Le CAR élargit ses bases au Poni

jeudi 4 juin 2015 à 23h52min

L’organisation de la société civile Citoyen africain pour la renaissance (CAR) a installé ce samedi 30 mai les membres de sa coordination provinciale du Poni. C’est le secrétaire national chargé des associations Siaka Ouédraogo, représentant le président national de CAR qui a procédé à l’installation du bureau de sept membres dirigé par Sié Roger youl.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Après la province de la bougouriba, c’est au tour de la province du Poni de voir les membres du CAR installés. C’est par l’hymne national, suivi d’une minute de silence à l’endroit des victimes de l’insurrection populaire qu’à débuté cette rencontre d’installation. Mais avant le rituel d’installation c’est le conseiller juridique du CAR PAZ HIEN qui a retracé l’historique de cette organisation de la société civile. Selon lui, c’est en 2013 qu’un groupe de jeunes venus de divers horizons a créé le comité anti-référendum dont l’objectif était de faire barrage à Blaise Compaoré dans son projet de modification de l’article 37 de la constitution pour se porter candidat à la présidentielle alors en vue. Le conseiller juridique a également expliqué aux jeunes présents la contribution du CAR lors des événements des 30 et 31 octobre, lesquels événements ont conduit à la démission de l’ex président du Faso.

Il a aussi indiqué que le CAR a beaucoup contribué à l’adoption de la nouvelle loi électorale de notre pays , une loi qui ouvre la porte pour les candidature indépendantes. L’objectif étant atteint, nous avons décidé de rebaptiser le CAR « Citoyen africain pour la renaissance » les 20 et 21 mars derniers à notre assemblée générale avec de nouvelles ambitions. Lesquelles ambitions visent à défendre les libertés des peuples sous toutes ses formes, dire non aux modifications des constitutions dans les pays africains et rappeler aux politiques la place que doit occuper la jeunesse africaine.

Dans son discours, le représentant de Hervé Ouattara a lui témoigné sa gratitude aux jeunes pour la mobilisation et invité cette jeunesse à prendre son destin en main en soutenant la coordination provinciale. Il a invité le nouveau bureau à être doux et courtois à l’endroit des jeunes. Le nouveau président Sié Roger youl s’est quant à lui dit ému pour cette marque de confiance, et promis de travailler à l’éveil des consciences des jeunes tout en faisant en sorte de relever les défis qui se présenteront à lui. La coordination provinciale déjà installée entend initier des visites de courtoisie aux autorités locales et coutumières.

Dalou Mathieu DA

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés