Présidentielle d’octobre 2015 : Adama Kanazoé dans les starting- blocks

lundi 8 juin 2015 à 02h00min

Ce week-end a été incontestablement l’un des plus politiquement fournis au Burkina. Parmi les événements majeurs figure le 1er congrès ordinaire de l’AJIR (Alliance des jeunes pour l’indépendance et la République). Un congrès qui a eu lieu à Ouagadougou le samedi 6 juin 2015 et dont l’un des actes forts a été la désignation du candidat du parti pour la présidentielle du 11 octobre 2015.

Présidentielle d’octobre 2015 : Adama Kanazoé dans les starting- blocks

A l’issue d’une journée de travail qui a mobilisé 576 congressistes venus des 45 provinces et de la diaspora, les premiers responsables du parti ont noté avec « satisfaction » la qualité du travail abattu, tant sur les sujets relatifs à la vie du parti que ceux liés à la vie politique nationale.
Quatre commissions ont été préalablement constituées pour orienter les réflexions des participants. Il s’agit de la commission en charge de la relecture des textes du parti, celle en charge de la rédaction du manifeste programme du parti, la commission en charge des organes du parti et celle chargée de la désignation du candidat du parti à l’élection présidentielle d’octobre 2015.
Des travaux à l’issue desquels, le président du parti, Adama Kanazoé, a été désigné par les congressistes candidat du parti à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015. « Le congrès a décidé de me faire honneur de m’envoyer en mission au nom de tous avec une feuille de route claire : conduire la jeunesse du Burkina Faso à Kosyam au soir du 11 octobre 2015 », a acquiescé le président Adama Kanazoé, rassurant ses « camarades » de la réceptivité du message véhiculé par ce choix. Pour ce dernier, personne ne tirera plus « jamais » la jeunesse vers « les profondeurs abyssales de la perte de confiance en soi, du manque d’ambition, des supplications vaines et du désespoir ». S’insurgeant également contre toute « monopolisation du pouvoir d’Etat par une seule et même génération de politique depuis plus de 30 ans ». « Nous, jeunes du Burkina, sommes plus que jamais prêts à assumer notre révolution des 30 et 31 octobre 2015. A l’image des jeunes révolutionnaires d’août 1983, nous assumerons notre insurrection et jamais il ne nous viendra à l’idée d’aller rechercher un quelconque messie parmi la vieille garde politique », a-t-il martelé, convaincu que la solution viendra de la jeunesse, elle-même.
Le congrès a permis de doter le parti de textes plus riches et d’organes plus larges, preuve, notent les responsables, de ses ambitions à moyen et long termes.
L’instance s’est, en outre, soldée par la mise en place des Unions des Aînés, des Femmes, des Elèves et Etudiants. Une Commission nationale de Contrôle a également été créée pour veiller au respect des textes du parti.

« Développer le Burkina Faso avec sa jeunesse »

« Développer le Burkina Faso avec sa jeunesse ». Tel est l’intitulé du projet de gouvernement du parti qui, selon son président, est un condensé de solutions concrètes et innovantes qui sera proposé au peuple pour la campagne présidentielle d’octobre 2015. « Il met au cœur de son modèle de développement l’homme, qui, de notre point de vue, doit être en amont et en aval de tout processus de développement », a justifié Adama Kanazoé, ajoutant que l’ambition, c’est de parvenir à « améliorer sensiblement » les conditions de chaque citoyen burkinabè.
Après un diagnostic de l’indice de développement humain, l’AJIR propose une solution focalisée sur trois axes. L’ « axe social » qui va s’appuyer sur le développement de l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement, la culture et les arts, le sport et les loisirs sains, l’environnement et le cadre de vie. L’ « axe économique » qui va consister en la promotion de l’agriculture et la sécurité alimentaire, les infrastructures et le transport, l’industrialisation et la politique énergétique et environnementale et, enfin, l’emploi. Enfin, l’« axe de la gouvernance » qui décline les valeurs de gouvernance du parti.

Des « recommandations et résolutions » des congressistes !

Le premier congrès ordinaire du parti a aussi été marqué par des recommandations et résolutions. Ainsi, l’Union des Femmes du parti a adressé une recommandation sur l’engagement des femmes en politique d’une part, aux actuels et futurs responsables politiques du pays, la prise de mesures concrètes en vue d’élever le niveau de la participation des femmes à l’animation de la vie politique nationale. D’autre part, les femmes ont exhorté leurs « sœurs et mères » à s’engager davantage dans les organisations politiques et à revendiquer des postes de responsabilité dans leurs structures et instances décisionnelles.

Une autre recommandation a également a été prise par le congrès sur le « devoir de protection des aînés et des personnes âgées » à travers la prise en charge socio-sanitaire des personnes âgées, la réduction de leurs frais médicaux et l’imposition de traitements de faveur à leur profit dans les services et lieux publics du Burkina ainsi que la création d’un collège permanent des sages pour prévenir ou résoudre les éventuels conflits sociaux et politiques. La troisième recommandation est relative à « l’instauration d’une éducation démocratique et performante » faite par les Elèves et Etudiants. Cette frange sociale recommande aux décideurs et aux responsables politiques nationaux, la prise de mesures concrètes pour assurer un accès égal et équitable à un enseignement de qualité à tous les enfants du Burkina. Aussi, exhorte-t-elle les responsables politiques de l’AJIR à poursuivre et à redoubler d’effort dans la promotion des centres d’études au profit des élèves et étudiants des villes et des campagnes.

Le dernier acte fort des conclusions a été la résolution sur « l’implantation et la victoire du parti ». Les congressistes ont, ici, pris l’engagement de développer toutes les stratégies et initiatives visant à implanter le parti sur toute l’étendue du territoire national et à l’étranger, travailler à assurer une victoire éclatante aux candidats du parti lors des prochaines consultations électorales et, enfin, engager une campagne de collecte de fonds pour le paiement de la caution du candidat à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Messages

  • Vraiment de la tragi comédie mal concue avec des candidats bidons qui se voient un destin de président du Faso. Blaise a t il dégradé cette fonction à ce point ? Après zedess aussi annoncé à qui le tour ?
    Passakziri

  • Du courage, tu es le seul jeune qui ose. tu sera le président des jeunes

  • depuis que Rock a décidé de ne plus lui donner un copec, le mec est super exité ! Rock ne veut plus le recevoir parcequ’il ne représente RIEN par rapport à Hervé Ouattara qui lui sera mieux recompensé ! La Honte au pays !

  • Bonjour
    Excusez moi, je suis en train de créer mon parti pour être invseti candidat gagnant. Je m’appelle Monsieur WOGBO Wedmoaga. Je suis un sahélien sérieux. Je promets à tout le peuple le bonheur que chacun veut. Je vais créer la banque du bonheur qui distribuera l’argent à qui sait expliquer son problème. Patience, attendez moi, j’arrive moi aussi

  • Félicitation et beaucoup de courage à ce jeune parti (AJIR). M.Passakziri avec le respect que je vous dois sans pour autant vous connaitre , sachiez quand même quelque soit votre bord politique, reconnaitre et apprécier l’audace , le courage et les compétences de ce jeune très engagé et très intelligent.

  • Monsieur KANAZOE, respectez tout de même la fonction présidentielle. Ce n’est pas un rendez-vous de plaisantins. Où bien c’est pour négocier le report de 0,01% des voix avec un portefeuille ministériel. Mesurez humblement vos forces aux municipales d’abord et assurez vous d’un score honorable en disposant de quelques conseillers. Allez-y par étapes.

  • Pouvez vous me donner le niveau de formation de ce candidat ?

  • enfin que la prophétie se realise.toute la jeunesse te soutien.bien venu a kossiam

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés