Maintien de la paix au Darfour : Mission accomplie pour le bataillon Laafi 6

mercredi 20 mai 2015 à 23h47min

Le bataillon Laafi 6 est de retour au bercail après 12 mois passés au Darfour dans le cadre des opérations de maintien de la paix au Darfour. Le commandement au cours d’une cérémonie ce 19 mai au Mess des officiers à Ouagadougou a félicité le colonel Remen Gervais et ses hommes pour la mission « bien accomplie ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Maintien de la paix au Darfour : Mission accomplie pour le bataillon Laafi 6

En terrain inconnu et à l’appel du devoir, 800 soldats burkinabè étaient en mission de 12 mois au Darfour. Ce, dans le cadre de la Mission conjointe des Nations unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD). A en croire, le chef d’Etat-major général des armées, Pingrenoma Zagré, le bataillon Laafi 6 a bien accompli sa mission, non sans difficultés. Les hommes qui étaient sous le commandement du Colonel Remen Gervais ont su « transformer l’adversité environnementale en un espace sécurisé, convertir la méfiance des populations et l’attitude réservée des autorités locales, en sympathie bienveillante et avantageuse mutuellement ».
Les difficultés, le bataillon en a connu. Elles ont surtout trait à la vétusté du matériel. « Nous avons des engins qui datent de plus de 8 ans. Ces engins souffrent compte tenu des conditions climatiques, de terrain. La remise en l’état de ce matériel, demande beaucoup de moyens financiers et nous comptons sur l’engagement des autorités », a ajouté le général Pingrenoma Zagré.
Qu’à cela ne tienne, les soldats ont pu accomplir leur mission « en bons militaires », selon le commandant du Bataillon Remen Gervais. Lui et ses hommes ont ainsi reçu les félicitations du commandement militaire, par la voix du chef d’Etat-major pour être revenus en bonne santé en ayant fait ce qu’ils avaient faire.

Une minute de silence pour le sergent Daouda Ouédraogo

Les 800 soldats au départ ne sont pas tous revenus. Il y a eu une perte en leur sein, le sergent Ouédraogo Daouda. « Malheureusement avec la pression il n’a pas pu supporter », a regretté le commandant du bataillon. Une minute de silence a été observée en sa mémoire.

La vie du bataillon, déployé en 5 positions différentes dont le poste de commandement était à Forobaranga, n’a pas toujours été tranquille. Les hommes ont été attaqués le 6 janvier par l’ennemi. « Dieu merci, nous avons su réagir », témoigne le commandant du bataillon qui précise par ailleurs que le matériel qui avait été emporté a été récupéré et qu’aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée dans la troupe.
« L’attaque rappelle la permanence de la menace et de la réalité du danger dans de telle mission. L’expérience étant la somme des erreurs corrigées, ces attaques vont servir dans l’instruction et la formation au pré-déploiement des unités à déployer en opération de soutien à la paix », a dit le chef D’Etat-major général des armées.

Il a invité les revenants, une fois de retour dans leur poste, à se rappeler en toute circonstance, le sens de la retenue, de l’intégrité, de la dignité et de l’honneur. Ils devraient également « entretenir la discrétion en évitant les bavardages inopportuns, de nature à ternir l’image et le prestige de l’armée ».

Tiga Cheick Sawadogo
Photos : Lawasselea Bonaventure Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés