Présidentielle 2015 : « « Personne n’a le droit d’exclure des Burkinabè d’une compétition électorale » réaffirme Djibrill Bassolé

mardi 26 mai 2015 à 00h19min

C’est la première sortie politique de Yipènè Djibrill Bassolé sous la houlette de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA). Les 23 et 24 mai, ce sont les provinces du Yagha et de l’Oudalan dans la région du sahel qui ont vu séjourner les responsables du parti et leur futur candidat à travers des meetings. Présentation et installation des structures déconcentrées du parti ont été les axes majeurs de la tournée.

Présidentielle 2015 : « « Personne n’a le droit d’exclure des Burkinabè d’une compétition électorale » réaffirme Djibrill Bassolé

C’est dans la soirée de vendredi que le futur candidat de la NAFA, Yipènè Djibril Bassolé est arrivé dans la ville de Dori, capitale de la région du Sahel où il y a eu une série de rencontres avec des personnes ressources. Cap est mis le samedi 23 mai, sur Sebba, chef-lieu de la province du Yagha pour le tout premier meeting du parti avec son ‘’candidat’’ à la présidentielle avant Korizena dans la province de l’Oudalan le lendemain, dimanche, 24 mai.

Au premier comme au second lieu, l’objectif visé est le même : présenter, d’ores et déjà, le futur candidat, Yipènè Djibril Bassolé à l’ensemble des partis politiques qui souhaitent soutenir sa candidature et partager des sujets de préoccupations avec les populations concernées, celles de la région de façon générale.

Et pour cette première sortie inaugurale, ce fut un succès, au regard de la mobilisation enregistrée à chacune des étapes. « Djibril Bassolé, la solution », « Djibril Bassolé, l’homme de la situation » ou encore « Djibril Bassolé, l’espoir de la jeunesse burkinabè » sont quelques-uns des slogans et messages qu’on pouvait entendre et lire.
« Honneur, loyauté, dignité, rigueur, détermination, courage, patriotisme », ont, également, été entre autres valeurs que militants et sympathisants de la NAFA et autres ‘’admirateurs’’ du général de gendarmerie ont, à chaque étape, reconnues à leur futur candidat à la course pour Kosyam.

Pour les jeunes du Yagha, via leur porte-parole, Issouf Ly, l’histoire récente du Burkina requiert de faire un choix conséquent de l’homme qui doit diriger le Burkina et ce choix n’est autre que Djibril Bassolé. Tout comme à Sebba, c’est le même enthousiasme qui s’est constaté à Korizena où les responsables locaux du parti (qui venaient d’être installés) ont annoncé prendre désormais d’assaut villages et hameaux pour « annoncer la bonne nouvelle » de la candidature de « l’homme idéal » qui, affirment-ils, sera à Kosyam à l’issue des élections d’octobre prochaine. Pour se donner les moyens de leur ambition, des motos, grosses cylindrées ont été remises à chacun des responsables (sous-sections et section) pour parcourir les localités.

Le sens d’un engagement pour la présidence !

M. Bassolé a confié être heureux de constater que la NAFA s’organise et occupe le terrain pour porter sa candidature. Invitant les responsables du parti, à se départir de tout ce qui peut favoriser et entretenir un tempérament politique conflictuel. « Ce n’est pas de cela dont les Burkinabè ont besoin. Je souhaite rassembler tout le monde et que la NAFA soit cette nouvelle façon de voir la politique. On a besoin de rassemblement non seulement pour gagner mais également pour gouverner », a campé Djibril Bassolé. C’est pourquoi, a-t-il exhorté les responsables du parti : « Soyez le parti de référence, de la paix, du dialogue et de l’ouverture envers tous. Faites de la politique, un moyen de servir et non pas un moyen de se servir. Servez les populations, servez votre pays. Ayez pour ambition d’améliorer les conditions de vie des populations. Ayez pour ambition de faire grandir votre pays. Ne vous servez pas des populations, ne vous servez pas de votre pays pour d’autres types d’ambitions. (…). A l’ensemble des militants du parti, montrez-vous meilleurs exemples dans votre comportement politique, tendez toujours la main, faites toujours preuve d’ouverture et de dialogue. Faites exactement comme celui que vous présentez comme votre candidat a toujours fait : la force de la persuasion, l’élégance et la courtoisie dans le propos ».

A en croire l’ancien ministre des affaires étrangères, le premier pas de la tournée générale par le sahel n’est pas un fait du hasard. Le Yagha fait, note-t-il, partie du sahel, le sahel fait partie du Sahel de l’Afrique. « Et en tant qu’envoyé spécial de l’organisation de la Conférence islamique (OCI), le secrétaire général de l’organisation m’a demandé un plan, une stratégie de développement du Sahel. Ma stratégie n’aura de sens que si le sahel de mon pays d’origine connaît la paix, la stabilité et le développement », a dévoilé M. Bassolé, déplorant que le Burkina ait connu son premier acte terroriste (le 4 avril 2015, ndlr) et qu’il faut s’employer à faire en sorte que cela n’arrive plus jamais.

Il affirme avoir à cœur le développement du Yagha et du Sahel de façon générale. Il faut donc au Burkina aller, dit-il, vers un programme de développement harmonieux et équitable parce que le sahel est une région frontalière à des pays qui connaissent des difficultés liées au fait que les régions un peu éloignées souffrent de mal-gouvernance, de la non-présence de services sociaux de base, laissant des jeunes sans perspective, donc en proie à des fléaux. Pour lui, le nord du Burkina doit échapper à cette insécurité. D’où la nécessité, souligne-t-il, de tout mettre en œuvre pour que le développement, le progrès social et économique mettent à l’abri de ces maux que, malheureusement, les pays voisins ont connus. « Je m’investirai du mieux de ma possibilité, comme je l’ai toujours fait, en tant que représentant du médiateur de la CEDEAO, en tant que représentant du secrétaire général de l’OCI, pour que la paix revienne au nord-Mali », a-t-il confié, mettant en exergue, son origine africaine et son esprit panafricaniste.

Au chapelet de doléances…, Djibrill Bassolé coupe court

Celui-là même que les militants et sympathisants présentent comme la « solution », l’ « homme de la situation », le général de Gendarmerie, Djibrill Bassolé, dit ne pas attendre qu’on lui fasse une liste de doléances pour se rendre compte des besoins des populations de la province du Yagha, de l’Oudalan et le sahel en général. Pour lui, ce serait une injure de demander aux populations, ce qu’il leur faut. Ce fut la même assurance également à Korizena où le principal souci soulevé a été la question de l’accès à l’eau. « Je sais ce qu’il vous faut. Depuis des années, je m’occupe du Sahel. Je me suis occupé de la sécurité du Sahel, de la diplomatie et de la résolution des conflits au sahel. J’étudie à longueur de journée, les problèmes ; je sais ce qu’il vous faut. Je n’attendrai pas d’être élu Président du Faso pour faire ce que je dois faire pour vous les populations du sahel. Mais, évidemment, le poste de Président du Faso me donnera sans nul doute, les moyens de régler vos problèmes. Le premier meeting se tenant ici à Sebba, la première route goudronnée de mon mandat sera la route Dori-Sebba. Et si je vous le dis, c’est parce que j’ai déjà commencé les négociations, les financements sont presqu’acquis », a annoncé M. Bassolé.

Il a également relevé le besoin en eau, électricité, en emplois et formation des jeunes, etc. A l’en croire, tout cela est à portée de main. Il a aussi profité de l’occasion pour ‘’déplorer’’ les délestages auxquels est soumis le Burkina. Les délestages, explique-t-il, sont en passe de tuer et de déchirer complètement le tissu de notre économie. Tous les petits travailleurs, soudeurs, restaurateurs, tous ceux qui ont besoin d’électricité pour mener leurs activités sont handicapées et plongés dans le désarroi. D’où son invite à mettre au goût du jour le traité d’amitié et de coopération qui dispose de trois grandes décisions parmi lesquelles, l’approvisionnement du Burkina en énergie (énergie électrique et carburant). « Ayons l’humilité et le courage de le faire. En tout cas, je m’engage à le faire. Une insurrection comme celle que nous avons connue doit nous préparer à travailler à éviter des insurrections. Evitons de créer les conditions sociales, économiques et politiques qui peuvent amener d’autres insurrections », a-t-il lancé.

« Je serai candidat »

Par un regard rétrospectif sur le code électoral, au sujet duquel il s’est prononcé de l’étranger, Djibrill Bassolé dit réitérer son hostilité à toutes les formes d’exclusion. Demandant à ‘’tout homme’’ de combattre toute mesure qui exclut, même celle qui ne vise que votre adversaire. « J’étais à Djeddah lorsque la décision a été prise d’exclure des personnalités de la compétition politique. Mes dernières interventions ont été faites à partir de l’Arabie Saoudite où j’y étais dans le cadre de mes missions OCI. Mais, comme je pense que ce que j’ai dit là-bas n’a pas pu être bien compris ; il y en a qui ont dit oui, c’est facile pour lui, il va rester à l’extérieur pour parler. Je viens, ici, au Burkina Faso, je suis chez moi, et sur cette terre du Burkina Faso, je dis encore, haut, fort et clair que personne n’a le droit d’exclure des Burkinabè d’une compétition électorale ; personne n’a le droit de le faire. Au cas où certains ne l’auraient pas compris, je le répète : personne n’a le droit de retirer ce droit fondamental précieux, à des Burkinabè. Qu’il n’y ait aucune ambigüité là-dessus », a soutenu l’ancien ministre de la sécurité, Djibrill Bassolé.

Il a rappelé qu’en mai 2011, il disait « haut », « fort » et « clair » que le projet de révision de l’article 37 n’était pas opportun, compte-tenu du contexte. « Alors encore, je dis la même chose : les lois d’exclusion ne sont pas une bonne chose pour le Burkina Faso. Les mêmes, et vous les connaissez, qui ont induit Blaise Compaoré en erreur, en lui disant à l’époque que la limitation des mandats n’était pas une bonne chose, en lui disant que l’article 37 était anti-démocratique ; ils l’ont induit en erreur et ils ont fui le laisser au milieu du ‘’gué’’. Les mêmes aujourd’hui vont induire les dirigeants de la transition en erreur ; ils vont les induire en erreur et ils vont partir les laisser », a-t-il évoqué, invitant de n’exclure personne du débat politique. L’exclusion n’a que des inconvénients. Par contre, l’inclusion a des vertus.

« Peu importe celui qui remportera les élections, l’inclusion permettra à l’élite burkinabè et à la classe politique burkinabè de sonner le glas et de montrer la voie de la réconciliation et de la cohésion nationale », a appuyé M. Bassolé, ajoutant que l’histoire retienne qu’il n’a jamais été pour les mesures d’exclusion et qu’il continuera de le dire haut et fort. « Je continuerai à donner aux organes de la transition les conseils et recommandations utiles pour que la cohésion soit renforcée et que la mission de cette transition réussie pour le plus grand intérêt des Burkinabè ». Selon lui, au-delà de ce qui peut diviser politiquement, il y a pour tous, un devoir de donner à l’extérieur, une belle image du pays, une « image de démocratie », une « image de pays stable », « mûre », « capable » de gérer des crises, de quelque nature qu’elles soient.

Cette sortie a également été saisie par lui pour réaffirmer son intention de candidature à la présidentielle à venir. Invitant les siens à partager dans ce sens avec lui, les mêmes valeurs, le même langage et à dire aux Burkinabè, ce qu’ils souhaitent pour eux.

Cependant, et à l’en croire, qu’il soit candidat ou pas, M. Bassolé s’engagera et se battra pour son pays. Il annonce dans cet élan, sa Fondation qui va se charger de financer les petites activités sous la forme de microcrédits, surtout celles des femmes et des jeunes. « Le dossier est presque bouclé. Que je sois candidat ou pas, je le ferai pour mon pays, je le ferai pour le sahel », a certifié Djibril Bassolé.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Messages

  • BLA BLA BLA.
    Ne touche pas à mon nouveau code électoral. Dieu la verrouiller pour cette transition. Celui qui cherche à le toucher, cherche à toucher le Dieu Tout-Puissant.

  • créé une ONG pour les aider, c’est mieux
    merci

  • Mr Bassolé,

    Le peuple Burkinabè a perdu sa confiance en vous tout comme vos autres camarades du CDP.Donc le nouveau code électoral vous exclut "pian" des élections présidentielles d’octobre 2015.Et alors ?Qu’allez vous faire ?

  • - Ben...DJIBRIL, on verra ! Comme c’est la force, on verra ! Tu ne seras pas élu ici !!! Et puis la loi a le droit de t’exclure pour ta complicité avec Blaise COMPAORÉ !!

    Par Kôrô

  • On a bien compris général. Vous avez les moyens (financement arabe ) et on venir vous aider à les bouffer. Merci d’avance général. Ne parlez plus trop fort sinon on sera trop nombreux pour le gâteau. On est là pour vous aider à manger vos sous.

  • Si le Burkina s’est doter d’un vrais conseil constitutionnel qui protège nos lois et le peuple, la candidature de Djibril Bassolé doit être refuser par ce conseil pour avoir été parmi les plus influant de l’entourage de Blaise Compaoré a soutenir le projet du tripatouillage de l’article 37 dont sa lettre et son esprit interdisent tout président prédateur de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs. Le désaveu populaire et la modification du code électorale le confirme. Accepter la candidature de celui qui a fermé ses yeux aux dossiers des crimes de Norbert Zongo et de David Ouédraogo en tant que le responsable de la gendarmerie de l’époque, c’est accepter que Blaise Compaoré et son frère François reviennent au pouvoir.

  • Mr Djibril Bassolé en tant que officier supérieur de gendarmerie n’ignore pas la quintessence d’une loi ,il sait bien qu’une fois la loi adoptée et promulguée nul n’est censé l’ignorer , alors si le général malgré tout veut aller à l’encontre de cette loi ,qu’il aille alors !
    Nous sommes à la proche des semailles , et le paysan après avoir préparer son champ , procède maintenant au trie des semences ,c’est la même chose pour notre insurrection , pensez vous qu’on ne doit pas exclure ceux là qui ont fait trop de mal au peuple en voulant le traiter comme un parc de moutons ? non , c’en est trop ! patientez vous tous pour cinq ans .

  • Tout comme personne n’avait le droit de vouloir modifier notre constitution en son article 37 pour demeurer au pouvoir ? Des hommes ont accompagné cette funeste idée et voilà que le peuple s’est rétracté ? Maintenant que le peuple impose sa dictature en écartant les prétentieux tripatouilleurs, on verra si y a des individus qui seront au dessus de sa dictature ? Comme BASSOLET est au dessus et hors la loi, il peut déposer sa candidature, ça permettra aux tube digestifs qui l’acclament de pouvoir le bouffer avant que la CC n’éjecte son dossier ? Bonne chose pour ses admirateurs, mais il est loin de KOSYAM ?

  • Monsieur BASSOLE soyez rassuré nous allons vous accompagné jusqu’à la victoire finale. Depuis que je suis né je n’ai jamais fais la politique mais cette fois je vais m’engager pour vous soutenir. Un conseil ,ne prenez pas en compte les analyses de certains ( environ 89%) forumistes car le MPP leur a fournis des moyens informatiques nécessaires pour dire des inepties partout.
    Le Burkina appartient à tout le monde même ceux qui ont brûlé les biens des honnêtes citoyens le 30 octobre.

    Je vous rencontrerai bientôt pour vous proposer mes services pour un Burkina prospère

  • Mr Bassolé, la transition n’a pas besoin de vos conseils(un et un seul) ou vos recommandations car dans la transition il y a de grands intellectuels très sages pétris d’expériences. Mr Bassolé vous ne vous maitrisez plus parce que vous avez la folie du pouvoir comme votre mentor Blaise l’indispensable vous serez très déçu tout de suite. Vous voulez défier le BRAVE PEUPLE(l’autorité de l’État) allez-y. C’est l’entêtement qui a conduit Blaise (abonné des grandes chaines comme RFI, BBC, France 24 pour parler mal au BRAVE PEUPLE pour se faire remarquer) à fuir dans sa belle famille en plein midi chassé par ses petits fils (braves jeunes moins de 30 ans). Mr Bassolé c’est aux élections ivoiriennes d’Octobre 2015 vous serez candidat pas au BURKINA

    Alassane Ouattara vous flatte énormément. Il est mal placé pour donner des leçons de morale au BRAVE PEUPLE car c’est un ancien chef de guerre mal converti en démocrate. Votre titre de général sans troupe par complaisance de Blaise (militaire en disponibilité) n’a pas peur. Vous êtes un grand profiteur de lutte (insurrection).

    Le nouveau code électoral est la traduction littéraire de la volonté du Brave peuple. Pour honorer les MARTYRS du 30 et 31 Octobre 2014, ce code sera appliqué dans toute sa rigueur sans la moindre concession faite à ceux qui ont aveuglément soutenu Blaise dans sa folie du pouvoir à vie. Comme a su bien le dire Président KAFANDO aux ambassadeurs le 22 mai 2015 le peuple a été très tolérant avec le lobby des falsificateurs de l’A37(les pèlerins de la révision).

    Mr Bassolé Vous êtes là ,nous sommes là l’Histoire nous dira qui a raison.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

    .

  • Il nya pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ; personne n’a exclut quelqu’un d’une compétition ; sauf à vouloir nier l’insurrection et les organes de la transition, M BASSOLE doit comprendre que même si la loi est dure elle doit être appliquée ; du reste c’est ce qu’il faisait lorsqu’il était le tout puissant ministre de la sécurité. Que M BASSOLE, Général de son état veuille se mettre en dehors de la loi parce qu’elle doit lui être appliquée cela est très grave. Quand on n’a pas eu le courage de s’assumer et se mettre du côté de son peuple en lutte, on doit avoir la décence de pas être un fauteur de trouble après la victoire du peuple.
    Les juristes ont trouvé la belle formule" nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes"

  • DJIBRIL SERA CANDIDAT PIAN PIAN. ET IL REMPORTERA LES ELECTIONS D’OCTOBRE.

  • Mon general soyez objectif avec vous meme. Vous Avez fais un mauvais choix et il faut le reconnaitre et l accepter. Si vous aimez le pays soyez juste car l entetement n est pas bien.

  • Il a rappelé qu’en mai 2011, il disait « haut », « fort » et « clair » que le projet de révision de l’article 37 n’était pas opportun, compte-tenu du contexte. « Alors encore, je dis la même chose : les lois d’exclusion ne sont pas une bonne chose pour le Burkina Faso.
    nous étions tous au courant de ça M Basolé, et sache que nous sahéliens nous sommes tous avec vous. Vous ete le seule qui connait les tristes réalités de cette partie laissée à son sort.
    et portant c’est ici que eux (les mange-mil) viennent nous filmés ou photographier et par la suite se servir des ces clichés pour crier au secours et une foi les fonds acquis ils disent que cette parties (sahel) n’est pas à 100% sur le territoire burkinabé !
    qu’il pleut ou neige vous serez candidat.et nous vaincrons !!!

  • Mr Bassolé, la transition n’a pas besoin de vos conseils(un et un seul) ou vos recommandations car dans la transition il y a de grands intellectuels très sages pétris d’expériences. Mr Bassolé vous ne vous maitrisez plus parce que vous avez la folie du pouvoir comme votre mentor Blaise l’indispensable vous serez très déçu tout de suite. Vous voulez défier le BRAVE PEUPLE(l’autorité de l’État) allez-y. C’est l’entêtement qui a conduit Blaise (abonné des grandes chaines comme RFI, BBC, France 24 pour parler mal au BRAVE PEUPLE pour se faire remarquer) à fuir dans sa belle famille en plein midi chassé par ses petits fils (braves jeunes moins de 30 ans). Mr Bassolé c’est aux élections ivoiriennes d’Octobre 2015 vous serez candidat pas au BURKINA

    Alassane Ouattara vous flatte énormément. Il est mal placé pour donner des leçons de morale au BRAVE PEUPLE car c’est un ancien chef de guerre mal converti en démocrate. Votre titre de général sans troupe par complaisance de Blaise (militaire en disponibilité) n’a pas peur. Vous êtes un grand profiteur de lutte (insurrection).

    Le nouveau code électoral est la traduction littéraire de la volonté du Brave peuple. Pour honorer les MARTYRS du 30 et 31 Octobre 2014, ce code sera appliqué dans toute sa rigueur sans la moindre concession faite à ceux qui ont aveuglément soutenu Blaise dans sa folie du pouvoir à vie. Comme a su bien le dire Président KAFANDO aux ambassadeurs le 22 mai 2015 le peuple a été très tolérant avec le lobby des falsificateurs de l’A37(les pèlerins de la révision).

    Mr Bassolé Vous êtes là ,nous sommes là l’Histoire nous dira qui a raison.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA

  • Ben...DJIBRIL, on verra ! Comme c’est la force, on verra ! Tu ne seras pas élu ici !!! Et puis la loi a le droit de t’exclure pour ta complicité avec Blaise COMPAORÉ. Comme tu as eu de l’argent au DARFOUR et en Arabie Saoudite et tu ne sais pas comment les dépenser on va t’aider.
    On a bien compris général. Vous avez les moyens (financement arabe ) et on venir vous aider à les bouffer. Merci d’avance général. Ne parlez plus trop fort sinon on sera trop nombreux pour le gâteau. On est là pour vous aider à manger vos sous.
    Enfin Monsieur Bassole, nous ne savions pas que vous recevez des consignes pour le developpement du sahel de la part du Secrétaire Général de l’OCI et vous utilisez ces consignes de développement au profit de votre champagne politique. C’est vous meme qui le dites, je cite :« Et en tant qu’envoyé spécial de l’organisation de la Conférence islamique (OCI), le secrétaire général de l’organisation m’a demandé un plan, une stratégie de développement du Sahel. Ma stratégie n’aura de sens que si le sahel de mon pays d’origine connaît la paix, la stabilité et le développement ». Avec de tels candidats qui manqué meme de la vision diplomatique des organisations de cooperation qui vous instruis la reserve en la matière. Le dire ainsi les Autorités du Burkina Faso peuvent et doivent saisir les Instances de l’OCI pour manifester la disapprobation du Burkina Faso quand à l’ingérence extérieure dans ses affaires internes et lui demander le rappel au Pays de son fils qui représente ladite organization. Vous avez quand meme passé plusieurs années à la tête de la diplomatie burkinabé et vous savez bien que ces genres d’immixtion/fiction que vous faites est intolerable et peut etre meme interprêté comme une faute professionnelle lourde qui vaudrait de vous relever de votre function à l’OCI. Vraiment c’est dommage pour vous de faire des sorties de ce genre en politique. Votre credit public s’en trouve très écorché avec ces mauvaises sorties don’t la première à partie de l’Arabie Saoudite qui n’est pas du gout des citoyens burkinabé et de celle que vous venez de dévoiler à l’intérieur du pays qui est inopportune, malveillante et déplacée pour un homme politique de votre trempe. Donc vous ne travaillez pas avec l’OCI dans le cadre de ses missions mais dans le cadre de son plan secret de destabilistaion de la politique intérieure des Etats membres don’t le Burkina Faso.

  • On n’a jamais exclus un burkinabè intègre de la compétition électorale. Donc celui qui se sent exclu doit chercher à savoir pourquoi il est exclu. Arrêtons les tapages et accompagnons notre pays vers des élections transparentes et une sortie honorable

  • djibril bassolet mais ou etais tu quand blaise et compagnie voulait exclure le peuple ???
    tu as comploté avec lui et bien tu seras exclus !!!

  • L’homme de la situation,nous te soutenons pour kossyam mon général, j’ai une vingtaine d’ annéé je n’ai jamais voté mais je me suis enrôle en 2015 pour voter mon candidat

  • Monsieur Bassole, vous faites simplement du " conflit d’intérêts" dans le cadre de votre mission actuelle à l’OCI. Si l’OCI est une structure régionale et international viable, vous devez répondre devant des ses instances notamment son Conseil de Discipline pour "utilisation et usurpation de titre aux fins d’intérêts personnels" !!!! Nous jeunesse vaillante du Burkina Faso, nous attendons donc la reaction conséquente de l’OCI en rapport avec vos propos sur cette organisation lors d’une champagne électorale interne.

  • Djibril Bassolet à Kossyam égal retour de Blaise et François Compaoré au Burkina pour se venger du peuple burkinabé. Monsieur le Général, on va manger votre argent lors des meetings, mais on te votera pas. De toute manière, ta candidature ne passera pas. Il ne faut pas te leurrer.

  • Mon Général assume les conséquence de vos actes. Une loi est une loi même si c’est dire. même dans le volet commercial(pour les importations) des Burkinabè étaient et sont exclus du fait qui soient pauvres. Et en quelque mois de service à l’OCI des financements sont déjà acquis pour sortir le sahel de la misère, on attend les promesses pour les autres zone du pays. Aaaaah la politique .

  • Les délestages, explique-t-il, sont en passe de tuer et de déchirer complètement le tissu de notre économie dixit Djibril BASSOLE.
    Tchiéééé ! On est dedans depuis que tu es ministre de la sécurité puis aux affaires étrangères de TERTUS (4 ou 5 ans) et après de TIAO (3 ou 4 ans). Qu’as tu fait durant toutes ces périodes ou ça nous chauffait. En médiation au TOGO, en COTE D’IVOIRE, en IRAK, au YEMEN, en ARABIE SAOUDITE, en FRANCE, AUX USA ; à KOSSYAM et ou encore.......
    Ambassadeur de l’OCI, de patati et vous n’avez pu réaliser ce que feu ARBA DIALLO a fait dans le sahel. Garde à vous mon général et bonne chance sans démagogie

  • NIMPORTE QUOI

  • Si le ridicule pouvait tuer ,DJIBRILserait déjà pourrit six pieds sous terre .
    Si tu as déjà boucler tes financement pour les bitumages des routes sans être président (que tu ne sera pas) ,alors tu peux aussi lancer les travaux sans attendre d’être président ,les SAHÉLIENS reconnaitront tes efforts et peut-être te voterons -ils dans l’avenir ?

  • Moi je te jure que je vais t’interdire d’être candidat. Même si ma fonction future va se résumer à te rendre la vie impossible à Ouaga je le ferrai. Et depuis le début de ton arrogance envers le peuple nous avons convenu de te rendre la monnaie de ta pièce. Va même jusqu’à FALANGOUTOU nous défier c’est ici à Ouaga que ça va se jouer. Et en parlant de mobilisation c’est tout ce que DICKO a pu mobiliser pour toi dans son fief ? Quelle honte ! Et dans ça on prétend être sûre d’occuper les locaux de kossyam. Ce Mr ne méritait même pas de porter l’uniforme de l’armée burkinabè.

  • Je me demande pourquoi certains s’excitent autour de la question de l’opportunité de candidature de D.B. pour cette présidentielle. Il est burkinabè, jouissant de ses droits civique et politique, comme le stipule la loi fondamentale, il peut être éligible ; cependant comme dans tout processus électoral il y a les dispositions d’éligibilité et celle d’inéligibilité, la question est réglée. Il appartient donc à la structure légale chargée d’apprécier au temps opportun la validité des candidatures, de se prononcer si M. le Farceur, le blaiso bis pourra se présenter, il est inutile de laisser couler autant d’encres et de salives sur ce sujet. J invite en conséquence, toute personne de bonne moralité, de dire à ce monsieur qu’il n’est la solution de rien. C’est trop facile de se qualifier JUDAS après les évènements des 30 et 31 octobre 2014. Au meeting de REO avant l’insurrection vous étiez derrière votre femme en criant haut et fort et claire pour reprendre vos termes OUI AU REFERENDUM, OUI A LA MODIFICATION DE L’ARTICLE 37, les images de la RTB en sont illustratives. NOUS vous exhortons à investir dans la micro-finance comme vous aviez des appuis conséquents de la part des pétroliers cela sera œuvre utile pour les populations que vous avez piller pendant 27 ans. enfin, les affaires de crimes de sang vous ont souillé profondément, vous ne pouvez vous en sortir.

  • Même si tu n’aime le lièvre il faut reconnaitre qu’il cour bien.BASSOLET est celui la meme qui peut sortir le paye du desastre.vraiment un candidat hors gabari.bon vent a lui t surtout bcp d courage le future president du burkina.

  • Hier" peuple burkinabè je suis à vos coté même s’il faut être judas pour éviter un bain de sang je le ferrai à nouveau"(foutaise et clandestinement il va à YAMOUSSOUKRO). Aujourd’hui le discours est" si ceux qui ont été victorieux de l’insurrection(il n’est plus avec le peuple) veulent continuer sans élection on verra" ce sont les propos d’un homme qui se dit de bonne moralité et qui aime son peuple. Toi tu peux tromper qui encore ?

  • Ce monsieur la vit sur une autre planete. Il n’a rien compris ni appris en politique. Il a interet a bouffer ses sous accumules et il vivra tranquille car il ne sait pas ou il veut mettre les pieds. A bon entendeur salut ! Blaise ta fait general pr te faire comprendre de ne pas mettre tes pieds dans la politique. Il ta ecarte et en meme temps ta sauve et jusque la cela ne semble pas clair a ton niveau. Continue.... a aller droit au mur. La roublardise est terminee monsieur Bassole

  • « Quand on a été complice & collaborateur, d’un Tyran, Parjure, dictateur ,tueur froid de ses concitoyens durant 27ans ,on doit avoir la décence morale et intellectuel de se retirer et se taire »
    Vous avez joué vous avez perdu c’est la règle du jeu ! La vie continue si toute fois vous n’etez pas rattraper par votre passé et vos squelettes dans votre placard.

  • Tout simplement félicitations au général. Propos bien mesurer et réfléchi. Je vote pour toi a 100/100. Tu le seul candidat crédible.

  • A quel titre Djibril fait-il des négociations au nom du Burkina ?
    C’est sûr qu’il n’y aura pas d’actes terroriste si d’aventure tu parvenais au pouvoir, puisque tu es un complice de ces terroristes.
    Ne crois surtout pas que tu pourras manipuler l’intelligence des Burkinabè en injectant ces milliards que tu as volés au pays au fil du temps.
    Les problèmes de délestage et la situation actuelle du sahel existent depuis quand vous étiez au pouvoir,où étais tu et maintenant tu te crois capable de les résoudre.
    De toute façon je ne sais pas pourquoi on tergiverse, ta candidature sera rejetée et tu pourras aller te plaindre où tu voudras.

  • le code électoral doit venir résoudre un problème et non en créer. si on devrait exclure tout ceux qui d’une manière soutenu la modification de l’article 37, tout le MPP devrait être supprimer. ne me dit qu’ils ont su quitter à temps il est plus facile d’éviter son propre piège.

  • Son discours est plutôt convaincant. Pour le moment c’est le seul parmi les candidats potentiels qui fait des propositions concrets. Quand on prend le candidat du MPP rien de rien aucune proposition .il attend peinard que ses lieutenants le portent à kosyam. Quant à celui de l’UPC c’est des idées plutôt farfelues. Central nucléaire on fait quoi des déchets nucléaires ? Quand aux sankaristes j ai lu ce matin l’interview de leur candidat. L’ intégrité seul ne peut constituer un programme de gouvernement.
    Dans ce contexte Guibril peut être "la solution" même si j’aurai aimé que le futur président soit un civil .

  • J’ai dit depuis 2011 publiquement aux burkinabè et au monde entier que la révision de l’article 37 n’était pas opportun pour la stabilité du Burkina Faso. Des homme politiques pendant ce temps criaient haut et fort qu’il vont modifier la constitution parce que la limitation des mandants est anticonstitutionnelle. On les connaît. Ainsi, ceux qui ont réellement géré le pays pendant 26 ans avec le Président Compaoré l’on flatté et l’on mis dans l’erreur puis, ont fuit pour le laisser au milieu du guet. Ces même personnes sont entrain de flatter les autorités de la Transition. Ils vont les conduire dans des les mêmes erreurs et bientôt, vont fuir les laisser.

    (SEM Djibril Yipénè BASSOLE à Sebba dans la Province du Yagha)

  • Mr Le Général, Aussi instruit, gradé, diplomate, haut fonctionnaire de votre pays et j’en passe....
    Que cherchez vous personnellement dans votre actuelle entreprise ?
    Etes vous redevable d’une personne à vie ? quitte à semer des troubles dans votre pays et parmi vos siens.
    Que vous manque t’il à vous personnellement ainsi qu’à votre noyau familiale proche pour vivre ici ou ailleurs sereinement dans la paix, le bonheur et la joie ?
    Avez vous remplacé DIEU par un individu, un être, une personne à qui vous devez tout ce que vous avez construit (Vie, Etudes, Mariage, Foyer, Enfants, Parents, Amis) etc...
    Réfléchissez et suivez la voie que DIEU vous trace et non celle d’un homme fusse t’il qui vous savez.

  • A dire que vous n’avez de programme que pour le Sahel ? alors que nous voulons un président pour le BF et non le Sahel seulement ! Votre approche déraille déjà et je vous conseille de quitter dans ce populisme. un plan OCi pour le Sahel n’est pas votre plan de campagne SVP, ne vendez pas la pauvrété de nos compatriottes pour votre devenir comme le font honteusement certains proprietaires d’ONG fantoches. S’agissant du code, je crois personne n’a exclut personne. c’ est le peuple qui a sanctionné des comportements. Dc si vous ne vous reprochez rien taisez vous et laisser la transition tranquille. On veut avancer !

  • Je reconnais là mon Général. Le Burkina Faso a besoin d’homme de votre niveau pour avancer. Pas de doute, BASSOLE est le prochain Président du Faso. Le peuple digne du pays des hommes intègres vous soutient. La machine est en marche et atteindra son objectif le 11 octobre 2015 : installer Djibril BASSOLE sur le fauteuil présidentiel du Burkina Faso. Bon vent.

  • Que tonton Djiby sache que ses menaces voilées ne font pas peur au vaillant peuple qui les a boutés hors de Kossyam. Si Blaise a filé à l’anglaise devant la colère du peuple, ce n’est ni toi ni ton lobby qui va intimider ce même peuple. On le voit venir. Le Burkina ne t’appartient pas et ne t’appartiendra jamais. Ni à toi ni à tes « puissants amis de l’extérieur ». Chacun doit balayer devant chez soi. Si c’est la force aussi que tu vas utiliser, on t’attend.

  • Oui, oui, et oui, mon gendarme général, oui encore, et tu as parfaitement raison, je suis solidement derrière toi : Personne n’a le droit d’exclure des Burkinabè d’une compétition électorale. Ce sera arrogant de prétendre ainsi. Le problème cependant mon général, personne ne l’ai dit, c’est le peuple burkinabè qui l’a dit et non pas un individu tel que tu le veux nous le faire comprendre. Le peuple burkinabè représenté dans son Conseil National de Transition a décidé que tous ceux qui ont supporté Blaise dans sa forfaiture de rester au pouvoir doit être exclu de toute processus électorale de peur que, advenant une réussite de la personne aux dites élections, qu’elle essaie, tout comme Blaise, de vouloir s’accrocher au pouvoir. De plus, la modification de l’article 37 était contre la volonté du peuple et quiconque qui, de son propre gré, a oeuvré pour baffouer, non seulement le pouvoir du peuple qu’il detient, mais l’intégrité physique de ce même peuple est exclu. Tu tombe carrément la-dedans, donc tu es exclu pur et simple ! Ta candidature doit être validée à un moment ou d’un autre.. On verra qui le fera pour toi car il faut pertinemment avoir dans ton nom,le général Djibribl Bassolé, sur les bulletins de vote. Le peuple Burkinabè ne le mettra pas.

  • Laissez ce Bassolet dire ce qu’il veut.L’argent qui lui reste au lieu de faire des jardins d’oignons dans son village il aboie au sahel.Nous allons le flatter prendre son argent et le laisser dans sa douleur.Il sait bien que sa canditature ne sera pas acceptée ne faite pas comme le FPI en Côte d’ivoire.

  • Le problème du Burkina Faso n’est pas celui d’avoir un homme à KOSSYAM mais un charismatique qui aura enfin pitié de son peuple,
    Qui parlerait de Blaise Compaore s’ il etait resté en caserne ? Aurait-il un petit million dans son compte à son départ à la retraite ? Mais les circonstances de la vie l’ont rendu multi milliardaire que dis-je, les burkinabe l’ont rendu multimilliardaire, lui, sa famille et ses amis.
    Pensez vous que Blaise compaore et tous ceux la qui ont fui le pays soient heureux de leur statut de voleur en fuite ?
    En leur âme et conscience, ils savent que leurs milliards volés alourdiront la balance de leur vie sur terre jusqu’à la fin des temps.
    Comme Hitler, Bokassa, Moboutou, Idi Hamin dada et autres dictateurs, Blaise compaore aura ainscrit son nom dans l’histoire, sauf, si par sursaut de sagesse il vole au secours de son pays en subventionnant sesprojets de developpement.
    DIX MILLIARDS de Blaise pour resoudre le problème d’électricité au Burkina serait un acte de contrition que les burkinabe apprécieraient favorablement, mais l’enfant terrible de Ziniare pourra-t-il comprendre que mourir dans le rejet totaldes siens est la pire des condamnations qui puisse nuire à l’âme d’un defunt et plus encore à toute la suite de sa génération ?

  • DJIBRIL NOUS DIVERTIT !
    Mais personne n’a le droit d’être fauteur de troubles le matin et de paraître en tenue et odeur militaires le soir comme candidat recommandé aux présidentielles dans une démocratie.

  • En effet, une personne physique n’a pas ce droit là, mais une personne morale l’a à travers l’application du droit !

  • Le code electoral n’exclut aucun parti politique mais des personnes eventuellement . Tous les Burkinabe pourront deposer leurs dossiers mais la justice dira qui pourra competir au regard de la Loi electorale du Burkina Faso. Et ceux qui devraient pas competir se connaissent .

  • L’homme qui connait si bien le sahel et ses problèmes depuis des années, aurait pu demander simplement à son boss d’antan de liberer le pancher parce que les besoins des populations pendant 27 ans de regne n’ont pas été pris en compte. Homme d’honneur, de bla bla, et que sais je encore, ou etait-il quand son camp d’antan voulait museler ce peuple et ramer toujours a contre courant ? Quand ses copains et lui voulaient reviser l’article 37, il n’a pas trouver à redire que son camp aille contre la volonté des autres burkinabè qui voulaient le changement ? aurait-il été candidat si Blaise avait pu opérer son forcing ? Des poules mouillées qui pensent aujourd’hui après le sacrifice du villant peuple, avoir une destinée nationale et des ambitions pour ce pays qu’ils ont tant méprisé. Mon général, tu as eu tes étoiles, ce qui te gaanti une bonne retraite. Vas lustrer tes étoiles et demenage au Qatar ou va squatter à l’OCI et laisse nous tranquille. La loi éléctorale est claire et tu n’as pas ta place, du moins pas pour le moment.

  • Vraiment notre general est muscle´,il fait des declarations qui tendent a la defiance des autorites´.Si on comprend bien djibril n´a aucune consideration pour nos autorites´ mais on verra . Si vous comptez sur vos biceptes pour vous presentez alors commencez a contituez vos dossiers et on verra la valeur et l´autorite´ du conseil constitutionnel

  • Djibril Bassolé, je confirme le message de l’internaute qui vous demande de prendre l’argent volé dans la caisse de l’état et l’or pour créer un ONG afin d’aider ceux dont vous aviez laissé sans un repas par jour. Je vous prie de voir la réalité en face. Un dicton mossi dit ‘’’’le sage pardonne mais n’oublie pas’’’’ le peuple pardonne mais n’oublie pas. 2015 n’est que le lendemain du régime dictatoriale et criminel de Blaise Compaoré dont vous Mr. Bassolé vous teniez le volant avec d’autres personnes. Je confirme, ce jour ou le jeune Ouattara du CAR poussait le président Blaise Compaoré de quitter le pouvoir, j’y étais plus près et le coup de fil de Diendéré avec vous était la fin du monde du président Blaise Compaoré. Le peuple peut vous pardonné de ce geste de trahison mais héroïque. Ce que vous oubliez vous êtes un Compaoré Bis, un homme prêt à mourir, même tombé dans une tribune en Turquie pour votre homme fort qui est Blaise Compaoré. Mr. Bassolé au pouvoir, c’est Blaise Compaoré à Kossyam, même si c’est mon imagination, les freins dans les urnes à votre égard le confirmeront. Bassolé candidat c’est la continuité des achats de conscience des pauvres gens qui ne vous aiment pas pour le passé. Bassolé candidat à la présidence du Faso, c’est la continuité de la corruption a ciel ouvert, car vous n’aurez jamais le cran de mettre un certain Guiro en prison, vous êtes mouillé jusqu’au cou. Bassolé au pouvoir c’est la continuité de l’injustice et l’impunité car vos gendarmes dont vous etiez le DG étaient témoins de tous les crimes crapuleux du régime Compaoré a commencer de celui de Norbert Zongo. Le peuple et sa jeunesse n’autoriseront pas au Burkina un régime Compaoré Bis ni un gendarme voyou que vous êtes. Comme j’ai toujours dis, ‘’’pendant le régime Compaoré il y a eu deux types de gouvernant, ceux qui n’hésitent pas à tuer ou à faire tuer leurs compatriotes pour le pouvoir : d’autres refusent de faire verser le sang des Burkinabé pour des fins politique et par plaisirs, ces dernières personnes ont quitté le pouvoir de Blaise Compaoré plus tôt. Vous faites partis du premier groupe de gouvernant du régime Blaise Compaoré. Vous n’aurez jamais le cran de dire non à Blaise Compaoré et de son frère partout où ils sont. Vous aviez la chance d’être libre, prenez votre retraite, et reposer même si vous n’aurez pas une conscience tranquille a cause de nos enfants morts à cause de votre entêtement qui a suivis d’un soulèvement populaire

  • hop ! les maçons sont encore dans nos murs. le plan de leur destruction pardon construction a transité par la cote d’ivoire aux bons soins du chef maçon
    . Dieu sauve le burkina

  • Le SANKARISME sera une force d’avenir, mais pas maintenant ? Avec la montée de la jeunesse et l’engouement des intellectuels, ce mouvement ira grandissant ?Me SANKARA doit accepter défricher le champ pour la jeunesse qui découvre l’espoir suscité par feu SANKARA à travers les documentaires ?

  • Donc comme ça, Monsieur Bassolet est entrain de mener des activités subversives et on le laisse faire. Il est entrain de battre allègrement campagne alors que la loi l’exclut des élections à venir et si on l’arrête des gens vont crié à la justice sélective. Que les autorités veillent à ce que tout le monde respecte notre loi, expression de la volonté générale.
    NON A LA SUBVERSION MENÉE PAR DJIBRIL, LE COUILLARD.
    Monsieur Bassolet, c’est toi même qui t’es exclut de ces élections, parce que faisant parti des ceux là qui croyait que Blaise "est le seul à pouvoir gouverner notre pays". Tu avais peur de lui ; maintenant que le VAILLANT PEUPLE a pris son courage pour le chasser, tu veux nous donner des leçons !!!!
    HONTE A DJIBRIL BASSOLET !!!
    HONTE A DJIBRIL BASSOLET !!!
    HONTE A DJIBRIL BASSOLET !!!

  • monsieur DENISE AUGUSTE BARRY, j’ai du respect pour toi,pour les multiples efforts que tu as faits pour nous donner une lueur d’espoir de vivre en démocratie.plus rien ne sera comme avant. alors il faudra pas perdre de vue que BASSOLE djibril devient une menace réelle pour la stabilité nationale. il doit être éliminé dans le processus. on sait tous qu’il revient pour Blaise.

  • Yaa ya boin ? Mon général, vous oubliez la loi ou koi ? ou la loi c’est pour ceux qui sont au bas de l’échelle ? C’est juste pour respecter la loi, sinon vous saviez que votre candidature sera plébiscitée à 1,5/cent. Vous ne représentez rien aux yeux des BURKINABÈ. Ceux qui ont adhéré votre machin, votre candidature je veux dire, puisque la NAFA n’est pas votre parti ? On parle de 15 machins selon votre BAKOUAN, disposés à vous accompagner. Ces macins, inconnus du peuple ?Vos deux frères militaros candidats,YAC et NATAMA, en plus vous, je vous attribue 2/cent, même si on vous laisse compétir ? NATAMA a crut feinter les SANKARISTES et paf, éjecté comme un bandit ?

  • Le Chef de l’État est par excellence le Commandant en Chef de la troupe, il doit donc être courageux. Cependant mon général, ce qui vous manque c’est bien ce courage, car vous n’avez jamais eu le courage de dire à Blaise Compaoré que vous voulez le fauteuil de Kosyam et c’est dommage. Rock, Simon, Salfo, Zeph et Me Sankara ont eu ce courage.

  • JE NE SAIS VRAIMENT PAS POURQUOI GÉNÉRAL DE SON ETAT MR BASSOLET S ENTÊTE A CETTE PRÉSIDENTIELLE COMME SON EX MENTOR BLAISE. S IL MENACE C EST PEUT ETRE POUR FAIRE UN COUP D ETAT OU CRÉER UNE BASE DE RÉBELLION DANS LE SAHEL.MAIS DE L UN OU L AUTRE QU IL FASSE PARDON PARDON PARDON.

  • C’est pas quelqu’un qui t’exclut. C’est la loi. Tu es un homme de la loi et tu sais plus que quiconque que la loi est dure mais c’est la loi. Il faut goûter voir. Si ton maître est exclu c’est pas toi qui nous fait peur. Quand on mange la tête c’est pas narine qui peut te faire peur.

  • Ce que l’on peut constater des propos de ce ’général’ c’est l’aveu d’avoir perdu le pouvoir. Le pouvoir est dans les mains d’autres personnes et ça c’est une réalité. La loi sera appliquée respectée et nul n’est au dessus de la loi même pas le ’général’. Alors qu’il cesse ces provocations et incitations au désordre. Je demande aux autorités de l’Etat de bien écouter les propos de ce militaire qui incite la population à ne pas respecter la loi. Comme tous les Burkinabé (y compris même les assassins) il est libre de déposer sa candidature et attendre la décision de la cour constitutionnelle comme tout le monde.

  • Moi qui admirait ce monsieur, je suis très déçu. on ne peut réussir qu’avec le peuple et il a pris complètement brousse. Dommage pour lui.

  • Ce ne sont pas les personnes qui vous interdisent, mais, le nouveau code électoral. Donc, faudrait savoir nuancer les circonstances pouvant conduire à votre mise à l’égard lors des élections à venir.

  • J’ai dit depuis 2011 publiquement aux burkinabè et au monde entier que la révision de l’article 37 n’était pas opportun pour la stabilité du Burkina Faso. Des homme politiques pendant ce temps criaient haut et fort qu’il vont modifier la constitution parce que la limitation des mandants est anticonstitutionnelle. On les connaît. Ainsi, ceux qui ont réellement géré le pays pendant 26 ans avec le Président Compaoré l’on flatté et l’on mis dans l’erreur puis, ont fuit pour le laisser au milieu du guet. Ces même personnes sont entrain de flatter les autorités de la Transition. Ils vont les conduire dans des les mêmes erreurs et bientôt, vont fuir les laisser.

    (SEM Djibril Yipénè BASSOLE à Sebba dans la Province du Yagha)

  • Numéro 9 : On a aussi donné de tels conseils à BC, en lui faisant croire que la majorité de ceux qui protestent contre son dernier projet sur Fasonet sont des gens a qui le MMP a payé des ordinateurs rien que pour brouiller les forums en ligne. On lui a rassuré qu’il n’y a rien en face et qu’il avait le soutien du peuple. Les résultats sont enfin tombés les 28, 30 et 31 octobre 2014. Je suis Juriste, je vous dit que si Djibril voit sa candidature valider par le Conseil Constitutionnel, alors je ne me reconnaitrais plus comme tel. On n’avait même pas a voter le nouveau code électoral pour exclure du jeu électoral ceux qui ont voulu changer notre constitution pour mourir au pouvoir. La Charte Africaine de la Démocratie et des Élections, qui fait parti de l’ordonnancement juridique interne du Burkina Faso suffisait pour exclure des élections a venir Bassolet et ses anciens amis. Ok ?

  • juste une question : pourquoi l’OCI s’interresse tant au sahel ? VOUS n’allez pas me dire qe c’est pour des interets religieux si on sait que c’est la seule organisation internationale(OI) à caractere religieux ? attention j’ai peu de ces secrets que Monsieur le general devoile là !

    Unité dans la diversité, c’est le Faso qui gagne !

  • mon general, tu ne sera pas candidat en octobre prochain. on n’a pas besoin de toi pour ces élections avenir. sois sage mon general, comme tu l’était toujours. attends les élections de 2020.

  • Djibril oublie une chose : avec toute sa garde prétorienne, son mentor a fui chez ses beaux. Lui qui n’a pas un bon soldat derrière lui, ne va même pas atteindre la frontière avant que le peuple insurgé des 30 et 31 octobre ne le cueille a froid. Ses maisons n’avaientt pas été brulées, semble-t-il, parce qu’il s’exprimait moins sur l’article. Maintenant qu’il a commencé a gueuler, nous, bruleurs de maisons des tripatouilleurs, n’allons pas le rater cette fois.

  • Il faut que la jeunesse se réveille et se méfie des opportunistes de la dernière heure.
    Mr Djibril Bassolet n’a pas eu le courage de dire à Blaise de débarrasser le plancher,d’abord en tant que ministre et ensuite en tant que Gle de la gendarmerie.
    Alors la jeunesse fait son insurrection et les hiboux au regard gluant veulent arracher leur victoire,quelle malhonnêteté !quelle poltronnerie !.
    Mr Bassolet est allé promettre à la population de Sebba de les faire partir à la Mecque.En tout honnêteté qu’est ce que aller à la Mecque a avoir dans le développement du Burkina Faso ?si ce n’est que flatter les vieux à le voter.J’ai une solution,Mr Bassolet il faut créer des activités de revenu,comme ça chacun pourra aller à la Mecque à son propre compte.Il faut apprendre à la population à pécher du POISSON et non leur offrir un cadeau POISON.
    En plus ce n’est pas son argent qui va faire partir les gens à la Mecque,c’est une aide et un arrangement de l’Arabie Saoudite.

    Vivement que la jeunesse soit vigilante et surtout appelons par téléphone nos parents dans les provinces,les villages,les différentes localités et expliquons leurs, le manège des opportunistes qui veulent hypothéquer l’avenir de la jeunesse et surtout du BURKINA FASO que nous aimons tant.

    Le serpent n’est pas totalement mort,donc vigilance
    VIVE LE BURKINA DES JEUNES CONSCIENT
    VIVE LE COURAGE DES VRAIS HOMMES POLITIQUE
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

  • De la pure provocation politicienne

  • Oh SI ! SI, le peuple a pleinement le droit Personne d’exclure des Burkinabè d’une compétition électorale, Monsieur Bassolé. En revanche, nul n’a le droit de s’opposer à la volonté du peuple. Le nouveau code électoral est l’expression de la volonté du peuple à travers le CNT que celui-ci a mis en place suite à l’insurrection populaire.

  • Merci mon général,leburkina faso à besoin de vous et vous êtes la solution pour notre état pris en otage par des OSC ancagoullé politique qui veut se servir du peuple pour atteindre leur objectif. ca c’est de la tricherie (monsieur les OSC) créer votre partie et bat campagne. Que le meilleur gagne
    On n’a plus confiance au deputé du CNT qui ont voté le code electoral pour s’assurer de manger sur le dos du peuple sinon comment comprendre que le peuple n’a pas d’electricité et vous n’avez même pas eu l’idée de soutien morale en faisant un sit ing ou meeting pour encourageé ce peuple qui se bat sincèrement pour son gagne pain alors que d’autre(deputé cnt) mange le fruit d’une lutte juste jusqu’à aller voler à la CDEAO (quel honte tu nous a mis ce deputé (osc) du CNT)
    Il faut un homme d’état pour le burkina et DJIBRIL=SOLUTION

  • M Gibril si Blaise n’avait pas été chassé, auriez-vous été candidat en 2015 ? C’est de l’opportunisme ce que vous faites. Et pour diriger un service, on n’improvise pas. Encore moins un pays. Soyez logique. On ne veux plus de politiciens opportunistes.

  • Mon général, pour passer le concours de la gendarmerie, il faut avoir 1m70, est-ce de l’exclusion pour ceux qui ne sont pas acceptés ? Ce n’est pas parce qu’une loi empêche certains de se présenter qu’il s’agit d’une exclusion. D’ailleurs, le mot exclusion est courant dans le monde de l’éducation. Quand un élève a eu un comportement très grave dans l’établissement, il est exclu tout simplement.

  • Que je sois candidat ou pas,... Savoir que M Bassolé fait cette hypothèse est rassurant. Mieux il peut bien servir son pays sans être candidat en 2015. Franchement , si mon avis comptait, je suggèrerai à M Bassolé d’attendre 2020.

  • Ce que dit le Général made by BC n’est-il pas suffisant pour le mettre aux arrêts. Ne jouons pas avec le diable, si minime soit-il ! Il faut étouffer le poussin dans l’œuf, car ça commence toujours comme ça !

  • m. Bassole ! c’est pas parce que vous auriez changé le dispositif militaire mis au paravant pour tirer sur les insurgés que vous etes capable de diriger notre pays. Je vous demande de rester courtoi et humble et vous retirez de la politique.

  • Les soutiens financiers obtenus auprès des Arabes rendent YDB de plus en plus arrogant. il se découvre subitement courageux et se permet de narguer les autorités. Même ADO ne peut pas t’imposer au Burkina. Arrête pendant qu’il est encore temps !

  • Etonnant qu’un général de Gendarmerie agisse de la sorte envers une loi votée et promulguée. Ses compagnons d’armes (les Gendarmes) doivent lui dire de ne pas gâter la réputation de leur respectueuse institution.

  • « Et en tant qu’envoyé spécial de l’organisation de la Conférence islamique (OCI), le secrétaire général de l’organisation m’a demandé un plan, une stratégie de développement du Sahel. Ma stratégie n’aura de sens que si le sahel de mon pays d’origine connaît la paix, la stabilité et le développement », a dévoilé M. Bassolé
    Monsieur le MATS s’il vous plaît arrêté rapidement de Monsieur Bassolé pour élaboration de plan secret soit disant de développement sur un territoire qui ne relève pas de son autorité. Le Sahel Burkinabè n’est pas une propriété privée (et tout projet de cet espace doit s’inscrire dans un cadre légalement reconnu – Etat et/ou ONG de développement reconnue par les services du MATS !)
    J’ai peur que ce Monsieur nous envoie les combattants de l’Etat Islamique (EI), car il a non seulement des accointances avérées avec les Islamistes (souvenez ses multiples intercessions entre le MUJAO et MNLA) et maintenant il est complètement immergé dans les océans Islamistes et l’avoue publiquement.
    Sauvez nous avant qu’il ne soit trop tard.

  • Merci l’internaute 20 (SING). J’invite les internaute à bien analyser ce que Bassolé a dit et qui est répété par l’internaute 20. C’est TRES REVELATEUR ! Bassolé est du mauvais côté de l’histoire de notre peuple !

  • Mr BABENDA la plus part des MPPistes qui interviennent sur fasonet sont à majorité des fonctionnaires et pas des moindres des cadres qui demandent pas est ce que j’aurai à manger demain ?.Le MPP nous l’avions adopté et nous allons œuvrer à ce que Roch soit à Kossyam et même nos salaires entre dans la danse pour location. Nous n’avons pas besoin de 1FCFA du parti pour le défendre. Je sais que nombreux sont des adversaires qui le font mais pas nous. J’ai toujours combattu le régime COMPAORE car il a pêché depuis le jour de sa prise de pouvoir par le sang en 1987( par la suite assassinat par ci assassinat par là, ha bas !). Le MPP au pouvoir je suis sûr que quelqu’un va se pendre quelque part et vraiment ce jour Thomas SANKARA va bien se marrer au paradis.

  • Mr le general vous n’avez pas de recommandations à donner au gouverneemnt de transition qui abat un travail formidable. C’est à quel titre vous donner des récommandations ? Patientez vous pour 2020 c’est encore mieux.

  • Moi je dirais au Général des salons feutrés que c est cette arrogance, ce mépris qui consiste à se voir au desus des lois qui ont conduit aux évènement des 30 et 31 Octobre. Donc allons seulement de contradiction en contradiction.
    Passakziri

  • La politique peut rendre quelqu’un deraisonnable . S’il y avait une seule personne qui ne devrait pas se presenter aux elections a venir, c’est bel et bien ce monsieur pour plusieurs raisons. BC=DB ; D= B2+C ; C=B ; D=B ; D=C.
    Ce Monsieur serait pire que BC parce qu’il etait l’agent executeur de toutes les sombres politiques de BC.
    Le peuple doit se rendre compte qu’il doit faire attention aux forces des tenebres qui veulent regner sur le BF. Ce nest pas DB qui veut etre president, mais c’est un systeme de forces spirituelles qui veut s’accaparer du BF. Que tous les chretiens prient pour le salut du BF. Pendant 27 ans le pays etait sous la gestion de ces forces. La pauvrete, la maladie et l’ignorance n’ont pourtant pas reculé malgre les decouvertes de mines d’or dans les quatre coins du pays faisant de lui 3 ou 4 producteur d’or en Afrique et 3 ou 4 pays le plus pauvre de la planete. En la candidature de ce type, il ne faut pas voir la personne elle-meme, mais il faut la volonte d’un systeme de regner au BF.

  • internaute 64 ,les fonctionnaires du Mpp ne connaissent même pas leur village ,ils ont adhéré pour les postes et préparer la fraude dans les bureaux de vote et se faire de l’argent ; vraiment dans les villages ,on traite les gens du mpp comme des traites,c’est un mouvement pour continuer a manger et poursuivre le pillage c’est pourquoi il y a beaucoup de fonctionnaires jouisseurs a la recherche des postes perdus ;

  • VIGILANCE VIGILANCE !! envers ce Général. En général les rébellions commence dans la parties nord des pays africains.ce Mr faisait partie de l’armée..... . son entêtement donne des idées sur ses projets.

    Ministre de la sécurité, ayez ce Général a l’œil pour notre sécurité ...

  • Oui ! Mr le général a bien parlé, je suis fiers de ce brave homme . il est la solution du Faso.
    Courage encore mon général.

  • Mr BASSOLE, un peu d’humilité sinon la gloire que vous cherchez fera place à la honte à travers votre révolte contre le nouveau code électoral qui émane de la volonté du Peuple. Quand le Peuple fait un choix, sachez que cela émane du Tout Puissant. Le CNT, de par sa composition, est la meilleure et la plus utile Assemblée Nationale que le pays n’a jamais connu de son histoire. Un vieil adage sahélien dit" La poule, c’est à force de fouiller la terre qu’elle finit par déterrer le couteau usagé qui sera utilisé pour l’égorger". Que Dieu bénisse et protège le Burkina Faso qui, comme l’être humain est génétiquement unique au monde, est et restera un pays unique au monde en matière de valeurs cardinales de son peuple. Vous avez déjà oublié les crimes de sang et économiques commis sous le régime de votre mentor et dont le peuple et en particulier celui de SEBA continue en être meurtri. Un conseil d’ami, la honte n’a jamais évité celui qui la cherche. Bon entendeur salut !!!

  • Internaute 65, je ne soutiens aucun homme politique actuellement. Aucun d’eux n’aime le peuple burkinabé. Mais à défaut de mieux, le peuple va choisir le moins pire, cruel, égoïste...
    Évitons d’encourager les errements des autorités de la transition : vous parlez de quel travail formidable ? Délestage ? Billetage ? Actions incongrues puis réflexion ? Double ? Impartialité ?Musellement de la presse ?Intimidation du peuple ? la démonstration quotidienne de leur incompétence ? Ils font 90% de leur boulot de travers.
    Personnellement, Roch, Zeph, Djibril, Benewendé Sank...je ne sais pas ce que ça peut apporter au peuple burkinabé.

  • Je suis sûr de quelque chose : revenir sur les décisions du code électoral en incluant ceux qui ont mis le pays au chaos, c’est ranimer la flamme d’une autre insurrection qu’on fera malgré nous. Que les dirigeants de la transition soient vigilants. S’ils craignent les troubles en les incluant après, ils créeront une crise plus grave car le peuple n’a pas fini d’essuyer les larmes de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014. Je sais qu’ils veulent que le pays tombe dans le chaos car ils ne savaient pas que Dieu allait être du côté du peuple en amoindrissant les dégâts. Ils veulent toujours continuer leur lutte, celle de brûler le pays. Mais Dieu est capable de miracle en faveur du peuple. Le Burkina Faso ne disparaitra pas avant 2020. Qu’ils prennent patience, car cela fait gagner en démocratie. Vive la transition, vive la vérité, vive le peuple burkinabè !

  • Je confirme le message de l’internaute qui vous demande de prendre l’argent volé dans la caisse de l’état et l’or pour créer un ONG afin d’aider ceux dont vous aviez laissé sans un repas par jour. Je vous prie de voir la réalité en face. Un dicton mossi dit ‘’’’le sage pardonne mais n’oublie pas’’’’ le peuple pardonne mais n’oublie pas. 2015 n’est que le lendemain du régime dictatoriale et criminel de Blaise Compaoré dont vous Mr. Bassolé vous teniez le volant avec d’autres personnes. Je confirme, ce jour ou le jeune Ouattara du CAR poussait le président Blaise Compaoré de quitter le pouvoir, j’y étais plus près et le coup de fil de Diendéré avec vous était la fin du monde du président Blaise Compaoré. Le peuple peut vous pardonné de ce geste de trahison mais héroïque. Ce que vous oubliez vous êtes un Compaoré Bis, un homme prêt à mourir, même tombé dans une tribune en Turquie pour votre homme fort qui est Blaise Compaoré. Mr. Bassolé au pouvoir, c’est Blaise Compaoré à Kossyam, même si c’est mon imagination, les freins dans les urnes à votre égard le confirmeront. Bassolé candidat c’est la continuité des achats de conscience des pauvres gens qui ne vous aiment pas pour le passé. Bassolé candidat à la présidence du Faso, c’est la continuité de la corruption a ciel ouvert, car vous n’aurez jamais le cran de mettre un certain Guiro en prison, vous êtes mouillé jusqu’au cou. Bassolé au pouvoir c’est la continuité de l’injustice et l’impunité car vos gendarmes dont vous etiez le DG étaient témoins de tous les crimes crapuleux du régime Compaoré a commencer de celui de Norbert Zongo. Le peuple et sa jeunesse n’autoriseront pas au Burkina un régime Compaoré Bis ni un gendarme voyou que vous êtes. Comme j’ai toujours dis, ‘’’pendant le régime Compaoré il y a eu deux types de gouvernant, ceux qui n’hésitent pas à tuer ou à faire tuer leurs compatriotes pour le pouvoir : d’autres refusent de faire verser le sang des Burkinabé pour des fins politique et par plaisirs, ces dernières personnes ont quitté le pouvoir de Blaise Compaoré plus tôt. Vous faites partis du premier groupe de gouvernant du régime Blaise Compaoré. Vous n’aurez jamais le cran de dire non à Blaise Compaoré et de son frère partout où ils sont. Vous aviez la chance d’être libre, prenez votre retraite, et reposer même si vous n’aurez pas une conscience tranquille a cause de nos enfants morts à cause de votre entêtement qui a suivis d’un soulèvement populaire.

  • Mon général, je suis derrière vous matin midi soir. Si des cons ne comprennent que le langage de cabarets qu’ils vous écouteent à nouveau sur RFI. Ensuite je leur ferai une explication de texte.
    vive DJibril BASSOLE !

  • Vous savez , le BF nous appartient tous . Ok !
    La constitution du BF n’a pas été ecrite par le mogho Naba (chef des moisés ) !
    A prés l’insurrection , nous avons tous vu des factures des villa octroyée au Mogho Naba (chef des mosés ) !
    Les deputés du CNT representent -ils les 45 province du BF !
    Roch (president de l’AN) a pres la mort du journaliste Norbert Zongo ,n’a -t-il pas été le premier a modifier la constitution en faveur de Blaise compaoré !
    Donc arrêter de vouloir encore truquer l’histoire ,car le Larlé NABA c’est que de Gambaga il sont venus trouvés des peuples sur place Ici ,donc allons seulement

  • Mon GENERAL
    Personne n’a le droit de nous obliger à continuer avec des gens qui ont passé 27 ans à détruire notre pays. c’est simple ; retournez à la gendarmerie ; vous avez tout les honneurs qui vous attend au lieu de nous fatigué.

  • Bonjour ! C’est juste pour dire à Djibrill Bassolé que aucun burkinabè n’a le droit de trahir sa patrie ! La trahison trahi toujours le traître et si il lui reste encore un peu de dignité je lui demande du fond du cœur de se taire parce qu’il a contribué avec l’ancien régime à faire couler le sang des burkinabès ! Tous ceux qui ont soutenu la modification de l’article 37 méritent d’être sanctionné et le gouvernement de la transition est très tolérant sinon ils ne seraient pas en liberté pour pouvoir continuer à se moquer du peuple burkinabè qui pleure toujours ses martyrs !

  • Un fonctionnaire qui se livre à des activités politique pour avancer devrait avoir honte. Si par la force des choses on te place dans un coin dont tu n’as aucune compétence tu paye cash. Quand je parle des fonctionnaires, d’ailleurs même je ne connais personnellement aucun responsable du MPP c’est plutôt dans le CDP que je connais plusieurs de leurs responsables. Si c’était à cause des postes j’allais être CDPiste pur et dur mon frère. Jamais au grand jamais je ne peux aimé le CDP et ses partis satellites.Ces gens ne sont pas des politiciens mais des mafia ; des hommes d’affaires(présidence de Eddie le confirme). A chaque fois je disais que le CDP d’aujourd’hui est un regroupement d’hommes d’affaires et non des politiciens les gens ne me croyaient pas aujourd’hui le temps me donne raison. J’analyse toujours la situation du CDP avant de parler.

  • bjr chers camarades internautes, si j’étais à votre place je ne donnerai pas de commentaire sur cette interview de Djibril B. car je suis convaincu que le peuple qui le suit et l’écoute c’est pour avoir l’argent le reste ils s’en moquent. je vous dis que le même Dieu qui a fait partir Blaise est là ! bien là ! et sera là le 11 Octobre 2015 pour le peuple ! et j’adhère le commentaire de l’internaut N°05. que Dieu bénisse le notre chère patrie ! amen.

  • Pour la paix, la stabilité et la cohésion social je dis NON a l’exclusion et toi ?

  • mon général si tu es malin l’internaut n°09 là, il faut le fuir, il s’appelle "babenda"en plus donc si tu ne comprends pas mooré faut te renseigner, c’est "caleçon de chien" tu dis quoi ? ça voudrait dire qu’il veut changer de nourriture et il lui faut de l’argent pour cela ! bon oui ça peut aussi hein puisque il faut partager ce qu’on a de trop !

  • Mon général YDB !!on est pas sans savoir que vous aviez des relations !!!mais l,obstacle est que les complices sont sanctionnés au même titre que les auteurs d,un crime !!comme en son temps tu n,avais pas assez de couille comme Gorba pour dire a ton mentor de capituler, donc il faut assumer ton manque courage !!!!Sinon si tu continu a être insolent tu trouveras la vraie jeunesse devant toi dans les jours qui vont suivre !!!!

  • MON GENERAL, VOUS SEMBLEZ APPRECIER LE TERME INCLUSION. JE VEUX SAVOIR CONCRETEMENT DE QUELLES INCLUSIONS VOUS VOULEZ PARLER. AVEC LES FRANCS-MAçONS RIEN N’EST SÛR. S’AGIT-IL SIMPLEMENT DES ELECTIONS OU DE FAçON ETENDUE SUR TOUTE INCLUSION (HOMOSEXUALITE, PEDOPHILIE, REFONTE DES LOIS POUR PRENDRE EN COMPTE LES SOI-DISANTES MINORITES...?)
    JE PROPOSE QUE NOS BRAVES JOURNALISTES TENDENT LE MICRO AUX FUTURS CANDIDATS POUR QU’ILS S’EXPRIMENT CLAIREMENT SUR CES QUESTIONS. "DIEU BENISSE LE BURKINA, TERRE DES HOMMES DIGNES ET INTEGRES"

  • Pauvre burkina ! Je suis surpris par ces hommes qui se découvrent à présent, après l’insurrection du vaillant peuple burkinabé, des destins présidentiels immédiats, alors qu’ils ont soutenu jusqu’à la chute le régime moribond et dictatorial de Blaise et de son CDP. Qu’ils aient un peu de dignité en restant à l’ombre, le temps de se faire absoudre par le peuple qui a trop souffert de leur gestion à la tête du pays. Vous êtes des sans couilles et devez l’admettre pour de bon. Le peuple s’est assumé en vous vomissant. Parlant de délestage, c’est l’irresponsabilité à travers la mal gouvernance des politiques et programmes de développement que vous avez conduit qui sont la cause de cet état. Un peu d’honnêteté tout de même. La transition n’a pas commandé le groupe qui a été installé à konsilga. Ce n’est pas n’ont plus elle qui a fait le choix de l’interconnexion avec la côte d’Ivoire. Un peu de sérieux dans vos déclarations tout de même.

  • On ne veut plus de militaire au pouvoir. Même si tu es candidat tu ne peux gagner les élections et tu le sais bien . Pourquoi insister pour une cause perdue d’avance .

  • « Je sais ce qu’il vous faut. Depuis des années, je m’occupe du Sahel. Je me suis occupé de la sécurité du Sahel, de la diplomatie et de la résolution des conflits au sahel. J’étudie à longueur de journée, les problèmes ; je sais ce qu’il vous faut. Je n’attendrai pas d’être élu .1-MR BASSOLET MAIS DEPUIS 27 QU’AVEZ VS FAIT POUR CE SAHEL QUE VS CONNAISSEZ BIEN ? 2-L’OCI EST UNE ORGANISATION INTERNATIONAL (ELLE N’EST PAS TA PROPRIETE) CAR TOUT AFRICAIN QUI A LES COMPETENCES PEUT ETRE APPELER A FAIRE VALOIR CES COMPETENCES.TON MENTOR A PRIT LE BURKINA COMME PROPRIETE PRIVE C’EST POUR CA QU’ IL EST CHEZ CES BEAUX.

  • HE HEHEHEHE
    BARRY N’A QU’A RAMASSER LES MILITAIRES DURSP EN CHAUMAGE TECHNIQUE ET LES FAIRE ENCADRE DE QUELQUES GENDARMES POUR FAIRE UN TOUR DANS LE NORD DU PAYS AFIN DE VOIR CLAIRE SI CE EX GENERAL N’A PAS L’INTENTION DE PREPARER LA REB... DANS NOTRE PAYS....

  • Il est vrai que la presse constitue le 4ème pouvoir, et c’est en cela que l’on veut nous faire croire que Djibril est un candidat sérieux. Très franchement et très honnêtement, ce Monsieur a quelle base électorale et quelle assise politique ?

    On veut nous faire croire que le Burkinabè est si bête que ça ? Pour parler le langage de la rue, Djibril va passer où même pour devenir président du Burkina ? Si ce Monsieur avait la décence morale, il se serait terré à quelque part en attendant son heure à l’horizon 2020. En fait, Blaise abat ses cartes avec plusieurs candidats en espérant éparpiller les voix, mais il oublie que la division pour mieux régner n’existe plus au Burkina.

    Monsieur Bassolet, vous êtes resté dans le système Compaoré pendant combien de temps ? Depuis 2007, vous êtes resté Ministre des affaires étrangères de Compaoré même si par moment il y a eu des jeux de chaises musicales.

    On veut nous faire croire que Yipène est un candidat solide et cela depuis l’extérieur, comme si c’est l’extérieur qui a organisé notre insurrection. Les soutiens financiers dont disposent Yipène sont en effet énorme (franc maçonnerie, Ouattara, Blaise, et pays du Golfe), mais en politique et lorsque le scrutin est sincère, ce n’est pas l’argent qui domine.

  • même la famille de Bassolet ne le votera si sa candidature est acceptée ! n’en parlons pas que tu ne seras pas candidat.

  • BONJOUR MON GÉNÉRAL. AVEC TOUT LE RESPECT QUE J’AI POUR VOUS, JE SOUHAITE SAVOIR DE QUELLE PERSONNE VOUS PARLEZ, QUAND VOUS DITES "personne n’a le droit d’exclure.............d’une compétition électorale" ? A MA CONNAISSANCE, C’EST LE CNT, REPRÉSENTANT ACTUEL, LÉGAL ET LÉGITIME DU PEUPLE BURKINABÉ, QUI A LÉGALISÉ ET LÉGITIMÉ LE CODE ÉLECTORAL ACTUEL. DE MON POINT DE VUE, TOUT CITOYEN BURKINABÉ, DÉMOCRATE ET QUI AIME SON PAYS, A LE DEVOIR DE RESPECTER CE QUE LE PEUPLE, A TRAVERS SES REPRÉSENTANTS, DÉCIDE POUR LE PAYS, MÊME SI TOUT OU PARTIE NE LUI CONVIENT PAS. DU MOINS, VOILÀ CE QUE MOI JE CROIS, MA BATAILLE ÉTANT TOUJOURS POUR LA PAIX DANS MON PAYS, A TRAVERS UN DIALOGUE CONSTANT, PLURIEL ET CONSTRUCTIF. PEUT ÊTRE QUE JE RÊVE !

  • 1- Personne n’a pu empêcher le peuple burkinabè de chasser du pouvoir le régime des Compaoré et leurs complices. Personne, pas même les chefs d’état de la CEDEAO ou de l’UA, ne pourra empêcher ce même peuple burkinabè d’exclure des élections de 2015 les membres du régime de Compaoré et leurs complices notoires. "Un point, c’est trait" comme dirait mon cousin !
    2- Ces généraux qui quittent l’armée pour faire de la politique montrent par là qu’ils étaient simplement dans l’armée nationale uniquement pour profiter des avantages et que leur service n’était nullement nécessaire pour le bon fonctionnement de l’armée nationale. Sinon, s’ils étaient de vrais chefs militaires et de grands stratèges de l’armée (comme on a voulu nous le faire croire en faisant d’eux des généraux), ils n’auraient pas pu partir comme ça du jour au lendemain sans que cela pose problème pour la sécurité nationale. Voilà, ils ont quitté l’armée et l’armée se porte toujours bien et peut-être même mieux sans eux ! En fait, leur appétit du pouvoir politique montre que ces gens-là ne sont là que pour vampiriser les institutions étatiques, que ce soit l’armée, la présidence du Faso, l’assemblée nationale, le gouvernement... Ils ne méritent qu’une chose : être chassés afin de les écarter très loin des cercles du pouvoir.

  • Bonjour à tous et à toutes !
    Je voudrais rappeler tous ceux qui crient à l’exclusion, de bien fouiller dans le code et ils se rendront compte qu’elle ne date pas de la nouvelle modification...
    Si vous ne savez pas, je vous rappelle :
    1- Tous les Burkinabè de l’étranger n’ont jamais voté et ne voteront pas, c’est une exclusion
    2- Tous les membres du Gouvernement de la Transition ne seront pas éligibles, c’est aussi une exclusion
    3- Tout Burkinabè qui n’a pas plus de 35 ans ne sera pas éligibles au présidentielles, c’est de l’exclusion....
    4- Pourquoi l’exclusion de ceux qui ont soutenu la modification de l’article 37 pour que Blaise compaoré meurt au pouvoir suscite autant de réaction ? Est t-il normal que l’on accepte des gens qui disent que Blaise est un Dieu et sans lui, personne ne pourra gérer le pays ? Que même si Blaise n’est pas prêt, que Djamilà est là comme si on était en Corée du Nord ?
    En conclusion, tous ceux qui ne voulaient pas d’alternance ( Les membres de l’ex Gouvernement, Les Député du CDP et du Front Républicain, les Ex maires puisqu’ils ont tous signé un document dans lequel ils réaffirmaient leur soutien à Blaise et à la modification de l’article 37. ce document est là comme preuve pour les écarter) seront écartés afin qu’on réalise cette alternance tant recherché par le peuple Burkinabè..
    Enfin, tous les membres de l’ex gouvernement qui sont initiateurs du projet de lois doivent répondre devant la justice car la responsabilité de tous ceux qui sont tombés les 30 et 31 leur est imputable...

  • vraiment je ne comprends pas les gens. Comment peut on avoir le courage de nier que ce qui est blanc est blanc. LE CODE EST INCLUSIF SEULEMENT POUR CEUX QUI SONT CLEANS : le parti n’est pas exclu mais des individus qui ont un passé douteux, c’est très claire. Dans ce cas déclarons sur les casiers des malfrats qui ont fait la tole qu’ils sont blancs .
    j’avais de l’estime pour ce Mr et je pensais qu’il allait avoir la sagesse de surseoir avant de revenir en force avec notre soutient. Mais hélas il menace même pour être candidat. C’est triste surtout pour quelqu’un qui quémande nos voix.

  • djibi n’est même pas solution du diable à plus forte raison tout un peuple de surcroit un pays intègre comme le nôtre. il est l’homme de la situation, il est l’homme du moment ; il est la solution ! ceux qui emploient ces termes en faveur de lui là même làààà ; vraiment !!!! bon en tout cas je préfère ne pas dire le mot qui les qualifie car ça n’en vaut même pas la peine ! comme chacun doit causer pour agrementer la causerie c’est bien quoi !
    mais je vais dire quand même ! c’est Guibi qui les a crée même pas leur géniteur hein, ces mots veulent dire qu’il est Dieu alors qu’ils st tous des créatures. que le Vrai Dieu seul et unique nous y aide.

  • Il a rappelé qu’en mai 2011, il disait « haut », « fort » et « clair » que le projet de révision de l’article 37 n’était pas opportun, compte-tenu du contexte. « Alors encore, je dis la même chose : les lois d’exclusion ne sont pas une bonne chose pour le Burkina Faso.
    nous étions tous au courant de ça M Basolé, et sache que nous sahéliens nous sommes tous avec vous. Vous ete le seule qui connait les tristes réalités de cette partie laissée à son sort.
    et portant c’est ici que eux (les mange-mil) viennent nous filmés ou photographier et par la suite se servir des ces clichés pour crier au secours et une foi les fonds acquis ils disent que cette parties (sahel) n’est pas à 100% sur le territoire burkinabé !
    qu’il pleut ou neige vous serez candidat.et nous vaincrons !!!

  • Je ne savais pas que Djibril Bassolé était si méprisant envers le peuple, car c’est le peuple victorieux de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 qui est à l’origine du code électoral révisé. S’en prendre ainsi au MPP, c’est se mettre contre le peuple !

  • Il a rappelé qu’en mai 2011, il disait « haut », « fort » et « clair » que le projet de révision de l’article 37 n’était pas opportun, compte-tenu du contexte. « Alors encore, je dis la même chose : les lois d’exclusion ne sont pas une bonne chose pour le Burkina Faso.
    nous étions tous au courant de ça M Basolé, et sache que nous sahéliens nous sommes tous avec vous. Vous ete le seule qui connait les tristes réalités de cette partie laissée à son sort.
    et portant c’est ici que eux (les mange-mil) viennent nous filmés ou photographier et par la suite se servir des ces clichés pour crier au secours et une foi les fonds acquis ils disent que cette parties (sahel) n’est pas à 100% sur le territoire burkinabé !
    qu’il pleut ou neige vous serez candidat.et nous vaincrons !!!

  • Monsieur BASOLE,

    Si vous n’avez pas pu apporter quelque chose à ce pays pendant 27 ans au coté de votre tout puissant Blaise COMPAORE, ce n’est pas seul que vous pourrez apporter le vrai changement aux burkinabè. Je pense que quelqu’un qui veut tracer la destinée de tout un peuple doit d’abord être conséquent envers lui même. C’est le minimum qu’on puisse attendre de vous.
    Vous dites que vous avez affirmé haut et fort que la modification de l’article 37 est inopportun. vous l’avez seulement dit et vous y êtes resté toujours à servir ce régime et pire encore vous avez été récompensé et promis au grade de général.
    Maintenant, que pensez vous de ceux la qui ont risqué leur vie et en dénonçant le modification de l’article 37, en démissionnant et en sortant les mains nues face à la machine de répression de M. Blaise Compaoré dont vous avez contribué à mettre en place.
    M. Basolé, le peuple burkinabè n’est pas dupe !

  • Je suis totalement d’accord avec l’internaute 87. vraiment action incongrue puis réflexion. Opération billetage ? c’est quoi ça encore ? c’est pour qu’on dise que le ministre travaille. alors ça démontre plutôt leur incompétence. ça prouve plutôt qu’il ne travaille pas. aucun candidat ne me convint on va seulement voter le mois pire.

  • Ce Monsieur Bassolet se révèle chaque jour tristement ! Que de contradictions dans ses propos !
    Et à l’écouter, il est complètement à la merci des Néo colonisateurs ! Il livrerait volontiers le pays aux mains des puissances étrangères ! Voyez comment il soutient que le Burkina doit se plier aux "prescriptions des puissances étrangères" ! Où met-il la souveraineté du pays ! Il se présente simplement comme un valet local de l’impérialisme ! Il me dégoutte de jour en jour !

    Même un MDL a le sens de la parole donnée ! N’est-ce pas le même Djibril qui disait en février que si sa candidature posera un problème, il ne se présentera pas ?!!! Aujourd’hui il est prêt à bruler le pays parce que le Général veut être vaille que vaille candidat !

  • Chacun se découvre homme présidentiable après avoir défendue qu’il n’ y avait que Blaise. Rappeler M BASSOLET que presque ne signifie pas avoir acquis. On reprend le même langage utilisé depuis 27 ans lors des différentes campagnes électorales. Le délestage n’a pas commencé avec la transition, le problème d’eau et de développement du Sahel ne date pas d’aujourd’hui, tu as eu 27 ans pour faire les propositions.

  • Allons seulement !!! et évitons les critiques subjectives. Personne n’a vraiment le droit d’exclure des Burkinabè d’une compétition électorale.

  • Cette ambition surprenante de DB ne peut s’expliquer que si on va au delà de sa personne.Qui est-il ? Qu’a-t-il fait pour le pays ? Pour qui agit-il ? Comment peut-il s’enteter lui qui traine plein de casseroles autant que certains bonzes du CDP ?
    On se souvient de l’argent de poche de son rejeton...tout comme le TPR de l’or...sans oublier les recents retrait de passeports diplomatiques....S’il a pu renier à ce point BC, alors cet homme est DANGEREUX. Faisons gaffe à ne pas faire une erreur de gaoua.

  • Rien ne sert de courir il fallait partir à point.

  • "Et en tant qu’ envoyé spécial de l’organisation de la conférence islamique l’OCI le Secrétaire général de l’organisation m’a demandé un plan, une stratégie de développement du sahel. Ma stratégie n’aura de sens que si le sahel de mon pays d’origine connaît la paix, la stabilité et le développement." a dévoilé M.Bassolé
    En lisant derrière les lignes nul doute qu’ une entreprise de déstabilisation du Burkina Faso pourrait prendre ses racines au Sahel Burkina si des précautions sécuritaires ne sont pas prises à temps. Il suffit de faire croire à ces populations de cette partie du sahel qu’elles sont marginalisées par les autorités centrales et leur fournir des armes pour en faire une rébellion. Prenez les menaces de ce monsieur au sérieux les frontières de cette partie du Burkina Faso sont poreuses. Le rapt du roumain dans cette partie du Burkina doit amener nos autorités de la transition à plus de vigilance.

  • Les Burkinabè oublient vite. Djibril est celui-la même qui a enterer le dossier Norbert Zongo. Rapellez-vous, il a rappatrié de force Rober Meynard de Reporter Sans Frontière parce qu’il estimait que de dernier voulait trop savoir.

    Mon Général de Climatiseur et de Salon Feutrés, ni le peuple Burkinabè dans son ensemble, ni ceux-la meme sur qui tu compte (suivez mon regard) ne permettront qu’on modifie le nouveau code juste pour te faire plaisir.

    On n’a gardez nos sifflets, en lieu sure. On ira les chercher si la Cours Constitutionnelle valide votre candidature.

  • Mon général, vous n’avez pas forcément besoin de devenir président du Faso, tout de suite en 2015, pour continuer à aider ce pays (mettre en place un système de micro-crédits pour les femmes et les jeunes...). La référence que vous faites de vos postes actuels au sein du système international est vraiment gênante dans le contexte actuel. Rappelez-vous que vous devez cette ascension professionnelle au 27 ans de pourvoir autocratique de Blaise Compaoré. Aucune velléité de déstabilisation de ce pays ne sera tolérée d’où qu’elle vienne.
    A bon entendeur, salut !

  • Internaute n°92, vous savez ce qui s’est passé au Rwanda en 1994 ? Quittez dans ça !

  • les transitaires vont bruler ce pays. Les Ouagalais passent leur temps a crier et a ecrire n’importe quoi alors qu’ils ne votent même pas. Si vous votez choisissez celui que vous voulez mais foutez la paix au reste du pays.

  • N’avez-vous pas compris que bassolet nous prépare la prochaine guerre civile a partir des touaregs du sahel une guerre fabriquée de toute pièce sur des bases religieuse st et ethniques problèmes qui n’ont jamais existe au Burkina. On nous prépare une prolongation du problème du Mali puisque nous les burkinabe nous sommes les fauteurs de troubles dans toute la sous région. C’est à notre tour de gouter. Vaut mieux se préparer à avoir un bon ministre a des affaires étrangères pour nous éviter la guerre et les boycotts des tuer. Chaque fois qu’il dit un mot on sent la menace qu’il peine à cacher. Le dictateur militaire ne résiste pas à son instinct formaté. Aux vrais musulmans du pays : grouillez car on vous prépare des problèmes durs durs. Ne dites qu’on ne vous a pas prévenus
    On dit qu’il est franc maçon, alors comment voulez vous que les gens ne se plaignent pas de la franc maçonnerie ? Si c’est ca la moralité d’un franc maçon alors là non ! Merci !
    Cet homme est très dangereux pour notre pays Il sait ce qu’il a fait et ce qu’il est en train de faire pour finir de nous. Si jamais on minimise cet individu serpent on est mort pour de bon. La jeunesse a vous de vous mobiliser : il a l’argent et les armes et le soutien de l’extérieur ; nous on seule arme : l’amour de notre patrie, notre soif de justice et de partage, notre humanisme… Bien sur ces mots ils ne les connaissent pas eux, donc on ne peut pas s’entendre, ni se comprendre. Notre force c’est notre conviction et notre nombre. La patrie ou la mort nous vaincrons : cela ils le savent et ca leur fait peur. A lors on menace ! on vous attend !
    SOME

  • Mon Général,
    Restez courageux et ne vous présentez pas à l’élection présidentielle. Ne faites pas souffrir pour rien les amis de Tonton de la cour constitutionnel. Il ne faut pas attendre la dernière minute pour faire comme ton mentor. Nous ne voulons plus ça ! ça nous met en retard. Il faut injecter vos fonds dans les projets de développement au sahel. Les sahéliens et tout le peuple burkinabé vous seront reconnaissant et on va même vous trouver pas une ferme seulement mais tout un ranch qui va de markoye à tin-rassane vous allez faire l’élevage des autruches. Il y a même la possibilité d’être un grand propriétaire d’un grand espace plein de minerais. Une aubaine a examiné. Je suis au sérieux. C’est pour votre bien et le bien de beaucoup de jeunes. Vous allez créer beaucoup d’emplois et équilibrer la balance commerciale avec l’exportation de ces animaux qui sont très demander pour leur chair et aussi leur charme. Vous pourriez même en vendre quelques unes au prochain locataire de Kossyam. Ces gars qui rêvent d’aller dormir à Kossyam avec leur moitié, ces potentiels locataires, de ce genre de lieu, aiment ça. Ils ne finiront jamais de nous faire venir tous les cinq ans la grippe aviaire. Que Dieu nous sauvent de tous ces mecs qui ont la maladie du pouvoir. C’est vraiment dommage pour eux, il n’ y a pas de remèdes pour eux si ce n’est que des calmants ou tout simplement la chirurgie.

  • Sieur djibril ;fallait dire au moment ou ton mentor s’entetait à modifier le fameux article ke :"nul n’a le droit de changer la constitution pr un pouvoir à vie"
    Endouille.

  • C’est bien juste ce que Djibril dit, sauf que personne n’a exclut personne à ce que nous sachons !La loi dit que ’’ceux qui ont ouvertement soutenu la modification de l’article 37, ne peuvent pas être candidat’’ ! Y a quelle exclusion en cela ? Puisque si votre projet de modification que vous souteniez avait vu jour, vous ne seriez pas candidat face à Blaise qu’à même. Je pense que le Burkina a fait un grand pas dans cette lutte et si vous êtes honnêtes et dignes d’être burkinabè, vous ne deviez pas saper la mémoire des martyres de l’insurrection ! Si tu voulait le pouvoir, en temps que Général, je précise seul général de la gendarmerie, tu devait tenir tête à Blaise dans sa cupidité et le pousser hors du pays et prendre le pouvoir. En ce moment, le peuple allait avoir encore ses fils tombés les 30et 31 octobre 2014. Suppose dans ta tête que ton Blaiso est toujours là et comme cela tu comprendra que tu ne mérite pas d’être candidat ! Facile à comprendre non ?

  • Est ce que des burkinabè peut ils chasser des burkinabè du pouvoir ?

  • Le Général Bassolé était le tout puissant ministre des AE de Blaise Compaoré.L’extrait de l’interview sur RFI en mai 2011 montre sa capacité de manipulation et d’opportunisme. Un Général de Gendarmerie, au regard de la situation qui prévalait avant l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2015, aurait du avoir le courage de se démarquer du projet funeste de modification de l’article 37 de la Constitution. C’était le 22 octobre, pour être en phase avec ses propos de mai 2011 : en démissionnant ou en se faisant démettre !
    Certes il a des relations et des moyens mais ce qu’il nous sert maintenant n’est rien d’autre que de l’opportunisme, indigne de son grade !

  • Le pouvoir est et sera toujours au peuple.Quand Blaise s’entêtait à tripatouiller la constitution Djibril était où.Le peuple chasse le dictateur et son clan ,et même voté une loi pour condamnation et vous voulez continuer:le peuple est là et sera toujours là.

  • Nous avons peut etre la memoire courte ou sommes analphabetes mais je sais que meme du temps des royaumes (Moaga, Mali etc...), le Roi ne peut confier les Affaires etrangeres qu’a son frere ou homme de CONFIANCE++++ alors DJIBI que nous dises aujourdhui que tu n’etais pas d’accord avec les TRIPATOUILLEURS ???? Laisse nous rires parce que tu te Moques de nous et encore de nos MArtyrs du 30 Octobre. Vous MERITEZ tous d’etre EMPRISONNEZ pour de longues années. Voyez ce qui arrive a votre "Homme fort" qui est ratrapper par les morts d’il ya 27 ans. REFLECHISSEZ un peu et CACHEZ vous un peu.

  • Dites à ce "général" d’opérette que les populations de Sebba ne sont pas des niais qu’il faut flatter comme qui ferait avec un enfant de 8 ans en lui promettant des bonbons. Pendant 3 décennies vous n’avez pas eu le cran pour choisir le camp de la vérité, mieux, vous avez copieusement et abondamment têté à la mamelle du veau d’or ; et c’est aujourd’hui que vous vous découvrez en messie ? C est mieux de vous apprêter à répondre devant les tribunaux pour les nombreux crimes de sang qui ont jalonné votre parcours, PARCE QUE NOUS N’AVONS PAS ENCORE OUBLIE.Que Dieu veille sur le Burkina Faso !

  • Djibril , qui ne connaît pas pique bœuf Quittez derrière ça

  • Internaute 111 Amaria. Vous dormez ou quoi ? m’man yéééééé. Quand vous dites que (je cite) : "les mange-mil viennent nous filmer ou photographier et par la suite se servir des ces clichés pour crier au secours et une foi les fonds acquis ils disent que cette parties (sahel) n’est pas à 100% sur le territoire burkinabé", vous êtes devenus donc subitement amnésique car vous oubliez que c’est bien eux (les caciques du régimes de blaise) qui durant 27 ans jouaient à ce "jeu" pour se sucrer sur votre dos ? Et rapellez vous que djibil Bassolet était le puissant ministre des affaires étrangères de blaise qui passait de pays en pays quémander des aides avec vos images ou vos films et bénéficier de ces aides qui ne vous parviendront jamais. Ouvre quand même les yeux Amaria pour ne pas qu’on continue de vous berner aussi facilement dans ce 21ème siècle. Pour nous,votre djibril ne sera jamais candidat ici dans notre nouveau Faso tout beau tout neuf. Il fait parti des brébis galeuses qu’il faut s’en défaire. Il ne fait que se chatouiller pour rire seul à travers ses déclarations à l’emporte pièce. Le résultat, on le verra bien d’ici là.

  • Je ne comprends vraiment pas certaines personnes, par où Djibrill Bassolet peut passer pour ce trouver à Kosyam ? Où ??? Un homme qui manque de courage, comment peut-il être notre Prési après nos trente morts ? Lui, jusqu’au soir du 30 a voulu rester la queue du lion, maintenant que le peuple courageux a mis le lion hors danger de nuire, M. bassolet sort pour chanter avec ses acolytes partout : Djibril Bassolé, la solution », « Djibril Bassolé, l’homme de la situation » ou encore « Djibril Bassolé, l’espoir de la jeunesse burkinabè ». Quelle situation ? Au NAFA peut être ? Pas au FASO !!!
    Le lion est mort sa queue doit pourrir comme l’a fait la tête, mais si c’est un lion Démon,et qui pense que sa queue peut renaître de ses cendres alors soyez en sûr le peuple est virgilant, le moment venu comme un seul homme cette population courageuse du FASO prendra ses responsabilités pour régler les cas de ses restes du lion démon pour de bon.

  • Mon général,
    Tu veux quoi encore. L’argent, l’or, même le Diamant, de gros galons, les honneurs même chez les arabes. Vraiment !

  • @Mipéré intervenant 137 on va construire un pont avec les spatules de saran sérémé et puis djibril va passer sur le pont de spatule rentrer à kossyam kiakiakiakiakiakia....ne t’étrangle pas c’est juste pour rire mine de rien depuis cette affaire de spatule j’ai remarqué que quand un couple se dispute maintenant quand la femme sort la spatule tu vois le Mr qui devient subitement doux comme un agneau Merci encore à saran sérémé pour le topo !!!

  • Je remercie grandement LEFASONET d’avoir créé cette tribune d’expression qui nous permet de s’exprimer librement. À travers ces échanges, certains montrent "AVEC ECLAT" L’ÉTAT DE SOUS-DÉVELOPPEMENT INTELLECTUEL DONT ILS FONT PREUVE OU ILS FONT EXPRÈS.

    Sinon comment attribuer CES DÉLESTAGES à nos AUTORITÉS ACTUELLES ? Je ne sais pas comment qualifier le "SIT IN" prévu par des "SINISTRES PERSONNAGES" à "L’ORIGINE DU MALHEUR DU PEUPLE" devant la SONABEL.

    Aussi, pendant que les Autorités du pays et les partenaires financiers SENSIBILISENT pour l’UNION entre les RELIGIONS d’autres par le biais de l’OCI veulent "ISLAMISER" le BURKINA FASO avec leurs PROGRAMMES "MACHIAVÉLIQUES" de DÉVELOPPEMENT du "SAHEL"’.

    QUE DIRIEZ -VOUS SI LES "CANDIDATS" D’AUTRES PARTIS POLITIQUES FONT "ALLIANCE" AVEC "LE VATICAN" POUR DÉVELOPPER UNE "RÉGION" DU BURKINA FASO ?

    Je vous respecte mon Général mais là VOUS montrer déjà "LES INDICES" de la DIVISION qui pourrait RÉGNER dans notre PAYS.

    NOUS VOULONS UN PRÉSIDENT "RASSEMBLEUR". qui DÉVELOPPERA TOUT LE PAYS.

    NOUS PRÉFÉRONS LA PAUVRETÉ DANS LA "DIGNITÉ" et DANS "LA PAIX". Et pour ces raisons, NOUS COMPTERONS SUR NOS "PROPRES FORCES" comme disait Le Camarade Thomas SANKARA.

    Que Le Seigneur éloigne de nous les DÉMONS DE LA DIVISION et bénisse le BURKINA FASO.

    Amen

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés