Sit in du 5 juin des OSC : Le M/PRSCA pour une manifestation pacifique

jeudi 4 juin 2015 à 00h43min

Des responsables du Mouvement/Plus rien ne sera comme avant, à travers une conférence de presse animée ce mercredi 3 juin 2015, ont invité la population à sortir massivement le vendredi 5 juin à partir de 6h devant la SONABEL. Ce pour barrer la route à des Organisations de la société civile qui ont appelé à un sit in le même jour contre la nationale d’électricité. La conférence de presse était aussi l’occasion pour le M/PRSCA de donner les raisons objectives des délestages afin que celle-ci ne se laisse pas manipuler par ces organisations. Dans la même lancée, le vendredi 19 juin 2015, le mouvement et les autres organisations-amies protégerons aussi le CNT contre les agitations des OSC de Blaise Compaoré qui projettent d’y tenir un sit in.

Sit in du 5 juin des OSC : Le M/PRSCA pour une manifestation pacifique

Dans sa déclaration liminaire, le coordonnateur national du Mouvement/plus rien ne sera comme avant (M/PRSCA), Idrissa Nogo a affirmé que se sont les conséquences de la gestion patrimoniale de la SONABEL par Salif Kaboré en tant qu’ancien DG de la société et ensuite en tant que ministre des Mines et de l’énergie qui sont à l’origine des délestages. « Au lieu de protester contre la direction de la SONABEL, les Organisations de la société civile (OSC) feraient mieux d’exiger d’abord des comptes à Salif Kaboré et son mentor François Compaoré. De plus ces OSC revanchardes gagneraient plutôt à regarder la réalité en face car depuis des mois la société réalise le plus avec le moins dont elle dispose ».

A écouter les conférenciers, cinq raisons font de la SONABEL une victime et non la coupable. Il s’agit notamment des nombreuses subventions dues à la société et restées non honorées par le clan Compaoré, les faibles capacités de production de la SONABEL en période de chaleur, les chantages politiques du président Alassane Ouattara de la Cote d’Ivoire, la vétusté des groupes électrogènes de la société, et les conséquences dramatiques du changement climatique.
Outre ces difficultés, M. Nogo a soutenu qu’en réalité, la crise énergétique est une épidémie dans presque toute la sous- région ouest- africaine et même qu’elle a touché tous les pays côtiers les plus nantis en énergie électrique. « En vue de soulager un tant soit peu la population, la SONABEL a un projet de construction de trois nouvelles centrales respectivement de 210, 150 et 100 mégawatts à Ouagadougou ; la réalisation en 2016 de grandes interconnexions dont deux avec le Ghana et une avec le Nigéria ; la construction de centrales solaires de 33 mégawatts crêtes et 22 mégawatts crêtes ».
Avez-vous déposé un préavis de sit in ou de manifestation ? A cette question, le coordinateur du M/PRSCA a répondu par la négative. « Nous ne l’avons pas fait parce que nous ne partons pas pour manifester mais pour sécuriser les lieux pour les travailleurs de la SONABEL mais aussi pour les usagers. Ce n’est pas un bras de fer, encore moins une manifestation ».

En tant qu’OSC, est-ce que vous n’outrepassez pas vos prérogatives en voulant empêcher d’autres personnes de manifester leur mécontentement ? « Nous sommes dans un état de droit, par conséquent, il nous est impossible d’empêcher des gens de se faire entendre. Nous nous sommes donné pour mission d’assurer la sécurité autour de la SONABEL afin que ce jour soit comme les autres jours. Même s’il arrive qu’il y ait des provocations au niveau de ses OSC anti-transition, nous ne protesterons pas. De plus il y aura la sécurité qui jouera son rôle. Il faut que les gens sachent que la transition a besoin d’une certaine sérénité pour mener à bon port la mission qui lui a été assignée », ont répondu les conférenciers.

Aïssata Laure G. Sidibé (Stagiaire)
Lefaso.net

Messages

  • Il ne vous manque que les manchettes pour securiser tout le burkina

  • ils sont en deuil ou quoi pourquoi tout le temps en noir. ca n augure rien de bon pour ce pays. ils remplacent le mats pour empecher les autres de manifester

  • Nos gros bras, nos blé goudé en action

  • vive la transition, pour que vive la pagaille

  • on connaissait ca chez nos voisins du sud. maintenant c est arrivé chez nous. des baraqués qui veulent remplacer la police. il nous manque un petit affrontement pour calmer certains

  • A cette allure il y aura d autres journées des martyrs. Pauvre burkina

  • la yaba la aussi fait partie de ce groupe ? aidez moi

  • Vraiment pardon svp pardon. dans cette situation ou chacun a la couleuve au niveau de sa gorge, pouvez vous nous dire qu’une telle ’’protection’’ sera sans heurts ? de grace, chacun est libre de manifester quitte a repondre des abus. la gendarmerie, le CRS et la police nationale sont suffisant pour proteger la sonabel et ses agents. svp je vous demande de rester chez vous et laisser l’administration gerer cette affaire de liberté publique. merci

    Unité dans la diversité, c’est le Faso qui y gagne !

  • C’est une milice à peine déguisée. Laissez la police faire son travail.

  • Je suis pour la mise à l’écart temporaire des "chiffonneurs de Constitution", mais je pense que si leurs partisans veulent protester devant le CNT ou même sous le CNT il faut le leur permettre. En prenant bien sûr les dispositions sécuritaires qui siéent. Tant que les casses et autres actes de vandalisme sont évités, chacun doit avoir le droit d’exprimer son point de vue.

    Rien n’empêche que les OSC "anti constitution-chiffon" manifestent plus tard, elles, pour soutenir le même CNT. Et sans casse non plus et avec les dispositions sécuritaires qui siéent.

    C’est cela la démocratie ! Le M/PRSCA n’a pas à assurer la sécurité de quoi que ce soit. Il y a la police et la gendarmerie pour cela. S’il le faut, le reste de l’armée peut-être appelé à la rescousse. Donc s’il y a débordement le 06/juin le M/PRSCA en sera entièrement responsable !

  • Le M/PRSCA est une organisation barbare. c’est quoi cette façon d’empêcher la liberté d’expression . ON dira que je suis compaoriste . mais loin de là . je suis Sankariste .seulement
    Le M/PRSCA a peur de ces osc qui pourtant ne font pas le poids

  • Bien vu les gars ! Les antiexclusions ne peuvent marcher contre la sonabel. La sonabel a des problemes a cause d’eux, c’est la gestion de leur champion blaise. Cette manifestation cache d’autres intention. C’est le debut du desordre qu’ils veulent creer et rendre le pays ingouvernable. Soyons vigilants.

  • C’est tout simplement pitoyable,affligeant,révoltant.Où va mon pays ? Je demande au Matds d’encadrer,de former et d’assister les Osc sinon le danger viendra de la bas.Ce danger est inéluctable et imprévisible c’est une urgence Mr le ministre :

  • c est quoi ca encore que ses genres de declarations sont a banir a ne pas publié .les journalistes il ne faut pas publiés du n importe quoi.si les manifestations étaient interdites blaise allait ètre toujours au pouvoirs

  • Mais, je ne comprends pas de quel droit se dote ce mouvement ! Pourquoi organiser une manifestation contre ceux qu’ils veulent protester ? Cela est loin d’être pacifique. La liberté de manifester pacifiquement est permis au Faso. Et je pense que ce M/PRSCA veut profiter pour troubler l’ordre public. De grâce, ne provoquez plus les gens ! Ce que vous pouvez faire, c’est d’organiser un meeting de soutien à la SONABEL pour la louer. Arrêtez des manifestations contre manifestations !

  • Il est temps de rappeler certains à l’ordre. L’Etat de droit ne peut se réaliser à travers le désordre. Ce groupuscule se croit plus aguerrît que les forces de l’ordre pour assurer l’ordre et la tranquillité public ? De qui ou de quoi détiennent-ils ces prérogatives ?
    Plutôt que d’empêcher, je vous exhorte à convaincre les éventuels participants de l’inopportunité de ce sit-in. En effet, les causes que vous avancez sont suffisantes pour que les concernés sachent que le problème de la SONABEL est pris à bras le corps par les nouvelles autorités et que ceux qui étaient à l’origine ont été écarté de la gestion. Personnellement, cela me réjouit mais ne me satisfait pas. Il faut que tous ceux qui ont mal gérer de manière directe ou indirecte cette société répondent de leurs actes, surtout que leurs biens, notamment, leurs comptes bancaires, soient mis à profit pour l’augmentation de la capacité productive de la nationale d’électricité. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles ! Si la justice est déjà saisie de cette affaire, elle doit l’instruire et la juger dans des délais raisonnables afin que le peuple puisse être dédommager par ces prédateurs de biens publics.
    En conclusion, évitons l’amalgame de rôle, demandons compte à qui de droit.

  • Il est temps de rappeler certains à l’ordre. L’Etat de droit ne peut se réaliser à travers le désordre. Ce groupuscule se croit plus aguerrît que les forces de l’ordre pour assurer l’ordre et la tranquillité public ? De qui ou de quoi détiennent-ils ces prérogatives ?
    Plutôt que d’empêcher, je vous exhorte à convaincre les éventuels participants de l’inopportunité de ce sit-in. En effet, les causes que vous avancez sont suffisantes pour que les concernés sachent que le problème de la SONABEL est pris à bras le corps par les nouvelles autorités et que ceux qui étaient à l’origine ont été écarté de la gestion. Personnellement, cela me réjouit mais ne me satisfait pas. Il faut que tous ceux qui ont mal gérer de manière directe ou indirecte cette société répondent de leurs actes, surtout que leurs biens, notamment, leurs comptes bancaires, soient mis à profit pour l’augmentation de la capacité productive de la nationale d’électricité. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles ! Si la justice est déjà saisie de cette affaire, elle doit l’instruire et la juger dans des délais raisonnables afin que le peuple puisse être dédommager par ces prédateurs de biens publics.
    En conclusion, évitons l’amalgame de rôle, demandons compte à qui de droit.

  • Il faut urgemment que le Ministre de l’Administration territorial clarifie les choses. Il est inconcevable qu’une OSC (si s’en est une vraiment) menace d’autres OSC qui ont l’intention de manifester pacifiquement. A moins qu’elle n’ait reçu par délégation ce pouvoir de la force publique ? Jusque là, la liberté de manifester existe et est reconnue.
    Demain nous allons à la SONABEL. C’est notre société et en tant que clients nous avons le droit de lui dire ce que nous pensons par rapport au respect du contrat qui l’engage et nous engage.

  • Bien vu, on ne peut pas être à l’origine de quelque chose, et vouloir se plaindre par la suite. Malgré toute cette gestion mafieuse de la Sonabel par Salif Kaboré on l’a vu ici tenir des réunions secrétes avec pour seul point à l’ordre du jours, "Comment asphyxier la Sonabel et la Sonaby ?" .
    C’est exactement comme si quelqu’un venait vous cogner sur la route, puis par poser pleine contre vous pour obstruction de la voie publique.

  • Aujourd’hui la sonabel n’est pas responsable des délestage ça c’est vraiment étrange honnêtement c’est pas bien ils faut arrêter c’est genre d’OSC parceque ça ressemble plus aux jeunes patriotes de Blé qu’à une organisation d’intérêt général

  • JE REVE OU QUOI ? COMMENT LAISSER N’IMPORTE QUI... FAIRE N’IMPORTE QUOI ?..IL Y AURA UNE AUTRE TRANSITION DANS CE PAYS... BANDE DE VOYOUS....

  • Il faut dissoudre cette milice. Sinon les gens vont se taillader ici à la machette. Il n’est pas question que des nervis de cet acabit se permettent de vouloir interdire des manifestations. Et le Tout-Puissant Ministre Barry (qui sait dissoudre la FEDAP/BC) fait semblant d’ignorer les gesticulations de ce petit groupuscule. Les organisations sérieuses devraient tenir ces petits nazis à l’écart de leurs manifestations. j’ai constaté qu’ils étaient au sit-in contre la mesure du CSC. A bon entendeur, salut !

  • Idrissa Nogo, j ai l impression que tu as un probleme personnel contre Salif Kaboré. Ce Mr a beaucoup fait pour là Sonabel . C edit vrai qu’ avec la transition la verité ne devient rare dans le camp des vainqueurs mais Allons seulement.

  • Monsieur le Président du Faso ; Monsieur le Premier Ministre Monsieur le Ministre Barry il faut dissoudre au plus vite toutes ces OSC je dis toutes car elles veulent conduire le pays en ruine et vous serez les premiers responsables de cette catastrophes qui nous arrivent. Vous avez au plus deux semaines pour les dissoudre sinon vous répondrez devant la CPI pour crime contre l’humanité. Il faut dissoudre les OSC toutes les OSC et partir sur de nouvelles bases pour que des nouvelles OSC qui veulent se créer suivent une route pour la paix le développement le bonheur du peupl Burkinabè

  • Peuple Burkinabè pronons la ^paix le justice sans haine ; soyons tolérants pacifiques construisons notre pays dans l’intérêt de tous. Considérons toutes nos erreurs et vivons en bonne intéligence. Due Dieu sauve le Burkina et son peuple
    PAIX PAIX PAIX BONHEUR BONHEUR BONHEUR AU PEUPLE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés