent obstacle à l’accession de leur mentor au pouvoir et la cible trouvée c’est le MPP. De-fois nous sommes obligés de nous rabaisser à leur niveau en tant que militant pour les répondre mais le conseil que j’ai à leur ajouter, ils rendent pas service à l’UPC en faisant cela.Même si ZEPH lui même et son SG emboitent vos pas(ce qui est regrettable). C’est pas en insultant vos ainés, vos papa, mama vos tontons que vous rendez service à votre mentor mes frères.Je fais allusion à ces jeunes surexcités sur la toile.Si c’est votre façon de faire la politique au lieu de convaincre par des arguments solides les gens à épouser vos idéaux dans vos quartiers et même dans vos villages alors je vous pleur, vraiment. Les insultes n’arrangent guère un parti. Et si vous remarquez ceux que vous et vos patrons profanez des injures chaque jour que Dieu fait depuis le départ de Blaise ne vous répondent jamais et c’est un signe. Il y a des silences qui parlent beaucoup et ils vous répondront autrement comme ils ont su répondre à Assimi KOANDA qui leurs avait défié croyant maîtriser tout en politique au Faso.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés