Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

mardi 2 juin 2015 à 01h22min

Dans le cadre de nos activités, il était prévu une Assemblée Générale qui devrais se dérouler le Dimanche 31 Mai 2015 à 15h au Patrou à Bobo Dioulasso.

Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

Pour les préparatifs et enfin de réussir à cette activité, le camarade Pasacal ZAIDA s’est rendu plutôt soit le Samedi 30 Mai 2015 pour s’imprégner de l’avancé des préparatifs et de l’organisation. A notre grande surprise il a été interpelé à son hôtel par la police de Bobo Dioulasso aux environs de 22h pour une interrogation qui jusqu’à présent malgré les multiples recherches dans les commissariats de police, gendarmerie et police judiciaire, nous sommes jusqu’à présent sans nouvelle de lui. Soucieux de sa sécurité et de sa vie (après plusieurs recherches et communiqués sans nouvelle), conscient que tout cela est organisé et perpétré afin de saboter et empêcher la tenue de cette Assemblée Générale qui vise non seulement à expliquer au peuple bobolais et burkinabè les déboires de ces autorités de transition qui, après le vote de cette loi, ont créé une fracture profonde au sein de la société et ne favorise pas la paix, ni la cohésion sociale dans notre pays.
Le Collectif Contre l’Exclusion(CCE) membre de cette coalition anti exclusion, loin de semer des troubles à l’ordre public s’indigne de cela dit non à cette arrestation arbitraire et injustifiée du camarade Pascale ZAIDA et demande sa libération immédiate et sans condition, rappelle aux autorités de transition que c’est par la volonté du peuple qu’ils sont là où ils sont, et qu’ils ne peuvent pas restreindre , museler, ni lier notre liberté d’expression qui répondent aux aspirations du peuple par rapport à d’autres associations qui travaillent pour leurs volontés et certains des partis politiques et non pour le peuple. Nous leur rappelons que moins d’une demi-année de leur fin de mandat que la possible prolongation dont ils aspirent, que la confiance et les espoirs placés en eux par le peuple sont perdus depuis les trois premiers mois de leur mandat.
Constatant que depuis leur arrivée aux pouvoir que la liberté est en recule pour ceux qui essaient d’exprimer la réalité que le peuple vit, constatant qu’au lieu de s’occuper des questions d’urgence telle économiques et sociales, que des questions politiques qui sont les leurs, le Collectif Contre l’Exclusion s’insurge et dit non ;
-  A ces arrestations arbitraires et illégales
-  A la volonté de vouloir restreindre notre liberté
-  A la volonté de vouloir museler certaines structures de la société civile
-  A la volonté de vouloir exclure certaines personnalités de ces élections
-  A la volonté de créer une fracture idéologique au sein de la société
-  A la volonté de vouloir prolonger leurs mandats
-  Attire l’opinion Public de ce qui peu arriver a notre camarade sur sa vie ou son intégrité physique
Et demande :
-  La libération immédiate et sans condition du Camarade Pascale ZAIDA
-  Nous permettre de mener nos activités qui sont celle de la volonté du peuple sans inquiétude
-  De la libération de certains prisonniers dits économiques pourtant politiques
-  De l’abrogation de la loi du code électoral
-  D’une déclaration situant le peuple sur leur intention et les élections du 11 octobre 2015 qui devraient mettre fin a leurs mandants.
-  D’une distance avec certains partis politiques car le courtois et la collaboration ne favorisant pas une élection équitable qui peut mettre en péril la paix et la cohésion au Burkina
-  D’une démarcation avec certaines structures de la société civile
-  Du règlement des problèmes sociaux et économiques qui sont une priorité pour nous, peuple Burkinabè
-  De l’érection d’un Mausolée des martyres et une journée d’hommage qui sera chômée et payée en leur honneur.
Nous restons vigilants sur leurs actions et nos préoccupations dont nous sollicitons et attendons des réactions concrètes à cela !!!
La Patrie ou La Mort Nous Vaincrons !!!

Le Collectif Contre l’Exclusion (CCE)

Abdallah Bafa Ben Azise OUATTARA

Vos commentaires

  • Le 1er juin 2015 à 19:56, par Le Citoyen En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Hey, N’utilisez pas notre slogan ’ La patrie ou la mort, nous vaincrons’ là au hazard !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 20:00, par sidsaya En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Pascal ZAIDA doit être libéré sans délai.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 20:15 En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    kia ! kia ! kia ! kia ! kia ! kia !!! Libérer waa !!! ? celui-là va dormir en prison jusqu’à la fin de la transition. S’il y a encore d’autres candidats indisciplinés, qu’ils sortent. Ils vont le rejoindre là-bas au gnouff. Regardez-moi des choses comme çà ! Il a fallu une insurrection qui a coûté la vie à une trentaine de personnes pour que votre organisation voie le jour. Et c’est au moment où on est en train de rendre hommage à ces personnes que vous vous choisissez pour aller semer des troubles dans le pays. Vous n’avez pas dit que vous ne réfléchissez pas ; pourquoi celui qui vous donne l’argent pour ce désordre là ne vient pas lui-même ? Mr Abdallah, si vous êtes sûr que vous avez raison, poursuivez votre calendrier de manifestations prévues on va voir. Si vous avez bu dolo, vous n’avez pas mangé feu wooo !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 20:16, par perplexe01 En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Mon cher mr le terrorist plus rien ne serai plus come avant sa suffi come ca

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 20:31, par ZOUNGRANA SAIDOU En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Le collectif même a été préparer par le cdp déchut. Pascal est une fabrication du cdp et son collectif est financer actuellement par guibril bassollé. Il faut que les arrestations continues pour ceux qui veulent perturber la transition. Aucune partie n’a été exclus sauf les responsable qui ont occasionnés les tueries de nos enfants. Ils faut les arrêter pour que la paix règne dans ce pays. Ceux qui demande la libération sans conditions de pascal, il faut qu’il rejoigne pascal pour que nous gagnons la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 20:39 En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    décidément, les tonneaux vides font le plus de bruit !!!! et, votre AG a eu lieu ou pas ???? dans l’article, on ne sait pas si c’est un homme, Pascal ou Pascale, une femme. Décidément, le CCE ne fait pas beaucoup d’efforts pour se relire et traquer les fautes d’orthographes. et votre Pascal, c’est quoi pour le CCE ? un simple militant ? un Président ? ???? un charlatant ?
    Enfin, vous devriez vous faire aider pour une telle déclaration car elle n’a ni tête ni queue. Il suffit de lire la dernière partie nous demandons ceci ou celà.... un véritable charabia comme celle ci : "D’une déclaration situant le peuple sur leur intention et les élections du 11 octobre 2015 qui devraient mettre fin a leurs mandants." et il faut appeler un chat un chat comme celle ci : "D’une démarcation avec certaines structures de la société civile". cela ne veut rien dire. La FEDAP/BC a été dissoute. De quelles structures parlez vous et pour quelle raison ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 21:32, par YIRMOAGA En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Remerciez la police pour avoir devancé la réaction populaire pour en finir avec ce fameux délinquant ? Qu’on le libère et on le verra dans la rue ce genre de BLE-GOUDE avec son article 125, essence 100f et boite d’allumette 25f qui a vu beaucoup de nos compatriotes consommer par les flemmes de cet article ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 21:51 En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Français, c’est pas français !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 21:56, par Newman En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Il faut aider Djibril a dépenser son argent volé au peuple mais soyez sûrs les gourous du CDP ne seront pas candidats, aussi sûr que la diaspora ne votera pas, la loi est votée, on a fini avec ça. Et je vous assure qu’il n’yaura rien.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 22:10, par TIENFO En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Du bla bla bla. Combien on vous paie pour ses propagandes ? Il faut aller à sa recherche et le libérer. Ne comptez pas sur HOLLANDE pour y parvenir. Il s’agit d’une question de souveraineté nationale. Si vous ne restez pas tranquille, vous rejoindrez Pascal Zaida dans sa cellule. Ce n’est pas pour rigoler que le peuple s’est soulevé les 30 et 31 octobe dernier pour faire détaler BLAISO en plein midi vers sa belle famille. Calmos calmos Abdallah Bafa Ben Azise OUATTARA et compagnie. Renseignez vous auprès de Salia Sanou. En ce moment, il s’est sans doute assagi et n’aimerait pas que vous faites comme lui. Il a de précieux conseils à vous donner. D’ailleurs votre parente Assita OUATTARA en sait bien de choses dans les agitations pour avoir eu le temps de méditer quelques jours sur la paix et la liberté. Qui se renseigne retrouve toujours la voie noble à suivre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 22:32, par OUATTARA En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    vous savez bien de quelle autre structure dont on parle !!!! le CCE est apolitique aucun parti politique n’est lié au CCE. au lieu de rester loin et ne chercher que des poux sur une tête rasée approchez plutôt pour comprendre ! nous ne cherchons que la paix et la cohésion sociale !!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 22:33, par Nabiiga En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Vous éxigez qu’il soit libéré. Il ne sera pas libéré, Pion ! Sinon, allez-vous en le libérez si vous êtes des garçons. Voilà un agent secret soit de François soit de Blaise qui s’est fait démasquer vous aboyez qu’on le libère. Nous allons arrêter ses commanditaires eux-mêmes encore moins lui.. Il va pourrir en prison et n’en sortira qu’à la fin des élections. Du véritable n’importe quoi !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 23:09, par eliane En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Je demande solennellement aux autorités de la transition c’est a dire le Matds et le Pm la libération sans condition de pascal zaida,je le demande au nom de la démocratie et de la liberté d’expression reconnu par notre constitution,la politique ne doit pas conduire en prison,la politique c’est le débat d’idée.Il y a des osc qui ont menacé de violenter des pauvres citoyens mais elles n’ont jamais été inquiéter,notre transition est un bel exemple inédit de gouvernance en Afrique ,tachons de ne pas la pervertir par un quelconque clochardisation ;
    Quand la pluie vous bat ,éviter de vous battre entre vous ,a vaincre sans périr ,on triomphe sans gloire,n’ayons pas peur de la contradiction ;

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 23:36 En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Après les théoriciens, les juristes et les avocats de tout genre y compris le syndicat des chefs d’état africains ,voici venue l’heure des gens dont le seul mérite c’est de s’accrocher au portefeuille de leurs mentors. Le mélange de genre que l’on retrouve dans votre écrit montre bien que vous n’avez pas encore rien compris aux raisons de l’insurrection populaire. Ceux qui sont venus au cimetière pour montrer qu’ils étaient des hommes l’ont appris à leurs dépends. De grâce laisser la transition faire son chemin conformément aux préoccupations édictées lors de l’insurrection du 30 et 31octobre2014. Car le Burkina est un pays de savane ou il est difficile de se cacher.Que ceux qui hachent les têtes des juges , brûlent les journalistes comprennent que le peuple est remonté et qu’il suffit d’un rien pour brûler et avec eux tout le pays si rien n’est fait pour que justice soit rendue. n ne peut pas être éternellement des perdants maintenant c’est la transition ou la mort , les morts seront vengés.Rien que ça vous devez rester tranquilles pour ne pas payer à la place de vos mentors car avec ou sans Judas le résultat aurait été le même.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 00:40, par Nabiga En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Regarder comment ces gens la abuse du mot ’peuple’ !! Et bien, sachez que ce peuple qui s’est insurgé les 30 et 31 octobre dernier n’ exige que l’application stricte de la Charte Africaine de la Démocratie, des Élections et de la Gouvernance a laquelle le Burkina Faso est partie. Le nouveau code électoral dont vous parlez est la transposition directe de cette charte dans notre droit positif interne. En rappel, celle-ci exclut des élections visant a restaurer l’ordre constitutionnel normal, les individus qui se sont rendus coupables de changements anti-constitutionnels, entrainant une insurrection populaire. Ces gens la (les Djibril et autres) ne peuvent pas prendre part aux élections qui vont aider a reconstituer l’ordre constitutionnel normal. On ne cessera pas de vous le répéter,vous aller contre une charte pour demander a un gouvernement de transition—soutenu par le peuple insurgé— d’intégrer les ’fouteurs de merde’ dans le jeu électoral a venir. Quel Kilo ! On va continuer a vous vous enfermer —vous et votre Djibril—tant que vous ne vous conformerez pas a la loi. C’est la règle d’or de la démocratie. Dura Lex, Sed Lex ( La loi est dure, mais c’est la loi). Vous avez intérêt a comprendre cette expression.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 01:02 En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    il faut que certains apprennent à respecter la notion d peuple.A l’heure actuelle le debat qui se mène se veut intelligent et intellectuel. Point besoin d’inviter les analphabètes ameliorés qui se croient tout permit et s’autorisent certaines abérations.De quel collectif fantoche aussi soit il vous reclamez vous pour oser mentionner les journées des 30 et 31octobre 2014 et surtout ceux des martyrs.Nous sommes toujours dans une republique avec des lois qui définissent les agissement de tout un chacun.M.Abdallah osez mettre en doute les decisions d l’Etat et vous allez sentir le vrai peuple

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 06:21, par Veritas En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    le musellement continu...la transition ne veut entendre aucune voix contraire. Tellement déçu de ce recul démocratique pour notre pays ! heureusement que la vérité finit toujours par triompher !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 06:26 En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Entièrement raison !
    Une exclusion votée par des voleurs d’ordinateur portable ?
    On est tombe bas.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 07:17, par bb En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    au nom de la démocratie et de la liberté je demande que PZ soit emprisonner car la liberté ne veut pas dire foudre la merde. pendant 27 ans vous aviez été bâillonné mais vous aviez rien fait. Qu’il croupisse en prison........

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 07:33 En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Pascal doit pourir en prison. Autant q’il nous dise que les detenus aussi peuvent se mettre en liberté provisoir pour allez a la presidentielle. Les ministres de compaoré qui sont la cause de l’insurrection et la mort de nos compatriotes devaient etre arretés immediatement au lendemain de l’insurrection. si d’autres bandis pronnent l’impunité, ya pas lieu de les manager, il faut sevir avec la dernière ènergie. Honte a tous ceux qui pronnent l’impunité !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 07:52, par Joseph En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Zaida est arrêté et quoi encore ! Il a beaucoup de chance Monsieurs du CDP, Sankara, Norbert, Dabo, Clément, Nébié,Sassouma, David.... voulez vous que je continue bande d’idiots ??? Quand on veut critiquer il faut se regarder dans le miroir, sous votre Dieu Blaise on tuait et brulait, sous la transition on est civilisé et on applique la loi sur les fauteurs de troubles.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 08:14 En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    N’importe quoi, c’est maintenant que vous reconnaissez que les autorités de la transition sont là par la volonté du peuple ? Alors que vous, gens du CDP, encagoulés en acteurs de la société civile, disiez le contraire y a pas longtemps.

    SVP : Utilisez votre Unité Progrès Justice

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 09:45, par nabi II En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Maitre alidou ouedraogo et autres ont été arrêtés rasés et emprisonnés sans procès tout simplement parce qu’ils manifestaient pour une justice pour Norbert ZONGO. et cela par les zélés du CDP en son temps. Qui a levé le petit doigt pour dire que ce n’était pas bien parmi tous ceux qui s’agit pour cette soit disant inclusion. personne !!!!
    alors ! ça suffit vous n’avez pas de leçon à donner.....

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 10:14, par SING En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Ils peuvent aller le libérer. Il y a quelques jours je demandais pourquoi les autorités de la transition laissent ce Mr les défier autant. Quand je revoie comment ce Mr faisait les éloges du ministre DALLA et de son dieu à l’époque, je comprends pourquoi il ne peut plus contenir sa colère après l’insurrection. Il a eu la chance qu’il n’a pas reçu la visite de courtoisie du peuple mais ça ne saurait tardé.Car à l’instar de Djibril BASSOLET ils ont intérêt maintenant à ce qu’il ait pas de trouble au Faso car ils seront les premiers à être visité.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 10:27, par Parfaitbf En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida (le peuple est mûr)

    Au vu de la réaction des internautes, je suis vraiment confiant que "plus rien ne sera comme avant". Le peuple est mûr et comprend les enjeux de son devenir. Les partis politiques qui veulent conquérir le pouvoir d’état doivent se départir des manœuvres de bas étages et proposer de vrais programmes de développement, seuls leviers capables de mobiliser les gens autour d’eux pour la victoire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 12:33, par Nobila En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Pourquoi on arrête pas ce monsieur qui pense le vrai peuple dort ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 13:35, par Le divin africain En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Qui a plus peur de la cognée que le bourreau, bon entendeur salut !! La Haute Cour de Justice n’a pas encore commencer son travail. Le temps des hommes intègres a commencé et vive le Burkina Faso. Que DIEU bénisse le pays

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 13:58, par Dénis En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    La transition a prêté le flanc dès le départ et cela a fait pensé à certains que tout leur était permis. Maintenant l’heure est à l’instauration de l’autorité de l’Etat qui est loin d’être un recul de la démocratie car si la démocratie devait rimer avec pagaille la dictature serait mieux. Le sieur Pascal commençait à en faire trop et je pense que c’est un individu dangereux à surveiller de près et le cachot fera l’affaire. Si Blaise manque à tous ces désœuvrés, qu’ils le rejoignent depuis son exil et nous foutent la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 15:17, par L’alternateur En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Bonjour chers internautes
    Si j’avais un conseil à donner à la transition , je leur demanderai de lire le rapport sur la liberté d’expression qui nous classe 46 eme au monde devant les USA ; Ce que je pense des agissements de la police pour empêcher la tenue de cette réunion qui se veut libre et qui se veut une réunion d’éclairage sur la loi CHETIF qui à mon avis sera tout simplement revue dans ses aspects exclusisf , c’est d’ignorer que la liberté de penser et d’éclairer les population est un drpit inalienable et j’encourage Pascal à perséverer dans cette perspective . Je demande au ministre antérieur de l’interieur ( car il a été ministre sous le régime de Blaise et sinistre sous le regime de la transition ) d’interioriser la pensée d’un grand de ce monde : "Le plus fort ne sera jamais assez fort s’il ne transforme sa force endroit et son obéissance en devoir " Toute chose a une fin et il reste 4 mois tic tac tic tac et houste . Après , Ouagadougou sera un 6 METRE pour certain

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 17:04, par Trahison En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    No 17 Veritas, si c’est ca le muselement, tu n’a rien vu encore. On va museler encore plus fort. Le peuple ne va pas s’asseoir pour laisser des apatrides qui n’ avaient leur seule place qu’ en prison deranger cette transition. Tonton Mikaf a raison. On ete trop tolerant. C’est pourquoi vous faites le malin. Mais vous etes prevenus. Vous serez traquer jusque dans vos derniers retranchements dans les limites de la loi of course !.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 17:15, par SING En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    eliane, est ce que la politique doit conduire à la morgue ? S’il ne tenait qu’à moi ce Mr restera en prison pour longtemps. Il faut qu’il médite 6 mois au moins. L’anarchie ne rime pas avec la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 17:42, par Igo En réponse à : Situation nationale : le Collectif Contre l’Exclusion exige la libération de Pascal Zaida

    Pure comédie. CCE dites nous que vous avez faim et vous voulez manger. vous vous ne défendez que l’intérêt des gens tout en espérant des retombés juteux. erreur ces gars n’ont même plus de carburant et leur deuxième bureau( maîtresses) liquident leur véhicule de luxes. Ayez honte un fois. Si vous employez encore ce noble "La patrie ou la mort on va vous arrêter tous !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés