Point de presse du Gouvernement : 2 800 demandes de récépissé enregistrées en sept mois

jeudi 28 mai 2015 à 13h24min

Si la vitalité démocratique d’un pays se mesurait à l’aune du nombre des organisations de la société civile, notamment les associations ; le Burkina post insurrection serait bien loti. En effet, répondant à la question d’une journaliste ce mercredi 27 mai 2015 à Ouagadougou au cours d’un point de presse extraordinaire du gouvernement ; le ministre Auguste Denise Barry a évoqué les difficultés que rencontrent ses services pour traiter le lot impressionnant de dossiers de demande de récépissé.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Point de presse du Gouvernement : 2 800 demandes de récépissé enregistrées en sept mois

De novembre 2014 à mai 2015, c’est environ 2 800 associations qui ont été créées au Burkina Faso et qui ont déposé des dossiers au ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS) pour l’obtention de récépissés. Alors que pendant l’année 2014, la direction générale des libertés publiques en charge de la question avait environ 1 500 dossiers de demande de récépissés.

L’inflation est réelle

L’inflation des associations est donc bien réelle au Faso depuis l’insurrection. L’information a été donnée ce mercredi à Ouagadougou par le ministre Auguste Denise Barry, lors du point de presse extraordinaire du gouvernement. Ce point de presse était consacré à la journée d’hommage aux martyrs de l’insurrection populaire prévue pour se tenir ce 30 mai 2015 sur toute l’étendue du territoire national et dans nos représentations diplomatiques.

Et c’est en répondant à une question relative aux difficultés que rencontreraient les membres de l’association des blessés de l’insurrection pour obtenir leur récépissé de reconnaissance que le patron du MATDS a évoqué cette question de la floraison des associations.

Les assurances du ministre Barry aux blessés de l’insurrection

Une situation qui ne permet plus, à entendre le ministre Barry, de traiter les dossiers et de délivrer les récépissés dans de brefs délais. Mais, Auguste Denise se veut rassurant sur le dossier de l’association des blessés de l’insurrection.
Les membres de ladite association, dit-il, recevront bientôt leur récépissé.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés