Exhumation des restes de Thomas Sankara et de ses compagnons : « Rien ne sera caché au peuple », dixit Me Bénéwendé Sankara

mercredi 27 mai 2015 à 13h41min

Mardi 26 mai 2015 à Ouagadougou. Nous sommes au deuxième jour de l’exhumation des supposés restes de Thomas Sankara et ceux de ses camarades, assassinés le15 octobre 1987 et enterrés à la sauvette. Et pour ce jour, cinq tombes ont été ouvertes parmi lesquelles la sépulture où reposerait le président du Conseil national de la révolution et Chef d’Etat. En fin de soirée après le départ des dépouilles sous haute escorte, Me Bénéwendé Sankara s’est prêté aux questions des journalistes déportés sur les lieux.

Exhumation des restes de Thomas Sankara et de ses compagnons : « Rien ne sera caché au peuple », dixit Me Bénéwendé Sankara

La veille, seules deux tombes avaient été ouvertes par les experts burkinabè et français, assistés de la police technique et scientifique. Toutes les tombes sont fouillées, la terre est tamisée et le sol fouillé avec des appareils. Chaque opération peut prendre quatre heures de temps. Ce travail fastidieux et méticuleux s’apparente bien à de l’archéologie, à en croire Me Bénéwendé Sankara, avocat de la famille du père de la révolution d’Aout 84. Mais, en dépit des difficultés que l’on peut imaginer en pareille circonstance, cinq sépultures ont été inspectées ce mardi 26 mai 2015. Il s’agit de celles supposées de Thomas Sankara, d’Abdoulaye Gouem, de Der Somda, de Oualilaye Ouédraogo et de Sibiri Zagré.

« Au tout début, ce n’était pas évident parce qu’il fallait d’abord procéder même par les mains pour s’assurer d’avoir la profondeur », dixit Me Sankara. Et il rappelle que pour la tombe du capitaine Thomas Sankara, il n’a fallu que de 45 cm de profondeur pour trouver les premiers restes notamment des ossements et des morceaux de tissus de fond rouge avec des traits noirs. Ça devait être un épisode éprouvant pour l’ensemble des familles des victimes présentes car « au-delà de l’émotion, ça donne des frissons », soutient l’avocat.

« Si les besoins d’analyse ailleurs doivent se faire, parce que nous n’avons pas de laboratoire qualifié, ça se fera », répond Me Sankara à la question de savoir où se feront les analyses. Bien que deux Burkinabè fassent partie des experts, il n’en reste pas moins que le pays ne dispose pas d’équipements à la pointe de la technologie. Néanmoins, il appelle le peuple, « vrai juge », à la sérénité car « rien ne lui sera caché ». « N’ayez crainte ! Personne ne peut traficoter quoi que ce soit à l’intérieur. Je vous assure que s’il y a le moindre faux pas, vous serez informé », tient à préciser l’avocat.

« Aussi longue que soit la nuit, le jour viendra. Rien ne sert d’assassiner pour arriver au pouvoir car vous serez rattrapé par votre histoire ». Après donc la chute du régime Compaoré, une lueur d’espoir point à l’horizon pour tous les dossiers de crimes non élucidés. Et Me Sankara reste optimiste quant à la suite de certaines affaires dont celles du journaliste Norbert Zongo, de l’étudiant en médecine, Dabo Boukary, de l’élève Flavien Nébié, du juge Salifou Nébié et bien d’autres.

En attendant, après analyses et identification des victimes, les restes pourraient bien retourner auprès de leurs familles. Mais Me Sankara souhaite qu’un hommage bien mérité soit rendu à Thomas Sankara et à ses 12 compagnons, souvent oubliés de la mémoire collective.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Messages

  • Que justice soit leur rendu a tous ces martyrs. ce sera une fois encore i une grosse leçon pour le monde entier.

  • Seulement45 cm de profondeur pour trouver les premiers restes de notre cher president ?les mots me manquent pour dire ce que je doit dire sur les assassins et les commoditaires .

  • - A Mr Michel KAFANDO, Chef de l’Etat,
    - A Mr ZIDA, Premier Ministre,

    Messieurs, j’insiste et je répète ;

    Au nom de la stabilité dans le pays, vous devez prendre vos responsabilités pour mettre aux arrêts les leaders de ces OSC dites anti-loi Shérif qui envisagent de manifester devant le CNT, ainsi que les leaders actuels du CDP trop tenaces pour faire revenir BLAISE. Moi Yamyélé je vous interpelle à prendre vos responsabilités afin de garantir la paix dans ce pays qui est le nôtre.

    Mr le Président, Mr le Premier Ministre,

    Voius avez des moyens de vérifier la sincérité de ce grouspuscule d’agitateurs qui ne représentent rien dans ce pays. Faites-le et vous serez étonnés. Moi Je présume fortement que ce sont des putschistes chargés de créer le trouble dans le pays afin que le putsch contre la Transition soit opérée par des militaires aigris et délestés de leurs grandeurs d’antant, tapis pour le moment attendant le bon moment. Je vous le dis sur forte présemption que ce sont des putschistes qui prennent leurs consignes depuis Abidjan où loge Blaise COMPAORÉ qui n’a pas encore digéré, loin de là, ce qui lui est arrivé !!! Sinon comment expliquez-vous la provocation à laquelle se livre Djibril BASOLET ces derniers temps. Comment expliquez-vous les coupures intempestives de la SONABEL et la diminution de l’approvisionnement du courant de 50 MW à 25 MW par la Côte-d’Ivoire de ALASSANE DRAMANE OUATTARA l’ami de BLAISE COMPAORÉ ? Il y a un vaste mouvement de complot en cours contre la Transition !!! Je le suppose suite à mes analyses et recoupements des faits qui sont généralement justes !

    Mr le Président, Mr le Premier Ministre,

    Pourquoi ces putschistes choissent ce moment précis où la justice est entrain de déterrer Thomas SANKARA et ses compagnons pour faire ces agitations ? Et pourquoi au même moment Djibril BASSOLET amplifie la provocation ? Posez-vous la question ! Ils veulent créer des troubles afin que la Transition soit balayée par des putschistes afin d’enterrer à jamais la vérité sur ces assassinats.

    Messieurs, avec tout l’honneur à vos égards, je vous conseille d’être très vigilents au risque de goûtter bientôt aux ’’délices’’ de la prison.

    - Mr ZIDA, vous êtes encore jeune et vous avez besoin de vivre. N’allez donc pas en prison maintenant.
    - Mr KAFANDO, vous êtes trop vieux et vous avez besoin de tranquilité auprès des vôtres. Evitez donc la prison maintenant à votre âge.

    Je vous remercie avec toute la déférence qui est de mise eu égard à vos rangs et titres respectifs.

    Par Kôrô Yamyélé

  • Éternel Dieu de Miséricorde et de compassion, le peuple Burkinabé et d’Afrique te louent pour ce que Tu as déjà fait pour le peuple Burkinabé. Avoir chassé Blaise et ses acolytes du pouvoir et le début de justice pour le père de la révolution. Éternel, nous te prions de donner la sagesse et l’amour à tous les burkinabés pour que nous arrêtons de faire le mal.
    Dieu, nous savons que c’est Toi qui a donné à Thomas SANKARA ce charisme, cette bonté pour qu’il le partage à toute l’Afrique et du monde entier.
    Toute chose se réalise quand les temps s’accomplissent.
    Voilà maintenant la punition des coupables.
    Merci Seigneur pour ta justice !

    L’impatience est du diable ce que la patience est de Dieu !

  • Que dieu nous aide a connaitre la vérité afin que le Président SANKARA gange des funérailles qu’il mérite.

  • Ne laisser pas les experts étrangers tout emporter. Faites des échantillons immatriculés et n’envoyer qu’un échantillon par corps. Et garder les autres échantillons en cas de contestation des premières analyses.

  • Vivement que des resultats crédibles puissent aboutir à ce fastidieu travail.

  • D’abord je tiens à préciser que c’est le 4 août 1983 et 1984. Cependant l’espoir y est. néanmoins , notre intérêt sur cette affaire est tellement si grand que notre insurrection a été volée . Et même la transition demande une prolongation, non , non et non. Vivement que justice soit rendu pour tous les crimes de sang et économie. vivement que la transition prend fin vite !

  • Comment peut-on infliger a son ami et frère un tel traitement ? Après l’avoir assassiné, l’enterrer à 45 cm. Seul un esprit maléfique est capable d’un tel traitement a son ami et frere. Pire,refuser qu’on ouvre sa tombe .!
    Les cdpistes n’ont pas encore pris conscience que leur mentor ,derriere son air angélique, se cache un esprit criminel,un assassin froid.

  • Que d’émotion, J’ai la chair de poule !
    Vivement que les autorités adhèrent à l’idée de rendre un hommage digne de son rang au Président Thomas SANKARA.
    Par ailleurs, j’espère qu’il y des psychologues dans l’équipe, pour accompagner et suivre les familles dans cet épreuve !

  • DU COURAGE LA VERITER EST LA BLAISO TU EST FINI INSALHAH TU A TRAHIE TON AMIE, TON FRERE CES TON TOUR TU VA PAYE CHER TOI AVEC TES DERRIER

  • Tot ou tard la verite finit par triompher. Justice pour notre Tom Sank le digne fils de l’Afrique.

  • Tois raisons fondamentales devraient justifier l’exhumation des restes du Président THOMAS SANKARA et ses compagnons :
    1- La celebration de funérailles nationales en leur mémoire
    2- Leur admission au panthéon avec construction d’un mausolée pour le président
    3- L’arrestation et le jugment de tous les commanditaires et complices de ce crime.
    Tous les dossiers de crime de sang depuis le décès du capitaine MOUMOUNI OUEDRAOGO jusqu’à BALA le pétrolier en pasant par la demoiselle de DASSASGHO et les martyrs de l’insurrection d’octobre devront être traités pour donner suite à une journée nationale de pardon et de réconciliation.
    Ainsi, la nouvelle republique pourra se consacrer exclusivement aux questions de développement économique du pays.

  • Tuez Sankara,des milliers de SANKARA naitront,dixit le PROPHÈTE THOMAS NOËL ISIDORE SANKARA.
    Le système néocolonial tremble quand le peuple devenu maitre de sa destinée veut rendre JUSTICE,dixit le PROPHÈTE THOMAS NOËL ISIDORE SANKARA.

    ça va se savoir.LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

  • Ce dossier a franchi un pas très important. Aujourd’hui, aucun gouvernement sorti des urnes des élections d’octobre 2015, ne pourra reculer ou tenter quoi que ce soit qui puisse nuire à la manifestation de la vérité.
    Toutefois, j’estime qu’il est important de prendre quelques mesures de sécurité et de sureté, au nombre desquelles, il y a :
    - une contre-expertise, pour confirmer ou infirmer les éléments de l’analyse qui sera faite par l’équipe d’experts. Cette contre expertise devra être faite dans un pays différent de celui où aura lieu l’analyse menée par les experts commis.
    - le renforcement de la sécurité du juge d’instruction (militaire) en charge du dossier. En effet, vu les enjeux (nationaux et internationaux du dossier), il faut éviter que ne soit portée atteinte à la sécurité du juge, ne serait-ce que dans une intention d’avertissement.
    - les prélèvements doivent être conservés sous scellés, dont les détenteurs des clé, au nombre de 3, s’ignorent mutuellement.
    Aly Teyéni MANA.

  • Je voudrais que l’armée transporte les 12 cerceuiles sur un rythme de la fanphare nationale au pas cadencé depuis le boulevard du général degaulle jusqu’à l’ancienne présidence où il à été abattu pour marquer un arrêt symbolique avant de continuer la procession pour s’arrêter devant les ruines de l’assemblée nationale d’où est parti la libération du peuple pour une grande cérémonie en son honneur . Et si la famille de Thomas consent à donner au peuple leur fils s’ils accepte donner au peuple les restes de ce président merveilleux , je propose que l’ont l’y enterre en ce lieu hautement symbolique et d’y érigé une statue très imposante à son effigie affin que tous vois, se souvienne , et comprennent que plus rien ne sera comme avant . Ainsi mes chers amis l’ombre de sankara poursuivra ses assassins jusqu’à la 7eme génération voir jusqu’à la fin des temps car l’histoire à été ré écrit par une génération . Cher dirigent faite ce là pour la postérité . Ce homme ne mérite pas d’être enterré à la sauvette de surcroît dans un dépotoir ; même si je sais que lui , tel qu’on le connais il aurait aimé être enterré avec le bas peuple ; mais je vous en prie ne laissons pas Thomas sankara faire ce choix cette fois ci , s’est à notre tour de l’aider à se reposer ; alors donnons lui une belle demeure car lui il à accepter mourir dans la pauvreté et la dignité ; chère frères et soeurs donnons lui une très belle demeure et que son âme repose en paix tout en continuant à hanté ses bouraux .
    Merci de votre compréhension .d’autres idées sont la bienvenue .

    Sougri de paris

  • Enfin le Peuple Burkinabé pourra faire son deuil , l’histoire de l’Afrique n’oubliera pas cet HOMME qui marque jusqu’a ce jour l’histoire de l’Afrique afin que ses fils et filles sachent ce pour quoi les uns et les autres ont perdu la vie , cependant cela devrait nous interpeller nous autre les citoyens Lambda a s’exprimer sur l’avenir de nos enfants sur l’avenir de notre Pays et a cet effet nous devons accepter de croire au futur et ce futur nous pouvons l’écrire nous meme en allant s’exprimer aux urnes pour le candidat en qui nous avons FOI j’espère juste que cet AVENEMENT fort d’émotions ne servirai pas des tiers pour effet politique car l’histoire de SANKARA de.....THOMAS SANKARA n’est pas l’histoire d’un parti POLITIQUE mais LHISTOIRE d’une NATION .....LE BURKINA FASO

  • Seulement à quelques centimètres, on a commencé à rencontrer les restes supposés de Thom SANK. Eh Dieu !! Et dire qu’il est et restera l’un des meilleurs chefs d’Etat d’Afrique. Ecrabouillé par par le groupe de Diendéré dont Marcel KAFANDO sous la houlette du monstre froid (serial killer) Blaise COMPAORE. Ca donne une image du régime de Blaise. Heureusement que Dieu aime le Burkina en y faisant naitre des millions de SANKARA qui ont chassé le dictateur. Que le TOUT PUISSANT protège la jeunesse de ce pays qui a désormais son destin en main.

  • Il n’est pas permis à n’importe qui d’assister à l’exhumation des restes d’un illustre homme de renommée internationale tel le camarade capitaine Thomas SANKARA. Même loin du cimetière de Dagnoen, la jeunesse, le peuple Burkinabè malgré son courage ressent les mêmes frissons de Me Bénéwendé SANKARA. Mais que pouvons nous dire de plus que notre camarade ? Je pense que RIEN. LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !
    COURAGE Me Bénéwendé, le PEUPLE FORT du Burkina n’oubliera jamais tous tes efforts !

  • Nul au monde ne pourra défier dieu le sage, le rassurant, l’apaisant, le patient. Dans un écrit que j’avais publié dans les colonnes de l’observateur paalga suite à la mort du très célèbre journaliste Norbert ZONGO (1998 ou 1999), j’avais dit a peu près ceci. "Évitons la corruption car c’est du miel amer. Tôt ou tard, on aura un mal de peau, pardon un mal de l’âme. Tout se dévoilera comme la découverte du carnet secret d’une fille de joie...".
    Cet écrit à travers lequel je voulais que l’ensemble des écrivains burkinabés se mobilise pour exiger la lumière sur le lâche assassinat du journaliste et de ses compagnons d’infortune me réconforte plus que jamais dans ma position. Les faiseurs de mal seront rattrapés et punis sur terre. Tous ceux qui ont soutenus le régime sanguinaire de Blaise COMPAORE dans les sales affaires payeront. Le peuple est debout, la justice s’est reveillée après 27ans de coma profond, les idéaux de Thomas SANKARA et de Norbert ZONGO se réaliseront, la peur est maintenant du coté des injustes. La patrie ou la mort, nous vaincrons !

  • L’injustice et l’impunité prennent leur chemin de l’exile en Côte d’Ivoire, le Burkina se dote d’une vraie justice dont personne ne pourra l’empêcher. Bénéwendé veille a ce que les enfants de Thomas Sankara et ses compagnons puissent s’incliner devant les vraies tombes de leurs pères. Que les criminels qui s’assument en disant qu’ils n’avaient pas le choix que de tuer le père de la révolution inachevée qui étaient Thomas Sankara, payent un jour leur crime. Vive l’alternance politique et économique du Burkina avec les jeunes qui prendront conscience de la vraie justice.

  • Tout se paye sur terre. Leçon de vie pour ceux qui ont encore un peu de dignité et personnalité. Qui l’aurait cru qu’après 27 ans cela serait possible ??? Mon CAPITAINE, Tu as vécu pour les pauvres quand bien même tu avais une et mille raison de te démarquer. Tu as donné ta vie pour une justice sociale pour tous : manger à sa faim, se soigner, se loger, avoir droit à l’éducation, tout simplement vivre !!!! Tu as accomplis ta mission, et le peuple du monde entier te revaudra !!! Que tu repose en paix mon cher PRESIDENT !!!!

  • Tu vas courir, courir, manigancer mais tu paye toujours sur cette terre même si c’est à 30 minute de ta mort tu va souffrir avant d’aller en enfer Mr COMPAORE. A ses partisans voilà qui est et qui était votre dieu. SANKARA vivra toujours même les petits fils des enfants qui naîtront parleront de l’homme mais toi à part un sanguinaire qui peut te rendre hommage.Si vous voyez un homme aujourd’hui après cette découverte faire les éloges de ce Mr s’est que tout comme lui, il n’est plus humain. Regardez aujourd’hui un Mr comme Pascal zaïda le déshonneur du peuple burkinabè je sais même pas de quelle ethnie il est mais je pari que ce Mr est habité par le diable.

  • Koro yamyélé a encore, pathétique. Quand vous allez bruler le seul pays, qu on a, j espere que vous savez ou aller. salif vous amenera surement dans ses valises

  • Je souscris totalement aux inquiétudes du korô yam. On prépare quelque chose contre la transition sinon comment comprendre que ceux qui ont tué hier pour régner réclament aujourd’hui l’inclusion en menaçant. On se connait tous au Burkina, ne prenez pas la tolérance et la patience du peuple burkinabé pour de la faiblesse, vous pourrez le regretter amèrement.
    Les médiocres ont tué notre cher Président par simple jalousie car Thomas était totalement au dessus du lot. Il a même accepté se laisser tuer que tuer ces incapables qui l’entouraient.
    Ils ont menti au peuple pendant 28 ans mais comme disait le Mahatma Gandhi "le mensonge repeté plusieurs fois ne deviendra jamais une vérité.

  • quelque soit la longueur de la nuit, le jour finira par se lever. je loue le courage de maitre Benewendé Sankara qui est resté lui même.je reprend le commentaire de l’internaute 04 :
    "Dieu, nous savons que c’est Toi qui a donné à Thomas SANKARA ce charisme, cette bonté pour qu’il le partage à toute l’Afrique et du monde entier.
    Toute chose se réalise quand les temps s’accomplissent.
    Voilà maintenant la punition des coupables.
    Merci Seigneur pour ta justice !
    L’impatience est du diable ce que la patience est de Dieu !"
    et enfin il faut arrêter ce délinquant et alcoolique de Zaida.
    a Djibril DIEU aura la patience de t’infliger une punition sans faille si tu continue de narguer les institutions et les autorités de la république.
    vaille que vaille on mettra hors d’état de nuire tout ceux qui pensent que l’insurrection est finie, meme ADO comprendra qu’il faut avoir des relations avec le pays que d’avoir des relations personnelles. qu’il s’occupe de ses oignons.
    A Laurent KOUDOU GBAGBO que je n’aimais pas, je commence à comprendre que tu es un vrai patriote. tu reviendras un jour en héros comme Nelson Mandela.
    que Dieu benisse le Burkina Faso

  • franchement,mes cheveux se sont dressés et je ressens l’injustice qui parcourait tout mon etre.Nous ressentons toujours l’armertume d’avoir raté l’occasion.Les presidents comme SANK,on en cherche mais les president comme le blaiso on en trouve partout.Suivez mon regard.

  • Il ne faudra pas oublier l’ex capitaine Omar Traore (Barou), lieutenant au moment des faits et qui a lu la proclamation du Front Populaire. Il a des choses à dire au peuple burkinabé.

  • Osez lutter savoir vaincre !!!!!!!vive la révolution, vivre révolutionnaire, mourir révolutionnaire, les armes à la main !!!la patrie ou la more nous vaincrons !

  • merci à l’internaut 28.Omar traoré est le suspect numero1 dans l’assassinat de Thomas Sankara, faites tout pour qu’il ne quitte pas le pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés