Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

mardi 9 juin 2015 à 22h57min

Le Service régional de la police judiciaire de Ouagadougou a mis le grappin sur des malfaiteurs qui écumaient les pistes rurales dans les localités de Pouytenga dans la Kourtitenga, Saaba dans le Kadiogo, Dapélogo dans l’Oubritenga et Minasme dans le Ganzourgou. Issaka Soré, récidiviste comme la plupart de ses camarades, ils ont tous été présentés à la presse dans la soirée du 9 juin 2015 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

C’est le 27mai 2015, dans la zone de Saaba que la population appréhende deux individus suspects sous un arbre au bord du village. La police informée, arrive à les exfiltrer, eux qui risquaient d’être lynchés. Les deux rescapés sont alors mis à la disposition du service régional de la police judiciaire de Ouagadougou (SRPJ-O) pour l’ouverture d’une enquête.

Les investigations menées par le SRPJ-O ont permis d’interpeller quatre autres personnes. Le chef s’appelle Issaka Soré, 48 ans, résident du village Tanghin manegba dans la province de l’Oubritenga. Il avait déjà été condamné à 02 ans de prison ferme en 1999 par le Tribunal de grande instance (TGI) pour vol à main armée et en 2004 pour les mêmes faits par le TGI(TGI) de Koudougou à 02 ans de prison ferme.
Comme le chef, Halidou Soré, 45 ans est aussi un récidiviste. Il a été condamné à deux ans d’emprisonnement ferme pour vol à main armée par le TGI de Ouagadougou en 1999. Ousmane Soré, 43 ans lui avait écopé de deux peines de deux ans chacune, respectivement par le TGI de Ouagadougou en 1999, et par celui de Koudougou en 2004.

Le plus âgé du gang, Sinaré Oumarou dit Kanazoé Morou, 60 ans, est lui cultivateur à Likenkelsé/Boussé. Il fabriquait et commercialisait illégalement des armes à feu artisanales. C’est lui qui a vendu au gang deux armes qu’il utilisait pour les opérations.
Selon Bonswindé Sankara, chef régional de la police judiciaire de Ouagadougou, les présumés délinquants ont reconnu avoir « perpétré deux braquages sur les pistes rurales dans la commune rurale de Pouytenga ». Et le commissaire de police d’ajouter que le jour de l’interpellation du gang, celui-ci s’apprêtait à commettre un braquage sur l’axe Saaba-Tanlarghin-Minasme.

Du matériel comme des fusils de chasse, des pistolets de fabrication artisanale, des munitions, des douilles, un vélomoteur, des téléphones portables, des machettes et du piment en poudre, ont été saisis.
L’enquête est terminée, a dit le commissaire principal, et les présumés délinquants seront conduits devant le procureur du Faso près le tribunal de grande instance de ouagadougou , pour répondre des faits qui leur sont reprochés.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 juin 2015 à 00:12, par Jeunedame seret
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Comédie. Pourquoi les conduire encore devant le procureur ? Les récidivistes..au cimetière. Sinon vous, policiers et procureur, vous êtes complices. Vive la justice de la rue et de la population !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 04:07, par Terminez les ou alors vous etes complices
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    l’ enquete est terminee. Apres on va les juger, les condamner et ils purgiront leur peine et sortiron. Et apres ? Arretez ce travail unitile de syzyphe.Ils faut les faire taire. Point barre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 07:28, par sparrow
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    est ce la peine de les envoyer devant les juges ils seront libéré dans 2 ans donc arrêtez de gaspiller l’argent du contribuable pour rien vol a main armé ai- je le droit moi d’en posseder une pour ma securité ? laissez les partir et arretez ces conferences de presse inutiles vous cachés le visage de gens pris en possession illegale d’armes qui agressent les honetes personnes et vous ne voulez pas qu’on sache qui c’est basta

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 07:33, par gondwanais lamda
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Les récidivistes doivent écoper minimum 50 ans de prison, sinon ça ne sert à rien

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 07:55, par Neekré
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    La peine de mort doit être appliquée. Rien a voir avec les executions extrajudiciaires, Il faut extirper de cette societé les individus qui ne veulent pas se conformer. Des recidivistes, donc ils ne sont pas près de s’arrêter.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:02, par bangabago
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Les force de l ordre font un travail remarquable.mais j’ai une question a poser aux chers internautes pourquoi on voille toujours le visage des delingants a suposer que c est ton voisin ou même quelqu un que tu côtoie .SVP de Grace laisser savoir qui nous vole pour mieux nous proteger

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:09, par siddata
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Moi je dis qu’il faut simplement revoir la durée des peines car c’est insignifiant pour ces genres de bandits.Deux ans pour un braqueur et récidiviste notoire çà semble jouer dans les palais de justice.Avec les états généraux de la justice, il faut laisser le code pénal français et appliquer un code à la Burkinabè afin que ces bandits soient punis à la hauteur de leur forfait.Mettons vraiment fin à la récréation.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:09, par encore la prison
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    il faudrait trouver une solution a cette histoire de récidiviste, comment un criminel peut écopé de seulement deux ans de prisons après avoir tué de façon répétitif ? moi je demande a la justice de revoir leur manière de jugé ses gens là, ou bien j’invite la population a exécuté sans pitié ses bandits de grand chemin.
    sa me nerve sincèrement cette histoire de prisons de deux ans pour des bandits de ce genre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:16, par H.Sand
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Pour l’amour de Dieu et la souffrance de la population, maintenez les hors d’état de nuire. Point de pitié pour des récidivistes. Combien de victimes ont-ils fait de 1999 à nos jours ? Même s’il faille réviser le code pénal pour revoir les peines afin que ceux-ci ne revoient plus la lumière du jour, il faut le faire pour que le Faso retrouve sa quiétude d’antan.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:17, par H.Sand
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Pour l’amour de Dieu et la souffrance de la population, maintenez les hors d’état de nuire. Point de pitié pour des récidivistes. Combien de victimes ont-ils fait de 1999 à nos jours ? Même s’il faille réviser le code pénal pour revoir les peines afin que ceux-ci ne revoient plus la lumière du jour, il faut le faire pour que le Faso retrouve sa quiétude d’antan.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:17, par Somé
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Des vieux comme ça qui n’ont pas autres activités que braquer les gens. Il y’a un qui a fait carrière dans ça. Arretez de nous les présenter vous faites leur promotion. Mettez les hors d’état de nuire.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:17, par Le Bobolais
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Félicitations au SRPJ-O pr ce boulot. Continuez sur cette dynamique. Les internautes Jeunedame Seret et Terminez les ou alors vous etes complices ou mettez les droits de l’homme et les mouvements qui les défendent ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:23, par aliamaguira
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    des récidivistes pourquoi alors les emmener chez le procureur leur place est directement au cimetière.à force de se conformer aveuglement aux textes des droits de l’homme ces malfrats se tirent chaque fois la couverture au profit des honnêtes citoyens.et leurs victimes qui ne sont plus de ce monde ?quand ils sont chaque fois libérés ca n’encourage pas nos braves forces de l’ordre qui mettent en péril leur vie.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:44, par Megd’
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    « Il avait déjà été condamné à 02 ans de prison ferme en 1999 par le Tribunal de grande instance (TGI) pour vol à main armée et en 2004 pour les mêmes faits par le TGI(TGI) de Koudougou à 02 ans de prison ferme ».

    Après nos supers juges sortiront encore pour se plaindre. Vol à main armée et tu écopes seulement de 2 ans ferme. On te reprend quelques années plus tard pour les mêmes faits et tu prends encore 2 ans.

    Avons-nous besoin de faire des études de droit pour comprendre cette sanction ? Nos magistrats sont les vrais responsables du banditisme et de la délinquance dans ce pays. Si, nous ne reformons pas notre justice, c’est la population elle-même qui s’en chargera. Nous pouvons comprendre pourquoi les gens sont réticents pour dénoncer qui un voisin, qui un ami, qui un parent.

    Il faut nous débarrasser définitivement de cette peste sinon ils iront encore croupir en prison et c’est la société qui les nourrira.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:49, par ngoran koffi
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Mr le commissaire , souvent dans des cas de figure nous citoyens épris de paix du fait de ces bandits de grand chemin ,sommes confondus par votre méthode de travail qui est suspecte , car on ne peut pas vouloir quelque chose et son contraire ,vous demandez souvent la collaboration des riverains , des populations et vous prenez le plaisir de masquer les visages de ces briguents !!!! je ne vous comprends pas ,est ce que des hors la loi comme ça ont encore des droits qu’il faut protéger ??? ainsi nous continuerons toujours à les côtoyer sans pouvoir les dénoncer, à supposer que les photos n’étaient pas masquées , dans n’importe quel endroit que quiconque verrait ces bandits ; pourrait vous joindre avec un numéro vert, mais hélas votre méthode de travail prête confusion et ne facilite pas la lutte contre le grand banditisme , ou bien c’est vous mêmes les bandits et vous nous mettiez la poudre aux yeux ???
    Dans certains pays comme au Cameroun par exemple les visages ne sont pas couverts .
    Ensuite après le tribunal on connaît la suite........alors à quoi aura servi votre boulot ????

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:55, par ngoran koffi
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Mr le commissaire , souvent dans des cas de figure nous citoyens épris de paix du fait de ces bandits de grand chemin ,sommes confondus par votre méthode de travail qui est suspecte , car on ne peut pas vouloir quelque chose et son contraire ,vous demandez souvent la collaboration des riverains , des populations et vous prenez le plaisir de masquer les visages de ces briguents !!!! je ne vous comprends pas ,est ce que des hors la loi comme ça ont encore des droits qu’il faut protéger ??? ainsi nous continuerons toujours à les côtoyer sans pouvoir les démasquer, à supposer que les photos n’étaient pas masquées , dans n’importe quel endroit que quiconque verrait ces bandits ; pourrait vous joindre avec un numéro vert, mais hélas votre méthode de travail prête confusion et ne facilite pas la lutte contre le grand banditisme , ou bien c’est vous mêmes les bandits et vous nous mettiez la poudre aux yeux ???
    Dans certains pays comme au Cameroun par exemple les visages ne sont pas couverts .
    Ensuite après le tribunal on connaît la suite........alors à quoi aura servi votre boulot ????

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 09:51, par OPPOSANT
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    félicitations à notre police nationale qui ne cesse de faire des prouesse dans le domaine de la lutte contre le grand banditisme.Mais hélas ce dure travail de la police est saboté quelque part. comment expliquer qu’un récidiviste notoire soit chaque fois appréhender et ressortir quelques jour plu-tard pour narguer nos forces de sécurité ? à moins que ses derniers ne soit complices ou les autorités judiciaires.je pense qu’a ce rythme la population prendra ses responsabilités face à ses grands bandits .

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 10:08, par Gombo frais
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Ailleurs c’est le visage des policiers qu’on essaie de cacher car ils pourraient être abattus par d’autres gangs. Ici au Faso c’est le visage des truands tueurs assassins qu’on nous cache.
    Au moins une fois par semaine, si ce n’est pas la police, c’est la gendarmerie qui fait un point de presse sur des présumés voleurs ou braqueurs. Si on fait un petit calcul mathématique, nos prisons devraient être pleines à craquer.
    La solution est simple : appliquons la loi du talion tout simplement. y’a n’en marre des pubs inutiles pour des braqueurs. Passons à autre chose maintenant

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 10:42, par le juste
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Je suis d’accord qu’un coupable soit condamné à 2 ans de prison pour escroquerie ou vol mineur. Mais pour un vol à mains armées, ça ressemble à un jeu. Ces gens méritent la mort où la perpétuité. Sinon à cette allure-là ne comptez pas sur moi pour dénoncer un quelconque délinquant. Ça me fait tellement mal que je ne peux même pas parler.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 11:21, par on est ou la ?
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    chaque jour un point de presse sur des braqueurs. et rien n’est fait pour dissuader ou mettre à néant ces malfrats qui n’ont aucune pitié pour leurs victimes. on est ou la ? un malfrat ne devrait pas faire la prison deux fois, une seule fois et ça suffit ; une deuxième fois il faut le décapiter. si la police et la gendarmerie ne peuvent pas le faire il faut livrer ces bandits à la population car on peut s’en charger volontiers.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 11:44, par karantao B.
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    on a trop dure dans ces blabla maintenant.des bandits a grand chemin comme ceux la ne peuvent jamais arreter de braquer et de tuer les honnetes citoyens.c’est plus la prison qui peut les effrayer.meme s’ils font 10 a 20 ans,apres leur sorti c’est les meme problemes.donc la solution c’est de les exsecuter proprement dit.nous meme on peut se faire justice hein en les tuant comme des moutons.c’est ca seulement qui peut donner lecon a les autres sinon prison ne peut rien resoudre dans ce phenomene.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 12:20, par Franchement
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    FRANCHEMENT il faut qu’on arretes d’encourager le braquage oui je peses mes mots.Des recidivistes !si ces avaient subi le sort de certains de leurs"collegues"qui se sont vus clouer une pointe au milieu du crane dans certains pays,ca m’etonnerai qu’ils soient des recidivistes ou persaduer de nouveaux braqueurs.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 12:21, par on est ou la ?
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    chaque jour un point de presse sur des braqueurs. et rien n’est fait pour dissuader ou mettre à néant ces malfrats qui n’ont aucune pitié pour leurs victimes. on est ou la ? un malfrat ne devrait pas faire la prison deux fois, une seule fois et ça suffit ; une deuxième fois il faut le décapiter. si la police et la gendarmerie ne peuvent pas le faire il faut livrer ces bandits à la population car on peut s’en charger volontiers.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 13:19, par ENFANT TERRIBLE DE BAM
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Vraiment nous sommes fatigués de voir des bandits récidivistes dans nos sociétés SVP aidez nous a vous aider .On ne doit pas voiler le visage des monstres comme ces personnes .Les bragueres doivent être hors de état de nuire dc au cimetières mais pas dans les même cimetières ou repose nos vaillant peuple

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 13:34, par Yaa maan n yeelé !
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Cacher le visage d’un récidiviste notoire que l’on qualifie encore de "présumé coupable" et ensuite demander à la population de vous aider à démasquer les voleurs ! Que c’est ridicule. Que veut notre justice dans sa lutte contre le grand banditisme ? Vous voulez les surprendre, les filmer entrain d’égorger quelqu’un, faire visionner l’image à la TNB avant de les déclarer VOLEURS PLEINS ou quoi ?
    D’ailleurs, gendarmes woo, policiers woo, procureurs woo, avocats woo, GSP woo, tous "présumés complices" de vos présumés délinquants !
    Yaa maan n yeelé !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 14:52, par Plus jamais de recidiviste
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    Sincèrement il faut que la justice trouve une solution finale aux braqueurs récidivistes. Bravo aux forces de sécurité. A bas la justice !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2015 à 08:39, par Eric
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    il ne faut pas condamner ces parasite et utiliser l argent du contribuable pour leur nourir il faut suprimer la gangrele

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2015 à 10:17, par BMW
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    JE PENSE QUE LA JUSTICE NE FAIST PAS SON BOULO. LES BRAQUEURS........ON DOIT .LES ELEMINES SANS PITIE..........................................................

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2015 à 14:48
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    moi je pense qu’on doit avoir une prison spéciale pour ces délinquants présumés.la prison à ferme les favorise beaucoup.comme quoi, il faut leur trouver un vaste chantier de terre cultivable pour eux pendant au moins 5 à 10 ans de culture.ces imbécile comprendront en ce moment que seule la sueur dégagée du front est le seul moyen à partir duquel l’Homme doit avoir sa pitance.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2015 à 14:51
    En réponse à : Braquage sur les pistes rurales : Issaka Soré et ses acolytes arrêtés

    moi je pense qu’on doit avoir une prison spéciale pour ces délinquants présumés.la prison à ferme les favorise beaucoup.comme quoi, il faut leur trouver un vaste chantier de terre cultivable pour eux pendant au moins 5 à 10 ans de culture.ces imbécile comprendront en ce moment que seule la sueur dégagée du front est le seul moyen à partir duquel l’Homme doit avoir sa pitance.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés