Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

mardi 9 juin 2015 à 22h58min

Les propos de Dr Ablassé Ouédraogo sur « ses trois atouts pour accéder à Kosyam » révélés au public, 24 heures seulement après sa désignation par sa famille politique comme candidat à la présidentielle du 11 octobre 2015, ont, visiblement, heurté le sentiment des Burkinabè, notamment de sa classe politique. C’est ce qui se dégage de la réaction de certains leaders politiques.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

Tahirou Barry, président du PAREN

Les propos de mon Ablassé Ouédraogo constituent une faute politique grave et inacceptable. Il s’est égaré au soir de son investiture et je regrette cette sortie grotesque contraire à la lettre et à l’esprit de la charte des partis et formations politiques. Je pense que c’est l’idéologie, les projets qui font la politique. L’idéologie c’est quoi ? Elle vient du grec « idea » qui signifie idée et « logos » qui veut dire science. Donc, c’est la science des idées et la politique, ce sont les idées .Ce n’est pas la fibre ethnique, religieuse, raciale, ce n’est pas l’argent, ce n’est pas de l’agitation. Un homme politique doit avoir une vision, un port à atteindre et les voies à emprunter et c’est cela qui doit constituer la boussole. Saint Exupéry l’a dit, l’important ce n’est ni l’arc ni la flèche. L’important c’est la trajectoire.
En tant que leader politique, on doit, conformément à la mission des partis politiques, informer et éduquer le citoyen sur ses devoirs et le sens de ses responsabilités citoyennes et non exploiter les sensibilités ethniques ou religieuses pour accéder au pouvoir d’Etat. Monsieur Ablassé doit vite retirer ses propos et présenter ses excuses au peuple Burkinabè.

Bénéwendé Stanislas Sankara, président de l’UNIR/PS

Ce que j’ai lu comme étant la déclaration attribuée à mon ami Ablassé, si c’est vraiment le cas, c’est déplorable. La religion et l’ethnie ne peuvent pas servir de tremplin politique. C’est suicidaire de les évoquer pour parvenir à ses fins politiques. D’abord, notre constitution prône la laïcité. Et la Charte des partis politiques et la Constitution proscrivent la conquête du pouvoir basée sur l’ethnie et la religion. Je pense que dans un contexte où nous venons de sortir d’une insurrection, nous devons tout faire pour éviter ce genre de dérives. Nous sommes un seul et même peuple. Nous devons travailler de sorte à éviter ce que nous voyons ailleurs comme dérives et qui ont plongé les peuples dans des situations difficiles. Nous ne souhaitons pas que le Burkina Faso tombe dans de telles dérives. J’ai du mal à reconnaître cet Ablassé, qui est mon ami, dans de tels propos et si tel est le cas, c’est le moment pour lui de se ressaisir.

Thibo Nana, président du Rassemblement démocratique et populaire (RDP)
Ces propos ne sont pas dignes d’un homme comme Ablassé Ouédraogo. Qui voudrait diriger le Burkina ne doit quand même pas avoir ce genre de propos. Quoi qu’on dise, nous voulons éviter ce qu’on appelle l’ethnicisme dans notre pays. Nous voulons également éviter de mélanger la politique à la religion. Ce qui se passe ailleurs n’est que la conséquence des divisions liées à l’ethnie et à la religion. Nous devons vraiment éviter d’emboîter le pas aux mauvais exemples. C’est pourquoi malgré notre taille qui fait de nous un parti n’ayant pas les moyens pour parvenir là où sont les autres, nous avons notre mot à dire quand il s’agit d’œuvrer à l’apaisement, à la construction de l’unité nationale et de la cohésion sociale. Ce genre de propos nuit à notre pays.

Eddie Komboïgo, président du CDP

Je crois que c’est tout à fait dommage qu’un homme politique de sa trempe s’exprime ainsi. Nous sommes un pays laïc et la laïcité a été rappelée dans notre constitution. Nous souhaitons que cela soit un exemple. Nous ne devons pas faillir, nous ne devons pas inviter nos militants à nous voter parce que nous appartenons à telle ou telle autre ethnie, à telle ou telle autre confession religieuse. Nous devons être nous-mêmes. C’est sur la base des programmes que nous devons convaincre les Burkinabè à venir dans notre parti. Mais comme je le dis, les erreurs arrivent à tout le monde et malgré son âge (c’est notre aîné), nous l’interpellons ; il peut s’être trompé et si tel est le cas, qu’il reconnaisse et qu’il corrige rapidement afin que ça ne fasse pas tâche d’huile. Nous croyons que l’homme a des qualités plus que ce qu’il vient de déclarer. On peut donc s’appuyer sur ces qualités, ces talents pour hisser le Burkina.

Propos recueillis par :
Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Lire aussi : Ablassé Ouédraogo sur Jeune Afrique : les trois atouts pour accéder à Kosyam

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 juin 2015 à 22:33, par dikefort
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    le nouveau president du cdp est tres pondere !continue vieux pere ya rien en face on va prendre ca ! a bas le mpp et ses aigris .

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2015 à 22:55, par vérité no1
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Même le CDP regrette les propos d’Ablasse !!!!! J’ai réellement peur d’Ablasse !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2015 à 23:02, par dixit
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    C’est le premier president du CDP. Blaise Compaore a TELLEMENT intimide le CDPqu’ils n’ont jamais use le titre de "President". Tous les autres predecesseurs de Mr Comboigo etaient des Secretaires executive ou autres machins de ce genre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2015 à 23:23
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Bof ! Y a pas à le condamner. C’est son vrai niveau comme ça. La médiocrité qu’Ablassé a souvent reproché aux Burkinabè lui va si bien. Attendez que la campagne commence. Il va nous servir d’autres bourdes

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2015 à 23:31, par Ouattara kiè
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Merci Jeune Afrique. Ne banalisons pas ces propos en parlant de gaffe. Ablasse a livré le fond de sa pensée, et c’est très grave. Ceux qui ne sont pas des "Moaghas musulmans du Plateau central" savent maintenant à quoi s’en tenir avec ce type.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2015 à 23:35, par Paalga
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Comment dit-on « Le Faso » en Mooré du plateau central ?
    Et comment dit-on « Autrement » en Arabe de l’Arabie Saoudite ?
    Ablassé est pire que Blé Goudé et Boko Haram réunis. C’est avec des politiciens comme ça que nous allons vite regretter la fuite de Blaise Compaoré. Lui au moins malgré tous ses défauts n’a jamais usé de la fibre ethnique et religieuse pour parvenir à ses fins.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2015 à 23:36, par Pidam-mi
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    J’approuve les condamnations des propos du Président du Faso autrement par les différents acteurs politiques. Ces condamnations sont les bien venues, car elles visent à prévenir la guerre dans notre pays le Burkina Faso et à renforcer en même temps le climat de paix qui y règne. C’est vraiment dommage qu’un Monsieur comme Ablassé Ouédraogo tienne de pareils propos.
    Nous sommes un Peuple, le Peuple du Burkina Faso. Il n’y a pas de différence entre nous.
    Vive le Peuple ! La patrie ou la mort nous vaincrons ! Puisse le Seigneur bénir notre chère patrie le Burkina Faso et qu’il nous préserve de ceux ou celles qui sèment la division, amen.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2015 à 23:42
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    J’admire l’intelligence avec laquelle, Bénéwendé Sankara et Eddie Komboigo parlent de ça.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2015 à 23:46, par Pidam-mi
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Bravo à le Faso.net pour la façon dont il a traité ce sujet. De tels propos sont effectivement à bannir, et c’est ce que toute l’équipe de le Faso.net s’est efforcé de faire. Bravo à vous les gars ; vous êtes des braves, vous êtes nos lanternes. Je vous souhaite plein de succès et beaucoup de courage pour la suite. Puisse le Seigneur toujours vous éclairer et vous guider. Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 00:03, par l’Homme
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Je veux espérer que les propos ont été placés hors contexte.
    Sinon je le considère désormais comme un politicien 1000 collines
    ennemi du peuple burkinabè qui doit être poursuivi si des dispositions
    légales existent en la matière. Le cas échéant, qu’il soit sanctionné
    par les urnes. Et tous ceux qui le suivront seront considérés comme
    partageant son idéologie nuisible.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 00:06
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Je pense ke Ablase a vraiment tenu ces propos. Il joue trop avec les
    Symboles.,Revoyer son accoutrement pendant son investitures.
    Pardon, pendant son intronisation. Boubou blanc et chapeau Ki
    Rappzl étrangement ses affirmations. Moagha et Musulman.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 00:08
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Barry est ce ke tu parles mooree ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 00:29, par YIRMOAGA
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    C’est juste pour ironiser qu’ABLASSE a réagi ainsi et le journaliste ,ignorant la personnalité comique et un peu vulgaire, a transcrit les propos du politologue plaisantin ? Il n’est pas le seul dans ce genre, tout comme le chat noir du NAYALA et un peu comme BADO ? Il faut pas que les gens en fassent un drame parce que l’intéressé n’est pas ça ? Il sait ce qu’il va avoir et il se contentera de 2 à 3 élus ?Quant à la présidentielle, il sera un accompagnant de ...........pourquoi pas JEPH ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 00:50, par levrai
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Ablassé vien de nous montrer sn vrai visage.le FASO otrement la c’est sa ?javai vraimen de l’estime pr ce monsieur mais a present je suis plus que decu.meme s’il sexcuz il n poura plus convaincre bcp de personne.jai bcp mal.j remerci DIEU pr ns avoir montre ki il est avan les elections sinon sa aurait été du gachi.que DIEU benisse mn cher FASO

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 01:07, par Republicain
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    C,est clair le CDP c,est le centre,qui veut dire bcp pour nous autres moderes dans un pays en proie aux extremes,tels Mo Bennewende,Herve Kam,Salif Diallo,Etienne Traore sans oublier notre super Barry ministre de l,interieur charge des oppositions pour ne citer que ceux la.Venant a la chose elle meme.Mr Ablasse a commis une erreur gravissime certes qu,il faut condamner sans reserve mais force est de reconnaitre aussi que mon cher Faso jadis,havre de paix que nos voisins nous enviait tant a perdu son ame depuis l,insurrection.En effet,vous serez d,accord avec moi que les deux cancers (ethnicisme et religion)jusque la consideres comme etant benigne au Faso ont degenere depuis la montee en puissance du mpp pour ce qui est du 1er cancer,tandis que le 2nd est celebre par les colonels illumines en Christ dans les palais de la republiqur.Donc ce n,est pas une surprise cette sortie malheureuse du Dr Ablasse.O.Elle vient confirmer une situation deja existante denoncee par tous les republicains et qui est extremement dangereuse pour la paix et cohesion sociale.In fine,j,espere qu,avec cette interview d,Ablasse,les politiques se passeront de l,onction "Mooro-naba" et le Christ et la vierge marie feront plus place au drapeau et au poster de M.Kafando dans l,ornement des bureaux de certains ministres,sieges ideals de la laicite par excellence.Que Dieu benisse le burkina avec ses 60 ethnies et toutes ses religions.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 01:11, par Republicain
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    C,est clair le CDP c,est le centre,qui veut dire bcp pour nous autres moderes dans un pays en proie aux extremes,tels Mo Bennewende,Herve Kam,Salif Diallo,Etienne Traore sans oublier notre super Barry ministre de l,interieur charge des oppositions pour ne citer que ceux la.Venant a la chose elle meme.Mr Ablasse a commis une erreur gravissime certes qu,il faut condamner sans reserve mais force est de reconnaitre aussi que mon cher Faso jadis,havre de paix que nos voisins nous enviait tant a perdu son ame depuis l,insurrection.En effet,vous serez d,accord avec moi que les deux cancers (ethnicisme et religion)jusque la consideres comme etant benigne au Faso ont degenere depuis la montee en puissance du mpp pour ce qui est du 1er cancer,tandis que le 2nd est celebre par les colonels illumines en Christ dans les palais de la republiqur.Donc ce n,est pas une surprise cette sortie malheureuse du Dr Ablasse.O.Elle vient confirmer une situation deja existante denoncee par tous les republicains et qui est extremement dangereuse pour la paix et cohesion sociale.In fine,j,espere qu,avec cette interview d,Ablasse,les politiques se passeront de l,onction "Mooro-naba" et le Christ et la vierge Marie feront plus place au drapeau et au poster de M.Kafando dans l,ornement des bureaux de certains ministres,sieges ideals de la laicite par excellence.Que Dieu benisse le burkina avec ses 60 ethnies et toutes ses religions.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 02:15, par Dieudonné
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    je respecte la tolerance et la sagesse dans les differentes reactions. respect à monsieur Eddie pour son interview claire, posée ET pleine d’humilité.

    C’est cela la tolerance politique, le dialogue, le respect mutuel que l’on doit rechercher dans ce Burkina nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 02:36, par Nominal
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    On ne peut pas vouloir gérer le Burkina Faso de façon clanique. C’est vraiment déplorable comme propos de la part d’un homme politique si respectable comme lui. C’est comme s’il annonçait déjà une mise à l’écart d’une partie des burkinabè. Je crois qu’il faut vite rectifier ce tir maladroit qui n’honore pas notre constitution.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 05:33
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    J’ai beaucoup apprécié la réaction de maître Sankara en bon juriste il a tenu à émettre une réserve " ce que j’ai lu comme étant la déclaration attribuée à mon ami Ablassé" bien parlé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 05:35, par PAK
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Monsieur Ablassé OUEDRAOGO vient de se disqualifier lui-même pour la course à la présidence. Pire, ces propos sont indignes d’un homme politique encore plus un homme d’Etat. On a chassé monsieur Blaise COMPAORE pour avoir mieux et mieux que lui à tous les niveaux. Mais ce que monsieur Ablassé dit ici, si cela est confirmé, montre qu’il est d’un petit esprit qui au lieu de rassembler veut diviser. Heureusement, que ce pays a des hommes politiques et religieux très conciliant qui savent faire la part des choses.
    Je me vois, obliger malgré mon reconnaissance pour la contribution de ce monsieur au débat politique, de condamner fermement ses propos.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 05:47, par ghost
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Patience, tout les diables rouges portants la tunique de politiciens vont vous montrez leurs cornes et queues, pauvre peuple aveuglé par la jalousie

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 05:50, par nanafbzanga
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Eh !Ablasse .ici la ta sortie est dangereuse pour un prétendant à kossyam .je t admire de fois dans tes envolées lyriques toujours comme au LPZK ,mais alors présenté humblement tes excuses sincères au peuple et le combat continue.fo sid ya raag biig baala !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 05:56
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Pourquoi proférez-vous des injures au MPP ? Parce que c’est l’un des parti populaire au BURKINA FASO ? Combattez le MPP par des projets réalistes que par des injures tout simplement parce que vous militez pour un parti en recherche de repère. INTERNAUTE N°1, de tels propos vous place encore plus ridicule que d’aucuns disent venant du DOCTEUR ABLASSE OUEDRAOGO à savoir la réligion, l’ethnicisme c’est-à-dire comme si l’on disait que ROCK est mossi, ZEPHIRIN DIABRE de l’UPC BISSA, SARAN SEREME SAMO...EDDIE COMBEOGO a eu ici des propos de modestie, n’empêche qu’un chat soit un chat sans oublier que ce sont les mêmes( car proche de Fatou DIENDERE et GILBERT DIENDERE) qui nous ont donné des coeurs meurtris lors des évenements des 30 et 31 OCTOBRE. L’assassin oublie mais la famille de la victime n’oubliera jamais. A BAS LE CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 06:17, par passakziri
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Il n’y a rien a dire encore la dessus. Ablassé lui même doit se rendre compte des inepties qu’il a produit. En bon diplomate, politicien et adulte il aurait dû remuer ses pensées 100 fois et sa langue 1000 fois avant de se prononcer. Ne sait-il pas qu une fois ces choses sorties de sa bouche il est difficile de faire marche arrière ? " Les pailles qu’on enlève du toit ne se laissent plus replacer facilement " comme on le dit souvent chez nous.
    Ablassé que j’ai toujours apprécié et que j’aurais jusque là voté devrait être sage et en tirer toutes les conséquences : Se retirer simplement de la course à la magistrature suprême. Nous n ’allons pas voter un président sur des bases ethnico réligieuses. Ayo !!! tond ka naan vod yamb tii yamb ya Moag bi Mor ying yé. Bassi bala.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 06:31, par Jeanine Debo
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Écoutez pourquoi pas ? On dit que Zeph est Bissa ...
    Les musulmans veulent donner mot d’ordre de vote...
    Les protestants se nomment entre eux....
    Le Burkina est un pays comme les autres les problèmes ethniques et religieux on peut en parler
    Avant on equilibrait pour que tout le monde comprend que le pays c’est pour tout le monde
    Maintenant si tu es Tiefo feticheur c’est comme si tu es étranger chez toi même

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 06:33, par caso
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    C’est vraiment regretable pour un homme qui pretant etre un Burkinabe. as tu des relations avec les rebelles du Nigeria ou avec ISIS. le passé du Ruwanda ne te dit rien. Je pense que c’est un verre de trop qui a parler. Car un Vrai Burkinabe ne peut avoir ses propos .

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 06:55, par cisco 1er
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Ablasse a dit ce qu’il pense depuis. Je me rappelle un jour lors d’une manif du cfop, il s’adressait a des jeunes en parlant d’un autre homme politique en ces termes : rawa ya soma la a ka moaga ye. Traduction : le type est bien mais il n’est pas mossi. Et depuis ce jour je ne kif plus ce messieur.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 07:25, par ok
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    je suis déchu des propos de Ablassé, moi même je suis un de ses militants, je partageais ses idées mais là, je ne sais où mettre la tête, j’ai honte à sa place.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 07:32, par guimbo
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    attendons de voir ce qui doute que Ablassé s’est trompé se trompe eux méme car c’est pourtant l’homme Ablassé comme ca. c’est un monsieur va t- en guerre. et je vous assure que si c’etait un autre homme politique qui avait fait cette farce je vous sure que Ablassé allait jetté de l’huile sur du feu si on demandait son point de vue. mais observé comment les autres l’ont respecté dans leurs interview. c’est Ablassé qui va crée la guerre ethnique au burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 07:36, par Ezéchiel
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Ablassé ! ce qui est dit est dit !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 07:49, par Megd’
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Je ne comprends pas pourquoi toutes ses accusations contre Ablassé. Ce que Ablassé a dit n’est que des hypothèses qu’il a avancé. Il est mossi ? OUI. C’est l’ethnie majoritaire ? OUI. Il est musulman ? OUI. Alors tout est vérifié comme déclaration.

    Reste maintenant la question du vote dont il pense que cela devrait suffire à le faire élire. Est-il le seul mossi qui se présente à l’élection présidentielle ? NON.

    S’il vous plaît, les propos de ce Mr ont été sortis de leur contexte et il faut ici des analystes politiques ou politologues pour comprendre la quintessence de ses propos.

    Pour qui connait Ablassé, c’est comme Hollande en France voire même Blaise Compaoré, ce sont des personnes qui aiment énormément plaisanter.

    Le tort de Mr Ablassé, c’était de demander à relire les transcriptions avant publication et il avait le droit de le demander ainsi.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 07:56, par siddata
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    C’est dommage et je pense que ce sont des actions comme çà qui doivent être condamné et même punis par ceux qui sont prompt à sanctionner comme le cas punitif sans cause de MONSIEUR BARRY YACOUBA DE L’UBN. En conclusion ABLASSE sera pire s’il accédait à la présidence de ce pays que Blaise+François+Blé goudé+Simone BADGO+Boko Haram

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 07:59, par Ibrahim Fofana a Brazzaville
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Une seule question a Ablasse, ou etait son Islam quand il a construit la plus grande boite de nuit de Ouaga ? Donc qu`il laisse les gents vivre en paix entre les musulmans et non musulmans qui n`on pas besoi de lui.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:02
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    soyez raisonnable et aidez moi a connaitre SEM Ablasse OUEDRAOGO à travers une biographie des plus concises. Voila quelque chose qui amuse la galerie politique et qui donne du métier à la presse.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:13, par sawadogo Boureima
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    A quelque chose, malheur est bon. ces propos de Ablassé ont permis de mesurer déjà le niveau de notre démocratie dans notre pays. Ces propos ont été condanmés par les acteurs politiques toutes tendances confondies. c’est un progrès. a bon attendeur salut. Tous les candidats seront desormais surveillés de près. les mensonges, la démagogie,les intrigues, la corruption, la fraude .... ne passeront de plus. Bravo aux Burkinabè !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:13, par Tapsoba Philippe
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    A mon avis si Ablassé Ouédraogo était mur d’esprit il aurait du retirer sa candidature et demander pardon au peuple

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:14, par Thién
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Il est inutile de se voiler la face !
    Ablassé a dit haut et fort ce que beaucoup de gens pensent dans ce pays ! Il est à condamner certes, mais lui au moins a eu le courage de situer tout le monde sur ce qu’il pense ! On a entendu bien de choses dans ce pays qui n’ont jamais été dénoncées et condamnées par qui que ce soit dans ce pays mais qui se vérifient au fond !
    Ce problème de l’éthnicisme est connu de tous rien qu’à entendre les propos sur les bissas en parlant d’un parti bien connu de la place ! Et d’ailleurs que faut-il comprendre du jeu que l’on nous a offert au moment de la prise du pouvoir entre les deux militaires après l’insurrection populaire dans ce pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:16, par RAS
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    je pense que monsieur Ablassé OUEDRAOGO s’est laissé emporter par l’émotion mais il n’est pas tard de faire preuve de sagesse. Quant à ceux qui profitent pour faire leur campagne, je les invite à attendre le moment venu car le peuple reste vigilant et ne se laissera plus duper par vos promesses.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:19
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Je m’étonne que les gens s’acharnent sur les propos d’Ablassé OUEDRAOGO sans se rappeler les écrits du Chercheur M. Jonas HIEN qui avaient cours durant le règne de Blaise COMPAORE et dans lesquels ils dénonçait déjà l’existence d’un noyau de gens du centre qui se réunissait régulièrement et donc le cheval de bataille était de faire en sorte que le pouvoir ne quitte jamais le plateau central. C’était écrit noir sur blanc dans des journaux de la place qu’on peut facilement retrouver. Dans ces écrits, des noms et non des moindre, ont été cités dont certains se retrouvent actuellement dans la CRNR, et celui d’Ablassé OUEDRAOGO n’y figurait pas. S’il en vient aujourd’hui à s’approprier de ces mêmes courants de pensées, c’est qu’il ne fait que dire tout haut ce que BEAUCOUP pensent tout bas. Ses propos sont certes abjects et inacceptables mais il a le mérite d’avoir eu le courage et l’honnêteté d ’extérioriser le fond de ses pensées. Aujourd’hui on peut jeter l’anathème sur lui mais, entre nous, même dans certains milieux "intellectuels" ou des citoyens échangent, ce sont les mêmes choses qui ressortent et j’ai des preuves..On entend souvent les propos du genre "Vous savez, dans nos sociétés traditionnelles principalement moaga où les gens sont habitués à la Chefferie, les gens ont du mal à concevoir qu’un bout de papier suffise à changer un Chef" Vous voyer que ces dits intellectuels assimilent même la fonction présidentielle à celle d’une chefferie. Ce n’est pas le moment d’encourager ces comportements ethniques très dangereux pour la cohésion sociale mais il faut avoir le courage de le reconnaître ouvertement et trouver la parade nécessaire pour les exorciser une bonne fois pour toute.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:21, par Zadane
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    C’est grave, la parole de Ablassé. Comme le Burkinabe sait pardonner, pardonnons le. Mais faisons tout, pour qu’il ne gère aucune responsabilité communautaire du FASO. Sa langue est capable de destruction.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:22, par le reseau
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Pour ma part, je crois plutôt que c’est juste pour faire rire que le Dr OUEDRAOGO A. a parlé ainsi. je suppose. mais dans notre contexte, au moment ou les Burkinabès sont entrain de chercher un responsable digne d’occuper le grand fauteuil, ces propos sont mal venus et peuvent mettre le doute dans le choix de ceux qui partageaient ses idéologies.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:30, par lemarabout
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Reveillons-nous. Si Ablassé venait a gagner les elctions présidentiels,il sera simplement le président qui s’occupera des problèmes des Moagas du plateau central en général et particulier des musulmans.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:31, par lemarabout
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Reveillons-nous. Si Ablassé venait a gagner les elctions présidentiels,il sera simplement le président qui s’occupera des problèmes des Moagas du plateau central en général et particulier des musulmans.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:31, par la verité
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Ablassé tu es mossi ;ta femme est malgache tes enfants sont donc métisses.donne évite nous le drame car tu n’es pas cent pour cent burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:32, par daddy
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    j ’admire l’intelligence avec laquelle, Bénéwendé Sankara et Eddie Komboigo parlent de ça.respect a Eddie il montre qu il a la carure de diriger le big CDP continue ainsi et la victoire sera a notre porté

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:45, par la verité
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Ablassé tu es mossi ;ta femme est malgache tes enfants sont donc métisses.donne évite nous le drame car tu n’es pas cent pour cent burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:45, par A KANSMA
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Triste réalité ,mais comme toutes les vérités ne se dit pas.C’est là le fond.Que le tout puisant nous guide.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 08:52, par doudouno le cobra
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Ablassé doit avoir certainement dit tout haut ce que d’autres pensent bas.
    Depuis un certain temps tout converge vers chez le Mogho Naba, mais personne n’a eu le courage de condamner cette dérive.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 09:05, par Mamon Yélé
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Et pourtant.... quand il présentera ses excuses publiques s’il n’a pas de Jean Marie le Pen par rapport au détail de l’histoire. Il arrive des moments où par inadvertance l’homme dévoile ou fait dévoiler ses véritables atouts. De toutes les façons il est claire que en politique, la fibre régionaliste ou religieuse et utilisée par tous. L’enge Guibril, la Princesse Samo (Sacrilège comme s’ils savaient ce que c’était d’être princesse, et avec eux "le regretté et intrépide combattant, le sage Arba DIALLO" (lui est ici cité pour toutes les bonnes actions réalisées, mais peut être pas par sa faute, qui se sont limitées au Sahel et particulièrement au Seno et à Dori) donc tous pour leur campagnes et leurs actions se réfèrent à leur souche et leur "village" d’origine.
    Personne n’a la considération du regretté "Sage, Général Sangoulé Lamisana qui s’est considéré comme originaire de la Haute Volta et non d’une contrée de ce beau Pays qu’il faut réussir à transformer en Nation.
    C’en est ainsi même en France où les Elus ont leur contrées d’où ils sont originaires. N’est-ce pas que François moi président a été élus depuis la Corrèze. Obama était Sénateur de son état d’origine.
    Obama n’a pas dit être soutenu par les noirs et les indiens animistes, bouddhistes de l’Illinois. Ablassé grand parleur de son état et qui a tout gagner en parlant beaucoup à parlé sa vérité et veut changer son parti en MMPC (Musulman, Moagha du Plateau Central).
    Bon vent à Ablassé si ça lui permet de gagner. Nous on va voir si au soir de sa victoire il nous fera penser comme MMPC. Nous autres membres de l’AMCAD, on sera tjrs là pian à Sanba, Zabré, Garango, Barsalogo et autre Koutiala au Mali.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 09:11, par Basga
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Merci à Jeune à Afrique ! Aux journalistes, je leurs demande de continuer à faire parler les politiciens, ils se déhabilleront tout seul.

    Pour ma part si je croyais au wack, je dirai qu’on a donné du "Rabré", un wack mossi qui peut amener un individu parait-il, à s’exprimer comme un fou ou pire commettre par exemple l’inceste ou la zoophilie.

    Mais affaire à suivre.....

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 09:16, par tignan
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Bien dis COBRA il y’a combien de chef au BURKINA ici à chaque petit problème c’est CHEZ le MOGHO NABA.Monsieur LEONCE KONE du CDP ne dira pas le contraire ainsi que ETIENNE TRAORE du PS METEBA.ils ont nettoyés la maison (CDP ps METBA) ils les ont mis à l’ecart.
    c’est ça qui est la verité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 09:20, par Wakat
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Comme les autres compatriotes, j’ai été sidéré par les propos de Ablassé Ouédraogo. Toutefois, il y a lieu de revoir la transcription de ses propos par le journaliste. En rappel, lors d’une interview, les propos de Boukary le Lion ont été écorchés. La conséquence nous la savons tous. Alors, prudence dans la condamnation. Je le défends pas, loin de là. Mais il est souhaitable de mieux comprendre pour juger.

    Du reste, de tels propos ne sont pas de nature à préserver la cohésion sociale.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 09:24, par SING
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    A cause de ce machin on veut profiter remettre en cause l’autorité du Moogho Naaba maintenant ? Vous vous trompez de cible mes amis.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 09:29, par franck
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    BARRY faut faire pardon avec ton gros français d’ailleurs tu n est loin de l’autre avec ton aire hautain. Merci surtout a EDDIE et SANKARA pour leur pondération et leur humilité. Eddie si tu continue comme sa tu as eu ma voix. merde a ABLASSE

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 09:30, par JUSTE
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Je condamne fermement ces sales propos de Ablassé Ouedraogo comme je l’ai aussi fait quand Zida transformait notre administration en un clan de pasterurs.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 09:31, par ragomzanga
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    C’est bien de condamner Ablassé Ouédraogo aujourd’hui, mais on verra désormais les hommes politiques dit mûrs et rassembleurs pendant les campagnes....Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 09:39
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Cet homme a exprimé son POINT de Vue. Ces propos sont les bienvenues ! Ne le jugeons pas et ne le condamnons pas ! Selon lui, ces trois combinaisons peuvent le faire arriver au pouvoir. N’oublions pas que l’argent, la parole et une autre combinaison peuvent faire arriver au pouvoir. Chacun de nous fera sa combinaison pour élire l’homme ou la femme qui dirigera notre cher Burkina au mois d’octobre 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 09:58, par Lumière
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Si les propos sont réellement dans le contexte, on doit éviter de juger et condamner cet homme politique parce qu’il n’a fait qu’exprimer son POINT de VUE. Peut être qu’il compare l’accès au pouvoir au Burkina à un jeu de hasard et que ces trois combinaisons (ethnie, religion et...) suffiront. De toute manière, c’est chacun de nous qui fera sa combinaison en cette journée du mois d’octobre, une fois dans les urnes. En tout cas, ces propos m’ont réveillé !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 10:02, par TIEMOKO AISSA
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    La sortie d’Ablassé est fort condamnable. Toutefois, lui au moins est au stade des paroles, encore qu’il n’a pas bcp de chance d’être PF ; Je m’étonne qu’on rue sur les brancard quand Ablassé dérape, alors que dans la gestion actuelle de la transition, la préférence confessionnelle (suivez mon regard) est flagrante. Halte à la critique sélective !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 10:29, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    A notre ami n°6 Paalga ; Comme l’ensemble des contributeurs, il est indéniable de reconnaître que en plus d’une simple bourde ou provocation, c’est plutôt suicidaire de la part de quelqu’un qui aspire à devenir Président de tenir pareils propos. Votre "Lui au moins malgré tous ses défauts n’a jamais usé de la fibre ethnique et religieuse pour parvenir à ses fins" ne me satisfait pas. En effet c’est connu de tous que le pouvoir de BC reposait essentiellement sur la masse d’électeur de son corps militaire d’appartenance ; d’une grande partie de à son appartenance à une ethnie majoritaire (à tord), de sa connexion intime avec des religions ( conseiller religieux, des doua prononcés à Kossyamm contre des enveloppes feuillues) etc. Le citoyen a changé, mais au niveau du politicien ; Rien n’a changé tout continue. Ce qui est dommage c’est que deux anciens ministres des affaires étrangères (Ablassé et Bassolé) veulent se servir de la religion comme tremplin pour parvenir à leurs fins.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 10:54
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Je ne suis point CDP mais pour une fois j’apprecie l’intervention responsable et ponderee de Eddie Komboigo...Critiquer toujours sans forcement offenser ou insulter. Que Ablasse Ouedraogo en prenne note et se ressaisisse.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 11:10, par paysannoir
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    En fait Ablassé n’est pas un moaga comme il prétend être. Le vrai moaga ne discrimine pas. Il n’est pas un musulman non plus. Il est un extrémiste égaré. Ce qui est différent du musulman avec qui je cohabite depuis ma naissance, chez qui je bois et mange comme chez moi-même. Les musulmans que je connais ne m’ont jamais rappelé qu’ils étaient musulmans. C’est moi qui constate et je les respecte profondément dans leur choix, puisque eux aussi nous ont toujours respectés bien que nous soyons des animistes. Ils ne m’ont jamais dit qu’ils représentaient 70% des Burkinabès. Bientot c’est le ramadan. Je vais payer du sucre pour notre "vieux" puisque chaque soir pendant le ramadan si j’ai le temps, je vais casser le carême avec ses enfants qui sont mes amis. D’ailleurs le vieux disait en plaisantant, "petit bissa si tu n’étais pas devenu un membre de la famille, j’allais te donner Sanata en mariage. Pendant 30 ans c’est comme ça que je vis à coté du vieux. Beaucoup de Burkinabès vivent mon cas et c’est tant mieux. Que les politiques dans leur quête effrénée du pouvoir, montent des projets macabres pour nous diviser, c’est le pas à ne pas franchir. Il faut que Ablassé retire sa candidature où qu’il batte sa campagne dans son plateau central.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 11:16, par Happy Always
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Mon cher, rien ne sert ne nier l’évidence sur les médias. Sur le site de Jeune Afrique, à la question suivante : "Quelles sont vos chances d’accéder au palais de Kosyam ? ", vous dites clairement ceci et je cite : "Il n’y a pas de candidat sortant et toutes les candidatures sont portées par de nouvelles personnalités qui se lancent dans la conquête du pouvoir. J’ai toutes mes chances de devancer, au soir du 11 octobre, mes concurrents à cette présidentielle. J’ai trois atouts principaux. Je suis Moagha du plateau central, et les Mossis sont une forte composante du Burkina Faso. Je suis aussi musulman, ce qui n’est pas rien dans un pays où 70% des gens le sont également. Enfin, comme je vous l’ai dit, j’ai un vaste réseau de relations utiles dans le cadre de la diplomatie de développement que nous souhaitons mettre en place."

    Ayez l’honnêteté morale de reconnaitre vos propos qui mettent en exergue votre bassesse intellectuelle !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 11:41, par herede
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Ce Ablassé n’est pas digne de la présidentielle,capable de nous faire vivre un conflit religieux et ethnique au BF ici s’il continu comme ça,mais il est déjà vaincu par la grâce de Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 12:03, par holala
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    A cette allure Ablassé ouedraogo risque de rentrer dans le cercle très fermé des trois M : méchants,médiocres...

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 12:41, par Asss
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Pour moi la justice doit rejeter la candidature de Monsieur Ablassé OUEDRAOGO parce que rien qu’à ces propos il est aussi dangereux que ceux qui ont soutenu la modification de l’article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 12:44, par Le Citoyen
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Bravo à Eddy Comboïgo pour sa réaction pleine de sagesse !!! C’est comme ça qu’un Homme responsable parle, surtout quand on est en politique. Je ne suis pas du CDP mais là, vraiment, sa réaction m’a séduit. C’est clair, ferme et surtout res-pon-sa-ble !!! Chapeau bas !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 12:47, par Ahmed Bapindjé Ouattara
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    C’est malheureux vraiment...
    Au XXIème siècle de tels propos tenus par un homme apparemment mûr...Cela est un indicateur qui peut nous précipiter dans un désespoir justifié...

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 12:52, par Olie
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Exprimons nous, mais retenons l’essentiel qui est le pardon ! les élections sont un jeux. Les Etalons ont échoué à la CAN mais nous sommes toujours là.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 14:15, par Ratasida
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    SVP. Pourquoi personne n’aime pas dire la verite dans ce pays. Ablasse n’ait qu’au stade des paroles . Mais que dire de ceux qui ont mis pour eux en execution. Regardez les nominations dans cette transition et vous verrez que vous les journalistes et les acteurs politiques qui sont en train de crier sur Ablasse n’ont pas eu le courage de le contester.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 14:21
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Meme Blaise dans toute sa carrière n’a jamais fait appel à une quelconque appartenance ethnique ou religieuse. Je suis totalement convaincu maintenant que Ablassé est véritbale déemon qui a pu attiré ma sympathie au-lendemain de l’insurrection. Heureusement qu’il s’est révélé à temps ! Ablassé, va te faire foutre. Tu ne seras jamais notre président !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 14:27, par nourdine
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Je pense que Ablassé a joué sur la carte de l’ethnie ainsi que de la réligion. Concernant l’ethnie le citoyen quelconque que je suis c’est rien qu’en écoutant les gens parler dans la rue que l’élection présidentielle sera en grande partie jouée par cet aspect que chacun fait semblant de ne pas voir. Les mossé ethnie majoritaire disent à qui veut l’entendre qu’ils ne voteront que pour un mossi alors Ablassé n’a fait que dire tout haut ce que ses parents chantent nuit et jour.
    Sur le plan religieux n’ayez crainte les musulmans (chefs religieux) n’ont donné comme consigne que de voter intègre et non par rapport à une ethnie, une appartenance religieuse.
    DIEU sauve le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 14:28, par idi
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Je ne sais pas a quelles ecoles ce Mr a eu ses diplomes. Dans tout les cas on peut vite comprendre qu’il sera pire que Blaise Compaore.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 15:24, par eliane
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Internaute 61 ,merci pour les mots aimables a l’endroit du président du New cdp,c’est notre souhait a tous la pondération,l’humilité,la loyauté et l’endurance ,oui il lui faut beaucoup d’endurance car ses nerfs seront mis a rude épreuve par des adversaires qui croyaient en roue libre faire le chemin hélas pour eux le New cdp is back.
    Quant a la déclaration de Ablassé,elle peut être analyser sur le plan psychanalytique comme étant un acte manqué ;c’est pas fortuit,parmi les candidats qui est du plateau central ?il se susurre depuis longtemps qu’une cellule présidée par des sommités du plateau central aurait choisi leur president et ce president est connu des transitaires et c’est pourquoi le president Kafando a tenu les propos ditt ""de paris"" par rapport a la candidature de rocch bref qui vivra ,vera.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 15:41, par La Djafouleuse
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Très cher "Dr" Ablassé Ouédraogo je ne sais vraiment plus si tu mérites ce titre de Dr car je suis déçue profondément de tes propos sinistres et malveillants. Quel que soit ce que tu répondra au peuple burkinabé pour rattraper tes propos,cela n’aura pas de sens car tu pensais vraiment à ce que tu as sorti.
    Si c’est cela l’éducation que tu donnes à tes enfants et petits enfants c’est bien dommage car le peuple burkinabé, la jeunesse burkinabé a besoin de quelqu’un qui l’aidera à aller de l’avant avec des valeurs réelles.
    Nous avons souhaiter le départ du président Blaise Compaoré parce que nous dénonçons sa mauvaise gouvernance avec la formation de son clan infernal qui s’est accaparé de tout. Cependant, jamais, au grand jamais on ne lui reprochera d’avoir former des clans ethniques ou religieuses pour diviser le peuple burkinabé.
    Messieurs Barry, Sankara et Komboigo c ’est très bien ce que vous dites mais arrêtez de modérer vos allocutions dites les choses de manière crue comme lui l’a fait.
    Aujourd’hui, nous avons besoin d’un Burkina nouveau où l’intérêt collectif prime sur l’intérêt individuel, où l’harmonie et la cohésion sociale vont de paires, où il y’ a la transparence dans les méthodes de gestion où l’on placera des hommes qu’il faut aux places qu’ils méritent, d’un Burkina uni où chacun respecte l’ethnie et la religion de l’autre.
    Si ces principes ne font pas partie de ton programme de campagne, s’il te plait Mr le Moaga Musulman du Plateau Central va construire une mosquée sur ton plateau central et passe y tes vieux jour au moins tu aura de la bénédiction sinon laisse nous avancer. De toute façon ces diffamations te mettent déjà hors circuit.
    A bon entendeur !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 16:14, par ILBOUDO Dramane
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    citoyen tu es CDPiste pure faut pas profiter de la situation on vous voit venir.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 17:06, par kidrh
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Ablasse connait l électorat burkinabe il connait les facteurs déterminants de son choix lors des élections. Ne nous le cachons pas la région, la tribu ne sont pas des moindres. On a vu des candidatures boycottés aux simples municipales pour le prétexte que les candidats n étaient pas originaires de la localité. Comme dirait Soyinka, Ablasse a eu tort de déclarer sa tigritude au lieu de se contenter de manger sa proie comme le ferai un tigre. Il aurait donc du se taire comme les autres sur ses atouts ethniques, régionales et religieuses.
    Le paysage politique du Faso montre bien qu il existe bien des partis qui n ont d élus que dans la région d origine de leur leader.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 17:35
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Pensée d’un philosophe "le mot donne à la pensée son existence la plus haute et la plus vrai"
    "Tout ce qui se conçoit bien s’énonce facilement et les mots pour le dire arrivent aisément"
    Ablassé vient de livrer tout ce qu’il est.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 18:06
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    ceci est la vraie nature de l’homme.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 18:26, par biga
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    POUR L AMOUR DE DIEU LAISSEZ LE MOGHO NAABA EN PAIX

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 18:27, par BARKBIIGA
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Internaute 48 ;tu veux comparer deux choses pratiquement illégal....le MOGHO NABA est une personnalité importante dans notre société....Pour ton information,il n’ya pas que les MOSSES qui vont consulter ce sage,et il n’ya pas que chez lui que les gens convergent parce que nos autorité réligieuses sont très souvent consultées meme les enfant et toutes les associations de jeunesse vont faire des visites chez lui....Meme des non Burkinabè sont rares a séjourner au Burkina sans faire un tour chez lui....Ce n’est pas fondamentalement lié a son ethnie ni a sa religion mais c’est juste du a ce qu’il représente en tant que personnalité morale et culturelle....si toi tu a de telles pensées c’est que peut-être quelque chose qui n’est pas normal avec toi....TU DEçOIS AU MEME TITE QUE ABLASSE OUEDRAOGO !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2015 à 19:02, par Sidnooma
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Edy est un monsieur que je respect bien que je ne suis pas cdpiste.Si Blaise avait eut ce monsieur a la tête du parti au lieu d’Assimi ,il ne serait pas en fuite actuellement.la parole courtoise,la tempérance,voila des valeurs qui peuvent désarmer tous Burkinabe.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2015 à 02:31, par plotin
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    J’avais un très grand respect pour ce monsieur que je pensais être l’un des plus grands diplomates que le Burkina n’est produit.quand il gérait la diplomatie, le Burkina était à sa gloire. Mais sincèrement par ses propos, il a meurtri mon cœur et je pense qu’il serait mieux pour lui vite de se repentir que de chercher des subterfuges ,bref, du gros français pour penser endormir les gens. Je pleure parce que j’aimais ce monsieur. Il a tout gâté, c’est grave. Ces propos te suivrons toute la vie. Dieu bénisse le BF

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2015 à 09:09, par eclaireur
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Cet Ablassé est un génie ! il montre à quel point notre pays est sous développer ! il n’y a qu’à voir le niveau de ces intellectuels qui prétendent diriger nous diriger. Quelle tristesse !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2015 à 11:03
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Le Burkinabè sait pardonner, et nous allons pardonner à ce monsieur Ablassé dont la langue a trahi sa vraie intention suicidaire de conduire notre chère patrie dans le chaos au cas où !
    Mais attention, il doit répondre de ses propos devant la justice !
    J’espère que la cour constitutionnelle va rejetter sa candidature d’office pour propos dangéreux et insuffisance de capacités.
    Qd à ce Zida, il ne faut pas etre trop pressé, car la transition est assez fragile. Lui aussi devra répondre de ses actes et de ses nominations à base ethnico-religieuse

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2015 à 16:35, par Lion
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    Me Benéwendé SANKARA se croit mieux que Ablassé OUEDRAOGO ? Il faut qu’on ouvre les yeux ! Notre pays n’est un bac à sable ou des plaisantin aux barbes blanches viennent s’amuser !, on a l’œil et le bon !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin 2015 à 06:18, par lumière
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    La politique,ce sont les idées.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juin 2015 à 09:43, par pablo
    En réponse à : Propos de Ablassé Ouédraogo dans Jeune Afrique : Des acteurs politiques condamnent !

    J’ai mal en ma personne que des propos de ce genre soit proférées par un des anciens ministres de Blaise .Accordons lui le bénéfice du doute et croyons en sa sincérité. Pour le bien du Burkina et pour une transition 2 réussie ,le MPP passera .Vive le Burkina Faso

    .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés