Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

vendredi 5 juin 2015 à 20h36min

Le Ministre des enseignements secondaire et supérieur, Pr Filiga Michel Sawadogo, a procédé ce vendredi 5 juin 2015 à la pose de la première pierre d’un complexe technopole pédagogique équipé à l’Université de Ouagadougou. Ce bâtiment permettra de renforcer un tant soit peu l’offre éducative à l’Université de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

Confrontée depuis plus d’une décennie à des effectifs pléthoriques d’étudiants, l’Université peine à mettre en œuvre le système LMD (Licence-Master-Doctorat) pour lequel les autorités ont pris des engagements. D’où la nécessité pour les autorités de voler au secours de cet établissement supérieur.

Ainsi, comme les universités de Bobo et de Koudougou, l’établissement du Pr Karifa Bayo reçoit des infrastructures qui permettront d’offrir de meilleures conditions d’études aux étudiants. « Face à l’urgence qu’il y a à augmenter la capacité d’accueil et à améliorer les équipements pédagogiques de nos universités, le gouvernement a décidé d’attribuer deux amphithéâtres équipés de 1500 places au total à l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso et la même chose à l’Université de Koudougou. Quant à l’Université de Ouagadougou, sur sa demande, elle se voit dotée d’un complexe technopole pédagogique équipé qui va trôner au cœur de cette université », a indiqué le Ministre des Enseignements secondaire et supérieur.

La réalisation du complexe est financée par le Programme socio-économique d’urgence de la transition (PSUT). Il coûtera la somme d’environ 3 milliards de francs CFA. Mais cette première phase qui verra la construction de près de 65% du bâtiment va nécessiter la bagatelle financière de 1,8 milliard de francs CFA. Le complexe va abriter une salle d’informatique/multimédia de 50 places, une autre de vidéoconférence de 50 places, cinq salles de travaux dirigés de 200 places chacune (fonctionnant en multiplex), une salle multifonctionnelle de 100 places, un ensemble de bureaux pour enseignants, un auditorium insonorisé (ou salle des actes) de 500 places.
« La réalisation d’une technopole pédagogique de l’Université est à inscrire au titre du renforcement de l’offre éducative, et nous sommes heureux de pouvoir contribuer à donner vie à un projet que l’université de Ouagadougou nourrit depuis déjà une dizaine d’années », s’est réjoui Olivier Sawadogo, coordonnateur du PSUT.

Quid du PSUT

Le Programme socio-économique d’urgence de la transition a été adopté en Conseil des ministres le 16 mars et officiellement lancé le 28 avril à Bobo-Dioulasso par le Premier ministre, Yacouba Isaac Zida. Il ambitionne de soutenir les initiatives économiques des jeunes et des femmes, de renforcer le réseau routier, de renforcer l’offre en matière de santé et d’éducation. Il est mis en œuvre durant le temps de la transition.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 juin 2015 à 23:08, par soulka
    En réponse à : Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

    Une salle par ci une salle par la
    Quelles sont les prévisions dans 5 ans ou 10 ans du nombre d’étudiants ?
    C’est l’absence de planification qui est le vrai problème
    Des salles înformatique dans une université sans électricité. Utilité quasi nulle

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2015 à 08:45, par Ben Gondwa
    En réponse à : Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

    La réalité est que tous les recteurs, les présidents d’université, les ministres en charge de l’enseignement supérieur depuis les années 1990 jusqu’en octobre 2014 ont laisse l’enseignement supérieur se dégrader et paupériser les étudiants pour la simple raison que c’était le temple du savoir et l’avant garde de la contestation. C’est pourquoi des professeurs d’université et des étudiants ont été faits..... Donc ce ministre la a été Recteur de l’université au même titre que les Alfred Traore de la refondation de l’université publique Burkinabè. Ce sont les gens du CDP d’antant qui ont fait de l’enseignement ce qu’il est aujourd’hui. heureusement que nous sommes AMNÉSIQUES et OUBLIEUX !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2015 à 09:31, par sana
    En réponse à : Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

    autorité de la transition, recevez le salut du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2015 à 12:34, par yamsooba
    En réponse à : Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

    Il est bien de construire des amphis mais jusqu’à quand pourront nous avoir un amphi qui puisse accueillir tous les étudiants de 1ere année (droit, gestion, sociologie) dont ne nombre ne cesse de croitre ? il faut diversifier de sorte que dans tous les chefs lieux de région ont puisse progressivement avoir des universités. Cela permettra d’éviter que tout le monde s’agglutine à Ouaga. On me dira et les enseignants en manque. C’est une question d’organisation. Étant dans le système LMD le cours peuvent être modulé de sorte à ce que même si on a une seul spécialiste dans une discipline, il puisse faire le tour de 2 ou 3 université en 2 mois pour donner le cours.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2015 à 14:47, par zemosse
    En réponse à : Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

    Monsieur le ministre,messieurs les présidents d’universités, il ya un autre probleme plus grave à resoudre : pourquoi sur plus de 2000 étudiants en L1S1 en SVT, il y a à peine une 40 taine d’admis ? Pourquoi en SEA,il y a zero admis pour les étudiants en phisique-chimie ?pourquoi...Pourquoi.... il faut à tout prix resoudre cette équation. ces resultats sont dus à quoi ? Monsieur le ministre, messieurs les presidents, resolvez à tout prix cette équation et vos noms seront inscrits au panthéon des intellectuels valables et crédibles du Burkina faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2015 à 14:50, par Anse
    En réponse à : Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

    La vérité il faut prolonger la transition d’une année supplémentaire.Je suis sur que le bilan en 2 ans de la transition n’aura rien à envier aux 30 ans de blaise.On voit tout de suite la difference.Cette prolongation doit permettre aux dossiers en cours devant la justice d’avancer .Il nous faut absolument recupérer les biens volés

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2015 à 15:50, par fouz
    En réponse à : Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

    Etudiants même si on construit des amphi ayez à l’esprit que vous devez y quitter un jour.D’où la nécessité d’entreprendre cad créer sa propre entreprise.Conseil que je vous donne.Ne fixez pas tous vos regards sur la Fonction Publique.Je sais qu’un jour ceux qui écouteront les conseils diront qu’un internaute du nom de Fouz avait dit vrai

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2015 à 22:00, par Veritas Vrai
    En réponse à : Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

    Yamsoba, construire une universite par province, c’est la meilleure idee. On peut construire des batiments mais une universite, c’est plus que les batiments. Tu vas avoir les profs ou ? La- bas, le bricolage n’est pas permis. Beaucoup de gens font leur doctorat mais avec les salaires de misere qu’ on sert aux enseignants, ne comptez pas sur mon patriotisme pour enseigner. En deux jours de consultations j’ empoche le triple de ce que les profs pleins gagnent. Soyons realistes. Quand je vais apprendre qu’ on paie les profs au moins aussi bien que les profs de la sous- region, je prendrai ces hobahoba au serieux. Vous pensez que les profs d’ universite et tous ceux qui ont leur doctorat ne connaissent pas leur valeur ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2015 à 22:06, par Zaabtaaba
    En réponse à : Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

    pourquoi...Pourquoi.... il faut à tout prix résoudre cette équation. : Cher internaute Zemosse, je te demanderai d’aller plutôt demander à ceux qui réussissent, comment ils font ?
    M. le Ministre ne pourra jamais répondre à tes questions inutiles.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2015 à 22:15, par Hachez - Les
    En réponse à : Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

    Zemosse pose un probleme tres serieux d’ evaluation. Comment des profs peuvent etre fiers d’ etre profs si aucun de leurs etudiants ne passe ? Savent- ils seulement ce qu’ on appelle mise en cause de son enseignement ? La verite est que tres peu de profs d’ universite savent la pedagogie. Connaitre une matiere et savoir la transmettre, c’est deux choses bien differentes. Il y a meme beaucoup de profs d’ universite qui prennent la pedagogie pour une discipline pour des moins que rien. Vive l’ ignorance. normalement, avec les taux epsiloniques de reussite, on devait demander des comptes a ces profs. Tu as enseigne quoi meme et personne n’ arrive a montrer qu’ il a gagne quelque chose ? Tu es paye pour rien alors. L’ evaluation des etudiants est aussi en partie l’ evaluation des enseignants. Mais a Ouaga, ce n’est pas le cas. Beaucoup de profs sont contents de dire qu ils ont donne 400 zeros, qu’ ils sont les seuls dans leur discipline, que personne ne va etre comme eux dans ce pays. Mentalite de paysans et d’ attardes. La democratie commence par le systeme d’ education. On n’ a pas besoin d’ etre une lumiere pour avoir un diplome. Les lumieres continuent dans des domaines plus pointus. Mais au Burkina, meme pour avoir 11 de moyenne, il faut se lever matin bonheur. Pourtant en angleterre et en americaine, meme 16 de moyenne, ce n’est pas bon. Il faut au moins 18 de moyenne pour qu’ on commence a te prendre au serieux. Et si tu capotes a un devoir, tu as la possibilite de reprendre, pourvu que tu montres que tu as compris. Quand on enseigne, c’est la comprehension qu’ on veut. Mais au Burkina, les profs prennent les etudiants pour des rivaux. Ils gaspillent ainis nos ressources et sabotent la vie des etudiants. Regardez des gens qui gagnent leur Bac C Mention Bien et qui ne peuvenet meme pas demarrer a l’ IMP. Si tu gagnes 16 de moyennes tu vas croire que tu peux etre aussi bien que Dieu Prof. C’est a se demander vraiment ce que les profs cherchent a mesurer. C’est un probleme serieux et Zemosse a bien mais le probleme sur le mal.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin 2015 à 11:05, par zemosse
    En réponse à : Enseignement supérieur : l’Université de Ouagadougou se modernise

    Merci monsieur Hachez -les pour ta lumineuse réponse qui fera’reflechir un peu plus mr. zaabtaaba dont le pseudonyme reflète le niveau.Effectivement, le LMD c’est enseigner et évaluer autrement par rapport à l’ancien système où l’enseignant vient bourrer le crâne des étudiants. Lorsqu’on évalue les étudiants et qu’on obtient une 40rantaine d’admission ,il y’a probleme quelque part.Ce problème ,il faut le résoudre. Sinon il ne servira à rien de construire des bâtiments, sans se pencher sur ces résultats catastrophiques qui traduisent un grave dysfonctionnement sur toute la chaine de l’éducation nationale depuis le primaire jusqu’au secondaire.Les écoliers arrivent au secondaire avec un niveau bas(il n’y a plus de redoublement),les élèves admis’au bac arrivent à l’Université avec un niveau déplorable.ceux qui réussissent sont surtout ceux la qui viennent des établissements privé tel la salle, St viateur.etc..... Déjà, les differents acteurs des université devraient aussi se remettre en cause,étudiants ,enseignants, administratifs ,autorités. Chacun est responsable des échecs enregistré par nos apprenants. Alors monsieur, la solution qui consiste a s’inspirer des étudiants qui réussissent est un leurre.Le ministre et ses présidents sont bel et bien interpellé, car seul’eux peuvent mettre le problème en débat pour trouver les vrais solutions a cette hécatombe qui va s’empirer d’année en année avec le nombre de plus en plus croissant des bacheliers (23% en 2015)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés