Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 31 mai 2015 à 23h51min
Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

Etienne Traoré et ses camarades démissionnaires du Parti pour la démocratie et le socialisme/Parti des bâtisseurs (PDS/Metba) de Philippe Ouédraogo ont désormais leur formation politique : Burkina Yirwa. Le nouveau parti et les membres de son secrétariat exécutif national ont été officiellement présentés ce dimanche 31 mai 2015 à Ouagadougou ; à l’issue d’un congrès constitutif qui aura réuni plus de 150 délégués venus de 33 provinces du pays.

Après leur démission collective le 9 mai 2015 du Parti pour la démocratie et le socialisme/Parti des bâtisseurs (PDS/Metba) ; Etienne Traoré et ses camarades n’avaient fait aucun mystère sur leur volonté de mettre en place un nouvel instrument de lutte politique.
A présent, c’est chose faite avec Burkina Yirwa, parti politique porté sur les fonts baptismaux ce dimanche 31 mai 2015 à Ouagadougou. Trois semaines leur ont donc suffi pour concrétiser leurs aspirations politiques. C’est dans une salle de conférences du Conseil burkinabè des chargeurs bondée de militants que l’annonce de la naissance du Burkina Yirwa a été faite à l’issue du congrès constitutif.

Etienne Traoré, président du Burkina Yirwa

Sans surprise, c’est Etienne Traoré, ex-1er vice-président du PDS/Metba, qui a été porté à la présidence de la nouvelle formation politique dont le secrétariat exécutif national comprend au total 38 membres. Blaise Somé, ex-secrétaire général adjoint du PDS/Metba est vice-président du Burkina Yirwa. Le troisième personnage du parti se nomme Goudiboiba Prosper Lankoandé. Il est le secrétaire général de la formation politique.

Burkina Yirwa, un parti socialiste

Burkina Yirwa dérive de deux terminologies : ‘’Burkina’’ en langue nationale mooré qui signifie « patrie des hommes intègres » et ‘’Yirwa’’ en langue dioula qui signifie « progrès, émergence ».
Idéologiquement, le Burkina Yirwa se veut un parti de gauche, un parti socialiste. Le Burkina Yirwa a adopté comme symbole un épi de maïs dans un halo blanc entouré de 13 étoiles dans un bandeau vert. Le parti est structuré de façon suivante : au niveau du village ou secteur on a le comité ; dans la commune ou l’arrondissement on a la sous-section ; dans la province on la section. Ensuite on a la coordination des Burkinabè de l’étranger, le secrétariat exécutif national, le conseil national ou le congrès. Le conseil national est l’organe délibératif entre deux congrès. Le congrès est l’instance suprême du Burkina Yirwa et se tient une fois tous les quatre ans.

Se mettre rapidement au travail

Dans son discours, Pr Etienne Traoré, a rendu un vibrant hommage à tous ceux qui ont contribué à l’avènement du Burkina Yirwa, rappelant les circonstances dans lesquelles ils ont dû, se résoudre à trouver ce nouvel instrument d’expression politique et de conquête de pouvoir d’Etat. Vu le tard relativement court entre la naissance de la formation et les prochaines échéances électorales (présidentielle et législatives) prévues pour le 11 octobre, le président Traoré a appelé les militants et responsables du Burkina Yirwa à se mettre rapidement au travail pour assurer une implantation du parti dans le pays. Par rapport à la participation à la présidentielle, les congressistes ont suggéré soit une candidature du président du parti soit dans le cadre d’une alliance pour une candidature de gauche. Les congressistes ont par ailleurs adopté une motion de soutien à la transition.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 1er juin 2015 à 01:33 En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    150 militants venu de 33 provinces du Burkina. Eh Étienne toi aussi tu sais mobiliser hein ! Quel nombre ? Je pense que le journaliste a voulu écrire 15OO.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 05:45 En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    courage mon prof. courage parce q j sais q tu en as besoin pour ne pas mourir a la PAI. il ya suffisament de partis de gauche bien structure dans lesquels vous feriez oeuvre utile,mais helas. Allons-y seulement

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 06:37, par le juste En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Si c’est pour devenir un parti satellite de ce qu’il espère la prochaine majorité présidentielle de Rock, pourquoi Étienne Traoré ne rejoint il pas directement le MPP ? Voilà un homme qui confirme ce qu’on dit ironiquement des politicards Burkinabè : être la tête d’une souris plutôt que la queue d’un Éléphant. C’est dommage Pr Étienne Traore n’est à mon humble avis pas un démocrate mais un homme qui ne court que derrière ses intérêts personnels depuis toujours. Pour la jeune génération, il fait partie des intelectuels qui ont alimenté et nourri la théorie pour qu’on tue Sankara et ses compagnons. Certains sont les liquidateurs physiques de Sankara, les Étienne la dont ses liquidateurs théoriciens et répondront également je l’espère, devant la justice un jour, perspective qui lui fait faire les yeux doux à la Transition et au MPP aujourd’hui .

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 07:41, par siddata En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Félicitation Professeur.Du courage et bon vent .Que Philipppe le diviseur et anti démocrate viennent gâter ce que Dieu a béni on va voir.Bonne chance Professeur .Que ceux qui sont restés malgré eux avec Philippe prennent leur marque car on ne sait pas à qui le tour.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 08:18, par halo En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    encore un parti politique au Burkina ?A cette allure,il faut s’attendre a un parti pour chaque concession.je propose qu’on procède a la dissolution des partis n’excédant pas 2% de suffrage exprimé après les echeances du 11 octobre prochain.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 09:11, par VIENNE&15 En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    n’y a t´il pas d’autres professions au Burkina que de "createurs de Parti politique" ? si ces gens de soit disant élites du Faso pouvaient maitriser leur ego et penser a créer des entréprises a la hauteur d´embaucher les jeunes de diverses professions qui divaguent sans isssue, on pourai bientot s´en passer de parler sur la pauvreté mentale de l´africain... à ma grande surprise je lisais quelque part que le Burkina Faso à lui seul regorge plus de 136 partis politiques...

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 09:12, par veredict En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Bon courage. Parce que tu met la morale dans la politique que tu est toujours trahi. Mais courage ta persévérance te fera vaincre. Plein succès.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 09:30, par BOSS En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    ca fait pitié pour un petit pays comme le burkina avec la creation d’un par semaine. Ou allons nous ?
    Déjà on constate UBN de Yac et NAFA de Bassolet veulent se reunir, c’est pas mieux pour des généraux en pertes de vitesse.

    ALLONS SEULEMENT....

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 10:02, par kouadio En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Burkina Yirwa-MPP c’est ca il fallait dire prof. Courage tout de meme !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 10:29, par BARRO AHMED En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Je pense que l’Etat doit revoir la création des parti .au Burkina il y’a trop de parti et c’est ce qui amène le désordre pendant les élections.les parti qui n’ont ni tête ni queue sont parce que tout simplement ont veut être président de parti pour bénéficier de financement sa fait pitié quoi

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 11:12 En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    pour avoir raté la présidence de son parti c mr créé son parti. dc sil dévient président ça sera pour la vie. mais l’ombre du MPP plane sur ses division au sein des parti et des OSC. mon prof vs vs êtes vraiment rabaissés, il fallait preuve de maturité à rester dans PDS/METBA. franchement

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 12:33, par Le citoyen En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Bon courage, prof et surtout félicitations pour le combat que tu mènes.
    Tu es un vrai et bon animateur de la scène politique du Burkina.
    On t’a lu et on t’a vu dans le combat qui a précédé la fuite du dictateur Blaise COMPAORE dans sa belle famille.
    Merci et bon vent pour la suite ! ! !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 13:08 En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Burkina Yirba,
    Je connais Burkina mais Yirba, je ne sais pas ce que cela signifie. Surement que le parti est pour ceux qui comprennent cette dialecte seulement. PDS/metba, je ne savais pas ce que signifie metba mais je savais ce que veut dire PDS. Ha, les tetes de souris, ils ne naviguent pas loin meme pour les noms de leur parti.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 13:39, par LA STAR En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Encore un nouveau parti pour faire la politique du ventre.Mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 15:33, par Somlare En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Qui organise cette pagaille ? La délivrance à tout vent de recipice de nouveaux parti. Il est temps de reglementer ca avec l’exigence de dépôt de projet de société.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 16:23, par A. Zongo En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Vivement que ce prof débarrasse notre scène politique. Il est l’un des personnages les plus négatifs de notre histoire. Jamais d’intervention constructive. Il n’a pas son pareil pour détriure les autres, à coups de phraséologie pompeuse et creuse.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 16:24 En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Parti créé par Etienne pour soutenir le MPP afin de finir ses jours paisiblement

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 18:15, par BAKIEBO Jacques En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    pauvre professeur Etienne Traoré, vous nous démontrez une fois de plus que seul le "m’as tu vu" vous préoccupe. comme enseignant vous êtes lamentable et dénué de toute esprit visionnaire comme politicien, catastrophe : un seul différent au niveau du PDS et vous êtes parti. Vous savez pertinemment ce qui attends votre parti : mouvancier.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 20:46, par YVES En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Professeur !!!, quel parti de gauche ? Dites simplement un parti satellite du MPP. La vraie gauche c’est le PCRV, allez y au PCRV. Depuis la mort du communisme ; les courants idéologies ont évolués : les partis "dits de gauche" se disent sociaux-démocrates et les partis "dits de droite" se disent sociaux-libéraux. C’est dire blanc-bonnet et bonnet-blanc. En côte d’Ivoire le RDR et le PDCI ( qui se disent de ces deux tendances différentes) gèrent ensemble le pays ; et le pays avance ; au Sénégal c’est la même chose. Mon professeur vous visez les postes donc allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 22:49, par Constance En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    C’est dommage, ce Monsieur s’est pourtant battu avant l’insurrection, peut-être pas comme HAMA ARBA DIALLO mais certainement plus que ce Philippe qui apparemment ne prend jamais de risque. Je pense que les deux sont perdants, TANT PIS OU TANT MIEUX peut-être, qui sait ce qu’ils veulent réellement depuis le CNR. Relisez bien leur parcours.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2015 à 09:58, par Fensigoun En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    "Professeur", tu persistes dans tes ambitions de chefaillon en créant un parti. Un parti n’est pas un chef avec des bénis oui oui comme ton troupeau de moutons de Panurge qui t’entoure. Pour ton congrès constitutif tu as user du faut pour faire venir des militants du PDS/Metba des provinces par des SMS anonymes les laissant croire à une rencontre extraordinaire de leur parti. Il ne peut avoir de prospérité avec un responsable dont la priorité est son verre d’alcool . C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a été demi de ses fonctions de 1er Inspecteur d’État. Même ses étudiants en souffrent.Tes multiples passages dans différents partis montrent ton caractère politique insupportable. Néanmoins, on t’attend sur le terrain

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2015 à 01:15 En réponse à : Politique : Etienne Traoré et ses camarades créent le Burkina Yirwa

    Je suis contre la creation de mille partis mais au regarde de ce que cet opportuniste de Phillippe Ouedraogo a fait a Etienne, je soutiens l’action du Professeur. Je n’aime pas les foutaises et les coups bas. Dans tous les cas, ce n’est pas parce que lui il va creer son parti que vous voyez qu’ il y a trop de partis au pays maintenant. Ce professeur est un bvrai visionnaire. Il ne fait pas des theories en politique mais il est visible sur le terrain depuis la CFD en 1991.Il a commis l’ erreur de se laisser utiliser par Blaise avec sa pseudo- rectficiation . Lui et le Blaisot dormaient sur la meme natte mais avaient ds reves differents.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés