Le centre national des archives : qu’est-ce que c’est ?

mardi 9 juin 2015 à 01h52min

La création et l’organisation des archives dans les colonies françaises d’Afrique datent du début du siècle passé.
C’est en effet une circulaire du 22 octobre 1909 donnant des instructions relatives aux documents destinés aux archives coloniales qui marque une prise en considération des archives dans les colonies françaises d’Afrique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le centre national des archives : qu’est-ce que c’est ?

Des textes organisationnels virent le jour de 1913 à 1935, toujours dans le cadre
d’une meilleure prise en charge des archives coloniales. C’est à partir de 1953, que
l’organisation des archives de l’AOF va se peaufiner et jeta les bases du système
archivistique des colonies par la prise de l’arrêté général N°5065/IFAN du 9 juillet
1953 relatif au règlement général des archives de l’AOF, dernières du groupe des
colonies de l’AOF à être créée en 1919. Le territoire de la Haute Volta a été supprimé
en 1932, son territoire partagé entre les colonies de Côte d’Ivoire, du Soudan
français (actuel Mali) et du Niger.

Cette situation spécifique de la Colonie de la Haute-Volta pourrait expliquer en partie,
la non existence d’un dépôt territorial bien organisé à l’instar des autres colonies. A
titre d’exemple, c’est par un arrêté de 1914 que le dépôt d’archives de la colonie de
la Côte d’Ivoire fut créé.

C’est à partir de 1969 qu’un début d’organisation des archives de la Haute -Volta fut
amorcé par l’adoption de quatre décrets successivement en 1969, 1970, 1974 et
1976 portant création d’une commission nationale des archives, des bibliothèques et
des centres de documentation, la création du Centre National des Archives, la
prestation de serment des archivistes du CNA et le statut particulier des personnels
des archives, bibliothèques et centre de documentation.
Le dispositif juridique s’est agrandi aujourd’hui avec l’adoption en 1998 de la loi sur
les archives et des décrets d’application de la loi en 2001.

ATTRIBUTIONS, MISSIONS ET ROLES DU CNA

Le Centre National des Archives est chargé de la collecte des archives publiques par
la voie des versements administratifs, des dons ou des dépôts.
Il est également chargé du contrôle et de la sauvegarde des archives, des
Administrations publiques et des archives privées. Il s’occupe également des tâches
de conservation et du contrôle de la conservation dans les dépôts publics d’archives.
Il est chargé aussi de rechercher et de transférer des fonds d’archives se
rapportant au Burkina Faso, conservés à l’extérieur du pays.
Il est enfin chargé de valoriser ces fonds d’archives ainsi conservés pour
diffusion auprès du grand public, des chercheurs, des enseignants, journalistes,
sociologues…, de l’organisation d’exposition et à la formation.

IMPORTANCE ET ROLE DES ARCHIVES
Plusieurs raisons militent en faveur de la conservation et la gestion des archives pour
un pays :
-  pour l’administration, une gestion rationnelle des archives permet de réduire les frais généraux ;
-  pour les gouvernements, les archives bien organisées sont une source privilégiée d’informations pertinentes nécessaires à la conduite des affaires du pays ;
-  pour les citoyens, les archives permettent de s’informer et de justifier leurs droits et leurs prétentions ;
-  les archives sont également la mémoire de la nation et fait intégralement partie du patrimoine documentaire et informationnelle du pays. Elles serviront à l’écriture de l’histoire nationale, sous toutes ses coutures.

QUE TROUVE T- ON DANS LES FONDS ET COLLECTIONS CONSERVEES ?
Les différents fonds et collections conservés au Centre National des Archives sont
organisés sous forme de séries.
La série P conserve les versements provisoires au nombre de 42 dont la plupart
sont accessibles.
On y trouve les fonds des ministères et institutions suivants : le Ministère
des Infrastructures et du Désenclavement ; la Présidence du Faso ; le
Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité ; le PNUD ; le Ministère du Plan, du
Développement Rural et du Tourisme ; le Ministère de la Fonction Publique ;
Ministère du Plan et des Travaux Publics ; le Ministère des Affaires Etrangères ; le
Ministère de la Santé et de l’Action Sociale ; le Ministère de la Communication ; le
Premier Ministère ; le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage ; le Ministère de
l’Education Nationale et de la Culture ; le Ministère de la Jeunesse, des Sports et
des Arts ; le Ministère de la Justice ; le Ministère des Enseignements
Secondaire, Supérieur, et de la Recherche Scientifique ; le Secrétariat
Général du Gouvernement et du Conseil des Ministres.

La série V regroupe l’ensemble des fonds dûment classés et accessibles grâce à des instruments de recherche. Fonds d’administration générale, l’Agriculture, le Commerce, l’Economie, l’Education et les Formations, l’Environnement, les Mines, la Justice, la Santé, les Sports, les Travaux Publics, Secrétariat Général du Gouvernement, Présidence du Faso, Assemblée Nationale, PNUD…couvrant la période de 1898 à nos jours, le fonds AOF série G et sous séries.

La série Per réunit quant à elle, 90 titres de publications en séries, constitués de journaux nationaux et internationaux, de journaux officiels du Burkina Faso, de la France et de l’Afrique Occidentale Française (AOF).
Même si cette série ne regroupe pas de façon exhaustive tous les numéros de périodiques, elle possède une grande valeur informative.

La série Fi regroupe les documents figurés que sont les photographies.
Plus de 2000 photographiques en noir et blanc et aussi en couleur sont réunies dans cette série. Elles concernent les personnalités, des évènements, des rencontres, des manifestations, des voyages dans les différents domaines de la vie nationale et internationale. Environ 5000 photos numérisées de Sidwaya couvrant la diplomatie, le sport, les élections et autres activités nationales.

La série Bib conserve plus de 2500 livres et monographies touchant à plusieurs domaines relatifs aux sciences sociales et humaines.

Les séries Mem et The regroupant respectivement les mémoires et les thèses de doctorat de chercheurs et d’étudiants en fin de cycle. Plus de 800 mémoires et thèses sont versés régulièrement au CNA par les soins de l’Université de Ouagadougou.

La série AP regroupe les fonds de provenance prévue entrée par voie de don au CNA.

CATEGORIES D’USAGERS DE LA SALLE DE LECTURE DU CNA
Le CNA dispose d’une salle de lecture moderne offrant plus d’une cinquantaine de places, prises d’assaut par 30 à 40 usagers au quotidien. Ce public est composé d’élèves, d’étudiants, d’enseignants, de journalistes et du grand public. Quelques usagers expatriés européens fréquentent également le CNA dans le cadre de recherches universitaires et pour d’autres motifs.

COMMENT ACCEDE-T-ON AUX INFORMATIONS ET AUX DOCUMENTS

Le CNA dispose d’un service question-réponse, fonctionnel en salle de lecture, dirigé par le président de la salle. Des instruments de recherche appropriés sont également disponibles en salle de lecture. Il s’agit de répertoires numériques de la séries V (fonds ancien et moderne), les bordereaux de versements de la série P (versements provisoires) l’état général des fonds, le fichier intersériel, le catalogue de livres et de monographies, les catalogues de photographies, le catalogues de thèses et de mémoires.
La recherche d’information en ligne est en cours d’installation au CNA.

HORAIRES D’OUVERTURE DE LA SALLE DE LECTURE
De 08 h à 14 h du lundi au vendredi sauf au mois d’août pour raison de récolement et de réorganisation des fonds et des collections.

LOCALISATION
Ex Hôtel ou campement des députés, entre l’école de la Croix Rouge et l’Institut de Recherche et de Développement (IRD).

BONNE FETE A TOUS LES ARCHIVISTES DU MONDE
A L’OCCASION DE CETTE JOURNEE DU 09 JUIN 2015

Par Monsieur CISSE Ibrahim, Conservateur d’archives à la retraite en collaboration avec Mme OUEDRAOGO Oumou Directrice de la Documentation et de la Diffusion au CNA

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés