CDP : Un nouveau contrat pour la reconquête du pouvoir

mardi 19 mai 2015 à 22h55min

Le Bureau exécutif national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a eu un échange avec la presse ce mardi 19 mai 2015 à Ouagadougou. Occasion pour Eddie Komboïgo et ses « camarades » d’aborder des sujets relatifs à la vie du parti et l’actualité nationale.

CDP : Un nouveau contrat pour la reconquête du pouvoir

C’est par une halte sur la suspension des émissions interactives que le nouveau patron du CDP a ouvert sa déclaration, en relevant que la décision ne favorise pas la recherche de l’excellence ; quand bien même dit-il comprendre que la décision de l’institution vise à préserver la paix, l’unité et la cohésion nationale. Selon lui, pour que plus rien ne soit comme avant, il faut à tous de la détermination. « C’est ce qui manque le plus », constate-t-il. C’est pourquoi, invite-t-il le CSC à rechercher en toute urgence les compromis nécessaires avec tous les acteurs de la profession afin de conforter le respect et la liberté de la presse au Burkina et surtout encourager la méritocratie que le nivellement par la médiocratie.
C’est dans cet esprit qu’il a condamné ce qu’il a qualifié de chasse aux médias orchestrée avec les attaques contre les radios privées et publiques au Burundi. « Partout dans le monde, aucun démocrate ne peut se féliciter ou s’enorgueillir de violences contre les médias comme nous avons pu le constater lors de évènements des 30 et 31 octobre 2014 dans notre pays », a soulevé le président de l’ancien parti majoritaire.
Pour Eddie Komboïgo, le VIème Congrès du parti marque à jamais la renaissance du CDP. « Plus qu’un congrès de survie, ce fut celui de la confirmation continue du leadership de notre parti sur la scène politique nationale. Pour un congrès que certains ont voulu de tous les dangers, ce fut un congrès de l’unité et de la cohésion », a-t-il soutenu.

‘’ 27 ans de gestion du pouvoir, des acquis certains ‘’

Selon le président du parti, cette nouvelle dynamique retrouvée est la résultante de la volonté de toutes les franges sociales du parti, « d’édifier un CDP démocratique », « un CDP des libertés », « un CDP décentralisé », « un CDP moderne ». A l’en croire, rien n’entravera cette marche démocratique et il promet, dans cet élan, renforcer les assises du parti et raffermir en son sein, la cohésion, l’unité et la solidarité.
Analysant la situation nationale, Eddie Kombïgo a indiqué que plusieurs préoccupations retiennent l’attention du CDP parmi lesquelles, les arrestations dans les rangs du parti, le code électoral qualifié d’« exclusif » et la dissolution de la FEDAP-BC. Sur ce dernier sujet, le CDP estime que si les associations réunies sous le sigle d’OSC n’ont que des activités associatives et non politiques conformément à la loi, il est incompréhensible que ces mêmes associations se retrouvent membres actifs dans les organes politiques de cette transition, notamment le CNT et le gouvernement ; à moins de faire, dit-il, la preuve que ces deux instances ne sont pas des organes politiques.
« Au Burkina, la politique de jeter le ‘’bébé et l’eau du bain’’ doit cesser, si nous voulons donner un sens réaliste et objectif de notre histoire. Il faut faire la part des choses : le bien et le mal », a-t-il lancé pour demander un jugement ‘’objectif’’ des 27 ans de gestion de pouvoir du régime précédent. Selon Eddie Komboïgo, tout ne peut être peint en noir. Il en veut pour exemples pour soutenir les « évolutions enregistrées », « les libertés, principalement celles des médias » et « la croissance des richesses. Dans les années 80, le budget de l’Etat qui n’excédait pas 100 milliards est passé à environ 2000 milliards ».
« Nous devons tous rendre à César ce qui est à César et souhaiter que d’autres fils et filles viennent faire mieux. C’est à ce prix que le vivre-ensemble sera partagé au Burkina », a scruté M. Komboïgo avant de lancer un appel aux autorités de la transition à libérer ceux des leurs retenus et à suivre les procédures administratives et judiciaires.

Une visite de courtoisie au Mogho Naaba

Selon Eddie Komboïgo, le parti a tiré leçon des évènements des 30 et 31 octobre en faisant preuve d’intelligence pour oser un nouveau contrat de développement économique, social et culturel pour la reconquête du pouvoir d’Etat. A en croire son président, le CDP a les capacités pour parvenir au pouvoir et promet proposer le meilleur programme aux Burkinabè. Mieux, dit-il, le parti a les capacités nécessaires pour remporter les élections au premier tour. « Une élection normale se gagne au premier ou deuxième tour… », a-t-il souligné, ajoutant que le CDP est prêt, à tout moment, pour aller aux élections.
Tout en promettant revenir sur le projet de société du parti « Bâtir un Burkina nouveau », Eddie Komboïgo a laissé entendre que la jeunesse est au centre de la nouvelle dynamique du parti et celui-ci se donne pour mission de construire une société où la jeunesse s’accepte et accepte la victoire de l’autre. « Ce n’est pas ‘’on gagne ou on gagne’’. C’est plutôt, on gagne ou on perd et on applaudit ceux qui ont gagné », a soulevé le président du CDP.
Cette rencontre avec la presse a été précédée dans la matinée par une visite de courtoisie du nouvel organe du parti au Mogho Naaba.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Messages

  • Les même pratiques ! Gros boubous ! Grosses cellulaires ! Gros etc.... !!!!!

  • ’Reconquête du pouvoir’ eh bien vous misez trop, dirai-je même comptez trop sur la docilité des Burkinabè. Le Burkinabè docile, sensible à rien, des suiveurs qu’on peut malmener de gauche à droite selon vos humeurs ; qu’on peut decevoir très facilement. Voilà ce que vous nous voyez mais nous vous attendons de voir comment vous allez reconquerir le pouvoir. C’est tout simplement la honte que vous ne connaissez pas si bien que vous êtes prets à injurier l’intelligence collective de tout un peuple on souhaitant reconquerir le pouvoir de ce même que vous avez bafoué pendant si longtemps. En tout cas, on vous attend

  • Si le CDP voulait reconquerir le pouvoir, il aurait fallu dans un premier temps laisser BC de côté, ensuite écarter François et Cie, YAGO,DERME,ASSIMI,YODA,YONLI,BOUGOUMA,SALIA Alias DJAMINA, Dame VOKOUMA,Dame LAMIZANA, tout comme les ARTHUR KAFANDO et SALIF Kaboré qui ont été mis de côté ? Cette équipe, le reste pouvait espérer avoir un crédit ? Mais vouloir reconquérir le pouvoir avec toute la racaille, je m’en doute.

  • Merci Mr Eddie,voila un dirigent responsable modeste et raisonnable respectueux des autres c,est cela la politique des bons peres de familles n,en deplaise aux adversaires.Courage on abat pas un elephant avec la petite pierre d,octobre.Apres victoire c.a.d le retour de la legitimite constitutionnelle,on ouvrira une instruction judiciaire contre X pour incitation a l,insurrection ayant conduit au renversement des institutions democratiques,causant des morts et destruction des biens publics et prives .Ceci comme mesures dissuasives pour l,avenir a l,attention des nos gangs veritable mafias urbaines sous ordre des partis politiques avec encadrement strict des OSC conformement aux loi du faso.Bref,comme chacun sait le droit a l,insurrection n,existe pas dans notre constitution,vouloir passer l,eponge equivaudrait a encourager le desordre et l,anarchie contraire a l,esprit du contrat social que nous avons passe en juin 1991 qui reste la reference supreme.

  • Le réveil du CDP fait mal, très mal à certain. Mais ce n’est rien d’abord, comme disent les ivoirien, "Ca va tuer" !!!!!!!!
    ALlons seulement- L’électeur tranchera. A ceux qui ne peuvent meme pas remplir le palais des sport de ouaga 2000, on ne parle meme pas de vous. je veux parler des pseudo sankaristes.

  • Si le ridicule tuait...! De vrais artistes qui font croire aux autres ce que eux-mêmes ne croient pas !

  • Bravo pour ce nouveau langage. C’est sûr qu’il faut encore compter avec le CDP.
    Que la démocratie triomphe au Faso !

  • Bravo pour ce nouveau Bureau rajeuni, mais des vielles pièces donneront de mauvaise odeur dans les urnes et vous serez grillé pour de bon. Parlez des vieilles habitudes en gardant des personnes qui ont mis le feu au parti et au pays en poussant Blaise Compaoré dans la fournaise avec des mauvais conseils égoïstes, vous mettent déjà hors-jeu du pouvoir : Ecartez Tapsoba Achille, Topan Sané, Pooda Anicet, Fatou Diendéré et d’autres carcasses, là la victoire en Octobre sera a votre porté. Pour l’instant les quelques noms dont j’ai cité restent lourds dans les cœurs de 99% du peuple Burkinabé. On ne fait pas du neuf avec du vieux. Si vous gardez ceux qui ont insulté le peuple, c’est le peuple qui vous insultera en Octobre prochain. Eliane si tu veux prendre l’ancienne place de Nestorine pour améliorer la vie de tes sœurs Burkinabé, persévère afin que tous les anciens du CDP aient au placard. Chers internautes retenez ce message en mémoire, comme mes messages de crie a Blaise Compaoré de ne pas tripatouiller l’article 37 au risque d’un désaveu populaire qui le contraindra de démissionner. En Octobre le CDP va au mur même avec un seul nom comme Achille Tapsoba ou Topan Sané celui qu’on a rappelé comme le sauveur au cabinet du président en 2014 qui a endurci les négociations pour que son mentor s’éternise au pouvoir, ces personnes au Bureau exécutif du CDP garderont les vieilles habitudes car un voleur est voleur.

  • Le CDP est vraiment malheureux. Il n’ a pas de conseiller strategique parmi eux. Il veut mettre du nouveau vin dans de vieilles outres. Vous aussi ! Il fallait faire semblant de changer un peu, par exemple en faisant la comedie comme quoi y a plus de gigritier dans votre milieu ! Mais vous meme vous savez que y a des boiveurs de sang albinoze parmi vous. Qui n’a pas peur ? Eh beh ! Meme si vous n’ etes pas intelligents, faut prendre l’ intelligence des autres , mal sang !

  • @Cami, je t’avais dit d’aller doucement car le pays risque d’être petit pour toi, tu m’as pas écouté ! Je profite lancer un appel d’offre, je suis à la recherche d’un cuisinier, si tu es intéressé, ça marche !!!!!!

  • Le budget est passé de 100 milliards en 1980 à 2000 milliards aujourd’hui ! Je ne vois pas où est le mérite de Blaise Compaoré puisque le budget aurait pu être plus sans la prédation organisée au profit de son système. Donc qu’on laisse nos oreilles se reposer avec ce propos qui revient trop souvent.

  • YIRMOAGA, je vous comprends, mais les Burkinabé qu’ils soient du Sud, du Nord, de l’Est, de l’Ouest ou du Centre ont un fonds culturel commun : la reconnaissance, c’est-à-dire le refus de l’ingratitude, et c’est ce qui fait dire à de nombreux Burkinabé que Blaise n’était pas le problème mais.......... (complétez avec qui vous voudrez) ; ce serait tout de même bizarre et de mauvaise éducation que des personnes qui se réclament du Beau Blaise (je demande au cdp de produire les images de Blaise jeune Lieutenant ou jeune Capitaine, car certains croient que Blaise est né avec les rides qui les déplaisent) se mettent aujourd’hui à le renier. Non, les autres peuvent célébrer leur héros et en faire leur fonds de commerce, mais que les mêmes droits soient reconnus au CDP.
    Quant à mon frère Kader, si vous voulez savoir qui fait l’artiste ridicule par ces temps qui courent, ça ne vous coûtera pas un gros effort car vous n’aurez qu’à faire 1/4 de Regard et vous le trouverez. Entre celui qui soutient que des élections se gagnent en UN tour ou en DEUX tours et celui qui veut tenter un 1/4 de tour dont nous serions d’ailleurs contents de savoir quel équilibre résultera d’un tel mouvement, qui est artiste et ridicule ? Entre celui qui revendique les incendies de symboles de l’état et qui est bombardé Chargé de la formation politique de son cercle politique et ceux qui certes ont commis des erreurs mais travaillent à faire amende honorable, qui est ridicule ? Il faut se méfier de tous ces apprentis sorciers qui écrivent martyrs avec M majuscules, insurrection avec I majuscules, car à l’instar des CDR brouettes qui ont passé tous leurs temps à écrire révolution avec R majuscule, ce sont de véritables fossoyeurs de la démocratie qui ne comprennent rien aux fondements culturels et historiques de notre peuple, pas ce peuple de drogués, de pyromanes et de pilleurs que l’on voudrait faire entrer par effraction dans les livres d’histoire du Burkina Faso, mais celui travailleur, humble, reconnaissant, et persévérant. Basta !

  • Oui, il y a eu, certes, des acquis sous le régime Compaoré, mais au profit d’une infime minorité et donc au détriment de la masse, soit du peuple. Les gens comme, Eddie Comboigo et autres n’en diront pas le contraire. Puisque Eddie a tout eu à la faveur de ce régime. Ce que je ne comprends pas, c’est la confiance que le CDP place toujours aux francs-maçons qui ne sont que des vampires, des diables. Peuple, restons très, très vigilant ! Les moyens, le CDP en a, sans oublier le soutien de la famille Compaoré et d’Alassane Ouattara l’hôte de Blaise. Mais, si l’argent pouvait tout faire, Blaise demeurait toujours au pouvoir. Encore de la vigilance mon beau peuple !!!

  • Merci internaute 12 Sidnoma je partage ton point de vue.Ka merci pour ta proposition,je serai ravie d’occuper un tel poste afin de servir mon pays avec humilité et abnégation, comme le fait déjà si bien le nouveau bureau du cdp conduit par le vaillant et infatigable eddie.Bonne chance au nouveau bureau et courage

  • Des pyromanes qui crient au feu ! Si votre article 37 était passé c’est nous qui subiront, alors arrêté vos jérémiades, vous avez perdu le pouvoir basta ! laissez les insurgés gérer leur pouvoir acquis du sang de martyrs. Vous êtes tous des produits du système prédateur de Blaise Compaoré que pouvez nous apporter de plus que ce que Blaise à fait en 27ans ?(corruption, vols, assasinats etc. c’est cela votre ADN, le peuple a vomi Blaise et son derrière selon Barro Djanguinaba.
    Vous nous avez dit que Blaise est votre Dieu, votre pétrole, sans lui le Burkina sombrera, alors rejoignez le chez sa belle famille ; honte à vous !

  • Moi je dis courage au CDP ; avec ces délestages d’eau et d’électricité à n’en plus finir et pires qu’à votre temps de règne, vous avez un argument de poids pour la campagne et surtout envers l’électorat urbain.

  • Moi je dis courage au CDP ; avec ces délestages d’eau et d’électricité à n’en plus finir et pires qu’à votre temps de règne, vous avez un argument de poids pour la campagne et surtout envers l’électorat urbain.

  • Pour être crédible, il faut que le nouveau patron du CDP arrête tout de suite avec cette idée que : "Dans les années 80, le budget de l’Etat qui n’excédait pas 100 milliards est passé à environ 2000 milliards." S’il veut prouver par là que tout ce qui a été fait n’est pas à jeter, il va lui falloir trouver d’autres arguments. Le Burkina est toujours classé aux derniers rangs des indicateurs de richesse, ou bien aux premiers rangs des indicateurs de pauvreté (c’est selon). Cela signifie que tous les autres pays ont fait au moins aussi bien, sinon beaucoup mieux... C’est de la simple logique de raisonnement, pas besoin d’être économiste, ni expert-comptable d’ailleurs ! Essayons de comprendre ce qui fait que le pays est toujours à la traîne plutôt que de se féliciter avec des chiffres bruts sans véritable signification.

  • je suis d’accord avec cela si ce n’est la technique du chat devenu savant. A tous les acteurs politiques que l’on ne perd pas raison après la fuite de Blaise autrement on donnera raison à la dynastie !!

  • S’il est vrai que le budget de l’Etat est pas de 100 milliards au 2 000 milliards, il faut reconnaitre que cela est essentiellement que les budgets des années 1980 ne prenaient en compte que les ressources propres de l’Etat. Ce qui n’est pas le cas de nos jours où le budget de l’Etat enregistre également les budgets des projets et programmes sur financements extérieurs.
    Et puis Eddie, où rentraient ces 2 000 milliards annuels ? Il ne suffit pas d’avoir un gros budget en milliards pour booster le développement dans un pays. La preuve !

  • l’erreur pour certains, c’est de croire que le CDP, c’est seulement, Blaise, les gens riches de Ouaga, les maires, députés ect. et pourtant il y a des militants partout, sincères, qui n’ont jamais touché un seul centime de qui que ce soit. Si l’on veut un véritable changement sans le CDP, il fallait améliorer la communication, en bannissant la phobie, la justice à double vitesse et proposant un nouveau contrat social avec les hommes nouveaux.
    autrement dit , les gens préféreront faire la meme chose que faire pire. Bon courage à la nouvelle équipe.

  • Bjr mon ami Cami. Bonne chance tous. Travaillez c’est tout. Laissez les insultes aux faibles et les dealeurs comme les UPCistes qui pensent qu’en sympathisant avec le CDP ils pourraient accéder facilement KOSSYAM sans fournir d’effort. Erreur je dis bien erreur il suffit d’une bonne réorganisation et voilà le CDP deuxième force politique du pays et s’ils vont dans le sens de la volonté populaire les années à venir ils pourraient avoir à nouveau la légitimité du peuple burkinabè.

  • je loue vraiment le courage des politiques Cdpistes parce qu’à force de croire qu’on peut vivre (ou bien vivre c’est selon) que par profit et parasitisme politique, ils ont pris leur courage malgré eux-mêmes pour foncer avec une arrogance qui souffre de disparaître de leurs discours. quand ces parasites parlent de développement du BF ou des acquis de Blaise que par la croissance économique c’est la honte. Du reste, de 100 milliards à 2000milliards en 34ans on s’en félicite comme si un autre pays a vu son budget stagner dans la même période. si le ridicule tuait. on serait à 20 000milliards si eux ils n’avaient pas dépouillés notre système économique. vous jouez trop au singe, tantôt piteux, tantôt arrogant ; Heureusement qu’on est en politique ! le mooro naba doit aussi ouvrir l’oeil maintenant sur certains de ces visiteurs assassins volontaires qui s’amendent juste après le crime !

  • J’ai un conseil à donner à nos responsables au CDP : méfiez vous de ceux qui font semblant d’être vos amis. Leur seule ambition c’est de se servir de vous profiter de votre mésentente avec certaines formation politiques comme les SANKARISTES et le MPP .C’est un double jeu à l’ADF/RDA que certains se livrent aujourd’hui mais qui va les perdre. Franchement je n’aime pas ceux qui aiment la facilité en politique. Il faut se battre comme le font certaines formations politiques au lieu d’insulter le CDP le jour et la nuit c’est vous qui nous pompez nos tympans.

  • Desoler mon president non et non..!!! Je suis pas d’accord avec votre analyse tendant a fair croire que le budget de l’Etat est passe de 100 millard des annees 80 a 2000 millard. C’est une croissance de facade au budget deficitaire et tres dependant de l’aide exterieur. On a toujour eu recourt aux bayeurs de fond pour combler nos deficites budgetaires. On a toujours gofler le budget de l’Etat rien que pour faire passer des marches publique fictifs profitable au clan presidentiel. Malgre cette croissance non avere que vous tenter de justifier mon president, je vous rafraichi la memoire que notre pays a toujours ete au bas du tableau selon le classement du PNUD sur le developpement Humain durable. Et pire je vous informe mon president que le sac de riz qui se vendait a 3000 fcfa dans les annees 80 est passe 25000fcfa sous l’ere compaore. Enfin mon president, les fruits de cette supose croissance est tres enequitablement reparti. Ainsi on a les naties du clan compaore qui vivent a ouaga 2000 et la masse populaire du pays profond qui n’ont toujours pas deux repas par jour. Il faut choisir entre de l’eau potable pour tous ou du champagne pour quelque uns comme dissait Thoma Sankara. Et le dernier choix que votre mentor a malheureusement choisi. Web master please..!

  • J’ai écouté Mr Eddie Komboigo ce matin sur RFI .Je croyais que cet homme allait faire changer les choses au CDP en adoptant une attitude minimale d’humilité et de retenue .Or c’est toujours l’arrogance et le chantage permanents dans les propos .Ainsi donc à entendre Eddie ,ou on revient sur le nouveau code électoral ou lui et ses patrons mettront le feu au BURKINA Faso .D’un ton martial ,il proclame "ne dites pas un jour que Eddie est responsable de ceci ou de cela ou n’a pas prévenu".Un vrai chantage sur tout le peuple burkinabé .Vu le ton et les insinuations qu’il a proférés, c’est donc la stratégie de la menace et du pire que le CDP va adopter parce qu’il compte sur un général pour prendre le pouvoir par les armes .Il promet l’enfer au peuple burkinabé si les choses ne vont pas dans le sens voulu par le CDP .Mais ce que Eddie oublie les peuples qui veulent se libérer n’ont plus peur d’en payer le prix .Tourner le regard vers le Burundi

  • J’ai écouté Mr Eddie Komboigo ce matin sur RFI .Je croyais que cet homme allait faire changer les choses au CDP en adoptant une attitude minimale d’humilité et de retenue .Or c’est toujours l’arrogance et le chantage permanents dans les propos .Ainsi donc à entendre Eddie ,ou on revient sur le nouveau code électoral ou lui et ses patrons mettront le feu au BURKINA Faso .D’un ton martial ,il proclame "ne dites pas un jour que Eddie est responsable de ceci ou de cela ou n’a pas prévenu".Un vrai chantage sur tout le peuple burkinabé .Vu le ton et les insinuations qu’il a proférés, c’est donc la stratégie de la menace et du pire que le CDP va adopter parce qu’il compte sur un général pour prendre le pouvoir par les armes .Il promet l’enfer au peuple burkinabé si les choses ne vont pas dans le sens voulu par le CDP .Mais ce que Eddie oublie les peuples qui veulent se libérer n’ont plus peur d’en payer le prix .Tourner le regard vers le Burundi

  • SI LE BUDGET DE L ÉTAT EST PASSE A 2 000 MILLIARDS C EST QUE TOUT EST A REFAIRE DANS CE PAYS AU PROFIT DES BURKINABÉS. LE BUDGET DE 100 MILLIARDS QUE VOUS AVEZ ADOPTER PENDANT 27 ANS, N A SERVI QU A VOUS REMPLIR LES POCHES AU DÉTRIMENT DU PEUPLE
    J AI HONTE A VOTRE PLACE

  • Je doute fort que le CDP soit renové avec une majorité d’anciens dignitaires dans le nouveau bureau. Vous savez, il ya des noms et des faces en votre sein qui fachent si on les voie ou entend. dc vous auriez été courageux jusqu’au bout et faire reposer cette racaille là comme la transition éssaie de vous aider avec le nouveau code. c’est un conseil gratuit puisque mon fantome meme ne sera jamais CDP. Parlant de la croissance de la création de richesse, je ne pense pas qu’un régime puisque venir sans créer de la richesse.c’est son but premier. De Yaméogo à Sank, qui n’a pas créer de richesse ??? chacun l’a fait au prorata du temps passé. autrement quelqu’un d’autre serait à votre place pendant 27 ans il en ferrait autant sinon mieux : c’est un sacrifice du vaillant peuple et non un mérite spécial à votre regime. on préfére de loin avoir une richese de 100 bien géré et bien réparti à tous que de 200 qui rentre dans les poches d’une minorité qui du reste ne mérites rien. Pour terminer, au delà des "libertés" (le chien aboie la cavravane passe, fouinez là ou vous voulez, pillez meme, ne touche pas à mon trone) dites moi quelles valeurs morales vous avez légué à notre peuple en 27 ans. Citez moi ne serait ce que une et je vous le concedérez volontier ! au contraire vous avez tout détruit et créer meme des immoralités (corruption, vol à ciel ouvert, non respect du bien public, courte échelle, enrichissement illicite et rapide, retrait de femmes d’autrui, arrogance, division sociale, narguer les autres....). Il ne s’agit de créer de la richesse et utiliser cette richesse pour detruire la base sociale ! Meme dans nos petites familles, je ne pense pas qu’on veuille s’enrichir et détruire ce joyeau. au contraire ça devrait aller de paire. J’attends une réponse sur la dernière question de morale !

  • Si après plus de 30 ans le budget du BURKINA Faso ne passait pas de 100 milliards de francs CFA a 2000 milliards,notre pays n’avait donc pas de raison d’exister en tant que État souverain .Mettre cette évolution comme une performance de Blaise ou du CDP c’est vraiment être un piètre analyste financier d’autant qu’il fallait comparer cette évolution à l’évolution des besoins fondamentaux des populations donc à l’évolution des dépenses sur la même période .Avec ce genre d’analyse simpliste ,le Président du CDP tout expert comptable qu’il soit ,démontre ses limites dans la maîtrise des questions budgetaires .L’ordre des experts comptables agréés avait donc raison de douter de ses connaissances pour l’accepter comme membre

  • « Nous devons tous rendre à César ce qui est à César et souhaiter que d’autres fils et filles viennent faire mieux. C’est à ce prix que le vivre-ensemble sera partagé au Burkina » Vous étiez où lorsqu’on voulait modifier l’article 37 . Pauvre de nous autres Burkinabé . Il n’y a même pas une année. Pour l’accroissement du budget de l’Etat aucun budget des années 80 dans le monde ne peut être comparer à un budget actuel en commençant par le budget familiale à lui Eddie .

  • Le budget ne dépassait pas sans 100 milliards dans les années 1980 alors que avec le règne de 27 ans de Blaise le budget du Pays a atteint 2000 milliards.Je vous pose une petite question.Dans les années 80 ,Le Burkina avait combien de mines et sites d’or ?

  • Bien dit internaute 12. Je ne suis pas CDP, encore moins politicien ! Même si on aime pas le lièvre, il faut reconnaitre qu’il court vite. Blaise a eu aussi ses défaut (dont celui du compromis, de la responsabilisation dont certains comme peut-être toi et moi en ont abusé), mais aussi ces qualités qui ont hissé le Burkina a un niveau de développement reconnu de tous même si tous ne peuvent pas être développés au même niveau ! Edie a relevé juste un exemple dans ce sens et qui doit rappeler à chacun que le Burkina n’est qu’un pays pauvre à faible revenu, qui dans les années 80 s’alternait avec le Niger comme pays le plus pauvre. Aujourd’hui, il n’a pas plu du diamant au Faso, mais le pays est à ce jour classé devant d’autres comme le même Niger avec son uranium, La RDC avec toutes ses richesses, le Tchad avec son pétrole, etc. En dehors du Sénégal, le Burkina est le seul pays francophone de l’Afrique de l’Ouest, à ce que je sache, a avoir des entreprises de construction de route qui interviennent en dehors du pays ! Mais certain burkinabé ont oublié le proverbe mossi qui dit que "bisong n daada ma samsa, samsa ma samsa, ligda ma ligdi !" pour dire que c’est le fils éclairé qui sait défendre ce qui lui revient ! Jetons un coup d’oeil sur les déplacements des présidents européens, qui vont négocier des contrats pour des entreprises privés de leurs compatriotes ! Chacun ne défens que ses intérêts.
    Bref, beaucoup de choses ont été faits même s’il reste énormément à faire !
    Et gérer un pays, c’est pas gérer une OSC et certains opportunistes qui ont profité du peuple au lendemain de l’ère Compaoré le savent déjà ! Gérer, c’est avoir des qualités et opérer souvent des choix douloureux !
    Courage donc aux constructeurs !

  • je pense que le cdp nouveau devrait devrait plutôt dire merci à l’insurrection qui les permet aujourd’hui de former une bonne equipe pour une ligne droite.

    C’est ce qu’il fallait depuis, mais vous aviez eu peur et voila le peuple a fait le travail à votre place.

    Allons seulement

  • " Nous devons tous rendre à César ce qui est à César et souhaiter que d’autres fils et filles viennent faire mieux. C’est à ce prix que le vivre-ensemble sera partagé au Burkina".C’est maintenant que vous voyez ça parce qu’on a chassé Blaise.Il fallait le comprendre en son temps qu’il ya d’autres fils et filles qui pouvaient gérer le pays à sa place (et c’est ce qu’on va vous prouver au soir du 11 octobre) au lieu de le pousser dans le gouffre.HONTE A VOUS !

  • oui mais entre nous, c’est quel pays qui a vu son budget régresser de 1980 à nos jours. ce n’est pas un miracle ça ! une autre personne pouvait aussi faire mieux que ça. donc ce serait mieux de convoquez d’autres éléments d’appréciation que celui du budget.
    même si les choses ont évolué dans certains cas, il faut reconnaitre que les burkinabé dans leur ensemble ne sont pas satisfaits des 27 ans de règne de votre tout puissant Blaise.

  • Si chacun y met du sien je crois que le CDP peut frapper fort car je ne vois une grande différence entre le CDP et le MPP. sof que le MPP et son balai citoyen ont la mainmise sur les autorités de transition

  • Internaute Sidnoma, votre immaturité intellectuelle vous perdra, de quel reconnaissance parlez vous ? les premiers fossoyeurs de la démocratie c’est bien le CDP et ses partisants durant 27 ans.
    Si ce n’est pas malheureux de voir que malgré toutes ces années d’abondances pour les responsables de ce partie, qu’on revoit à 90% les même grosses têtes dans le nouveau bureau exécutif,quelle place pour la jeunesse ? où se trouve le renouveau ? quel peu bien être ce nouveau contrat pour la reconquête du pouvoir, si ce n’est que repositionner les vieux loup afin qu’ils continuent de piller le peuple.
    A quand la prise de conscience de la jeunesse du CDP ? j’ose croire que cette jeunesse se forgera une identité autre que celle du CDP (dominé par la tromperie et l’individualisme) en rejoignant les rangs des jeunes conscients de la nécessité d’un renouveau morale et respectueux des valeurs de notre Burkina.

  • Pauvre CDP ! décidément ce parti semble aller "laisse-guidon" et c’est vraiment la fin des haricots.
    Le nouveau président flotte encore plus dans sa robe qu’un Assimi Kouanda et c’est peu dire.
    Merci à Blaise Compaoré qui n’ a rien laissé derrière lui.
    CDP=Blaise Compaore et Blaise n’est plus là ; c’est juste son fantôme qui hante encore la maison et rien de plus !
    EDDY a prévenu : il n’y aura rien car plus rien ne sera comme avant !
    Tout compte fait il n’est pas interdit de se chatouiller pour rire mais tous nous connaissons la nature de ce rire : il sonne faux et il est faux.
    Réveillez-vous car une page a bel et bien été tournée les 30 et 31 octobre 2014.

  • - Le CDP doit changer maintenant de nom ! CDP = Compaoré Doit Partir. Or il est parti. Donc maintenant c’est CEP = Compaoré Est Parti !

    Par Kôrô Yamyélé

  • On sent la peur dans certaines interventions. Cieux qui ont passé le temps à mentir au peuple et à se substituer au peuple ont peur de la redynamisation du CDP le vrai parti du peuple. La sortie d’Eddie fait peur et au lieu dire ça, ils parlent d’arrogance, honte à vous. Vous n’aurez jamais le pouvoir ici au Burkina ; vous avez brulé, pillé et dépensé beaucoup mais ça ne marchera pas. Le CDP reprend son pouvoir aux élections prochaines. Ils vont dire que je suis arrogant, parce qu’ils ont peur.

  • Verite n°1.
    Cami est là et sera toujours là, égal à lui meme.

    Je suis à Ouaga. Si en 6 mois de transition les hervé ouattara , dicl marcus et autres pseudotransitaires de la transition sont millionaire, iamgine un peu ce que Cami a pu mettre de cote en 30 ans.

    Imagine, imagine. Meme en ne travaillant plus, et en depensant plus de 25 millions par mois, l’avenir es garanti pour moi...
    la seule chose que j’ai perdu, c’est le pouvoir politique. Mais c’est aussi une bonne chose car cela m’a permi de m’occuper de moi meme, de profiter beaucop de ma fortune.

    Je peux t’en donner un peu, mais à condition que tu fasse une demande ecrite.

    C’est Cami, sortie Sud de Ouaga

  • J’ai écouté ce matin Eddie Komboigo sur les antennes de RFI et j’ai un conseil à donner à ce Mr : On ne vient pas en politique par ce qu’on a l’argent. La politique c’est tout un art et jusque là c’est Salif, Simon, Arba, pour ne citer que ceux-là, qui méritent l’appellation politiciens. Les propos maladroits de Mr Komboigo sur RFI ce matin risquent de le suivre pour toute sa carrière politique car c’est des menaces ouvertes à la bonne tenue des élections d’octobre prochain.
    Mr Komboigo, la politique ne va pas vous réussir ! Rangez-là et allez vous occuper de votre CAFEC-KA et de votre famille. Restez un exemple de réussite pour la jeunesse Burkinabé !!!
    Conseil d’un petit frère !

  • Moi je suis sur que le CDP aura au moins le parlement. Kosyam c’est tres probable car en face c’est mais. Demandez au MPP, ils n’ont pas de militants car beaucoup sont partis du CDP pour ne pas avoir leurs biens detruits par les hordes d’anciens militaire et policiers (livencies) mobilises par Simon et Salif pour incendier et intimider les 30 et 31 oct

  • Felicitation au nouveau bureau il vous reste à clarifier la position de certains de nos camarade comme JEAN Hubert YAMEOGO, EX DEPUTE, EX DG de la SONABHY qui sème des doutes dans nos esprits

  • Comparer le budget de l’Etat à deux dates aussi lointaines de la part de quelqu’un qui se dit "expert comptable", même si ce n’est pas le cas ; c’est très décevant.
    M. Eddie vous devez répartir à l’université pour apprendre à analyser des données économiques de façon pertinente.

  • Obribagui !!!! Cami s’est lâché. Ce monsieur va me tuer. Hé ! Cami regarde du côté de Paspanga il y a des pauvres dames qui souhaitent un peu d’aide sans oublier les orphelinats un peu partout maintenant. Dans tes dépenses mensuelles de 25 millions consacre seulement 500 000F chaque mois pour les laissés pour contre que l’homme fort a fabriqué stp.

  • Bravo et félicitation Eddie vous êtes jeune d’age mais très grand homme politique que dieu te protège

  • Cami, l’argent mal acquis se dissipe rapidement ! Mes 600000 fcfa par mois ont une forte valeur comparés à tes milliards !!!!!!

  • Si le CDP savait que Eddie ne peut être le sauveur de leur maison ! Ce gars là défend que les intérêts des Blaise avec des hôtels à Cotonou, Dakar et ailleurs. Les CDpistes seront déçus , je vous donne quelques mois. C’est un changement de façade. Le CDP n’a pas injecté le vrai sang neuf, un gars ou une dame qui était clean ( s’il en dispose). Vous aurez de longues années de galère pour reconquérir le pouvoir. Dites nous merci car vous vous découvrez des ambitions avec le départ de votre dieu.

  • ns ne voulons plu entendre parler de cdp,ils ont tous di k sans Bc,personne n peut gerer mon pays.j voterai un ane du CDP qu’un hoe issu du CDP.vs ns prenez pour des nez perce ou koi ?merdre au CDP

  • AU BURKINA ON RESPIRE CDP, ON PARLE EN CDP, ON DORT EN CDP, ON TRAVAILLE EN CDP, ON ROULE EN CDP, ON S’HABILLE EN CDP.
    LE POUVOIR REVIENDRA AU CDP.

  • Eddie= François= Blaise=diendere. Burkinabè. Continuer à dormir. Le réveil sera douloureux

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés