Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

mardi 26 mai 2015 à 20h12min

L’opération billetage autorisée par le gouvernement et prévue pour se dérouler sur la période du 25 mai au 17 juin 2015 répond à une exigence de rationalisation de la gestion budgétaire en générale et de maîtrise de la masse salariale en particulier. Ce besoin d’assainir la masse salariale et de rationaliser sa gestion dans un contexte d’austérité budgétaire est une exigence de bonne gestion de nos finances publiques.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

Faut-il le rappeler, le contexte de vie chère que traverse notre pays depuis 2008 à nos jours, entretenu par la flambée des prix des denrées de premières nécessités, a conduit l’Etat à entreprendre des actions allant dans le sens de la revalorisation du pouvoir d’achat des travailleurs. A titre illustratif on peut citer le relèvement du niveau des salaires sur la période 2009-2012, la valorisation des rétributions indemnitaires sur la période 2009-2014 au titre de laquelle, il a été procédé à une réforme du système indemnitaire de la fonction publique.

Si au plan social, ces mesures se sont révélées hautement salutaires et indispensables, il faut cependant souligner que leur financement ont quelque peu perturbé la maîtrise des indicateurs communautaires en matière de dépenses salariales où le ratio « masse salariale/recettes fiscales » qui devrait être de 35% au plus, semble s’être stabilisé à 46% sur la période 2007-2014.

La nécessité de ramener ce ratio à sa juste proportion commande qu’à côté des mesures tendant à accroître notre capacité de mobilisation des recettes fiscales, des dispositions soient prises pour faire « un inventaire » de la situation salariale des agents publics de l’Etat afin de s’assurer que personne ne perçoit indûment son salaire ou certains éléments dudit salaire.

L’objectif général de la présente opération billetage étant le contrôle des effectifs et surtout la vérification des éléments de rémunération, il s’agira spécifiquement de passer en revue la situation salariale de l’ensemble des agents publics de l’Etat et de procéder aux corrections qui s’imposent. Ces corrections peuvent donner lieu :
-  à la suspension de salaires d’agents en situation irrégulière ;
-  à la suspension ou à l’ajustement des rétributions indemnitaires et des allocations familiales ;
-  à l’émission d’ordres de recette individuels pour paiements indus de salaire.

Pour une gestion efficace et efficiente de l’opération billetage, il a été mis en place par arrêté n°2015-055/MEF/SG/DGB/DS du 20 mars 2015 des comités de travail repartis en comités de coordination, de pilotage et de supervision d’une part et d’autre part en comités opérationnels chargés notamment du contrôle et de la paie, mais aussi et surtout de la centralisation et de la mise à jour des situations salariales sur la base des informations recueillies.

Relativement aux opérations de contrôle et de paie, elles seront exécutées par cent quatorze (114) équipes de six (06) membres chacune, reparties dans les quarante-cinq (45) chefs-lieux de provinces à raison de cinquante (50) à Ouagadougou, dix (10) à Bobo, deux (02) dans les onze (11) autres chefs-lieux de région et un (01) dans les trente-deux (32) autres chefs-lieux de provinces. Pour mener à bien leur mission, les comités de contrôle et de paie ont été formés sur le rôle et les tâches qui leur sont dévolus, sur la période du 11 au 16 mai 2015 dans les différents chefs-lieux de province.

Concernant les comités de centralisation et de mise à jour, ils sont chargés de l’exploitation des documents collectés par les comités de contrôle et de paie dans le sens de corriger les irrégularités potentielles. Pour optimiser ce travail de mise à jour qui demeure un acte majeur dans la conduite d’une opération billetage, il a été conçu et mis en exploitation un menu spécial « opération billetage » qui devrait permettre d’assainir la base de données et corriger es écarts irréguliers. Avant le début de leurs travaux prévus pour démarrer le 10 juin 2015, une formation sur l’exploitation de ce logiciel sera effectuée à l’attention des membres desdits comités.

Ministère de l’Economie et des finances

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 mai 2015 à 21:17, par Ouali Yentema
    En réponse à : Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

    bracage sur l’axe fada-kantchari.des passages depouilles de leur bien a quelques 3km a l entree de matiakoali.pourtant on nous a promis de securiser les agents de la fonction publique afin de recevoir leur salaire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2015 à 07:42, par Youth
    En réponse à : Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

    Mon cher j’ai attiré l’attention de la sécurité au début de l’opération billetage, des hommes en tenue sont venus se positionner seulement devant la porte de billeteur et laisser les agents fonctionnaires à la merci des bandits. C’est l’argent du trésor et non les personnes qu’ils sont venus sécuriser. De retour du billettage j’ai vu à l’entrée de Ouagadougou au carrefour ENEP de Loumbila des hommes de tenue assis entrain de jouer aux cartes sous les arbres le lundi au environ de 13h. Prend ton argent reverse sur un compte mobile et rentre.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2015 à 08:46, par moustico
    En réponse à : Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

    Comment voulez vous qu un fonctionnaire qui a touché sa paie le 20 avril puisse tenir avec jusqu’au 1 juin. Svp le programme de l’opération billetage est suicidaire. Pourquoi n’avoir pas programmé l’opération du 15 au 25 mai ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2015 à 08:54, par rendak
    En réponse à : Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

    il y a eu deux braquages hier à manga

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2015 à 09:06
    En réponse à : Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

    Il faut plutôt titrer : Opération billetage de mai 2015 : la preuve d’une incompétence ou carence managériale de l’administration publique.
    Avez-vous penser au gaspillage de ressources financières après tant de réformes. On est incompétent corrompu, c’est pourquoi, on a du mal à débarrasser l’administration des fonctionnaires fictifs ou des agents qui n’ont pas droit à un salaire ou des indemnités.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2015 à 09:13, par attaraxie shakkuyamuni
    En réponse à : Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

    objectif non realiste et truffe de nombreuses et deverses contradictions developpes par mef pour juste permettre encore a la transition de divertir toujours pour s’enfler les poches comme les predecesseurs.seulement le pauvre fonctionnaire juste apres ce sacrifice trainera encore pour correction.ayez un jour pitie du pauvre travailleur.que chacun face correctement son travail en amont et que les contrevenants soient sanctionnes a la hauteur du forfait pour decourager toute tentative. ou sont alors les corps de controle ?quel est le cout de ces operations supporte par le contribuable ? cordialement pour vous aider a pecher moins et a vous ameliorer !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2015 à 09:56
    En réponse à : Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

    Bonne opération de com ! Mais ! Mais ! Dites nous la vérité ! Parce qu’après l’enrôlement biométrique, cette opération s’explique t-elle notamment avec les moyens mobilisés pour sa mise en oeuvre ? N’est-ce pas une simple stratégie d’échelonnement du paiement des salaires sur une longue période pour s’adapter au rythme des recettes ? Si c’est le cas, combien de temps tiendrons nous ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2015 à 13:04, par Au sécours
    En réponse à : Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

    Après l’opération billetage, la bonne gouvernance exige aussi qu’on regarde au niveau du matériel roulant de l’état. L’utilisation devient de plus en plus abusive au niveau des véhicules.
    Tenez, un responsable d’une structure de santé dans le centre ouest du Burkina faso a déjà fait un accident avec un véhicule de l’Etat et l’a fait repérer a cout de millions par sa structure sans que son pca et de son ministre de tutelle ne dise mot. C’est la mal gouvernance économique et pour ces genres de cas avérés, normalement des investigations devront être faites et des sanctions prises ne serait que pour des raisons pédagogiques, malheureusement mil-fois on ferme les yeux, on se protège et l’Etat paie, le contribuable paie. OH MON DIEU A QUANT LE BOUT DU TUNEL ON CONTINUE AINSI ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2015 à 18:50, par LA LUMIERE
    En réponse à : Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

    OPERATION BILLETAGE EST UNE BONNE CHOSE. ELLE PERMET DE DÉCELER DES ERREURS DE CERTAINS RESPONSABLES. COMME AU SAHEL,PLUS PRÉCISÉMENT A L’ ACTION SOCIALE OU LE DR COUVRE CERTAINS AGENTS QUI TRAVAILLENT DANS DES PROJETS ET PERÇOIVENT LEUR SALAIRE DANS LES PROJETS ET AUSSI DANS LE BUDGET DE L’ETAT.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2015 à 20:16, par L’enfant noir
    En réponse à : Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

    Bonne initiative au regard des objectifs visés, ce pendant voudrais-je rappeler, si non demander au gouvernement Zida sur la nécessité de sécuriser la zone Sud-Est du Burkina qui reste toujours a mon avis a la merci des bandits. Enfin une question au ministère en charge de cette opération : Que faire pour un agent qui ne pourrait pas respecté le délai évidemment pour telle ou telle raison ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés